Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Cobrasse
#4585664
spitfire a écrit :
06 janv. 2019, 15:19
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
J'ai jamais été invité pour quoique se soit, et pourtant j'ai mon mot à dire !

Et puis c'est moi qui désire faire des rencontres et inviter les élus pour débattre, pas attendre qu'ils aient l'envie de le faire quand ça leur chante [smilie=icon_smile040.gif] .

Sinon des liens vers les émissions à propos de sujets "non tabous" ? Pour l'instant je constate votre impuissance à en fournir, prouvant bien que le débat réel n'existe pas !
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585670
france2100 a écrit :
06 janv. 2019, 15:58
Je sais bien : c'est un texte sacré qui définit le Bien et le Mal pour que les prêtres constitutionnels l'interprètent à leur sauce afin de dire si un texte est bien ou mal. Et ce modèle est la cause de nos problèmes.
Je te le redis, non il n'y a pas d'interprétation à avoir, le texte est clair !

Si on te dit la langue de la nation est le français et bien on y apprend et parle le français, après qu'il y ait des traîtres qui trahissent ces écrits, alors oui à 200%

Ou alors il faut que tu me montres où des points te semble vraiment discutable et interprétable ?

Et puis je ne vois pas si les personnes sont de mauvaises fois sur la lecture de la constitution, il n'en serait pas de même au niveau de texte de loi écrit par les citoyens !!!
pas un code moral sacré.
Cela tombe bien, il n'y a aucun élément appelant au sacré dans la 5ème (à part l'expression de la laïcité) ;) .
Vous raisonnez en termes religieux, raisonnez en termes juridiques : la hiérarchisation n'a de portée qu'en cas de conflit entre deux lois. Or si les Français ont voté votre loi sur les immatriculations, c'est qu'ils ont précisément arbitré le conflit en faveur de celle-ci.
Mais où vois-tu du religieux dans mes propos faut arrêter ...

Et oui j'estime qu'un tri doit-être fait entre des lois secondaires, et les lois principales d'un pays qui définissent nos institutions, notre fonctionnement, notre respect des DDHC 1789 et des loi annexe sur le tri des ordures ! C'est comme chez toi, tu ne mélanges pas les couteaux et les petites cuillères pour une raison évidente, et tu places à portée de ce qui est de plus utile ... Bah là, c'est pareil !
A contrario, considérez le système actuel et votre exemple de l'euthanasie : celle-ci précise de facto les bornes des droits de l'homme. Il est donc absurde de la placer en-dessous de l'interprétation que feront les prêtres constitutionnels des droits de l'homme !
Jusqu'à preuve du contraire l'euthanasie est un choix unique, personnel et certainement rare ... Donc le placer au même niveau que de dire notre hymne officiel est la Marseillaise ... Moi je ne vois pas non [smilie=icon_smile034.gif] .

En loi c'est comme les crimes et délits, on hiérarchise en fonction de la gravité de ceci et des circonstances !
Vous semblez m'avoir mal compris : je disais qu'entre deux textes votés par le peuple, le conflit doit profiter au plus spécifique des deux. Autrement dit sur la question de l'euthanasie, la loi populaire sur l'euthanasie doit primer sur les droits de l'homme.
Pas pour moi, surtout que l'euthanasie n'est pas contraire aux DDHC de 1789 [smilie=icon_smile034.gif] .
Au contraire ! En les obligeant à avoir un casier vierge, vous confierez aux juges les clés de la démocratie. En imposant la vote blanc à pouvoir révocatoire, vous empêcherez l'élection de quiconque et ce sont les fonctionnaires qui règneront.
Absolument pas, pas de fumée sans feu, si vous avez un casier c'est forcément que vous avez fait des conneries !!! Et on parle pas juste de petits excès de vitesse, hein, on parle de viols, de détournement ... Le casier vierge vaut pour plus d'une centaine de boulot en France : infirmière, policier, taxi ... Donc les élus doivent s'y soumettre aussi point, pour éviter toute corruption !

Quand on vote blanc révocatoire, détrompes-toi, les français en profiteront juste pour virer les opportunistes et les langues de putes, une fois que tout ceci sera sain (et ça ira vite), il y aura des personnes honnêtes élues sans le moindre souci !
Vous ne pouvez pas empêcher la trahison, il n'y a pas de détecteur pour cela, et le peuple en est tout autant mauvais juge que les autres. Macron a bien été élu après avoir déclaré que notre culture n'existe pas ! Vous devez à la place bâtir un système qui fonctionne malgré la trahison perpétuelle des élites.
Bah d'où le RIC si les élus font les lois qui déplaisent ! Je vois pas le problème !
Avatar du membre
par filochard
#4585681
Il y a un site officiel RIC ou on peut voter sur ce qu'on voudrait mettre en tête des référendums ?
Avatar du membre
par filochard
#4585689
Oui j'ai vu ça, consternant. Mais bon en économie les français sont lobotomisés par le socialisme c'est évident.

Heureusement les progressistes n'ont pas encore réussis à les lobotomiser complètement.

C'est ce que je voudrais voir: si la fin de l'immigration, du droit du sol, de la double nationalité, du mariage homosexuel, le rétablissement de la peine de mort et du bagne, sont en bonne position.

M'est avis qu'on nos donnera l'os absurde de l'ISF pour ne pas avoir à revenir sur le sociétal.
Avatar du membre
par filochard
#4585696
Marrant.

