Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Toutes les discussions sur le programme / le candidat

Modérateur : Équipe de modération

#4231334
Mr François Fillon aura été le premier ministre qui aura le plus endetté la France au cours de son mandat, battant absolument tous les records. Faisant passer la dette publique de 65% à 90% et le chômage de 7,2% à 9,4%.

En 5 ans, il a endetté la France de 30 000 euros environ par contribuable. Oui, vous avez bien entendu cher contribuable : en 5 ans, Fillon a alourdi votre dette de 30 000 euros ! Soit 6000 euros par an !

Où est donc passé tout cet argent ? La crise, nous répond-il. Quelle blague ! Tout reporter sur la crise. En réalité, selon les experts économiques, seuls 109 milliards seraient imputables à la crise. Les autres 500 milliards (30 000 euros par contribuables) seraient juste dus à la gestion catastrophique de la droite au pouvoir.

Jamais un premier ministre n'aura eu un pire bilan au niveau économique.


Un bon résumé ici : http://www.lepoint.fr/economie/500-mill ... 082_28.php


Rien d'étonnant quand on sait que Sarkozy (le patron de Fillon) avait vendu de l'or en 2004 et fait perdre environ 25 milliards à la France (1000 euros par contribuable).

Bravo Mr Sarkozy ! Bravo Mr Fillon !


Vous avez creusé un trou par vos erreurs et vos magouilles, et vous souhaitez maintenant que les français le rebouchent à votre place.

Avant votre mandat, Mr Fillon, la dette était tout à fait supportable (65%). Même avec la crise, elle n'aurait jamais du dépasser les 72% selon les experts. Les 90% de dette, c'est votre faute, c'est votre responsabilité personnelle. Et vous venez maintenant jouer les cassandres et souhaitez une récompense ?
#4231337
babiscus a écrit :
17 févr. 2017, 19:03
Mr François Fillon aura été le premier ministre qui aura le plus endetté la France au cours de son mandat, battant absolument tous les records. Faisant passer la dette publique de 65% à 90% et le chômage de 7,2% à 9,4%.

En 5 ans, il a endetté la France de 30 000 euros environ par contribuable. Oui, vous avez bien entendu cher contribuable : en 5 ans, Fillon a alourdi votre dette de 30 000 euros ! Soit 6000 euros par an !

Où est donc passé tout cet argent ? La crise, nous répond-il. Quelle blague ! Tout reporter sur la crise. En réalité, selon les experts économiques, seuls 109 milliards seraient imputables à la crise. Les autres 500 milliards (30 000 euros par contribuables) seraient juste dus à la gestion catastrophique de la droite au pouvoir.

Jamais un premier ministre n'aura eu un pire bilan au niveau économique.


Un bon résumé ici : http://www.lepoint.fr/economie/500-mill ... 082_28.php


Rien d'étonnant quand on sait que Sarkozy (le patron de Fillon) avait vendu de l'or en 2004 et fait perdre environ 25 milliards à la France (1000 euros par contribuable).

Bravo Mr Sarkozy ! Bravo Mr Fillon !


Vous avez creusé un trou par vos erreurs et vos magouilles, et vous souhaitez maintenant que les français le rebouchent à votre place.

Avant votre mandat, Mr Fillon, la dette était tout à fait supportable (65%). Même avec la crise, elle n'aurait jamais du dépasser les 72% selon les experts. Les 90% de dette, c'est votre faute, c'est votre responsabilité personnelle. Et vous venez maintenant jouer les cassandres et souhaitez une récompense ?
Bonjour,

Les 600 milliards ont servi à renflouer le Dollar afin d'éviter une faillite bancaire internationale liée aux subprimes. L'effondrement du Dollar était une menace sérieuse.

Cordialement.
#4231340
Absolument pas. De nombreux expert économiques se sont exprimés. En moyenne, cette crise aurait du couter 100 milliards à la France, pas 600.

Les 500 milliards de pertes, c'est Fillon. On parle bien en milliards, je sais pas si vous réalisez bien la perte.

