Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Mac le Givré
#4593259
filochard a écrit :
23 janv. 2019, 13:29
Si LR continue d'évoluer comme je l'espere, Marion Maréchal se retrouverait plus proche idéologiquement de LR que de RN.
Bon après il y a la politique..
Elle est compatible LR et RN en tout cas. Un catalyseur pour l'union des droites ?
L'avenir face à la décrépitude des LR, l'impasse des insoumis et le système UMPS, pardon LREM.
Les GJ demandent surtout un changement de système et peu s'agglutineront à l'UMPS, mais je les vois mal faire des listes qui tiennent la route.
NDA non cité a bien sa place dans l'union des droites.
Avatar du membre
par filochard
#4593292
Seule chance de faire dégager les progressistes.

C'est aussi important et urgent que de faire dégager les socialistes.

D'un autre coté s'agit pas de faire revenir les socialistes, dégagés par Macron (pour faire court), par la fenêtre avec le RN et même NDA qui a son petit coté démago gabegique lui aussi.
D’où l'utilité de LR.
Avatar du membre
par Mac le Givré
#4593349
filochard a écrit :
23 janv. 2019, 15:20
Seule chance de faire dégager les progressistes.

C'est aussi important et urgent que de faire dégager les socialistes.

D'un autre coté s'agit pas de faire revenir les socialistes, dégagés par Macron (pour faire court), par la fenêtre avec le RN et même NDA qui a son petit coté démago gabegique lui aussi.
D’où l'utilité de LR.
Besoin des LR...les pros du Karsher ! [smilie=icon_smile119.gif]
Avatar du membre
par azaroth
#4593636
Et l'UPR dans tout ça ? Personne n'en parle jamais, et si les gilets jaunes faute de pouvoir faire une liste digne de ce nom se rangeaient du côté d'Asselineau qui partage énormément de points communs avec les gilets jaunes notamment en ce qui concerne le RIC
Avatar du membre
par filochard
#4593640
Dans ce fil l'UPR on s'en branle (et ailleurs aussi mais c'est plus subjectif)

Article interessant: Européennes : Bellamy tête de liste des Républicains, la fausse bonne idée ?
http://www.valeursactuelles.com/politiq ... dee-103138

En gros, les temps sont trop troublés, LR encore trop progressiste - bourrin et l'option conservatrice trop précieuse pour être sacrifiée dans une européennes ou un mauvais résultat est attendu.
ça se plaide.

Extraits:
Jeune. Intellectuel. Conservateur. Incarnant le renouveau à droite. François-Xavier Bellamy est l’atout que la droite Républicaine s’apprête à jouer pour conduire la liste LR aux élections européennes du mois de mai prochain. L’essayiste est brillant, et salué par la critique. Le conservatisme est, à n’en pas douter, la vraie voie du renouvellement politique à droite. Quant au parti Les Républicains, atomisé par la déroute de l’élection présidentielle, il aurait bien besoin d’un relooking, intellectuel et personnel. Et pourtant, ce choix est ce qu’on pourrait appeler : « une fausse bonne idée ».
...
L’heure est à la politique populiste. Cela peut nous rendre chagrin, mais c’est ainsi. Il faut l’accepter, s’en accommoder, ou disparaître. Le programme de LR, en matière d’Europe, doit être taillé à la hache, pas au rifloir. La figure de proue des européennes doit être la plus proche possible de la ligne rouge, pour entretenir la confusion. La personnalité choisie doit être une copie des figures éminentes de la droite national-populiste.
...
Jouer la carte conservatrice, celle du « ni progressiste ni réactionnaire », aurait un sens en d’autres temps. La phase d’hystérisation politique à laquelle nous sommes soumis actuellement, et dont le mouvement des gilets jaunes a largement témoigné, interdit une telle approche. Cette posture politique suppose un maillage conceptuel trop fin, une régulation des passions trop précise. L’heure est au déchainement. Il est au renversement de table. Les français sont à bout, et ce n’est que le début, car les menaces que constituent la pression migratoire africaine, la résurgence islamique et la mondialisation américano-asiatique ne feront qu’amplifier les peurs, le sentiment de désappropriation et la soif de révolte. Le libéral-conservatisme teinté de souverainisme dont F.X. Bellamy est porteur risque de porter court. Pour une raison théorique évidente : le besoin de nationalisme, dont aujourd’hui personne à droite n’ose plus prononcer le nom, préférant celui de « souverainisme », alors que ce n’est pas seulement de souveraineté dont il est question, mais aussi et surtout de nation. Car c’est bien sur notre nation de citoyens que pèsent l’ensemble des menaces évoquées. Pour une raison pratique également, qui tient au terreau politique au sein duquel cette option conservatrice devra prendre forme, et rassembler si elle était choisie.

