Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui ne concerne pas l'Europe, de la politique étrangère de la France, des événements et conflits mondiaux, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4611259
Plariste le Revanite a écrit :
15 mars 2019, 10:55
agri-info-intox a écrit :juste leur destruction par bombardement militaire de la glorieuse armée américaine :D
Un évangéliste modéré souhaite que la glorieuse terre qu'est :



Vous rase la gueule à coup d'ogive nucléaire.

(Je parodie certaines personnes sur ce forum...)
Et ? Moi je n'ai pas trop contre les ricains, mais je n'aime pas leur culture, leurs us et coutumes. Et bien je ne vais pas chez eux et encore moins n'y émigre.
Ils sont un peu expansionnistes mais faut reconnaître que par exemple les japonais les avaient un peu cherché...
C'est terrible cette manie des musulmans à vouloir s'incruster chez les gens qu'ils détestent. Car en plus ils n'ont besoin de personne pour faire coule le sang.
#4611260
agri-info-intox a écrit :
15 mars 2019, 10:47
[smilie=005a.gif] certains disent aussi que les attentats du Bataclan visaient des adeptes du sataniste et que Dieu les a puni .


Paris ou Christchurch, ce sont les mêmes ; des criminels qui travaillent au déclenchement de guerres ethnico religieuses sur l'ensemble de la planète
relativisme complètement débile issu d'un cerveau malade : d'un côté on a un type isolé, sans support et qui agit seul suivant des motifs plus ou moins étayés, et de l'autre des groupes organisés, un état même, avec une idéologie, des camps d'entrainement, des stocks, qui forment des soldats avec le bagage mental requis.
katou a/ont remercié ça
#4611262
Cadmos a écrit :
15 mars 2019, 12:48
Brenton Tarrant : 49 morts dans 2 mosquées
Baruch Goldstein : 29 morts dans 1 mosquée - petit joueur le Baruch...

Pour le moment, Anders Breivik tient la corde avec 77 morts à Utoya, record à battre dans la catégorie "fusillades" (non, ce n'est pas un "attentat", merci agri) de masse de nos amis suprémacistes

La compétition reste très ouverte.
Breivik n'est pas comparable, car il ne ciblait pas des musulmans, juste des politisés islamophiles.

Mais c'est peanuts comparés aux attentats islamistes.
Cela confirme ce que je disais précédemment, en matière de terrorisme pour la supériorité du monde musulman sur l'occidental
#4611264
Il me semble avoir "joui" dire que le gars aurait eu son érection juste après son passage en France ... Comme David Vincent, il avait vu des "envahisseurs" partout dont le but est de coloniser la Terre et principalement la France. A sa manière, il a tenté de convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé .... [smilie=icon_smile040.gif]
#4611265
agri-info-intox a écrit :
15 mars 2019, 11:14
on notera que la police a fait le choix de ne pas éliminer les terroristes
Faut dire que c'est un exemplaire rare qui, vraisemblablement, est très causant.
Mais lors du dernier attentat en France le choix a été le même, seule la femme s'est rendue non maîtrisable...enfin même shiappa n'a pas protesté alors c'est une version crédible [smilie=icon_smile034.gif]
#4611266
Cadmos a écrit :
15 mars 2019, 12:48

Pour le moment, Anders Breivik tient la corde avec 77 morts à Utoya, record à battre dans la catégorie "fusillades" (non, ce n'est pas un "attentat", merci agri) de masse de nos amis suprémacistes

La compétition reste très ouverte.
Battu par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel dans la catégorie "accidents de la route" avec 86 victimes.

('tain, ces gus ont déjà un blaze à coucher dehors, faut encore qu'ils s'en collent un composé).
#4611267
spitfire a écrit :
15 mars 2019, 13:27
Napoléon a écrit :
15 mars 2019, 08:35
99% des attentats de ce type sont commis par des musulmans, faut bien que le 1% s'exprime [smilie=icon_smile034.gif]
D'où sortez vous ce 1%?

Anders Breivik, Stephen Craig Paddock, James Holmes, Adam Lamza, Richard Durn, Kaarst Tates, Timothy McVey, Swami Aseemanand, Shoko Asahara, entre autres, ne sont pas des musulmans et ils ont fait du dégât et beaucoup de morts lors d'opérations à caractère terroriste.
Ca y est, tu as ratissé les fonds de tiroirs pour trouver 10 noms ? bravo !

Tu veux que je te cite les musulman maintenant ? et encore "on" ne comptabilise même plus les "petits" attentats qui ont lieu par dizaine chaque jours en islamie (fin fond de l'aghanistan, etc...)

Rien que pour 2018 (toi tu t'étale sur des dizaines d'année pour trouver 10 noms) :

Janvier

Nigeria : le 3 janvier 2018, un kamikaze fait 14 morts dans une mosquée, à Gamboru, dans l’État de Borno1.
Afghanistan : le 20 janvier 2018, une attaque contre l'hôtel Intercontinental à Kaboul fait 22 morts2.
Libye : le 23 janvier 2018, un double attentat à la voiture piégée, non revendiqué, est commis à Benghazi, près d'une mosquée salafiste après la prière, dans le quartier d’Al-Salmani, tuant au moins 33 personnes et faisant des dizaines de blessées. Des milices proches des salafistes avaient combattu avec les troupes du maréchal Khalifa Haftar contre les milices djihadistes3.
Mali : le 27 janvier 2018, des hommes armés tuent au moins 14 soldats dans le camp militaire de camp de Soumpi4. L'attentat est revendiqué par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans5.
Afghanistan : le 27 janvier 2018, une ambulance piégée explose près de l'hôpital Jamuriat à Kaboul, faisant 103 morts et 250 blessés6.
Afghanistan : le 29 janvier 2018, un commando de Daesh attaque l'Académie militaire de Kaboul, tuant 11 personnes7.
Yémen : le 30 janvier 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 11 morts dans le sud-est du pays8.

Février

Daghestan : le 18 février 2018, un homme ouvre le feu sur les fidèles qui sortaient d’une église orthodoxe dans la petite ville de Kizliar, dans l’est du Daghestan, province russe du Caucase à majorité musulmane. La fusillade est revendiquée par l’organisation État islamique9.
Somalie : le 23 février 2018, deux attentats à la voiture piégée visent le palais présidentiel et un hôtel, faisant au moins 38 morts et 20 blessés à Mogadiscio. Ils sont revendiqués par Harakat al-Chabab al-Moudjahidin10.
Afghanistan : le 24 février 2018, une série d'attentats menés par les Taliban font au moins 23 morts et une vingtaine de blessés. L'une des attaques est dirigée contre une base militaire, située à Farâh, dans l'ouest de l'Afghanistan11.

Mars

Burkina Faso : le 2 mars 2018, une double attaque vise l’ambassade de France et le Camp Guillaume, siège de l'état major des armées burkinabés à Ouagadougou, faisant 8 morts et plus de 80 blessés12.
Afghanistan : le 21 mars 2018, au moins 32 personnes sont tuées et une cinquantaine sont blessées, dans un attentat-suicide, revendiqué par l'État islamique, durant les célébrations du Nouvel an perse, devant l'Université de Kaboul13.
France : le 23 mars 2018, une série d'attaques à Carcassonne et Trèbes (Aude) fait 4 morts et 16 blessés. Le terroriste est abattu au cours d'une prise d'otage dans un Super U, au cours de laquelle le Colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame se fait tuer. L’État islamique revendique les 3 attaques quelques minutes après la fin de l'assaut du GIGN14.
Afghanistan : le 23 mars 2018, une voiture piégée explose à l'entrée d'un stade à Lashkar Gah, tuant au moins 14 personnes et blessant 47 autres15.
Égypte : le 24 mars 2018, une voiture piégée explose à Alexandrie, 2 policiers sont tués et 5 personnes sont blessées16.
Libye : le 29 mars 2018, un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de sécurité à Ajdabiya, fait 8 morts et 8 blessés17. L’État islamique revendique l'attentat le lendemain18.

Avril

Nigeria : le 1er avril 2018, une attaque de Boko Haram contre la grande ville de Maiduguri fait au moins 18 morts et 84 blessés19.
Pakistan : le 2 avril 2018, 4 chrétiens sont tués par balles à Quetta, dans une attaque revendiquée par l’État islamique20.
Irak : le 8 avril 2018, deux kamikazes se font exploser dans le quartier général de campagne du parti Al-Hal, à Hit, dans la province d'Al-Anbar21. 4 personnes sont tuées et 7 autres sont blessées au cours de l'attentat suicide21.
Irak : le 12 avril 2018, 16 personnes sont tuées et 14 autres sont blessées à Asdira, dans un attentat à la bombe contre des funérailles de combattants, tués la veille par l’État islamique22.
Mali : le 14 avril 2018, les camps de la Minusma et de la force Barkhane à Tombouctou sont la cible d'une attaque « sans précédent » qui fait un mort et une vingtaine de blessés, dont 7 soldats français. Les assaillants étaient déguisés en Casques bleus23,24.
Pakistan : le 15 avril 2018, deux chrétiens sont tués et trois autres sont blessés devant une église de Quetta, après une fusillade à l'arme automatique, revendiquée par l'État islamique25.
Afghanistan : le 22 avril 2018, un kamikaze se fait exploser devant un centre d'enregistrement pour les élections législatives, à Kaboul, et fait 60 morts (dont 21 femmes et 5 enfants) et 120 blessés26. L'attentat est revendiqué par l'État islamique26.
Afghanistan : le 30 avril 2018, un double attentat-suicide à Kaboul est mené par l'État islamique28. Le premier vise le siège des services de renseignement afghans et le second vise un groupe de journalistes, venus couvrir l'événement28. Le bilan fait état d'au moins 37 morts dont 6 à 9 journalistes tués et d'au moins 49 blessés28,29. Le même jour, un attentat-suicide, vise l'aéroport de Kandahar, 11 enfants qui étaient à proximité d'un convoi de l'OTAN sont tués par l'explosion et 16 personnes sont blessées30.

