Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4587576
Des gens paresseux et cyniques qui gouvernent à vue sans feuille de route, et n'ayant que le souci de préserver leurs privilèges, ont tendance à se comporter comme de petits despotes lorsqu'ils ont décidé de mettre à la portion congrue une frange de la population reléguée là où les promiscuités ne peuvent plus théoriquement atteindre cette société de grands bourgeois.

Mais lorsque que la voix de ces gagne-petits se fait entendre comme pour déroger à toutes les règles de la bienséance, les gens paresseux et cyniques se fâchent...Marrant, non ?

Des intentions de petits dictateurs ? Faut-il être sourd et myope pour ne pas l'entendre. :D

Néanmoins, il est vrai qu'on défend ceux qu'on aime...
#4587577
Les impressions n'ont aucun reflet de la réalité, voici la réalité :

https://www.conseil-constitutionnel.fr/ ... en-de-1789
Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements
Article 3

Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.
L'UE trahie déjà ce point !
Article 16

Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.
https://www.conseil-constitutionnel.fr/ ... en-vigueur
Article 2

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
Cela est bafoué par nos élites !
La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.
Or depuis 2005, plus de référendum en vue ! Et en 2005 le non l'emporte, alors Sarkozy a trahi le peuple en 2007 en validant le traité de Lisbonne !
ARTICLE 4.

Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.
Récemment un député de LREM a déclaré tout fier de lui, que le but de son parti était pour les européennes de céder (encore plus) de souveraineté ! Le mec trahi notre constitution à l'antenne et ainsi le peuple français sans trembler des jambes !

...

Ça et tout le reste !

Donc aujourd'hui, aux armes citoyen des tyrans trahissent notre patrie, notre démocratie et vendent notre souveraineté !

J'applique à la lettre les textes fondateurs de notre nation, rien d'autre ! Là il s'agit de protéger la France, bien inconscient que vous êtes de ne pas voir cette évidence ! Vous savez on n'invoque pas les DDHC de 1789 ou la constitution juste quand cela nous arrange, hein ! Pas plus que ce ne soit des textes pour les choix dont on choisit à la carte ce qui nous plait d'appliquer ou de rejeter ...

Le peuple à la légitimité par tous les moyens possibles de faire respecter notre constitution ... Je dis bien par tous les moyens, cela pouvant aller à la guerre si un autre pays avait l'idée de nous exploiter ou vassaliser !
#4587590
@Cobrasse ... Vu la rigidité et les hermétismes/surdités de nos institutions, tous les autres pays membres auront quitter l'UE démocratiquement avant même que nous ne discutions d'un éventuel Frexit ... l'UE sera redevenue dès lors la France avec ses frontières ;-)
#4587618
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 16:59
@Cobrasse ... Vu la rigidité et les hermétismes/surdités de nos institutions, tous les autres pays membres auront quitter l'UE démocratiquement avant même que nous ne discutions d'un éventuel Frexit ... l'UE sera redevenue dès lors la France avec ses frontières ;-)
Meuh non, l’union européenne va se casser la gueule avant même que les GJ aient cessé la lutte comme c'est parti.
#4587619
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 12:09


... Certes, mais pour qu'il y ait escalade il faut être 2 .... les uns (les paupérisés de filiation en filiation) n'ont plus rien a perdre (ils ont déjà quasi tout perdu, même le fait de pouvoir vivre dignement et non survivre), et les autres (l'élite du népotisme) ne veut rien lâcher par pur égoïsme, même s'ils ont de l'argent a profusion sans ne savoir quoi en faire sauf a spéculer/rentabiliser toujours et toujours plus (par définition, au détriment des autres).

