Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4351214
Nouveau revirement de la patronne du FN qui ne sait décidément plus sur quel pied danser pour espérer faire partie des personnages politiques en vue.

http://www.boursier.com/actualites/econ ... 9.html?rss

Elle, qui n'avait plus de mots assez durs pour parler de l'Europe et dénoncer les pertes d'identité nationales qui découlaient de cette grande lessiveuse politique, va finir par devenir plus européiste que tous les autres, au train où elle tourne sa veste. Quel crédit pourra-t-elle encore avoir auprès de ses partisans si elle ne renonce plus à l'euro tout en continuant à lutter contre l'Europe. Espérons qu'elle va garder ses chevaux de bataille favoris : l'islam, la sécurité, les frontières...

Cette femme est décidément affligeante et d'un opportunisme déconcertant !

Excellent billet de Bernard Guetta ce matin sur France inter : https://www.franceinter.fr/emissions/ge ... tobre-2017
#4351217
On en parle déjà sur le Topic unique du FN.
Mais c'est vrai que c'est devenu quotidien, pas un jour qui passe sans trahir des années de combat sur la souevraineté, des reniements ahurissants digne d'une position dorénavant LR ou Macronnienne.
Ca valait bien la peine de dénoncer l'UMPS tout ce temps pour finir par adopter EXACTEMENT la même approche.
Philippot disait ce matin dans une émission qu'il fallait désormais l'appeler l'UMPSFN. :mdr:
#4351241
Rand a écrit :
12 oct. 2017, 19:02
On en parle déjà sur le Topic unique du FN.

Philippot disait ce matin dans une émission qu'il fallait désormais l'appeler l'UMPSFN. :mdr:
Je veux plus parler de Marine que du FN, même s'il est difficile de les dissocier. Et je ne vais pas sur ce fil.

C'est la question que je me pose. Que va-t-elle faire du programme très social qu'a amené FP ? Comment va-t-elle s'y prendre pour s'expliquer et pour convaincre si elle abandonne au fur à mesure les thèses sociales ? Et surtout, quel message essaie-t-elle d'envoyer à ses partisans ? Difficile à lire la dame, depuis sa débâcle de mai.

Et je ne parle même pas de son cinéma pré élection sur le parking de Whirpool ou elle allait tout casser et s'engager corps et âme pour les ouvriers, et son absence depuis, son indifférence et certainement son mépris pour la classe ouvrière.

Cette femme est une imposture !
#4351243
Jean de Meung a écrit :
12 oct. 2017, 19:44
Je veux plus parler de Marine que du FN, même s'il est difficile de les dissocier. Et je ne vais pas sur ce fil.
Indissociable car c'est le parti qui la pousse à se renier aussi. Elle veut conserver sa présidence, donc elle va dans le sens du vent. Mais elle dira que ce n'est pas la girouette qui tourne, mais le vent, ce bouc émissaire, encore un.
Elle sera obligée de modifier son programme économique et social si elle espère faire son union des droites qui a mal commencé, car considéré trop de gauche. Elle a déjà commencé par l'UE et l'euro, et donc mécaniquement, elle sera obligée de libéraliser de fait l'économie dans son programme. C'est pour ça que j'ai hâte de voir ce que vont faire les adhérents au congrès. Confirmer le reniement, ou la délaisser par grappes quand ça aura dépassé les limites ?
#4351245
Rand a écrit :Indissociable car c'est le parti qui la pousse à se renier aussi.

Elle sera obligée de modifier son programme économique et social si elle espère faire son union des droites qui a mal commencé, car considéré trop de gauche.
Oui.

C'est là où l'on va voir jusqu'où elle est capable d'aller pour rester sur le trône. Perso, je pense qu'elle est en train de griller son parti.
#4351260
Le problème du FN c'est sa présidente.
La tendance nationale-socialiste est une bonne chose,ainsi que l'abandon de ce souverainisme à deux balles qui fixe comme préalable la sortie de L'UE, en partant du principe que l'on aura jamais les burnes pour faire plier l'Allemagne.
Pour espérer gagner, le FN se doit de trouver un nouveau leader qui permette d'effacer le nom de Le Pen et toutes ses casseroles. Autant dire que ce n'est pas avec la Maréchal (nous voilà ) et encore 40 ans d'autocratie, que le FN posera ses fesses sur le fauteuil presidentiel.
Reste au parti de poster une annonce sur le bon coin; "cherche président de parti nazi, droit dans ses bottes,sévèrement burné. Borgnes et moustachus, s'abstenir. " 8-)
#4351295
corsica a écrit :
12 oct. 2017, 20:19
La tendance nationale-socialiste est une bonne chose,ainsi que l'abandon de ce souverainisme à deux balles qui fixe comme préalable la sortie de L'UE,
Il n'existe aucune souveraineté, par définition, dans une Union de plus en plus fédérale.
En renonçant à cela, le FN renonce à un statut anti-système, de fait. Il n'est donc plus un parti contestataire, ni d'alternative, mais un parti du système en place. Qu'un bistrotier corse ne puisse comprendre ces fondamentaux de la grandeur ou la soumission d'un pays, ça n'étonnera personne.
#4351364
Rand a écrit :
12 oct. 2017, 22:03


