Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4599483
GTH a écrit :@Plariste le Revanite,
Il faut sauver l’Humanité
En voilà une idée qu'elle est bonne ! Une coopérative de presse, c’est-à-dire un kolkhoze de journalistes, qui seront des champions du stakhanovisme journalistique. Je ne doute pas un seul instant que l’Humanité soit sauvée. :super:
Non l'humanité n'allait pas bien, les gauchistes et l'argent des milliardaires y coulaient à flot. Ça va faire du bien de couper les ponts.

Mais bon moi j'ai pas dit ça... Après P.K pas faire tourner ça par le bias d'une association journalistique. Et le Stakhanovisme P.K tant que la pause du midi est là.

Image
#4599557
Plariste le Revanite a écrit :
05 févr. 2019, 14:37

Non l'humanité n'allait pas bien, les gauchistes et l'argent des milliardaires y coulaient à flot. Ça va faire du bien de couper les ponts.
Cher Monsieur Plariste le Revanite, je crains que vous ne fassiez fausse route en affirmant que "l'argent des miliardaires y coulaient (coulait) à flot".
Une simple recherche rapide me permet de vous renseigner un peu mieux:
Le capital de l'Humanité est réparti ainsi :
- 20% sont détenus par la Société des lecteurs et lectrices de l'Humanité
- 20% par la Société Humanité Investissements Pluralisme (Hachette-TF1-Caisse d'Epargne)
- 10% par la Société des personnels de l'Humanité
- 40,71% par des actionnaires individuels (représentant le Parti communiste).

Je trouve qu'il il y a assez de dégâts à l'Humanité, inutile de tirer sur l'ambulance.
Modifié en dernier par jean le 05 févr. 2019, 20:19, modifié 1 fois.
#4599581
Plariste le Revanite a écrit :
05 févr. 2019, 20:25
Werk a écrit : Bof, les citoyens ne devraient plus s'appuyer sur des journaux/médias. Pas besoin d'eux.
EEeeeerrrrrrrrrrrrrrrmmmmm T'es omniscient?
Non, mais la lutte n'est plus concevable en la basant sur la communication des médias et du pouvoir.
Tiens, combien crois-tu que ta perception du monde s'approche d'une forme de réalité via les infos fournies par les médias ? Et par contre, combien tes émotions/réflexions quotidiennes te sont imposées par les médias, t'éloignant potentiellement de l'objet de ta lutte ?
Et même si l'info, portant souvent sur des enjeux qui te dépassent et te concernent à peine, donc si cette info n'était pas contrôlée/manipulée, dans quelle mesure serais-tu capable de dégager du temps pour la qualifier et la comprendre, en tant que simple citoyen qui doit aussi remplir le frigo de sa famille ?

Notre objectif ne devrait pas être de viser une forme d'omniscience, ce serait stupide vu qu'on nous prive de connaissances et qu'elles n'existent souvent même pas, mais plutôt de reconnaître/accepter notre ignorance dans certains domaines pour redéfinir nos priorités, dans un contexte de rapport de force.
#4600602
Le tribunal de commerce de Bobigny a rendu sa décision jeudi : L’Humanité, en cessation de paiement, obtient un sursis, et continuera à paraître sous le régime du redressement judiciaire. Économiquement, c’est une décision ahurissante. Politiquement, elle était attendue. Qu’est-ce que L’Huma aujourd’hui ? 7 millions de dettes, 32 000 exemplaires « vendus » par jour, […]
Paru dans Présent un excellent journal qui dit la vérité.


Image
#4600684
Ca durera moins longtemps que les impots. Rapidement les fournisseurs exigeront d'être payés à la commande et les banques ne suivront pas .
#4600686
Le journal "L'Humanité" en cessation de paiement
Oui j'ai vaguement entendu çà à la radio l'autre jour, la journaliste de France Inter avait des sanglots dans la voix (Je sais, écouter ce truc est maso, mais pour connaitre l'ennemi etc...)
Pour info, "l'Huma" comme ils disent, à reçu une aide de la république d'un montant de 4 191 650 € pour 2018, sans compter les 0.462 € par exemplaire.