Tient on en parle aussi ici: http://www.bvoltaire.fr/loi-taubira-et- ... e-du-cese/

Refrain connu de la bien-pensance : il s’agirait d’une surmobilisation de réseaux très actifs qui n’ont rien à voir avec les gilets jaunes. Parce que ces résultats leur déplaisent, ces gens-là font semblant de croire qu’il était nécessaire d’avoir un brevet d’occupation de rond-point de première classe pour pouvoir s’exprimer. C’est toujours le même sous-jacent, le « pas de liberté pour les ennemis de la liberté » de Saint-Just que le camp du bien autoproclamé ressort périodiquement sous divers avatars dès que ses visées totalitaires sont contrariées. Nous l’avons vu à l’œuvre avec les États généraux de la bioéthique, il récidive. Il est donc probable que le CESE élude, censure, occulte, nie, jette aux oubliettes ce qui déplairait à ses mandants. Il peut le faire, et ce n’est pas une galéjade de Francis Blanche : il l’a prouvé !
Avatar du membre
par france2100
#4585717
Cobrasse a écrit :
06 janv. 2019, 18:05
Je te le redis, non il n'y a pas d'interprétation à avoir, le texte est clair !
Tout jugement nécessite d'interpréter la loi, à plus forte raison pour un texte aussi généraliste que les droits de l'homme !

Considérez par exemple l'article autorisant tout homme à vivre avec sa famille : doit-il s'appliquer aux immigrés ? doit-il primer sur l'article nous autorisant à conserver notre culture ? revient-il à dire que la constitution peut nous forcer à partager notre terre ? Rien de tout cela n'est évident.
Et puis je ne vois pas si les personnes sont de mauvaises fois sur la lecture de la constitution, il n'en serait pas de même au niveau de texte de loi écrit par les citoyens !!!
D'abord dans mon système ils ne pourront pas refuser un référedum, seulement arbitrer en faveur d'un autre texte en cas de conflit dans un jugement.

Ensuite aucun système ne peut empêcher la trahison du pouvoir, mais on peut la rendre plus évidente et moins facilement justifiable. Or plus grossière est la farce, plus vite chute le pouvoir.

Voilà pourquoi votre système est mauvais : en légitimant la place du juge constitutionnel au-dessus du référendum, vous légitimez la violation de la voix du peuple. Et vous vous retrouvez ensuite dans la position du salopard qui veut violer le droits de l'homme, à devoir discuter de l'interprétation de ceux-ci.
Cela tombe bien, il n'y a aucun élément appelant au sacré dans la 5ème (à part l'expression de la laïcité) ;) .
J'utilise le mot sacré au sens anthropologique : un principe civilisationnel fondamental, partagé par presque tous, que presque personne n'ose remettre en cause. Claude Levi-Strauss est il me semble le premier à avoir analysé cela. Une nation est une foi.

Les droits de l'homme et la laïcité jouent (jouaient) pour nous le rôle de texte sacré définissant le Bien et le Mal, et nos juges constitutionnels jouent le rôle de prêtres interprétant les textes sacrés. Evidemment tout cela est en train de s'effondrer parce que toutes nos institutions ont été dévoyées.

Plus généralement le progressisme est devenu une religion avec ses dogmes, sa culture de la honte, ses excommunications, ses anathèmes, ses chroniques en forme de prêches, son inquisition contre les propos hérétiques (incitation à la haine), son obscurantisme contre les vérités dangereuses (stats ethniques), etc.

Si vous voulez comprendre notre époque, regardez la main mise du catholicisme aux âges sombres et sa réaction à l'émergence du protestantisme. Le progressisme d'aujourd'hui est le catholicisme d'hier.
Jusqu'à preuve du contraire l'euthanasie est un choix unique, personnel et certainement rare ... Donc le placer au même niveau que de dire notre hymne officiel est la Marseillaise ... Moi je ne vois pas non [smilie=icon_smile034.gif] .
Il ne s'agit pas de leur donner la même valeur morale, il s'agit de dire qu'en cas de conflit judiciare entre eux ils ne doivent être départagés que sur la base de leur spécificité par rapport au cas considéré.

Encore une fois vous raisonnez en termes de valeur, c'est à dire de sacré : la constitution est pour vous un artefact sacré et donc vous ne concevez pas qu'on y place un article sur les plaques minéralogiques.
Absolument pas, pas de fumée sans feu, si vous avez un casier c'est forcément que vous avez fait des conneries !!!
Beaucoup de gens biens ont un casier : ils ont parlé contre l'immigration, décoché un coup de poing à un connard, complimenté une folle furieuse sur son apparence, téléchargé un film en ligne. Ce sont des délits.

Alors que beaucoup de grands criminels qui devraient avoir un casier n'en ont pas : ceux qui ont maintenu des pétroliers simples coques en usage, ceux qui ont orchestré une campagne médiatique contre le réchauffement climatique, les tabagistes qui rendent délibérément leur produit plus addictif et ont corrompu des scientifiques pour qu'ils mentent, les dirigeants d'UBS qui ont organisé une fraude fiscale à grande échelle en France, les fonctionnaires ou élus qui ont négocié les traités ayant permis les cum-ex avec les émirats arabes, les candidats qui pensent que la culture française n'existe pas, ...

C'est aux électeurs de choisir qui ils veulent élire, pas aux juges.
Bah d'où le RIC si les élus font les lois qui déplaisent ! Je vois pas le problème !
Si vos textes sont soumis à la constitution, alors vous serez impuissants face aux juges. Car même si vous virez les traîtres, d'autres traîtres prendront leur place.

