Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Vlaams
#4603686
Hérissone a écrit :
21 févr. 2019, 22:11
Vlaams a écrit :
21 févr. 2019, 19:52
Hérissone a écrit :
21 févr. 2019, 17:19



Bonjour Vlaams,

D'après Wikipédia, l'islamo-gauchisme renverrait autant à la gauche qu'à l'extrême gauche qui aurait soi-disant des complaisances avec l'Islam.
Cependant, je m'imagine mal des marxistes orthodoxes se reconnaître parmi la gauche convertie au libéralisme économique...

Cordialement
Si vous sortiez de Wikipedia, vous remarqueriez que les marxistes orthodoxes, c'est deux pelés et trois tondus.
D'autre part, c'est pas parce qu'il existe des consensus qu'il ne peut exister de différence.

De fait, il existe des gauchistes cohérents, et strictement anti-religions. Des folkloriques, presque, aujourd'hui, puisque ne pas faire preuve de complaisance avec l'islam est mal vu socialement; tout comme être sioniste, dans la vraie société française, pas à la télé, ça veut dire ramasser des claques dans la gueule.
Il existe des chrétiens gauchistes, complaisant avec les musulmans, selon des principes de tolérance.
Cela étant, cela fait quelques temps que la mode, outre la christianophobie et la judeophilie, chez la majorité des gauchistes, s'accompagne d'une "curieuse" tolérance envers l'islam.
C'est dans l'ère du temps.
Bon parfois, à force de faire des acrobaties, y'a des noeuds qui se créent.

Tous ces Jean Marc Moraliste qui ne traversent jamais le periph' et donc ne côtoient pas de musulmans, sauf en achetant des pilules au fond d'une boîte ou une bouteille chez l'épicier; sont baisés à leur propre jeu, dès qu'est abordé la question palestinienne.
Faut comprendre que si une certaine gauche se positionne globalement en faveur de l'islam et ceci en total incohérence avec le reste, c'est selon un calcul électoral(et societal).
Au Proche Orient, Jean Marc Moraliste patauge dans le sang des mômes arabes musulmans en déconnant avec son copain Moshe.
Une gauche déconnecté du reste, des idiots utiles. Sauf électoralement.
Re,

Désolé de vous contredire - je parle de la vrai vie - lorsque je sors de chez moi (ou plutôt dans ma commune de naissance), les marxistes orthodoxes (PCF) ne sont pas qu'une poignée. Ils tiennent la mairie depuis des décennies et s'occupent des lieux de cultes (catholiques) avec un soin particulier, entre autres le cimetière.
J'ai même été au catéchisme avec des enfants de marxistes notoires (sauf ceux de l'ancien maire mais je suppose qu'il y a une limite)... et à ma connaissance, le cimetière juif est moins bien entretenu que les autres lieux de culte, aussi, pendant mon enfance il était laissé à l'abandon et on ne s'est jamais soucié des musulmans (parfaitement intégrés).

Cordialement
Vous êtes bien gentille avec l'histoire de votre patelin, mais vous démontrez quedal.
Le PCF est une bande de zouave pour tout marxiste un minimum crédible.
J'ai moi-même précisé qu'il y avait des chrétiens à gauche, y compris des anarchistes qui considèrent être précisément en adéquation avec le Christ; on s'en branle, le fait est et c'est indéniable que la gauche dans sa majorité tape toujours sur le christianisme sans taper sur les autres religions. Par exemple pendant le mariage gay, on a eu pléthore de paroles anti-catho, jamais rien sur les juifs ou les musulmans, qui sont pas vraiment LGBT et dont on parle pourtant à longueur d'année.
De la même manière, tous ces petits connards qui vont taguer les églises de slogans anti-chretiens, non seulement ne le font pas sur des mosquées ou synagogues, mais bénéficient d'une complaisance certaine au près de ceux qui à l'inverse iront chialer quand ça touchera un autre lieu de culte. Pareil quand ils agressent, parfois, des curés, et autres grands mères militantes pro vie(si une voilée ou un circoncis se prend une tape sur la main, on part sur 2 semaines de délire médiatique; dans leur cas, jamais).
On parle bien de mecs blancs comme leurs culs, cons comme leurs pieds; qui se disent de gauche humaniste aujourd'hui comme ils auraient été colonialistes y'a 150 piges. Des fins de races qui prennent le train en marche, quoi.

"on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés", c'est quelque peu contradictoire.

