Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

Soutenez-vous les GJ ?

Totalement
32
44%
Sur le fond mais pas sur la forme
12
16%
Sur la forme mais pas sur le fond
1
1%
Sur certains points uniquement
14
19%
Aucunement
11
15%
Autre
3
4%
#4571098
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:21
C'est effectivement le même principe: tu utilises nos infrastructures, tu payes. Mais c'est une taxation d'usage donc rien à voir avec l'écologie.
Ca a quand même à voir d'un point de vue coercitif, l'avion devient plus cher donc cela dissuade de l'utiliser à outrance, ce qui est écologique donc.

Et puis on pourrait imaginer que les revenus de cette taxe soient utilisés pour la créations d'infrastructures urbaines permettant d'alléger le traffic routier (entre autres), ou d'améliorer l'optimisation énergétique de bâtiments.
#4571102
Greg1075 a écrit :
08 déc. 2018, 23:29
Les gens n'ont que ce mot à la bouche. Taxer....taxer....taxer. Ça fait 30 piges qu'on taxe à tout-va en France, et ça fait 30 ans que le pays s'enfonce. Faire toujours la même chose et s'attendre à des résultats différents : définition de la folie. Ou peut-être est-ce de la débilité ?
Déjà il y a des dettes à rembourser (qu'on pourrait certes ne pas payer). Ensuite le reste sont les services de l'état, ne plus les payer veut dire y renoncer.

Etes vous prêt par exemple a renoncer à l'hopital public ?

Imaginez, sous avez un accident grave, vous vous pointez aux urgences avant de vous soigner on vous demande la carte bleue ... manque de bol vous êtes au SMIC, c'est la fin du mois, et vous n'avez pas d'assurance maladie.

Moi je veux bien moins d'état, mais pour avoir quoi à la place (ou pas avoir) ? Il faudrait quand même y réfléchir à 2 fois ...
#4571103
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 23:37
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:21
C'est effectivement le même principe: tu utilises nos infrastructures, tu payes. Mais c'est une taxation d'usage donc rien à voir avec l'écologie.
Ca a quand même à voir d'un point de vue coercitif, l'avion devient plus cher donc cela dissuade de l'utiliser à outrance, ce qui est écologique donc.

Et puis on pourrait imaginer que les revenus de cette taxe soient utilisés pour la créations d'infrastructures urbaines permettant d'alléger le traffic routier (entre autres), ou d'améliorer l'optimisation énergétique de bâtiments.
Celui qui ne pourra plus prendre l'avion pour ces congés (et qui est loin d'être riche contrairement à la légende) utilisera sa voiture en France pour se désennuyer! [smilie=icon_smile025.gif]

Un gros intérêt de taxer les avions est la fin du "cinéma" autour de NDDL, puisque Nantes Atlantique redeviendra capacitaire, et rien que cela, ça vaut son coup de Gros Plant!
#4571105
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 23:48

Imaginez, sous avez un accident grave, vous vous pointez aux urgences avant de vous soigner on vous demande la carte bleue ... manque de bol vous êtes au SMIC, c'est la fin du mois, et vous n'avez pas d'assurance maladie.
Cela s'appelle la loi du plus fort ou la sélection naturelle, le truc que les assistés aiment bien quand il s'agit de te passer devant en te bousculant mais qu'ils détestent quand on l'applique vraiment!

Plus d'état certes mais pas pour n'importe quoi et n'importe qui!
#4571115
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 23:48
Déjà il y a des dettes à rembourser (qu'on pourrait certes ne pas payer). Ensuite le reste sont les services de l'état, ne plus les payer veut dire y renoncer.

Etes vous prêt par exemple a renoncer à l'hopital public ?

Imaginez, sous avez un accident grave, vous vous pointez aux urgences avant de vous soigner on vous demande la carte bleue ... manque de bol vous êtes au SMIC, c'est la fin du mois, et vous n'avez pas d'assurance maladie.

Moi je veux bien moins d'état, mais pour avoir quoi à la place (ou pas avoir) ? Il faudrait quand même y réfléchir à 2 fois ...
Primo, il y d'autres moyens que l a taxations à outrance pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état. La France taxe à gogo depuis 40 ans, et elle a un Nivea record d'endettement.