Certes, si vous insistez, vous remportez une ou deux batailles. Mais la plupart du temps vous ne parviendrez pas à maintenir l'élan pour organiser quatre ou cinq référendums de suite pour enfin obtenir votre changement (réf initial, rejet par les juges, modification de la constitution, nouveau référendum, rejet par les juges, référendum pour virer les juges, nouveau référendum).

D'autant que pendant ce temps la machine médiatique vous usera et que le pouvoir utilisera des subterfuges (diversions, projet alternatif ronflant mais inutile qui rendra le vôtre redondant, etc).

Je sais déjà comment ils vous mèneront par le bout du nez ! Il nous faut un pouvoir clair et direct, sans personne pour s'opposer à nous, sans que ça prenne des années !
Avatar du membre
par Dédé
#4585732
filochard a écrit :
06 janv. 2019, 18:31
Oui j'ai vu ça, consternant. Mais bon en économie les français sont lobotomisés par le socialisme c'est évident.

Heureusement les progressistes n'ont pas encore réussis à les lobotomiser complètement.

C'est ce que je voudrais voir: si la fin de l'immigration, du droit du sol, de la double nationalité, du mariage homosexuel, le rétablissement de la peine de mort et du bagne, sont en bonne position.

M'est avis qu'on nos donnera l'os absurde de l'ISF pour ne pas avoir à revenir sur le sociétal.
Entre la démocratie libérale (le vrai libéralisme) et du "Kim Jong-un" (autoritarisme, technocratie, aristocratie, bobos riches), les masques tombent sur ce fil, mais aussi dans toute la classe politique qui a peur pour leur emploi et privilèges.
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585801
france2100 a écrit :
06 janv. 2019, 19:19
Tout jugement nécessite d'interpréter la loi, à plus forte raison pour un texte aussi généraliste que les droits de l'homme !
L'interprétation il n'y en a pas 36 [smilie=icon_smile034.gif]
D'abord dans mon système ils ne pourront pas refuser un référedum, seulement arbitrer en faveur d'un autre texte en cas de conflit dans un jugement.
Idem dans le mien, s'il y a un RIC ou RIP, c'est le peuple qui a la main et personne ne peut s'y opposer [smilie=icon_smile040.gif] .
Ensuite aucun système ne peut empêcher la trahison du pouvoir, mais on peut la rendre plus évidente et moins facilement justifiable. Or plus grossière est la farce, plus vite chute le pouvoir.
C'est pour cette raison, qu'il faut qu'il soit facilement éjectable si on détecte leurs petites magouilles. Moi je dois respecter la loi comme tout citoyen, personne n'est au-dessus !
Voilà pourquoi votre système est mauvais : en légitimant la place du juge constitutionnel au-dessus du référendum, vous légitimez la violation de la voix du peuple. Et vous vous retrouvez ensuite dans la position du salopard qui veut violer le droits de l'homme, à devoir discuter de l'interprétation de ceux-ci.
Visiblement tu ne m'as pas lu correctement, personne n'est au-dessus du référendum !!!

Je dis juste que si une loi est contraire à la constitution, la cour constitutionnelle qui est constituée de personne compétentes et élues, dit qu'elle n'est pas adoptable à moins qu'un référendum soit fait sur la constitution, comme seul le peuple décide de modifier la constitution, il initiera si c'est ce que le peuple veut une modification de la constitution et ensuite la loi pourra être acceptée !

Est-ce assez clair ?
Evidemment tout cela est en train de s'effondrer parce que toutes nos institutions ont été dévoyées.
D'où le fait que tout élu puisse être virer pour faute ou manquement ... Ainsi que pour les juges ont besoin [smilie=icon_smile040.gif] .
Il ne s'agit pas de leur donner la même valeur morale, il s'agit de dire qu'en cas de conflit judiciare entre eux ils ne doivent être départagés que sur la base de leur spécificité par rapport au cas considéré.
S'il y a contradiction ce n'est pas bon, donc il faut modifier la loi dans ce sens !

Cela ne remet en rien en cause la constitution ! Si quelqu'un me demande comment fonctionne la France, ses principe, les élections, tout ça ... Je lui dis de lire notre constitution et les textes associés (DDHC, préambule de 1946) ainsi il pourra se faire une idée précise de ce qu'est notre pays, comment il fonctionne, quels en sont les droits dans les grandes lignes et qui priment sur le reste ...
Encore une fois vous raisonnez en termes de valeur, c'est à dire de sacré : la constitution est pour vous un artefact sacré et donc vous ne concevez pas qu'on y place un article sur les plaques minéralogiques.
Encore une fois, est-ce que vous mélangez les couteaux et le cuillères ? Est que vous mettez les assiettes de tous les jours au grenier et le service à fondu à hauteur de buste ? NON et pour une raison évidente !

