Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Cobrasse
#4585068
spitfire a écrit :
05 janv. 2019, 13:37
Je ne connais aucun débat, ni aucune information qui soit aujourd'hui taboue!
A quoi pensez vous?
Port d'arme, mariage pour tous, peine de mort, euthanasie, Frexit ... ?

#mensongespitfire
par spitfire
#4585127
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 15:07
spitfire a écrit :
05 janv. 2019, 13:37
Je ne connais aucun débat, ni aucune information qui soit aujourd'hui taboue!
A quoi pensez vous?
Port d'arme, mariage pour tous, peine de mort, euthanasie, Frexit ... ?
Ces points là ne sont pas tabous!!!!!! Ou alors vous faites de l'autocensure ou jouez l'autruche!
Outre le fait qu'on peut en discuter sur les forums comme fopo, ils sont abordés via de multiples médias et évoqués par plusieurs associations. On trouve des traces de débats sur le sujet dans les journaux et les télévisions. Le frexit est fréquemment abordé par la presse écrite et même télévisuelle.

L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585166
spitfire a écrit :
05 janv. 2019, 16:52
Ces points là ne sont pas tabous!!!!!! Ou alors vous faites de l'autocensure ou jouez l'autruche!
Outre le fait qu'on peut en discuter sur les forums comme fopo, ils sont abordés via de multiples médias et évoqués par plusieurs associations. On trouve des traces de débats sur le sujet dans les journaux et les télévisions. Le frexit est fréquemment abordé par la presse écrite et même télévisuelle.
J'attends dans ce cas que vous me trouviez des débats sur des grandes chaînes télévisuelles avec des personnes contre et des personne pour [smilie=icon_smile035.gif]
L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Bizarrement aucun français n'a été consulté à ce sujet [smilie=icon_smile034.gif]
Avatar du membre
par france2100
#4585346
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 15:04
Si demain il y a par exemple (chose impossible, mais imaginons à l'excès), un référendum sur changer le drapeau français ! Et bien le conseil constitutionnel refuserait et demanderait d'abord un référendum sur la modification de la constitution !
Récemment le CC a déclaré qu'il était interdit de punir les passeurs associatifs car cela s'oppose au principe de fraternité. D'après votre logique la solution serait donc de changer la devise française ?!


Finissons-en avec les principes mêmes de la démocratie libérale : le niveau juridique suprême ne doit plus être constitué de textes sacrés généralistes interprétés par des prêtres constitutionnels.

Le plus haut niveau de loi doit simplement être l'ensemble des textes directs, votés par le peuple. Et, en-dessous, celui des textes indirects, votés par les représentants.

Peu importe que le niveau supérieur devienne un fourbi ad hoc : la loi n'est pas une belle construction éthérée et providentielle, mais un édifice branlant et mouvant, incarné par des législateurs et des juristes qui le réinterprètent pour leur époque.


Le CC n'aurait donc plus le pouvoir de s'opposer à la promulgation d'un texte direct et son rôle se déterminerait à deux choses :

* arbitrer les conflits entre deux textes directs en privilégiant dans chaque cas le plus spécifique (loi sur les passeurs > principe de fraternité) ou, s'ils le sont autant, le plus récent.

* déterminer la conformité des textes indirects aux textes directs. En cas de conflit, le texte indirect serait suspendu pendant un an pour laisser le temps au peuple d'organiser un référendum s'il le désire, sans quoi le texte indirect sera réputé conforme.
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585455
france2100 a écrit :
06 janv. 2019, 06:23
Récemment le CC a déclaré qu'il était interdit de punir les passeurs associatifs car cela s'oppose au principe de fraternité. D'après votre logique la solution serait donc de changer la devise française ?!
Où as-tu vu cela ? Car là il s'agit de trafic d'être humain, et de faire rentrer des personnes illégalement en France, ce qui est condamnable et contraire à notre constitution !!!

La fraternité ne s'appliquant qu'aux citoyens français [smilie=icon_smile040.gif] .