Chaleureusement,
par Hérissone
#4603704
Vlaams a écrit :
21 févr. 2019, 22:50
Hérissone a écrit :
21 févr. 2019, 22:11
Vlaams a écrit :
21 févr. 2019, 19:52


Si vous sortiez de Wikipedia, vous remarqueriez que les marxistes orthodoxes, c'est deux pelés et trois tondus.
D'autre part, c'est pas parce qu'il existe des consensus qu'il ne peut exister de différence.

De fait, il existe des gauchistes cohérents, et strictement anti-religions. Des folkloriques, presque, aujourd'hui, puisque ne pas faire preuve de complaisance avec l'islam est mal vu socialement; tout comme être sioniste, dans la vraie société française, pas à la télé, ça veut dire ramasser des claques dans la gueule.
Il existe des chrétiens gauchistes, complaisant avec les musulmans, selon des principes de tolérance.
Cela étant, cela fait quelques temps que la mode, outre la christianophobie et la judeophilie, chez la majorité des gauchistes, s'accompagne d'une "curieuse" tolérance envers l'islam.
C'est dans l'ère du temps.
Bon parfois, à force de faire des acrobaties, y'a des noeuds qui se créent.

Tous ces Jean Marc Moraliste qui ne traversent jamais le periph' et donc ne côtoient pas de musulmans, sauf en achetant des pilules au fond d'une boîte ou une bouteille chez l'épicier; sont baisés à leur propre jeu, dès qu'est abordé la question palestinienne.
Faut comprendre que si une certaine gauche se positionne globalement en faveur de l'islam et ceci en total incohérence avec le reste, c'est selon un calcul électoral(et societal).
Au Proche Orient, Jean Marc Moraliste patauge dans le sang des mômes arabes musulmans en déconnant avec son copain Moshe.
Une gauche déconnecté du reste, des idiots utiles. Sauf électoralement.
Re,

Désolé de vous contredire - je parle de la vrai vie - lorsque je sors de chez moi (ou plutôt dans ma commune de naissance), les marxistes orthodoxes (PCF) ne sont pas qu'une poignée. Ils tiennent la mairie depuis des décennies et s'occupent des lieux de cultes (catholiques) avec un soin particulier, entre autres le cimetière.
J'ai même été au catéchisme avec des enfants de marxistes notoires (sauf ceux de l'ancien maire mais je suppose qu'il y a une limite)... et à ma connaissance, le cimetière juif est moins bien entretenu que les autres lieux de culte, aussi, pendant mon enfance il était laissé à l'abandon et on ne s'est jamais soucié des musulmans (parfaitement intégrés).

Cordialement
Vous êtes bien gentille avec l'histoire de votre patelin, mais vous démontrez quedal.
Le PCF est une bande de zouave pour tout marxiste un minimum crédible.
J'ai moi-même précisé qu'il y avait des chrétiens à gauche, y compris des anarchistes qui considèrent être précisément en adéquation avec le Christ; on s'en branle, le fait est et c'est indéniable que la gauche dans sa majorité tape toujours sur le christianisme sans taper sur les autres religions. Par exemple pendant le mariage gay, on a eu pléthore de paroles anti-catho, jamais rien sur les juifs ou les musulmans, qui sont pas vraiment LGBT et dont on parle pourtant à longueur d'année.
De la même manière, tous ces petits connards qui vont taguer les églises de slogans anti-chretiens, non seulement ne le font pas sur des mosquées ou synagogues, mais bénéficient d'une complaisance certaine au près de ceux qui à l'inverse iront chialer quand ça touchera un autre lieu de culte. Pareil quand ils agressent, parfois, des curés, et autres grands mères militantes pro vie(si une voilée ou un circoncis se prend une tape sur la main, on part sur 2 semaines de délire médiatique; dans leur cas, jamais).
On parle bien de mecs blancs comme leurs culs, cons comme leurs pieds; qui se disent de gauche humaniste aujourd'hui comme ils auraient été colonialistes y'a 150 piges. Des fins de races qui prennent le train en marche, quoi.

"on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés", c'est quelque peu contradictoire.

Chaleureusement,
Re,

Mon patelin de naissance est une petite ville faisant partie d'un ancien bassin industriel de plusieurs centaines de milliers d'habitants.
Si le PCF (premier parti de cette zone aux élections locales depuis toujours, s'ensuit, depuis quelque temps l'ex-FN qui par endroits le talonne de près) n'est pas marxiste, alors oui, je comprends mieux pourquoi vous dites que les marxistes ne sont qu'une poignée, mais là pour moi impossible de deviner.
Après, dans ma ville d'adoption (métropole tertiaire de centre droit macroncompatible), la sociologie de la gauche n'est plus du tout la même (disparition du PCF au profit d'une FI d'opposition et très minoritaire, plus ou moins 20 %) et ressemble davantage à ce que vous décrivez sans que je puisse confirmer que cela se calque parfaitement...