Si la très très grande majorité des pays ont une constitution, c'est pas pour se donner un genre ou faire comme le autres !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Constitution

En lisant la constitution de n'importe quel pays vous savez en très grande partie ce qui vous y attends ! C'est quand même pratique non ?
Beaucoup de gens biens ont un casier : ils ont parlé contre l'immigration, décoché un coup de poing à un connard, complimenté une folle furieuse sur son apparence, téléchargé un film en ligne. Ce sont des délits.
crois moi ils ne sont pas inscrits sur le casier judiciaire ou du moins pas sur tous les bulletins :

https://www.service-public.fr/particuli ... its/F14710

PS : Et je pense qu'on peut aisément trouver des personnes tout aussi compétentes sans condamnation sur nos 60 millions de patriotes ... Juste comme cela en passant :D .
Si vos textes sont soumis à la constitution, alors vous serez impuissants face aux juges. Car même si vous virez les traîtres, d'autres traîtres prendront leur place.
Constitution qui peut être modifié par le peuple, je l'avais signalé, mais tu m'as mal lu visiblement ;) . Et si ces personnes sont élues par nous, pourquoi mettre des traitres et corrompus, on est je pense plus malin quand même faut pas déconner [smilie=icon_smile040.gif] .
Certes, si vous insistez, vous remportez une ou deux batailles. Mais la plupart du temps vous ne parviendrez pas à maintenir l'élan pour organiser quatre ou cinq référendums de suite pour enfin obtenir votre changement (réf initial, rejet par les juges, modification de la constitution, nouveau référendum, rejet par les juges, référendum pour virer les juges, nouveau référendum).
Encore une fois il ne s'agit pas de juge mais de spécialistes élus ! Et qui eux disent justes ce référendum ne peut avoir lieu car contraire à la constitution, dans ce cas soit le peuple décide de changer le point de la constitution qui bloque, soit il se dit non la constitution est bien comme cela, faisons une loi différente qui ne bute pas sur notre constitution !
Je sais déjà comment ils vous mèneront par le bout du nez ! Il nous faut un pouvoir clair et direct, sans personne pour s'opposer à nous, sans que ça prenne des années !
C'est ce que je propose !
Avatar du membre
par france2100
#4585926
Cobrasse a écrit :
06 janv. 2019, 21:15
L'interprétation il n'y en a pas 36 [smilie=icon_smile034.gif]
Je vous ai fourni des cas concrets où il y a plusieurs interpétations possibles, conduisant à des sociétés radicalement différentes. Entre l'interprétation actuelle de la DDHC et celle d'il y a cinquante ans, c'est le jour et la nuit !

Par exemple sur la liberté d'expression : la France et les USA la promettent tous deux, mais l'interprétation française autorise tellement d'exceptions qu'il n'en reste pas grand chose.

Vous refusez de l'accepter mais c'est la vérité : les droits de l'homme sont un texte trop général et trop flou, autant ouvert à toutes les interrpétations que la Bible ou le Coran.

Pourrait-on réécrire une fois de plus les droits de l'homme ? Hélas le monde est si plein de nuances qu'il est souvent bon de laisser chaque cas à l'appréciation des juges. Sauf que les juges trahissent toujours, donc le peuple doit avoir le pouvoir de passer outre leurs avis.
Je dis juste que si une loi est contraire à la constitution, la cour constitutionnelle qui est constituée de personne compétentes et élues, dit qu'elle n'est pas adoptable à moins qu'un référendum soit fait sur la constitution
Je vous avais très bien compris, c'est vous qui ne comprenez pas ce que cela implique.

Imaginez que vous vouliez organiser un référendum pour interdire d'aider les immigrés : le CC vous rétorquerait, comme il fait récemment, qu'en raison du "principe de fraternité" issu de notre devise vous n'avez pas le droit, que feriez-vous ?

Est-ce que vous supprimeriez notre devise ? Est-ce que vous feriez un second référendum pour virer les juges, puis un troisième référendum pour relancer votre projet ? Et si les prochains juges vous pondaient une décision du même acabit ?
C'est pour cette raison, qu'il faut qu'il soit facilement éjectable si on détecte leurs petites magouilles. Moi je dois respecter la loi comme tout citoyen, personne n'est au-dessus !
On peut trahir sans violer la loi. Un juge peut faire une interprétation raisonnable des droits de l'homme qui nous impose le regroupement familial, et donc la submersion par l'Islam. C'est tout à fait légal et son interprétation est tout à fait défendable.
D'où le fait que tout élu puisse être virer pour faute ou manquement ... Ainsi que pour les juges ont besoin.
Chez les élites la trahison est la norme pas l'exception ! Or la quasi-totalité des juges constitutionnels sont des traîtres, la quasi-totalité des minstres sont des traîtres, la quasi-totalité des journalistes du service public sont des traîtres.

On ne peut pas nettoyer les écuries d'Augias un référendum après l'autre : elles se rempliront plus vite que vous ne les viderez.
Si la très très grande majorité des pays ont une constitution, c'est pas pour se donner un genre ou faire comme le autres !
Avant les constitutions servaient à préciser le fonctionnement des institutions, afin de rendre celui-ci difficilement modifiable. Aujourd'hui les constitutions ont été dévoyées pour limiter les droits du peuple. Les droits de l'homme furent inventés pour nous protéger du monarque, aujourd'hui les monarques s'en servent pour nous imposer la soumission à l'Islam.
crois moi ils ne sont pas inscrits sur le casier judiciaire ou du moins pas sur tous les bulletins :
Tout ce que j'ai mentionné est un délit et figure donc dans le bulletin n°2 transmis à certains employeurs. Le télécahrgement est mis sur le même pied que le détournement d'argent public.

Et puis concernant les détrouenements d'argent public d'ailleurs, les règles sont biaisées pour les gros partis, voilà pourquoi tous les petits partis font bosser les asssistants parlementaires au parti plutôt qu'au parlement afin de gratter des sous.

A cause de ça, en 2022, Le Pen et Mélenchon pourraient être interdits de se présenter, mais pas Macron qui est en train de vendre tous nos barrages et participations publiques à ses copains de la haute finance.