Après les représentants constitutionnels doivent impérativement être élus par les français et une centaine de personne devrait suffire à renouveler tous les 5 ans ou plus [smilie=icon_smile040.gif]
Le plus haut niveau de loi doit simplement être l'ensemble des textes directs, votés par le peuple.
Oui, mais encore une fois il faut une constitution pour faire tenir tout cela ! Et si des lois proposées se contredisent entre elles, ça va être un sacré bordel ! Donc il faut des gardes fous en premier (mais qui ne sont pas fixes, et qui peuvent eux aussi être modifiés au besoin par le peuple ;)
Avatar du membre
par Pash
#4585460
Cobrasse a écrit :Où as-tu vu cela ? Car là il s'agit de trafic d'être humain, et de faire rentrer des personnes illégalement en France, ce qui est condamnable et contraire à notre constitution !!!

La fraternité ne s'appliquant qu'aux citoyens français [smilie=icon_smile040.gif] .
Voir ici:
Aide aux migrants : le Conseil constitutionnel consacre le « principe de fraternité »

En réponse à Cédric Herrou, un agriculteur devenu le symbole de l’aide aux migrants, le Conseil a censuré partiellement le « délit de solidarité ».

Pour la première fois, le Conseil constitutionnel a consacré la valeur constitutionnelle du « principe de fraternité ». Dans une décision du vendredi 6 juillet, les gardiens de la loi suprême ont donné une force juridique à cette devise républicaine et considéré qu’il en découlait « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national ».
(...)
https://www.lemonde.fr/immigration-et-d ... 54200.html

Je ne te lisais déjà pas beaucoup, tu te rapproches de plus en plus de ma liste orange.
Modifié en dernier par Pash le 06 janv. 2019, 11:43, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par Dédé
#4585463
Avatar du membre
par france2100
#4585491
Cobrasse a écrit :
06 janv. 2019, 11:33
Où as-tu vu cela ? Car là il s'agit de trafic d'être humain, et de faire rentrer des personnes illégalement en France, ce qui est condamnable et contraire à notre constitution !!!
Les aider à renter ou à rester, quelle différence ?

Les juges ont utilisé des principes vagues et normalement non-contraignants pour légaliser les passeurs, tout comme ils ont illégalement choisi il y a quelques années de soumettre la constitution française aux traités européens. Les juges sont des racailles.
Oui, mais encore une fois il faut une constitution pour faire tenir tout cela !
L'ensemble des textes directs (votés par le peuple) jouera le même rôle que la constitution aujourd'hui.

Si les Français votent les droits de l'homme, très bien, mais ce texte n'aura pas plus de valeur que les autres textes votés demain par les Français. Le CC ne pourra donc pas s'en servir pour subjuguer la démocratie.
Et si des lois proposées se contredisent entre elles, ça va être un sacré bordel !
C'est déjà le cas aujourd'hui : c'est inévitable dans un corpus légal. Voilà pourquoi il faut une autorité judiciaire pour trancher, et une hiérarchie entre les textes.

Or, aujourd'hui, cette hiérarchie place en son sommet des textes sacrés, abstraits et généralistes, que les juges doivent interpréter et dont ils abusent.

Voilà pourquoi il faut remplacer la hiérarchie actuelle pour mettre tous les textes votés par le peuple au niveau suprême, et faire primer le plus spécifique ou, à défaut, le plus récent.
Après les représentants constitutionnels doivent impérativement être élus par les français et une centaine de personne devrait suffire à renouveler tous les 5 ans ou plus [smilie=icon_smile040.gif]
N'avez-vous donc pas encore compris ?!

Tous les représentants trahissent, qu'ils soient députés ou juges. Et ils sont toujours remplacés par des traîtres. Nous devons bâtir un système qui fonctionne malgré la trahison en son sein, où le peuple ait un contrôle aussi clair et direct que possible.
GTH a/ont remercié ça
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585553
Pash a écrit :
06 janv. 2019, 11:39
Cobrasse a écrit :Où as-tu vu cela ? Car là il s'agit de trafic d'être humain, et de faire rentrer des personnes illégalement en France, ce qui est condamnable et contraire à notre constitution !!!

La fraternité ne s'appliquant qu'aux citoyens français [smilie=icon_smile040.gif] .
Voir ici:
Aide aux migrants : le Conseil constitutionnel consacre le « principe de fraternité »

En réponse à Cédric Herrou, un agriculteur devenu le symbole de l’aide aux migrants, le Conseil a censuré partiellement le « délit de solidarité ».