Cordialement

PS : "'on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés', c'est quelque peu contradictoire."
Je me suis mal exprimé, ce que je voulais dire c'est que dans mon patelin d'origine on ne s'est jamais préoccupé du culte musulman, la seule différence entre eux et nous c'est qu'ils pratiquaient (ou pas, le plus souvent) individuellement dans leur coin.
Avatar du membre
par Vlaams
#4603710
Hérissone a écrit :
22 févr. 2019, 00:56
Vlaams a écrit :
21 févr. 2019, 22:50
Hérissone a écrit :
21 févr. 2019, 22:11


Re,

Désolé de vous contredire - je parle de la vrai vie - lorsque je sors de chez moi (ou plutôt dans ma commune de naissance), les marxistes orthodoxes (PCF) ne sont pas qu'une poignée. Ils tiennent la mairie depuis des décennies et s'occupent des lieux de cultes (catholiques) avec un soin particulier, entre autres le cimetière.
J'ai même été au catéchisme avec des enfants de marxistes notoires (sauf ceux de l'ancien maire mais je suppose qu'il y a une limite)... et à ma connaissance, le cimetière juif est moins bien entretenu que les autres lieux de culte, aussi, pendant mon enfance il était laissé à l'abandon et on ne s'est jamais soucié des musulmans (parfaitement intégrés).

Cordialement
Vous êtes bien gentille avec l'histoire de votre patelin, mais vous démontrez quedal.
Le PCF est une bande de zouave pour tout marxiste un minimum crédible.
J'ai moi-même précisé qu'il y avait des chrétiens à gauche, y compris des anarchistes qui considèrent être précisément en adéquation avec le Christ; on s'en branle, le fait est et c'est indéniable que la gauche dans sa majorité tape toujours sur le christianisme sans taper sur les autres religions. Par exemple pendant le mariage gay, on a eu pléthore de paroles anti-catho, jamais rien sur les juifs ou les musulmans, qui sont pas vraiment LGBT et dont on parle pourtant à longueur d'année.
De la même manière, tous ces petits connards qui vont taguer les églises de slogans anti-chretiens, non seulement ne le font pas sur des mosquées ou synagogues, mais bénéficient d'une complaisance certaine au près de ceux qui à l'inverse iront chialer quand ça touchera un autre lieu de culte. Pareil quand ils agressent, parfois, des curés, et autres grands mères militantes pro vie(si une voilée ou un circoncis se prend une tape sur la main, on part sur 2 semaines de délire médiatique; dans leur cas, jamais).
On parle bien de mecs blancs comme leurs culs, cons comme leurs pieds; qui se disent de gauche humaniste aujourd'hui comme ils auraient été colonialistes y'a 150 piges. Des fins de races qui prennent le train en marche, quoi.

"on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés", c'est quelque peu contradictoire.

Chaleureusement,
Re,

Mon patelin de naissance est une petite ville faisant partie d'un ancien bassin industriel de plusieurs centaines de milliers d'habitants.
Si le PCF (premier parti de cette zone aux élections locales depuis toujours, s'ensuit, depuis quelque temps l'ex-FN qui par endroits le talonne de près) n'est pas marxiste, alors oui, je comprends mieux pourquoi vous dites que les marxistes ne sont qu'une poignée, mais là pour moi impossible de deviner.
Après, dans ma ville d'adoption (métropole tertiaire de centre droit macroncompatible), la sociologie de la gauche n'est plus du tout la même (disparition du PCF au profit d'une FI d'opposition et très minoritaire, plus ou moins 20 %) et ressemble davantage à ce que vous décrivez sans que je puisse confirmer que cela se calque parfaitement...