L'égalité et la fraternité, ils s'assoient allégrement dessus (voir s'exilent dans des paradis pour y échapper), seul compte leur propre liberté et leur outil le "libéralisme/capitalisme/progressisme". Du coup même la Liberté devient à géométries plus que variables dans cette pseudo République/UE ... car sans assez d'argent, plus de libertés pour: pour se déplacer et visiter ses proches, se loger, se soigner correctement, étudier dans des grandes écoles, se divertir, etc..)
La situation n'est sans doute pas pire qu'il y'a 20 ou 30 ans. Seulement, les gens sont mieux informés et les abus des uns font le malheur des autres qui les regardent avec envie, voir avec détestation. L'argent n'est sans doute pas distribué équitablement mais en taxant davantage nos riches, ils iront voir ailleurs et notre problème restera le même. Il faut donc trouver un juste milieu et nos politiciens le savent en essayant de jongler de manière plus ou moins habile tout en ayant conscience que leur pouvoir est limité par les lois du marché et du lobby des grands groupes industriels qui ont vue leurs forces décuplées avec le capitalisme mondial.
Aussi, s'en prendre à nos forces de l'ordre n'apportera rien à part le chaos et il est légitime de croire que l'usure mentale liée à des manif qui s'éternisent ne fera qu'accroître cette violence et les dérapages qui vont avec.
#4587634
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 17:32
La situation n'est sans doute pas pire qu'il y'a 20 ou 30 ans.
Elle l'est je pense, et pas seulement parceque les gens sont informés différemment (plutôt que "mieux")
Les techniques et méthodes de communication se sont fortement améliorées et généralisées, la standardisation aussi qui fait office de rouleau compresseur dans tous les domaines. La violence qui se cache dans la comm actuelle, dans un monde fait de processus et de ressources, et qui s'affiche dans le même temps irréprochable, rend les gens dingues. Et j'utilise le terme dans son sens premier.

Tout cela est je crois vécu comme une agression permanente, de manière consciente ou non, et la radicalisation est pratiquement la seule réponse possible, ou en tout cas la seule possible pour des citoyens qui ne disposent pas des moyens énormes des gens de pouvoir en terme de communication.

Cela s'additionnant à la situation de crise permanente imposée et aux drames réels qu'offrent notre société, fait qu'on obtient logiquement une sorte d'hystérie collective à laquelle il est pratiquement impossible d'échapper sauf à se mettre hors-jeu. Sans même parler de l'impact du virtuel sur chacun.

C'est pas négligeable comme différence je crois par rapport aux crises qu'on traverse... Après on peut difficillement trouver des points de comparaison, donc difficille d'y donner beaucoup de valeur c'est vrai.
#4587654
Mac le Givré a écrit :
10 janv. 2019, 17:31
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 16:59
@Cobrasse ... Vu la rigidité et les hermétismes/surdités de nos institutions, tous les autres pays membres auront quitter l'UE démocratiquement avant même que nous ne discutions d'un éventuel Frexit ... l'UE sera redevenue dès lors la France avec ses frontières ;-)
Meuh non, l’union européenne va se casser la gueule avant même que les GJ aient cessé la lutte comme c'est parti.
Je parlais démocratiquement parlant (par référendum)
#4587657
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 17:32
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 12:09


... Certes, mais pour qu'il y ait escalade il faut être 2 .... les uns (les paupérisés de filiation en filiation) n'ont plus rien a perdre (ils ont déjà quasi tout perdu, même le fait de pouvoir vivre dignement et non survivre), et les autres (l'élite du népotisme) ne veut rien lâcher par pur égoïsme, même s'ils ont de l'argent a profusion sans ne savoir quoi en faire sauf a spéculer/rentabiliser toujours et toujours plus (par définition, au détriment des autres).

L'égalité et la fraternité, ils s'assoient allégrement dessus (voir s'exilent dans des paradis pour y échapper), seul compte leur propre liberté et leur outil le "libéralisme/capitalisme/progressisme". Du coup même la Liberté devient à géométries plus que variables dans cette pseudo République/UE ... car sans assez d'argent, plus de libertés pour: pour se déplacer et visiter ses proches, se loger, se soigner correctement, étudier dans des grandes écoles, se divertir, etc..)
La situation n'est sans doute pas pire qu'il y'a 20 ou 30 ans.
Non, la situation est bien pire, et il n'y a pas photo (voir les évolutions des répartitions par déciles ou centiles des salaires et surtout patrimoines de la population)
Impossible de dénier ces faits (tout comme le nombre de SDFs, de repas Resto du coeur, etc etc.) Bref la France se meurt, et surtout les français et françaises (taux de suicide le plus fort d'Europe, moral des ménages, consommation d'antidépresseurs, etc etc) ... PIB comme BNB (bonheur national brut) sont très très mauvais.
#4587683
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 18:59
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 17:32
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 12:09


