Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4620872
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 13:11
... Pour donner un sens à l'exigence, encore faut-il qu'il y ait des aboutissants sonnants et trébuchant à l'issue et pour tout le monde. L'exigence ne peut se demander que dans la réciprocité et le respect mutuel.
Il y a donc un nombre d'enseignants si important manquant de respect à leurs élèves pour ne rien pouvoir en exiger de la sorte ?
Après, que bon nombre d'élèves aient du mal à voir la finalité de ce qu'ils apprennent, c'est sans doute vrai, mais est-ce que ça l'est beaucoup plus qu'avant ?
#4620909
Faut imaginer un entraînement collectif quotidien réunissant le PSG et l'US Vallon Pont d'Arc, sera-t-il de nature à faire progresser tous les joueurs. Quelle sera l'ambiance de travail au bout du troisième jour ?

Ou encore un espace de discussion mêlant le top-crétins du forum constitué par les dalton et les intervenants qui eux ont réussi dans leurs activités professionnelles. Au bout de combien de lignes ça tourne à la farce ? Fopo fournit la réponse.

Je ne crois pas à l'émulsion à naître d'une base de cons même si elle aromatisée par quelques talents.
Les gens progressent d'abord entre pairs.

Toutes les matières sont en friche, au collège.
#4620930
Rem-100 a écrit :
12 avr. 2019, 18:42
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 13:11
... Pour donner un sens à l'exigence, encore faut-il qu'il y ait des aboutissants sonnants et trébuchant à l'issue et pour tout le monde. L'exigence ne peut se demander que dans la réciprocité et le respect mutuel.
Il y a donc un nombre d'enseignants si important manquant de respect à leurs élèves pour ne rien pouvoir en exiger de la sorte ?
Après, que bon nombre d'élèves aient du mal à voir la finalité de ce qu'ils apprennent, c'est sans doute vrai, mais est-ce que ça l'est beaucoup plus qu'avant ?
... Non, c'est que le jeu n'en vaut plus la chandelle pour tout le monde ... finir travailleur pauvre ou chômeur systémique, voir SDF, c'est moyen comme résultat vu l'investissement jusqu'à l'âge d'au moins 16 ans, non ?
#4620939
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:15
c'est moyen comme résultat vu l'investissement jusqu'à l'âge d'au moins 16 ans, non ?
Se donner du mal à l'école, ça peut toujours servir à éviter de passer pour un con sur un forum... [smilie=icon_smile025.gif]
#4620947
Jiminy a écrit :
12 avr. 2019, 21:30
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:15
c'est moyen comme résultat vu l'investissement jusqu'à l'âge d'au moins 16 ans, non ?
Se donner du mal à l'école, ça peut toujours servir à éviter de passer pour un con sur un forum... [smilie=icon_smile025.gif]
Vous auriez dû y penser avant mon cher, trop tard pour vous.
#4620954
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:43
Jiminy a écrit :
12 avr. 2019, 21:30
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:15
c'est moyen comme résultat vu l'investissement jusqu'à l'âge d'au moins 16 ans, non ?
Se donner du mal à l'école, ça peut toujours servir à éviter de passer pour un con sur un forum... [smilie=icon_smile025.gif]
Vous auriez dû y penser avant mon cher, trop tard pour vous.
Il est vrai que je regrette d'avoir fait quelques efforts car tout le monde aura compris que ne rien avoir branlé à l'école permet de douter de tout...et surtout de se prendre pour une lumière, qu'écris-je, mieux qu'une lumière car beaucoup plus rapide! [smilie=angel-smiley-008.gif]
#4620956
Jiminy a écrit :
12 avr. 2019, 22:00
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:43
Jiminy a écrit :
12 avr. 2019, 21:30