Mai

Nigeria : le 1er mai 2018, deux attentats-suicides perpétrés par Boko Haram à Mubi tuent 86 personnes31.
Libye : le 2 mai 2018, une fusillade et des attentats-suicides d'un commando de 4 membres de l’État islamique contre le siège de la Haute Commission électorale libyenne tuent 12 personnes et en blessent 7 autres32.
Afghanistan : le 6 mai 2018, 13 personnes sont tuées et 33 sont blessées dans un attentat à la bombe non-revendiqué (Daech et talibans suspectés) contre une mosquée qui servait de centre d’enregistrement sur les listes électorales dans la province de Khost, dans l'est du pays33.
Pakistan : le 6 mai 2018, une tentative d'assassinat du ministre de l’intérieur du Pakistan, Ahsan Iqba, a lieu lors d'un meeting électoral34.
Libye : le 8 mai 2018, deux personnes sont tuées dans un attentat-suicide, revendiqué par l’État islamique, contre un barrage tenu par l'Armée nationale libyenne, dans l'est du pays.
Afghanistan : le 9 mai 2018, des attaques coordonnées contre des commissariats de police à Kaboul font 10 victimes et au moins 23 blessés35. Les taliban et l'État islamique revendiquent tous les deux les attaques35.
Syrie : le 9 mai 2018, l'explosion d'une bombe dans le centre de Damas fait au moins 2 morts et 14 blessés36.
Somalie : le 9 mai 2018, un attentat à la voiture piégée, non-revendiqué mais attribué aux shebabs somaliens, tue 11 personnes et en blesse 10 autres sur un marché de Wanlaweyn, petite ville à 70 km au nord de Mogadiscio37.
France : le 12 mai 2018, une attaque au couteau à Paris, revendiquée par l'État islamique, fait 2 morts (dont le terroriste) et quatre blessés dont deux graves38.
Indonésie : le 13 mai 2018, des attentats à la bombe, revendiqués par l’État islamique, ciblent trois églises à Surabaya et font 14 morts et 41 blessés39,40.
Afghanistan : le 13 mai 2018, des hommes armés attaquent un bâtiment officiel à Jalalabad et tuent au moins dix personnes et en blessent 36 autres41. Les attaques sont revendiquées par le groupe État islamique41.
Indonésie : le 14 mai 2018, 4 kamikazes à moto se font exploser à proximité d'un commissariat de police à Surabaya et blessent une dizaine de personnes40.
Irak : le 16 mai 2018, un kamikaze fait au moins huit morts et une trentaine de blessés au cours d'un attentat-suicide à Bagdad44.
Afghanistan : le 19 mai 2018, un triple attentat à la bombe visant un match de cricket fait au moins huit morts et 45 blessés à Jalalabad45.
Afghanistan : le 22 mai 2018, 16 personnes sont tuées et 38 autres sont blessées à Kandahar, dans l'explosion d'un minibus piégé, que les forces de l'ordre n'ont pas eu le temps de désamorcer46.
Irak : le 23 mai 2018, 5 personnes sont tuées et 16 autres sont blessées à Bagdad, au cours d'un attentat suicide47.
Libye : le 24 mai 2018, l'explosion d'une voiture piégée fait 7 morts et une vingtaine de blessés à Benghazi48.
Canada : le 24 mai 2018, 15 personnes sont blessées après l'explosion d'une bombe dans un restaurant indien à Mississauga49. Deux suspects prennent la fuite49.
Mozambique : le 27 mai 2018, dix personnes sont décapitées lors d’une attaque attribuée à des islamistes du groupe Al-Chabab, commise dans la province du Cabo Delgado, non loin de la frontière tanzanienne50.
Nigeria : le 28 mai 2018, deux kamikazes activent leurs dispositifs explosifs et tuent au moins 3 personnes et en blessent 7 autres à Konduga51. L'attentat est attribué à Boko Haram51.
Belgique : le 29 mai 2018, à Liège, un homme armé d'un couteau, réussit à subtiliser l'arme de service d'une policière en patrouille et ouvre le feu. 3 personnes dont la policière et sa collègue sont tuées au cours de l'attaque52. L'attaque sera revendiquée, le lendemain par l'État Islamique.

Juin

Afghanistan : le 4 juin 2018, un kamikaze de l'État islamique fait 7 morts et 18 blessés à Kaboul, lors d'une réunion de responsables religieux53.
Niger : le 4 juin 2018, 3 kamikazes activent leurs ceintures explosives et font 10 morts et 37 blessés à Diffa54,55.
Cameroun : le 8 juin 2018, une attaque attribuée à Boko Haram fait 6 victimes à Maroua56.
Afghanistan : le 9 juin 2018, 19 policiers sont tués dans une attaque contre leur base, menée par les talibans, dans le nord du pays57.
Somalie : le 9 juin 2018, un attentat à la voiture piégée fait 7 blessés58. L'attentat est revendiqué par Al Shabab58.
Afghanistan : le 11 juin 2018, un attentat-suicide, revendiqué par Daech, fait au moins 13 morts et 31 blessés près d'un ministère à Kaboul59.
Israël : le 11 juin 2018, un attentat au couteau fait une blessée grave à Afoula60.
Afrique du Sud : le 14 juin 2018, un attentat au couteau dans une mosquée à Malmesbury fait 2 morts et 2 blessés61.
Afghanistan : le 16 juin 2018, un kamikaze se fait exploser, dans le district de Rodat, dans une foule célébrant un cessez-le-feu entre les talibans et les forces de sécurité, à l'occasion de la fin du ramadan. Le bilan fait état de 25 personnes tuées et d'au moins 54 autres blessées62.
Afghanistan : le 17 juin 2018, Daesh revendique un attentat suicide qui fait 18 morts et 49 blessés, à proximité du bureau du gouverneur de la province de Nangarhar, dans la ville de Jalalabad63.
Nigeria : le 17 juin 2018, des djihadistes présumés du groupe Boko Haram perpétuent un double attentat-suicide qui fait au moins 31 morts dans l'État de Borno64.
Afghanistan : le 20 juin 2018, au moins 30 policiers et soldats sont tués dans des attaques des talibans, dans l'ouest du pays65.
Éthiopie : le 23 juin 2018, une attaque à la grenade visant le Premier ministre fait 2 morts et 150 blessés à Addis-Abeba66.
Zimbabwe : le 23 juin 2018, un attentat à Bulawayo, visant le Président du Zimbabwe fait 41 blessés dont deux vice-présidents67.

Juillet

Afghanistan : le 1er juillet 2018, 20 personnes sont tuées dans un attentat-suicide sur un marché à Jalalabad, revendiqué par le groupe État islamique, qui affirme avoir voulu viser le président afghan68.
Mali : le 1er juillet 2018, un attentat à la voiture piégée à Gao fait 4 morts et 23 blessés dont 4 militaires français69.
Irak : le 1er juillet 2018, un attentat à la voiture piégée fait 1 mort et une vingtaine de blessés à Kirkouk70.
Niger : le 1er juillet 2018, dix soldats sont tués dans une attaque attribuée au groupe jihadiste Boko Haram contre une position militaire à Bla Brin71.
Tunisie : le 8 juillet 2018, six agents de la Garde nationale sont tués et trois autres sont blessés, lorsque leurs voitures ont été visées par un engin explosif dans le secteur d'Ain Sultan72.
Afghanistan : le 10 juillet 2018, un kamikaze qui ciblait les forces gouvernementales se fait exploser à proximité d'une station service à Jalalabad, faisant 12 morts73.
Pakistan : le 10 juillet 2018, durant la campagne pour les élections législatives pakistanaises de 2018, un attentat à la bombe à Peshawar, revendiqué par les talibans pakistanais, tue 22 personnes dont l'homme politique local Haroon Bilour74 en visant un rassemblement du Parti national Awami, une petite formation de gauche74.
Pakistan : le 13 juillet 2018, durant la campagne pour les élections législatives pakistanaises de 2018, un attentat suicide de l’État islamique fait au moins 149 morts et 200 blessés lors d'un meeting électoral de Mir Siraj Raisani (candidat Baluchistan Awami Party à un siège de député provincial, décédé lui aussi à cause de l'attentat74) à Mastung75. Le même jour, à Bannu, un autre attentat à la moto-piégée tue 4 personnes et en blesse 40 autres en essayant d'assassiner le candidat MMA Akram Khan Durrani mais ce dernier survit74.
Tchad : le 19 juillet 2018, 18 personnes sont tuées et 10 femmes sont enlevées sur le lac Tchad par des hommes identifiés comme appartenant au groupe jihadiste Boko Haram76.
Comores : un vice-président échappe à un attentat à l'arme automatique qui avait visé son véhicule sur l'île d'Anjouan77.
Afghanistan : le 22 juillet 2018, 14 personnes sont tuées et 60 autre sont blessées au cours d'un attentat-suicide, revendiqué par l'EI, à la sortie de l'aéroport de Kaboul, après l'arrivée du général Abdul Rashid Dostum, chef de guerre redouté du nord de l'Afghanistan78.
Canada : le 23 juillet 2018, un homme ouvre le feu au hasard sur des passants dans le quartier grec de Toronto. 3 personnes sont tuées dans cette attaque, dont l'auteur. L’État islamique revendique l'attentat79.
Kurdistan : le 23 juillet 2018, une fusillade suivie d'un attentat suicide blessent 2 policiers au siège du Gouvernement régional du Kurdistan irakien à Erbil80.
Libye : le 24 juillet 2018, un attentat contre un commissariat de police dans la localité d’Al-Aguila à l’est du pays fait plusieurs victimes81.
Pakistan : le 25 juillet 2018, un attentat suicide de l’État islamique près d'un bureau de vote de Quetta fait 31 morts et 70 blessés lors des élections législatives82.
Syrie : le 25 juillet 2018, une série d’attentats contre plusieurs villages dans la province de Soueida menée par l’État islamique fait près de 250 morts et des centaines de blessés83.
Afghanistan : le 28 juillet 2018, un attentat visant une école de sages-femmes à Jalalabad fait 4 morts dont les deux terroristes et 5 blessés84.
Tadjikistan : le 29 juillet 2018, une attaque de l’État islamique contre des touristes occidentaux en vélo fait quatre morts dans la région de Danghara85.
Algérie : le 30 juillet 2018, 7 militaires algériens sont tués lors d'un violent accrochage dans la daïra d'Azzaba, située dans la wilaya de Skikda. 3 terroristes sont également abattus86.
Philippines : le 31 juillet 2018, l'explosion d'une camionnette piégée à un point de contrôle de l'armée fait 11 morts à Lamitan. L’État islamique revendique l'attaque87.
Afghanistan : le 31 juillet 2018, un nouvel attentat à Jalalabad, contre un bâtiment gouvernemental, fait au moins 15 morts. Trois assaillants sont tués après cinq heures d'intenses combats avec les forces de sécurité88.


Août

Afghanistan : le 3 août 2018, un double attentat suicide dans une mosquée chiite de Gardêz fait 35 morts et 94 blessés90.
Venezuela : le 4 août 2018, un attentat au drone visant le président Nicolás Maduro fait 7 blessés91.
Afghanistan : le 5 août 2018, trois soldats de l'OTAN sont tués dans un attentat-suicide, revendiqué par les talibans, contre leur patrouille à Tchârikâr92.
Royaume-Uni : le 14 août 2018, un homme à bord d'une voiture fonce sur les barrières de sécurité devant le Parlement de Londres et renverse plusieurs personnes. Le bilan fait état de 3 blessés93.
Afghanistan : le 15 août 2018, un attentat suicide fait 48 morts et 67 blessés dans un centre éducatif d'un quartier chiite de Kaboul94.
Cisjordanie : le 16 août 2018, un attentat à la voiture bélier fait 1 mort près de Havat Gilad, dans la région de Samarie95.
Algérie : le 18 août 2018, un attentat à la roquette fait 2 morts et 4 blessés à Bouira96.
Espagne : le 20 août 2018, un homme armé d'un couteau s'attaque à un commissariat de Cornellà de Llobregat, près de Barcelone. L'auteur est immédiatement abattu par la police et la nature terroriste de l'attaque est confirmée peu de temps après97.
Tchétchénie : le 20 août 2018, une série d'attaques contre la police tchétchène fait plusieurs blessés dans ses rangs. Ces attaques en série sont revendiquées par l’État islamique98.
Afghanistan : le 21 août 2018, un attentat à la roquette blesse 6 civils et soldats à Kaboul. L’État islamique revendique cette attaque « spectaculaire » ayant duré plus de 6 heures, et affirme avoir voulu viser le palais présidentiel99.
Libye : le 23 août 2018, un attentat revendiqué par Daesh fait 4 morts et 7 blessés à l'est de Tripoli100.
Afghanistan : le 25 août 2018, un attentat fait 2 morts et 4 blessés lors d'un sit-in politique à Jalalabad.
Burkina Faso : le 27 août 2018, un attentat fait 7 morts après l'explosion d'un engin artisanal.
Kenya : le 29 août 2018, un attentat fait 5 morts et 10 blessés près de la frontière somalienne.
Irak : le 29 août 2018, un attentat à la voiture piégée fait 11 morts et 5 blessés à Al-Qaïm. L'État islamique revendique l'attentat.
Donetsk : le 31 août 2018, un attentat à l'engin explosif tue le président Alexandre Zakhartchenko et son garde du corps et blesse le Premier ministre des finances Alexandre Timofeïev.
Pays-Bas : le 31 août 2018, une personne attaque au couteau des passants à la gare d'Amsterdam, faisant 2 blessés de nationalité américaine101.