Deuxio, avoir moins d'état =/= ne pas avoir d'état dans la santé.

Tercio, vous payez pour la couverture santé, que vous en ayez besoin ou pas.

Quarto, A. Je vis dans un pays où l'état ne couvre pas les dépenses de santé, et malgré le cliché du « tu marches ou tu crèves », c'est illegal pour un hôpital de refuser de soigner un patient en détresse, que celui-ci soit solvable ou pas. B. Les hôpitaux, qui tous les ans passent des millions en pertes et profits, ont tous des départements chargés de récoltés des fonds pour les patients non-solvables de programmes gouvernementaux ou de dons privés.
#4571116
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 22:54
JPS38 a écrit :
08 déc. 2018, 22:19
Je suis d'accord avec vous pour trouver des solutions, mais pourquoi demander à un gilet jaune de le faire ?
Lui, il a des problèmes...Il les posent légitimement, ce qui est sa priorité, ensuite, les gens habilités à les résoudre, le font.
Les Gilets Jaunes sont en position d'obtenir beaucoup pour peu que leurs revendications soient cohérentes et sensées. Sinon quel intérêt de poursuivre ce mouvement ?

Si on s'oppose aux mesures du gouvernement alors il faut proposer des mesure alternatives mais réalistes et concrètes.

Si on demande de baisser une taxe il faut proposer quelque chose pour combler le manque a gagner, et remplacer l'impact coercitif supposé de la taxe.

Taxer l'avion au lieu de la bagnole c'est réaliste et répond à l'objectif de diminuer les GES, taxer les poids étrangers sous couvert de mesure écologique, c'est réaliste. Rétablir l'ISF c'est réaliste.
JPS38 a écrit :
08 déc. 2018, 22:19
Ps :
Et même en ayant gardé la taxation sur les carburants, ne croyez-vous pas que le petit caissier en chef de la France, n'aurait pas phosphoré pour vous chouraver encore un peu plus de sous, au nom d'une autre grande idée lumineuse ?
Les taxes servent à 2 chose :
- Assurer le fonctionnement de l'état
- Corriger les mauvais comportements

On peut biensur débattre ensuite sur la pertinence des dépenses de l'état, mais il me semble que les gouvernements successifs ont déjà beaucoup réduit le nombre de fonctionnaires, je n'ai pas l'impression qu'il y ai beaucoup de marge sans réduire encore les services publics et il ne me semble pas que ce soit ce que les GJ souhaitent.
Je vous ai répondu que j'étais d'accord.
Et c'est vrai que dans les doléances de GJ, il y a à boire et à manger. Et il y aura des lignes à barrer.
La colère fait dire souvent des exagérations. C'est comme ça.

Mais vous pensez que l'état a l'air de bien fonctionner, financièrement parlant ?
Je ne suis pas une lumière, cependant, vu que maqueron réduit notre pouvoir d'achat à tout va, ou tout du moins ne l'améliore pas, en faisant de la cavalerie., et qu'il est admis, chiffres à l'appui, que les dépenses de
l'état augmentent, dîtes-moi où le bât blesse ?

Je n'ai pas la liste des entrées et des sorties, telles qu'elles sont pointées actuellement. Et si elles sont vraiment pertinentes.

Où sont les mauvais comportements ? Seulement chez le concitoyen qui ne s'en sort pas ?

Les gens, pour la plupart, disent qu'ils ne sont pas réfractaires à l'impôt, mais au racket.

Si vous n'avez pas remarqué que pour maqueron, le destin à long-terme de la France et surtout des Français, est le cadet de ses soucis, cela n'a pas échappé au plus grand nombre. Il veut du cash tout de suite, et il sait où le prendre. Sauf à ses amis...

Pour ce qui est des fonctionnaires, c'est vrai, le nombre en a été réduit et beaucoup sont des contractuels.
Mais on peut peut-être en repenser la réorganisation et les hiérarchies inutiles, s'il y en a.
Tout comme le mille-feuilles territorial où des couches sont à enlever. Les doublons sont légion.