Pour la première fois, le Conseil constitutionnel a consacré la valeur constitutionnelle du « principe de fraternité ». Dans une décision du vendredi 6 juillet, les gardiens de la loi suprême ont donné une force juridique à cette devise républicaine et considéré qu’il en découlait « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national ».
(...)
https://www.lemonde.fr/immigration-et-d ... 54200.html
Mais ce n'est pas recevable, car la fraternité ne vaut que pour les citoyens français !

Notre devise est précise sur ce point : Liberté (pas pour les congolais, mais pour ceux qui sont français), égalité (pas pour les suédois, mais bien pour les français) et fraternité (donc aussi aux français entre eux) point !
Je ne te lisais déjà pas beaucoup, tu te rapproches de plus en plus de ma liste orange.
RAB [smilie=icon_smile053.gif]
Avatar du membre
par Pash
#4585556
Cobrasse a écrit :Mais ce n'est pas recevable, car la fraternité ne vaut que pour les citoyens français !
Si tu sais lire, deux de QI, tu auras vu que cela est désormais recevable au regard de notre droit. Bienvenue sur ma liste orange.
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585559
france2100 a écrit :
06 janv. 2019, 12:42
Les aider à renter ou à rester, quelle différence ?

Les juges ont utilisé des principes vagues et normalement non-contraignants pour légaliser les passeurs, tout comme ils ont illégalement choisi il y a quelques années de soumettre la constitution française aux traités européens. Les juges sont des racailles.
Yep, mais avec un bon avocat cela ne pourrait pas passer tant cela est contraire à ce qui est clairement écrit dans notre constitution !!! [smilie=icon_smile040.gif]
L'ensemble des textes directs (votés par le peuple) jouera le même rôle que la constitution aujourd'hui.
Non, une constitution a un rôle bien précis ! C'est pas dans la constitution que tu parles de l'euthanasie, de l'écologie, de la souffrance animale !

