Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

par agri-info-intox
#4417249
filochard a écrit :
05 nov. 2017, 11:23
Pascale a écrit :
05 nov. 2017, 07:09
http://mobile.francetvinfo.fr/societe/t ... ebook.com/

Voilà une belle initiative et qui ne coûte pas cher..
Conneries de gonzesses.

connerie de jugement de mecs .
tu transposes cette methode d'enseignement, au travail en équipe en entreprise et c'est evidemment, ce que tout le monde attend .
Si à l'école tu peux encore trainer des boulets, en entreprise tout le monde doit trouver une place utile et efficace .
par agri-info-intox
#4417255
jabar a écrit :
06 nov. 2017, 12:44
Pascale a écrit :
05 nov. 2017, 13:52
C est pourtant ce qui s est passé dans les écoles publiques qui ont investi dans cette méthode..
Nous on fonctionne ainsi et 100 % de réussite au bac..

Bon maintenant l épanouissement au bordel, on peut aussi le trouver ailleurs.
Je n'y connais rien mais j'ai une amie enseignante qui applique cette méthode et en est convaincue.
Ses classes mélangent différents âges et elle explique que l'interaction entre 3 catégories d'âge est très bénéfique à la maturité des enfants.
Encore une fois je n'y connais rien mais cette méthode a un gros succès dans l'école ou elle travaille.
evidemment ! on est plus proche de la réalité familiale entre la grande sœur et le petit frère .

Vouloir une classe uniforme relève du socialisme doctrinaire . De la même façon, pour les handicapés légers , les enfants doivent être au milieu de la classe d' élèves sans problème . C'est aussi une formation sociale et sociétale pour le reste de la classe .
par agri-info-intox
#4417456
sinistrevent a écrit :
05 nov. 2017, 13:09
Pascale a écrit :
05 nov. 2017, 10:12
Loin de Montessori tout ça..
Le jour ou la méthode Montessori aura montré sa capacité à faire de générations de fils de paysans illettrés et d'ouvriers alcooliques des citoyens capables de fournir les deux tiers des contingents de polytechnique ou des mines, comme la fait la méthode de l'école de la III république, on en rediscutera.
l'école de la IIIè republique et de Jules Ferry, c'est çà , une poignée de polytechniciens habilement sélectionnées et quelques millions de de fils de paysans illettrés et d'ouvriers alcooliques, des citoyens dociles capables de former un mur humain face à l'artillerie allemande .
Formée aux sciences humaines et à l'empathie, cette génération se serait mutinée dès 1915. Il était plus important de la formater au djihad contre l'empire allemand .


En 2018, nous n'avons plus besoins d'une poignée d'ingénieurs et de millions d' exécutants et ouvriers dociles, mais d'augmenter le niveau général d'une génération .
80% d'une classe d'age au niveau bac, c'était une bonne idée. Sauf qu'elle s'est transformé en 80% d'une classe d'age pouvant revendiquer le droit de faire des études supérieures , sans savoir dans quel but et si elle en a le niveau .
Avatar du membre
par sinistrevent
#4417486
agri-info-intox a écrit :
14 févr. 2018, 12:44
sinistrevent a écrit :
05 nov. 2017, 13:09
Pascale a écrit :
05 nov. 2017, 10:12
Loin de Montessori tout ça..
Le jour ou la méthode Montessori aura montré sa capacité à faire de générations de fils de paysans illettrés et d'ouvriers alcooliques des citoyens capables de fournir les deux tiers des contingents de polytechnique ou des mines, comme la fait la méthode de l'école de la III république, on en rediscutera.
l'école de la IIIè republique et de Jules Ferry, c'est çà , une poignée de polytechniciens habilement sélectionnées et quelques millions de de fils de paysans illettrés et d'ouvriers alcooliques, des citoyens dociles capables de former un mur humain face à l'artillerie allemande .
Formée aux sciences humaines et à l'empathie, cette génération se serait mutinée dès 1915. Il était plus important de la formater au djihad contre l'empire allemand .
En quelques mots résumé: vous dîtes de la merde. De la merde issue d'une inculture crasse et rendue plus bête s'il en était possible à cause de vos œillères idéologiques.