Les politiques sont des paresseux qui sont allés au plus facile, par électoralisme, ou par crainte d'affronter l'opposition, les syndicats et le corporatisme qu'ils défendent.
Mais là, ce n'est plus le cas puisqu'il n'y a plus rien pour contrer le divin président . Par conséquent, c'est sûr, il écoute mais impose ses choix par ordonnances et grâce à une majorité de godillots.

Son travail ? Bien ficeler l'entourloupe. C'est vrai que là, il en faut de la réflexion !
Eh bien, même ça, il l'a loupé.
Ne jamais croire mordicus que ceux qu'on prend pour des cons sans réciprocité, ne peuvent pas aussi vous la faire à l'envers.

Il faut arrêter de répéter qu'il est impossible de faire autrement que de taxer toujours au mêmes.
Envisager autre chose ? On ne peut pas, on ne peut pas...Là, Il va falloir.

L'antagonisme aujourd'hui ? Les gens...
Modifié en dernier par JPS38 le 09 déc. 2018, 00:07, modifié 1 fois.
#4571117
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:49
Celui qui ne pourra plus prendre l'avion pour ces congés (et qui est loin d'être riche contrairement à la légende) utilisera sa voiture en France pour se désennuyer!
Ce sera moins pire niveau GES de toutes façon.

J'entends bien qu'il n'y a pas que les riches qui prennent l'avion, mais ne nous racontons pas d'histoires ceux-ci le prennent plus souvent que la moyenne.
#4571123
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:49
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 23:37
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:21
C'est effectivement le même principe: tu utilises nos infrastructures, tu payes. Mais c'est une taxation d'usage donc rien à voir avec l'écologie.
Ca a quand même à voir d'un point de vue coercitif, l'avion devient plus cher donc cela dissuade de l'utiliser à outrance, ce qui est écologique donc.

Et puis on pourrait imaginer que les revenus de cette taxe soient utilisés pour la créations d'infrastructures urbaines permettant d'alléger le traffic routier (entre autres), ou d'améliorer l'optimisation énergétique de bâtiments.
Celui qui ne pourra plus prendre l'avion pour ces congés (et qui est loin d'être riche contrairement à la légende) utilisera sa voiture en France pour se désennuyer! [smilie=icon_smile025.gif]

Un gros intérêt de taxer les avions est la fin du "cinéma" autour de NDDL, puisque Nantes Atlantique redeviendra capacitaire, et rien que cela, ça vaut son coup de Gros Plant!
moi de temps en temps je prend l'avion , 80 euros les 20 minutes [smilie=icon_smile119.gif]
#4571128
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:54
Cela s'appelle la loi du plus fort ou la sélection naturelle
Ne dites pas n'importe quoi, la nature n'a rien à voir avec ça.

C'est de la sélection sociale tout au plus, qui ne tient que parce que les gens respectent les règles de la société. Mais vous préféreriez sans doute que nous achevions la destruction de cette société et sombrions dans la barbarie ?

Là oui on aurait de la sélection naturelle ... et ceux qui s'en sortiraient le mieux ne seraient pas forcément ceux qui ont "une bonne situation" aujourd'hui comme on dit.
Jiminy a écrit :
08 déc. 2018, 23:54
Plus d'état certes mais pas pour n'importe quoi et n'importe qui!
Vous rendez-vous compte que "n'importe quoi et n'importe qui" varie énormément d'une personne à l'autre
#4571134
Greg1075 a écrit :
09 déc. 2018, 00:03
Primo, il y d'autres moyens que l a taxations à outrance pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état.
Comme quoi ?
Greg1075 a écrit :
09 déc. 2018, 00:03
Deuxio, avoir moins d'état =/= ne pas avoir d'état dans la santé.
Que réduit t'on, l'éducation nationale, l'enseignement supérieur ou l'enseignement inférieur ? L'armée (il me semble que Macron l'a fait) ? La police ? La Justice ?
Greg1075 a écrit :
09 déc. 2018, 00:03
Tercio, vous payez pour la couverture santé, que vous en ayez besoin ou pas.
Oui on paie, et justement si j'ai bien compris vous ne voulez plus payer.