Car, pour parler bien clairement : Qui, dans le personnel politique de LR largement critique vis-à-vis de l’option Bellamy, a pris le temps de réfléchir aux potentialités d’un conservatisme à la française ? A en juger par les personnalités présentes au dernier meeting de Sens commun, pas grand monde… La droite, dans sa majorité, continue de raisonner ainsi conservatisme = anti-IVG, c’est-à-dire à peu près comme la gauche. Difficile de faire plus stupide et caricatural. Et pourtant, c’est sur ce raisonnement type CE2 que se fondent en majorité, au sein de LR, les opposants à la candidature Bellamy. Ils ne comprennent rien au conservatisme. Ils n’ont rien lu sur le conservatisme. Ils n’ont rencontré aucun des intellectuels qui développent cette thématique en France. Toutes les politiques qu’ils ont contribué à mettre en place au sein de la droite d’hier et d’avant-hier ont échoué. Mais, ils demeurent persuadés d’avoir la solution aux problèmes de la France d’aujourd’hui et de demain. Comment croire qu’ils offriront une chance à cette candidature et s’y rallieront, quand on se souvient des déchirements et des trahisons de la dernière présidentielle ?

Parce que le conservatisme est une option politique incroyablement féconde, et encore largement inexploitée en France, et parce qu’intellectuellement, nous n’en sommes encore qu’à son fondement, il serait hasardeux de disqualifier cette option, et un de ses représentants actuels, en les engageant dans une aventure qui n’aurait de toute façon qu’une portée limitée. La droite doit prendre acte de la poussée national-populiste et préparer l’après. Le conservatisme répondra assurément à la fois aux dérives du modèle actuel, dont les européens n’ont que trop souffert, ainsi qu’aux lacunes du modèle de substitution qui s’impose peu à peu. Le conservatisme a, pour cette raison, vocation à rester encore quelque temps dans l’ombre, avant de devenir le principal courant de la droite française, demain.
Avatar du membre
par filochard
#4593646
Francis 15 a écrit :
24 janv. 2019, 09:43
C'est les conservateurs, qui ont fait de l'UE cette merde qu'elle est aujourd'hui.
[smilie=zonew14.gif]
C'est cela oui: l'immigrationnisme, les droits de l'homme dévoyés de la CEDH, le mépris de la nation et des peuples, pour ne parler que de ça, c'est vachement conservateur.
Avatar du membre
par Valmont France
#4593649
filochard a écrit :
24 janv. 2019, 09:50
Francis 15 a écrit :
24 janv. 2019, 09:43
C'est les conservateurs, qui ont fait de l'UE cette merde qu'elle est aujourd'hui.
[smilie=zonew14.gif]
C'est cela oui: l'immigrationnisme, les droits de l'homme dévoyés de la CEDH, le mépris de la nation et des peuples, pour ne parler que de ça, c'est vachement conservateur.
Le groupe PPE est le 1er groupe au Parlement Européen depuis 20 ans [smilie=icon_smile034.gif]
Francis 15 a/ont remercié ça
Avatar du membre
par filochard
#4593663
Le PPE c'est des gauchistes.
Toutes ces étiquettes ont explosées.
Avatar du membre
par RestaurationRépublic
#4593725
Francis 15 a écrit :
24 janv. 2019, 09:43
C'est les conservateurs, qui ont fait de l'UE cette merde qu'elle est aujourd'hui.

