Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4476608
Accusés de se rapprocher avec cette formule des thèses du FN, les cadres des Républicains rappellent que l'expression avait déjà été utilisée par le PS, et même par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2017.

Une phrase et une polémique. Le nouveau tract des Républicains, dévoilé en fin de semaine dernière, se retrouve sous le feu des critiques. En cause, son slogan: «Pour que la France reste la France», écrit en grands caractères sur la page de couverture. Pour les adversaires des Républicains, la formule retenue acte la dérive droitière du parti de Laurent Wauquiez et prouve son rapprochement vers le Rassemblement national (ex-Front national). Même au sein du parti, certains grincent des dents.
«À courir derrière le FN, le parti ira dans le mur», a notamment prévenu sur Twitter le maire LR de Palaiseau, Grégoire de Lasteyrie. «C'est l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire», a confirmé au Figaro Maël de Calan, le vice-président de Libres!, le mouvement de Valérie Pécresse associé à LR, opposante interne numéro 1 du président des Républicains. «Il prend nos électeurs pour des idiots, en leur parlant à coup de slogans agressifs alors que la droite a besoin de propositions sérieuses. Avec sa brillante stratégie, Laurent [Wauquiez] a fait tomber LR à 8% dans les sondages. C'est quoi la prochaine étape? 4% comme Les Verts?», s'est agacé l'ancien candidat à la présidence des Républicains.

«Rien de choquant»

Face à cette levée de boucliers, l'équipe dirigeante des Républicains a voulu tempérer. Plusieurs cadres ont rappelé que le slogan avait déjà été utilisé par d'autres dirigeants de droite, mais aussi par le Parti socialiste et même par... Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle. «“Pour que la France reste la France” a été une phrase prononcée par François Mitterrand en 1984, par Nicolas Sarkozy en 2016, par Emmanuel Macron à Montpellier en octobre 2016... Je ne me souviens pas que quelques personnes aient pu leur reprocher d'être proches du Front national», a souligné lundi Geoffroy Didier, le secrétaire général de LR, lors de la conférence de presse hebdomadaire du parti. «Je suis très surprise par tous ces élus des Républicains qui se disent “Oh la la, pour que la France reste la France, quel vilain slogan, on court après le Front national”, reprenant ainsi la rhétorique de la gauche», a également regretté Lydia Guirous, la porte-parole de LR mardi matin sur LCP. «Il n'y a absolument rien de choquant dans ce slogan, au contraire, c'est beau, c'est un message d'espoir. Je suis très fière de ce tract», a-t-elle insisté, rappelant elle aussi que plusieurs personnalités politiques de tous bords ont également usé de cette formule.
Le Parti socialiste avait encore utilisé le slogan en 2016, à l'occasion de sa «Belle alliance populaire», comme l'a relevé sur Twitter ce journaliste de l'AFP.
Sur BFM TV mardi, la députée européenne Nadine Morano a également défendu le slogan estimant que «la France n'est aujourd'hui plus la France», en listant une série de problèmes économiques, migratoires et de délinquance que rencontre, selon elle, le pays.
1,5 million de tracts et 50.000 affiches ont été imprimés et envoyés ces derniers jours dans toutes les fédérations du parti à l'occasion du «Printemps des Républicains» prévu ce week-end. Les militants, «en présence des équipes dirigeantes, des sénateurs et des députés», sont appelés à se rendre sur le terrain à la rencontre des Français.
#4476609
j'ai l'impréssion que les gauchos veulent rayer la France , dure France c'est etre raciste apparement , bientôt se sera raçiste de dire que nous sommes français , pauvre France , y'a des coups de pied au cul a mettre .
Avatar du membre
par Volog
#4477190
Eustache le moine a écrit :
05 juin 2018, 15:58
j'ai l'impréssion que les gauchos veulent rayer la France , dure France c'est être raciste appareMment , bientôt Ce sera raciste de dire que nous sommes français , pauvre France , y'a des coups de pied au cul a mettre .
#4477351
Il a déjà fait mieux comme dérive, c'est quasi anodin
De toutes façons il n'a pas trop le choix
S'il se ramollit il ne se démarque plus de Macron
Mais son hold-up des électeurs FN ne semble pas trop marcher, Sarkozy a déjà fait le coup
C'est un slogan qui pourrait être repris par tous.
Je m'oppose au FN pour que la France reste la France
#4477905
sérieux a écrit :
08 juin 2018, 04:47
Tracts et affiches d'un côté changement de nom et de logo de l'autre. Nous avons en France les droites les plus stupides du monde. Avec elles Macron peut dormir tranquille...et accessoirement moi aussi. :lol:
ton macron qui a eu comme garde du corps un noir copain des terroristes

