Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4587026
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 10:51
Je crois que Chantal Jouanno vient du privé et gagnait plus que ça.

Le problème ce n'est pas son salaire en soit mais est ce qu'on aurait pas pu avoir aussi bien pour moins cher ?
Son parcours dans le privé est négligeable et ancien, des infos qu'on peut trouver.
Le salaire est forcément un problème si la question du aussi bien pour moins cher existe, tout comme la nature de son poste invite à se questionner.

Au moment où il est demandé des efforts à chacun, que le gouvernement donne l'impression de créer des postes de planqué surpayé peut difficillement être défendu, même quand on est d'avis qu'un poste à haute responsabilité implique légitimement un gros salaire.
#4587034
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 10:58
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 10:54
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 10:45
L'intérêt supérieur de la nation prime sur les jérémiades des financiers.
L'interet supérieur de la Nation c'est en l'occurence:
1) le respect de la propriété privé,
DDHC1789
Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.
2) avoir les bonnes personnes à la bonne place, leur cout n'étant qu'un des paramètre.
On se moque de ce qui est resorti de cette révolution bourgeoise.
Oui sauf que de cette révolution bourgeoise il en est aussi ressortit que si tu portes atteintes à mes droits naturels, exemple la propriété, j'ai le droit d'atteindre aux tiens: exemple: vivre.
Donc mieux vaut ne pas trop t'en moquer..
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 10:58
Si l'intérêt national recquiert une limitation de la part des profits reversés aux actionnaires, alors on doit le faire.
Je n'arrive pas à imaginer une situation ou il serait de l’intérêt national de spolier les propriétaires/actionnaires.
Par contre j'imagine très bien les situations ou il serait de l’intérêt national de faire appel aux investisseurs français. Exemple construire une usine géante de batteries automobile, batteries qu'on achète actuellement exclusivement en Chine.
#4587037
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 11:56
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 10:58
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 10:54


L'interet supérieur de la Nation c'est en l'occurence:
1) le respect de la propriété privé,
DDHC1789
Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.
2) avoir les bonnes personnes à la bonne place, leur cout n'étant qu'un des paramètre.
On se moque de ce qui est resorti de cette révolution bourgeoise.
Oui sauf que de cette révolution bourgeoise il en est aussi ressortit que si tu portes atteintes à mes droits naturels, exemple la propriété, j'ai le droit d'atteindre aux tiens: exemple: vivre.
Donc mieux vaut ne pas trop t'en moquer..
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 10:58
Si l'intérêt national recquiert une limitation de la part des profits reversés aux actionnaires, alors on doit le faire.
Je n'arrive pas à imaginer une situation ou il serait de l’intérêt national de spolier les propriétaires/actionnaires.
Par contre j'imagine très bien les situations ou il serait de l’intérêt national de faire appel aux investisseurs français. Exemple construire une usine géante de batteries automobile, batteries qu'on achète actuellement exclusivement en Chine.
Une situation où la consommation est tellement basse car une partie de la population n'a plus de quoi consommer car leurs ressources sont trop basses par exemple. :idea:
#4587043
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 11:59
Une situation où la consommation est tellement basse car une partie de la population n'a plus de quoi consommer car leurs ressources sont trop basses par exemple. :idea:
Ha oui, sur la nourriture, en urgence en cas de famine si les besoins vitaux sont en jeux effectivement.
#4587047
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 12:25
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 11:59
Une situation où la consommation est tellement basse car une partie de la population n'a plus de quoi consommer car leurs ressources sont trop basses par exemple. :idea:
Ha oui, sur la nourriture, en urgence en cas de famine si les besoins vitaux sont en jeux effectivement.
Fais le fanfaron si tu veux. Une accaparation de la richesse par une toute petite partie de la population aura un impact énorme sur l'économie et la consommation.
#4587051
Mais oui, ben voyons, comme si les riches avaient pris leur argent aux pauvres. C'est pas des vases communicants. Le patrimoine est issu de la création de richesse, pas d'argent pillé à d'autres.

T'es bien un lobotomisé du socialisme, l'EN a bien fait son travail de sape.
#4587056
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:02
Mais oui, ben voyons, comme si les riches avaient pris leur argent aux pauvres. C'est pas des vases communicants. Le patrimoine est issu de la création de richesse, pas d'argent pillé à d'autres.