La justice est aux ordres du pouvoir, elle condamnera qui elle voudra. Arrêtez de vouloir nous soumettre à ces putains de juges ennemis !
Et si ces personnes sont élues par nous, pourquoi mettre des traitres et corrompus, on est je pense plus malin quand même faut pas déconner
Macron est un traître et nous l'avait bien fait comprendre dès la campagne en allant en Algérie pour raconter que notre culture n'existe pas et qu'il allait ouvrir les vannes de l'immigration arabe. Il rêve de nous détruire et devenir président de l'UE.

Mitterrand avait déclaré dans ses mémoires vouloir détruire la France et l'Allemagne pour créer l'UE, rien de moins.

Aujourd'hui la France se fait conquérir par l'Islam, et en 2017 à gauche tout le monde proposait d'accélérer, et à droite le plus radical (FN) proposait de la ralentir de 10% !

Les élites sont en guerre contre la France : elles sont alliées à la conquête musulmane et oeuvrent à la destruction totale de la France au profit d'un grand supermarché européen de population afro-arabo-musulmane. La trahison est la norme, ceci est un champ de bataille entre nous et eux.
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585949
france2100 a écrit :
07 janv. 2019, 10:56
Je vous ai fourni des cas concrets où il y a plusieurs interpétations possibles, conduisant à des sociétés radicalement différentes.
Quel cas concret, visiblement je suis passé au travers ?
Entre l'interprétation actuelle de la DDHC et celle d'il y a cinquante ans, c'est le jour et la nuit !
Je ne crois pas, vu que c'est le même texte ... Est-ce que le sens des mots changent à ce point dans le temps j'en doute !
Par exemple sur la liberté d'expression : la France et les USA la promettent tous deux, mais l'interprétation française autorise tellement d'exceptions qu'il n'en reste pas grand chose.
En lisant les DDHC, il est clair que la liberté d'expression est totale, sauf si la loi y déroge justement, donc non c'est bien clair :
Article 4 :

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Article 5 :

La loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

Article 7 :

Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Article 10 :

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

Article 11 :

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.
Tout ce est donc très clair et encadré !
Vous refusez de l'accepter mais c'est la vérité : les droits de l'homme sont un texte trop général et trop flou, autant ouvert à toutes les interrpétations que la Bible ou le Coran.
Non, et si le chemin est trop large -> loi !
Pourrait-on réécrire une fois de plus les droits de l'homme ?
Oui, et il faudrait certainement les mettre à jour !
Hélas le monde est si plein de nuances qu'il est souvent bon de laisser chaque cas à l'appréciation des juges. Sauf que les juges trahissent toujours, donc le peuple doit avoir le pouvoir de passer outre leurs avis.
Comme les juges seraient élus et révocables ... S'il y a des mauvais joueurs, tu les mets dehors et tu mets à la place quelqu'un d'impartial et d'honnête !

Tu cherches des problèmes où il n'y en a pas !
Imaginez que vous vouliez organiser un référendum pour interdire d'aider les immigrés : le CC vous rétorquerait, comme il fait récemment, qu'en raison du "principe de fraternité" issu de notre devise vous n'avez pas le droit, que feriez-vous ?
Je vire ces "juges" car il falsifie la notion de fraternité qui ne vaut que pour le peuple ! La constitution est celle de France pour les français !

Du coup aucun problème !
Est-ce que vous supprimeriez notre devise ? Est-ce que vous feriez un second référendum pour virer les juges, puis un troisième référendum pour relancer votre projet ? Et si les prochains juges vous pondaient une décision du même acabit ?
Allons évitons de tomber dans la mauvaise foi !!! Surtout dans des délires proches du complotisme constant, genre tous les juges qui seront élus seraient par définition soit incompétent, soit vérolé ... C'est impossible !
On peut trahir sans violer la loi. Un juge peut faire une interprétation raisonnable des droits de l'homme qui nous impose le regroupement familial, et donc la submersion par l'Islam. C'est tout à fait légal et son interprétation est tout à fait défendable.
Non ce n'est pas tenable, suffit de lire les DDHC ... Il n'y a pas le mot Citoyen pour rien d'ailleurs !
Chez les élites la trahison est la norme pas l'exception ! Or la quasi-totalité des juges constitutionnels sont des traîtres, la quasi-totalité des minstres sont des traîtres, la quasi-totalité des journalistes du service public sont des traîtres.
Le peuple y fera le ménage, donc ce n'est pas un problème, vois-tu ...
Avant les constitutions servaient à préciser le fonctionnement des institutions, afin de rendre celui-ci difficilement modifiable. Aujourd'hui les constitutions ont été dévoyées pour limiter les droits du peuple. Les droits de l'homme furent inventés pour nous protéger du monarque, aujourd'hui les monarques s'en servent pour nous imposer la soumission à l'Islam.
Non la constitution ne sert absolument à l'immigration quelconque ou à l'Islam,puisque justement la constitution (suffit de la lire) définit le fonctionnement de nos institutions et nos principes fondamentaux ! Ou alors il faut me citer dans la constitution où est le mot Islam, immigration et regroupement familial !!!