Cordialement

PS : "'on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés', c'est quelque peu contradictoire."
Je me suis mal exprimé, ce que je voulais dire c'est que dans mon patelin d'origine on ne s'est jamais préoccupé du culte musulman, la seule différence entre eux et nous c'est qu'ils pratiquaient (ou pas, le plus souvent) individuellement dans leur coin.
J'habite dans le quartier le plus pauvre d'une grande ville française, au centre d'un tissu urbain de plusieurs millions d'habitant. J'ai la plus grosse ?
Effectivement, le PCF n'est plus que l'ombre de ce qu'il a été. Et pourtant, bien que loin de son époque stalinienne, ou de Marchais, il n'a plus aucun poid électoral, au profit d'une formation non pas plus radical, mais de LFI... Donc je confirme les marxistes en soit c'est deux pelés et trois tondus à l'heure actuelle.
Puis peu importe; vous nous expliquiez quand même qu'en substance la gauche macroniste et celle melenchoniste ne pouvaient pas s'entendre sur certaines questions, ce qui est une énormité.
Et du coup, je vois pas bien en quoi vous cherchez à me contredire (cela étant vous ne me contredise pas sur tout un pan, ce qui tend à indiquer que vous consentez) puisque j'ai évoqué les différences sociologiques de la gauche, qui font qu'à l'occasion, on assiste à l'opposition entre la gauche sioniste et antisioniste.
Sachant que la gauche macroniste est très essentiellement sioniste, comme les bobos mélenchonistes.
Le prolétariat, largement trahi par les élites gauchistes, se réfugie de toute façons largement dans les bras de MLP; sauf les "islamo-gauchistes".
Néologisme qui n'est pas difficile à appréhender dans le contexte d'islamophobie actuel du pays, et considérant les "incohérences" notoires des courants politiques de gauche sur les questions religieuses(et par extension, sociétales), et d'une majorité de personnes engagées à gauche.

Intéressant; m'enfin vous me parlez d'un bled où l'immigration fut essentiellement européenne même si on compte trois marocains en ville..
Dans les grandes villes, les pratiquants sont majoritairement musulmans. A propos, les fameuses prières de rues, c'est des catholiques qui prient individuellement ?
Bref, votre histoire me touche vraiment, n'en doutez pas; mais si on peut avancer que "l'islamo-gauchisme" renvoi à la "tolérance de l'islam" vous n'indiquez en rien le contraire.

Sincèrement,
par Hérissone
#4603720
Vlaams a écrit :
22 févr. 2019, 02:17
Hérissone a écrit :
22 févr. 2019, 00:56
Vlaams a écrit :
21 févr. 2019, 22:50


Vous êtes bien gentille avec l'histoire de votre patelin, mais vous démontrez quedal.
Le PCF est une bande de zouave pour tout marxiste un minimum crédible.
J'ai moi-même précisé qu'il y avait des chrétiens à gauche, y compris des anarchistes qui considèrent être précisément en adéquation avec le Christ; on s'en branle, le fait est et c'est indéniable que la gauche dans sa majorité tape toujours sur le christianisme sans taper sur les autres religions. Par exemple pendant le mariage gay, on a eu pléthore de paroles anti-catho, jamais rien sur les juifs ou les musulmans, qui sont pas vraiment LGBT et dont on parle pourtant à longueur d'année.
De la même manière, tous ces petits connards qui vont taguer les églises de slogans anti-chretiens, non seulement ne le font pas sur des mosquées ou synagogues, mais bénéficient d'une complaisance certaine au près de ceux qui à l'inverse iront chialer quand ça touchera un autre lieu de culte. Pareil quand ils agressent, parfois, des curés, et autres grands mères militantes pro vie(si une voilée ou un circoncis se prend une tape sur la main, on part sur 2 semaines de délire médiatique; dans leur cas, jamais).
On parle bien de mecs blancs comme leurs culs, cons comme leurs pieds; qui se disent de gauche humaniste aujourd'hui comme ils auraient été colonialistes y'a 150 piges. Des fins de races qui prennent le train en marche, quoi.

"on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés", c'est quelque peu contradictoire.

Chaleureusement,
Re,

Mon patelin de naissance est une petite ville faisant partie d'un ancien bassin industriel de plusieurs centaines de milliers d'habitants.
Si le PCF (premier parti de cette zone aux élections locales depuis toujours, s'ensuit, depuis quelque temps l'ex-FN qui par endroits le talonne de près) n'est pas marxiste, alors oui, je comprends mieux pourquoi vous dites que les marxistes ne sont qu'une poignée, mais là pour moi impossible de deviner.
Après, dans ma ville d'adoption (métropole tertiaire de centre droit macroncompatible), la sociologie de la gauche n'est plus du tout la même (disparition du PCF au profit d'une FI d'opposition et très minoritaire, plus ou moins 20 %) et ressemble davantage à ce que vous décrivez sans que je puisse confirmer que cela se calque parfaitement...