Se donner du mal à l'école, ça peut toujours servir à éviter de passer pour un con sur un forum... [smilie=icon_smile025.gif]
Vous auriez dû y penser avant mon cher, trop tard pour vous.
Il est vrai que je regrette d'avoir fait quelques efforts car tout le monde aura compris que ne rien avoir branlé à l'école permet de douter de tout...et surtout de se prendre pour une lumière, qu'écris-je, mieux qu'une lumière car beaucoup plus rapide! [smilie=angel-smiley-008.gif]
... C'est le contraire, ne douter de rien c'est n'être pas assez érudit ... plus on en apprend plus on s'aperçoit que l'on était bête lorsque l'on croyait déjà tout savoir. Vous avez de la marge avec vos certitudes sur tout vous ;-)
#4621405
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:15
... Non, c'est que le jeu n'en vaut plus la chandelle pour tout le monde ... finir travailleur pauvre ou chômeur systémique, voir SDF, c'est moyen comme résultat vu l'investissement jusqu'à l'âge d'au moins 16 ans, non ?
Y a pas à dire c'est super motivant comme discours ça ...
Et comment fait-on pour définir pour qui "ça vaut le coup" de bosser ?
Le travail, c'est comme beaucoup de choses ça n'apporte pas toujours les résultats espérés, ce n'est pas une raison pour ne pas essayer. Ce n'est pas qu'une question de résultats, mais aussi d'équilibre mental et d'estime de soi.
#4621418
Rem-100 a écrit :
14 avr. 2019, 13:16
RestaurationRépublic a écrit :
12 avr. 2019, 21:15
... Non, c'est que le jeu n'en vaut plus la chandelle pour tout le monde ... finir travailleur pauvre ou chômeur systémique, voir SDF, c'est moyen comme résultat vu l'investissement jusqu'à l'âge d'au moins 16 ans, non ?
Y a pas à dire c'est super motivant comme discours ça ...
Et comment fait-on pour définir pour qui "ça vaut le coup" de bosser ?
Le travail, c'est comme beaucoup de choses ça n'apporte pas toujours les résultats espérés, ce n'est pas une raison pour ne pas essayer. Ce n'est pas qu'une question de résultats, mais aussi d'équilibre mental et d'estime de soi.
... C'est vrai aussi, mon discours est certes plus lucide que motivant, mais il faut un minimum un peu des deux. Le sens des choses (et surtout de l'existence, car on n'en a qu'une ici bas) ça compte aussi. Passer/gâcher 1/4 de sa vie à l'école pour finir salariés pauvres ou précaires jusqu'à 65 ans, ce n'est pas très enthousiasmant ;-) ... et il y en a beaucoup trop en ce moment (des gilets jaunes ou sympathisants).

PS: Pour la question d'équilibre mental et d'estime de soi, pas besoin de travail, suffisamment d'argent/de ressources suffit (avec on peut aussi s'acheter une activité d'apparat d'utilité sociale, etc. si besoin).
Je ne pense pas (je suis quasi sûr même) que nos ancêtres, les chasseurs-cueilleurs (sans travail donc mais avec des ressources) étaient si malheureux que ça, en perte d'équilibre mental ou d'estime de soi, et à mon avis il y avait bien moins de suicides à cette époque ou dans ces conditions là.
#4621773
Morokon le Hardi a écrit :
12 avr. 2019, 20:31
Faut imaginer un entraînement collectif quotidien réunissant le PSG et l'US Vallon Pont d'Arc, sera-t-il de nature à faire progresser tous les joueurs. Quelle sera l'ambiance de travail au bout du troisième jour ?

Ou encore un espace de discussion mêlant le top-crétins du forum constitué par les dalton et les intervenants qui eux ont réussi dans leurs activités professionnelles. Au bout de combien de lignes ça tourne à la farce ? Fopo fournit la réponse.

Je ne crois pas à l'émulsion à naître d'une base de cons même si elle aromatisée par quelques talents.
Les gens progressent d'abord entre pairs.

Toutes les matières sont en friche, au collège.
Tu dis ça parce que t'es un mauvais prof.

Les mauvais ne progressent pas s'ils ne sont qu'entre mauvais. C'est un fait que vous niez, parce que c'est plus facile pour justifier votre échec. Cependant on a fait le collège unique, bon ou pas, on s'en fiche, c'est fait, il faut faire avec. Cela signifie que les nuls sont censés acquérir le niveau des bons. Les bons étant travailleurs naturellement, dans la pédagogie du prof, cela signifie qu'il doit concentrer l'essentiel de ses efforts sur les mauvais ; s'il a un minimum de sens du défi dans un métier aussi ennuyeux, ça devrait lui venir naturellement, mais ça n'est pas votre cas apparemment.