L'élite se renouvellait à partir de tout milieu. Paysans et ouvriers, entre autres. Et la crème de la crème, effectivement c'était l'X, les mines et d'autres grandes écoles. Ne vous en déplaisent, les meilleurs doivent être aux meilleurs postes.
Quand aux générations allées se battre contre l'impérialisme boche, lisez donc les lettres envoyés par les poilus, les lettres de petites gens, des pauvres, des cul-terreux, vous vous rendrez aisément compte que ces gens pour modestes qu'ils soient savaient lire et écrire, écrire, d'ailleurs, avec une certaine aisance et, même, une certaine grâce pour certains.

Quand au terme Djihad gardez les pour les barbares qui ont envahit notre cité. Enfin, je dis nôtre, mais non, je ne crois pas que nous ayons les mêmes valeurs.
Garance a/ont remercié ça
#4417552
sinistrevent a écrit :
14 févr. 2018, 13:24

Quand aux générations aller se battre contre l'impérialisme boches, lisez donc les lettres envoyés par les poilus, les lettres de petites gens, des pauvres, des cul-terreux, vous vous rendrez aisément compte que ces gens pour modestes qu'ils soient savaient lire et écrire, écrire, d'ailleurs, avec une certaine aisance et, même, une certaine grâce pour certains.
J'aurais simplement ajouté, qu'en plus leur apprendre à écrire, la République leur avait inculqué l'usage d'un outil précieux, la juste mesure d'eux mêmes et de leurs capacités.

Deux compétences qui font terriblement défaut à l'être de stupidité abyssale qui a initié l'imputation.
Avatar du membre
par filochard
#4466343
«Pourquoi je hais la bienveillance»
Cette bienveillance est devenue un fléau. Une machine à abaisser et rabaisser. Elle est l'autre nom de la lâcheté et de la capitulation en rase campagne des adultes éducateurs ou enseignants.

Le mot est (était) beau, la chose ou l'acte qu'on a laissés se développer dessous, infâme. Cette bienveillance est un abandon, un mépris, comme on en vit jamais paraître de semblable dans l'histoire de l'École.

Sans aucune vertu de chaleur humaniste authentique, aucune véritable ferveur de sympathie, nullement généreuse, cette bienveillance, froide et dormitive, est un poison, une ruse technocratique et une lâcheté.

Celui qui «bien veille» sur autrui et singulièrement le Maître qui bien veille sur son disciple, lui parle le langage de la Vérité. Sans être mauvais ni nocif, ce langage peut être rude et bourru: sous des espèces abruptes, impérieuses ou même rébarbatives, chacun sait que le bourru peut-être celui qui est bienfaisant.

Mieux vaut l'énergie de la vérité sincère, qui bouscule la paresse et l'égoïsme, et qu'on insuffle, coûte que coûte, sans la moindre complaisance et le moindre pathos, que cette bienveillance dévoyée.

À l'école il n'y a de bons maîtres qu'enragés à faire progresser.
...
Échapper à la fatalité, crever le plafond bas du déterminisme, de tous les déterminismes, y compris physiologiques parfois, requiert de l'énergie, de la foi, de l'obstination, de l'assiduité.
...
La bienveillance, cette confiture morticole, dégoulina comme jamais sous le règne imbécile et criminel de Belkacem et fit en l'espace de quelques années des dégâts terribles.

Les stagnant-là, alourdis et encombrés de cette mélasse devinrent encore mieux inertes, corps graves assignés à résidence physique et métaphysique: l'élève se vit dépouillé des prérogatives du Sujet et tomba encore, puisqu'il est toujours possible de tomber.

La plupart des syndicats enseignants, traîtres, laxistes, corporatistes, démagogues, soi-disant progressistes, ne s'alarmèrent jamais qu'on vendît du boniment et qu'on encourageât les élèves à la pente, qu'on leur tût la vérité à laquelle ils avaient droit.

Ils ne comprirent et ne comprennent toujours pas qu'il n'y a pas d'essor sans effort. Matérialistes réducteurs et obtus, ne concevant plus rien que dans la mort et l'immobilité, ils n'envisagèrent jamais la dimension verticale: le moral des troupes enfantines.
...
La joie et la création perdirent du terrain. Le triomphe de soi par soi-même devint une chimère. Le management remplaça la ferveur.