La constitution est une "loi" fondamentale, qui fixe les grands principes de fonctionnement d'un état, d'une nation. C'est la loi supérieure qui met en avant la souveraineté et l'intérêt général !
C'est déjà le cas aujourd'hui : c'est inévitable dans un corpus légal. Voilà pourquoi il faut une autorité judiciaire pour trancher, et une hiérarchie entre les textes.
Peut-être qu'ils n'ont pas le même ordre d'importance, si tu ne vois pas la différence entre le fait qu'en France la langue soit le français, vis à vis d'une loi qui définit la taille des plaques minéralogiques ... [smilie=icon_smile025.gif]
Or, aujourd'hui, cette hiérarchie place en son sommet des textes sacrés, abstraits et généralistes, que les juges doivent interpréter et dont ils abusent.
Je te rassure, rien n'est abstrait, suffit de la lire, De Gaule avait beaucoup de sagesse en la réalisation, mais avait trop confiance en ses prédécesseurs et pas assez en son peuple (RIC ou RIP !)
Voilà pourquoi il faut remplacer la hiérarchie actuelle pour mettre tous les textes votés par le peuple au niveau suprême, et faire primer le plus spécifique ou, à défaut, le plus récent.
Soyons clair ! La constitution a été voté par le peuple ! Et elle ne doit être modifiable que par lui, sous son impulsion ou celle de ses représentants !
N'avez-vous donc pas encore compris ?!
Quoi donc ?
Tous les représentants trahissent, qu'ils soient députés ou juges. Et ils sont toujours remplacés par des traîtres. Nous devons bâtir un système qui fonctionne malgré la trahison en son sein, où le peuple ait un contrôle aussi clair et direct que possible.
Non tous ne trahissent pas et ne sont pas des traîtres, si demain les RIC oblige au casier vierge, à la reconnaissance du vote blanc à pouvoir révocatoire et à pouvoir à mi-mandat (ou même avant) de pouvoir virer n'importe quel élu, le ménage sera très rapidement fait, et ceux qui resteront se plieront aux règles et œuvreront pour le peuple !
Avatar du membre
par Cobrasse
#4585563
Pash a écrit :
06 janv. 2019, 14:44
Cobrasse a écrit :Mais ce n'est pas recevable, car la fraternité ne vaut que pour les citoyens français !
Si tu sais lire, deux de QI, tu auras vu que cela est désormais recevable au regard de notre droit.
Ce n'est pas parce qu'une décision de justice est adoptée, qu'elle est juste ou légale, le parti pris de certains jugent vont à l'encontre même des lois de notre pays !
Bienvenue sur ma liste orange.
Toujours RAB :roll:
#4585574
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 18:25
spitfire a écrit :
05 janv. 2019, 16:52
Ces points là ne sont pas tabous!!!!!! Ou alors vous faites de l'autocensure ou jouez l'autruche!
Outre le fait qu'on peut en discuter sur les forums comme fopo, ils sont abordés via de multiples médias et évoqués par plusieurs associations. On trouve des traces de débats sur le sujet dans les journaux et les télévisions. Le frexit est fréquemment abordé par la presse écrite et même télévisuelle.
J'attends dans ce cas que vous me trouviez des débats sur des grandes chaînes télévisuelles avec des personnes contre et des personne pour [smilie=icon_smile035.gif]
L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Bizarrement aucun français n'a été consulté à ce sujet [smilie=icon_smile034.gif]
Le Frexit est tabou ... tout simplement parce que qui dit *exit dit frontières et régulations des flux (et c'est très très ennuyeux pour le libéralisme débridé)
par spitfire
#4585580
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 18:25
L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Bizarrement aucun français n'a été consulté à ce sujet [smilie=icon_smile034.gif]
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
par JPS38
#4585583
spitfire a écrit :
06 janv. 2019, 15:19
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 18:25
L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Bizarrement aucun français n'a été consulté à ce sujet [smilie=icon_smile034.gif]
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
Que pensez-vous d'ERIC....C'est une bonne image de MARC...
#4585584
spitfire a écrit :
06 janv. 2019, 15:19
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 18:25
L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Bizarrement aucun français n'a été consulté à ce sujet [smilie=icon_smile034.gif]
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
... Mais c'est et demeure très subjectif ... dans certains pays, le comité d'éthique considère déjà que la GPA est éthique ;-) ... et d'autres en sont même déjà a des manipulations génétiques éthiques.
Avatar du membre
par france2100
#4585602
Cobrasse a écrit :
06 janv. 2019, 14:51
La constitution est une "loi" fondamentale, qui fixe les grands principes de fonctionnement d'un état, d'une nation. C'est la loi supérieure qui met en avant la souveraineté et l'intérêt général !
Je sais bien : c'est un texte sacré qui définit le Bien et le Mal pour que les prêtres constitutionnels l'interprètent à leur sauce afin de dire si un texte est bien ou mal. Et ce modèle est la cause de nos problèmes.

D'ailleurs notez que ce libéralisme constitutionnel est un changement récent en Europe, apparu après la seconde guerre mondiale : avant cela les magistrats ne censuraient pas les élus ou le peuple, et la constitution était avant tout un code des institutions, pas un code moral sacré.
Peut-être qu'ils n'ont pas le même ordre d'importance, si tu ne vois pas la différence entre le fait qu'en France la langue soit le français, vis à vis d'une loi qui définit la taille des plaques minéralogiques ...
Vous raisonnez en termes religieux, raisonnez en termes juridiques : la hiérarchisation n'a de portée qu'en cas de conflit entre deux lois. Or si les Français ont voté votre loi sur les immatriculations, c'est qu'ils ont précisément arbitré le conflit en faveur de celle-ci.

A contrario, considérez le système actuel et votre exemple de l'euthanasie : celle-ci précise de facto les bornes des droits de l'homme. Il est donc absurde de la placer en-dessous de l'interprétation que feront les prêtres constitutionnels des droits de l'homme !
Soyons clair ! La constitution a été voté par le peuple ! Et elle ne doit être modifiable que par lui, sous son impulsion ou celle de ses représentants !
Vous semblez m'avoir mal compris : je disais qu'entre deux textes votés par le peuple, le conflit doit profiter au plus spécifique des deux. Autrement dit sur la question de l'euthanasie, la loi populaire sur l'euthanasie doit primer sur les droits de l'homme.
Non tous ne trahissent pas et ne sont pas des traîtres, si demain les RIC oblige au casier vierge, à la reconnaissance du vote blanc à pouvoir révocatoire et à pouvoir à mi-mandat (ou même avant) de pouvoir virer n'importe quel élu, le ménage sera très rapidement fait, et ceux qui resteront se plieront aux règles et œuvreront pour le peuple !
Au contraire ! En les obligeant à avoir un casier vierge, vous confierez aux juges les clés de la démocratie. En imposant la vote blanc à pouvoir révocatoire, vous empêcherez l'élection de quiconque et ce sont les fonctionnaires qui règneront.

