Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui n'est pas spécifique aux autres thèmes

Modérateur : Équipe de modération

#4309851
Il est historiquement évident que la France n'a pas commis des crimes contre sa population uniquement dans la période juin1940- aout 1944.
La France a connu bien d'autres heures sombres dans son Histoire.


2 périodes me tiennent particulièrement à cœur:
- la période révolutionnaire de 1789- 1795
- la 1ère guerre mondiale avec le sacrifice de dizaines de milliers de soldats français commandés par des généraux particulièrement incompétents et cyniques pour certains .

dans ces 2 cas, j'espère que notre nouveau président commémorera le sacrifice inutile de ces français, dessouches pour leur très grande majorité
#4309854
Lanot a écrit :
17 juil. 2017, 06:58
A partir de quand il y a prescription ?
Sinon, on pourrait demander aux italiens de faire amende honorable pour le sac d'Avaricum par les troupes de César...?
c'est ce que je pensais, en pensant aux crimes contre l'humanité que représente la colonisation .
Selon certains historiens, sur une population estimée à 8 millions de gaulois, la guerre des Gaules a vu 1 million d'entre eux tués ou affamés par les légions romaines et 1 autre million déporté en esclavage .
5 siècles plus tard , à l'écroulement de l'empire romain, la population gauloise n'avait toujours pas retrouvé son niveau d'origine . Ce qui fait d'ailleurs que les invasions dites barbares du Vè siècle , ne furent pas du tout un problème démographique et économique pour la future France.

il est interessant de comparer ce chiffre de 2 millions de gaulois sur une population de 8 millions , aux 80 000 juifs de France sur un total de 500 000, déportés pendant la période nazie .
Modifié en dernier par agri-info-intox le 17 juil. 2017, 08:37, modifié 5 fois.
#4309906
Les gauchards qui sont toujours en train de se repentir et de pleurnicher . Ne se rende même pas compte que leur république s'est construite sur un génocide et des océans de sang . Abrutis ils sont , abrutis ils resteront .
#4309974
Lanot a écrit :
17 juil. 2017, 10:12
<< la 1ère guerre mondiale avec le sacrifice de dizaines de milliers de soldats français >>

centaines de milliers
Je différencie dans les 1.3 millions de soldats morts, les dizaines de milliers ( autour de 2 à 300 000), tués uniquement à cause des décisions criminelles des ignobles officiers qui par orgueil de ne pas reculer les envoyaient à une mort certaine .
Tous n'ont pas agit humainement et intelligemment comme Pétain
#4310024
Les crimes de guerres Vendéens n'étaient pas un génocide mais une manière de lutter contre une guérilla par la terreur. Méthode on ne peut plus classique historiquement parlant.
La seule méthode qui ait d'ailleurs, et tout aussi historiquement parlant, prouvé son efficacité.
Et dont on ferait bien de réacquérir le savoir faire pour écraser les sécessionnistes islamistes éventuels dans nos quartiers. Voir écraser la chienlit communiste alliée à la racaille et aux Islamistes à Paris.
On les appellera les Versaillais 2.0
Si vis pacem para bellum.
#4310050
A l'intention d'Agri-info qui a écrit:
<< les dizaines de milliers ( autour de 2 à 300 000), tués uniquement à cause des décisions criminelles des ignobles officiers qui par orgueil de ne pas reculer les envoyaient à une mort certaine >>
Je te trouve un peu sévère...
#4310110
Des anciens massacres, il y en a eu, et il me semble qu'ils sont suffisamment reconnus dans les livres d'histoire
en tous cas, ceux de la révolution Françaises faisaient partie de mes cours d'histoire
le fait de parler de statuer si c'est un génocide ou non me semble un peu vain, ça ne change pas le nombre de morts
et la définition juridique du génocide se contente de la mort d'une partie significative d'une population, alors que dans ma tête ça voudrait dire extermination quasi complète, en tous cas que le peuple en question n'existe plus en tant que tel.
pour la chair à canon allègrement sacrifiée par les généraux, il me semble qu'on aimait bien octroyer l'honneur de partir en première ligne à nos unités issues des colonies
j'espère que cette remarque me vaudra d'être traité de gauchiste, j'en ai la nostalgie
#4310167
danielfr40 a écrit :
17 juil. 2017, 14:58

