Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui ne concerne pas l'Europe, de la politique étrangère de la France, des événements et conflits mondiaux, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#3152792
Pascale a écrit :[youtube]IUYh2KI5EhM[/youtube]

Sur son lit d hôpital, il accuse les manifestants de l avoir tabassé.
Il a été sauvé par la Police. [smilie=icon_smile034.gif]
bin, c'est pas ce qui est vu sur la vidéo.


Des policiers égyptiens frappent Hamada Saber Mohammed Ali après l'avoir déshabillé lors d'affrontements près du palais présidentiel, vendredi au Caire. Faute d'avoir été réformée, elle poursuit les mêmes exactions que sous le règne de Moubarak.
http://www.lefigaro.fr/international/20 ... e-a-nu.php
Modifié en dernier par victoire le 07 févr. 2013, 00:27, modifié 1 fois.
#3154800
Egypte : "les femmes qui manifestent sur place Tahrir sont des croisées qui veulent être violées"
C'est ce que prétend un prédicateur salafiste misogyne et christianophobe.

Les Frères musulmans ont faussement accusé les coptes de former la majorité des manifestants contre le régime Morsi.

Ce n’est pas pour rien que ce prédicateur parle de « croisées ».

Ce clip sur les agressions sexuelles sur place Tahrir a été produit par le Mouvement contre le harcèlement sexuel.

En arabe avec sous-titres français (au besoin, cliquer sur cc au bas de l'écran pour les activer):

[youtube]KZyo74ESr2s[/youtube]
Modifié en dernier par georges le 08 févr. 2013, 15:46, modifié 1 fois.
#3154830
Et oui, c'est cela le printemps arabe que les idiots utiles ont approuvé et défendu, même sur ce fil.
Modifié en dernier par katou le 08 févr. 2013, 16:03, modifié 1 fois.
#3155882
Jack 3D a écrit :
georges a écrit : Ça dépend toujours des femmes, à l’instar de celles, tunisiennes et égyptiennes, qui ont déchiré leur voile au début du XX eme siècle.
Oui mais il y a, hélas, des femmes aussi très aliénées à l'islam
comme la fille de cet islamiste marocain Yacine qui a fait des études en Amérique mais qui veut islamiser le Maroc encore plus.

Il faut lire son livre Toutes Voiles dehors pour le croire.

Et ses femmes gangrennent l'esprit des musulmanes de France.
#3159627
georges a écrit : Ce clip sur les agressions sexuelles sur place Tahrir a été produit par le Mouvement contre le harcèlement sexuel.

En arabe avec sous-titres français (au besoin, cliquer sur cc au bas de l'écran pour les activer):

[youtube]KZyo74ESr2s[/youtube]
C'est completement dingue. On a tous entendu parlé de ses viols au milieu de la foule.
Mais de voir les images, on se rend compte de ce que c'est vraiment : ils grouillent litteralement sur leur victime. Oui, c'est le terme : ils grouillent, pire que des asticots sur un bout de viande pourrie. Ca grouille!
#3160481
Des Egyptiens, hommes et femmes, sont de nouveau descendus dans la rue mardi 12 février pour exiger la fin des violences sexuelles contre les femmes en Egypte, qui se sont multipliées ces derniers mois dans le centre du Caire. Durée: 01:11

Des égyptiennes élèvent la voix contre le harcèlement sexuel
Modifié en dernier par georges le 13 févr. 2013, 12:59, modifié 1 fois.
#3163224
Jack 3D a écrit :et encore , ça c est entre eux.
[smilie=icon_smile025.gif]
Un noble proverbe islamique dont aucun kafir ne peut nier la vérité, affirme:
-Moi contre mon frère
-Moi et mon frère contre mon cousin
-Moi, mon frère et mon cousin contre l'étranger.
#3217241
Egypte: un humoriste accusé d'insulter l'islam libéré sous caution

Egypte: un humoriste accusé d'insulter l'islam libéré sous caution

L'humoriste Bassem Youssef s'était rendu dans la matinée au Parquet général pour y être interrogé. Il est visé par plusieurs plaintes en raison de son émission satirique qui tourne en dérision les figures politiques du pays.