Vous ne pouvez pas empêcher la trahison, il n'y a pas de détecteur pour cela, et le peuple en est tout autant mauvais juge que les autres. Macron a bien été élu après avoir déclaré que notre culture n'existe pas ! Vous devez à la place bâtir un système qui fonctionne malgré la trahison perpétuelle des élites.
Avatar du membre
par themis_301
#4585606
themis_301 a écrit :
23 déc. 2018, 18:09
Napoléon a écrit :
19 déc. 2018, 10:39
themis_301 a écrit :
19 déc. 2018, 09:50
Pour Olivier Duhamel, le référendum d'initiative citoyenne est "extrêmement dangereux" . Je me demande pour QUOI et pour QUI ?
Selon lui si le référendum d'initiative citoyenne devenait réalité en France, cela ouvrirait la voie à une série de demandes populistes qui, in fine, mettraient à mal notre démocratie. Notre QUOI ? il oublie que La démocratie est un gouvernement du peuple, par le peuple et le PEUPLE, les Français en ont marre de leurs politiciens véreux.
https://www.europe1.fr/politique/pour-o ... ux-3822560
C'est même pas qu'ils soient véreux c'est surtout qu'ils ne sont pas représentatifs : un Macron gouverne alors qu'il n'a obtenu au premier tour que 24% des voix.

Il faut de la proportionnelle afin que tous les courants soient représentés.
Exactement, mais pour notre gouvernement et pour nos gouvernements successives le référendum essentiel qu'il veulent à tout prix éviter est un référendum sur l'arrêt de l'immigration qu'elle soit légale ou non et le référendum pour le rétablissement de la peine de mort, parce qu' Ils sont quasiment sur et certains de perdre. Et pourtant Il faut rétablir la peine de mort, parce que tant qu'il n'y aura pas une vraie
justice en France, les enfants continueront à souffrir et mourir et même avant de rétablir la peine de mort il faudrait revoir tout le système judiciaire de ce pays, parce qu' Il est inconcevable que des assassins, terroristes soient relâchés au bout de quelques années par des juges, des psychologues assermentés et par les humanistes autoproclamés de ce pays.

La France subit-elle une immigration de peuplement ?
https://www.polemia.com/france-subit-im ... euplement/

URGENT — Exigeons un Référendum sur l’immigration
https://damocles.co/referendum-immigration/



_______________________________________________________________


Marcus Graven sur Breizh-Info : l’immigration, un désastre pour nos villes
13 octobre 2018
https://ripostelaique.com/marcus-graven ... illes.html
Modifié en dernier par themis_301 le 06 janv. 2019, 18:05, modifié 2 fois.
Avatar du membre
par france2100
#4585607
spitfire a écrit :
06 janv. 2019, 15:19
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
Ne manque que les patients, donc.

Et si au lieu de consulter les gens, on les laissait décider ?
Avatar du membre
par Dédé
#4585623
spitfire a écrit :
06 janv. 2019, 15:19
Cobrasse a écrit :
05 janv. 2019, 18:25
L'euthanasie a été étudiée dans un rapport parlementaire, il n'y a pas si longtemps et le sujet sera abordé dans le cadre du projet de loi sur la bioéthique! Le sujet est d'ailleurs abordé dans la réflexion récente du CCNE.
https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ ... fc7329.pdf
Bizarrement aucun français n'a été consulté à ce sujet [smilie=icon_smile034.gif]
Le comité Nationale d"Ethique s'appuie sur des rencontres avec les personnes les plus concernées par le sujet: personnels médicaux, assistants sociaux, personnels de maisons de retraite, associations...
Oui, ça on savait que tous les service publiques étaient concernés par l'euthanasie passive par les gouvernements successifs.
  • 1
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 27

Chaque chose en son temps, l'Afrique doit en premi[…]

l'affaire Dettinger

Je veux bien tabasser deux flics, si il y a trois […]