Admettons aujourd'hui je suis jeune, beau, fort en bonne santé ... et puis je choppe un cancer à cause du boulot ou autre, si j'ai pas voulu payer avant je crève c'est ça ?
Greg1075 a écrit :
09 déc. 2018, 00:03
Quarto, A. Je vis dans un pays où l'état ne couvre pas les dépenses de santé, et malgré le cliché du « tu marches ou tu crèves », c'est illegal pour un hôpital de refuser de soigner un patient en détresse, que celui-ci soit solvable ou pas.
J'en suis pas si sûr, demande aux américains comment c'était avant l'Obama care pour ceux qui n'avaient pas d'aassurance maladie.
Greg1075 a écrit :
09 déc. 2018, 00:03
B. Les hôpitaux, qui tous les ans passent des millions en pertes et profits, ont tous des départements chargés de récoltés des fonds pour les patients non-solvables de programmes gouvernementaux ou de dons privés.
Oui on compte sur la générosité de dons privés, j'imagine que ça fait un super-budget et que tout le monde y a droit

[smilie=icon_mrgreen.gif]
#4571139
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Mais vous pensez que l'état a l'air de bien fonctionner, financièrement parlant ?
J'en sais rien
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Je ne suis pas une lumière, cependant, vu que maqueron réduit notre pouvoir d'achat à tout va,
Il me semble que ce n'est pas Macron votre employeur, à moins que vous soyez retraité ou fonctionnaire d'état c'est à votre patron ou vos clients qu'il faut demander une augmentation.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Je n'ai pas la liste des entrées et des sorties, telles qu'elles sont pointées actuellement. Et si elles sont vraiment pertinentes.
Il vous faut donc la chercher.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Où sont les mauvais comportements ? Seulement chez le concitoyen qui ne s'en sort pas ?
Non évidement, donc il me semble pertinent pour les GJ de demander que ceux qui s'en sortent participent un peu plus. Donc j'ai parlé de taxer l'avion, de rétablir l'ISF c'est pas pour rien, et je rajoute lutter bien plus sérieusement contre l'évasion fiscale et pêcher le gros poisson, les Japonais qui ont choppé Carlos Ghosn devraient être pris en exemple.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Si vous n'avez pas remarqué que pour maqueron, le destin à long-terme de la France et surtout des Français, est le cadet de ses soucis, cela n'a pas échappé au plus grand nombre. Il veut du cash tout de suite, et il sait où le prendre. Sauf à ses amis...
C'est bien pour cela qu'il est vital pour les GJ d'avoir des exigences cohérentes et construites.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
hiérarchies inutiles, s'il y en a.
Etes vous conscient qu'il y en a tout autant dans le privé ?
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Les politiques sont des paresseux qui sont allés au plus facile, par électoralisme, ou par crainte d'affronter l'opposition, les syndicats et le corporatisme qu'ils défendent.
Mais les patrons sont encore pires vu qu'il n'ont même pas à rendre compte à leurs employés !
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Envisager autre chose ? On ne peut pas, on ne peut pas...Là, Il va falloir.
Seulement nous-même (les gens) sommes nous d'accord sur cette "autre chose" ?
#4571168
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:45
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Mais vous pensez que l'état a l'air de bien fonctionner, financièrement parlant ?
J'en sais rien
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Je ne suis pas une lumière, cependant, vu que maqueron réduit notre pouvoir d'achat à tout va,
Il me semble que ce n'est pas Macron votre employeur, à moins que vous soyez retraité ou fonctionnaire d'état c'est à votre patron ou vos clients qu'il faut demander une augmentation.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Je n'ai pas la liste des entrées et des sorties, telles qu'elles sont pointées actuellement. Et si elles sont vraiment pertinentes.
Il vous faut donc la chercher.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Où sont les mauvais comportements ? Seulement chez le concitoyen qui ne s'en sort pas ?
Non évidement, donc il me semble pertinent pour les GJ de demander que ceux qui s'en sortent participent un peu plus. Donc j'ai parlé de taxer l'avion, de rétablir l'ISF c'est pas pour rien, et je rajoute lutter bien plus sérieusement contre l'évasion fiscale et pêcher le gros poisson, les Japonais qui ont choppé Carlos Ghosn devraient être pris en exemple.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Si vous n'avez pas remarqué que pour maqueron, le destin à long-terme de la France et surtout des Français, est le cadet de ses soucis, cela n'a pas échappé au plus grand nombre. Il veut du cash tout de suite, et il sait où le prendre. Sauf à ses amis...
C'est bien pour cela qu'il est vital pour les GJ d'avoir des exigences cohérentes et construites.
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
hiérarchies inutiles, s'il y en a.
Etes vous conscient qu'il y en a tout autant dans le privé ?
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Les politiques sont des paresseux qui sont allés au plus facile, par électoralisme, ou par crainte d'affronter l'opposition, les syndicats et le corporatisme qu'ils défendent.
Mais les patrons sont encore pires vu qu'il n'ont même pas à rendre compte à leurs employés !
JPS38 a écrit :
09 déc. 2018, 00:04
Envisager autre chose ? On ne peut pas, on ne peut pas...Là, Il va falloir.
Seulement nous-même (les gens) sommes nous d'accord sur cette "autre chose" ?
Je suis désormais à la retraite. Et j'ai eu l'opportunité de travailler pour un fabricant français, comme cadre commercial, où j'étais rémunéré selon mes performances. Je ne m'en suis jamais plaint. Tout au contraire.
On touchait également des bonus .
Une entreprise à taille humaine où l'humain était pris en compte.