Cordialement

PS : "'on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés', c'est quelque peu contradictoire."
Je me suis mal exprimé, ce que je voulais dire c'est que dans mon patelin d'origine on ne s'est jamais préoccupé du culte musulman, la seule différence entre eux et nous c'est qu'ils pratiquaient (ou pas, le plus souvent) individuellement dans leur coin.
J'habite dans le quartier le plus pauvre d'une grande ville française, au centre d'un tissu urbain de plusieurs millions d'habitant. J'ai la plus grosse ?
Effectivement, le PCF n'est plus que l'ombre de ce qu'il a été. Et pourtant, bien que loin de son époque stalinienne, ou de Marchais, il n'a plus aucun poid électoral, au profit d'une formation non pas plus radical, mais de LFI... Donc je confirme les marxistes en soit c'est deux pelés et trois tondus à l'heure actuelle.
Puis peu importe; vous nous expliquiez quand même qu'en substance la gauche macroniste et celle melenchoniste ne pouvaient pas s'entendre sur certaines questions, ce qui est une énormité.
Et du coup, je vois pas bien en quoi vous cherchez à me contredire (cela étant vous ne me contredise pas sur tout un pan, ce qui tend à indiquer que vous consentez) puisque j'ai évoqué les différences sociologiques de la gauche, qui font qu'à l'occasion, on assiste à l'opposition entre la gauche sioniste et antisioniste.
Sachant que la gauche macroniste est très essentiellement sioniste, comme les bobos mélenchonistes.
Le prolétariat, largement trahi par les élites gauchistes, se réfugie de toute façons largement dans les bras de MLP; sauf les "islamo-gauchistes".
Néologisme qui n'est pas difficile à appréhender dans le contexte d'islamophobie actuel du pays, et considérant les "incohérences" notoires des courants politiques de gauche sur les questions religieuses(et par extension, sociétales), et d'une majorité de personnes engagées à gauche.

Intéressant; m'enfin vous me parlez d'un bled où l'immigration fut essentiellement européenne même si on compte trois marocains en ville..
Dans les grandes villes, les pratiquants sont majoritairement musulmans. A propos, les fameuses prières de rues, c'est des catholiques qui prient individuellement ?
Bref, votre histoire me touche vraiment, n'en doutez pas; mais si on peut avancer que "l'islamo-gauchisme" renvoi à la "tolérance de l'islam" vous n'indiquez en rien le contraire.

Sincèrement,
Re,

Tout d'abord, je vous remercie pour le temps que vous m'accordez.
Mais ne prenez surtout pas ombrage, je n'essaye pas le moins du monde de faire un concours (je suis ignorant mais m'efforce de m'améliorer en essayant de présenter à autrui au mieux ma situation), aussi, les idéologies qui me semblaient en apparence ne pas pouvoir s'accorder sur le fond économique sont le marxisme et le néolibéralisme : "Cependant, je m'imagine mal des marxistes orthodoxes se reconnaître parmi la gauche convertie au libéralisme économique..." (sic). En plus, cet accord n'a pas cours par chez moi : là où le PCF existe LREM n'existe pas et vice-versa... Et, je ne parlais pas du mélenchonisme qui ne me semble pas à proprement parler une idéologie et s'avère plus se mouvoir au gré de son électorat (essentiellement fonctionnaire urbain et primo votant) en piochant dans le marxisme (ou pas), c'est selon la situation.
Toujours est-il que je vous remercie amplement de votre éclairage sur l'islamo-gauchisme... Vraiment très instructif, merci !

Cordialement
Avatar du membre
par nicky larson 07
#4603721
Pash a écrit :
21 févr. 2019, 21:28
nicky larson 07 a écrit :ce qui m enerve , c est que les Français ont l image des méchants arabes musulmans contre les gentils juifs .
les Français ont la mémoire courte comme les medias d ailleurs .

des tags antisemite a Marseille : le coupable un juif

un enseignant juif de Marseille porte plainte pour agression antisemite avec couteau : le coupable , lui meme , il s est taillader lui meme .

jeune femme juive porte plainte contre agression antisemite dans le RER D , a paris , elle a dit que c etait des arabes : le coupable , elle meme , par amour d un jeune maghrebin .

alex moise disait recevoir des menaces antisemites sur sont portable : coupable , lui , il s envoyer lui meme ses messages antisemites .

une synagogue brule : le coupable , le rabbin lui meme .

des voitures tager antisemite : coupable , un juif .

