Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4574370
Raphaëlle a écrit :
29 nov. 2018, 23:42
Affaire Benalla : le sac du couple de la Contrescarpe contenait des bouteilles remplies… d’essence
Par La rédaction de Valeurs actuelles
Publié le 29/11/2018 à 11:02

Georgios Delikaris, le jeune homme molesté par l’ancien conseiller du président Macron, en marge des manifestations du 1er Mai, à Paris, n’a rien d’un militant “pacifiste”.

Chapô premium
Quelques jours après que le Journal du dimanche a révélé que Georgios Delikaris, le jeune homme molesté par Alexandre Benalla place de la Contrescarpe (Ve arrondissement de Paris) en marge des manifestations du 1er Mai, serait connu et fiché par plusieurs services de renseignements européens pour ses liens avec des organisations d'ultragauche, une autre information vient de nouveau mettre à mal la version initiale “pacifiste” du jeune homme. Depuis la chute de .....
https://www.valeursactuelles.com/politi ... nce-101178
Et la rédaction de valeurs actuelles aurait dissimulé ce fait pendant des mois ?
Honte à eux !
#4574398
Cheshire cat a écrit :
13 déc. 2018, 23:09

Et la rédaction de valeurs actuelles aurait dissimulé ce fait pendant des mois ?
Honte à eux !
Crétin sublime, il ne t'est pas venu à l'idée que le police n'avait pas livré ces infos à l'époque.
#4574420
Raphaëlle a écrit :
13 déc. 2018, 23:40
Cheshire cat a écrit :
13 déc. 2018, 23:09

Et la rédaction de valeurs actuelles aurait dissimulé ce fait pendant des mois ?
Honte à eux !
Crétin sublime, il ne t'est pas venu à l'idée que le police n'avait pas livré ces infos à l'époque.
Ahurie céleste, vous n'avez jamais remarqué que valeurs actuelles raconte parfois des bobards ?
#4580303
Avion privé, hôtel de luxe... Le voyage en grande pompe de Benalla au Tchad
Emmanuel Macron a déclaré au président tchadien qu'Alexandre Benalla « n'était en aucun cas un intermédiaire officieux ou officiel », rapporte « Le Monde ».


https://www.lepoint.fr/monde/avion-priv ... 2-[Echobox]

#4580511
L'Elysée dément, Benlala est un simple citoyen qui a été tapé la cosette avec le frère du Président du Tchad. Faudra chercher si un contrôle fiscal ne serait pas opportun il doit avoir des roros sous le coude l'individu...

https://www.francetvinfo.fr/politique/e ... 16623.html
Selon La Lettre du continent (article réservé aux abonnés) du 12 décembre, Alexandre Benalla y a rencontré Oumar Déby, le frère du président tchadien Idriss Déby, qui pilote la Direction générale de la réserve stratégique (DGRS) du pays.
Quand même il règne une vague impression qu'on ne nous dit pas tout et que ça sent le soufre dans le nouveau monde... [smilie=icon_smile034.gif]
#4580735
Tirésias a écrit :
26 déc. 2018, 16:24
Une nouvelle affaire Ben allah, Micron n'en avait pas vraiment besoin. :D
L'Elysée passe son temps à mentir.
Emmanuel Macron: L’encombrant Benalla

Que faisait Alexandre Benalla au Tchad, trois semaines avant la visite d’Emmanuel Macron, son ancien patron. Selon l’Élysée, l’ancien collaborateur du chef de l’Etat "n’est pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République". Et de souligner, "s’il se présente comme tel, il est dans le faux". Cette phrase a provoqué la colère d’Alexandre Benalla, qui évoque des propos diffamatoires. C’est donc un voyage qui met de nouveau le feu aux poudres. - On en parle avec: Jérémy Trottin, grand reporter politique à BFMTV. Et Camille Langlade, chef du service politique de BFMTV. - BFM Story, du mercredi 26 décembre 2018, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
Pour prendre un avion privé faut être vraiment très riche et l'Elysée a évidemment donné à Benalla cette mission sûrement pour préparer la venue de Macron et mettre en place sa sécurité.
L'Elysée prend vraiment les gens pour des idiots. La présidence pour Macron est une pièce de théâtre.
#4580736
katou a écrit :
26 déc. 2018, 18:17
Tirésias a écrit :
26 déc. 2018, 16:24
Une nouvelle affaire Ben allah, Micron n'en avait pas vraiment besoin. :D
L'Elysée passe son temps à mentir.
Emmanuel Macron: L’encombrant Benalla

Que faisait Alexandre Benalla au Tchad, trois semaines avant la visite d’Emmanuel Macron, son ancien patron. Selon l’Élysée, l’ancien collaborateur du chef de l’Etat "n’est pas un émissaire officiel ou officieux de la présidence de la République". Et de souligner, "s’il se présente comme tel, il est dans le faux". Cette phrase a provoqué la colère d’Alexandre Benalla, qui évoque des propos diffamatoires. C’est donc un voyage qui met de nouveau le feu aux poudres. - On en parle avec: Jérémy Trottin, grand reporter politique à BFMTV. Et Camille Langlade, chef du service politique de BFMTV. - BFM Story, du mercredi 26 décembre 2018, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
Pour prendre un avion privé faut être vraiment très riche et l'Elysée a évidemment donné à Benalla cette mission sûrement pour préparer la venue de Macron et mettre en place sa sécurité.
L'Elysée prend vraiment les gens pour des idiots. La présidence pour Macron est une pièce de théâtre.
Ils avaient peur d'un nouveau selfie dévastateur... :mdr:
#4581036
Bien décidé à redorer son image, il aurait donc fait passer un message très clair à Emmanuel Macron, via le journaliste de l’Opinion Jean-Dominique Merchet. « Je ne me tairais plus », aurait-il promis à ce dernier.
  • 1
  • 118
  • 119
  • 120
  • 121
  • 122
  • 130
Gilets jaunes: fil principal

https://m.huffingtonpost.fr/amp/jeanphilippe-moine[…]

Des rebuts à jeter aux chiens Les Fran&[…]

Leaving Neverland

"LEAVING NEVERLAND" : COMMENT LE MONDE A[…]