:roll:
#4600687
Plariste le Revanite a écrit :
06 févr. 2019, 21:10
Une démocratie sans source d'information, c'est le retour du roi garanti !
[smilie=icon_smile068.gif]

Au fait vu que l'AF 2000 a cessé de paraitre, vous pouvez vous abonner au mensuel "Le Bien Commun".
Vous y apprécierez la qualité des articles et la pertinence des analyses livrées à votre réflexion. Nos rédacteurs ont à cœur de vous proposer des sujets dignes d’intérêt et de vous donner matière à réfléchir aux grands enjeux contemporains. Loin de la démagogie et de la langue de bois médiatiques, Le Bien Commun vous apportera chaque mois un regard neuf sur l’actualité, à rebours des tendances et des modes. Vous y retrouverez notamment les signatures de François Marcilhac, directeur éditorial, de Philippe Mesnard, rédacteur en chef des pages culture, ou de Stéphane Blanchonnet, président du Comité directeur d’Action française.
Je ne peux que vous conseiller de choisir le tarif de soutien à 120€/an.

https://www.actionfrancaise.net/le-bien-commun/

Le Bien Commun ?


Parce qu’il est ce qui manque le plus aux Français et ce à quoi ils aspirent le plus.

Il est ce qui manque le plus aux Français, à l’heure où le semble-État, au service d’intérêts oligarchiques ennemis de l’intérêt national, est devenu la proie d’élites dénationalisées ; à l’heure aussi où le régime républicain, fidèle à sa tradition, les oppose comme jamais les uns aux autres en divisant la nation en autant de factions rivales.

Mais il est aussi ce à quoi les Français aspirent le plus, lorsqu’ils refusent la logique mortifère de la dépossession de soi dans lequel le régime les a installés afin de les contraindre à accepter un changement de civilisation qui signera leur mort en tant que peuple libre. Négation des racines chrétiennes de la France, destruction jumelle des repères anthropologiques et de la famille, immigration galopante, insécurité, zones de non-droit devenues le foyer de la barbarie islamiste, négation de la culture française, précarité économique, perte de toute souveraineté politique, financière et juridique au profit d’un pays légal supranational, tels sont les multiples visages de Gorgones de cette dépossession. Ne nous laissons pas pétrifier par la peur de les combattre !

Le Bien Commun
, donc, parce qu’il faut nous opposer à cette œuvre de mort et parier pour la pérennité d’un miracle français auréolé de quinze siècles d’histoire. Parce que nous pensons que, par-delà leur légitime diversité, les Français partagent un héritage vivant, appelé à féconder leur avenir. Parce que, tout simplement, nous croyons à l’existence d’un peuple français.

Le Bien Commun, parce que ce qui nous réunit est plus important que ce qui nous divise, parce que nous refusons « le désordre établi » et que nous pensons que l’apparente décadence du peuple français « est surtout le fait de fausses élites qui l’aveuglent d’un écran de grossiers mensonges et l’étourdissent de modes et de mots ».

Le Bien Commun, parce que nous adressant, comme nos aînés, « au Peuple français tout entier », nous « prenons ce qu’il y a de commun entre nous et nous demandons au lecteur de se placer au même point de vue fraternel ». Parce que « nous savons qu’il y a partout du patriotisme et que la raison peut se faire entendre partout ». Parce que nous voulons être les porte-paroles des gens qui ne sont rien, les porte-paroles du pays réel.

Le Bien Commun, en un mot, parce que, résolument patriotes et héritiers critiques d’une longue tradition au service du seul intérêt national, il nous faut promouvoir un nationalisme pour le XXIe siècle. Parce que, résolument patriotes et résolument nationalistes, nous sommes résolument d’Action française. Parce que, résolument d’Action française, nous sommes résolument royalistes et réaffirmons, contre tous les facteurs de dissolution et de mort, notre confiance inébranlable dans les fils d’Hugues Capet pour restituer la France aux Français.

Le Bureau politique de l’Action française
François Bel-Ker
Charles du Geai
Pierre Marchand
François Marcilhac
Philippe Mesnard
Stéphane Muratti
#4600695
rien que par l'infamie de la loi Gayssot, soutenue par les communistes, le journal l'Humanité est bien mal placé pour defendre la notion de pluralisme
dans les médias
#4603364
Une fois de plus, le journal communiste va être sauvé …par nos impôts. […] C’est en effet, dans les pages de L’Humanité, ce que le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a laissé entendre ce jeudi 14 février : une fois de plus, le journal communiste va donc être sauvé …par nos impôts.
« L’Humanité, pour moi, reste d’abord et avant tout un journal qui fait partie de notre paysage politique et ne doit pas disparaître (…). Au moment où les discours simplificateurs, les mots d’ordre populistes et xénophobes envahissent le débat public, cette exigence et cet idéal demeurent d’une parfaite actualité. C’est pourquoi la presse d’opinion doit vivre, L’Humanité doit vivre ! J’y veillerai. »

Agri? T'avais pas une signature à la gloire[…]

Comme d'hab vous etes complètement HS mais […]

SODOMA

Ouala ! Y'a les bons pédophiles et les[…]

La vie après la mort

"La vie après la mort" ... vaste […]