On déclara le Miracle interdit alors que le Miracle est le quotidien de l'homme qui avance et de la conscience qui gagne du terrain.

Cette bienveillance fut l'autre nom d'un avalement par le gouffre, doublé d'une passion atroce de la médiocrité, une reddition à la technocratie, avec prime à l'ankylose et au marasme.

Stagnant-là, ne vous sauvez d'aucune boue qui vous assujettisse! Coïncidez avec votre poids, roulez! tombez! C'est le destin de tous les corps! Vous ne jaillirez jamais hors de vous-même, sachez-le.

Contraints à ne jamais cultiver aucune déception de soi, les stagnant-là furent méthodiquement coupés dans leurs élans naissants.
...

http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2018 ... llance.php
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4466428
C'est loin d'être confiné à l'école: quand j'entends et vois certains parents, j'ai envie de les euthanasier.

Et encore, dans mon milieu actuel, ce n'est rien. Aux US, c'était l'Everest de ces conneries.
Avatar du membre
par GTH
#4468641
@Pascale,
Moins de bienveillance et plus de sueur
Cette école de Montessori n’est certainement pas la panacée, elle a de nombreuses lacunes. Ainsi des adolescents en formation n’ont pas su éviter la noyade dans un oued en crue. Une éducation moins bienveillante et plus spartiate aurait certainement pu éviter ce drame. La sueur économise le sang versé.
Avatar du membre
par filochard
#4468755
Morokon le Hardi a écrit :
18 mai 2018, 12:12
Remarquable.

Si j'avais su écrire aussi bien, je n'aurais pas dit autre chose.
Passionnant.
Avatar du membre
par Pascale
#4468899
GTH a écrit :
22 mai 2018, 10:35
@Pascale,
Moins de bienveillance et plus de sueur
Cette école de Montessori n’est certainement pas la panacée, elle a de nombreuses lacunes. Ainsi des adolescents en formation n’ont pas su éviter la noyade dans un oued en crue. Une éducation moins bienveillante et plus spartiate aurait certainement pu éviter ce drame. La sueur économise le sang versé.
Le rapport entre Montessori et un groupe d ado ?
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4468908
Le rapport entre Montessori et un lien présentant des personnalités ayant été dans une école de ce type, dont 9 sur 10 sont des héritiers de familles richissimes?

Je ne sais pas si Montessori est bon pour les élèves, mais ça n'a pas l'air d'améliorer les capacités cognitives des gens qui y travaillent...
Avatar du membre
par paravec
#4468919
Haaa!!!
C'est loin d'être confiné à l'école: quand j'entends et vois certains parents, j'ai envie de les euthanasier.
"Haaa!" après son intention de tirer sur les ambulances, maintenant il veut faire dans l'euthanasie...
Je demande si tu vraiment Suisse Mr "Haaa"???

Ton prochain pseudo sera "Heili,Heilo" chanson militaire .
Je te ferais ta caricature : un beau blond aux yeux bleus. :mdr:
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4468937
Il n'y a pas de mot pour décrire à quel point je me contrefous de qui ou quoi vous pouvez (prétendre...) caricaturer.
Avatar du membre
par GTH
#4468969
Pascale a écrit :
22 mai 2018, 18:51
GTH a écrit :
22 mai 2018, 10:35
@Pascale,
Moins de bienveillance et plus de sueur
Cette école de Montessori n’est certainement pas la panacée, elle a de nombreuses lacunes. Ainsi des adolescents en formation n’ont pas su éviter la noyade dans un oued en crue. Une éducation moins bienveillante et plus spartiate aurait certainement pu éviter ce drame. La sueur économise le sang versé.
Le rapport entre Montessori et un groupe d ado ?
Des start-up florissantes
J’ai cru comprendre que la méthode Montessori était généralisée en Israël et que cette méthode pourvoyait en start-up florissantes l’économie israélienne. Me serais-je trompé ?
Avatar du membre
par GTH
#4473374
@Pascale, Comment avec la méthode Montessori apprend-on à conjuguer le verbe chougner à l’imparfait du subjonctif ?

ça pue ce truc, si tu ne le sent pas, m[…]

Qui participe à la manif demain ?

je tais son nom pour ne pas me porter la poiss[…]

La question centrale : -pourquoi le capitalisme a […]