pour la chair à canon allègrement sacrifiée par les généraux, il me semble qu'on aimait bien octroyer l'honneur de partir en première ligne à nos unités issues des colonies
j'espère que cette remarque me vaudra d'être traité de gauchiste, j'en ai la nostalgie
Ce n'est pas, en soi, gauchiste, juste complétement con.
le sang versé dans les tranchées fut aussi bien le sang bleu aristocratique, que le sang de députés, des mineurs du Nord ou, à leur niveau, des indigènes.
Toute la France a versé son sang vouloir souligner celui des indigènes c'est craché à la gueule des autres.
#4310205
sinistrevent a écrit :
17 juil. 2017, 17:20
danielfr40 a écrit :
17 juil. 2017, 14:58

pour la chair à canon allègrement sacrifiée par les généraux, il me semble qu'on aimait bien octroyer l'honneur de partir en première ligne à nos unités issues des colonies
j'espère que cette remarque me vaudra d'être traité de gauchiste, j'en ai la nostalgie
Ce n'est pas, en soi, gauchiste, juste complétement con.
le sang versé dans les tranchées fut aussi bien le sang bleu aristocratique, que le sang de députés, des mineurs du Nord ou, à leur niveau, des indigènes.
Toute la France a versé son sang vouloir souligner celui des indigènes c'est craché à la gueule des autres.
non, non, ça ne nie en rien celui des autres
mais certains étaient plus sacrifiés que d'autres, c'est attesté par les pourcentages de perte, plus important
ce n'est pas une pratique isolée, les wallons sont accusé d'avoir envoyé les flamands au casse pipe
les aristos envoyaient la piétaille déblayer le terrain avant d'y risquer leurs chevaliers, à part quelque fois où la cavalerie a été noblement massacrée en premier.
#4310208
Le 22 août 1914 , 27 000 soldats français perdent la vie en quelques heures ( la bataille des frontières) un épisode peu connu de la première guerre mondiale . 27000 , c'est le nombre de soldats tués pendant toute la guerre d'Algérie !
#4310210
danielfr40 a écrit :
17 juil. 2017, 18:36
sinistrevent a écrit :
17 juil. 2017, 17:20
Ce n'est pas, en soi, gauchiste, juste complétement con.
le sang versé dans les tranchées fut aussi bien le sang bleu aristocratique, que le sang de députés, des mineurs du Nord ou, à leur niveau, des indigènes.
Toute la France a versé son sang vouloir souligner celui des indigènes c'est craché à la gueule des autres.
non, non, ça ne nie en rien celui des autres
mais certains étaient plus sacrifiés que d'autres, c'est attesté par les pourcentages de perte, plus important
ce n'est pas une pratique isolée, les wallons sont accusé d'avoir envoyé les flamands au casse pipe
les aristos envoyaient la piétaille déblayer le terrain avant d'y risquer leurs chevaliers, à part quelque fois où la cavalerie a été noblement massacrée en premier.
Vous êtes décidément particulièrement inepte quand on en vient aux faits historiques. Quand je parlais de l'aristocratie (que vous confondez, en passant, avec la chevalerie mais je ne vais même pas m’appesantir sur certaines complexités du monde médiéval qui doivent vous passer à 15000 au dessus de la tête)., je parlais, bien évidemment, de l'aristocratie qui a versé un lourd tribut durant la première guerre mondiale. Tradition oblige, elle s'est engagé en masse quand elle n'était encore dans l'armée et tradition et études faisant elle était d'autant plus nombreuses dans les officiers et haut-officiers hors, quand on charge en première ligne dans des assauts on a une nette tendance a se faire tuer sous la mitraille... Et puis, que voulez vous, se battre pour la patrie c'était l'héritage spirituel d'une grande partie des fils de la noblesse. Ils en payèrent le prix.
Alors, soyons clair, que ce soit le sang bleu d'un aristocrate qui ait fini dans la boue de Verdun ou celui d'un noir, c'est égal. Mieux, sans doute, dans la mort vers un même but, les hommes deviennent égaux, alors qu'ils ne le sont jamais. Un peu comme le sacrifice des républicains et des royalistes sous le même drapeau a sacralisé le bleu-blanc-rouge... Il avait été trempé dans le sang et, anarchistes ou royalistes, c'eut été faire injure a ses propres morts que de le contester ensuite.
Donc cessez avec ses "statistiques" stupides qui vous rabaisse au niveau du premier anti-raciste débilité et inculte qui déblatère sa propagande bourré de contre-vérité historique avec ses potes après s'être sifflé son pack de Kro.

On fait ça avec l'équipe nationale, […]

https://youtu.be/W89_lwnql_M

Vous pouvez citer ici ou créer un autre suj[…]

Les apparences sont souvent trompeuses. Ouissem M[…]