Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4593294
Jiminy a écrit :
Pash a écrit : Qu'en pensent les arabes du forum?
La réponse qui me vient naturellement est la formule d'UPN que tu viens de poster dans les perles du Forum! [smilie=icon_smile025.gif]
Ok, et sur le fond?
#4595102
Toutes les preuves de la manipulation pour transformer ce "grand débat" en opération de communication sont dévoilées par un article de Médiapart .
les raisons de la démission de Chantal Jouanno ne sont pas celles qui ont tourné en boucle sur les médias.
Pas de neutralité, pas de transparence, pas d'ouverture des sujets, toutes le règles du CNDP sont ignorées et bafouées; la volonté de main-mise du gouvernement y est démontrée, documents , lettres et courriels à l'appui.

je vous place quelques extraits ci-dessous, et je vous engage fortement à lire l'intégralité de l'article.
Médiapart
Grand débat: les secrets d’un hold-up

26 janvier 2019 Par Laurent Mauduit

Alors que la Commission nationale du débat public était disposée à assurer l'impartialité et la neutralité du grand débat national, l’Élysée s’y est opposé. Documents et courriels confidentiels à l’appui, Mediapart révèle la lutte âpre qui s’est déroulée dans les coulisses du pouvoir, de sorte qu’Emmanuel Macron puisse transformer l’initiative, selon le mot de Chantal Jouanno, en une « campagne de communication ». .......................

....................... Dans un premier temps, c’est Damien Cazé, conseiller au cabinet du premier ministre, qui lui demande si elle accepterait de piloter le grand débat. Mais la demande est curieusement formulée : son interlocuteur lui demande si elle accepte de le faire « à titre personnel ». Réponse de Chantal Jouanno : c’est impossible ! Si le gouvernement veut la saisir, cela ne peut être qu’ès qualités, comme présidente de la CNDP. Il faut donc que le gouvernement respecte les procédures et fasse une saisine officielle de la CNDP...................

..................... Le sous-entendu est très clair : la CNDP est régie par des règles. Et si le gouvernement veut faire appel à elle, il devra les respecter. Comme dans tous les débats organisés par la CNDP, il ne peut y avoir de « lignes rouges », c’est-à-dire de sujets interdits. La neutralité et l’impartialité des débats devront être assurées, et c’est la CNDP qui en est nécessairement le garant – et non un ministre ou un responsable politique. Tous les intervenants dans le débat sont égaux : en clair, la parole d’un président de la République, s’il intervient, ne peut pas peser plus que celle d’un autre citoyen. Ou alors, si le président ou un ministre participe, ils ne peuvent présider la séance ni être sur une tribune ou au centre de la salle, de sorte que tous les participants soient égaux. Quant aux restitutions et au compte-rendu final des débats, c’est aussi la CNDP qui doit en avoir la maîtrise, de sorte qu’ils ne soient pas biaisés par quiconque...................

............... Un premier sujet de conflit apparaît. Ismaël Emelien veut qu’il s’agisse d’un débat fermé, avec des sujets hors débat – ce qui est contraire aux principes de la CNDP. Un second sujet de désaccord apparaît quand un conseiller évoque le nécessaire « filtrage du rapport final ». Ce qui est pour la CNDP tout aussi inacceptable car les données, dans leur intégralité, doivent pouvoir être accessibles à tous, de sorte que chacun puisse vérifier la sincérité de la restitution, à la fin du débat........................
Y aura-il encore quelques naïfs pour contester que ce cirque qu'est le grand débat soit un enfumage ?
#4595113
Est ce étonnant?
Je ne regarde aucun débat dans lequel macron est impliqué....

Merci Médiapart de dénoncer les mensonges, les manipulations et la malhonnêteté de la clique macronienne!
#4595155
J'ai appelé la mairie de ma ville, car le Maire a fait un article stipulant qu'il y aurait des salles mise à disposition pour faire le "grand débat", j'ai les ai donc contacté pour savoir s'il y avait une date de prévu ... Pour l'instant rien, nada, le néant !

Le grand débat pour le moment c'est le grand vide ! Par contre je suis sûr qu'il y en a qui en profite pour s'en faire des thunes gratos sur le dos du peuple en prétextant organiser des choses qu'on ne verra jamais :roll:
#4595269
Dans un débat on n'est pas sensé débattre ? Genre un peu comme sur ce forum, d'égal à égal entre gens ayant des positions, des propositions, des projets, (radicalement) différents.

Donc la je ne vois pour l'instant aucun débat, mais juste une réunion de debriefing avec le manager ... Pire qu'au boulot ... :roll:

Sans parler de l'imposture de leur site sur lequel je me suis inscrit en toute objectivité pour voir et qui n'a de débat que le nom, car il n'y a aucun débat dessus juste des questionnaires de satisfaction à remplir.
#4595662
Francis 15 a écrit :
27 janv. 2019, 14:32
Dans un débat on n'est pas sensé débattre ? Genre un peu comme sur ce forum, d'égal à égal entre gens ayant des positions, des propositions, des projets, (radicalement) différents.

