Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4586414
themis_301 a écrit :
03 janv. 2019, 10:47
Les rats quittent le navire ... avant le naufrage. ;)
________________________

Sylvain Fort, conseiller communication de Macron, va quitter l’Elysée
https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html
Après le départ de Sylvain Fort, celui d'Alexis Kohler?
Emmanuel Macron vient de perdre son conseiller en communication. Le secrétaire général de l'Elysée est-il aussi partant ?
https://www.lexpress.fr/actualite/apres ... tor=AL-447

mais pendant ce temps la Macron et Merkel signeront le 22 janvier un nouveau traité de coopération entre leurs deux nations.
#4588963
themis_301 a écrit :
13 janv. 2019, 02:48
Pour la presse américaine, à côté de Macron, Poutine à l’air d’un tendre.
______________________________________________________________

«Si la presse d’état hexagonale opère une stricte censure sur l’ampleur des violences du régime contre les Gilets Jaunes, il n’en va pas de même pour l’opinion publique internationale.
Celle-ci commence à sérieusement s’interroger sur l’évolution de la situation en France et plus particulièrement vis-à-vis de l’attitude du gouvernement face au peuple. Aux USA, l’agence de presse « Bloomberg » estime désormais que « Poutine, à côté de Macron, a l’air d’un tendre ».

Dans une tribune parue sur Bloomberg, Leonid Bershidsky un journaliste russe exilé en Allemagne très critique du Kremlin titre « Poutine a l’air d’un tendre à côté de la réponse de Macron aux Gilets Jaunes »
Ce qui choque particulièrement l’éditorialiste, basé à Berlin, ce sont les mesures répressives annoncées par l’Etat Français.

« Même en Russie, cependant, la police ne peut pas simplement mettre quelqu’un sur une liste d’interdiction de manifester publiquement. Et se couvrir le visage, même durant une manifestation devenue
violente ayant entraîné des dommages pour des personnes ou des biens, n’est punissable que d’une peine maximum de 4,000 euros et de 20 jours de prison. Le projet français avec une peine d’amende de 15,000 euros et un an de prison est beaucoup plus dure »
écrit Leonid Bershidsky.

« Le régime de Poutine fait beaucoup d’efforts pour éviter les accusations d’arbitraire qui sont inévitables quand la police décide de qui est autorisé à manifester de qui ne l’est pas. Et s’il veut empêcher les manifestants de dissimuler leur identité, il ne mettra jamais en prison quelqu’un pour avoir porté une écharpe afin d’éviter l’effet du gaz lacrymogène, quelque chose qui pourrait bien devenir la règle si le
projet français devient réalité »
souligne encore le journaliste.

Ces analyses, qui tranchent avec le lourd silence imposé par la presse d’état hexagonale, sont particulièrement frappantes. La presse américaine est connue pour régulièrement dénoncer, en des termes très durs, la Russie de Vladimir Poutine. Qu’un de ses critiques en viennent à trouver le président russe plus libéral que Macron en dit long sur la fuite en avant du régime en France.

source
Macron’s Yellow Vest Response Makes Putin Look Soft
https://www.bloomberg.com/opinion/artic ... -look-soft
Les services de santé ont fiché des «gilets jaunes» blessés pour le compte du gouvernement.
Lors des journées d’action des 8 et 15 décembre, la Direction générale de la santé a activé le dispositif SIVIC, normalement prévu pour les situations d’attentat afin d’assurer un suivi des victimes et aider à la
recherche de personnes. Depuis mars 2018, ces données sont ouvertes aux agents du ministère de l’intérieur. « Le personnel de santé se transforme peu à peu en auxiliaire de police », dénonce l’Association des médecins urgentistes de France. https://www.mediapart.fr/journal/france ... ampaign=CM

la suite

Selon un article Médiapart, lors des actes 4 et 5 de la mobilisation des gilets jaunes, marqués comme le reste de la mobilisation, par la férocité des forces de répression, certains hôpitaux parisiens ont activé un dispositif SIVIC. Ce dispositif a été conçu suites aux attentats de 2015 pour les « situation sanitaire exceptionnels ». Ce dispositif sert à ficher les entrant dans les services d’urgence ainsi que leurs accompagnant. L’objectif de ce fichage était de faciliter l’identification, le suivi ainsi que le décompte des victimes.

Concrètement, à l’arrivé à l’hôpital, l’identité de la victime est relevée et entrée dans un fichier qui peut ensuite être consulté par plusieurs ministères, en particulier le ministère de l’intérieur et celui de la justice. Dans les faits, l’activation du dispositif SIVIC n’est pas réserve aux cas des attentats mais peut concerner toutes les situations « exceptionnelles » comme lors des évènements comportant de nombreux blessés, comme par exemple le dernier réveillon de la Saint-Sylvestre.

Dans le cas présent, l’objectif annoncé était de « quantifier l’impact du nombre de blessés sur l’offre de soins et anticiper la mise en place, le cas échéant, des mesures de régulation des flux de blessés ou e
renforcement capacitaire des établissements de santé ». Il n’en est pas moins que le fichier avec l’ensemble des blessés par la police lors de ces deux journées est accessible au ministère de l’intérieur qui a aussi
bénéficier de « bilans quantitatifs » obtenus à partir de ce fichier.

Ce mélange des genres avait d’ailleurs été souligné par la Commission National Informatique et Liberté (CNIL) qui avait recommandé de préciser les données accessibles aux fonctionnaires des différents ministères. Dans les faits, ces recommandations n’ont eu aucun impacte sur la tenue et la gestion de ce fichier. Cela a conduit à la situation actuelle ou « Le personnel de santé se transforme peu à peu en auxiliaire de police » comme le dénonce l’Association des médecins urgentistes de France. On peut ainsi voir que ce dispositif, comme l’état d’urgence, prévu initialement contre les attentats sert en réalité à augmenter
l’arsenal répressifs de l’Etat.
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13

À neuf mois des élections fé[…]

magouille gauchiste T'en es encore là ?[…]

Limité du bulbe.........hein?.........des d[…]

Benanal de l'Élysée ...le feuilleton[…]