La différence entre l'état et une entreprise, c'est que cette dernière se doit d'être rentable.
Elle doit investir, donc s'endetter aussi, mais cette dette en général génère un retour sur investissement.
Pour survivre à la concurrence, elle est dans l'obligation d'innover et ouvrir d'autres marché, sinon elle ne vendra que du prix. Au détriment de quoi, de qui ? Des salaires et de la pérennité du salarié.

En ce sens, un patron est responsable, sinon il fait comme certains de ses confrères, il délocalise son outil de production et à l'instar des plus grosses entreprises, son siège social. il gagnera en marge et en fiscalité.
Les perdants ?

L'état, non. Il a toujours estimé qu'il n'avait pas de comptes à rendre. Ça se saurait depuis le temps.

En outre, il ne dépense rien pour la bonne cause. Des grands travaux par exemple, ou baisser encore plus la TVA pour la réhabilitation et la rénovation dans le secteur du bâtiment.
En 97, suite au choc pétrolier mémorable de 92, Chirac l'avait fait. Et ça avait permis une reprise de l'activité pour tous les artisans.
l'Union européenne avait subventionné les paysans pour construire des bâtiments agricoles. Et les charpentiers métalliques qui n'avaient pas déposé le bilan, ont pu remplir leur carnet de commande.

En plus les taux d'interêt avaient été revus à la baisse. Argent pas cher.

Après 2008, toujours l'UE, en aidant à financer l'implantation du photovoltaïque, a permis à ce business d'être florissant pendant 3 ans.
Mais pas plus longtemps car Sarko a inventé un moratoire pour faire plaisir à EDF qui voulait le monopole de ce marché...

D'un point de vue économique, maqueron s'est démerdé avec sa loi sur le travail de façon que les patrons, puissent mieux licencier pour embaucher plus. Le résultat est merveilleux.
La reprise est pourtant là...
Et sa philosophie fumeuse sur le ruissellement ?

Clinton, avait octroyé de grosses enveloppes à des universités pour réinventer le Net.
GOOGLE, FACEBOOK et d'autres qui brillent désormais par leur omnipotence.
Même les Chinois ont pris ce virage.
Quid de la France ?

Trump qui impose un salaire de 16 dollars pour les ouvriers de l'automobile mexicains qui produisent au Mexique, sous peine de ne pas pouvoir exporter.

Ceux qui nous dirigent sont des velléitaires, parce que cagueurs devant les puissants.
Un exemple flagrant ? Ces GAFA qu'on voudrait tant sanctionner, mais non, ou même la fameuse HSBC qui a été condamnée à peanuts pour avoir favorisé une fuite gigantesque de capitaux français...

la dette de l'état ? A défaut de réfléchir comment arbitrer les droits et les devoirs de chacun, Il n'impose aucune contre-partie pour mettre en place une solidarité à laquelle tout le monde devrait participer. Il préfère créer de l'injustice. Par conséquent, il emprunte à tout va...

