Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4556409
Grande Guerre : “cette victoire est d’abord une victoire française”

Image

Cent ans après l’armistice du 11 novembre 2018, les Français ne retiendraient de la Grande Guerre que la souffrance, l’horreur… Les trois premières années, pour ainsi dire, faites de défaites et de désillusions. Un voile sinistre recouvre désormais la guerre de 14-18.

Sur “l’objet guerre” lui-même, il y a une dépolitisation, alors que la guerre est un acte politique : il y a des morts mais ce n’est ni une épidémie, ni une catastrophe naturelle. Des entités politiques s’affrontent par les armes, et il n’y avait aucune ambiguïté dans l’esprit des gens de l’époque : les soldats savaient qu’ils devaient défendre leur pays contre l’invasion allemande, et que cela nécessitait des efforts et des risques. Les tranchées n’étaient pas un méchant hasard qui les contraignait à vivre une vie de souffrances. Quand on regarde l’historiographie telle qu’elle a évolué, on voit que le 11 novembre n’est plus la célébration de la victoire, mais seulement celle de la fin des souffrances, comme si la seconde ne dérivait pas de la première… Et il faut pointer un autre phénomène : cette victoire est d’abord une victoire française. Ce sont les Français qui, durant la guerre et jusqu’à la fin, ont supporté le principal effort. L’historiographie efface peu à peu cette contribution française à la victoire finale. On peut le comprendre chez les historiens britanniques, qui n’ont aucun scrupule à survaloriser le rôle de leurs forces armées, c’est plus surprenant chez les Français : à les lire, on a l’impression que, passées l’offensive Nivelle et les mutineries, l’armée française n’existe plus. J’ai voulu montrer à quel point la France avait eu un rôle capital dans la victoire, et à quel point cette victoire n’était pas seulement due aux efforts et aux sacrifices des combattants mais aussi à l’intelligence : jamais une organisation française, comptant plusieurs millions d’individus, ne s’est aussi radicalement et rapidement transformée que l’armée française pendant la première guerre mondiale. L’armée de 1918 a plus à voir avec l’armée d’aujourd’hui qu’avec celle de 1914.

https://www.politiquemagazine.fr/socie ... ement-tra/
filochard a/ont remercié ça
#4556414
agri-info-intox a écrit :
10 nov. 2018, 16:57
filochard a écrit :
10 nov. 2018, 12:38
Le défaitisme de Agri est pathologique et met mal à l'aise pour lui.
A moins qu'il soit politique.
L'Histoire, ce n'est pas l'interprétation des fantasmes plus ridicules les uns que les autres .
En aout 1914, les français se voyaient defiler à Berlin pour Noel , mais en novembre 1918, il ne voulaient qu'une chose : rentrer panser leurs plaies à la maison .
et alors ? Ils étaient où ? Chez eux ou au front ?

vous aussi vous êtes sous weed ?
#4556562
agri-info-intox a écrit :
10 nov. 2018, 16:57
L'Histoire, ce n'est pas l'interprétation des fantasmes plus ridicules les uns que les autres .
En aout 1914, les français se voyaient defiler à Berlin pour Noel , mais en novembre 1918, il ne voulaient qu'une chose : rentrer panser leurs plaies à la maison .
Sources ?
Postez les donc là viewtopic.php?p=4513569#p4513569
on les attend avec impatience parce que jusqu'à maintenant, à part vos sentiments défaitistes de capitulard, on a pas grand chose de votre part.
#4556563
cemab a écrit :
10 nov. 2018, 22:17
agri-info-intox a écrit :
10 nov. 2018, 16:57
filochard a écrit :
10 nov. 2018, 12:38
Le défaitisme de Agri est pathologique et met mal à l'aise pour lui.
A moins qu'il soit politique.
L'Histoire, ce n'est pas l'interprétation des fantasmes plus ridicules les uns que les autres .
En aout 1914, les français se voyaient defiler à Berlin pour Noel , mais en novembre 1918, il ne voulaient qu'une chose : rentrer panser leurs plaies à la maison .
et alors ? Ils étaient où ? Chez eux ou au front ?