bref , ca c est seulement les histoires connues , j imagine qu il y en a d autres , je veux seulement dire qu il y a des juifs , que moi j appelle sioniste , qui veulent foutre la merde entre communaute , faites attention et refflechissez avant d accuser .
Oui, enfin bon, ce n'est pas un juif qui a tué Ilan Halimi, ce n'est pas un juif qui a pourchassé une gamine de huit ans dans la cour d'une école juive de Toulouse afin de lui tirer une balle dans la tête, ce n'est pas un juif qui a assassiné quatre personnes dans le musée juif de Toulouse, ce n'est pas un juif qui a assassiné cinq personnes dans un hypercacher parisien.
Et Macron qui annonce avoir fait dissoudre trois groupuscules "d'extrême droite" et présente cela comme un acte de lutte contre l'antisémitisme... C'est un facette parmi d'autre du problème de fond: on a affaire à un débile qui parle à des débiles.
c est bien ce que je dis , je donne des exemples , pour des racistes , qui pensent que les musulmans sont responsable des actes antisémites , oui il y a des musulmans , mais il y a des juifs qui joue avec l antisemitisme , il y a des cons partout , c est ce que j essaie de dire a certains raciste .
par Hérissone
#4603727
Hérissone a écrit :
22 févr. 2019, 04:28
Vlaams a écrit :
22 févr. 2019, 02:17
Hérissone a écrit :
22 févr. 2019, 00:56


Re,

Mon patelin de naissance est une petite ville faisant partie d'un ancien bassin industriel de plusieurs centaines de milliers d'habitants.
Si le PCF (premier parti de cette zone aux élections locales depuis toujours, s'ensuit, depuis quelque temps l'ex-FN qui par endroits le talonne de près) n'est pas marxiste, alors oui, je comprends mieux pourquoi vous dites que les marxistes ne sont qu'une poignée, mais là pour moi impossible de deviner.
Après, dans ma ville d'adoption (métropole tertiaire de centre droit macroncompatible), la sociologie de la gauche n'est plus du tout la même (disparition du PCF au profit d'une FI d'opposition et très minoritaire, plus ou moins 20 %) et ressemble davantage à ce que vous décrivez sans que je puisse confirmer que cela se calque parfaitement...

Cordialement

PS : "'on ne s'est jamais soucié des musulmans parfaitement intégrés', c'est quelque peu contradictoire."
Je me suis mal exprimé, ce que je voulais dire c'est que dans mon patelin d'origine on ne s'est jamais préoccupé du culte musulman, la seule différence entre eux et nous c'est qu'ils pratiquaient (ou pas, le plus souvent) individuellement dans leur coin.
J'habite dans le quartier le plus pauvre d'une grande ville française, au centre d'un tissu urbain de plusieurs millions d'habitant. J'ai la plus grosse ?
Effectivement, le PCF n'est plus que l'ombre de ce qu'il a été. Et pourtant, bien que loin de son époque stalinienne, ou de Marchais, il n'a plus aucun poid électoral, au profit d'une formation non pas plus radical, mais de LFI... Donc je confirme les marxistes en soit c'est deux pelés et trois tondus à l'heure actuelle.
Puis peu importe; vous nous expliquiez quand même qu'en substance la gauche macroniste et celle melenchoniste ne pouvaient pas s'entendre sur certaines questions, ce qui est une énormité.
Et du coup, je vois pas bien en quoi vous cherchez à me contredire (cela étant vous ne me contredise pas sur tout un pan, ce qui tend à indiquer que vous consentez) puisque j'ai évoqué les différences sociologiques de la gauche, qui font qu'à l'occasion, on assiste à l'opposition entre la gauche sioniste et antisioniste.
Sachant que la gauche macroniste est très essentiellement sioniste, comme les bobos mélenchonistes.
Le prolétariat, largement trahi par les élites gauchistes, se réfugie de toute façons largement dans les bras de MLP; sauf les "islamo-gauchistes".
Néologisme qui n'est pas difficile à appréhender dans le contexte d'islamophobie actuel du pays, et considérant les "incohérences" notoires des courants politiques de gauche sur les questions religieuses(et par extension, sociétales), et d'une majorité de personnes engagées à gauche.

Intéressant; m'enfin vous me parlez d'un bled où l'immigration fut essentiellement européenne même si on compte trois marocains en ville..
Dans les grandes villes, les pratiquants sont majoritairement musulmans. A propos, les fameuses prières de rues, c'est des catholiques qui prient individuellement ?
Bref, votre histoire me touche vraiment, n'en doutez pas; mais si on peut avancer que "l'islamo-gauchisme" renvoi à la "tolérance de l'islam" vous n'indiquez en rien le contraire.