... Certes, mais pour qu'il y ait escalade il faut être 2 .... les uns (les paupérisés de filiation en filiation) n'ont plus rien a perdre (ils ont déjà quasi tout perdu, même le fait de pouvoir vivre dignement et non survivre), et les autres (l'élite du népotisme) ne veut rien lâcher par pur égoïsme, même s'ils ont de l'argent a profusion sans ne savoir quoi en faire sauf a spéculer/rentabiliser toujours et toujours plus (par définition, au détriment des autres).

L'égalité et la fraternité, ils s'assoient allégrement dessus (voir s'exilent dans des paradis pour y échapper), seul compte leur propre liberté et leur outil le "libéralisme/capitalisme/progressisme". Du coup même la Liberté devient à géométries plus que variables dans cette pseudo République/UE ... car sans assez d'argent, plus de libertés pour: pour se déplacer et visiter ses proches, se loger, se soigner correctement, étudier dans des grandes écoles, se divertir, etc..)
La situation n'est sans doute pas pire qu'il y'a 20 ou 30 ans.
Non, la situation est bien pire, et il n'y a pas photo (voir les évolutions des répartitions par déciles ou centiles des salaires et surtout patrimoines de la population)
Impossible de dénier ces faits (tout comme le nombre de SDFs, de repas Resto du coeur, etc etc.) Bref la France se meurt, et surtout les français et françaises (taux de suicide le plus fort d'Europe, moral des ménages, consommation d'antidépresseurs, etc etc) ... PIB comme BNB (bonheur national brut) sont très très mauvais.
Je ne pense pas que l'argent soit la source de tous les problèmes en France car ils existent des pays beaucoup plus pauvres que le nôtre mais qui n'affichent pas un tel pessimisme ambiant. Le mal être général est pour moi la conséquence de plusieurs facteurs. Le matérialisme en est un. Il faudrait s'en détacher et faire un retour aux sources qui serait curatif sur bien des points. Ceux qui se déconnectent de manière ponctuelle ou générale en trouve les bienfaits assez rapidement. Il faut se recentrer sur l'humain et non pas sur le monde des nouvelles technologies, de la surproduction et de l'hyper consommation qui asservit les peuples et les rendent moins heureux.
#4587690
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 19:46
Je ne pense pas que l'argent soit la source de tous les problèmes en France car ils existent des pays beaucoup plus pauvres que le nôtre mais qui n'affichent pas un tel pessimisme ambiant. Le mal être général est pour moi la conséquence de plusieurs facteurs. Le matérialisme en est un. Il faudrait s'en détacher et faire un retour aux sources qui serait curatif sur bien des points. Ceux qui se déconnectent de manière ponctuelle ou générale en trouve les bienfaits assez rapidement. Il faut se recentrer sur l'humain et non pas sur le monde des nouvelles technologies, de la surproduction et de l'hyper consommation qui asservit les peuples et les rendent moins heureux.
Surtout le chacun pour sa gueule, mon pote.
RestaurationRépublic a/ont remercié ça
#4587701
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 19:46
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 18:59
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 17:32