T'es bien un lobotomisé du socialisme, l'EN a bien fait son travail de sape.
1- Il y a un rapport de force évident entre le patron et l'employé. Ça n'est pas un vol mais une valeur ajoutée dégagée du travail qui s'accroît.
2- Même si ce que tu dis est vrai, le risque pour l'économie française et la consommation est énorme.
#4587060
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:07
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:02
Mais oui, ben voyons, comme si les riches avaient pris leur argent aux pauvres. C'est pas des vases communicants. Le patrimoine est issu de la création de richesse, pas d'argent pillé à d'autres.

T'es bien un lobotomisé du socialisme, l'EN a bien fait son travail de sape.
1- Il y a un rapport de force évident entre le patron et l'employé. Ça n'est pas un vol mais une valeur ajoutée dégagée du travail qui s'accroît.
2- Même si ce que tu dis est vrai, le risque pour l'économie française et la consommation est énorme.
Oui ben la part entre le capital et le travail reste stable en France depuis au moins 40 ans. C'est un problème parce que les entreprises auraient besoin de plus de capitaux pour investir et innover. Le problème c'est tout simplement qu'il n'y a pas assez à se distribuer parce que les marges sont trop faibles. Elles sont trop faibles parce que l'état et le social vit au dessus de ses moyens et est mal géré.
#4587065
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:16
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:07
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:02
Mais oui, ben voyons, comme si les riches avaient pris leur argent aux pauvres. C'est pas des vases communicants. Le patrimoine est issu de la création de richesse, pas d'argent pillé à d'autres.

T'es bien un lobotomisé du socialisme, l'EN a bien fait son travail de sape.
1- Il y a un rapport de force évident entre le patron et l'employé. Ça n'est pas un vol mais une valeur ajoutée dégagée du travail qui s'accroît.
2- Même si ce que tu dis est vrai, le risque pour l'économie française et la consommation est énorme.
Oui ben la part entre le capital et le travail reste stable en France depuis au moins 40 ans. C'est un problème parce que les entreprises auraient besoin de plus de capitaux pour investir et innover. Le problème c'est tout simplement qu'il n'y a pas assez à se distribuer parce que les marges sont trop faibles. Elles sont trop faibles parce que l'état et le social vit au dessus de ses moyens et est mal géré.
Des capitaux il y en a, les boites du cac en regorgent. Seulement les investissements vont en Asie où la demande explose et les perspectives démographiques sont florissantes.

Piketty (comme bien d'autres avant), a montré justement qu'en 40 ans la part des revenus liés au travail avait diminué de 10 points par rapport à ceux liés au capital.
#4587072
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:16
c'est tout simplement qu'il n'y a pas assez à se distribuer parce que les marges sont trop faibles. Elles sont trop faibles parce que l'état et le social vit au dessus de ses moyens et est mal géré.
Causer économie avec ce gus, c'est comme pour vérifier ses cordes avant une ascension s'adjoindre les services d'une taupe.
Rarement lu un tel déballage de poncifs et de stupidités en la matière. Pingouin, peut-être, et encore.

Ils étaient vraiment les plus brillants de la société, les électeurs du très pénélopien Fion.


https://www.capital.fr/entreprises-marc ... wc-1306679
#4587076
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:16
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:07


