Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4456563
Garance a écrit :
02 mai 2018, 09:39
76 % des Français veulent un référendum sur l'immigration (sondage IFOP du 26 avril 2018)

A ton avis, pour quelle raison obscure ?
https://www.valeursactuelles.com/societ ... tion-95057
effectivement, les français veulent plus de restrictions à l'immigration
dommage que ce sondage n'entre pas dans les détails de ces restrictions, mais si on remonte à un autre sondage d'il y a quelques mois

mais dans la dernière enquête de l’Ifop pour l’Express parue en décembre 2017,
-56 % d’entre eux sont opposés à l’obtention automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers - 57 % d’entre eux sont favorables à la suppression du regroupement familial.
l'obtention automatique reste flou, s'agit-il d'un choix à faire à la majorité comme l'avait fait la droite, ou de la suppression du droit du sol ?
à contre-courant de l'opinion, le regroupement familial vient d'être étendu aux fratries
#4456577
Garance a écrit :
02 mai 2018, 09:52
@jabar

Au lendemain des Accords d'Evian, les Algériens qui égorgèrent les enfants et violèrent les femmes pieds-noirs, étaient certainement des personnes très sympathiques dans leur vie quotidienne.
c'est effectivement difficile à comprendre comment des populations paisible et parfois vivant en bons voisins dans le multiculturalisme bascule dans la violence et la haine réciproque
je ne parle pas des colonies où il n'y a pas pied d'égalité, mais de pays comme le liban
#4456582
danielfr40 a écrit :
02 mai 2018, 10:13
c'est effectivement difficile à comprendre comment des populations paisible et parfois vivant en bons voisins dans le multiculturalisme bascule dans la violence et la haine réciproque
Diffusion de la responsabilité
Polarisation de groupe
Désindividuation

Et encore une fois je suis sidéré que vous acceptiez que les musulmans deviennent la majorité alors que vous comprenez combien il est facile pour un groupe de se radicaliser au point de vouloir exterminer ses voisins.
je ne parle pas des colonies où il n'y a pas pied d'égalité, mais de pays comme le liban
Je ne sais pas à quoi ressemblait le Liban avant, mais aujourd'hui musulmans et chrétiens ne se mélangent pas. L'autre est l'ennemi.

Mais le Liban est la norme en la matière : dans la grande majorité des pays musulmans, les petites communautés chrétiennes arabes qui s'étaient réimplantées durant notre colonisation subissent un nettoyage ethnique.
#4456596
france2100 a écrit :
02 mai 2018, 10:22
Je ne sais pas à quoi ressemblait le Liban avant, mais aujourd'hui musulmans et chrétiens ne se mélangent pas. L'autre est l'ennemi.

Mais le Liban est la norme en la matière : dans la grande majorité des pays musulmans, les petites communautés chrétiennes arabes qui s'étaient réimplantées durant notre colonisation subissent un nettoyage ethnique.
je ne sais pas aujourd'hui
mais j'ai été au Liban après les guerres qui avaient déchiré les quartiers de Beyrouth et je peux vous assurer que les communautés travaillaient ensemble comme si de rien n'était
mais ça s'est peut-être dégradé depuis
mais effectivement le Liban est un cas particulier, multiculturel, ça n'a rien à voir avec les pays musulmans avec petites communautés chrétienne.

Mais j'avais vu des témoignages similaires en yougoslavie où les gens disaient qu'ils vivaient en bons voisins entre communauté dans les villes mélangées et que leurs voisins s'étaient muté en féroce ennemis d'un coup
#4456602
danielfr40 a écrit :
02 mai 2018, 10:38
mais j'ai été au Liban après les guerres qui avaient déchiré les quartiers de Beyrouth et je peux vous assurer que les communautés travaillaient ensemble comme si de rien n'était
mais ça s'est peut-être dégradé depuis
mais effectivement le Liban est un cas particulier, multiculturel, ça n'a rien à voir avec les pays musulmans avec petites communautés chrétienne.
Ils travaillent ensemble quand ils y sont forcés, mais les mariages mixtes y sont par exemple quasiment inexistants et tabous. Les chrétiens n'ont pas d'amis musulmans et réciproquement.
Mais j'avais vu des témoignages similaires en yougoslavie où les gens disaient qu'ils vivaient en bons voisins entre communauté dans les villes mélangées et que leurs voisins s'étaient muté en féroce ennemis d'un coup
Voilà pourquoi je vous disais hier que l'identité prime sur la religiosité.