Quant à votre dollar je ne sais pas d'où vous sortez cela, mais tiens donc, depuis quand la France doit-elle soutenir une monnaie concurrente ? Est-ce que les américains soutiennent l'Euro ?
#4231342
Sarkozy n'a pas vendu l'or au meilleur moment, mais peut être plus cher qu'au cours actuel . L'or n'a aucune rentabilité, si ce n'est de permettre à son détenteur de garder sa note triple A.
Je suis plus critique vis à vis de Villepin qui a vendu des autoroutes , qui rapportaient 4% par an. Certes à l'époque les taux d'intérêts étant à 4.5%, on pouvait croire qu'il y avait 0, 5% à gagner. Sauf que depuis les taux d'intérêts sont descendu à 1% voir 0.5% .

Mais je suis d'accord sur le principe, que l'ère Fillon Sarkozy, n'a pas brillé par sa gestion économique. Hollande n'a pas fait mieux, mais pas pire non plus .
frelon a/ont remercié ça
#4231343
Où sont passés les 600 milliards de dettes publiques, Mr Fillon ? quelle question stupide, ils sont toujours là, à rembourser !



si j'ai bonne mémoire, Sarko avait commencé son mandat par une très mauvaise loi fourre tout, dite loi TEPA, dans laquelle on trouvait à la fois la défiscalisation des heures supplémentaires et la baisse des droits de succession, la déduction fiscale des intérêts des emprunts immobiliers qui ressemblaient plus à des promesses électorales, qu'à une stratégie économique .

(La loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, abrégée « loi TEPA » et surnommée « paquet fiscal » est une loi française destinée à accroître l'activité économique et l'emploi. Elle a été adoptée par le Parlement, sous le gouvernement Fillon, le 1er août 2007, puis, après recours devant le Conseil constitutionnel, a été adaptée et promulguée le 21 août 2007.....
...Selon Le Monde, le montant projeté des mesures du « paquet fiscal » se monte à plus de 12 milliards en 2008 et à 13 milliards d'euros par an à partir de 2009...............suite
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_en_fa ... ir_d'achat )
Modifié en dernier par agri-info-intox le 17 févr. 2017, 19:42, modifié 6 fois.
#4231347
Hollande a fait BEAUCOUP MIEUX que Sarkozy / Fillon au niveau économique. Cela n'est même pas comparable.

Hollande a stabilisé la dette : de 90% à 96%, en héritant des décisions coûteuses de son prédécesseur.
Hollande n'a pas fait pire que Fillon au niveau du chomage : il a fait monter le chomage de 1% contre 2,2% à Fillon.


Par contre, Hollande a pêché au niveau international, avec des décisions en Syrie et la Russie très hasardeuses. Au niveau sécurité, aurait-il pu faire mieux ?


Je place au niveau supérieur l'économie et le pouvoir d'achat. Donc pour moi, les choix d'Hollande (de stabiliser la dette) ont été largement meilleurs que ceux de Fillon.
#4231354
babiscus a écrit :
17 févr. 2017, 19:24
Hollande a fait BEAUCOUP MIEUX que Sarkozy / Fillon au niveau économique. Cela n'est même pas comparable.
Hollande a cependant bénéficié de 3 atouts inespérés dans sa main:
- la baisse continue de l'euro.
- la baisse continue des taux d'intérêt, alors que son successeur risque de les voir monter.
- la baisse très forte du pétrole, malgré une remonté depuis 1 an
#4231360
Je ne dis pas que le bilan économique de Hollande est bon. Je dis juste qu'il est largement moins pire que celui de Fillon.

Et au moins, il n'a pas fait dans la casse sociale.

On a l'air d'avoir très peur de l'argent distribué aux pauvres (la politique d'Hamon) mais d'avoir beaucoup moins peur de la politique d'argent distribué aux nantis.
#4231362
babiscus a écrit :
17 févr. 2017, 19:17
Absolument pas. De nombreux expert économiques se sont exprimés. En moyenne, cette crise aurait du couter 100 milliards à la France, pas 600.

Les 500 milliards de pertes, c'est Fillon. On parle bien en milliards, je sais pas si vous réalisez bien la perte.