1- Il y a un rapport de force évident entre le patron et l'employé. Ça n'est pas un vol mais une valeur ajoutée dégagée du travail qui s'accroît.
2- Même si ce que tu dis est vrai, le risque pour l'économie française et la consommation est énorme.
Oui ben la part entre le capital et le travail reste stable en France depuis au moins 40 ans. C'est un problème parce que les entreprises auraient besoin de plus de capitaux pour investir et innover. Le problème c'est tout simplement qu'il n'y a pas assez à se distribuer parce que les marges sont trop faibles. Elles sont trop faibles parce que l'état et le social vit au dessus de ses moyens et est mal géré.
Des capitaux il y en a, les boites du cac en regorgent. Seulement les investissements vont en Asie où la demande explose et les perspectives démographiques sont florissantes.
C'est pas tellement la démographie c'est surtout d'aller là ou les marges sont plus importantes.
Leur fric ils l'ont gagné ailleurs qu'en France, déjà pas mal qu'ils payent leurs impots en France, gardent leurs bureau d'étude, sièges social et encore quelques usines en France. C'est pas en les faisant chier qu'on les poussera à rester en France, faudrait voir à cesser de baver sur leur fric, mais en rendant la France plus attractive.
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
Piketty (comme bien d'autres avant), a montré justement qu'en 40 ans la part des revenus liés au travail avait diminué de 10 points par rapport à ceux liés au capital.
Source ?
Piketty est un fumiste.
#4587080
Morokon le Hardi a écrit :
09 janv. 2019, 13:50
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:16
c'est tout simplement qu'il n'y a pas assez à se distribuer parce que les marges sont trop faibles. Elles sont trop faibles parce que l'état et le social vit au dessus de ses moyens et est mal géré.
Causer économie avec ce gus, c'est comme pour vérifier ses cordes avant une ascension s'adjoindre les services d'une taupe.
Rarement lu un tel déballage de poncifs et de stupidités en la matière. Pingouin, peut-être, et encore.

Ils étaient vraiment les plus brillants de la société, les électeurs du très pénélopien Fion.


https://www.capital.fr/entreprises-marc ... wc-1306679
Pas besoin d'un long discours pour prouver que tu es un abrutis.
Taux de marge des entreprises non-financières (2001 -2011)
Image
https://fr.irefeurope.org/Publications/ ... s-reformes

Quand je m'en prend à la personne moi j'apporte des éléments de preuve.

Quand aux actions, si c'est si intéressant, qu'est ce que t'attend pour en acheter ?
Allez du vent, laisses les grandes personnes discuter tranquillement.
#4587084
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:55
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:16


Oui ben la part entre le capital et le travail reste stable en France depuis au moins 40 ans. C'est un problème parce que les entreprises auraient besoin de plus de capitaux pour investir et innover. Le problème c'est tout simplement qu'il n'y a pas assez à se distribuer parce que les marges sont trop faibles. Elles sont trop faibles parce que l'état et le social vit au dessus de ses moyens et est mal géré.
Des capitaux il y en a, les boites du cac en regorgent. Seulement les investissements vont en Asie où la demande explose et les perspectives démographiques sont florissantes.
C'est pas tellement la démographie c'est surtout d'aller là ou les marges sont plus importantes.
Leur fric ils l'ont gagné ailleurs qu'en France, déjà pas mal qu'ils payent leurs impots en France, gardent leurs bureau d'étude, sièges social et encore quelques usines en France. C'est pas en les faisant chier qu'on les poussera à rester en France, faudrait voir à cesser de baver sur leur fric, mais en rendant la France plus attractive.
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
Piketty (comme bien d'autres avant), a montré justement qu'en 40 ans la part des revenus liés au travail avait diminué de 10 points par rapport à ceux liés au capital.
Source ?
Piketty est un fumiste.
Source : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Capi ... XIe_siècle

Tain, tu ne comprends pas que ce sont les bénefices liés à la production française (entre autre) qui sont utilisés pour développer la production en Asie?

À manger du foin.
Modifié en dernier par reminem2 le 09 janv. 2019, 14:17, modifié 1 fois.
#4587086
Et d'une, tu ne comprends rien en général aux graphiques que tu postes, (incapable d’interpréter un décile...)

Et de deux, les taux de marge sont plus bas en France pour des raisons de structuration de la rémunération, à commencer par un ratio de redistribution des bénéfices bien plus faible que chez ses concurrents directs, quatre fois plus faible qu'en Allemagne, par exemple.
#4587090
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 14:11
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 13:55
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:38


Des capitaux il y en a, les boites du cac en regorgent. Seulement les investissements vont en Asie où la demande explose et les perspectives démographiques sont florissantes.
C'est pas tellement la démographie c'est surtout d'aller là ou les marges sont plus importantes.
Leur fric ils l'ont gagné ailleurs qu'en France, déjà pas mal qu'ils payent leurs impots en France, gardent leurs bureau d'étude, sièges social et encore quelques usines en France. C'est pas en les faisant chier qu'on les poussera à rester en France, faudrait voir à cesser de baver sur leur fric, mais en rendant la France plus attractive.
reminem2 a écrit :
09 janv. 2019, 13:38
Piketty (comme bien d'autres avant), a montré justement qu'en 40 ans la part des revenus liés au travail avait diminué de 10 points par rapport à ceux liés au capital.
Source ?
Piketty est un fumiste.
Source : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Capi ... XIe_siècle

Tain, tu ne comprends pas que ce sont les bénefices liés à la production française qui sont utilisés pour développer la production en Asie?