C'est clair que je ne voterais pas pour eux !
L'UE c'est l'art de faire perdurer le statu quo ... aucune alternance depuis l'origine, aucun changement de cap depuis l'origine ... c'est la gouvernance des insiders par les insiders pour les insiders (qui se cooptent entre eux).
Avatar du membre
par filochard
#4593773
Pour revenir à mon avant avant dernier post, l'article sur les européennes et Ballamy viewtopic.php?p=4593640#p4593640

ça se plaide mais je ne suis pas d'accord:

- il faut bien y aller un jour, tous le monde sait que si LR se rétame aux européennes, ça ne sera ni la faute de Ballamy, ni la faute des idées conservatrices,
- ceux qui dirons que c'est la faute de Ballamy ou de la faute des idées conservatrices se démasquerons, nous donnant l'occasion de les faire dégager, contribuant ainsi à l’assainissement et la cohérence politique de LR,
- le positionnement libéral conservateur de Bellamy est la seule place disponible entre les nationalistes socialistes europhobes par principe de RN et les progressistes europhiles béats et francophobes de LREM,
- si tout se qui reste de catho en France, sens commun, se mobilise pour Bellamy, dans une élection ou la participation est traditionnellement faible ça peut peser. On peut avoir une bonne surprise. Surtout avec la PMA/GPA qui se profile et l'insulte de la dernière pseudo consultation éthique,
- ça participera au rajeunissement du mouvement, les anti IVG et Sens commun sont des jeunes.
Avatar du membre
par filochard
#4594174
Éric Zemmour : Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau « parti de l'ordre », ou suivre la révolte des classes populaires.
(payant) http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/ ... marche.php

Zemmour décrit la sociologie de la manif pour tous telle qu'il la perçoit. Pour la première fois à ma connaissance, il ne confond pas libéralisme et progressisme et admet l'existence des libéraux conservateurs, la manif pour tous.
Un grand progrès.

Je cite:
Depuis lors, il y a eu la victoire de Macron et les «gilets jaunes». Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau «parti de l'ordre», ou suivre la révolte des classes populaires. Suivre la logique de ses intérêts économiques et y sacrifier son éthique (les progressistes feront la PMA et même la GPA pour tous!) ou «trahir sa classe» pour prendre la tête d'une rébellion populaire et nationale. Un choix vieux comme l'histoire de France.

Zemmour se trompe sur le fait que les Gilets Jaunes sont ennemis des intérêts économiques de la bourgeoisie, sur le fait que le peuple et la bourgeoisie n'ont pas les mêmes intérêts. Il a été trop influencé par le socialisme et la lutte des classes.
- Macron n'a rien fait pour réduire la dépense publique et donc les taxes,
- n'oublions pas que les Gilets Jaunes sont d'abord une révolte contre le matraquage fiscal ce qui ne peut que ravir la bourgeoisie du privé.

Quand au sociétal là aussi les Gilets jaunes ont montrés une xénophobie et homophobie modérée et de bon aloi qui ne peut que plaire aux conservateurs.

Le grand danger pour Macron c'est l'alliance entre la bourgeoisie et les travailleurs du privé, populaires comme bourgeois, contre le racket d'état et les dégénérés progressistes. Tant que les Gilets jaunes sont bourgeoisie-conservatrice compatibles, la macronnie est en danger.
Lorsque les GJ virent étatistes prolo bourrin et spoliateur (ISF), les bourges s'en détournent et Macron pousse un grand ouf de soulagement. Pas étonnant que les médias vendus poussent cette tendance.
Avatar du membre
par RestaurationRépublic
#4594234
LR: la reconstruction
La Reconstruction commence toujours par une Destruction de l'existant (de l'UE et son cap Pro-business, Pro-riches)
par fussels
#4594253
Si j'étais un libéral nationaliste, je sors de l'euro direct. Wauquiez est pas là dessus je crois. La Corée du Sud ou Singapour ont leur monnaie, la Hongrie aussi. La Chine aussi, c'est moins libéral mais ils ont pas notre état-providence.
Avatar du membre
par reminem2
#4594262
filochard a écrit :
25 janv. 2019, 13:29
Éric Zemmour : Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau « parti de l'ordre », ou suivre la révolte des classes populaires.
(payant) http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/ ... marche.php

Zemmour décrit la sociologie de la manif pour tous telle qu'il la perçoit. Pour la première fois à ma connaissance, il ne confond pas libéralisme et progressisme et admet l'existence des libéraux conservateurs, la manif pour tous.
Un grand progrès.

Je cite:
Depuis lors, il y a eu la victoire de Macron et les «gilets jaunes». Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau «parti de l'ordre», ou suivre la révolte des classes populaires. Suivre la logique de ses intérêts économiques et y sacrifier son éthique (les progressistes feront la PMA et même la GPA pour tous!) ou «trahir sa classe» pour prendre la tête d'une rébellion populaire et nationale. Un choix vieux comme l'histoire de France.