Donc la je ne vois pour l'instant aucun débat, mais juste une réunion de debriefing avec le manager ... Pire qu'au boulot ... :roll:

Sans parler de l'imposture de leur site sur lequel je me suis inscrit en toute objectivité pour voir et qui n'a de débat que le nom, car il n'y a aucun débat dessus juste des questionnaires de satisfaction à remplir.
Francis 15 confirme confirme bien ce que dit Madame Chantal Jouanno, Présidente de la CNDP, qui dénonce fortement la méthode gouvenementale pour ce "grand débat".
Elle avait refusé de piloter ce "grand débat à titre personnel, et demandait que la CNDP soit saisie officiellement; cela aurait permis de garantir l'objectivité des débats et la neutralité du rapport final.
Le gouvernement ne l'a pas voulu.
Chantal Jouanno
« Aujourd’hui, le grand débat se limite pour vous à la possibilité de ne débattre que des quatre thèmes et de ne répondre qu’aux questions qui sont posées par le gouvernement. Ce n’est pas ça un grand débat. »

" Le principe d’un débat public, ce n’est pas de poser des questions aux Français, ce sont les Français qui vous posent des questions, eux qui s’expriment, eux qui disent ce qui leur tient à cœur »,

"C'est un autre exercice, où vous choisissez les questions, qui sont forcément orientées, forcément il y a toujours des biais dans les questions que vous posez. Là par exemple, si vous voulez travailler sur la question du travailleur pauvre et du pouvoir d'achat, des hôpitaux, du handicap il n'y a aucune question portant sur ces sujets".

"Quand vous procédez uniquement par un questionnaire, on sait très bien comment ça se passe, la réponse est déjà faite",
Et c'est une spécialiste du débat qui vous le dit.
:shock:
Francis 15 a/ont remercié ça
#4595679
Le "grand" débat : même ligne, même cap, même prise en compte des aspirations populaires. (...)
...Le risque du grand débat, c'est le risque d'un grand BlaBla juste pour gagner du temps afin de préserver le statu quo.
#4595901
jean a écrit :
28 janv. 2019, 07:50
Francis 15 confirme confirme bien ce que dit Madame Chantal Jouanno, Présidente de la CNDP, qui dénonce fortement la méthode gouvenementale pour ce "grand débat".
C'est ce que je me disais aussi Chantal Jouanno m'a l'air d'être une bonne personne, voici donc les véritables motif de son refus de participer à la mascarade, et ce n'est pas une histoire de pognon comme le disaient les mauvaises langues.
#4595902
Francis 15 a écrit :
28 janv. 2019, 16:46
jean a écrit :
28 janv. 2019, 07:50
Francis 15 confirme confirme bien ce que dit Madame Chantal Jouanno, Présidente de la CNDP, qui dénonce fortement la méthode gouvenementale pour ce "grand débat".
C'est ce que je me disais aussi Chantal Jouanno m'a l'air d'être une bonne personne, voici donc les véritables motif de son refus de participer à la mascarade, et ce n'est pas une histoire de pognon comme le disaient les mauvaises langues.
... C'est peut-être parce que les mauvaises langues n'ont pas eux la langue pleine de confiture ;-)
#4596107
ce n'est pas un débat, puisqu'on ne peut pas repondre aux propositions des uns et des autres .
Par contre cela laisse libre cours à la parole et aux propositions les plus construites, comme les plus fantaisistes.
J'ai déjà posté 25 idées ...........certaines un peu farfelues, comme déplacer la capitale à Bourges, au centre de la France. .....euh ce n'est pas si farfelu que çà .

construisons une nouvelle capitale de haute qualité environnementale
plutôt que d'étendre l'agglomération parisienne à l'infini , construisons une nouvelle capitale administrative au centre de la France .La région de Bourges, me parait tout à fait adaptée . Je pense que sur un carré de 2km sur 2, avec un aménagement sur le modèle des centres d'affaire (building en hauteur , pour économiser l'espace) on peut y regrouper toute notre administration centrale : présidence, , gouvernement, ministères, parlement.....,
Construisons des bureaux et salles de conférence modernes et fonctionnels , de très haute qualité environnementale, où la dépense énergétique sera divisée par 5 , comparée aux vieux immeubles parisiens . Les déplacements n'y seraient autorisés qu'en tramway ou metro. Cette nouvelle capitale serait desservie par une gare TGV reliée à Paris et Lyon. le financement de cette délocalisation serait assurée par la revente des immeubles et terrains parisiens appartenant à l'état et par les importantes économies sur les cout de fonctionnement que cela engendrerait ( notamment sur les frais d'immeuble et de personnel ) Loin des palais parisiens de la république, nous passerions à une gestion moderne et modeste du pouvoir central.






je suis convaincu, que les partis politique puiseront dans ce grand débat , pour construire leurs programmes politiques, pour les 5 à 10 ans à venir .
il en ressort des idées très intéressantes, que les politiques n'osent pas formuler, par peur des lobbies comme le lobby médical . Par exemple, il y a déjà plus d'une trentaine de messages, qui demandent que les jeunes médecins ne puissent plus s'installer là où ils en ont envie, mais là où il manque des médecins.
#4596110
jipi a écrit :
29 janv. 2019, 09:22
Je me suis inscrit ce matin sur le site du grand débat.

Un truc qui me parait pour le moins étrange, c'est que mamadou le malien sans papiers peut aussi participer et donner son avis. Le statut de citoyen est purement déclaratif.
Ah, effectivement ça c'est vraiment bizarre. J'ai pas essayé de m'inscrire car je suis trop flemmard, mais je serais curieux d'avoir le retour des gens qui l'ont été moins que moi [smilie=icon_mrgreen.gif]
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Les chômeurs ont payé l'assurance q[…]

Cash investigation

« Cash Investigation » Elise Lucet, un[…]

les toits de Notre Dame immortalisés , […]

Fillon c'était le mauvais cheval. Ala[…]