Septembre

Somalie : le 1er septembre 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 6 morts et 15 blessés à Mogadiscio. L'attentat est revendiqué par le groupe shebab102.
Afghanistan : le 5 septembre 2018, un double attentat-suicide visant un club de sport d'un quartier chiite de Kaboul fait 20 morts et 70 blessés103.
Somalie : le 10 septembre 2018, six personnes sont tuées dans un attentat à la voiture piégée à Mogadiscio, revendiqué par les shebab105.
Libye : le 10 septembre 2018, un attentat suicide contre le siège de la compagnie nationale libyenne de pétrole fait 2 morts. L'État islamique revendique l'attentat.
Afghanistan : le 11 septembre 2018, un kamikaze se fait exploser au milieu de manifestants, faisant 68 morts et 165 blessés, à 70 kilomètres de Jalalabad.
Pakistan : le 14 septembre 2018, un attentat à la bombe fait 3 morts et 2 blessés à Islamabad.
Burkina Faso : le 15 septembre 2018, un double attentat fait 8 morts et 3 blessés à Kompienbiga et Diabiga.
Iran : le 22 septembre 2018, 24 personnes sont tuées et des dizaines sont blessées à Ahvaz, par un commando armé, lors d'un défilé militaire106.

Octobre

Cisjordanie : le 7 octobre 2018 : Un ouvrier palestinien tue par balle 2 de ses collègues israéliens dans une usine de la colonie israélienne de Barkan. Il est abattu par l’armée israélienne le 13 décembre 2018 dans le camp de réfugiés d’Askar, à Naplouse108.
Afghanistan : le 9 octobre 2018, un attentat-suicide fait 8 morts et 11 blessés dans les bureaux d'un candidat aux élections législatives à Lashkar Gah109.
Afghanistan : le 13 octobre 2018, un attentat à la bombe fait 14 morts lors rassemblement électoral dans le district de Rustaq110.
Tunisie : le 29 octobre 2018, une femme se fait exploser dans le centre ville de Tunis. L'attaque fait 20 blessés dont 15 policiers115,116.
Danemark : le 30 octobre 2018, un attentat est déjoué sur le sol danois contre trois membres présumés du Mouvement arabe de lutte pour la libération d’Ahvaz117.

Novembre

Australie : le 9 novembre 2018, dans le centre de Melbourne, un homme incendie sa voiture remplie de bouteilles de gaz et poignarde des passants, faisant alors 1 mort et 2 blessés. Neutralisé par la police, il décède des suites de ses blessures par balle à l’hôpital. L'EI revendique l’attentat120.
Somalie : le 9 novembre 2018, une série d'explosions de voitures piégées fait au moins 47 morts et 100 blessés à Mogadiscio121.
Niger : dans la nuit du 21 novembre 2018, un commando de Boko Haram prend d’assaut des installations de la société française de forage Foraco, dans le sud-est du Niger, près de la frontière avec le Nigeria. L'attaque fait 8 morts, 7 employés nigériens et un fonctionnaire du ministère nigérien de l'Hydraulique. 7 autres personnes sont également blessées122.
Pakistan : le 23 novembre 2018, une bombe explose sur un marché de légumes des zones tribales, faisant au moins 31 morts et 50 blessés. L'engin explosif était dissimulé dans un carton de légumes, selon les autorités locales. L'attentat n'est pas encore revendiqué123. Le même jour, trois assaillants essayent de prendre d'assaut le consulat chinois à Karachi, mais sans succès. L'attaque se solde par la mort de deux policiers, de deux civils et des trois assaillants123. L'attentat est revendiqué par un groupe séparatiste, l’Armée de libération du Baloutchistan (ALB), extrêmement hostile aux intérêts chinois au Pakistan124.
Afghanistan : le 23 novembre 2018, un attentat suicide vise un rassemblement religieux à Kaboul, faisant au moins 50 morts et 72 blessés. Le 23 au soir, l’attentat n'était toujours pas revendiqué125.
Afghanistan : le 28 novembre 2018, une voiture piégée explose à proximité du bâtiment de la société de sécurité privée britannique G4S à Kaboul. L'attaque fait 10 morts dont 1 ressortissant britannique, ainsi que 29 blessés. Les Talibans revendiquent l'attentat126.

Décembre

Indonésie : le 2 décembre 2018, 31 ouvriers du bâtiment sont tués par balles dans la région reculée de Nduga (en) par des membres de l'Organisation pour une Papouasie libre127,128,129.
Somalie : le 4 décembre 2018, un attentat à la voiture piégée blesse grièvement un journaliste à Mogadiscio130.
Iran : le 6 décembre 2018, deux policiers sont tués à Chabahar dans un attentat-suicide. Le ministre iranien des Affaires étrangères accuse des « terroristes soutenus à l'étranger »131.
Cisjordanie : le 9 décembre 2018, un homme tire une rafale d'arme automatique sur un abri de bus près de la colonie israélienne d'Ofra. 7 personnes sont blessées, dont une femme enceinte. L'enfant ne survivra pas132,133.
Afghanistan : le 11 décembre 2018, douze personnes, dont huit civils, sont tuées lors d'un attentat-suicide revendiqué par les talibans, qui vise les forces de sécurité afghanes près de Kaboul134.
France : le 11 décembre 2018, un homme ouvre le feu sur les passants dans le centre-ville de Strasbourg, à proximité du marché de Noël, faisant 5 morts et 11 blessés135,136.,137. Le terroriste est un strasbourgeois de 29 ans, connu pour banditisme et intégrisme religieux. Il est tué par trois policiers en patrouille dans le quartier du Neudorf, après deux jours de traque par les forces de l'ordre138,139.
Cisjordanie : le 13 décembre 2018, un homme tue par balle 2 soldats israéliens à l’avant-poste de Givat Assaf132,140.
Maroc : le 17 décembre 2018, les corps de deux étudiantes, l'une norvégienne et l'autre danoise, sont retrouvés dans une région du Haut-Atlas, près du village d'Imlil. Elles ont été tuées à l'arme blanche et l'une des victime a été décapitée. Les autorités marocaines suspectent la piste terroriste après l'arrestation de quatre suspects appartenant à un groupe d’extrémistes islamistes142.
Somalie : le 22 décembre 2018, une double attaque à la voiture piégée près du palais présidentiel de Mogadiscio fait au moins 7 morts et 10 blessés. L’attentat est revendiqué par les islamistes Shebab143.
Afghanistan : le 24 décembre 2018, un complexe gouvernemental, abritant le ministère des Travaux publics et du Travail et des Affaires sociales à Kaboul, est attaqué par 4 assaillants ainsi qu'une voiture piégée. L’assaut dure plusieurs heures et fait au moins 43 morts et 10 blessés144.
Chine : le 25 décembre 2018, à Longyan, un homme armé d'un couteau prend le contrôle d'un autobus et renverse volontairement plusieurs personnes. L'attaque fait au moins 5 morts et 22 blessés. L'individu est interpellé par la police145.
Libye : le 25 décembre 2018, trois kamikazes attaquent le bâtiment du ministère des Affaires étrangères à Tripoli, faisait 3 morts, dont un diplomate et 6 blessés 146.
Grèce : le 27 décembre 2018, une bombe artisanale explose devant une église dans le centre ville d’Athènes. L’explosion blesse un passant et un policier venu vérifier le colis suspect. Des anarchistes d’extrême gauche sont suspectés147.
Égypte : le 28 décembre 2018, trois touristes vietnamiens, ainsi que leur guide sont tués et 12 autres personnes sont blessées dans l'explosion d'une bombe contre leur bus près des pyramides de Gizeh148. Le lendemain, les autorités égyptiennes affirment avoir tué 40 terroristes dans des raids alors que ceux-ci préparaient d'autres attaques contre des touristes149.

Petit joueur va !

Tes amis islamistes font plus d'attentats en 1 semaine que tout l'ED en 10 ans et tu trouves encore le moyen de les défendre... pitoyable !
#4611273
Napoléon a écrit :
15 mars 2019, 14:04
spitfire a écrit :
15 mars 2019, 13:27
Napoléon a écrit :
15 mars 2019, 08:35
99% des attentats de ce type sont commis par des musulmans, faut bien que le 1% s'exprime [smilie=icon_smile034.gif]
D'où sortez vous ce 1%?

Anders Breivik, Stephen Craig Paddock, James Holmes, Adam Lamza, Richard Durn, Kaarst Tates, Timothy McVey, Swami Aseemanand, Shoko Asahara, entre autres, ne sont pas des musulmans et ils ont fait du dégât et beaucoup de morts lors d'opérations à caractère terroriste.
Ca y est, tu as ratissé les fonds de tiroirs pour trouver 10 noms ? bravo !

Tu veux que je te cite les musulman maintenant ? et encore "on" ne comptabilise même plus les "petits" attentats qui ont lieu par dizaine chaque jours en islamie (fin fond de l'aghanistan, etc...)

Rien que pour 2018 (toi tu t'étale sur des dizaines d'année pour trouver 10 noms) :

Janvier

Nigeria : le 3 janvier 2018, un kamikaze fait 14 morts dans une mosquée, à Gamboru, dans l’État de Borno1.
Afghanistan : le 20 janvier 2018, une attaque contre l'hôtel Intercontinental à Kaboul fait 22 morts2.
Libye : le 23 janvier 2018, un double attentat à la voiture piégée, non revendiqué, est commis à Benghazi, près d'une mosquée salafiste après la prière, dans le quartier d’Al-Salmani, tuant au moins 33 personnes et faisant des dizaines de blessées. Des milices proches des salafistes avaient combattu avec les troupes du maréchal Khalifa Haftar contre les milices djihadistes3.
Mali : le 27 janvier 2018, des hommes armés tuent au moins 14 soldats dans le camp militaire de camp de Soumpi4. L'attentat est revendiqué par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans5.
Afghanistan : le 27 janvier 2018, une ambulance piégée explose près de l'hôpital Jamuriat à Kaboul, faisant 103 morts et 250 blessés6.
Afghanistan : le 29 janvier 2018, un commando de Daesh attaque l'Académie militaire de Kaboul, tuant 11 personnes7.
Yémen : le 30 janvier 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 11 morts dans le sud-est du pays8.

Février

Daghestan : le 18 février 2018, un homme ouvre le feu sur les fidèles qui sortaient d’une église orthodoxe dans la petite ville de Kizliar, dans l’est du Daghestan, province russe du Caucase à majorité musulmane. La fusillade est revendiquée par l’organisation État islamique9.
Somalie : le 23 février 2018, deux attentats à la voiture piégée visent le palais présidentiel et un hôtel, faisant au moins 38 morts et 20 blessés à Mogadiscio. Ils sont revendiqués par Harakat al-Chabab al-Moudjahidin10.
Afghanistan : le 24 février 2018, une série d'attentats menés par les Taliban font au moins 23 morts et une vingtaine de blessés. L'une des attaques est dirigée contre une base militaire, située à Farâh, dans l'ouest de l'Afghanistan11.