Sincèrement,
Re,

Tout d'abord, je vous remercie pour le temps que vous m'accordez.
Mais ne prenez surtout pas ombrage, je n'essaye pas le moins du monde de faire un concours (je suis ignorant mais m'efforce de m'améliorer en essayant de présenter à autrui au mieux ma situation), aussi, les idéologies qui me semblaient en apparence ne pas pouvoir s'accorder sur le fond économique sont le marxisme et le néolibéralisme : "Cependant, je m'imagine mal des marxistes orthodoxes se reconnaître parmi la gauche convertie au libéralisme économique..." (sic). En plus, cet accord n'a pas cours par chez moi : là où le PCF existe LREM n'existe pas et vice-versa... Et, je ne parlais pas du mélenchonisme qui ne me semble pas à proprement parler une idéologie et s'avère plus se mouvoir au gré de son électorat (essentiellement fonctionnaire urbain et primo votant) en piochant dans le marxisme (ou pas), c'est selon la situation.
Toujours est-il que je vous remercie amplement de votre éclairage sur l'islamo-gauchisme... Vraiment très instructif, merci !

Cordialement
Re,

Bien entendu qu'au prorata l'Islam compte plus de pratiquants que le christianisme. Peut-être 1 à 2 % de ces derniers qui se déplacent le dimanche et des p'tites vieilles qui ne peuvent plus trop sortir écoutent la messe devant la télé ou à la radio.
Moi-même qui ne me demande plus depuis l'enfance si Dieu existe le fait rarement, seulement tous les 2-3 ans (sous réserve que je sois encore trop optimiste)... C'est moins cultuel de ma part que culturel, cela me prend comme ça un peu par manque.
Je n'ai absolument rien contre toutes les religions à partir du moment où elles respectent la laïcité. J'avoue ne rien comprendre au judaïsme et à sa loi, je lui préfère la Liberté chrétienne, par contre, lorsque je discute avec des pratiquants catholiques, je suis stupéfait de constater qu'ils ne connaissent pas grand chose du Nouveau Testament, des Apôtres et des premières communautés chrétiennes... Les musulmans sont bien plus au fait de leur religion que je partage au moins sur un point : Jésus n'est pas le fils de Dieu mais pas vraiment pour la même raison.
Quant aux cakes qui jouent aux islamistes... en général, ils en savent sur l'Islam bien moins que quelqu'un dans mon genre. Il se soucient moins de religion que de politique ou de leur image.
Je ne suis pas tolérant envers l'Islam politique, pas moins que les autres intégrismes ou fondamentalismes.
Par contre, si je suis tolérant envers l'Islam comme avec les autres religions... évidemment.

Cordialement
Avatar du membre
par filochard
#4603737
Macron veut faire interdire le groupe identitaire Bastion Social pour lutter contre l'antisémitisme [smilie=thinking.gif]

Le Bastion Social c'est juste des identitaires nationalistes modérément xénophobes, ils n'ont jamais étés antisémites. C'est aberrant de s'en prendre à eux dans le contexte de la lutte contre l'antisémitisme.
C'est quoi ces cinglés qui nous dirigent ? ils font vraiment n'importe quoi, comment voulez vous avoir la moindre confiance en des gens qui mélangent tout et ont les idées aussi embrouillées ? ils apprennent quoi à l'ENA ?
par Jean88
#4603779
***insultes***T
Avatar du membre
par Cadmos
#4603879
Miguelito Loveless a écrit :
19 févr. 2019, 17:25
Cadmos a écrit :
19 févr. 2019, 17:14
themis_301 a écrit :
19 févr. 2019, 12:03


Et voila tout est dit. Les juifs savent très bien qui sont leurs véritables ennemis et la notre aussi. Ils commencent toujours par eux et ils finiront par nous, comme en Orient. Voila pourquoi les Juifs ne devraient pas être les seuls à s’en préoccuper. Tiens en Alsace, selon la préfecture environ 80 sépultures de cimetière juif Quatzenheim a été profanées.

C'est pareil en Allemagne et en Europe.
viewtopic.php?f=7&t=146386&p=4389447#p4389447
Je ne vois pas ce que l'orient à a faire dans le touit du rabbin... ce n'est pas ce qu'il dit. Tu dois avoir un problème de lecture.