La situation n'est sans doute pas pire qu'il y'a 20 ou 30 ans.
Non, la situation est bien pire, et il n'y a pas photo (voir les évolutions des répartitions par déciles ou centiles des salaires et surtout patrimoines de la population)
Impossible de dénier ces faits (tout comme le nombre de SDFs, de repas Resto du coeur, etc etc.) Bref la France se meurt, et surtout les français et françaises (taux de suicide le plus fort d'Europe, moral des ménages, consommation d'antidépresseurs, etc etc) ... PIB comme BNB (bonheur national brut) sont très très mauvais.
Je ne pense pas que l'argent soit la source de tous les problèmes en France car ils existent des pays beaucoup plus pauvres que le nôtre mais qui n'affichent pas un tel pessimisme ambiant. Le mal être général est pour moi la conséquence de plusieurs facteurs. Le matérialisme en est un. Il faudrait s'en détacher et faire un retour aux sources qui serait curatif sur bien des points. Ceux qui se déconnectent de manière ponctuelle ou générale en trouve les bienfaits assez rapidement. Il faut se recentrer sur l'humain et non pas sur le monde des nouvelles technologies, de la surproduction et de l'hyper consommation qui asservit les peuples et les rendent moins heureux.
... Moi je pense au contraire que l'argent est au coeur de tous les problèmes ... mais c'est tellement TOTEM (donc tabou aussi) que ceux qui en ont a profusion essaient inlassablement d'éluder le problème ou de le dévier (dogmatiquement/tactiquement).
... C'est seulement lorsque tout le monde est repu et rassasié (pas qu'au sens propre), que l'accès au bonheur devient possible, donc la concorde aussi.
#4587782
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 20:17
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 19:46
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 18:59

Non, la situation est bien pire, et il n'y a pas photo (voir les évolutions des répartitions par déciles ou centiles des salaires et surtout patrimoines de la population)
Impossible de dénier ces faits (tout comme le nombre de SDFs, de repas Resto du coeur, etc etc.) Bref la France se meurt, et surtout les français et françaises (taux de suicide le plus fort d'Europe, moral des ménages, consommation d'antidépresseurs, etc etc) ... PIB comme BNB (bonheur national brut) sont très très mauvais.
Je ne pense pas que l'argent soit la source de tous les problèmes en France car ils existent des pays beaucoup plus pauvres que le nôtre mais qui n'affichent pas un tel pessimisme ambiant. Le mal être général est pour moi la conséquence de plusieurs facteurs. Le matérialisme en est un. Il faudrait s'en détacher et faire un retour aux sources qui serait curatif sur bien des points. Ceux qui se déconnectent de manière ponctuelle ou générale en trouve les bienfaits assez rapidement. Il faut se recentrer sur l'humain et non pas sur le monde des nouvelles technologies, de la surproduction et de l'hyper consommation qui asservit les peuples et les rendent moins heureux.
... Moi je pense au contraire que l'argent est au coeur de tous les problèmes ... mais c'est tellement TOTEM (donc tabou aussi) que ceux qui en ont a profusion essaient inlassablement d'éluder le problème ou de le dévier (dogmatiquement/tactiquement).
... C'est seulement lorsque tout le monde est repu et rassasié (pas qu'au sens propre), que l'accès au bonheur devient possible, donc la concorde aussi.
Hé oui, sans argent pour beaucoup, pas d'avenir heureux. Elle est aussi là, sa contribution.

Ne subvenir qu'à ses besoins premiers, c'est survivre.Nécessaire certes pour ne pas crever la bouche ouverte, mais l'enrichissement est plus qu'utile en ce bas-monde. Il est encore un luxe inabordable pour beaucoup alors que pour d'autres, il autorise l'accès à un ascenseur social ouvert sur toutes les possibilités de réussite. Au bout de ce parcours, il est même loisible à ceux-là de jouir de toutes les futilités de l'existence.
La vie des gens heureux... :)
RestaurationRépublic a/ont remercié ça
#4587789
Mac le Givré a écrit :
10 janv. 2019, 17:31
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 16:59
@Cobrasse ... Vu la rigidité et les hermétismes/surdités de nos institutions, tous les autres pays membres auront quitter l'UE démocratiquement avant même que nous ne discutions d'un éventuel Frexit ... l'UE sera redevenue dès lors la France avec ses frontières ;-)
Meuh non, l’union européenne va se casser la gueule avant même que les GJ aient cessé la lutte comme c'est parti.
L'Union Européenne ? Mais de quoi parlez vous ?