Le nouveau logo du FN après refondation :

Image
paravec a fait des progrès dans ses dessins .
#4351445
Au FN ils ont compris que la sortie de l'Euro n'était pas une fin mais une conséquence.
Ils ont été maladroits en pensant arriver au pouvoir avec des généralités alors qu'il leur fallait être plus précis et plus près des gens ....En fait ils font de la politique à l'ancienne et s'ils continuent avec leurs généralités interprétables dans tous les sens, ils finiront rabougris et au pied d'un mur toujours plus haut .
#4351452
Pourtant il y a encore 1 electeur sur 3, qui a voté marine, malgré le débat avec Macron ....ceux là, je ne sais pas ce qu'il faut faire pour les déconcerter.
#4351521
Jean de Meung a écrit :
12 oct. 2017, 18:58
Cette femme est décidément affligeante et d'un opportunisme déconcertant !
Par chance, c'est la seule en france, l'ensemble de la classe politique à part elle étant d'une déconcertante honnêteté ...
#4351525
Dav a écrit :
13 oct. 2017, 13:52
Par chance, c'est la seule en france, l'ensemble de la classe politique à part elle étant d'une déconcertante honnêteté ...
Évidemment non mais disons qu'elle ne se distingue pas du lot, d'accord avec Jean de Meung.
#4351629
Le problème du FN c'est sa présidente.
La tendance nationale-socialiste est une bonne chose,ainsi que l'abandon de ce souverainisme à deux balles qui fixe comme préalable la sortie de L'UE
Avant elle, le problème du FN, c'était déjà son Président.
C'est une tradition familiale.
Si vous considérez comme allant ensemble le national-socialisme et l'abandon de la souveraineté, ça confirme les diagnostics les plus pessimistes de JdM : le FN ne sait plus où il habite. Ce n'est plus des difficultés passagères, c'est de l'Alzheimer politique.
Hitler n'avait pas que des qualités, certes, mais il ne prônait pas la non souveraineté (la sienne au moins) en plus.
Ce qu'il y a de bien dans les crises, c'est qu'elles mettent l'accent sur ce qui fâche, sur ce qu'on préfère taire d'habitude.

Dans le cas du FN, j'ai déjà souligné le paradoxe : ils n'ont jamais fait plus de voix et de loin (Hitler fait 32% en 1933, quand il devient chancelier) et c'est le moment qu'ils choisissent pour faire dans les états d'âme, les remises en cause identitaires, etc. Moi ça me réjouit plutôt de les voir se faire hara kiri, mais est-ce bien raisonnable ?
#4351638
Dav a écrit :Par chance, c'est la seule en France, l'ensemble de la classe politique à part elle étant d'une déconcertante honnêteté ...
Comme dit plus haut, je me rappelle très bien son épisode à Amiens, chez Whirpool... Macron, quand il y était allé, c'était sous les huées, pas sous les hourras de quelques frontistes locaux en service commandé qui étaient venus faire la claque pour torpiller la venue prochaine de Macron qui, élu, est retourné à Amiens, et chez Whirpool. Députée maintenant, qu'est-ce qui l'empêche d'y retourner, à Amiens ? Le Pas de Calais, c'est à côté, non ?

http://www.lejdd.fr/politique/whirlpool ... on-3312485

Je comprends bien qu'il est plus facile de la noyer au milieu de l'insignifiance politique pour les petites gens que reconnaître ses esbroufes et son incapacité à tenir son rang dans un débat, que ce soit face à Mélenchon jadis, ou à Macron il y a peu ; et à l’assemblée où elle est d'une discrétion...

Elle a moins de gueule, aujourd'hui.
Les chiffres du forum

Ce n'est pas Spartan. Défaillances orthogra[…]

Ligue 1 2014-2015

Egalisation parisienne dans les arrêts de je[…]

En bref, c'est bien ce que j'ai dit. Va donc j[…]

Tout le monde n'a pas 2 véhicules, c'est […]