Avec un minimum de sens des responsabilités, un prof (j'en ai connu) devrait prendre sur son temps perso en début d'années pour donner aux élèves les bases qu'il estime indispensable pour faire cours. C'est à dire contrôle de connaissances, puis, pour les recalés, heures de soutien obligatoires. Il y en a que ça hérisse, rien qu'à l'idée de donner de leur temps libre dans ce qui est pourtant qualifié de "métier-passion" par les mêmes.

Si vous ne travaillez que 18h/semaine, c'est justement pour vous permettre de relever ce défi.

Je ne comprends pas comment on peut s'épanouir dans l'idée de mal faire son taf, de prendre des élèves qui n'ont pas le niveau, de ne rien en faire, et de recevoir son chèque à la fin du mois. Les vacances doivent aider à oublier, je présume.
#4621776
SUr les maths, il suffit de regarder les programmes, c'est n'importe quoi.

Cette connerie de notion de l'épanouissement de l'enfant a touché l'EN, alors qu'un enfant épanoui via un faible travail donne un adulte pauvre et malheureux, tandis qu'un enfant qui ne connaît que le travail arrive quand même à s'épanouir enfant, puis donne un adulte riche et donc heureux. C'est un fait.

Pourtant les programmes des matières fondamentales sont de plus en plus faiblards et incohérents à des âges où l'apprentissage est le plus facile et le plus crucial. EN résulte un retard du programme à tous les étages, et enfin, dictées par des exigences pour la vraie vie, des incohérences comme par exemple la notion de dérivée avant la notion de limite parce qu'elle devient vite nécessaire ailleurs.
#4621779
Et je ne parle pas de l'apprentissage des fonctions de la calculatrice parce qu'à un moment donné on insiste sur les probas à cause de la vie réelle (même si je vois pas l'intérêt) mais qu'on n'a pas donné aux élèves le niveau pour faire vraiment des trucs. Si vous voulez, on leur apprend ainsi à ne plus penser. En maths. La tristesse, quoi.
#4621781
Issou2 a écrit :
15 avr. 2019, 13:27
Et je ne parle pas de l'apprentissage des fonctions de la calculatrice parce qu'à un moment donné on insiste sur les probas à cause de la vie réelle (même si je vois pas l'intérêt) mais qu'on n'a pas donné aux élèves le niveau pour faire vraiment des trucs. Si vous voulez, on leur apprend ainsi à ne plus penser. En maths. La tristesse, quoi.
Tu pars d'où pour juger ? Qui es-tu ? Tu fais partie du métier ? Ou tu livres tes impressions personnelles ?
#4621783
SI tu veux, je te parle du programme de la terminale S, là, donc tu peux en déduire que je m'y connais.
http://cache.media.education.gouv.fr/fi ... 195984.pdf
page 14 "utiliser une calculatrice", la seule compétence attendue pour la loi normale.
J'attire également l'attention sur la notion de dérivée d'une composée de fonctions. Apprendre une formule unique ayant du être jugé trop compliqué ( f(g))'=g'f'(g) :roll: les élèves doivent apprendre 5 formules par coeur :roll: On est quasiment dans la théorie du complot là :D
#4621791
Faux : j'ai vu ce métier de l'intérieur. Je peux même te livrer mes impressions sur les candidats au CAPES maths, mais ça n'aurait que peu d'intérêt étant donné que ça ne concerne qu'un ESPE : jeunesse huppée au mépris facile, nuls en maths, n'aiment pas particulièrement leur discipline, fainéants, théories du style "pour enseigner à des terminales on a besoin d'avoir un niveau terminale", allergiques à la critique, surpuissants dans l'utilisation du numérique par contre, etc.

En lisant les interventions de certains sur ce s[…]

Gilets jaunes: fil principal

ET puis de toute façons a nous les gens de […]

Ganem etait drôle. Tout à fait. I[…]

toute façons l'islam est une arnaque , les […]