À manger du foin.
Et comment tu veux les empêcher d'aller claquer leur fric en Asie ? par la contrainte ? redescend sur terre, il n'y a qu'un moyen à la disposition de l'état: l’intérêt.

'tain plus je cause avec des fonx (heureusement qu'il y a le forum , dans la vrai vie on est plus sur la même planète, on ne se comprend plus, on ne parle plus la même langue) plus je suis persuadés qu'ils sont la recette infaillibles pour le désastre.
Faut vraiment qu'on les mette dans un coin, qu'on réduise leurs prérogatives au minimum, en attendant de purger les administrations et les âmes de la peste communiste.
#4587094
Morokon le Hardi a écrit :
09 janv. 2019, 14:15
Et d'une, tu ne comprends rien en général aux graphiques que tu postes, (incapable d’interpréter un décile...)

Et de deux, les taux de marge sont plus bas en France pour des raisons de structuration de la rémunération, à commencer par un ratio de redistribution des bénéfices bien plus faible que chez ses concurrents directs, quatre fois plus faible qu'en Allemagne, par exemple.
[facepalm.gif]
Qu'est ce que le taux de distribution des bénéfices à a voir avec la marge ?
La marge est calculée avant les dividendes et même avant les salaires.
Allez va jouer avec tes déciles ça vaudra mieux pour toi.

edit: orthographe. He oui je fais des efforts pour toi Monkon.
Modifié en dernier par filochard le 09 janv. 2019, 14:27, modifié 1 fois.
#4587098
Morokon le Hardi a écrit :
09 janv. 2019, 14:20
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 14:18
dans la vrai vie on est plus sur la même planète,
Exact.

Je dois gagner trois fois comme toi. Au minimum.
Dit il l'abrutis qui ne sait pas combien je gagne.
Mais bon si tu estimes que je suis au médiant, si tu gagne 3x le salaire médiant c'est bien la preuve que l'état est mal géré.
#4587099
filochard a écrit :
09 janv. 2019, 14:23
Morokon le Hardi a écrit :
09 janv. 2019, 14:15
Et d'une, tu ne comprends rien en général aux graphiques que tu postes, (incapable d’interpréter un décile...)

Et de deux, les taux de marge sont plus bas en France pour des raisons de structuration de la rémunération, à commencer par un ratio de redistribution des bénéfices bien plus faible que chez ses concurrents directs, quatre fois plus faible qu'en Allemagne, par exemple.
[facepalm.gif]
Qu'est ce que le taux de distribution des bénéfices à a voir avec la marge ?
La marge est calculée avent les dividendes et même avant les salaires.
Allez va jouer avec tes déciles ça vaudra mieux pour toi.
Abrutissime, quand on donne plus d'intéressement on donne moins de brut.

Tiens, lis. Si tu comprends pas certains mots, tu nous demandes.

L’Allemagne a depuis longtemps compris que c’est avec des entreprises performantes que l’on gagne la bataille de l’emploi, de la reconnaissance de l’entreprise, de l’export, l’obtention d’un état fort et reconnu. Mais c’est surtout depuis 2002 avec son changement de cap qu’elle est vraiment repartie du bon pied, en modérant les salaires et en les troquant contre de l’épargne retraite et salariale. Ce qui porte la redistribution des bénéfices à 19,6% de la valeur ajoutée, contre 5,5% en France.

De plus, les cotisations sont moindres en Allemagne. Ces formules de rémunération se répercutent fortement sur la valeur ajoutée des entreprises. Mais en contrepartie, les entreprises allemandes peuvent se désendetter.
www.economiematin.fr/news-marge-entrepr ... rance-cice

https://x7m7u8e3.stackpathcdn.com/wp-content/up[…]

C’est l’islamisme qu’il faut di[…]

Conseil philosophiques à tous les Islamoph[…]