Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des sujets touchant à notre société et ses institutions

Modérateur : Équipe de modération

#4588017
Gouvernement représentatif ou gouvernement démocratique
Voici l’avis éclairé de l’abbé Emmanuel-Joseph Sieyès, l'un des pères de la Révolution française, où il fait la différence fondamentale entre un « gouvernement représentatif » (où les citoyens se donnent des élus) et un « gouvernement démocratique » (qui supposerait un régime direct d'assemblées générales exerçant simultanément un pouvoir souverain, par exemple de validation a posteriori des lois, comme ce fut d''ailleurs prévu plus tard dans la constitution de l'an I)
Emmanuel-Joseph Sieyès est l’auteur de cette citation : « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » (Discours du 7 septembre 1789, intitulé précisément : « Dire de l'abbé Sieyès, sur la question du veto royal : à la séance du 7 septembre 1789 » cf. pages 15, 19...)
#4588063
Nous sommes en théocratie, dominés par l'égalise progressiste et ses appels à la honte et à l'auto-flagellation, son obscurantisme, son inquisition, ses excommunications, ses anathèmes, ses lettres écarlates.

Nos journaux ne publient plus d'informations mais des prêches édictant le nouveau bien, nos universités sont devenues des académies de théologie, les juges pourchassent les hérétiques.
#4588124
Mac le Givré a écrit :
11 janv. 2019, 13:41
C'est ce que je rabâche un petit peu, nous sommes en oligarchie... [smilie=icon_smile034.gif]
effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Il suffit d'observer la différence d'attitude d'un candidat devenu élu. Le personnage servile devant les électeurs devient hautain dès qu'il a gagné les élections!
#4588199
Christianne a écrit :
11 janv. 2019, 17:30
Mac le Givré a écrit :
11 janv. 2019, 13:41
C'est ce que je rabâche un petit peu, nous sommes en oligarchie... [smilie=icon_smile034.gif]
effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Il suffit d'observer la différence d'attitude d'un candidat devenu élu. Le personnage servile devant les électeurs devient hautain dès qu'il a gagné les élections!
Le pire c'est qu'ils s'imaginent avoir la solution mais leur solution ne répond qu'à leurs besoins. En tout cas à court et moyen terme, à long terme ils coulent la France de toute façon mais ils sont sur le pont supérieur. En fait d'élite ce sont des imbéciles.
Regardes Joanno, 15 000 € que demander de mieux ? Ses enfants ? Seront dans l'oligarchie et surnageront même si les sans dents travaillent au prix des chinois jusqu'à 75 ans...
À part la révolution je ne vois pas...Rip et proportionnelle intégrale serait un petit minimum pour reprendre un peu la main.
#4588202
Christianne a écrit :
11 janv. 2019, 17:30
Mac le Givré a écrit :
11 janv. 2019, 13:41
C'est ce que je rabâche un petit peu, nous sommes en oligarchie... [smilie=icon_smile034.gif]
effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Il suffit d'observer la différence d'attitude d'un candidat devenu élu. Le personnage servile devant les électeurs devient hautain dès qu'il a gagné les élections!
Vous avez des exemples concrets de démocratie sans représentants ?
#4588219
Cheshire cat a écrit :
11 janv. 2019, 19:26
Christianne a écrit :
11 janv. 2019, 17:30
Mac le Givré a écrit :
11 janv. 2019, 13:41
C'est ce que je rabâche un petit peu, nous sommes en oligarchie... [smilie=icon_smile034.gif]
effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Il suffit d'observer la différence d'attitude d'un candidat devenu élu. Le personnage servile devant les électeurs devient hautain dès qu'il a gagné les élections!
Vous avez des exemples concrets de démocratie sans représentants ?
Il ne s'agit pas de se passer de représentants mais d'avoir des représentants qui fassent ce qu'on veut...
#4588220
Christianne a écrit :effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Je m'inscris en faux: Macron applique le programme qu'il a proposé aux électeurs.
Oui, nos institutions souffrent d'un important déficit démocratique. Que cela soit au niveau européen (la commission européenne est nommée et non élue) ou au niveau national (le mode de scrutin des législatives est aberrant) mais les électeurs, élections libres après élections libres, votent pour que ce système perdure. Il y a des partis qui proposent la proportionnelle intégrale, il y a des partis qui proposent de sortir de l'UE, mais il ne sont jamais majoritaires lors des élections. Macron a été élu haut la main, et son parti a remporté un victoire extrêmement large aux législatives.
Plutôt que le déficit démocratique de nos institutions, le problème n'est-il pas plutôt que les électeurs ne se montrent pas à la hauteur du niveau de démocratie qui leur est proposé? Et est-ce que l'on peut y faire quelque-chose (éducation, information) ou est-ce juste un problème génétique de niveau intellectuel auquel personne ne peu rien? Au regard de notre situation, la question se pose.
#4588231
J'ai mis le kon sur liste orange, mais comme dès que je poste un message il poste derrière, je suppose que:
- son message parle de moi
- il dit quelque-chose de totalement idiot et creux sans aucun rapport avec la problématique du fil