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/fra ... spartanntp
Avatar du membre
par cemab
#4477919
Un peu ; en politique, on n'est stupide que parce que l'autre l'est moins. L'affaire Makao, même le plus crétin des droiteux devrait finir éclairé comme un Tchernobylien, rayonnant de génie politique et avec une aura de 250kms à la ronde, tellement ça pue le scandale.
Avatar du membre
par cemab
#4477967
sérieux a écrit :
08 juin 2018, 08:47
cemab a écrit :
08 juin 2018, 07:37
Un peu ; en politique, on n'est stupide que parce que l'autre l'est moins. L'affaire Makao, même le plus crétin des droiteux devrait finir éclairé comme un Tchernobylien, rayonnant de génie politique et avec une aura de 250kms à la ronde, tellement ça pue le scandale.
J'avais oublié que la droite extrême était blanche comme neige.
Il y a quelques personnes de couleurs aussi. Qui aiment la France [smilie=030.gif]
#4478023
cemab a écrit :
08 juin 2018, 09:24
sérieux a écrit :
08 juin 2018, 08:47
cemab a écrit :
08 juin 2018, 07:37
Un peu ; en politique, on n'est stupide que parce que l'autre l'est moins. L'affaire Makao, même le plus crétin des droiteux devrait finir éclairé comme un Tchernobylien, rayonnant de génie politique et avec une aura de 250kms à la ronde, tellement ça pue le scandale.
J'avais oublié que la droite extrême était blanche comme neige.
Il y a quelques personnes de couleurs aussi. Qui aiment la France [smilie=030.gif]
ben moi je suis de couleur blanche et j'aime la France de jean gabin , Fernandel etc ..... par contre la France de jamel grossebouze ou de omar sydanssonfroc et bien j'aime pas :D
#4478040
Majid Oukacha
...
Doit-on lui souhaiter [la France] d’accomplir les ambitions de tous ces petits politiciens qui pensent qu’aimer sa propre nation revient à détester celle des autres ou qu’être fier de sa propre culture serait une façon de se couper du reste du monde ! La France a besoin de leaders qui n’ont pas peur que des chiens de garde de la doxa multiculturelle leur rappellent qu’ils parlent « comme Marine Le Pen » ou « comme l’extrême-droite » dès qu’ils osent ouvrir la bouche afin de proclamer des évidences. Je ne vais pas me mettre à détester la mousse au chocolat au prétexte qu’un néonazi aurait eu le tort d’aimer ça et les politiciens qui se prétendent de droite dans ce pays feraient bien d’en faire de même. En politique, assumer ses idées est la première des étapes quand on aspire à leur donner une mise en pratique au nom du bien commun. Dans cette entreprise, il convient d’être clair, précis et juste.

