Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez du fonctionnement de la justice et de la police, des procès en cours, des "affaires", de la criminalité en France, ses causes et les remèdes, ainsi que de la Défense, des renseignements, de l'armée, etc...

Modérateur : Équipe de modération

#4600717
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 09:38
Ces enfants vont être un poids psychiatrique très lourd sans parler des gènes de pères et mères tarés.
Ils devront être isolés de tout ce qui est musulman pour "oublier" cette culture qui a conduit leurs parents à cette situation. Sinon, à chaque prière, tout va être réactivé
Ce qui sera impossible car leur famille est musulmane. Il est très difficile de réparer une personnalité complètement fracassée dès l'enfance.
#4600718
katou a écrit :
10 févr. 2019, 10:04
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 09:38
Ces enfants vont être un poids psychiatrique très lourd sans parler des gènes de pères et mères tarés.
Ils devront être isolés de tout ce qui est musulman pour "oublier" cette culture qui a conduit leurs parents à cette situation. Sinon, à chaque prière, tout va être réactivé
Ce qui sera impossible car leur famille est musulmane. Il est très difficile de réparer une personnalité complètement fracassée dès l'enfance.
Leurs familles ont démontrés qu'elles ne savaient pas élever correctement des gosses donc pourquoi leur confier les petits enfants!
L'erreur est pardonnable, pas l'entêtement!
#4600732
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 10:14
En ce qui concerne les enfants, il n'y a aucune solution satisfaisante.
Ce sont des enfants perdus pour la quasi totalité. Ils n'ont pas subi une "guerre normale", ils ont subi des horreurs en les voyant (leur parents disaient que ces horreurs étaient bien), voire en y participant.
#4600734
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 07:50
filochard a écrit :
09 févr. 2019, 21:39
Djeimse a écrit :
09 févr. 2019, 21:31
La même chose que pour les enfants des criminels.
Les enfants de criminels ne sont pas dressés au crime que je sache.
Je n'en sais rien, je ne fais pas de généralités.
Tu dois en savoir plus que moi sur les enfants de criminels.
Nous voilà bien avancé. Si t'en sais rien pourquoi tu dit "il faut faire comme avec les enfants de criminels" ?
#4600736
spitfire a écrit :
10 févr. 2019, 08:16
Moi je les préfère prisonniers ici plutôt que libre quelque part!
Prisonniers pendant combien de temps ?
Et libres vivants la bas pendant combien de temps ?
Reponse: 5 ans pour le premier, jusqu’à ce que nous ou Bachar ou les Irakiens ou les ricains les butent pour le second.
Et c'est le cas le pire, les quelques uns qui auraient étés libérés.

Donc redites le, qu'on soit sur d'avoir bien compris: vous les préférez 5 ans dans une de nos prison colonie de vacances ou ils vont pourrir la tête de tous le monde pour ressortir reposés et en pleine forme physique accueillis en héro dans leur quartier plutôt que morts là bas ?
spitfire a écrit :
10 févr. 2019, 08:16
C'est vrai que pour l'instant, on s'inquiète surtout de l'attitude des kurdes (qui détiennent une bonne partie des djihadistes français ou de leurs familles), c'est vrai, mais rien ne dit que le problème ne va pas se poser en Syrie ou en Irak, dont les dirigeants n'ont jamais été fiables.
Mais qu'est ce que vous racontez encore ? ces états sont mille fois plus fiables que la France. Avec la Syrie et l'Irak il y a un petit risque qu'ils se retrouvent dans la nature, et chez nous, avec la France c'est une certitude.