AFP PHOTO / KHALED DESOUKI

Le célèbre humoriste égyptien Bassem Youssef, accusé d'avoir insulté l'islam et le président Mohamed Morsi, a été libéré dimanche sous caution après un interrogatoire d'environ cinq heures. Bassem Youssef, dont l'arrestation a été ordonnée samedi, a été relâché dans l'attente des résultats de l'enquête, a indiqué une source judiciaire.

"J'ai été relâché contre une caution de 15 000 livres en tout (environ 1700 euros) pour trois affaires. Il en reste une quatrième pour laquelle la date de l'enquête n'a pas encore été déterminée", a indiqué Bassem Youssef sur son compte officiel sur Twitter. L'humoriste s'était rendu dans la matinée au Parquet général pour y être interrogé. Il est visé par plusieurs plaintes en raison de son émission satirique qui tourne en dérision les figures politiques du pays, en particulier le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, et les islamistes.

Bassem Youssef, dont le programme "Al-Bernameg" ("L'émission") est inspiré du "Daily Show" américain de Jon Stewart, a continué à se moquer des autorités lors de son arrivée au parquet. Le cardiologue reconverti en humoriste s'est frayé un chemin à travers la foule de partisans venus le soutenir et de journalistes, avec sur la tête un chapeau démesuré, imitation d'un couvre-chef que Mohamed Morsi a porté lors d'une cérémonie universitaire honorifique au Pakistan mi-mars. Il a également continué à publier des commentaires ironiques sur son compte Twitter durant son interrogatoire.
De plus en plus de procédures contre des journalistes

"Les officiers (de police) et les magistrats du parquet veulent se faire prendre en photo avec moi. Peut-être est-ce la raison pour laquelle j'ai été convoqué?", a-t-il ainsi écrit. Samedi, le procureur général avait ordonné l'arrestation de Bassem Youssef après le dépôt de plusieurs plaintes contre lui en raison de son émission satirique. Accusé d'offense à l'islam pour s'être "moqué du rituel de la prière" et d'insulte envers Mohamed Morsi pour avoir "raillé son image à l'étranger", selon des sources judiciaires, l'humoriste a rejoint les rangs des journalistes visés par des plaintes pour insulte au président.

Cette augmentation du nombre de procédures engagées contre des journalistes a mis en question l'engagement de Mohamed Morsi sur le respect de la liberté d'expression, une revendication-clé du soulèvement populaire qui avait provoqué la chute de l'ancien président Hosni Moubarak en 2011. Des partisans de Bassem Youssef ont pris sa défense sur les réseaux sociaux, plusieurs figures de l'opposition dénonçant une tentative d'intimidation.

"Les efforts pathétiques pour étouffer la dissidence et intimider les médias sont les signes révélateurs d'un régime vacillant qui se sent acculé", a ainsi affirmé Mohamed El Baradei, prix Nobel de la paix et ancien chef de l'agence de l'énergie atomique de l'ONU, devenu l'un des ténors de l'opposition égyptienne.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ ... 0331173931
#3245373
Félicitation aux occidentaux qui ont contribué par leur enthousiasme pour le printemps arabe, à accentuer la misère en Egypte et permis de mettre au pouvoir les frères musulmans.
ÉGYPTE • Louxor, ville fantôme
L'activité touristique aurait chuté de 70% à Louxor et dans les sites historiques de haute Egypte. L'instabilité politique fait fuir les visiteurs, et les islamistes au pouvoir n'ont jamais encouragé le tourisme, jugé porteur de valeurs immorales.

Les rues de Louxor sont presque désertes. Ce sont les vacances de Pâques, la ville devrait grouiller de touristes venus visiter les temples et les tombeaux, ou en croisière sur le Nil. Au lieu de cela, on dirait une ville fantôme. Le long des rues, les cafés sont vides, les grands bateaux fluviaux restent à quai, comme abandonnés ; sur la Corniche, les conducteurs de calèches attendent des passagers qui ne viennent jamais.

Louxor dépend totalement du tourisme, et elle a été durement touchée par la baisse catastrophique du nombre de visiteurs en Egypte depuis le début de la révolution en 2011.

"C'est la période la plus difficile qu'a connu le tourisme en Egypte depuis que l'on a commencé à établir des statistiques, il y a vingt-cinq ans, explique Amr Abdel Ghaffar, directeur régional pour le Moyen-Orient à l'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies. C'est la conséquence du changement politique, et bien sûr, cela engendre une grande incertitude en termes économiques, en particulier dans le tourisme."