Rwanda, Yougoslavie, nazisme, soviétisme, etc : tous ces contextes tragiques ont eu à chaque fois pour fondation la coexistence d'identités distinctes, avec toute la rancoeur et les préjugés enfouis qui vont avec. La diversité amène toujours le conflit.

Jamais ces disputes n'ont été fondées sur des rites et valeurs distincts, même si ces divergences nourrissent l'altérité , en dépit d'une certaine convergence (*)


(*) dans notre cas : abandon de la laïcité, retour en force de la religion, regain d'un respect impératif pour les croyances, abandon de la gastronomie porcine dans la gastronomie collective et généralisation du halal, retrait des symboles chrétiens et bientôt instauration de fêtes musulmanes, interdiction du blasphème et légalisation de certaines formes d'excision ne supprimant pas ou peu le plaisir féminin. Nous nous assimilons à la culture arabo-musulmane.
Modifié en dernier par france2100 le 02 mai 2018, 10:59, modifié 1 fois.
#4456614
le chibani a écrit :
02 mai 2018, 10:58
@france2100

Vous devriez argumenter avec autant de vigueur... dans les médias et auprès de vos amis, pour exhorter les français à faire comme vous sans doute:... bien plus d'enfants que les musulmans n'en font. Cela éviterait cette colonisation par le ventre des musulmanes que vous soulevez. (la colonisation bien sûr!)
Non, ce n'est pas notre faute comme vous le suggérez. Non, la solution n'est pas de faire cinq enfants par femme pour dépasser les musulmanes et créer un pays surpeuplé à la consommation exponentielle.

La solution est la décolonisation, la revendication que la France est la terre du peuple français.
EUKINI a/ont remercié ça
#4456665
france2100 a écrit :
02 mai 2018, 11:02

La solution est la décolonisation, la revendication que la France est la terre du peuple français.
Sur ce fil, je préfère le sens familier du terme "colonisation" (envahir, occuper un lieu) au premier sens du petit Larousse ( transformer un pays en colonie).
Comment dois -je comprendre votre acception ?
#4456746
france2100 a écrit :
02 mai 2018, 08:25
Cadmos a écrit :
02 mai 2018, 07:22
Ah bon, et qui c'est qui dit ça?
Toi? [smilie=icon_mrgreen.gif]
Résultat obtenu en comptant le nombre d'occurences des prénoms spécifiquement musulmans parmi la base de INSEE des prénoms donnés à la naissance. Regardez ma signature pour les résultats, vous pouvez les vérifier vous-même en une heure avec un tableur.

Les musulmans sont hélas une population bien plus jeune que la nôtre, et faisant plus d'enfants par femme (la moitié sont des immigrés et ces femmes ont une fécondité de 3,0). D'où ce rapport de plus de deux entre leur part dans la population et celle dans les naissances. Pendant que les nôtres meurent, ils procréent et cumulent deux, trois, puis quatre générations.

Ce qui rend le remplacement réel et rapide au niveau des jeunes générations, même s'il faudra ensuite rajouter plusieurs décennies pour que cela s'étende à toutes les couches d'âge. Et le phénomène est plus aïgu dans les grandes conurbations - où se concentre le pouvoir politique, médiatique et financier.

La France et la majorité de l'Europe se vouent bel et bien à devenir musulmanes, et seul un volte-face drastique peut l'empêcher.
Le mieux quand on raconte des conneries c'est de vérifier que ce sont des conneries... ramassées sur des sites connus comme lesalonbeige, islamisation, etc...

Il y aurait 14/15% de prénoms (en 2015), dits musulmans, bref d'origine arabes. Ben oui, quand un Français bien de chez nous s'expatrie en Asie, quand il a des enfants il ne les appelle pas Natsume ou Haruki...

Voir http://www.donnees-francaises.fr/demogr ... -musulmans

Quant au taux de fécondité des femmes immigrées (toutes confondues) voici ce qu'en dit un journal suce-babouche, obligatoirement islamo-collabo, comme on dit dans ce forum - chiffres de 2012 :
La fécondité des femmes immigrées influe peu le taux de fécondité global. Si le taux de fécondité des femmes immigrées est supérieur à celui des autres (2,6 contre 1,9) il ne pèse que peu sur les statistiques (moins de 0,1 enfant par femme) car les femmes immigrées en âge d'avoir des enfants représentent moins d'une femme sur dix.
Voir Les vrais chiffres de l'immigration en France

Depuis 2012, ce taux de fécondité est en baisse comme dans tous les pays européens. En France il serait tombé à 2,2 enfants par femme, là où les souchiennes auraient 2,1 enfants.