Nos ce sont des lois qui organisent cela, car la constitution ne le contredit pas, pas plus que les DDHC !
Tout ce que j'ai mentionné est un délit et figure donc dans le bulletin n°2 transmis à certains employeurs. Le télécahrgement est mis sur le même pied que le détournement d'argent public.
j'ai déjà reçu des mails d'Hadopi, et mon casier est toujours vierge ! j'ai même été arrêté pour dégradation de bien public (tags) un samedi de manifestation (gilet jaune), mon casier est toujours vierge !
A cause de ça, en 2022, Le Pen et Mélenchon pourraient être interdits de se présenter, mais pas Macron qui est en train de vendre tous nos barrages et participations publiques à ses copains de la haute finance.
Bizarrement chez nous à l'UPR aucun problème de genre ... Pas de fumée sans feu !
La justice est aux ordres du pouvoir, elle condamnera qui elle voudra. Arrêtez de vouloir nous soumettre à ces putains de juges ennemis !
Je réitère que non, et par quoi remplacer les juges pour appliquer la justice dans ce cas ?

[smilie=icon_smile034.gif]
Macron est un traître et nous l'avait bien fait comprendre dès la campagne en allant en Algérie pour raconter que notre culture n'existe pas et qu'il allait ouvrir les vannes de l'immigration arabe. Il rêve de nous détruire et devenir président de l'UE.
Entièrement d'accord !
et à droite le plus radical (FN) proposait de la ralentir de 10% !
FAUX ! Puisque pas de sortie de l'UE, donc non, clairement non !
Les élites sont en guerre contre la France : elles sont alliées à la conquête musulmane et oeuvrent à la destruction totale de la France au profit d'un grand supermarché européen de population afro-arabo-musulmane. La trahison est la norme, ceci est un champ de bataille entre nous et eux.
L'Islam n'est qu'un contre-feu ! Même cela peut dégénérer dans l'avenir, et qu'il faille bien évidemment un débat de fond sur ce sujet et un décision via référendum pour connaître ensuite le positionnement des français !
par spitfire
#4585958
Cobrasse a écrit :
06 janv. 2019, 18:00
spitfire a écrit :
06 janv. 2019, 15:19
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
J'ai jamais été invité pour quoique se soit, et pourtant j'ai mon mot à dire !

Et puis c'est moi qui désire faire des rencontres et inviter les élus pour débattre, pas attendre qu'ils aient l'envie de le faire quand ça leur chante [smilie=icon_smile040.gif] .

Sinon des liens vers les émissions à propos de sujets "non tabous" ? Pour l'instant je constate votre impuissance à en fournir, prouvant bien que le débat réel n'existe pas !
Evidemment, si vous attendez que cela tombe tout seul... Il faut vous remuer un peu plus.

Déjà, allez sur leur site et prenez connaissance de leurs travaux et de leur mode de travail.

Vous pouvez vous rapprocher des multiples associations qui travaillent sur des sujets concernés. Vous pouvez aussi vous rapprocher d'un des membres si vous en repérez un que vous pouvez approcher.

Vous pouvez déjà les contacter (c'est prévu) en vous rappelant que le CCNE peut s’autosaisir de toute question posée par un citoyen ou l’un de ses membres.

Vous avez les travaux en cours sur lesquels vous pouvez toujours émettre un avis. En général, les mebres de ces assemblées sont réceptifs à des avis surtout s'ils sont bien construits et argumentés.

Je vous ai donné des liens sur le Frexit. Pour les autres, vous utilisez google et vous aurez des retours très vite. Il y a des associations qui militent sur le port d'armes(ARPAC), d'autres qui visent plutôt à les restreindre (coalitaio anti armes, Amnesty International) et qui organisent des débats.
On trouve des articles sur la position de la France sur les armes, par exemple
https://www.lci.fr/societe/debat-sur-le ... 82457.html
et des débats sur de multiples forums de sites d'actualité.
Rien ne vous empêche d'envoyer un mail à votre député et à votre sénateur...

Je n'ai vu personne se faire arrêter en france parce qu'il demandait un changement de législation sur les armes ou un débat sur n'importe lequel des sujets que vous évoquez.

En clair, les sujets que vous évoquez ne sont pas tabous, simplement, ils ne sont pas trop à la mode!
Avatar du membre
par Dédé
#4585967
spitfire a écrit :
07 janv. 2019, 12:01
Rien ne vous empêche d'envoyer un mail à votre député et à votre sénateur...
Pourquoi faire ?
par Non14
#4585979
Le R I C semble ne pouvoir que sanctionner , censurer = réduire le champ du possible
je propose le P.I.C ou le L.I.C. = Proposition de loi d'initiative citoyenne?
Aux termes de l’article 39 de la Constitution française de 1958, « l’initiative des lois appartient concurremment au Premier ministre et aux membres du Parlement ». On appelle projets de loi les textes déposés au nom du gouvernement, devant l’une ou l’autre des Assemblées, par le Premier ministre.
On dénomme, au contraire, propositions de loi les textes qui proviennent d’une initiative parlementaire
ou d'une personne ou d'un groupe QUE L'ON DOIT RENDRE habilité à faire une telle proposition.
Il suffit d'un projet de loi.
Exemple de L.I.C.
Les 150 000 sdf doivent être logés dans les 150 000 ( mairie médiathèque église synagogue mosquée ....) dont le nombre
est curieusement le même ( 150 000)
il faut savoir que les SDF sont les êtres qui détestent le plus la promiscuité
et on les parque ensemble dans un "chenil"...
Avatar du membre
par france2100
#4585987
Cobrasse a écrit :
07 janv. 2019, 11:41
Quel cas concret, visiblement je suis passé au travers ?
"Considérez par exemple l'article autorisant tout homme à vivre avec sa famille : doit-il s'appliquer aux immigrés ? doit-il primer sur l'article nous autorisant à conserver notre culture ? revient-il à dire que la constitution peut nous forcer à partager notre terre ? Rien de tout cela n'est évident."

