Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Réagissez aux prestations télévisées ou radiophoniques des hommes politiques, notifiez les émissions à ne pas rater, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4600808
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 16:08
Je pense que la (les) liste(s) Gilets jaunes n'iront pas loin. Je ne fais pas preuve de mépris car je soutiens ces gens qui survivent à peine tout en travaillant.

c'est çà qui m'attriste avec les GJ, qui se sont montés la tête , avec leur " Macron démission , on marche sur l'Elysée et l' Assemblée Nationale" et obnubilés par leur connerie de RIC .

Dire que les GJ auraient pu se transformer en un puissant lobby en faveur des classes moyennes inférieures et en faveur de la France périphérique, au lieu de se monter la tête " on va faire la révolution et tout casser "
#4600810
agri-info-intox a écrit :
Eustache le moine a écrit :
10 févr. 2019, 12:19
cons de français , macron remonte dans les sondages et son parti de bon a rien mauvais en tout sera premier aux élections européenne .
LES FRANCAIS SONT BIEN DES MOUTONS ET DES VACHES A LAIT , cons de français .

cons de gilets jaunes..........., qui se croient le peuple, alors qu'ils ne sont rien que des grincheux anti France

je pense que les GJ vont mobiliser les pro macron le jour des européennes. Dans le temps, je votais pour une petite liste, pour soutenir ses idées , mais là, je vais voter anti GJ .
c'est vraiment dommage que les GJ soient tombés aussi bas, parce que le 17 novembre , j'étais de leur coté contre le principe " automobilistes -vaches à lait"
Voilà, tu profites bien du gel des taxes sur le carburant et maintenant tu peux vomir sur les gilets jaunes.
T'es bien un français toi.
Djeimse a/ont remercié ça
#4600813
agri-info-intox a écrit :
09 févr. 2019, 21:35
les gilets jaunes qui ont une moyenne d'age relativement élevés ne sont rien d'autres que des soixant'huitards attardés qui rêvent du grand soir depuis des décennies et qui se disent " c'est notre toute dernière chance"

On a cependant un phénomène social assez curieux, c'est qu'il ne cristallise pas , mais il ne meurt pas pour autant
:lol: une analyse agricole simpliste....d'un simplisme imbécile....

Les GJs retraités qui manifestent sont ceux qui ont des difficultés, du mal à finir les fins de mois....des pauvres gens qui, eux, ne sont pas subventionnés par l'UE
Mais essaye de réfléchir et de te dire qu'il y a des soixant'huitards qui ont réussi leurs vies, qui ont de bonnes retraites, qui vivent confortablement, qui ont plus que le nécessaure....tu crois vraiment qu' ils manifestent, qu'ils veulent le grand soir?........[smilie=icon_mrgreen.gif]

Maintenant traiter les GJs de lombric, comme tu le fais dans un autre post, c'est d'une élégance rare, d'une noblesse de pensée bien digne des larbins lèche-bottes du maqueronisme!
#4600814
COUP DE GUEULE - Le torchon brûle entre certains Gilets jaunes au lendemain du treizième samedi de mobilisation nationale émaillé par des incidents. Sophie Tissier, organisatrice de la manifestation parisienne déclarée a ainsi dénoncé l'attitude d'Eric Drouet - l'une des figures des Gilets jaunes - qu'elle estime être instrumentalisé par la frange la plus violente des manifestants. Celui-ci a répliqué et annoncé une plainte pour "fausses accusations" avant d'effacer son message........
https://www.lci.fr/population/gilets-ja ... 12502.html

oui des lombrics sans tête
#4600818
agri-info-intox a écrit :
10 févr. 2019, 16:55
COUP DE GUEULE - Le torchon brûle entre certains Gilets jaunes au lendemain du treizième samedi de mobilisation nationale émaillé par des incidents. Sophie Tissier, organisatrice de la manifestation parisienne déclarée a ainsi dénoncé l'attitude d'Eric Drouet - l'une des figures des Gilets jaunes - qu'elle estime être instrumentalisé par la frange la plus violente des manifestants. Celui-ci a répliqué et annoncé une plainte pour "fausses accusations" avant d'effacer son message........
https://www.lci.fr/population/gilets-ja ... 12502.html

oui des lombrics sans tête
Tu devrais relire la réponse de Corsica.......
Insulter les GJs montre bien la valeur du macronisme et de ses séides.
Mais au fond, si l'on réfléchit bien, c'est surtout la marque d'un agacement profond, d'une rancoeur tenace, d'une haine farouche et ça, ça me réjouit et m'amuse énormément, cela montre juste l' impuissance totale de la macronie devant un mouvement qu'elle n'arrive pas à maîtriser.