Zemmour se trompe sur le fait que les Gilets Jaunes sont ennemis des intérêts économiques de la bourgeoisie, sur le fait que le peuple et la bourgeoisie n'ont pas les mêmes intérêts. Il a été trop influencé par le socialisme et la lutte des classes.
- Macron n'a rien fait pour réduire la dépense publique et donc les taxes,
- n'oublions pas que les Gilets Jaunes sont d'abord une révolte contre le matraquage fiscal ce qui ne peut que ravir la bourgeoisie du privé.

Quand au sociétal là aussi les Gilets jaunes ont montrés une xénophobie et homophobie modérée et de bon aloi qui ne peut que plaire aux conservateurs.

Le grand danger pour Macron c'est l'alliance entre la bourgeoisie et les travailleurs du privé, populaires comme bourgeois, contre le racket d'état et les dégénérés progressistes. Tant que les Gilets jaunes sont bourgeoisie-conservatrice compatibles, la macronnie est en danger.
Lorsque les GJ virent étatistes prolo bourrin et spoliateur (ISF), les bourges s'en détournent et Macron pousse un grand ouf de soulagement. Pas étonnant que les médias vendus poussent cette tendance.
C'est quoi l'intérêt des salariés du privé à s'allier avec la finance internationale?
Une loi travail XXXL?

C'est de plis en plus mauvais.
Avatar du membre
par filochard
#4594268
reminem2 a écrit :
25 janv. 2019, 16:20
filochard a écrit :
25 janv. 2019, 13:29
Éric Zemmour : Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau « parti de l'ordre », ou suivre la révolte des classes populaires.
(payant) http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/ ... marche.php

Zemmour décrit la sociologie de la manif pour tous telle qu'il la perçoit. Pour la première fois à ma connaissance, il ne confond pas libéralisme et progressisme et admet l'existence des libéraux conservateurs, la manif pour tous.
Un grand progrès.

Je cite:
Depuis lors, il y a eu la victoire de Macron et les «gilets jaunes». Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau «parti de l'ordre», ou suivre la révolte des classes populaires. Suivre la logique de ses intérêts économiques et y sacrifier son éthique (les progressistes feront la PMA et même la GPA pour tous!) ou «trahir sa classe» pour prendre la tête d'une rébellion populaire et nationale. Un choix vieux comme l'histoire de France.

Zemmour se trompe sur le fait que les Gilets Jaunes sont ennemis des intérêts économiques de la bourgeoisie, sur le fait que le peuple et la bourgeoisie n'ont pas les mêmes intérêts. Il a été trop influencé par le socialisme et la lutte des classes.
- Macron n'a rien fait pour réduire la dépense publique et donc les taxes,
- n'oublions pas que les Gilets Jaunes sont d'abord une révolte contre le matraquage fiscal ce qui ne peut que ravir la bourgeoisie du privé.

Quand au sociétal là aussi les Gilets jaunes ont montrés une xénophobie et homophobie modérée et de bon aloi qui ne peut que plaire aux conservateurs.

Le grand danger pour Macron c'est l'alliance entre la bourgeoisie et les travailleurs du privé, populaires comme bourgeois, contre le racket d'état et les dégénérés progressistes. Tant que les Gilets jaunes sont bourgeoisie-conservatrice compatibles, la macronnie est en danger.
Lorsque les GJ virent étatistes prolo bourrin et spoliateur (ISF), les bourges s'en détournent et Macron pousse un grand ouf de soulagement. Pas étonnant que les médias vendus poussent cette tendance.
C'est quoi l'intérêt des salariés du privé à s'allier avec la finance internationale?
Une loi travail XXXL?

C'est de plis en plus mauvais.
Réduire les bourgeois à la finance internationale est osé.
Le code du travail actuel de 3600 pages est mauvais pour les entreprises donc pour les salariés. Un code du travail de 2 pages recto-verso comme les Suisse serait bien meilleur pour eux.
Avatar du membre
par reminem2
#4594283
filochard a écrit :
25 janv. 2019, 16:26
reminem2 a écrit :
25 janv. 2019, 16:20
filochard a écrit :
25 janv. 2019, 13:29
Éric Zemmour : Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau « parti de l'ordre », ou suivre la révolte des classes populaires.
(payant) http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/ ... marche.php

Zemmour décrit la sociologie de la manif pour tous telle qu'il la perçoit. Pour la première fois à ma connaissance, il ne confond pas libéralisme et progressisme et admet l'existence des libéraux conservateurs, la manif pour tous.
Un grand progrès.