Mon dernier message mentionnait aussi le cas de figure du principe de solidarité, auquel vous n'avez pas répondu.
Allons évitons de tomber dans la mauvaise foi !!! Surtout dans des délires proches du complotisme constant, genre tous les juges qui seront élus seraient par définition soit incompétent, soit vérolé ... C'est impossible !
Ce n'est pas du complotisme, c'est prendre conscience que la France, en particulier ses élites, est complètement endoctrinée par une religion progressiste qui nous rend fou et nous pousse au suicide.

Nos juges actuels sont tous progressistes, pour la même raison que les juges médiévaux étaient tous catholiques : le progressisme ne tolère pas les mécréants.
j'ai déjà reçu des mails d'Hadopi, et mon casier est toujours vierge ! j'ai même été arrêté pour dégradation de bien public (tags) un samedi de manifestation (gilet jaune), mon casier est toujours vierge !
Parce que l'état a choisi de ne pas vous poursuivre. S'il l'avait fait ce serait inscrit à votre casier et vous interdirait d'être élu en vertu de votre proposition.
Bizarrement chez nous à l'UPR aucun problème de genre ... Pas de fumée sans feu !
La France est en train de se faire conquérir par l'Islam et la position de l'UPR est que vous n'avez pas de position sur l'immigration ! Tous des traîtres.
Je réitère que non, et par quoi remplacer les juges pour appliquer la justice dans ce cas ?
Vous ne pouvez pas empêcher les juges de trahir, vous pouvez en revanche éviter de leur donner un couteau et de poser vos testicules sur la table.

Les juges ne doivent pas pouvoir décider à la place du peuple qui est éligible, les juges ne doivent pas pouvoir exploiter des principes généralistes pour censurer votre référendum.
L'Islam n'est qu'un contre-feu !
Un quart des naissances sont déjà musulmanes, et il faut y ajouter les autres naissances non-assimilables. Dans trente seulement ans toutes ces naissances seront majoritaires. Puis les soldats et la sphère médiatique.

Il faudra certes plus de temps pour que le reste de la population soit dans le même état mais le cliquet se sera déjà rabattu.

Nous n'avons plus le temps, il y a urgence ! Ceci est une guerre totale et notre peuple va bientôt disparaître dans l'abîme de l'Histoire !
Avatar du membre
par Cobrasse
#4586001
spitfire a écrit :
07 janv. 2019, 12:01
Evidemment, si vous attendez que cela tombe tout seul... Il faut vous remuer un peu plus.
Sans que cela tombe tout seul, il pourrait prévenir quand ils passent, s'ils passent d'ailleurs !

Quand un artiste vient se produire en ville, bizarre il y a pas mal d'affiche pour l'annoncer ... Là j'ai jamais rien vu pour demander des débats !

Donc la preuve que vous inventez encore des choses qui n'existe pas !
Déjà, allez sur leur site et prenez connaissance de leurs travaux et de leur mode de travail.
Pas de rapport en 2017 et le rapport en 2016 fait 10 pages (dont la première est le titre), et bien dites donc, ça bosse dur chez eux :roll: !
Vous pouvez vous rapprocher des multiples associations qui travaillent sur des sujets concernés. Vous pouvez aussi vous rapprocher d'un des membres si vous en repérez un que vous pouvez approcher.
Efficience des associations = 0. suivant !
Vous pouvez déjà les contacter (c'est prévu) en vous rappelant que le CCNE peut s’autosaisir de toute question posée par un citoyen ou l’un de ses membres.
Aller je vais essayer pour voir qu'on rigole ensemble !
Je vous ai donné des liens sur le Frexit.
Ah bon lesquels ??? Vous devez halluciner, non ?
Pour les autres, vous utilisez google et vous aurez des retours très vite.
Euh non, je ne vais pas chercher quelques chose qui n'existe, c'est vous qui m'avez affirmé qu'il y a eu des débats dans les grands médias sur des thèmes épineux à des heures raisonnables avec des opinions de tout bord ...
Il y a des associations qui militent sur le port d'armes(ARPAC)
Ce n'est qu'une association, petite, et qui ne me semble pas être très invité sur les grands médias, preuve que débats il n'y a pas !
On trouve des articles sur la position de la France sur les armes, par exemple
https://www.lci.fr/societe/debat-sur-le ... 82457.html
Ce n'est pas un débat, juste un article expéditif, erroné et basé sur la peur ! Rien d'autre ... :roll:
et des débats sur de multiples forums de sites d'actualité.
Super des forums, et même aux repas de famille ... C'est sur que nos élus doivent suivre cela avec attention :roll: .
Rien ne vous empêche d'envoyer un mail à votre député et à votre sénateur...
J'ai envoyé 7 lettres et 7 e-mails récemment aux députés de la Vienne, mon département ... Je n'ai même pas reçu de réponse, même de désaccord, ça en dit long sur la facilité pour les contacter et leur désir de donner ou non une réponse :roll: .
Je n'ai vu personne se faire arrêter en france parce qu'il demandait un changement de législation sur les armes ou un débat sur n'importe lequel des sujets que vous évoquez.
On se demande même pourquoi vous parlez de cela, si ce n'est pour noyer le poisson, car ce n'est pas le sujet !
En clair, les sujets que vous évoquez ne sont pas tabous, simplement, ils ne sont pas trop à la mode!
L'immigration elle si c'est le gros du débat, la vitesse à 80km/h aussi ... Là encore on ne demande rien au peuple, et ceux qui demandent rejoignent la case des ignorés ... Magnifique !
Avatar du membre
par Cobrasse
#4586010
france2100 a écrit :
07 janv. 2019, 13:26
"Considérez par exemple l'article autorisant tout homme à vivre avec sa famille : doit-il s'appliquer aux immigrés ? doit-il primer sur l'article nous autorisant à conserver notre culture ? revient-il à dire que la constitution peut nous forcer à partager notre terre ? Rien de tout cela n'est évident."