Finalement, chaque insulte, chaque insanité, chaque perfidie venue de la macronie est un peu une victoire GJS qui montre la déconfiture de LAREM...... :super:
Modifié en dernier par Jean88 le 10 févr. 2019, 17:19, modifié 1 fois.
#4600819
J'ai trouvé ce texte magnifique d'espoir même si il y quelques approximations : "Incroyable. Ce qui se passe depuis le mois de novembre est juste incroyable. Incroyable qu’une partie du peuple réussisse à défier d’une manière aussi efficace l’État. Un État qui se retrouve assiégé, un État qui se retrouve fragilisé, un État qui se retrouve déshabillé. Un État obligé de se justifier, un État obligé de faire croire qu’il change, un État obligé de durcir le ton et de sortir 80.000 policiers pour tenir le pays !
Pour rester en vie, le clan Macron a dû lâcher.
Taxe sur le carburant ? Lâchée.
Augmentation de l’électricité ? Lâchée.
Augmentation du gaz ? Lâchée.
Hausse du SMIC ? Lâchée.
Hausse de la CSG pour les petites retraites? Lâchée.
Défiscalisation des heures supplémentaires ? Lâchée.
Primes défiscalisées dans les entreprises ? Lâchées.
RIC ? Évoqué.
Retour aux 90 km/h ? Évoqué.
Retour sur l’ISF ? Évoqué.
Référendum ? En projet.
Incroyable.
On est passé d’un État qui paraissait fort à un État qui est obligé de reformuler toutes les propositions des gilets jaunes pour se les approprier et y répondre. Cet État désincarné, obèse, vassalisé par l’Union européenne, si loin des préoccupations du peuple, a été pris en flagrant délit d’abus de faiblesse.
L’État se retrouve dos au mur.
80.000 « sans-dents » sont venus provoquer la rupture, changer la donne, lancer un débat d’idées et sortir la France d’une torpeur inquiétante.
Mais comment est-ce possible ? C’est possible parce que l’État sait. L’État connaît les vrais chiffres des manifestations. L’État sait mesurer le degré de colère du pays. L’État constate la solidité du mouvement. L’État a eu très peur en décembre. Et l’État connaît les enjeux des prochaines élections européennes. Le mandat de Macron, c’est de réussir à assimiler les Français à une nation Europe fictive et hors-sol.
Mais la campagne d’insultes, de radicalisation et d’intimidation contre les gilets jaunes n’a pas marché. L’État n’a pas réussi à retourner l’opinion. À bientôt trois mois d’existence, deux Français sur trois soutiennent le mouvement, d’après le dernier sondage YouGov pour Le HuffPost etCNews. Macron feint de garder la main. Seulement 26 % des Français adhèrent à son pseudo-débat. Et ses performances personnelles retransmises en direct connaissent une chute d’audience. Les Français savent qu’il est là par la volonté d’une caste. Cette caste est définitivement démasquée. Emmanuel Hollande est bien là. Aucun changement, aucune exemplarité. Toujours de l’arrogance, toujours au service des mêmes personnes. Jamais ambitieux. Jamais pragmatique.
Alors, respect aux gilets jaunes. Vous avez su réveiller la France. Vous avez obtenu, en quelques semaines, plus qu’aucun syndicat n’aurait pu espérer. Mais, surtout, vous nous avez fait ouvrir les yeux sur la réalité de la situation. Sur le régime grec imposé en douceur par la Commission. Sur la pression idéologique et morale tenue fermement par la même Commission. Sur les conséquences violentes des décisions de cette institution sur notre souveraineté, notre culture, notre économie et nos vies.
La France a besoin de respirer.
Alors, merci, les gilets jaunes, pour cette bouffée d’oxygène. Merci pour votre combativité, pour votre sens du bien commun, pour votre humanité. Merci pour les nuits passées dehors. Merci pour les risques que vous prenez. Merci pour vos blessures. Merci pour votre persévérance. Merci pour vos gardes à vue. Vous êtes sans cesse critiqués, bousculés, caricaturés, insultés. Mais vous ne faiblissez pas.
Il y a, dans votre combat, beaucoup de naïveté, d’amateurisme, d’erreurs. Il vous manque des généraux. Vos revendications sont souvent irréalistes. Mais, malgré ça, vous tenez. Vous ne vous battez pas pour vous mais pour le bien commun.
Vous êtes en train de créer une occasion historique de changer le cours des choses. Vous. Avec vos gilets jaunes et vos lunettes de piscine. Face au mépris de ceux censés porter les valeurs de la France, mais qui ont renoncé. Face aux bobos égoïstes et indifférents. Face à Macron et à son clan. Face à un rouleau compresseur inhumain et « progressiste» qui, jusqu’à présent, écrase tout sur son passage.
« Vous tiendrez jusqu’à ce qu’on vous relève. »
Respect aux gilets jaunes."
Jean88, Eustache le moine, Tirésias a/ont remercié ça
#4600820
Jean88 a écrit :
10 févr. 2019, 17:16
Finalement, chaque insulte, chaque insanité, chaque perfidie venue de la macronie est un peu une victoire GJS qui montre la déconfiture de LAREM...... :super:
autant on peut effectivement lister les gains des gilets jaunes , autant la déconfiture de LAREM reste à prouver .
Les GJ ont surtout terminé de tuer la gauche. Plus étonnant , le parti LR qui s'écroule , au lieu de profiter des difficultés de Macron
#4600821
Le président jupitérien et LAREM qui renoncent à leurs réformes, reculent devant la pression de GJs, macron obligé de se produire pour répondre aux questions de français, qui voit ses futurs réformes compromises, qui perd de son aura devant les autres dirigeants européens...etc