Je cite:
Depuis lors, il y a eu la victoire de Macron et les «gilets jaunes». Les héritiers de la Manif pour tous doivent choisir leur camp. Rejoindre l'alliance des bourgeoisies, nouveau «parti de l'ordre», ou suivre la révolte des classes populaires. Suivre la logique de ses intérêts économiques et y sacrifier son éthique (les progressistes feront la PMA et même la GPA pour tous!) ou «trahir sa classe» pour prendre la tête d'une rébellion populaire et nationale. Un choix vieux comme l'histoire de France.

Zemmour se trompe sur le fait que les Gilets Jaunes sont ennemis des intérêts économiques de la bourgeoisie, sur le fait que le peuple et la bourgeoisie n'ont pas les mêmes intérêts. Il a été trop influencé par le socialisme et la lutte des classes.
- Macron n'a rien fait pour réduire la dépense publique et donc les taxes,
- n'oublions pas que les Gilets Jaunes sont d'abord une révolte contre le matraquage fiscal ce qui ne peut que ravir la bourgeoisie du privé.

Quand au sociétal là aussi les Gilets jaunes ont montrés une xénophobie et homophobie modérée et de bon aloi qui ne peut que plaire aux conservateurs.

Le grand danger pour Macron c'est l'alliance entre la bourgeoisie et les travailleurs du privé, populaires comme bourgeois, contre le racket d'état et les dégénérés progressistes. Tant que les Gilets jaunes sont bourgeoisie-conservatrice compatibles, la macronnie est en danger.
Lorsque les GJ virent étatistes prolo bourrin et spoliateur (ISF), les bourges s'en détournent et Macron pousse un grand ouf de soulagement. Pas étonnant que les médias vendus poussent cette tendance.
C'est quoi l'intérêt des salariés du privé à s'allier avec la finance internationale?
Une loi travail XXXL?

C'est de plis en plus mauvais.
Réduire les bourgeois à la finance internationale est osé.
Le code du travail actuel de 3600 pages est mauvais pour les entreprises donc pour les salariés. Un code du travail de 2 pages recto-verso comme les Suisse serait bien meilleur pour eux.
Un poil de provocation. Je n'aime pas que l'on mette dans le même sac petite bourgeoisie française et finance internationale comme tu le fais.

Quant au code du travail, aux congés payés, à l'assurance chômage, si les salariés se sont battus pendant plus d'un siècle pour l'obtenir, je doute qu'il soit si néfaste pour eux.

Il est vrai par contre que cela pénalise les entreprises car le salarié devient une charge fixe pour l'employeur qui préfererait en faire une charge variable.
Sans code du travail (ou tout du moins sans protection contre le licenciement) et en cas de baisse d'activité, l'employeur pourrait virer le salarié. Il s'agit donc d'un transfert de risque depuis l'employeur vers le salarié.

Ce qui est néfaste par contre c'est le déracinement des populations qui subissent de plein fouet la "mobilité maximale" voulue par le grand capital.
Avatar du membre
par RestaurationRépublic
#4594298
filochard a écrit :
25 janv. 2019, 16:26
...
Réduire les bourgeois à la finance internationale est osé.
Le code du travail actuel de 3600 pages est mauvais pour les entreprises donc pour les salariés. Un code du travail de 2 pages recto-verso comme les Suisse serait bien meilleur pour eux.
... Chiche, 2 pages recto-verso comme les Suisses et l'équivalent smic à 5000€ par mois comme les Suisses aussi.
Vous avez de bonnes idées.
par merquaelle
#4594299
En Espagne ils ont un puits de 100m de profond à boucher, on pourrait y mettre tous ces immigrationnistes fiscalistes LR qui marchent ou ne marchent pas comme les autres
  • 1
  • 48
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52
  • 53

Agri? T'avais pas une signature à la gloire[…]

Comme d'hab vous etes complètement HS mais […]

SODOMA

Ouala ! Y'a les bons pédophiles et les[…]

La vie après la mort

"La vie après la mort" ... vaste […]