Mon dernier message mentionnait aussi le cas de figure du principe de solidarité, auquel vous n'avez pas répondu.
Encore une fois tout ceci n'est pas dans la constitution, donc là dessus, il suffit de faire une loi, point !
Ce n'est pas du complotisme, c'est prendre conscience que la France, en particulier ses élites, est complètement endoctrinée par une religion progressiste qui nous rend fou et nous pousse au suicide.
Encore une fois, non tu extrapoles à outrance, et dans un discours sensé et objectif, cela n'a pas sa place !
Nos juges actuels sont tous progressistes, pour la même raison que les juges médiévaux étaient tous catholiques : le progressisme ne tolère pas les mécréants.
Je redis et réaffirme NON, et au pire on les change !
Parce que l'état a choisi de ne pas vous poursuivre. S'il l'avait fait ce serait inscrit à votre casier et vous interdirait d'être élu en vertu de votre proposition.
Non, la loi sur HADOPI est claire, suffit de lire pour savoir que les premiers mails vous ne pouvez être inquiété !
La France est en train de se faire conquérir par l'Islam et la position de l'UPR est que vous n'avez pas de position sur l'immigration ! Tous des traîtres.
Ne joues pas au petit mytho avec moi ! Asselineau a été clair à ce sujet, il doit y avoir un référendum du peuple français sur l'immigration !

Mentir n'est pas beua, je te conseille donc de tant abstenir, il a notamment fait un vidéo d'une heure sur le pacte de Marrakech en expliquant que cela n'était absolument pas raisonnable, notamment avec l'état actuel de la France !

Donc stop tes mytho ! Merci d'avance, si tu veux que je reste serein dans nos échanges !
Vous ne pouvez pas empêcher les juges de trahir, vous pouvez en revanche éviter de leur donner un couteau et de poser vos testicules sur la table.
Affabulations gratuites à nouveau ...
Les juges ne doivent pas pouvoir décider à la place du peuple qui est éligible, les juges ne doivent pas pouvoir exploiter des principes généralistes pour censurer votre référendum.
C'est à la justice de décider et au peuple au besoin !

On peut faire un référendum qui dise que si plus de 1/10 ou même 1/5 des électeurs inscrits souhaitent voir participer une personne malgré son casier, et bien que ce choix prédomine sur le casier vierge ! Mais rare sont les gens qui désirent des criminels ou des voleurs comme dirigeants !

Tout est possible, il n'y a que dans ta tête que tu t'imposes des barrières !
Avatar du membre
par france2100
#4586046
Cobrasse a écrit :
07 janv. 2019, 14:05
Encore une fois, non tu extrapoles à outrance, et dans un discours sensé et objectif, cela n'a pas sa place !
Comment expliquez-vous autrement qu'à l'heure où la France est en train de se faire détruire et conquérir par l'Islam, les élites décident collectivement de ne rien faire et de réduire au silence tous ceux à qui notre mort ne plaît pas ?

Nous sommes endoctrinés ! Nous sommes victimes d'une religion progressiste qui nous contrôle par le dogme et la peur.
Non, la loi sur HADOPI est claire, suffit de lire pour savoir que les premiers mails vous ne pouvez être inquiété !
Non : vous n'êtes automatiquement poursuivi qu'à partir du troisième courier, mais vous pouvez l'être avant si la Hadopi transmet et que le procureur en décide.
Ne joues pas au petit mytho avec moi ! Asselineau a été clair à ce sujet, il doit y avoir un référendum du peuple français sur l'immigration !
Ce n'est pas ce qui est écrit sur votre site.

Maintenant si Asselineau s'engage à demander un référendum (pour quoi exactement ? le diable est dans la détails), je ne le savais pas mais j'en suis ravi. Mais demander un référendum ce n'est pas se prononcer en faveur de l'arrêt de la colonisation !

Je le répète : nous sommes en train de nous faire conquérir, l'heure est extrêmement grave, nos dirigeants doivent devenir des chefs de guerre. Nous n'avons plus le temps pour les faux-fuyants et les demi-mesures.

Le temps de la paix est terminé car nous l'avons dilapidée. Devant nous il y a la guerre ethnique ou la soumission. On ne sauvera pas la France sans décoloniser, on ne décolonisera pas sans des années de violences. Nous avons besoin de guerriers pour nous mener.
On peut faire un référendum qui dise que si plus de 1/10 ou même 1/5 des électeurs inscrits souhaitent voir participer une personne malgré son casier, et bien que ce choix prédomine sur le casier vierge ! Mais rare sont les gens qui désirent des criminels ou des voleurs comme dirigeants !
Vous allez forcer le peuple à signer des pétitions pour organiser un référendum pour pouvoir voter pour avoir le droit de voter ? Vous n'avez pas l'impression qu'il serait plus simple de le laisser voter ?
  • 1
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27

Vous affirmez que la France diffère, s'agit[…]

Chaque chose en son temps, Dieu reconnaîtra […]

l'affaire Dettinger

Faudrait pas vous emballer ....ce n'est pas le b[…]