on appelle cela comment une victoire ou une déconfiture?
#4600822
Les gilets jaunes, quelles conséquences sur le paysage politique français ?
... Le problème est posé à l'envers ... les GJ ne sont que la conséquence du paysage politique français depuis plusieurs mandatures de rigueur, et maintenant de douleur.
#4601383
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 16:08
Je pense que la (les) liste(s) Gilets jaunes n'iront pas loin. Je ne fais pas preuve de mépris car je soutiens ces gens qui survivent à peine tout en travaillant. Mais une campagne électorale est dure! pas de cadeaux! les passages "à la télé" et les vrais débats peuvent être féroces et ce ne sont pas des gens habitués à ça intellectuellement (dialectique politicienne, projets à développer avec précision et pas seulement une petite phrase on veut plus de justice sociale). Sans parler de l'aspect financier. (déplacements, prix des salles à louer, etc)
J'adhère à l'opinion de Christianne.

Si des gens tels que les G.J., qui n'ont pour la plupart, jamais manifesté de leur vie, se retrouvent spontanément dans les rues aussi fréquemment, que par ailleurs 60 % de la population les soutient et que 70 % pensent qu'ils doivent continuer... Ca ne me paraît pas être un hasard !

Dire "ils se prennent pour le peuple..." je n'en sais rien.

Par contre si ceux qui ont voté Macron se prennent pour le peuple... alors là, je pense qu'ils se trompent doublement :

1) parce que Macron représente 15% de l'électorat (si l'on prend les électeurs pour qui il représentait le premier choix une fois Bayrou écarté )

2) parce que Macron ne gouverne pas pour le Peuple... qu'il méprise.
#4601388
Le jeu DLREM est maintenant démasqué plus personne ne peut croire en un parti qui fête sa musique avec des blacks invertis et crachent leur haine communautariste sur les blancs. Un parti qui tire sur des pacifiques, un parti qui fout à l’Élysée des Benalla's ripoux de police parallèle, un parti qui lèche le cul des migrants, des "nouveaux français" qui dépense un fric de dingue dans leurs banlieues chéries, un président qui crache à longueur d'année sa haine de la France éternelle et que j'y va de la peste brune, des incultes, des fainéants, des illettrés, des qui puent et des agriculteurs dont on s'amuse à étrangler où les services publics sont démantelés les uns après les autres....


:police: :police:

STOP A L ARNAQUE ET LA DICTATURE.
#4601396
perpalnord a écrit :
10 févr. 2019, 17:18
J'ai trouvé ce texte magnifique d'espoir même si il y quelques approximations : "Incroyable. Ce qui se passe depuis le mois de novembre est juste incroyable. Incroyable qu’une partie du peuple réussisse à défier d’une manière aussi efficace l’État. Un État qui se retrouve assiégé, un État qui se retrouve fragilisé, un État qui se retrouve déshabillé. Un État obligé de se justifier, un État obligé de faire croire qu’il change, un État obligé de durcir le ton et de sortir 80.000 policiers pour tenir le pays !
Pour rester en vie, le clan Macron a dû lâcher.
Taxe sur le carburant ? Lâchée.
Augmentation de l’électricité ? Lâchée.
Augmentation du gaz ? Lâchée.
Hausse du SMIC ? Lâchée.
Hausse de la CSG pour les petites retraites? Lâchée.
Défiscalisation des heures supplémentaires ? Lâchée.
Primes défiscalisées dans les entreprises ? Lâchées.
RIC ? Évoqué.
Retour aux 90 km/h ? Évoqué.
Retour sur l’ISF ? Évoqué.
Référendum ? En projet.
Incroyable.
On est passé d’un État qui paraissait fort à un État qui est obligé de reformuler toutes les propositions des gilets jaunes pour se les approprier et y répondre. Cet État désincarné, obèse, vassalisé par l’Union européenne, si loin des préoccupations du peuple, a été pris en flagrant délit d’abus de faiblesse.
L’État se retrouve dos au mur.
80.000 « sans-dents » sont venus provoquer la rupture, changer la donne, lancer un débat d’idées et sortir la France d’une torpeur inquiétante.
Mais comment est-ce possible ? C’est possible parce que l’État sait. L’État connaît les vrais chiffres des manifestations. L’État sait mesurer le degré de colère du pays. L’État constate la solidité du mouvement. L’État a eu très peur en décembre. Et l’État connaît les enjeux des prochaines élections européennes. Le mandat de Macron, c’est de réussir à assimiler les Français à une nation Europe fictive et hors-sol.
Mais la campagne d’insultes, de radicalisation et d’intimidation contre les gilets jaunes n’a pas marché. L’État n’a pas réussi à retourner l’opinion. À bientôt trois mois d’existence, deux Français sur trois soutiennent le mouvement, d’après le dernier sondage YouGov pour Le HuffPost etCNews. Macron feint de garder la main. Seulement 26 % des Français adhèrent à son pseudo-débat. Et ses performances personnelles retransmises en direct connaissent une chute d’audience. Les Français savent qu’il est là par la volonté d’une caste. Cette caste est définitivement démasquée. Emmanuel Hollande est bien là. Aucun changement, aucune exemplarité. Toujours de l’arrogance, toujours au service des mêmes personnes. Jamais ambitieux. Jamais pragmatique.
Alors, respect aux gilets jaunes. Vous avez su réveiller la France. Vous avez obtenu, en quelques semaines, plus qu’aucun syndicat n’aurait pu espérer. Mais, surtout, vous nous avez fait ouvrir les yeux sur la réalité de la situation. Sur le régime grec imposé en douceur par la Commission. Sur la pression idéologique et morale tenue fermement par la même Commission. Sur les conséquences violentes des décisions de cette institution sur notre souveraineté, notre culture, notre économie et nos vies.
La France a besoin de respirer.
Alors, merci, les gilets jaunes, pour cette bouffée d’oxygène. Merci pour votre combativité, pour votre sens du bien commun, pour votre humanité. Merci pour les nuits passées dehors. Merci pour les risques que vous prenez. Merci pour vos blessures. Merci pour votre persévérance. Merci pour vos gardes à vue. Vous êtes sans cesse critiqués, bousculés, caricaturés, insultés. Mais vous ne faiblissez pas.
Il y a, dans votre combat, beaucoup de naïveté, d’amateurisme, d’erreurs. Il vous manque des généraux. Vos revendications sont souvent irréalistes. Mais, malgré ça, vous tenez. Vous ne vous battez pas pour vous mais pour le bien commun.
Vous êtes en train de créer une occasion historique de changer le cours des choses. Vous. Avec vos gilets jaunes et vos lunettes de piscine. Face au mépris de ceux censés porter les valeurs de la France, mais qui ont renoncé. Face aux bobos égoïstes et indifférents. Face à Macron et à son clan. Face à un rouleau compresseur inhumain et « progressiste» qui, jusqu’à présent, écrase tout sur son passage.
« Vous tiendrez jusqu’à ce qu’on vous relève. »
Respect aux gilets jaunes."
Macron n'a pas "lâché " la hausse du carburant, mais reporté à l'été. Idem pour la hausse du prix de l'électricité.
La hausse du SMIC n'a pas été " lâché " ,mais compensé par une prime à l'emploi de 100 balles, payée par les travailleurs, ce qui n'a rien à voir avec une augmentation du salaire minimum demandé par les GJ.
La défiscalisation des heures supp n'a jamais été une revendication.
Le retour aux 90 km/h n'est pas du tout à l'ordre du jour.