Mars

Burkina Faso : le 2 mars 2018, une double attaque vise l’ambassade de France et le Camp Guillaume, siège de l'état major des armées burkinabés à Ouagadougou, faisant 8 morts et plus de 80 blessés12.
Afghanistan : le 21 mars 2018, au moins 32 personnes sont tuées et une cinquantaine sont blessées, dans un attentat-suicide, revendiqué par l'État islamique, durant les célébrations du Nouvel an perse, devant l'Université de Kaboul13.
France : le 23 mars 2018, une série d'attaques à Carcassonne et Trèbes (Aude) fait 4 morts et 16 blessés. Le terroriste est abattu au cours d'une prise d'otage dans un Super U, au cours de laquelle le Colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame se fait tuer. L’État islamique revendique les 3 attaques quelques minutes après la fin de l'assaut du GIGN14.
Afghanistan : le 23 mars 2018, une voiture piégée explose à l'entrée d'un stade à Lashkar Gah, tuant au moins 14 personnes et blessant 47 autres15.
Égypte : le 24 mars 2018, une voiture piégée explose à Alexandrie, 2 policiers sont tués et 5 personnes sont blessées16.
Libye : le 29 mars 2018, un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de sécurité à Ajdabiya, fait 8 morts et 8 blessés17. L’État islamique revendique l'attentat le lendemain18.

Avril

Nigeria : le 1er avril 2018, une attaque de Boko Haram contre la grande ville de Maiduguri fait au moins 18 morts et 84 blessés19.
Pakistan : le 2 avril 2018, 4 chrétiens sont tués par balles à Quetta, dans une attaque revendiquée par l’État islamique20.
Irak : le 8 avril 2018, deux kamikazes se font exploser dans le quartier général de campagne du parti Al-Hal, à Hit, dans la province d'Al-Anbar21. 4 personnes sont tuées et 7 autres sont blessées au cours de l'attentat suicide21.
Irak : le 12 avril 2018, 16 personnes sont tuées et 14 autres sont blessées à Asdira, dans un attentat à la bombe contre des funérailles de combattants, tués la veille par l’État islamique22.
Mali : le 14 avril 2018, les camps de la Minusma et de la force Barkhane à Tombouctou sont la cible d'une attaque « sans précédent » qui fait un mort et une vingtaine de blessés, dont 7 soldats français. Les assaillants étaient déguisés en Casques bleus23,24.
Pakistan : le 15 avril 2018, deux chrétiens sont tués et trois autres sont blessés devant une église de Quetta, après une fusillade à l'arme automatique, revendiquée par l'État islamique25.
Afghanistan : le 22 avril 2018, un kamikaze se fait exploser devant un centre d'enregistrement pour les élections législatives, à Kaboul, et fait 60 morts (dont 21 femmes et 5 enfants) et 120 blessés26. L'attentat est revendiqué par l'État islamique26.
Afghanistan : le 30 avril 2018, un double attentat-suicide à Kaboul est mené par l'État islamique28. Le premier vise le siège des services de renseignement afghans et le second vise un groupe de journalistes, venus couvrir l'événement28. Le bilan fait état d'au moins 37 morts dont 6 à 9 journalistes tués et d'au moins 49 blessés28,29. Le même jour, un attentat-suicide, vise l'aéroport de Kandahar, 11 enfants qui étaient à proximité d'un convoi de l'OTAN sont tués par l'explosion et 16 personnes sont blessées30.

Mai

Nigeria : le 1er mai 2018, deux attentats-suicides perpétrés par Boko Haram à Mubi tuent 86 personnes31.
Libye : le 2 mai 2018, une fusillade et des attentats-suicides d'un commando de 4 membres de l’État islamique contre le siège de la Haute Commission électorale libyenne tuent 12 personnes et en blessent 7 autres32.
Afghanistan : le 6 mai 2018, 13 personnes sont tuées et 33 sont blessées dans un attentat à la bombe non-revendiqué (Daech et talibans suspectés) contre une mosquée qui servait de centre d’enregistrement sur les listes électorales dans la province de Khost, dans l'est du pays33.
Pakistan : le 6 mai 2018, une tentative d'assassinat du ministre de l’intérieur du Pakistan, Ahsan Iqba, a lieu lors d'un meeting électoral34.
Libye : le 8 mai 2018, deux personnes sont tuées dans un attentat-suicide, revendiqué par l’État islamique, contre un barrage tenu par l'Armée nationale libyenne, dans l'est du pays.
Afghanistan : le 9 mai 2018, des attaques coordonnées contre des commissariats de police à Kaboul font 10 victimes et au moins 23 blessés35. Les taliban et l'État islamique revendiquent tous les deux les attaques35.
Syrie : le 9 mai 2018, l'explosion d'une bombe dans le centre de Damas fait au moins 2 morts et 14 blessés36.
Somalie : le 9 mai 2018, un attentat à la voiture piégée, non-revendiqué mais attribué aux shebabs somaliens, tue 11 personnes et en blesse 10 autres sur un marché de Wanlaweyn, petite ville à 70 km au nord de Mogadiscio37.
France : le 12 mai 2018, une attaque au couteau à Paris, revendiquée par l'État islamique, fait 2 morts (dont le terroriste) et quatre blessés dont deux graves38.
Indonésie : le 13 mai 2018, des attentats à la bombe, revendiqués par l’État islamique, ciblent trois églises à Surabaya et font 14 morts et 41 blessés39,40.
Afghanistan : le 13 mai 2018, des hommes armés attaquent un bâtiment officiel à Jalalabad et tuent au moins dix personnes et en blessent 36 autres41. Les attaques sont revendiquées par le groupe État islamique41.
Indonésie : le 14 mai 2018, 4 kamikazes à moto se font exploser à proximité d'un commissariat de police à Surabaya et blessent une dizaine de personnes40.
Irak : le 16 mai 2018, un kamikaze fait au moins huit morts et une trentaine de blessés au cours d'un attentat-suicide à Bagdad44.
Afghanistan : le 19 mai 2018, un triple attentat à la bombe visant un match de cricket fait au moins huit morts et 45 blessés à Jalalabad45.
Afghanistan : le 22 mai 2018, 16 personnes sont tuées et 38 autres sont blessées à Kandahar, dans l'explosion d'un minibus piégé, que les forces de l'ordre n'ont pas eu le temps de désamorcer46.
Irak : le 23 mai 2018, 5 personnes sont tuées et 16 autres sont blessées à Bagdad, au cours d'un attentat suicide47.
Libye : le 24 mai 2018, l'explosion d'une voiture piégée fait 7 morts et une vingtaine de blessés à Benghazi48.
Canada : le 24 mai 2018, 15 personnes sont blessées après l'explosion d'une bombe dans un restaurant indien à Mississauga49. Deux suspects prennent la fuite49.
Mozambique : le 27 mai 2018, dix personnes sont décapitées lors d’une attaque attribuée à des islamistes du groupe Al-Chabab, commise dans la province du Cabo Delgado, non loin de la frontière tanzanienne50.
Nigeria : le 28 mai 2018, deux kamikazes activent leurs dispositifs explosifs et tuent au moins 3 personnes et en blessent 7 autres à Konduga51. L'attentat est attribué à Boko Haram51.
Belgique : le 29 mai 2018, à Liège, un homme armé d'un couteau, réussit à subtiliser l'arme de service d'une policière en patrouille et ouvre le feu. 3 personnes dont la policière et sa collègue sont tuées au cours de l'attaque52. L'attaque sera revendiquée, le lendemain par l'État Islamique.

Juin

Afghanistan : le 4 juin 2018, un kamikaze de l'État islamique fait 7 morts et 18 blessés à Kaboul, lors d'une réunion de responsables religieux53.
Niger : le 4 juin 2018, 3 kamikazes activent leurs ceintures explosives et font 10 morts et 37 blessés à Diffa54,55.
Cameroun : le 8 juin 2018, une attaque attribuée à Boko Haram fait 6 victimes à Maroua56.
Afghanistan : le 9 juin 2018, 19 policiers sont tués dans une attaque contre leur base, menée par les talibans, dans le nord du pays57.
Somalie : le 9 juin 2018, un attentat à la voiture piégée fait 7 blessés58. L'attentat est revendiqué par Al Shabab58.
Afghanistan : le 11 juin 2018, un attentat-suicide, revendiqué par Daech, fait au moins 13 morts et 31 blessés près d'un ministère à Kaboul59.
Israël : le 11 juin 2018, un attentat au couteau fait une blessée grave à Afoula60.
Afrique du Sud : le 14 juin 2018, un attentat au couteau dans une mosquée à Malmesbury fait 2 morts et 2 blessés61.
Afghanistan : le 16 juin 2018, un kamikaze se fait exploser, dans le district de Rodat, dans une foule célébrant un cessez-le-feu entre les talibans et les forces de sécurité, à l'occasion de la fin du ramadan. Le bilan fait état de 25 personnes tuées et d'au moins 54 autres blessées62.
Afghanistan : le 17 juin 2018, Daesh revendique un attentat suicide qui fait 18 morts et 49 blessés, à proximité du bureau du gouverneur de la province de Nangarhar, dans la ville de Jalalabad63.
Nigeria : le 17 juin 2018, des djihadistes présumés du groupe Boko Haram perpétuent un double attentat-suicide qui fait au moins 31 morts dans l'État de Borno64.
Afghanistan : le 20 juin 2018, au moins 30 policiers et soldats sont tués dans des attaques des talibans, dans l'ouest du pays65.
Éthiopie : le 23 juin 2018, une attaque à la grenade visant le Premier ministre fait 2 morts et 150 blessés à Addis-Abeba66.
Zimbabwe : le 23 juin 2018, un attentat à Bulawayo, visant le Président du Zimbabwe fait 41 blessés dont deux vice-présidents67.

Juillet

Afghanistan : le 1er juillet 2018, 20 personnes sont tuées dans un attentat-suicide sur un marché à Jalalabad, revendiqué par le groupe État islamique, qui affirme avoir voulu viser le président afghan68.
Mali : le 1er juillet 2018, un attentat à la voiture piégée à Gao fait 4 morts et 23 blessés dont 4 militaires français69.
Irak : le 1er juillet 2018, un attentat à la voiture piégée fait 1 mort et une vingtaine de blessés à Kirkouk70.
Niger : le 1er juillet 2018, dix soldats sont tués dans une attaque attribuée au groupe jihadiste Boko Haram contre une position militaire à Bla Brin71.
Tunisie : le 8 juillet 2018, six agents de la Garde nationale sont tués et trois autres sont blessés, lorsque leurs voitures ont été visées par un engin explosif dans le secteur d'Ain Sultan72.
Afghanistan : le 10 juillet 2018, un kamikaze qui ciblait les forces gouvernementales se fait exploser à proximité d'une station service à Jalalabad, faisant 12 morts73.
Pakistan : le 10 juillet 2018, durant la campagne pour les élections législatives pakistanaises de 2018, un attentat à la bombe à Peshawar, revendiqué par les talibans pakistanais, tue 22 personnes dont l'homme politique local Haroon Bilour74 en visant un rassemblement du Parti national Awami, une petite formation de gauche74.
Pakistan : le 13 juillet 2018, durant la campagne pour les élections législatives pakistanaises de 2018, un attentat suicide de l’État islamique fait au moins 149 morts et 200 blessés lors d'un meeting électoral de Mir Siraj Raisani (candidat Baluchistan Awami Party à un siège de député provincial, décédé lui aussi à cause de l'attentat74) à Mastung75. Le même jour, à Bannu, un autre attentat à la moto-piégée tue 4 personnes et en blesse 40 autres en essayant d'assassiner le candidat MMA Akram Khan Durrani mais ce dernier survit74.
Tchad : le 19 juillet 2018, 18 personnes sont tuées et 10 femmes sont enlevées sur le lac Tchad par des hommes identifiés comme appartenant au groupe jihadiste Boko Haram76.
Comores : un vice-président échappe à un attentat à l'arme automatique qui avait visé son véhicule sur l'île d'Anjouan77.
Afghanistan : le 22 juillet 2018, 14 personnes sont tuées et 60 autre sont blessées au cours d'un attentat-suicide, revendiqué par l'EI, à la sortie de l'aéroport de Kaboul, après l'arrivée du général Abdul Rashid Dostum, chef de guerre redouté du nord de l'Afghanistan78.
Canada : le 23 juillet 2018, un homme ouvre le feu au hasard sur des passants dans le quartier grec de Toronto. 3 personnes sont tuées dans cette attaque, dont l'auteur. L’État islamique revendique l'attentat79.
Kurdistan : le 23 juillet 2018, une fusillade suivie d'un attentat suicide blessent 2 policiers au siège du Gouvernement régional du Kurdistan irakien à Erbil80.
Libye : le 24 juillet 2018, un attentat contre un commissariat de police dans la localité d’Al-Aguila à l’est du pays fait plusieurs victimes81.
Pakistan : le 25 juillet 2018, un attentat suicide de l’État islamique près d'un bureau de vote de Quetta fait 31 morts et 70 blessés lors des élections législatives82.
Syrie : le 25 juillet 2018, une série d’attentats contre plusieurs villages dans la province de Soueida menée par l’État islamique fait près de 250 morts et des centaines de blessés83.
Afghanistan : le 28 juillet 2018, un attentat visant une école de sages-femmes à Jalalabad fait 4 morts dont les deux terroristes et 5 blessés84.
Tadjikistan : le 29 juillet 2018, une attaque de l’État islamique contre des touristes occidentaux en vélo fait quatre morts dans la région de Danghara85.
Algérie : le 30 juillet 2018, 7 militaires algériens sont tués lors d'un violent accrochage dans la daïra d'Azzaba, située dans la wilaya de Skikda. 3 terroristes sont également abattus86.
Philippines : le 31 juillet 2018, l'explosion d'une camionnette piégée à un point de contrôle de l'armée fait 11 morts à Lamitan. L’État islamique revendique l'attaque87.
Afghanistan : le 31 juillet 2018, un nouvel attentat à Jalalabad, contre un bâtiment gouvernemental, fait au moins 15 morts. Trois assaillants sont tués après cinq heures d'intenses combats avec les forces de sécurité88.