Chacun jugera par lui-même.
#4588234
Pash a écrit :
11 janv. 2019, 20:03
Christianne a écrit :effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Je m'inscris en faux: Macron applique le programme qu'il a proposé aux électeurs.
Oui, nos institutions souffrent d'un important déficit démocratique. Que cela soit au niveau européen (la commission européenne est nommée et non élue) ou au niveau national (le mode de scrutin des législatives est aberrant) mais les électeurs, élections libres après élections libres, votent pour que ce système perdure. Il y a des partis qui proposent la proportionnelle intégrale, il y a des partis qui proposent de sortir de l'UE, mais il ne sont jamais majoritaires lors des élections. Macron a été élu haut la main, et son parti a remporté un victoire extrêmement large aux législatives.
Plutôt que le déficit démocratique de nos institutions, le problème n'est-il pas plutôt que les électeurs ne se montrent pas à la hauteur du niveau de démocratie qui leur est proposé? Et est-ce que l'on peut y faire quelque-chose (éducation, information) ou est-ce juste un problème génétique de niveau intellectuel auquel personne ne peu rien? Au regard de notre situation, la question se pose.
C'est faux
Juste ce qui me vient à l'esprit:
Les 80 km il avait dit qu'il resterai sur 90 et Les impairs...
le pouvoir d'achat des retraités qui devait être maintenu

De plus il a pas été élu pour mais contre, la 5ème république est à adapter ou supprimer.
#4588237
Mac le Givré a écrit :
11 janv. 2019, 20:34
Pash a écrit :
11 janv. 2019, 20:03
Christianne a écrit :effectivement... le peuple a voté pour des "représentants" croyant ainsi avoir le pouvoir. Mais c'est une grande illusion car, pas plutôt élus, ces représentants prennent le pouvoir et votent des lois CONTRE le bas peuple sous le prétexte que seule l'élite oligarchique sait ce qui est bon pour lui. On se trouve donc avec une captation de pouvoir par une élite qui est là pour se servir au lieu de servir le pays!
Je m'inscris en faux: Macron applique le programme qu'il a proposé aux électeurs.
Oui, nos institutions souffrent d'un important déficit démocratique. Que cela soit au niveau européen (la commission européenne est nommée et non élue) ou au niveau national (le mode de scrutin des législatives est aberrant) mais les électeurs, élections libres après élections libres, votent pour que ce système perdure. Il y a des partis qui proposent la proportionnelle intégrale, il y a des partis qui proposent de sortir de l'UE, mais il ne sont jamais majoritaires lors des élections. Macron a été élu haut la main, et son parti a remporté un victoire extrêmement large aux législatives.
Plutôt que le déficit démocratique de nos institutions, le problème n'est-il pas plutôt que les électeurs ne se montrent pas à la hauteur du niveau de démocratie qui leur est proposé? Et est-ce que l'on peut y faire quelque-chose (éducation, information) ou est-ce juste un problème génétique de niveau intellectuel auquel personne ne peu rien? Au regard de notre situation, la question se pose.
C'est faux
Juste ce qui me vient à l'esprit:
Les 80 km il avait dit qu'il resterai sur 90 et Les impairs...
le pouvoir d'achat des retraités qui devait être maintenu

De plus il a pas été élu pour mais contre, la 5ème république est à adapter ou supprimer.
Le tout sous la pression d'une part d'un mange merde surnommé bille de clown d'autre part des fonctionnaires européens dont un mauvais viré de France et de Bercie les fonctios des impôts qui gouvernent la France.
#4588247
Marc le Givré a écrit :C'est faux
Juste ce qui me vient à l'esprit:
Les 80 km il avait dit qu'il resterai sur 90 et Les impairs...
C'est vrai, sur ce point il n'a pas tenu sa promesse (c'est une mesure anecdotique cependant).
Marc le Givré a écrit :le pouvoir d'achat des retraités qui devait être maintenu
Je ne suis justement pas d'accord. Macron a parlé dans son programme de la hausse de la CSG, et il a été dit partout dans les médias que les retraités seraient affectés. Macron a d'ailleurs dit lui-même à ce propos (source):
« Je sais que je demande des efforts aux plus âgés, que parfois certains râlent, ça ne me rend pas forcément populaire, mais je l’assume (...) Je l’ai dit pendant la campagne [présidentielle], je n’ai pas pris en traître les gens. »
C'est parfaitement vrai.

D'autres promesse concernant la fiscalité (source):
Nous exonérerons de taxe d’habitation 4 Français sur 5 : coût de 10 milliards d’euros.
tenue
Baisse des cotisations payées par les salariés, les indépendants, les fonctionnaires afin d’augmenter le pouvoir d’achat
tenue, au moins partiellement, et au passage la hausse de la csg est justifiée derrière:
La CSG en revanche pèse sur tous les revenus. Un point de CSG rapporte à peu près deux fois plus qu’un point de cotisation sur les salaires. On peut donc, à recette constante, abaisser le taux de prélèvement et accroître le revenu net du travail.
Traduction: on fait payer les retraités pour alléger le coût du travail.
Remplacement de l’ISF par un Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI)
tenue

Tiens, et une dernière:
Rétablissement des exonérations sur les heures supplémentaires
Il a fait semblant de la lâcher aux gilets jaunes, mais il y pensait déjà bien avant.

Il y a plein d'autres réformes contenues dans son programme (santé, chômage,...) qui sont en cours de discussion. Tous ceux qui s'intéressent un minimum à la politique savaient que Macron mènerait la politique qu'il mène et qu'elle nous conduirait à la catastrophe, tout simplement parce qu'il a exactement le profil de ses prédécesseurs, et qu'il en est même un caricature.
Je le répète et j'insiste: c'est le peuple français qui a voté pour Maastricht, pour Chirac, pour Hollande, pour toutes les conneries gaucho-européo-mondialisto-immigrationnistes qui nous ont foutu dans la merde, et c'est le peuple français qui a élu Macron.
Modifié en dernier par Pash le 11 janv. 2019, 21:07, modifié 1 fois.

Filmée, la scène montre ces é[…]

Donc on en revient toujours au même point,[…]

Jamais les russes n'auraient combattu pour les n[…]

Vos déplorables prédécesseu[…]