Quant à votre dollar je ne sais pas d'où vous sortez cela, mais tiens donc, depuis quand la France doit-elle soutenir une monnaie concurrente ? Est-ce que les américains soutiennent l'Euro ?
Bonjour,

C'est 500 milliards pour la Penelo Papa.

Cordialement.
#4231365
il intéressant de relire sur Wiki, les commentaires sur la fameuse loi TEPA de 2007 :

.........L'autre critique concerne le coût budgétaire élevé du paquet fiscal qui risque de ne pas être proportionné aux avantages économiques qu'il peut procurer.
C'est l'avis des présidents des commissions des Finances de l'Assemblée nationale et du Sénat, Didier Migaud et Jean Arthuis, considérant qu'il « est incontestablement coûteux puisqu'il entraînera des pertes de ressources fiscales évaluées à 1,5 milliard d'euros en 2007, 10 milliards en 2008, 13 milliards en 2009 et 15 milliards en 2010 », et mettant en doute « le principe qui voudrait qu'activer la consommation c'est doper la croissance. Cela permet sûrement de créer des emplois mais bien souvent des emplois hors de France »
Le diagnostic est partagé chez Natixis, pour qui en l’absence de mesures prises pour en compenser (financer) le coût (estimé autour de 15 milliards d’euros en année pleine), « son impact sur la trajectoire des finances publiques sera relativement prononcé, en particulier si l’environnement international venait à se dégrader. Ceci illustre l’inadéquation d’une politique d’entretien de la croissance par le soutien de la demande dans une économie ouverte en déficit d’offre, et souligne ainsi l’intérêt d’une politique visant à accroître véritablement le potentiel de production de l’économie française. »

un loi typiquement thatcherienne ou reaganienne , la stimulation de la demande par la baisse des impots . On ne répétera jamais assez que dans une économie ouverte aux importations, avec une production nationale non compétitive, la stimulation de la demande soit par la baisse d'impot ( gouvt de droite) soit par plus d'aides sociales ( gouvt de gauche), ne peut que créer du déficit .
Reconnaissons que le gouvt Hollande est rapidement passé (certainement sous l'influence de Macron) à la volonté de soutenir la compétitivité des entreprises, plutôt que de maintenir la stimulation de la demande ( pourtant une caractéristique des gouvernements de gauche)
Modifié en dernier par agri-info-intox le 17 févr. 2017, 19:57, modifié 1 fois.
#4231366
agri-info-intox a écrit :
17 févr. 2017, 19:22
Où sont passés les 600 milliards de dettes publiques, Mr Fillon ? quelle question stupide, ils sont toujours là, à rembourser !



si j'ai bonne mémoire, Sarko avait commencé son mandat par une très mauvaise loi fourre tout, dite loi TEPA, dans laquelle on trouvait à la fois la défiscalisation des heures supplémentaires et la baisse des droits de succession, la déduction fiscale des intérêts des emprunts immobiliers qui ressemblaient plus à des promesses électorales, qu'à une stratégie économique .

(La loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, abrégée « loi TEPA » et surnommée « paquet fiscal » est une loi française destinée à accroître l'activité économique et l'emploi. Elle a été adoptée par le Parlement, sous le gouvernement Fillon, le 1er août 2007, puis, après recours devant le Conseil constitutionnel, a été adaptée et promulguée le 21 août 2007.....
...Selon Le Monde, le montant projeté des mesures du « paquet fiscal » se monte à plus de 12 milliards en 2008 et à 13 milliards d'euros par an à partir de 2009...............suite
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_en_fa ... ir_d'achat )
Bonjour,
On passe de 600 à 13 milliards. Il faut que l'Etat gagne plus. Car seul l'Etat dispose de la grâce divine qui permet de ponctionner toujours plus ( en % du PIB sur 30 ans ).

