Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4622244
Seine St-Denis : des établissements scolaires sous pression

L'article n'est qu'une anecdote de plus dans une longue liste, mais il semble que la déshérence éducative s'accélère et qu'il soit de plus en plus difficile de trouver des enseignants pour jouer en vain les victimes sacrificielles de la république.

Si vous habitez en zone musulmane, vous avez peu ou prou le choix entre faire de votre enfant un illettré ou le confier aux islamistes !

Les islamistes constituent non seulement la filière élitiste (lycée Averroès à Lille par ex) mais aussi la voie de référence pour les gamins ordinaires. Hélas ils s'imposent de facto comme le seul remède à l'impasse républicaine.

Je ne vois aucune solution pour sortir de cette ornière, hormis bien sûr la décolonisation.


Et cela préfigure un autre avenir... Car aujourd'hui la société se délite, les normes et la culture disparaissent sous la diversité, la morale a fait ses malles et l'anomie prospère, les institutions sont structurellement dysfonctionelles et irréformables, la défiance devient la norme, les communs sont rejetés, l'économie s'enfuit, les élites ont fait sécession.

Or je ne crois pas un instant que le système puisse évoluer vers la guérison de sitôt : tout est bloqué, même en cas de crise profonde, à commencer par les complexes écheveaux juridiques créés par nos euroépéanistes libéraux, et les principes moraux toxiques qui nous ont été imprimés ces soixante-dix dernères années.

Sur un tel terreau il est inévitable que le totalitarisme finisse par s'imposer, car seul à même de jeter aux ordures le système politico-idéologique sclérosé. Hélas il est possible que les résistances contre la nation ou l'identité française neutralisent l'émergence du nationalisme ou d'un mouvement identitaire.

Or pendant ce temps l'immigration se poursuivra et d'ici trente ans la moitié de la jeunesse et des soldats seront musulmans. Plus le temps passera plus l'islamisme se positionnera comme le seul totalitarisme à même de répondre aux blocages de la société, si un autre ne s'est pas imposé avant. Non pas à la façon du roman de Houellebecq, mais bien par un coup d'état inspirant à la population un grand soupir de soulagement.
#4622257
Je crains que vous n'ayez raison. Mais que faire ?

J'entends tous les beaux discours sur la mixité qu'il faudrait essayer de favoriser. Mais cette histoire de mixité, c'est du foutage de gueule. On ne forcera pas à vivre ensemble des gens qui NE VEULENT PAS vivre ensemble. On parle souvent de ségrégation urbaine au sujet des cités. Valls avait même, une fois, parlé d'apartheid. Mais c'est faux : quand les grands ensembles ont été construits, dans les années 60, ils étaient des havres de paix et de mixité sociale. La situation s'est dégradée plus tard, sous l'influence de l'immigration de masse : tous ceux qui ont eu la possibilité de fuir ces quartiers et cette nouvelle population l'ont fait. Et on ne pourra pas revenir en arrière.

Donc il n'y a pas de solution, et je crains qu'il ne faille se résigner à une logique communautariste anglo-saxonne totalement assumée.
#4622269
@jeannot
Le communautarisme anglo-saxon, dans lesquel nous sommes déjà, n'est que la transition vers un pays afro-arabo-musulman né au XXIème siècle par "nos ancêtres qui ont bravé la Méditerranée à bord de l'Aquarius pour coloniser cette terre".

Le remède est la haine. Empêcher toute idée de vivre ensemble et imprimer dans les esprits de nouvelles idées morales, égoïstes et survivalistes, et l'inéluctabilité d'une séparation, pour nous mener à une décolonisation coûte que coûte.
#4622410
Clavier56 a écrit :
16 avr. 2019, 12:03
Une bonne guerre de religion serait peut être la solution
C'est anachronique : les religions sont en voie d'obsolescence et même les croyants ne croient plus en leurs mythologies - seulement en une partie - et ils connaissent autant de voix discordantes que le reste de la société.

L'Islam prospère d'abord grâce à ses rites invasifs, bien plus efficaces pour maintenir les individus soumis à la communauté que les rites catholiques, surtout pour des urbains déracinés.

Et ensuite parce qu'il incarne la résistance à l'occident et, de plus en plus, la revanche du monde afro-arabe triomphant de l'Occident pour éradiquer celui-ci en promettant de devenir la force dominante de demain.