Ma morale est toute simple. Je n'aime pas les escrocs et les voleurs. Qu'ils sévissent dans le privé, dans la fonction publique ou à la tête de l'état.
Et il y en a assez de ce cynisme ambiant qui a gangréné la société française depuis belle lurette.
Et maintenant le défaitisme.

Il faut mettre tout le monde devant ses responsabilités sans faux-fuyants, et chacun y prendra sa part pour que la redistribution des richesses ne soit pas l'horreur qu'on a coutume de nommer.

Il existe des économistes qui ont pensé un monde où il est possible de réduire les inégalités à même de niveler par le haut notre standard de vie, et qui ont tenu compte des contraintes que la finance dicte au monde.
Pas ceux qu'on voit à la télé. Eux se donnent toujours des raisons d'avoir raison. Ce sont les lendemains qui déterminent la vérité de leurs théories. C'est sûr, la veille ils avaient tort. Ils savent s'adapter, ces cons-là.

Ils taisent encore la concurrence déloyale, s'agissant juste des travailleurs détachés.
Et la libre circulation des capitaux au sein de L'UE ? Et les disparités fiscales et sociales ?
Avec des pays de traîne-savates qui s'enrichissent à nos dépens et d'autres grandes nations industrielles qui régressent . Pourquoi les Français ne le deviendraient pas, plus pauvres. Elle est là, la solidarité européenne. Dans la précarité.
Que fait maqueron le progressiste ?

Amender des lois ou les refonder ?
C'est une autre paire de manches. Car cela ne concerne pas uniquement ce petit pays qu'est la France. On préfère donc dire que là aussi, c'est la fatalité que de subir la loi européenne et d'autres puissances économiques. Les USA ?
Des entreprises qui désertent l'Iran sous peine d'être sanctionnées par la justice américaine, et d'autres qui en ont subi sinon les foudres, tout au moins la pression...
ALSTOM ?..Il paraît même qu' AIRBUS est dans son collimateur en vue d'une grosse sanction pécuniaire.

La lutte des classes est encore d'actualité...On le sait. En attendant autre chose...
sinistrevent, Cobrasse a/ont remercié ça
#4571169
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:28
Comme quoi ?
Au plus vous taxez l’activité pour renflouer les caisses de l’état, au plus vous bridez l’activité qui devrait être le premier levier de création de richesses pour l’état.
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:28

Que réduit t'on, l'éducation nationale, l'enseignement supérieur ou l'enseignement inférieur ? L'armée (il me semble que Macron l'a fait) ? La police ? La Justice ?
On ne touche ni aux fonctions régaliennes, ni à l’éducation.

L’état a son nez dans le gaz, l’électricité et l’énergie, la recherche, le ferroviaire, le transport aérien, l’audiovisuel...
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:28
Oui on paie, et justement si j'ai bien compris vous ne voulez plus payer.
Pas du tout. Je n’ai absolument aucun problème avec un système social de santé.
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:28
J'en suis pas si sûr, demande aux américains comment c'était avant l'Obama care pour ceux qui n'avaient pas d'aassurance maladie.
Lol. Ben si vous voulez, les USA ça fait un peu 20 ans que j’y vis, j’ai travaillé 15 ans dans le médico-légal et ma femme est chirurgienne, donc je connais un chouïa. Il ne fait jamais bon ne pas avoir d’assurance médicale ici, mais je ne vois pas ce que ça vient faire ici vu que je ne prône pas un système médical façon US en France. Je répète qu’il est illégal pour un hôpital de ne pas traiter un patient qui se présente aux urgences. Obamacare a été abrogé. J’ai connu le système de santé sous Clinton, Bush Jr, Obama et Trump. Mais encore une fois cet argument est HS.


Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:28
Oui on compte sur la générosité de dons privés, j'imagine que ça fait un super-budget et que tout le monde y a droit
Vous escamotez les fonds gouvernementaux. Sympa, l’argumentation selective lol. Mais quid du super budget de l’état français qui finance tout de l’armée au gaz, fournit des services à la qualité de plus en plus médiocre ET s’enfonce toujours plus dans la dette au passage ? Des urgentistes , des médecins et des infirmières qui se plaignent du manque de moyens, de lits, de personnel ? C’est pas en France que des gens sont morts de la vague de chaleur il y quelques années ? À une époque on a pensé déménager en France. Le salaire moyen dans la spécialité de ma femme est 4 fois moins élevé en France. Les hôpitaux US récoltent en effet des fonds (dons privés ET programmes gouvernementaux au niveau etatique et fédéral) pour les gens dans l’incapacité de payer, et passent le reste des millions en pertes et profits tous les ans. Mais ce n’est malheureusement principalement que pour ce qui relève des traumatismes aigus. Le gros problème ici, ce sont les conditions chroniques qui ont besoin d’un suivi. Mais encore une fois, tout ça est HS vu que je prône pas un système comparable pour la France. Enfin bon, si vous voulez vous focaliser là-dessus...
#4571211
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 23:30
cemab a écrit :
08 déc. 2018, 23:05
et surtaxons la tonne de lignite cramée aussi
Je suis d'accord, mais comment l'identifier ?

Pour l'instant si on peut taxer des produits étrangers pour ce qu'ils sont en tant qu'objet au motif écologique quand il rentrent sur le territoire, par contre il est bien plus compliqué de taxer la façon dont il été produits qu'on ne peut pas connaitre ce qui serait l'idéal évidement.
comment identifier quoi donc ?

taxer des produits étrangers, c'est du Trumpisme, attention [smilie=icon_smile063.gif]
#4571229
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:17

Vous rendez-vous compte que "n'importe quoi et n'importe qui" varie énormément d'une personne à l'autre
C'est vrai, par exemple l'APL ne devrait pas être un don quand il s'agit d'un étudiant mais un prête à 0%. Celui qui n'a pas droits aux APL mais qui doit emprunter (en général parce que ses parents sont de bons citoyens responsables) entre dans la vraie vie alors que celui qui touche l'APL entre dans l'assistanat.
En l’occurrence l'état a un rôle éducatif et ne le tient pas!
#4571230
cemab a écrit :
09 déc. 2018, 09:48
Francis 15 a écrit :
08 déc. 2018, 23:30
cemab a écrit :
08 déc. 2018, 23:05
et surtaxons la tonne de lignite cramée aussi
Je suis d'accord, mais comment l'identifier ?

Pour l'instant si on peut taxer des produits étrangers pour ce qu'ils sont en tant qu'objet au motif écologique quand il rentrent sur le territoire, par contre il est bien plus compliqué de taxer la façon dont il été produits qu'on ne peut pas connaitre ce qui serait l'idéal évidement.
comment identifier quoi donc ?

taxer des produits étrangers, c'est du Trumpisme, attention [smilie=icon_smile063.gif]
Une bonne TVA à 33% pour tous les produits au lieu de 20% avec une baisse de charges sociales conséquente est un protectionnisme certainement efficace et beaucoup moins visible que le Trumpisme. Et les neuneus qui se plaindront de leur pouvoir de dépenser (si les prix des produits augmentent vraiment!) n'auront qu'à acheter de l'occasion, ce qui est de plus bon pour la planète!
#4571251
Jiminy a écrit :
09 déc. 2018, 10:31
Francis 15 a écrit :
09 déc. 2018, 00:17

Vous rendez-vous compte que "n'importe quoi et n'importe qui" varie énormément d'une personne à l'autre
C'est vrai, par exemple l'APL ne devrait pas être un don quand il s'agit d'un étudiant mais un prête à 0%. Celui qui n'a pas droits aux APL mais qui doit emprunter (en général parce que ses parents sont de bons citoyens responsables) entre dans la vraie vie alors que celui qui touche l'APL entre dans l'assistanat.
En l’occurrence l'état a un rôle éducatif et ne le tient pas!
L'APL Un prêt ?

T'est un grand malade :roll:

Non je pense qu'on devrait plutôt supprimer l'APL et plafonner les loyers ou construire en masse des HLM a prix très réduit (ce que les nouvelles technologies rendent possible).

Plafonner les loyers ça ne coutera pas un rond à l'état
  • 1
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 36
20h Strasbourg, coup de feu, 1 mort

suite à l'attentat ignoble de Strasbourg,[…]

Comme révélé par Valeurs[…]

Il serait maintenant temps

Ce genre de sujets occupe les trolls. Bienven[…]

De toute façon on ne gaze pas son peupl[…]