De toute façon c'est une très mauvaise image de la France qu'on donne à notre jeunesse. Traditionnellement la France traite bien ses prisonniers de guerre (étrangers) mais massacre les traitres (français), et c'était très bien comme ça. Bien traiter ces gens est une insulte à toutes nos traditions.
Comment voulez vous assimiler des gens à un pays qui ne se respecte meme pas lui meme ?
Nous foutent encore la honte ces cons et ça c'est aussi une victoire islamiste: la perte de confiance en la France :devil:
Modifié en dernier par filochard le 10 févr. 2019, 12:24, modifié 2 fois.
#4600739
Déjà il faudrait prouver que ce sont bien les enfants de français.
Il y a moyen de faire trainer les tests génétiques quelques dizaines d'années surtout si les parents ont disparus.
#4600741
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 07:52
C'est si compliqué ?
Apparement oui, si on se fie au dire des autres intervenants du forum qui les considèrent d'office comme des bombes a retardement sans autre forme de procès ...
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 07:52
Ils sont pris en charge au cas par cas par des tiers avec une supervision des services sociaux.
Donc vous êtes pour qu'on les rapatrie ? (c'est aussi mon avis, pour la mère c'est à voir au cas par cas ...)
#4600742
Tirésias a écrit :
10 févr. 2019, 11:57
Autant les laisser vivre leur vie misérable en islamie.
Sauf que pour l'instant ils sont en Kurdie, et les Kurdes nos ex-alliés qu'on a lâchement laissé tomber ont a mon avis des problèmes bien plus urgents à gérer (leur propre survie face à l'armée turque) que s'occupper de ces mômes.
#4600745
katou a écrit :
10 févr. 2019, 11:47
Christianne a écrit :
10 févr. 2019, 10:14
En ce qui concerne les enfants, il n'y a aucune solution satisfaisante.
Ce sont des enfants perdus pour la quasi totalité. Ils n'ont pas subi une "guerre normale", ils ont subi des horreurs en les voyant (leur parents disaient que ces horreurs étaient bien), voire en y participant.
Ce que vous dites est stupide, aucune guerre n'est "normale", une guerre "normale" ça n'a aucun sens.
#4600749
Francis 15 a écrit :
10 févr. 2019, 12:37
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 07:52
C'est si compliqué ?
Apparement oui, si on se fie au dire des autres intervenants du forum qui les considèrent d'office comme des bombes a retardement sans autre forme de procès ...
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 07:52
Ils sont pris en charge au cas par cas par des tiers avec une supervision des services sociaux.
Donc vous êtes pour qu'on les rapatrie ? (c'est aussi mon avis, pour la mère c'est à voir au cas par cas ...)
Ce ne sont pas les autres intervenants du forum qui font mon avis, parfois ils ont raison, et d'autres non.
Je suis pour une gestion au cas par cas.

Le problème, c'est l'islam en France, pas le rapatriement éventuels de certains gosses.
Il faut soumettre totalement l'islam en France, avec toute la force nécessaire, pour que tous les préceptes débiles de cette religion barbare soient dénoncés, et combattus.

Les islamistes sont tout à fait tolérables quand ils savent que dès qu'ils bougent une oreille, ils se font matraquer. Il faut juste revenir à des principes simples.
#4600761
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 13:04
Je suis pour une gestion au cas par cas.
Certes mais il semblerait que le temps soit compté, et qu'il faudrait imposer une trève (en protégeant les kurdes donc) pour procéder à une gestion au cas par cas. Ca impliquerait surement des troupes au sol supervisés par l'ONU ...
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 13:04
Le problème, c'est l'islam en France, pas le rapatriement éventuels de certains gosses.
Il faut soumettre totalement l'islam en France, avec toute la force nécessaire, pour que tous les préceptes débiles de cette religion barbare soient dénoncés, et combattus.
Nous sommes d'accord sur le fond, mais peut-être pas sur les détails de la façon de procéder
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 13:04
Les islamistes sont tout à fait tolérables quand ils savent que dès qu'ils bougent une oreille, ils se font matraquer. Il faut juste revenir à des principes simples.
Pour moi le principal problème c'est que les islamiste arrivent à convaincre sur le territoire Français, des gens qui a priori étaient neutres de se joindre à leur cause.

Un problème génétique comme le prétendent quelques abrutis ici ? Je pense que c'est totalement grotesque.