vous aussi vous êtes sous weed ?
Par contre des anti-dpresseurs il devrait en prendre: un tel pessimisme dès qu'il s'agit de la France c'est une maladie.
.. ou alors c'est politique: me fait penser aux gars du NKVD sur le front Russe pendant la 2eme GM, qui beuglaient jours et nuit dans des haut parleurs en direction des lignes allemandes des messages défaitistes.
Modifié en dernier par filochard le 11 nov. 2018, 12:41, modifié 1 fois.
#4556565
Surtout que bon, c'est pas pour dire, mais aujourd'hui, on va ptête pas prendre des leçons de maintien de la part d'un Lorrain [smilie=030.gif]
#4556843
Voila une bonne chose de faite.
L'a quand meme bien foirée cette célébration le Macron et ses sbires. Tous absolument incapables de comprendre le monde de leurs ancêtres, célèbrent des choses qui les dépassent.
Foutre sa propagande anti-nationaliste la dedans alors que le nationalisme des français est déterminant dans la victoire, c'est déplacé, indécent, une insulte à tout ce qui leur était cher.
Passons vite à autre chose, c'était pénible.
#4556846
CLAUDE67 a écrit :
11 nov. 2018, 18:54
Poutine arrive ...sans commentaire
Image
je suis un peu étonné du sourire de Trump face à Poutine, car le president russe apporte beaucoup d'ennuis de politique intérieure à Trump.
Quand à Macron, il devait se concentrer sur le déroulé de sa cérémonie .

Mais je l'ai déjà dit plusieurs fois, il faut reprendre de bonnes relations avec la Russie et avec Poutine et tourner la page du désastreux Hollande. C'est notre intérêt évident et Macron reste bien trop crispé face à Poutine.
#4556847
filochard a écrit :
11 nov. 2018, 21:11
Voila une bonne chose de faite.
L'a quand meme bien foirée cette célébration le Macron et ses sbires. Tous absolument incapables de comprendre le monde de leurs ancêtres, célèbrent des choses qui les dépassent.
Foutre sa propagande anti-nationaliste la dedans alors que le nationalisme des français est déterminant dans la victoire, c'est déplacé, indécent, une insulte à tout ce qui leur était cher.
Passons vite à autre chose, c'était pénible.
qu'est ce que t'as sortir comme conneries depuis une semaine . Tu t'es surpassé [smilie=icon_smile068.gif]
#4556851
aujourd'hui, j'étais à la messe. A 11h, la cérémonie a fait silence quelques minutes, pendant que les cloches célébraient le centenaire du
clairon de l'armistice.
Puis la chorale paroissiale a joué et chanté l' hymne à la Joie de Beethoven .

Ce fut un grand moment d'émotion pour moi

#4556855
le comble a était la venu du dictateur turc

Un islamiste qui enferme les journalistes et l’opposition, massacre les Kurdes, etc. Mais c’est contre Trump, un président élu démocratiquement qu’on préfère manifester place de la République !

Image
La Turquie a profité de la 1ère guerre mondiale pour commettre un génocide et éliminer 1,5 millions d'arméniens dans l'indifférence générale.


#4556864
Macron n'est pas capable d'être président et ce 11 novembre le montre clairement. Il croyait quoi en jouant aux gros bras face à de vrais gros bras ?
Donald Trump a longtemps épargné son homologue français, mais désormais la presse américaine parle d’une fin de bromance : le président des Etats-Unis ne fait plus de cadeaux à la France, note Jean Eric Branaa. La stratégie d’Emmanuel Macron, de maintenir une relation de confiance en espérant obtenir des avancées, n’a pas fonctionné .
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... li=BBoJIji
#4556873
filochard a écrit :
11 nov. 2018, 21:11
Foutre sa propagande anti-nationaliste la dedans alors que le nationalisme des français est déterminant dans la victoire
Le nationalisme des soldats Français de 1914-1918, va falloir trouver autre chose, la France était envahie et il était normal d'aller à ses frontières repousser l'ennemi.

Tout pays attaqué se défend, au-delà même de la notion de nationalisme.
#4556875
Jean de Meung a écrit :
11 nov. 2018, 19:29
Soyons sérieux juste deux minutes.

Sur cette photo (comme sur d’autres, mais passons), indépendamment du fait qu'il soit le président US, que l'on aime ou pas sa politique, l'homme, ses touites, ses déclarations, son manteau, et tout ce que vous voulez, objectivement...

Image

...il a pas une tête de con lui quand même ??? [smilie=icon_smile034.gif]
C'est à cause de gens comme toi que Clemenceau s'opposait au vote des femmes [smilie=030.gif]
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 15

11 Novembre : un siècle de chaos mental[…]

Il y a des gens qui aimeraient travailler le Samed[…]

http://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2018/[…]

Maréchal, nous revoilà !

Inutile que je vous explique alors. Je pourrai[…]