Août

Afghanistan : le 3 août 2018, un double attentat suicide dans une mosquée chiite de Gardêz fait 35 morts et 94 blessés90.
Venezuela : le 4 août 2018, un attentat au drone visant le président Nicolás Maduro fait 7 blessés91.
Afghanistan : le 5 août 2018, trois soldats de l'OTAN sont tués dans un attentat-suicide, revendiqué par les talibans, contre leur patrouille à Tchârikâr92.
Royaume-Uni : le 14 août 2018, un homme à bord d'une voiture fonce sur les barrières de sécurité devant le Parlement de Londres et renverse plusieurs personnes. Le bilan fait état de 3 blessés93.
Afghanistan : le 15 août 2018, un attentat suicide fait 48 morts et 67 blessés dans un centre éducatif d'un quartier chiite de Kaboul94.
Cisjordanie : le 16 août 2018, un attentat à la voiture bélier fait 1 mort près de Havat Gilad, dans la région de Samarie95.
Algérie : le 18 août 2018, un attentat à la roquette fait 2 morts et 4 blessés à Bouira96.
Espagne : le 20 août 2018, un homme armé d'un couteau s'attaque à un commissariat de Cornellà de Llobregat, près de Barcelone. L'auteur est immédiatement abattu par la police et la nature terroriste de l'attaque est confirmée peu de temps après97.
Tchétchénie : le 20 août 2018, une série d'attaques contre la police tchétchène fait plusieurs blessés dans ses rangs. Ces attaques en série sont revendiquées par l’État islamique98.
Afghanistan : le 21 août 2018, un attentat à la roquette blesse 6 civils et soldats à Kaboul. L’État islamique revendique cette attaque « spectaculaire » ayant duré plus de 6 heures, et affirme avoir voulu viser le palais présidentiel99.
Libye : le 23 août 2018, un attentat revendiqué par Daesh fait 4 morts et 7 blessés à l'est de Tripoli100.
Afghanistan : le 25 août 2018, un attentat fait 2 morts et 4 blessés lors d'un sit-in politique à Jalalabad.
Burkina Faso : le 27 août 2018, un attentat fait 7 morts après l'explosion d'un engin artisanal.
Kenya : le 29 août 2018, un attentat fait 5 morts et 10 blessés près de la frontière somalienne.
Irak : le 29 août 2018, un attentat à la voiture piégée fait 11 morts et 5 blessés à Al-Qaïm. L'État islamique revendique l'attentat.
Donetsk : le 31 août 2018, un attentat à l'engin explosif tue le président Alexandre Zakhartchenko et son garde du corps et blesse le Premier ministre des finances Alexandre Timofeïev.
Pays-Bas : le 31 août 2018, une personne attaque au couteau des passants à la gare d'Amsterdam, faisant 2 blessés de nationalité américaine101.

Septembre

Somalie : le 1er septembre 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 6 morts et 15 blessés à Mogadiscio. L'attentat est revendiqué par le groupe shebab102.
Afghanistan : le 5 septembre 2018, un double attentat-suicide visant un club de sport d'un quartier chiite de Kaboul fait 20 morts et 70 blessés103.
Somalie : le 10 septembre 2018, six personnes sont tuées dans un attentat à la voiture piégée à Mogadiscio, revendiqué par les shebab105.
Libye : le 10 septembre 2018, un attentat suicide contre le siège de la compagnie nationale libyenne de pétrole fait 2 morts. L'État islamique revendique l'attentat.
Afghanistan : le 11 septembre 2018, un kamikaze se fait exploser au milieu de manifestants, faisant 68 morts et 165 blessés, à 70 kilomètres de Jalalabad.
Pakistan : le 14 septembre 2018, un attentat à la bombe fait 3 morts et 2 blessés à Islamabad.
Burkina Faso : le 15 septembre 2018, un double attentat fait 8 morts et 3 blessés à Kompienbiga et Diabiga.
Iran : le 22 septembre 2018, 24 personnes sont tuées et des dizaines sont blessées à Ahvaz, par un commando armé, lors d'un défilé militaire106.

Octobre

Cisjordanie : le 7 octobre 2018 : Un ouvrier palestinien tue par balle 2 de ses collègues israéliens dans une usine de la colonie israélienne de Barkan. Il est abattu par l’armée israélienne le 13 décembre 2018 dans le camp de réfugiés d’Askar, à Naplouse108.
Afghanistan : le 9 octobre 2018, un attentat-suicide fait 8 morts et 11 blessés dans les bureaux d'un candidat aux élections législatives à Lashkar Gah109.
Afghanistan : le 13 octobre 2018, un attentat à la bombe fait 14 morts lors rassemblement électoral dans le district de Rustaq110.
Tunisie : le 29 octobre 2018, une femme se fait exploser dans le centre ville de Tunis. L'attaque fait 20 blessés dont 15 policiers115,116.
Danemark : le 30 octobre 2018, un attentat est déjoué sur le sol danois contre trois membres présumés du Mouvement arabe de lutte pour la libération d’Ahvaz117.

Novembre

Australie : le 9 novembre 2018, dans le centre de Melbourne, un homme incendie sa voiture remplie de bouteilles de gaz et poignarde des passants, faisant alors 1 mort et 2 blessés. Neutralisé par la police, il décède des suites de ses blessures par balle à l’hôpital. L'EI revendique l’attentat120.
Somalie : le 9 novembre 2018, une série d'explosions de voitures piégées fait au moins 47 morts et 100 blessés à Mogadiscio121.
Niger : dans la nuit du 21 novembre 2018, un commando de Boko Haram prend d’assaut des installations de la société française de forage Foraco, dans le sud-est du Niger, près de la frontière avec le Nigeria. L'attaque fait 8 morts, 7 employés nigériens et un fonctionnaire du ministère nigérien de l'Hydraulique. 7 autres personnes sont également blessées122.
Pakistan : le 23 novembre 2018, une bombe explose sur un marché de légumes des zones tribales, faisant au moins 31 morts et 50 blessés. L'engin explosif était dissimulé dans un carton de légumes, selon les autorités locales. L'attentat n'est pas encore revendiqué123. Le même jour, trois assaillants essayent de prendre d'assaut le consulat chinois à Karachi, mais sans succès. L'attaque se solde par la mort de deux policiers, de deux civils et des trois assaillants123. L'attentat est revendiqué par un groupe séparatiste, l’Armée de libération du Baloutchistan (ALB), extrêmement hostile aux intérêts chinois au Pakistan124.
Afghanistan : le 23 novembre 2018, un attentat suicide vise un rassemblement religieux à Kaboul, faisant au moins 50 morts et 72 blessés. Le 23 au soir, l’attentat n'était toujours pas revendiqué125.
Afghanistan : le 28 novembre 2018, une voiture piégée explose à proximité du bâtiment de la société de sécurité privée britannique G4S à Kaboul. L'attaque fait 10 morts dont 1 ressortissant britannique, ainsi que 29 blessés. Les Talibans revendiquent l'attentat126.

Décembre

Indonésie : le 2 décembre 2018, 31 ouvriers du bâtiment sont tués par balles dans la région reculée de Nduga (en) par des membres de l'Organisation pour une Papouasie libre127,128,129.
Somalie : le 4 décembre 2018, un attentat à la voiture piégée blesse grièvement un journaliste à Mogadiscio130.
Iran : le 6 décembre 2018, deux policiers sont tués à Chabahar dans un attentat-suicide. Le ministre iranien des Affaires étrangères accuse des « terroristes soutenus à l'étranger »131.
Cisjordanie : le 9 décembre 2018, un homme tire une rafale d'arme automatique sur un abri de bus près de la colonie israélienne d'Ofra. 7 personnes sont blessées, dont une femme enceinte. L'enfant ne survivra pas132,133.
Afghanistan : le 11 décembre 2018, douze personnes, dont huit civils, sont tuées lors d'un attentat-suicide revendiqué par les talibans, qui vise les forces de sécurité afghanes près de Kaboul134.
France : le 11 décembre 2018, un homme ouvre le feu sur les passants dans le centre-ville de Strasbourg, à proximité du marché de Noël, faisant 5 morts et 11 blessés135,136.,137. Le terroriste est un strasbourgeois de 29 ans, connu pour banditisme et intégrisme religieux. Il est tué par trois policiers en patrouille dans le quartier du Neudorf, après deux jours de traque par les forces de l'ordre138,139.
Cisjordanie : le 13 décembre 2018, un homme tue par balle 2 soldats israéliens à l’avant-poste de Givat Assaf132,140.
Maroc : le 17 décembre 2018, les corps de deux étudiantes, l'une norvégienne et l'autre danoise, sont retrouvés dans une région du Haut-Atlas, près du village d'Imlil. Elles ont été tuées à l'arme blanche et l'une des victime a été décapitée. Les autorités marocaines suspectent la piste terroriste après l'arrestation de quatre suspects appartenant à un groupe d’extrémistes islamistes142.
Somalie : le 22 décembre 2018, une double attaque à la voiture piégée près du palais présidentiel de Mogadiscio fait au moins 7 morts et 10 blessés. L’attentat est revendiqué par les islamistes Shebab143.
Afghanistan : le 24 décembre 2018, un complexe gouvernemental, abritant le ministère des Travaux publics et du Travail et des Affaires sociales à Kaboul, est attaqué par 4 assaillants ainsi qu'une voiture piégée. L’assaut dure plusieurs heures et fait au moins 43 morts et 10 blessés144.
Chine : le 25 décembre 2018, à Longyan, un homme armé d'un couteau prend le contrôle d'un autobus et renverse volontairement plusieurs personnes. L'attaque fait au moins 5 morts et 22 blessés. L'individu est interpellé par la police145.
Libye : le 25 décembre 2018, trois kamikazes attaquent le bâtiment du ministère des Affaires étrangères à Tripoli, faisait 3 morts, dont un diplomate et 6 blessés 146.
Grèce : le 27 décembre 2018, une bombe artisanale explose devant une église dans le centre ville d’Athènes. L’explosion blesse un passant et un policier venu vérifier le colis suspect. Des anarchistes d’extrême gauche sont suspectés147.
Égypte : le 28 décembre 2018, trois touristes vietnamiens, ainsi que leur guide sont tués et 12 autres personnes sont blessées dans l'explosion d'une bombe contre leur bus près des pyramides de Gizeh148. Le lendemain, les autorités égyptiennes affirment avoir tué 40 terroristes dans des raids alors que ceux-ci préparaient d'autres attaques contre des touristes149.