En bref, les gilets jaunes se sont fait entuber sur toute la ligne, ce qui explique les manifestations du samedi.
#4601401
corsica a écrit :
12 févr. 2019, 19:57
En bref, les gilets jaunes se sont fait entuber sur toute la ligne,
Il est inquiétant de constater qu'ils semblent aimer cela...l'évolution des mœurs certainement! [smilie=icon_smile025.gif]
#4601515
agri-info-intox a écrit :
10 févr. 2019, 16:30
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 16:08
Je pense que la (les) liste(s) Gilets jaunes n'iront pas loin. Je ne fais pas preuve de mépris car je soutiens ces gens qui survivent à peine tout en travaillant.

c'est çà qui m'attriste avec les GJ, qui se sont montés la tête , avec leur " Macron démission , on marche sur l'Elysée et l' Assemblée Nationale" et obnubilés par leur connerie de RIC .

Dire que les GJ auraient pu se transformer en un puissant lobby en faveur des classes moyennes inférieures et en faveur de la France périphérique, au lieu de se monter la tête " on va faire la révolution et tout casser "
il n'y a que des abrutis, trop intelligents et trop subtils macronistes, pour ne pas comprendre que le fameux " macron démission " était juste une réponse immédiate à un type qui, pendant 18 mois, a commandé aux Français de fermer leur gueule.

Conclusion, lorsqu'on est contraint au " motus et bouche cousue ", on y va de sa plus belle plume et on écrit des mots doux sur des cartes postales,
et si le type en question fermé à-priori à tout dialogue, prend peur et comprend soudain qu'il doit écouter et entendre parce qu'il aura saisi la portée du message entre le texte et la photo, il laisse par miracle se libérer une parole qui ne demande qu'à circuler chaque samedi,

car si ce même type montre finalement qu'il n'est pas apte à partager l'idée d'un mouvement dont lui seul considère qu'il a l'exclusivité du marcheur, et que malgré quelques petites concessions de premières nécessités, il ne veut pas voir qu'il provoque le malentendu en monopolisant un verbiage autour de sa seule petite personne dans un débat de pipelettes aux ordres,
il entretient de ce fait ce qu'à l'occasion de sa campagne présidentielle de 2017, il a soutenu mordicus,
c'est-à-dire le dégagisme à l'endroit d'un ancien monde dont il est l'émanation et la caricature.

Un type qui se vantait d'être le maître des horloges, en est réduit à jouer la montre.
A-t-il une Rolex ?... :D
#4601727
JPS38 a écrit :
13 févr. 2019, 11:20
agri-info-intox a écrit :
13 févr. 2019, 11:14
non, une marque française et il vend des lip sur Elysée.fr
Lip....Une grande époque où le mouvement de l'horlogerie a battu la chamade pendant des années...
Lip.. J'ai une Lip mécanique de plus de 40 ans.. elle fonctionne toujours impeccablement sans une seule intervention d'horloger.. et sans même changer le bracelet métallique fantaisie! Une autre époque effectivement
#4604661
Je soutiens à mort les Gilets Jaunes mais des fois, je me demande pourquoi ils manifestent encore étant donné que ça ne débouche sur rien et que même s'ils manifestaient jusqu'à la fin des temps, ça ne débouchera jamais sur rien.

Pour moi, ils ont raté leur seule chance de changer le système, il n'y avait pas besoin de faire 15 ou 10000 manifs, une seule était suffisante mais fallait y aller avec des flingues et pas des pancartes et surtout, niveau organisation, c'était bancal dès le départ.
Enfin bon bref, les Gilets Jaunes, ça a fait Pschiiit, c'est un mouvement qui bien que soutenu, l'est de moins en moins car les gens se demandent finalement à quoi ils servent et Macron et sa bande de loubards ont gagné sans même levé le petit doigt, ils ont joué l'usure, c'était prévisible.
Alors quel est l'avenir de ce mouvement ? Ca va finir comme ça a commencé, il va y avoir de moins en moins de monde jusqu'à plus du tout, aujourd'hui, ça fait encore la une dans les journaux mais à terme, ça va faire 3 lignes dans les journaux entre la foire au boudins et la rubrique nécrologique.

C'est dommage, y'avait là quelque chose mais ça n'a pas marché, c'est raté et pis c'est tout. Alors vous allez me dire que je raconte n'importe quoi, mais voyons les choses en face, le mouvement lasse tout le monde alors si j'ai un conseil à donner aux derniers gilets jaunes : tentez le tout pour le tout, allez au combat avec des flingues et tirez pour tuer, mais tirez sur ceux qui le méritent vraiment, à savoir nos dirigeants, les CRS en ont marre eu aussi, essayez d'entrer en contact avec eux et essayer de terminer le travail avec eux et non contre eux.
Notre dame de Paris en feu!

Tain, un milliard de récolté en quat[…]

Celle qui fait les mictions du soir ? Elle en tien[…]

” Depuis le 29 juillet, jour de ma lib&ea[…]

la tradition vient du faite que tu blanchi tes […]