Où va-t-elle donc cette droite, quand elle dénonce « tous les communautarismes religieux » alors qu’il lui est demandé de réagir à un fait d’actualité qui ne concerne pourtant que l’islam ? Quand elle met toutes les immigrations dans le même sac avec sa critique uniforme de l’immigration qui lui fait amalgamer l’immigration légale la plus discrète et assimilable avec l’immigration illégale qui s’impose et revendique ? Quand elle craint le moindre « dérapage » verbal qui irait déplaire à des journalistes de gauche qui ne voteront de toute façon pas pour elle et qu’ensuite elle s’en va déplorer que ses discours lissés par la censure morale de la gauche médiatique éloignent des urnes le peuple rationnellement de droite qui vit dans la dure réalité de notre pays ? Cette droite qui ne sait plus appeler un chat un chat et qui est obligée de se justifier d’appeler la France la France est-elle encore la droite ?

http://www.valeursactuelles.com/politiq ... ains-96232
#4478042
Virginie Calmel a raté une bonne occasion de se taire. La bonne impression qu'elle a donnée n'aura pas duré longtemps. Qu'elle dégage et rejoigne Juppée qu'elle n'aurait jamais dut quitter.
Moi de plus en plus pour l'union des droite.
#4478043
filochard a écrit :
08 juin 2018, 11:58
Majid Oukacha
...
Doit-on lui souhaiter [la France] d’accomplir les ambitions de tous ces petits politiciens qui pensent qu’aimer sa propre nation revient à détester celle des autres ou qu’être fier de sa propre culture serait une façon de se couper du reste du monde ! La France a besoin de leaders qui n’ont pas peur que des chiens de garde de la doxa multiculturelle leur rappellent qu’ils parlent « comme Marine Le Pen » ou « comme l’extrême-droite » dès qu’ils osent ouvrir la bouche afin de proclamer des évidences. Je ne vais pas me mettre à détester la mousse au chocolat au prétexte qu’un néonazi aurait eu le tort d’aimer ça et les politiciens qui se prétendent de droite dans ce pays feraient bien d’en faire de même. En politique, assumer ses idées est la première des étapes quand on aspire à leur donner une mise en pratique au nom du bien commun. Dans cette entreprise, il convient d’être clair, précis et juste.

Où va-t-elle donc cette droite, quand elle dénonce « tous les communautarismes religieux » alors qu’il lui est demandé de réagir à un fait d’actualité qui ne concerne pourtant que l’islam ? Quand elle met toutes les immigrations dans le même sac avec sa critique uniforme de l’immigration qui lui fait amalgamer l’immigration légale la plus discrète et assimilable avec l’immigration illégale qui s’impose et revendique ? Quand elle craint le moindre « dérapage » verbal qui irait déplaire à des journalistes de gauche qui ne voteront de toute façon pas pour elle et qu’ensuite elle s’en va déplorer que ses discours lissés par la censure morale de la gauche médiatique éloignent des urnes le peuple rationnellement de droite qui vit dans la dure réalité de notre pays ? Cette droite qui ne sait plus appeler un chat un chat et qui est obligée de se justifier d’appeler la France la France est-elle encore la droite ?

http://www.valeursactuelles.com/politiq ... ains-96232
faut arréter de parler au nom des religions , c'est pas les communautarismes mais le communautarisme , y'a qu'une religion qui fait chier en France et c'est l'islam .
#4478058
En fait LR c'est comme la réforme: il ne faudrait pas se poser la question de ce qu'on enlève à l'existant, mais ce qu'on rajoute à rien.

C'est peut être pour ça qu'il vaut peut être mieux partir d'une page blanche autour de Marion Maréchal qui recrutera des conservateurs/nationalistes, que de partir de l'existant, LR, dont on essayera de faire dégager les gauchistes. Car, malgré les efforts méritoires de Wauquiez, c'est sans doute impossible: LR est trop profondément infesté comme le prouve une fois de plus cet épisode des tracs "Pour que la France reste la France".

Mais bon c'est trop tot pour Marion Marechal, elle est plus utile à la France à continuer le travail de fond. Donc pour l'instant pas d'autre choix que de jouer la carte Wauquiez en espérant qu'il arrivera à sortir de sa mesquinerie comme la CSG des retraités dont on a rien à branler.
Le temps joue pour lui c'est déjà ça.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 20
La gifle du curé

Il faut savoir que lorsqu'un bébé pl[…]

Je suis pour que l'état distribue les fou[…]

Folles de Macron

https://twitter.com/ParisMatch/status/100990730133[…]

Si seulement Macron se contentait de voyager, dans[…]