Jean-Yves Camus, spécialiste des droites extrêmes, dans un rapport en 2016, pointait un nouvel antisémitisme arabo-musulman, sans en faire le principal.
Des derniers actes antisémites, le portrait de Simone Veil taggé d'une croix gammée, est le plus dégueulasse et, selon JY Camus, attribuable à l'antisémitisme traditionnel de l'extrême-droite...
Les fafs Benedetti, Ryssen, et autres Jérome Bourdon, ne se sont pas convertis à l'islamisme pour dégueuler leur merde.

Toi tu es vraiment plus con que la moyenne . Selon toi il n'y a que l'ultra droite pour taguer des croix gammées ?
Yes darling!
T'as déjà vu un Arabe écrire allemand?
[smilie=icon_smile025.gif]
par Anonyme54321
#4603926
Jean88 c'est l'archétype de l'antifa bien rance, qui répète en boucle la mantra périmée, qui date d'avant internet. A ignorer !
Avatar du membre
par GTH
#4603935
Jean88 a écrit :
22 févr. 2019, 11:24
[...]
les faits historiques établis, sont établis qu'y aurait-il donc à argumenter?
mais si tu as des liens crédibles à opposer aux miens et qui ne sortent pas de la fachosphère je les consulterai....
Affirmer que son opinion constitue une vérité irréfragable fait de celle-ci un dogme et non une opinion réfutable, or ce qui n’est pas réfutable n’est pas scientifique.
Avatar du membre
par GTH
#4603943
Sherlockxyhomes a écrit :
23 févr. 2019, 02:51
:roll: Normalement ce sont les théories qui se réfutent pas les faits.
Pour écrire l’histoire il faut confronter les sources. Si les faits étaient établis une fois pour toutes, le capitaine Dreyfus n’aurait jamais été réhabilité. Il n’appartient pas à la loi de fixer la vérité historique.
par Jean88
#4603966
***insultes***T
par Jean88
#4603968
GTH a écrit :
23 févr. 2019, 01:42
Jean88 a écrit :
22 févr. 2019, 11:24
[...]
les faits historiques établis, sont établis qu'y aurait-il donc à argumenter?
mais si tu as des liens crédibles à opposer aux miens et qui ne sortent pas de la fachosphère je les consulterai....
Affirmer que son opinion constitue une vérité irréfragable fait de celle-ci un dogme et non une opinion réfutable, or ce qui n’est pas réfutable n’est pas scientifique.
Donc, prenons un exemple, affirmer que les pyramides d'Egypte ont été construite par des égyptiens et que les hiéroglyphes était leur forme d'écriture est une opinion
et l'affirmer un dogme non scientifique?????????????????????????
#4603972
Fulgura a écrit :
22 févr. 2019, 23:00
Jean88 c'est l'archétype de l'antifa bien rance, qui répète en boucle la mantra périmée, qui date d'avant internet. A ignorer !

C'est le seul qui est sur ma liste orange . Ignorer ce bête des Vosges , c'est ce qu'il y a de mieux à faire .
#4603974
Cadmos a écrit :
22 févr. 2019, 17:54
Miguelito Loveless a écrit :
19 févr. 2019, 17:25
Cadmos a écrit :
19 févr. 2019, 17:14

Je ne vois pas ce que l'orient à a faire dans le touit du rabbin... ce n'est pas ce qu'il dit. Tu dois avoir un problème de lecture.

Jean-Yves Camus, spécialiste des droites extrêmes, dans un rapport en 2016, pointait un nouvel antisémitisme arabo-musulman, sans en faire le principal.
Des derniers actes antisémites, le portrait de Simone Veil taggé d'une croix gammée, est le plus dégueulasse et, selon JY Camus, attribuable à l'antisémitisme traditionnel de l'extrême-droite...
Les fafs Benedetti, Ryssen, et autres Jérome Bourdon, ne se sont pas convertis à l'islamisme pour dégueuler leur merde.

Toi tu es vraiment plus con que la moyenne . Selon toi il n'y a que l'ultra droite pour taguer des croix gammées ?
Yes darling!
T'as déjà vu un Arabe écrire allemand?
[smilie=icon_smile025.gif]

Tu insinues que les arabes sont trop cons pour écrire en allemand ?
  • 1
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 31

Chaque chose en son temps, Dieu reconnaîtra […]

l'affaire Dettinger

Faudrait pas vous emballer ....ce n'est pas le b[…]

Vous parlez d'un déclin de l'Europe p&eacut[…]