On est donc loin du titre ronflant de ce fil débile :evil:

Pour t'éclairer sur le sujet, au lieu de fdesouche qui ne raconte que des conneries : L'islamisation est un mythe de Raphaël Liogier , sociologue, qui en a fait un livre que je te recommande chaudement, mais ça risque de heurter ta croyance renaudcamusienne et tes obsessions comme d'autres dans ce fil :

Image
Elorias a/ont remercié ça
#4456781
france2100 a écrit :Voilà pourquoi je vous disais hier que l'identité prime sur la religiosité.

Rwanda, Yougoslavie, nazisme, soviétisme, etc : tous ces contextes tragiques ont eu à chaque fois pour fondation la coexistence d'identités distinctes, avec toute la rancoeur et les préjugés enfouis qui vont avec. La diversité amène toujours le conflit.

Jamais ces disputes n'ont été fondées sur des rites et valeurs distincts, même si ces divergences nourrissent l'altérité , en dépit d'une certaine convergence (*)
Vous voulez dire qu'alors que l'identité rapproche, la religiosité divise ?
La religion n'est donc pas une manière de se rapprocher, de se relier ( comme dit l'étymologie : la religion est ce qui relie les hommes, ou bien qui relie les hommes à un Autre (un autre que l'homme, qui est Dieu) ?
Non, la religion dissipe l'identité ? Si je suis relié, je ne suis plus moi ? C'est contraire à toute l'expérience humaine.

La teneur est aussi fausse que le raisonnement : les gens ne se tapent pas dessus parce qu'ils diffèrent, mais parce qu'ils se ressemblent, au contraire. Dans l'histoire, les guerres les plus dures sont entre ceux qui se ressemblent le plus. Des crimes immondes entre catholiques et protestants, et rien entre catholiques et bouddhistes. Entre Juifs et Arabes, ou entre Juifs allemands et Allemands pas juifs (qui sont strictement les mêmes), et les autonomistes corses ont buté infiniment plus de Corses que de Thailandais.
Même s'il est vrai que les Corses n'ont pas de raisons d'aimer les Thais, vous voyez ?
Le fait est que la différence éloigne assez, externalise suffisamment pour qu'on ne vienne pas à l'idée de devoir éliminer l'autre pour pouvoir exister soi-même.
#4456897
Cadmos a écrit :
02 mai 2018, 16:56
Le mieux quand on raconte des conneries c'est de vérifier que ce sont des conneries... ramassées sur des sites connus comme lesalonbeige, islamisation, etc...
Quelles "conneries" (sic) ? Nos chiffres sont quasiment identiques et tiennent à des périmètres différents - mes choix étant plus pertinents pour l'objet de notre discussion.

* Vous mentionnez 14/15% de prénoms en 2015, ce qui ferait 16% en 2018. J'ai avancé 20%. Cette faible différence tient en ce qu'ils n'ont retenu que les prénoms arabes et exclu les prénoms d'Afrique sub-sharienne alors que la majorité de ces immigrés sont aussi musulmans.

* Vous mentionnez 2,6 pour la fécondité des femmes immigrées en général, j'ai mentionné 3,0 pour les femmes musulmanes en particulier. Vous mentionnez 1,9 pour les femmes non-immigrées, j'ai mentionné ici ou là 1,6 pour les natives au carré (deux parents français, source : Tribalat).
Pour t'éclairer sur le sujet, au lieu de fdesouche qui ne raconte que des conneries : L'islamisation est un mythe de Raphaël Liogier , sociologue, qui en a fait un livre que je te recommande chaudement, mais ça risque de heurter ta croyance renaudcamusienne et tes obsessions comme d'autres dans ce fil :
Même en ne considérant que les prénoms arabes comme vous le faîtes (en excluant ceux qui montent le plus rapidement), nous aboutirions d'après votre site à une majorité de naissances arabo-musulmanes dans 60 ans (extrapolation linéaire).
Pour t'éclairer sur le sujet, au lieu de fdesouche qui ne raconte que des conneries : L'islamisation est un mythe de Raphaël Liogier , sociologue, qui en a fait un livre que je te recommande chaudement, mais ça risque de heurter ta croyance renaudcamusienne et tes obsessions comme d'autres dans ce fil :
Votre source est donc un homme qui diffuse sur oumma.com des vidéos appelant les musulmanes à défiler en voile intégral, participe aux congrès de l'UOIF et défend bec et ongles cette filiale des frères musulmans ?