3 millions d'empois menacés

Le secteur touristique est vital pour l'Egypte. Il représente 11,3 % du PIB et emploie directement près de trois millions de personnes. Les sites archéologiques proches du Caire, comme Louxor et Assouan, sont ceux qui ont le plus souffert.

Le temple de Louxor est le joyau de la ville, mais en ce beau mardi après-midi, il n'y a presque pas un touriste en vue. En fait, on recense une chute de 70 % de la fréquentation des musées et des sites en Haute-Egypte, avec à peine 1 200 visiteurs par jour, d'après Mansour Breek, responsable des antiquités de Haute-Egypte. "Nous dépendons de cet argent pour la conservation et la restauration des monuments, pour financer l'archéologie, et bien sûr pour l'emploi. L'absence des touristes nous touche donc très durement," assure-t-il.

Tous les habitants de la ville nous font part de leurs malheurs, depuis les capitaines de bateaux de croisière qui n'ont pas navigué depuis 2011 jusqu'à un voyagiste qui a dû ouvrir une boutique de meubles pour compenser ses pertes. Mamdouh, un chauffeur de taxi, ne travaille presque plus ces temps-ci, et il doit se battre pour survivre. "Avant, je gagnais 300 livres par jour [43 euros]. Aujourd'hui, je ne vais avoir qu'un seul client, et je n'en gagne plus que 20, raconte-t-il. Parfois, ma famille n'a rien à manger le soir parce que nous n'avons pas d'argent."

Les affaires du Steigenberger Nile Palace, un hôtel de luxe, étaient florissantes il y a encore deux ans. Assis dans la grande cour déserte, son directeur, Gamal Allah, assure que les 260 chambres "étaient réservées à 90 % à la période de Pâques, mais, cette semaine, elles ne le sont qu'à 40 %, alors même que nous avons baissé nos tarifs de moitié." Grâce à une récente initiative, on a vu les premiers vols touristiques depuis l'Iran en trois décennies, mais ils ont été suspendus au bout d'une semaine, en raison du tollé d'extrémistes sunnites, furieux de voir des chiites visiter la ville.

Les Frères musulmans "laissent mourir" le tourisme

Les efforts du gouvernement ont été négligeables, fait valoir Mohamed Osman, vice-président de la Chambre de tourisme de Louxor. En effet, les Frères musulmans ne voient pas le tourisme d'un très bon œil. "Certains d'entre eux n'y sont pas très favorables, commente-t-il. Ils ne le tuent pas, mais ils le laissent mourir."

L'année dernière, M. Osman s'est rendu en Europe à huit reprises pour promouvoir Louxor. "Nous le faisons seuls, sans soutien gouvernemental", déplore-t-il. Cette année, il ira en Turquie, en Russie, aux Etats-Unis et au Canada.

Mais comment démentir les images d'agitation politique égyptienne qui ne cessent de circuler dans le monde ? Il a été envisagé de diffuser sur internet des vidéos des sites touristiques égyptiens, afin de prouver que ces destinations sont sûres.

La Française Valérie Lafin se rend régulièrement à Louxor, "mais [ses] amis pensent qu'[elle est] folle d'y aller. Les gens regardent la télé et elle ne montre que des affrontements, alors ils croient que toute l'Egypte est comme ça."

Tout le monde s'accorde à dire que la relance du tourisme passe par la stabilité politique. Mais l'Egypte ne semble pas près de retrouver une telle stabilité.
http://www.courrierinternational.com/ar ... le-fantome
Modifié en dernier par katou le 23 avr. 2013, 19:19, modifié 1 fois.
#3245422
katou a écrit :Félicitation aux occidentaux qui ont contribué par leur enthousiasme pour le printemps arabe, à accentuer la misère en Egypte et permis de mettre au pouvoir les frères musulmans.