Petit joueur va !

Tes amis islamistes font plus d'attentats en 1 semaine que tout l'ED en 10 ans et tu trouves encore le moyen de les défendre... pitoyable !

Faut être objectifs les non convaincus du forum :
Le monde musulman est très largement supérieur à la civilisation occidentale dans l'écologie misantropique
#4611275
Dans le manifeste, l'auteur présumé des deux attentats dit qu'il est né en Australie dans une famille aux revenus modestes et avoir 28 ans. Il déclare que les moments-clés de sa radicalisation furent la défaite de la dirigeante d'extrême droite Marine Le Pen à la présidentielle française de 2017 et une attaque au camion qui a fait cinq morts à Stockholm en avril 2017, dont une fillette de 11 ans.

Dans sa longue tentative d'explication, il souligne l'impact qu'aurait eu dans sa bascule idéologique le duel de l'élection présidentielle française 2017. Sans les citer, il désigne ainsi les deux candidats sous des termes peu amènes. D'un côté, « un ex-banquier mondialiste, capitaliste, anti-Blancs » et de l'autre « une chiffe molle incapable, quasi nationaliste, une figure peu controversée dont l'idée la plus brave et la plus inspirée était une possible déportation des migrants illégaux ». L'auteur présumé des attentats précise aussi ne pas être un partisan du Front national, qu'il décrit comme « un parti de miliciens nationalistes civiques, complètement incapables de créer un réel changement et sans plan viable pour sauver leur nation. »

Après l'élection et la victoire d'Emmanuel Macron, il explique que son espoir pour « une solution démocratique s'était évanoui » et qu'il était « incapable d'accepter la réalité de la situation politique en Europe ». Quelques lignes plus loin, il insiste à nouveau sur la France en expliquant que c'est en voyant les villes de l'Hexagone qu'il aurait définitivement basculé. Décrivant des villes en proie aux « des envahisseurs », il précise que c'est dans un cimetière militaire, face aux croix blanches, qu'il aurait finalement craqué. « Pourquoi est-ce que personne ne fait rien ? [...] C'est là que j'ai décidé de faire quelque chose. C'est là que j'ai décidé de passer à l'action, de recourir à la force. De commettre des violences.
Le texte est parsemé de plusieurs références à Donald Trump, « défenseur de la cause blanche » et à Anders Breivik, le terroriste norvégien, auteur de la tuerie d'Utøya. S'il revendique le fait de représenter « des millions d'Européens », le tireur nie en revanche être lié à un groupe ou une organisation.


............https://www.lepoint.fr/monde/nouvelle-z ... 326_24.php


On imagine le carnage, si par malheur, il avait eu accès au forum Fopo [smilie=icon_smile026.gif] [smilie=icon_smile026.gif]
#4611279
Napoléon a écrit :
15 mars 2019, 14:04
spitfire a écrit :
15 mars 2019, 13:27
Napoléon a écrit :
15 mars 2019, 08:35
99% des attentats de ce type sont commis par des musulmans, faut bien que le 1% s'exprime [smilie=icon_smile034.gif]
D'où sortez vous ce 1%?

Anders Breivik, Stephen Craig Paddock, James Holmes, Adam Lamza, Richard Durn, Kaarst Tates, Timothy McVey, Swami Aseemanand, Shoko Asahara, entre autres, ne sont pas des musulmans et ils ont fait du dégât et beaucoup de morts lors d'opérations à caractère terroriste.
Ca y est, tu as ratissé les fonds de tiroirs pour trouver 10 noms ? bravo !

Tu veux que je te cite les musulman maintenant ? et encore "on" ne comptabilise même plus les "petits" attentats qui ont lieu par dizaine chaque jours en islamie (fin fond de l'aghanistan, etc...)

Rien que pour 2018 (toi tu t'étale sur des dizaines d'année pour trouver 10 noms) :

Janvier

Nigeria : le 3 janvier 2018, un kamikaze fait 14 morts dans une mosquée, à Gamboru, dans l’État de Borno1.
Afghanistan : le 20 janvier 2018, une attaque contre l'hôtel Intercontinental à Kaboul fait 22 morts2.
Libye : le 23 janvier 2018, un double attentat à la voiture piégée, non revendiqué, est commis à Benghazi, près d'une mosquée salafiste après la prière, dans le quartier d’Al-Salmani, tuant au moins 33 personnes et faisant des dizaines de blessées. Des milices proches des salafistes avaient combattu avec les troupes du maréchal Khalifa Haftar contre les milices djihadistes3.
Mali : le 27 janvier 2018, des hommes armés tuent au moins 14 soldats dans le camp militaire de camp de Soumpi4. L'attentat est revendiqué par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans5.
Afghanistan : le 27 janvier 2018, une ambulance piégée explose près de l'hôpital Jamuriat à Kaboul, faisant 103 morts et 250 blessés6.
Afghanistan : le 29 janvier 2018, un commando de Daesh attaque l'Académie militaire de Kaboul, tuant 11 personnes7.
Yémen : le 30 janvier 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 11 morts dans le sud-est du pays8.

Février

Daghestan : le 18 février 2018, un homme ouvre le feu sur les fidèles qui sortaient d’une église orthodoxe dans la petite ville de Kizliar, dans l’est du Daghestan, province russe du Caucase à majorité musulmane. La fusillade est revendiquée par l’organisation État islamique9.
Somalie : le 23 février 2018, deux attentats à la voiture piégée visent le palais présidentiel et un hôtel, faisant au moins 38 morts et 20 blessés à Mogadiscio. Ils sont revendiqués par Harakat al-Chabab al-Moudjahidin10.
Afghanistan : le 24 février 2018, une série d'attentats menés par les Taliban font au moins 23 morts et une vingtaine de blessés. L'une des attaques est dirigée contre une base militaire, située à Farâh, dans l'ouest de l'Afghanistan11.

Mars

Burkina Faso : le 2 mars 2018, une double attaque vise l’ambassade de France et le Camp Guillaume, siège de l'état major des armées burkinabés à Ouagadougou, faisant 8 morts et plus de 80 blessés12.
Afghanistan : le 21 mars 2018, au moins 32 personnes sont tuées et une cinquantaine sont blessées, dans un attentat-suicide, revendiqué par l'État islamique, durant les célébrations du Nouvel an perse, devant l'Université de Kaboul13.
France : le 23 mars 2018, une série d'attaques à Carcassonne et Trèbes (Aude) fait 4 morts et 16 blessés. Le terroriste est abattu au cours d'une prise d'otage dans un Super U, au cours de laquelle le Colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame se fait tuer. L’État islamique revendique les 3 attaques quelques minutes après la fin de l'assaut du GIGN14.
Afghanistan : le 23 mars 2018, une voiture piégée explose à l'entrée d'un stade à Lashkar Gah, tuant au moins 14 personnes et blessant 47 autres15.
Égypte : le 24 mars 2018, une voiture piégée explose à Alexandrie, 2 policiers sont tués et 5 personnes sont blessées16.
Libye : le 29 mars 2018, un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de sécurité à Ajdabiya, fait 8 morts et 8 blessés17. L’État islamique revendique l'attentat le lendemain18.

Avril

Nigeria : le 1er avril 2018, une attaque de Boko Haram contre la grande ville de Maiduguri fait au moins 18 morts et 84 blessés19.
Pakistan : le 2 avril 2018, 4 chrétiens sont tués par balles à Quetta, dans une attaque revendiquée par l’État islamique20.
Irak : le 8 avril 2018, deux kamikazes se font exploser dans le quartier général de campagne du parti Al-Hal, à Hit, dans la province d'Al-Anbar21. 4 personnes sont tuées et 7 autres sont blessées au cours de l'attentat suicide21.
Irak : le 12 avril 2018, 16 personnes sont tuées et 14 autres sont blessées à Asdira, dans un attentat à la bombe contre des funérailles de combattants, tués la veille par l’État islamique22.
Mali : le 14 avril 2018, les camps de la Minusma et de la force Barkhane à Tombouctou sont la cible d'une attaque « sans précédent » qui fait un mort et une vingtaine de blessés, dont 7 soldats français. Les assaillants étaient déguisés en Casques bleus23,24.
Pakistan : le 15 avril 2018, deux chrétiens sont tués et trois autres sont blessés devant une église de Quetta, après une fusillade à l'arme automatique, revendiquée par l'État islamique25.
Afghanistan : le 22 avril 2018, un kamikaze se fait exploser devant un centre d'enregistrement pour les élections législatives, à Kaboul, et fait 60 morts (dont 21 femmes et 5 enfants) et 120 blessés26. L'attentat est revendiqué par l'État islamique26.
Afghanistan : le 30 avril 2018, un double attentat-suicide à Kaboul est mené par l'État islamique28. Le premier vise le siège des services de renseignement afghans et le second vise un groupe de journalistes, venus couvrir l'événement28. Le bilan fait état d'au moins 37 morts dont 6 à 9 journalistes tués et d'au moins 49 blessés28,29. Le même jour, un attentat-suicide, vise l'aéroport de Kandahar, 11 enfants qui étaient à proximité d'un convoi de l'OTAN sont tués par l'explosion et 16 personnes sont blessées30.