Un problème culturel ? Sans aucun doute, mais j'y vois surtout le problème de propagande très efficace et d'une jeunesse en marge peu éduquée, peu avisée, n'ayant aucun esprit critique (et pas que des jeunes), prête à gober toutes les théorie complotistes qui traînent sur internet, et a se faire manipuler par des excités attisant la haine genre Dieudoné, Soral et compagnie ... de la à rejoindre la cause anti-sioniste anti-américaine puis aller vers l'Islam de combat il n'y a qu'un pas.

Donc le matraquage comme vous dite s'il est probablement nécessaire n'est probablement pas suffisant pour contrer l'Islamisme, il y a un besoin d'avoir en face des gens éduqués ayant de solides bases idéologiques capables de clouer le bec à toutes ces conneries complotistes, antisémites, islamistes. Il faut agir sur le terrain pour contrer la propagande, que ce soit dans les cités ghetto ou sur internet.
#4600768
Francis 15 a écrit :
10 févr. 2019, 12:42
Tirésias a écrit :
10 févr. 2019, 11:57
Autant les laisser vivre leur vie misérable en islamie.
Sauf que pour l'instant ils sont en Kurdie, et les Kurdes nos ex-alliés qu'on a lâchement laissé tomber ont a mon avis des problèmes bien plus urgents à gérer (leur propre survie face à l'armée turque) que s'occupper de ces mômes.
Il suffirait qu'on tourne la tête pendant qu'ils s'en débarrassent discrètement.
Eustache le moine a/ont remercié ça
#4600772
Djeimse a écrit :
10 févr. 2019, 13:04
Il faut soumettre totalement l'islam en France, avec toute la force nécessaire, pour que tous les préceptes débiles de cette religion barbare soient dénoncés, et combattus.
Le problème, aucun gouvernements français ne veut faire cela. Le "pas d'amalgame", le "vivre ensemble" etc. font loi. L'islam n'est pas dénoncé, c'est seulement les jihadistes, sans les relier aux textes coranique et hadithiques, qui sont dénoncés et encore du bout des lèvres car ils sont considérés comme de simples déséquilibrés bien souvent. Reconnaître que l'idéologie islamique formate ce genre d'individus, aucun politique au gouvernement ne veut le reconnaître. Ne pas nommer l'ennemi qu'est l'idéologie coranique/islamique, c'est nous mener à notre perte.
#4600774
Francis 15 a écrit :
10 févr. 2019, 13:28
Donc le matraquage comme vous dite s'il est probablement nécessaire n'est probablement pas suffisant pour contrer l'Islamisme, il y a un besoin d'avoir en face des gens éduqués ayant de solides bases idéologiques capables de clouer le bec à toutes ces conneries complotistes, antisémites, islamistes. Il faut agir sur le terrain pour contrer la propagande, que ce soit dans les cités ghetto ou sur internet.
Pas besoin d'éducation pour matraquer des djihadistes, ou tout musulman qui la ramène trop.
Ensuite, les bases solides devraient être données par l'éducation nationale, qui ne fait plus le boulot depuis longtemps
#4600775
Tirésias a écrit :
10 févr. 2019, 13:50
Il suffirait qu'on tourne la tête pendant qu'ils s'en débarrassent discrètement.
Ils vont surtout finir par les relacher dans la nature ...

Bah après tout p'têt que les turcs finiront par les adopter, tout en continuant de menaçer de ne plus tenir la frontière avec l'UE si on ne leur envoie pas de pognon ...
#4600778
Les djihadistes se considèrent comme des soldats et en guerre contre la France...
Qui sommes nous pour leur nier cela ? Ils doivent être traité comme des soldats sans uniforme... donc des traîtres ou des espions en temps de guerre...
La suite, c'est la loi qui la donnera... [smilie=icon_smile040.gif]
  • 1
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 25
Notre dame de Paris en feu!

Tain, un milliard de récolté en quat[…]

Celle qui fait les mictions du soir ? Elle en tien[…]

” Depuis le 29 juillet, jour de ma lib&ea[…]

la tradition vient du faite que tu blanchi tes […]