Vous savez, j'ai longtemps été de gauche. J'ai déjà lu des centaines d'articles et de livres bien-pensants comme celui-ci, aux arguments tous plus faibles les uns que les autres. Je ne lis pas fdesouche.

Si j'ai fini pas devenir convaincu que nous sommes en train de devenir musulmans, c'est sur la base des faits. Ce sont mes propres recherches qui m'ont poussé à changer totalement d'avis sur l'immigration et à soutenir la décolonisation.
#4456899
Courtial a écrit :
02 mai 2018, 17:42
Vous voulez dire qu'alors que l'identité rapproche, la religiosité divise ?
Bien sûr que non. Je dis que c'est parce que deux groupes ont des identités différentes qu'ils s'entretuent.

Ce n'est pas a religion proprement dîte qui les pousse à s'entretuer. La religion ne fait que renforcer les identités.
La teneur est aussi fausse que le raisonnement : les gens ne se tapent pas dessus parce qu'ils diffèrent, mais parce qu'ils se ressemblent, au contraire. Dans l'histoire, les guerres les plus dures sont entre ceux qui se ressemblent le plus. Des crimes immondes entre catholiques et protestants, et rien entre catholiques et bouddhistes. Entre Juifs et Arabes, ou entre Juifs allemands et Allemands pas juifs (qui sont strictement les mêmes), et les autonomistes corses ont buté infiniment plus de Corses que de Thailandais.
Ce n'est pas parce qu'ils se ressemblaient qu'ils se sont entretués, c'est parce qu'ils vivaient l'un à côté de l'autre.

On ne va pas faire la guerre à des gens qu'on ne connaît pas à l'autre bout du monde (sauf pour lui piquer ses ressources). On fait la guerre à son voisin de l'autre camp.
#4456942
Cadmos a écrit :
02 mai 2018, 16:56
Le mieux quand on raconte des conneries c'est de vérifier que ce sont des conneries...
Je sais qu'il faut s'attaquer au message et non au messager m'enfin un propagandiste comme Liogier... :roll:
Aucune crédibilité.

Beaucoup plus crédible est Tribalat. Non seulement parce qu'elle est une scientifique, mais aussi parce qu'elle risque sa carrière et réputation a dire la vérité (traitée de raciste par un autre propagandiste: Lebrat)

Soyons bref:
En 2015, pour les moins de 18 ans, la proportion de jeunes d’origine étrangère en France métropolitaine était de 21,2 %. En Ile-de-France, à la même date, elle était de 42,1 %, c’est-à-dire à peu près le double.
https://www.causeur.fr/immigration-gera ... ain-150864

Faut arretter de vous foutre de la gueule du monde les immigrationnistes. Comme le dit si bien Goldanel:
...dans ces années 90, je n'ai cessé de m'interroger à longueur d’articles pour savoir à quel moment exact nous somme passés de la Phase1 les questions migratoires relèvent du fantasme de beaufs à la Phase 2 où l'on demandait au même beauf de circuler puisqu'il n'y avait plus rien à voir, la France étant, en vertu de cette chance de l'immigration, déjà une société multiculturelle...
#4456950
Raphaël Liogier, une référence pour les islamo-gauchistes.

Ce pur produit de l'école Bauberot collabora activement avec l'ex-UOIF dont l'enseigne fut habilement repeinte en Musulmans de France en février 2017, sachant que l'idéologie des cadres de cette organisation, intimement proche de l'honorable confrérie de Tariq Ramadan, demeure bien entendu inchangée.

http://www.uoif-online.com/multimedias/ ... tremismes/
http://www.liberation.fr/france/2017/04 ... es_1562937
  • 1
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27

Vous parlez d'un déclin de l'Europe p&eacut[…]

l'affaire Dettinger

Ah parce que certains y croyaient ?

Chaque chose en son temps, l'Afrique doit en premi[…]