Mai

Nigeria : le 1er mai 2018, deux attentats-suicides perpétrés par Boko Haram à Mubi tuent 86 personnes31.
Libye : le 2 mai 2018, une fusillade et des attentats-suicides d'un commando de 4 membres de l’État islamique contre le siège de la Haute Commission électorale libyenne tuent 12 personnes et en blessent 7 autres32.
Afghanistan : le 6 mai 2018, 13 personnes sont tuées et 33 sont blessées dans un attentat à la bombe non-revendiqué (Daech et talibans suspectés) contre une mosquée qui servait de centre d’enregistrement sur les listes électorales dans la province de Khost, dans l'est du pays33.
Pakistan : le 6 mai 2018, une tentative d'assassinat du ministre de l’intérieur du Pakistan, Ahsan Iqba, a lieu lors d'un meeting électoral34.
Libye : le 8 mai 2018, deux personnes sont tuées dans un attentat-suicide, revendiqué par l’État islamique, contre un barrage tenu par l'Armée nationale libyenne, dans l'est du pays.
Afghanistan : le 9 mai 2018, des attaques coordonnées contre des commissariats de police à Kaboul font 10 victimes et au moins 23 blessés35. Les taliban et l'État islamique revendiquent tous les deux les attaques35.
Syrie : le 9 mai 2018, l'explosion d'une bombe dans le centre de Damas fait au moins 2 morts et 14 blessés36.
Somalie : le 9 mai 2018, un attentat à la voiture piégée, non-revendiqué mais attribué aux shebabs somaliens, tue 11 personnes et en blesse 10 autres sur un marché de Wanlaweyn, petite ville à 70 km au nord de Mogadiscio37.
France : le 12 mai 2018, une attaque au couteau à Paris, revendiquée par l'État islamique, fait 2 morts (dont le terroriste) et quatre blessés dont deux graves38.
Indonésie : le 13 mai 2018, des attentats à la bombe, revendiqués par l’État islamique, ciblent trois églises à Surabaya et font 14 morts et 41 blessés39,40.
Afghanistan : le 13 mai 2018, des hommes armés attaquent un bâtiment officiel à Jalalabad et tuent au moins dix personnes et en blessent 36 autres41. Les attaques sont revendiquées par le groupe État islamique41.
Indonésie : le 14 mai 2018, 4 kamikazes à moto se font exploser à proximité d'un commissariat de police à Surabaya et blessent une dizaine de personnes40.
Irak : le 16 mai 2018, un kamikaze fait au moins huit morts et une trentaine de blessés au cours d'un attentat-suicide à Bagdad44.
Afghanistan : le 19 mai 2018, un triple attentat à la bombe visant un match de cricket fait au moins huit morts et 45 blessés à Jalalabad45.
Afghanistan : le 22 mai 2018, 16 personnes sont tuées et 38 autres sont blessées à Kandahar, dans l'explosion d'un minibus piégé, que les forces de l'ordre n'ont pas eu le temps de désamorcer46.
Irak : le 23 mai 2018, 5 personnes sont tuées et 16 autres sont blessées à Bagdad, au cours d'un attentat suicide47.
Libye : le 24 mai 2018, l'explosion d'une voiture piégée fait 7 morts et une vingtaine de blessés à Benghazi48.
Canada : le 24 mai 2018, 15 personnes sont blessées après l'explosion d'une bombe dans un restaurant indien à Mississauga49. Deux suspects prennent la fuite49.
Mozambique : le 27 mai 2018, dix personnes sont décapitées lors d’une attaque attribuée à des islamistes du groupe Al-Chabab, commise dans la province du Cabo Delgado, non loin de la frontière tanzanienne50.
Nigeria : le 28 mai 2018, deux kamikazes activent leurs dispositifs explosifs et tuent au moins 3 personnes et en blessent 7 autres à Konduga51. L'attentat est attribué à Boko Haram51.
Belgique : le 29 mai 2018, à Liège, un homme armé d'un couteau, réussit à subtiliser l'arme de service d'une policière en patrouille et ouvre le feu. 3 personnes dont la policière et sa collègue sont tuées au cours de l'attaque52. L'attaque sera revendiquée, le lendemain par l'État Islamique.

Juin

Afghanistan : le 4 juin 2018, un kamikaze de l'État islamique fait 7 morts et 18 blessés à Kaboul, lors d'une réunion de responsables religieux53.
Niger : le 4 juin 2018, 3 kamikazes activent leurs ceintures explosives et font 10 morts et 37 blessés à Diffa54,55.
Cameroun : le 8 juin 2018, une attaque attribuée à Boko Haram fait 6 victimes à Maroua56.
Afghanistan : le 9 juin 2018, 19 policiers sont tués dans une attaque contre leur base, menée par les talibans, dans le nord du pays57.
Somalie : le 9 juin 2018, un attentat à la voiture piégée fait 7 blessés58. L'attentat est revendiqué par Al Shabab58.
Afghanistan : le 11 juin 2018, un attentat-suicide, revendiqué par Daech, fait au moins 13 morts et 31 blessés près d'un ministère à Kaboul59.
Israël : le 11 juin 2018, un attentat au couteau fait une blessée grave à Afoula60.
Afrique du Sud : le 14 juin 2018, un attentat au couteau dans une mosquée à Malmesbury fait 2 morts et 2 blessés61.
Afghanistan : le 16 juin 2018, un kamikaze se fait exploser, dans le district de Rodat, dans une foule célébrant un cessez-le-feu entre les talibans et les forces de sécurité, à l'occasion de la fin du ramadan. Le bilan fait état de 25 personnes tuées et d'au moins 54 autres blessées62.
Afghanistan : le 17 juin 2018, Daesh revendique un attentat suicide qui fait 18 morts et 49 blessés, à proximité du bureau du gouverneur de la province de Nangarhar, dans la ville de Jalalabad63.
Nigeria : le 17 juin 2018, des djihadistes présumés du groupe Boko Haram perpétuent un double attentat-suicide qui fait au moins 31 morts dans l'État de Borno64.
Afghanistan : le 20 juin 2018, au moins 30 policiers et soldats sont tués dans des attaques des talibans, dans l'ouest du pays65.
Éthiopie : le 23 juin 2018, une attaque à la grenade visant le Premier ministre fait 2 morts et 150 blessés à Addis-Abeba66.
Zimbabwe : le 23 juin 2018, un attentat à Bulawayo, visant le Président du Zimbabwe fait 41 blessés dont deux vice-présidents67.

Juillet

Afghanistan : le 1er juillet 2018, 20 personnes sont tuées dans un attentat-suicide sur un marché à Jalalabad, revendiqué par le groupe État islamique, qui affirme avoir voulu viser le président afghan68.
Mali : le 1er juillet 2018, un attentat à la voiture piégée à Gao fait 4 morts et 23 blessés dont 4 militaires français69.
Irak : le 1er juillet 2018, un attentat à la voiture piégée fait 1 mort et une vingtaine de blessés à Kirkouk70.
Niger : le 1er juillet 2018, dix soldats sont tués dans une attaque attribuée au groupe jihadiste Boko Haram contre une position militaire à Bla Brin71.
Tunisie : le 8 juillet 2018, six agents de la Garde nationale sont tués et trois autres sont blessés, lorsque leurs voitures ont été visées par un engin explosif dans le secteur d'Ain Sultan72.
Afghanistan : le 10 juillet 2018, un kamikaze qui ciblait les forces gouvernementales se fait exploser à proximité d'une station service à Jalalabad, faisant 12 morts73.
Pakistan : le 10 juillet 2018, durant la campagne pour les élections législatives pakistanaises de 2018, un attentat à la bombe à Peshawar, revendiqué par les talibans pakistanais, tue 22 personnes dont l'homme politique local Haroon Bilour74 en visant un rassemblement du Parti national Awami, une petite formation de gauche74.
Pakistan : le 13 juillet 2018, durant la campagne pour les élections législatives pakistanaises de 2018, un attentat suicide de l’État islamique fait au moins 149 morts et 200 blessés lors d'un meeting électoral de Mir Siraj Raisani (candidat Baluchistan Awami Party à un siège de député provincial, décédé lui aussi à cause de l'attentat74) à Mastung75. Le même jour, à Bannu, un autre attentat à la moto-piégée tue 4 personnes et en blesse 40 autres en essayant d'assassiner le candidat MMA Akram Khan Durrani mais ce dernier survit74.
Tchad : le 19 juillet 2018, 18 personnes sont tuées et 10 femmes sont enlevées sur le lac Tchad par des hommes identifiés comme appartenant au groupe jihadiste Boko Haram76.
Comores : un vice-président échappe à un attentat à l'arme automatique qui avait visé son véhicule sur l'île d'Anjouan77.
Afghanistan : le 22 juillet 2018, 14 personnes sont tuées et 60 autre sont blessées au cours d'un attentat-suicide, revendiqué par l'EI, à la sortie de l'aéroport de Kaboul, après l'arrivée du général Abdul Rashid Dostum, chef de guerre redouté du nord de l'Afghanistan78.
Canada : le 23 juillet 2018, un homme ouvre le feu au hasard sur des passants dans le quartier grec de Toronto. 3 personnes sont tuées dans cette attaque, dont l'auteur. L’État islamique revendique l'attentat79.
Kurdistan : le 23 juillet 2018, une fusillade suivie d'un attentat suicide blessent 2 policiers au siège du Gouvernement régional du Kurdistan irakien à Erbil80.
Libye : le 24 juillet 2018, un attentat contre un commissariat de police dans la localité d’Al-Aguila à l’est du pays fait plusieurs victimes81.
Pakistan : le 25 juillet 2018, un attentat suicide de l’État islamique près d'un bureau de vote de Quetta fait 31 morts et 70 blessés lors des élections législatives82.
Syrie : le 25 juillet 2018, une série d’attentats contre plusieurs villages dans la province de Soueida menée par l’État islamique fait près de 250 morts et des centaines de blessés83.
Afghanistan : le 28 juillet 2018, un attentat visant une école de sages-femmes à Jalalabad fait 4 morts dont les deux terroristes et 5 blessés84.
Tadjikistan : le 29 juillet 2018, une attaque de l’État islamique contre des touristes occidentaux en vélo fait quatre morts dans la région de Danghara85.
Algérie : le 30 juillet 2018, 7 militaires algériens sont tués lors d'un violent accrochage dans la daïra d'Azzaba, située dans la wilaya de Skikda. 3 terroristes sont également abattus86.
Philippines : le 31 juillet 2018, l'explosion d'une camionnette piégée à un point de contrôle de l'armée fait 11 morts à Lamitan. L’État islamique revendique l'attaque87.
Afghanistan : le 31 juillet 2018, un nouvel attentat à Jalalabad, contre un bâtiment gouvernemental, fait au moins 15 morts. Trois assaillants sont tués après cinq heures d'intenses combats avec les forces de sécurité88.


Août

Afghanistan : le 3 août 2018, un double attentat suicide dans une mosquée chiite de Gardêz fait 35 morts et 94 blessés90.
Venezuela : le 4 août 2018, un attentat au drone visant le président Nicolás Maduro fait 7 blessés91.
Afghanistan : le 5 août 2018, trois soldats de l'OTAN sont tués dans un attentat-suicide, revendiqué par les talibans, contre leur patrouille à Tchârikâr92.
Royaume-Uni : le 14 août 2018, un homme à bord d'une voiture fonce sur les barrières de sécurité devant le Parlement de Londres et renverse plusieurs personnes. Le bilan fait état de 3 blessés93.
Afghanistan : le 15 août 2018, un attentat suicide fait 48 morts et 67 blessés dans un centre éducatif d'un quartier chiite de Kaboul94.
Cisjordanie : le 16 août 2018, un attentat à la voiture bélier fait 1 mort près de Havat Gilad, dans la région de Samarie95.
Algérie : le 18 août 2018, un attentat à la roquette fait 2 morts et 4 blessés à Bouira96.
Espagne : le 20 août 2018, un homme armé d'un couteau s'attaque à un commissariat de Cornellà de Llobregat, près de Barcelone. L'auteur est immédiatement abattu par la police et la nature terroriste de l'attaque est confirmée peu de temps après97.
Tchétchénie : le 20 août 2018, une série d'attaques contre la police tchétchène fait plusieurs blessés dans ses rangs. Ces attaques en série sont revendiquées par l’État islamique98.
Afghanistan : le 21 août 2018, un attentat à la roquette blesse 6 civils et soldats à Kaboul. L’État islamique revendique cette attaque « spectaculaire » ayant duré plus de 6 heures, et affirme avoir voulu viser le palais présidentiel99.
Libye : le 23 août 2018, un attentat revendiqué par Daesh fait 4 morts et 7 blessés à l'est de Tripoli100.
Afghanistan : le 25 août 2018, un attentat fait 2 morts et 4 blessés lors d'un sit-in politique à Jalalabad.
Burkina Faso : le 27 août 2018, un attentat fait 7 morts après l'explosion d'un engin artisanal.
Kenya : le 29 août 2018, un attentat fait 5 morts et 10 blessés près de la frontière somalienne.
Irak : le 29 août 2018, un attentat à la voiture piégée fait 11 morts et 5 blessés à Al-Qaïm. L'État islamique revendique l'attentat.
Donetsk : le 31 août 2018, un attentat à l'engin explosif tue le président Alexandre Zakhartchenko et son garde du corps et blesse le Premier ministre des finances Alexandre Timofeïev.
Pays-Bas : le 31 août 2018, une personne attaque au couteau des passants à la gare d'Amsterdam, faisant 2 blessés de nationalité américaine101.