Cordialement.
#4231375
si la loi TEPA a couté entre 60 et 75 milliards ( 12à 15 md/an x 5 ans), une autre folie de Sarko nous coûte 170 milliards

Le Grenelle de l'environnement sera supporté par l'Etat et les collectivités territoriales à hauteur de 170 milliards €. Il sera financé par la dette.
Malgré l’abandon de la taxe carbone, invalidée par le Conseil constitutionnel, près de 70 nouveaux abattements fiscaux et taxes ont été mis en place.
La Grenelle sera financé par la dette. « Sur la période 2009-2011, 18 milliards € d’autorisations d’engagement sont consacrés au Grenelle » peut-on lire sur le site officiel du Grenelle de l’environnement.
Mais l’impact sur la fiscalité n’est pas aussi important, ce qui signifie que la majeure partie du projet sera financé par les générations futures

http://www.contribuables.org/2012/04/le ... ronnement/
#4231381
babiscus a écrit :
17 févr. 2017, 19:46
Je ne dis pas que le bilan économique de Hollande est bon. Je dis juste qu'il est largement moins pire que celui de Fillon.

Et au moins, il n'a pas fait dans la casse sociale.

On a l'air d'avoir très peur de l'argent distribué aux pauvres (la politique d'Hamon) mais d'avoir beaucoup moins peur de la politique d'argent distribué aux nantis.
on remarque d'ailleurs qu'aucun candidat de la primaire de la droite de novembre 2016, n'a proposé de revenir avec ce même type de loi (alors qu'ils avaient tous voté en 2007 cette loi TEPA, de baisse des impots qui par définition profite d'abord aux riches) .

Mais, je persiste à dire que le bilan de Hollande est plus que médiocre compte tenu des atouts qu'il avait dans les mains. Hollande n'a rien fait, persuadé qu'il était que l'économie est cyclique et que la reprise allait venir d'elle même, comme ce fut le cas pour Jospin .
Au gouvernement, c'est curieusement le ministre de la défense, Le Driant qui a fait le plus pour l'économie française en allant vendre des armes partout dans le monde .
Modifié en dernier par agri-info-intox le 17 févr. 2017, 20:20, modifié 1 fois.
#4231384
agri-info-intox a écrit :
17 févr. 2017, 20:05
si la loi TEPA a couté entre 60 et 75 milliards ( 12à 15 md/an x 5 ans), une autre folie de Sarko nous coûte 170 milliards

Le Grenelle de l'environnement sera supporté par l'Etat et les collectivités territoriales à hauteur de 170 milliards €. Il sera financé par la dette.
Malgré l’abandon de la taxe carbone, invalidée par le Conseil constitutionnel, près de 70 nouveaux abattements fiscaux et taxes ont été mis en place.
La Grenelle sera financé par la dette. « Sur la période 2009-2011, 18 milliards € d’autorisations d’engagement sont consacrés au Grenelle » peut-on lire sur le site officiel du Grenelle de l’environnement.
Mais l’impact sur la fiscalité n’est pas aussi important, ce qui signifie que la majeure partie du projet sera financé par les générations futures

http://www.contribuables.org/2012/04/le ... ronnement/
Bonjour,

Quelle est l'évolution des prélèvements obligatoires en France de 1980 à 2015 en % du PIB ?

Cordialement.
#4231395
zenon a écrit :
17 févr. 2017, 20:19
Bonjour,
Quelle est l'évolution des prélèvements obligatoires en France de 1980 à 2015 en % du PIB ? Cordialement.
c'est relativement stable , puisque qu'on creuse les deficits
Sous Raymond Barre et avant , on finançait les dépenses publiques par l'impot . On augmentait la taxe sur l'essence ou les cigarettes quand la TVA et les Impots Directs ne suffisaient pas.
Ensuite sous Mitterrand on a commencé à creuser le deficit, pour ne pas prélever trop d'impots et depuis tous les gouvernements font ce choix. Ou alors on vend les meubles et les bijoux de famille ( les privatisations) pour payer toujours plus de dépenses.
#4231553
L'augmentation de l'endettement de la France fut une réalité sous la décennie de gestion de la droite...Cependant il y eût, en partie les effets de la crise ainsi que le nécessaire sauvetage des banques....Mais comment ces responsables pourraient ils parvenir à réduire les déficits, quand on voit le peu de considération qu'ils portent aux deniers publics ?

Faudrait qu'elle donne une explication au fait qu'[…]

http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/21/la-minis[…]

Médiapart a une utilité pour d&eac[…]

Et dans l'armée française? :[…]