Des rites et une volonté de victoire totale d'un côté, contre d'interminables discours sur la dialectique christique de l'autre. L'une encourage à être un soldat, l'autre un bienheureux universitaire. Le combat est perdu d'avance.

La recrudescence de jeunes cathos est d'ailleurs emblématique : elle témoigne avant tout d'une arabisation culturelle (recherche d'une équivalence à l'Islam), et d'une vaine recherche communautaire et identitaire en réaction à la négation-stérilisation de l'identité française (si tout le monde est français, personne ne l'est). Ces jeunes gens n'ont rien de catho et ils préfigurent des conversions de masse à l'Islam, perçu comme fort par opposition à une culture faible.


Cerise sur le gâteau, les mouvements chrétiens sont devenus les meilleurs alliés de leur suicide. Il suffit d'écouter ce pape auto-proclamé champion de la conquête migratoire de l'Occident. Le premier pape islamiste de l'histoire, oeuvrent à éradiquer le christianisme en Europe ! L'occident crève de sa connerie.

Quant aux protestants ils s'américanisent à grands renforts de mouvements évangélistes, ce qui ne va pas aider l'identité française. Or quand on sait le rôle de l'homogénéisation du monde dans la fragilisation des identités nationales, et en conséquence dans la permissivité face à la conquête migratoire et la porosité aux totalitarismes étrangers...
#4622585
jeannot a écrit :
16 avr. 2019, 11:38
Je crains que vous (france2100) n'ayez raison. Mais que faire ? […]
Il faut commencer par trouver des solutions face aux problèmes en lien avec la défaillance de notre système judicaire, après les problèmes seront plus faciles à résoudre.
jeannot a écrit :
16 avr. 2019, 11:38
Donc il n'y a pas de solution […]
Bien sûr qu'il y a des solutions si on règle les problèmes en lien avec la défaillance de notre système judicaire. Déjà le problème en lien avec l'immigration indésirable peut prendre fin assez rapidement du fait qu'on a la possibilité de déchoir la nationalité française et que cette immigration indésirable s'avère être dans certains cas une immigration illégale. Après s'il y a des cités ou des banlieues de merde c'est parce qu'il y a un problème de surpopulation créant par la même occasion un problème de précarité puisqu'il n'y aura fatalement pas de travail et de logement pour tout le monde et donc on peut limiter la casse en créant des lois obligeant à limiter le nombre d'enfants par famille.
#4622601
jeannot a écrit :Je crains que vous n'ayez raison. Mais que faire ?

J'entends tous les beaux discours sur la mixité qu'il faudrait essayer de favoriser. Mais cette histoire de mixité, c'est du foutage de gueule. On ne forcera pas à vivre ensemble des gens qui NE VEULENT PAS vivre ensemble. On parle souvent de ségrégation urbaine au sujet des cités. Valls avait même, une fois, parlé d'apartheid. Mais c'est faux : quand les grands ensembles ont été construits, dans les années 60, ils étaient des havres de paix et de mixité sociale. La situation s'est dégradée plus tard, sous l'influence de l'immigration de masse : tous ceux qui ont eu la possibilité de fuir ces quartiers et cette nouvelle population l'ont fait. Et on ne pourra pas revenir en arrière.

Donc il n'y a pas de solution, et je crains qu'il ne faille se résigner à une logique communautariste anglo-saxonne totalement assumée.
la république ne reconnait aucune communauté sauf celle nationale, enfin sur le papelard , dans les faits c'est une usine à t'en pondre à tous les étages . Y'a un putain de bug quelque part .
#4622604
Sherlockxyhomes a écrit :
17 avr. 2019, 01:03
Bien sûr qu'il y a des solutions si on règle les problèmes en lien avec la défaillance de notre système judicaire. Déjà le problème en lien avec l'immigration indésirable peut prendre fin assez rapidement du fait qu'on a la possibilité de déchoir la nationalité française et que cette immigration indésirable s'avère être dans certains cas une immigration illégale. Après s'il y a des cités ou des banlieues de merde c'est parce qu'il y a un problème de surpopulation créant par la même occasion un problème de précarité puisqu'il n'y aura fatalement pas de travail et de logement pour tout le monde et donc on peut limiter la casse en créant des lois obligeant à limiter le nombre d'enfants par famille.
Parfaitement d'accord, la grandeur d'un pays se mesure d'abord à sa justice. De ce coté la France est devenue clientéliste.
La seule méthode douce sera un retour à la loi,et surtout à la justice.