De deux choses l’une, ou l’Occident qui à contribué à faire sauter les dictateurs qu’il a lui même mis en place, était animé d’un bon sentiment envers les peuples arabo-musulman, mais faut pas non plus se leurrer, ou, les coups sont évidement pensés d’avance et, par conséquent, de laisser les barbus prendre les manettes, permet de miser sur un chao en interne provoquant à court ou moyen terme ; l’implosion pure et simple de cette doctrine politico-religieuse.
#3245490
Jack 3D a écrit : De deux choses l’une, ou l’Occident qui à contribué à faire sauter les dictateurs qu’il a lui même mis en place, était animé d’un bon sentiment envers les peuples arabo-musulman,
Ces idiots croyaient qu'ils pourraient imposer la démocratie à l'occidentale ...
mais faut pas non plus se leurrer, ou, les coups sont évidement pensés d’avance et, par conséquent, de laisser les barbus prendre les manettes, permet de miser sur un chao en interne provoquant à court ou moyen terme ; l’implosion pure et simple de cette doctrine politico-religieuse.
Pas d'implosion en vue puisqu'ils sont grands amis du Qatar et de l'Arabie mais ils pensaient qu'en mettant des islamistes modérés (alors que cela n'existe pas) avec les frères musulmans, cela calmerait les islamistes non modérés (tous les islamistes sont ainsi car l'islam n'a jamais été modéré), ainsi les frères musulmans soi disant mettraient de l'ordre.
Quand on voit le discours d'Obama au Caire, il n'y a aucune ambiguïté sur la volonté de la mise en place des frères musulmans (soi disant islamistes modérés) au pouvoir.
#3246296
Nous sommes tous des enfants de Mahomet
que les Prières, les Bénédictions et les Saluts d'Allah soient sur lui
et d'Oussama Ben Laden qu'Allah agrée son âme
et que ses oeuvres soient acceptées.


[youtube]j3ZDnOfEC60[/youtube]
#3246925
Il n'y a pas de changement à attendre de l’Égypte des Frères musulmans, Mohamed Morsi considère toujours Israël comme un pays ennemi en dépit du Traité de paix signé.

Ainsi, Mohamed Morsi a réaffirmé qu'il ne se rendrait pas en Israël, et qu'aucun responsable israélien ne viendrait en Egypte tant qu'aucun accord de paix n'était signé entre Israël et les palestiniens.

Une déclaration faite au cours d'un long entretien de plus de deux heures accordé à la chaine qatari Al Jazeera; selon le Président égyptien, le traité de paix entre les deux pays relève de la "détermination et de la volonté de l'Egypte", mais qu'aucune véritable paix n'interviendra sans la résolution de conflit israélo-palestinien, un conflit qui "nie les droits des palestiniens".
#3247060
Les printemps arabes ont encore accentué les tensions entre communautés chiites et sunnites dans le monde arabe.
....
LA CRISE SYRIENNE CRISTALLISE L’AFFRONTEMENT

« L’autre facteur d’accroissement des tensions chiites-sunnites est clairement la crise syrienne, estime Sabrina Mervin. L’Arabie saoudite et le Qatar d’un côté, l’Iran et le Hezbollah de l’autre y mènent leur lutte d’influence, les premiers y soutiennent l’opposition sunnite et les seconds le régime dominé par la minorité alaouite (10 % de la population) dont est issue la famille de Bachar Al Assad. »

Les puissances arabes du Golfe, toujours inquiètes de la volonté de suprématie de l’Iran, ont compris tout l’intérêt qu’elles trouveraient à la chute du régime alaouite de Damas, au profit des sunnites de Syrie (60 % de la population). Si le régime de Bachar Al Assad s’effondre, l’axe chiite (Iran-Irak-Syrie-Hezbollah libanais) serait détruit et l’Iran, dont ils redoutent qu’il ne finisse par se doter de la bombe atomique, s’en retrouverait considérablement affaibli. Les monarchies du Golfe ont ainsi mis à disposition des rebelles et des Frères musulmans syriens armes et munitions, afin qu’ils se débarrassent du leader syrien avec lequel elles n’ont pourtant pas toujours été en mauvais termes.
http://nosnondits.wordpress.com/2013/04 ... nde-arabe/
  • 1
  • 233
  • 234
  • 235
  • 236
  • 237
  • 238
Vitesse de la lumière

On peut en balancer une à la con : Si la v[…]

Macron et son initiative de défense Européenne

Les Pays-Bas ne veulent pas d'une armée […]

Médecins burn-out

c'est le syndrome du ténia, cher à M[…]

Il gagne combien Hanouna ? Bein 50 millions d'e[…]