Moi j'appellerais plutôt ça la Désunion Européenne [smilie=icon_smile025.gif]
#4587869
themis_301 a écrit :
11 janv. 2019, 01:30
Après les gilets jaunes français, les gilets jaunes britanniques appelés à manifester samedi le 12 janvier a Londres. Et c'est pareil au Canada.
themis_301 a écrit :
11 janv. 2019, 01:33
Des groupes de gilets jaunes canadiens ont appelé à un weekend de mobilisation à travers le Canada les 12 et 13 janvier, évoquant un "acte I", en référence au vocabulaire adopté par les manifestants français. Et oui, Justin Trudeau est menacé par des gilets jaunes canadiens.
#4587895
Je pense que les GJ devraient créer une Association
D'autant que l'Argent "cagnotte" arriverait facilement.
Moi je suis Parieur Hippique
Eh bien "notre association" l'ANT
http://www.associationturfistes.fr/#Accueil.B
a obtenu beaucoup contre l'Etat
( car le PMU ce n'est ni plus ni moins que l'ETAT
qui nous pompent 30% à chaque voyage...
bon c'est un impôt volontaire et comme je suis fumeur
je subis la double imposition)
#4587920
RestaurationRépublic a écrit :
10 janv. 2019, 20:17


... Moi je pense au contraire que l'argent est au coeur de tous les problèmes ... mais c'est tellement TOTEM (donc tabou aussi) que ceux qui en ont a profusion essaient inlassablement d'éluder le problème ou de le dévier (dogmatiquement/tactiquement).
... C'est seulement lorsque tout le monde est repu et rassasié (pas qu'au sens propre), que l'accès au bonheur devient possible, donc la concorde aussi.
Si vous voulez créer un monde plus juste, autant revoir toutes les composantes de notre société. Celle ci est devenue individualiste, ultra connectée, inégalitaire. Aussi les médias qui diffusent en profusion des images violentes ont un impact négatif sur notre moral et il faut savoir s'en détacher.
Beaucoup de gens vivent isolés, sans cercle amical et pas seulement les plus pauvres qui sont en général plus solidaires entre eux. Le besoin crée le soutien et il convient à chacun d'entre nous de s'efforcer de regarder au delà de sa propre personne car il existe toujours plus malheureux que soi.
Pour s'attaquer au capitalisme mondial, il faudrait une prise de conscience générale au delà des frontières de notre pays et boycoter les produits qui ne respectent pas les règles de déontologie. Il faudrait créer un organisme indépendant chargé de veiller à ce que ces règles soit les mêmes pour tout le monde et favoriser les circuits courts.
#4587921
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 17:32
La situation n'est sans doute pas pire qu'il y'a 20 ou 30 ans.
Si elle l'est !

Balance commerciale
Rang puissance mondiale
Personne sous le seuil de pauvreté
Suicide des agriculteurs
Chômage réel
Contrat précaire
Dette
Natalité
Niveau industriel
Niveau scolaire
...
Seulement, les gens sont mieux informés et les abus des uns font le malheur des autres qui les regardent avec envie, voir avec détestation.
Là c'est sûr !
L'argent n'est sans doute pas distribué équitablement mais en taxant davantage nos riches, ils iront voir ailleurs et notre problème restera le même.
Mais qu'ils se barrent, ainsi ils ne pourront plus se faire du fric sur le dos de la France et d'autres prendront leur place et auront certainement vu le gain de vie accru aucun remord à participer à l'effort collectif pour le bonheur commun !

Sans compter que les "riches" qui se barreront auront du mal à emmener l'immobilier et leurs terres ...
Il faut donc trouver un juste milieu et nos politiciens le savent en essayant de jongler de manière plus ou moins habile tout en ayant conscience que leur pouvoir est limité par les lois du marché et du lobby des grands groupes industriels qui ont vue leurs forces décuplées avec le capitalisme mondial.
Non, ils n'essaient rien à part promouvoir eux-mêmes et l'élite ... Et encore une fois la loi ce n'est pas au marché ou aux lobbies de l'écrire, la loi est clairement expliqué et définit dans notre constitution et les DDCH de 1789 :
Article 3

Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.
Article 6

La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents
... :roll:
Aussi, s'en prendre à nos forces de l'ordre n'apportera rien à part le chaos et il est légitime de croire que l'usure mentale liée à des manif qui s'éternisent ne fera qu'accroître cette violence et les dérapages qui vont avec.
Encore une fois, notre constitution n'est pas pour les chiens, comme un pouvoir tyrannique ne cesse de croître en France ! Les français ont toute la légitimité nécessaire à le faire tomber [smilie=icon_smile040.gif]
#4587923
jack127 a écrit :
10 janv. 2019, 19:46
Je ne pense pas que l'argent soit la source de tous les problèmes en France car ils existent des pays beaucoup plus pauvres que le nôtre mais qui n'affichent pas un tel pessimisme ambiant. Le mal être général est pour moi la conséquence de plusieurs facteurs. Le matérialisme en est un. Il faudrait s'en détacher et faire un retour aux sources qui serait curatif sur bien des points. Ceux qui se déconnectent de manière ponctuelle ou générale en trouve les bienfaits assez rapidement. Il faut se recentrer sur l'humain et non pas sur le monde des nouvelles technologies, de la surproduction et de l'hyper consommation qui asservit les peuples et les rendent moins heureux.
La raison est surtout là :

https://www.conseil-constitutionnel.fr/ ... en-de-1789
Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements
En 1789 il l'avait très très bien compris ! C'est factuel et vérifiable tous les jours !
#4588007
Cobrasse a écrit :
11 janv. 2019, 08:50

La raison est surtout là :

https://www.conseil-constitutionnel.fr/ ... en-de-1789
Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements
En 1789 il l'avait très très bien compris ! C'est factuel et vérifiable tous les jours !
Il y'aura toujours des gens qui arriveront à échapper aux lois et celles ci ne sont souvent que théoriques et non applicables en raison de la morale douteuse des hommes qui arrivent à les outrepasser par des combines ou des arrangements d'intérêts . Aussi le pouvoir attire souvent les mauvaises personnes ou elles le deviennent en l'acquérant et il semble difficile de résister à la tentation de franchir des limites que l'on s'imposent en premier lieu et qui deviennent vites encombrantes par la suite.
En résumé, l'homme est imparfait par nature et il a beau lutter contre celle ci, elle finit toujours par reprendre le dessus.
#4588019
jack127 a écrit :
11 janv. 2019, 11:15
Il y'aura toujours des gens qui arriveront à échapper aux lois
Non si on l'applique à la règle !
et celles ci ne sont souvent que théoriques
Non plus, c'est du concret !
et non applicables en raison de la morale douteuse des hommes qui arrivent à les outrepasser par des combines ou des arrangements d'intérêts .
Le but de la loi lorsqu'elle est correctement appliquée est justement que la justice soit "juste" et applicable à tous ... Relire les DDHC de 1789 ! Si nous ne sommes plus égaux devant la loi, autant se faire justice soi-même !
Aussi le pouvoir attire souvent les mauvaises personnes ou elles le deviennent en l'acquérant et il semble difficile de résister à la tentation de franchir des limites que l'on s'imposent en premier lieu et qui deviennent vites encombrantes par la suite.
D'où le fait que plus une personne a de responsabilités au sein de la société, plus il devrait être facile de le démettre de ses fonctions si la majorité des citoyens concernés le juge incompétent ou malfaisant !
En résumé, l'homme est imparfait par nature et il a beau lutter contre celle ci, elle finit toujours par reprendre le dessus.
C'est en cela, qu'il faut des sièges éjectable et cela est très facile à mettre en place !
  • 1
  • 52
  • 53
  • 54
  • 55
  • 56
  • 74
La France n’est plus une démocratie

@babiscus ... Rien de cela ne serait arriv&eacu[…]

Ce sont surtout les retraites qui plombent les d&e[…]

Les retraites

Je confirme la retraite c'est bien! :super: […]

DONC qui veut une Europe enfin qui voulait une Eu[…]