Un exemple simple: pour obtenir une carte de séjour, il faut signer une attestation sur l'honneur de non polygamie. Le polygame est donc un hors la loi mais surtout un escroc qui s'affiche comme tel et qui affiche sa volonté de non intégration. Au lieu de laisser des associations aider ces gens là, il est temps de les renvoyer gentiment chez eux, puisqu'ils n'ont pas droit à cette carte de séjour.

Quant à la politique familiale débile de la France, il est peut être temps d'y réfléchir.
Je ne comprends pas comment on peut laisser naître des pauvres gosses en masse dans des familles où on ne confierait jamais un enfant pour l'adoption!
Laisser se reproduire en masse des gens reconnus par la société comme mauvais parents est une aberration incompréhensible.
#4622741
Jiminy a écrit :
17 avr. 2019, 08:08
Parfaitement d'accord, la grandeur d'un pays se mesure d'abord à sa justice. De ce coté la France est devenue clientéliste.
La seule méthode douce sera un retour à la loi,et surtout à la justice.
Tes moqueries n'y changeront rien, si par exemple un individu estime que tes filles (en partant du principe que tu en aurais deux) doit se faire exciser, il commencera par en exciser une. En l'absence d'un système judicaire tu pourras toujours t'amuser à essayer de vouloir parler ou débattre avec l'exciseur histoire de le dissuader d'exciser ta deuxième fille, lui il s'en fiche au fond de ce que tu diras, il estime que les personnes de sexes féminins doivent se faire exciser et si tu n'es pas en capacité de le mettre hors d'état de nuire il excisera ta deuxième fille.
Jiminy a écrit :
17 avr. 2019, 08:08
Un exemple simple: pour obtenir une carte de séjour, il faut signer une attestation sur l'honneur de non polygamie.

La polygamie est interdite en France :

Code pénal - Article 433-20
"Le fait, pour une personne engagée dans les liens du mariage, d'en contracter un autre avant la dissolution du précédent, est puni d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.
Est puni des mêmes peines l'officier public ayant célébré ce mariage en connaissant l'existence du précédent."


Et dès l'instant qu'un étranger vit ou se trouve sur le territoire français il est tenu de respecter la loi française. Donc il n'est pas anormal qu'une personne qui vivait voir qui était polygame dans un pays ou la polygamie est autorisé doit faire une attestation sur l'honneur de non polygamie pour avoir une carte séjour après si celui-ci ne respecte pas son attestation sur l'honneur en bafouant donc la loi française il est tout à fait normal que celle-ci s'applique.
Jiminy a écrit :
17 avr. 2019, 08:08
Au lieu de laisser des associations aider ces gens là, il est temps de les renvoyer gentiment chez eux, puisqu'ils n'ont pas droit à cette carte de séjour.
On n'a pas besoin d'association pour aider des criminels ou des délinquants vivant ou se trouvant sur le territoire français mais d'un système judiciaire plus efficase afin de condamner ces personnes pour les crimes ou les délits qu'ils commettent sur le territoire français.
Jiminy a écrit :Laisser se reproduire en masse des gens reconnus par la société comme mauvais parents est une aberration incompréhensible.
C'est une question en rapport avec la surppoulation créant irréfutablement des problèmes de précarité amenant par la suite des problèmes de délinquence comme notamment le vol.
Modifié en dernier par Sherlockxyhomes le 17 avr. 2019, 13:19, modifié 1 fois.
#4622743
Sherlockxyhomes a écrit :
17 avr. 2019, 13:15

Tes moqueries n'y changeront rien,
Ce que j'ai écrit est à prendre au premier degré sans aucune moquerie.
Aujourd'hui le système judiciaire français est une honte.

Zaz Paris https://youtu.be/tmiI98EG1Fo

Notre dame de Paris en feu!

Ils vont noyer le poisson comme d'habitude et la[…]

Qu'on lui coupe les mains , puisqu'il veut la […]

Gilets jaunes: fil principal

ET puis de toute façons a nous les gens de […]