Septembre

Somalie : le 1er septembre 2018, un attentat à la voiture piégée fait au moins 6 morts et 15 blessés à Mogadiscio. L'attentat est revendiqué par le groupe shebab102.
Afghanistan : le 5 septembre 2018, un double attentat-suicide visant un club de sport d'un quartier chiite de Kaboul fait 20 morts et 70 blessés103.
Somalie : le 10 septembre 2018, six personnes sont tuées dans un attentat à la voiture piégée à Mogadiscio, revendiqué par les shebab105.
Libye : le 10 septembre 2018, un attentat suicide contre le siège de la compagnie nationale libyenne de pétrole fait 2 morts. L'État islamique revendique l'attentat.
Afghanistan : le 11 septembre 2018, un kamikaze se fait exploser au milieu de manifestants, faisant 68 morts et 165 blessés, à 70 kilomètres de Jalalabad.
Pakistan : le 14 septembre 2018, un attentat à la bombe fait 3 morts et 2 blessés à Islamabad.
Burkina Faso : le 15 septembre 2018, un double attentat fait 8 morts et 3 blessés à Kompienbiga et Diabiga.
Iran : le 22 septembre 2018, 24 personnes sont tuées et des dizaines sont blessées à Ahvaz, par un commando armé, lors d'un défilé militaire106.

Octobre

Cisjordanie : le 7 octobre 2018 : Un ouvrier palestinien tue par balle 2 de ses collègues israéliens dans une usine de la colonie israélienne de Barkan. Il est abattu par l’armée israélienne le 13 décembre 2018 dans le camp de réfugiés d’Askar, à Naplouse108.
Afghanistan : le 9 octobre 2018, un attentat-suicide fait 8 morts et 11 blessés dans les bureaux d'un candidat aux élections législatives à Lashkar Gah109.
Afghanistan : le 13 octobre 2018, un attentat à la bombe fait 14 morts lors rassemblement électoral dans le district de Rustaq110.
Tunisie : le 29 octobre 2018, une femme se fait exploser dans le centre ville de Tunis. L'attaque fait 20 blessés dont 15 policiers115,116.
Danemark : le 30 octobre 2018, un attentat est déjoué sur le sol danois contre trois membres présumés du Mouvement arabe de lutte pour la libération d’Ahvaz117.

Novembre

Australie : le 9 novembre 2018, dans le centre de Melbourne, un homme incendie sa voiture remplie de bouteilles de gaz et poignarde des passants, faisant alors 1 mort et 2 blessés. Neutralisé par la police, il décède des suites de ses blessures par balle à l’hôpital. L'EI revendique l’attentat120.
Somalie : le 9 novembre 2018, une série d'explosions de voitures piégées fait au moins 47 morts et 100 blessés à Mogadiscio121.
Niger : dans la nuit du 21 novembre 2018, un commando de Boko Haram prend d’assaut des installations de la société française de forage Foraco, dans le sud-est du Niger, près de la frontière avec le Nigeria. L'attaque fait 8 morts, 7 employés nigériens et un fonctionnaire du ministère nigérien de l'Hydraulique. 7 autres personnes sont également blessées122.
Pakistan : le 23 novembre 2018, une bombe explose sur un marché de légumes des zones tribales, faisant au moins 31 morts et 50 blessés. L'engin explosif était dissimulé dans un carton de légumes, selon les autorités locales. L'attentat n'est pas encore revendiqué123. Le même jour, trois assaillants essayent de prendre d'assaut le consulat chinois à Karachi, mais sans succès. L'attaque se solde par la mort de deux policiers, de deux civils et des trois assaillants123. L'attentat est revendiqué par un groupe séparatiste, l’Armée de libération du Baloutchistan (ALB), extrêmement hostile aux intérêts chinois au Pakistan124.
Afghanistan : le 23 novembre 2018, un attentat suicide vise un rassemblement religieux à Kaboul, faisant au moins 50 morts et 72 blessés. Le 23 au soir, l’attentat n'était toujours pas revendiqué125.
Afghanistan : le 28 novembre 2018, une voiture piégée explose à proximité du bâtiment de la société de sécurité privée britannique G4S à Kaboul. L'attaque fait 10 morts dont 1 ressortissant britannique, ainsi que 29 blessés. Les Talibans revendiquent l'attentat126.

Décembre

Indonésie : le 2 décembre 2018, 31 ouvriers du bâtiment sont tués par balles dans la région reculée de Nduga (en) par des membres de l'Organisation pour une Papouasie libre127,128,129.
Somalie : le 4 décembre 2018, un attentat à la voiture piégée blesse grièvement un journaliste à Mogadiscio130.
Iran : le 6 décembre 2018, deux policiers sont tués à Chabahar dans un attentat-suicide. Le ministre iranien des Affaires étrangères accuse des « terroristes soutenus à l'étranger »131.
Cisjordanie : le 9 décembre 2018, un homme tire une rafale d'arme automatique sur un abri de bus près de la colonie israélienne d'Ofra. 7 personnes sont blessées, dont une femme enceinte. L'enfant ne survivra pas132,133.
Afghanistan : le 11 décembre 2018, douze personnes, dont huit civils, sont tuées lors d'un attentat-suicide revendiqué par les talibans, qui vise les forces de sécurité afghanes près de Kaboul134.
France : le 11 décembre 2018, un homme ouvre le feu sur les passants dans le centre-ville de Strasbourg, à proximité du marché de Noël, faisant 5 morts et 11 blessés135,136.,137. Le terroriste est un strasbourgeois de 29 ans, connu pour banditisme et intégrisme religieux. Il est tué par trois policiers en patrouille dans le quartier du Neudorf, après deux jours de traque par les forces de l'ordre138,139.
Cisjordanie : le 13 décembre 2018, un homme tue par balle 2 soldats israéliens à l’avant-poste de Givat Assaf132,140.
Maroc : le 17 décembre 2018, les corps de deux étudiantes, l'une norvégienne et l'autre danoise, sont retrouvés dans une région du Haut-Atlas, près du village d'Imlil. Elles ont été tuées à l'arme blanche et l'une des victime a été décapitée. Les autorités marocaines suspectent la piste terroriste après l'arrestation de quatre suspects appartenant à un groupe d’extrémistes islamistes142.
Somalie : le 22 décembre 2018, une double attaque à la voiture piégée près du palais présidentiel de Mogadiscio fait au moins 7 morts et 10 blessés. L’attentat est revendiqué par les islamistes Shebab143.
Afghanistan : le 24 décembre 2018, un complexe gouvernemental, abritant le ministère des Travaux publics et du Travail et des Affaires sociales à Kaboul, est attaqué par 4 assaillants ainsi qu'une voiture piégée. L’assaut dure plusieurs heures et fait au moins 43 morts et 10 blessés144.
Chine : le 25 décembre 2018, à Longyan, un homme armé d'un couteau prend le contrôle d'un autobus et renverse volontairement plusieurs personnes. L'attaque fait au moins 5 morts et 22 blessés. L'individu est interpellé par la police145.
Libye : le 25 décembre 2018, trois kamikazes attaquent le bâtiment du ministère des Affaires étrangères à Tripoli, faisait 3 morts, dont un diplomate et 6 blessés 146.
Grèce : le 27 décembre 2018, une bombe artisanale explose devant une église dans le centre ville d’Athènes. L’explosion blesse un passant et un policier venu vérifier le colis suspect. Des anarchistes d’extrême gauche sont suspectés147.
Égypte : le 28 décembre 2018, trois touristes vietnamiens, ainsi que leur guide sont tués et 12 autres personnes sont blessées dans l'explosion d'une bombe contre leur bus près des pyramides de Gizeh148. Le lendemain, les autorités égyptiennes affirment avoir tué 40 terroristes dans des raids alors que ceux-ci préparaient d'autres attaques contre des touristes149.

Petit joueur va !

Tes amis islamistes font plus d'attentats en 1 semaine que tout l'ED en 10 ans et tu trouves encore le moyen de les défendre... pitoyable !
Même là, on est loin de 99%.!!!!!! (alors que vous vous citez même de simples projets d'attentats sans aucune victime) De mon côté, je n'ai pas eu à forcer pour trouver 10 noms en prenant d'ailleurs que ceux qui ont fait des attentats particulièrement meurtriers dépassant largement la dizaine de morts.
Beaucoup de vos attentats viennent de pays en guerre où la guérilla et le terrorisme font partie malheureusement des méthodes de combat. De mon côté, je me suis abstenu des pays en guerre et je n'ai donc pas pris les massacres de masse effectués par les serbes ou ceux réalisés par les Hutus au Rwanda ou ceux des tigres tamouls au Sri Lanka. J'ai évité aussi de parler des attentats ou fusillades un peu plus anciens basques ou irlandais, ou de ceux liés au trafic de drogue en Colombie ou au Mexique.
#4611281
Pas mal la description « une chiffe molle incapable, quasi nationaliste, une figure peu controversée dont l'idée la plus brave et la plus inspirée était une possible déportation des migrants illégaux »

Autant dire rien du tout, et comme tout le reste proposé fait la course à celui qui a la plus grande langue pour lécher de la babouche, rien à voter et l'abstention bat record sur record
#4611282
Francis 15 a écrit :
15 mars 2019, 13:01
katou a écrit :
15 mars 2019, 11:37
JPS38 a écrit :
15 mars 2019, 11:10
Suprêmatistes et islamistes à mettre dans le même sac...Celui de la haine.
L'idéologie islamique/coranique est suprémaciste.
Vous avez raison, cependant preuve avec cet attentat qu'elle n'est pas la seule idéologie suprémaciste.

D'ailleurs si je puis me permettre je note un parallèle "mystique" flagrant, entre le martyr guerrier en Islam qui offre une place VIP au paradis, et celui dans l'ancienne religion païenne Nordique (reprise dans la mystique nazie) qui offre une place au Valhala.
Ben il faut comparer ce qui est comparable.
Les catholiques : tu ne tueras point qui est un des dix commandements
et l'Islam, ...tu massacreras ou convertiras tous les non musulmans en commençant par soit les juifs soit les athées...
#4611283
le parfait crétin manipulé.

Qui aurait pu croire que les élections françaises s'inviteraient de cette façon aux antipodes ?
#4611285
Mac le Givré a écrit : C'est terrible cette manie des musulmans à vouloir s'incruster chez les gens qu'ils détestent. Car en plus ils n'ont besoin de personne pour faire coule le sang.
Les U.S.A colonisent la France grâce à Hollywood, l'O.T.A.N, l'OMC et l'UE? il imposent à la France leur modèle économique de force. Ils contrôle partiellement nos partis politiques.... Ils nous colonisent économiquement culturellement et politiquement, il ne manque plus qu'on ouvre des base de l'OTAN en france.. Et c'est bon on a la panno complète de la république bananière.
#4611286
Plariste le Revanite a écrit :
15 mars 2019, 14:25
Mac le Givré a écrit : C'est terrible cette manie des musulmans à vouloir s'incruster chez les gens qu'ils détestent. Car en plus ils n'ont besoin de personne pour faire coule le sang.
Les U.S.A colonisent la France grâce à Hollywood, l'O.T.A.N, l'OMC et l'UE? il imposent à la France leur modèle économique de force. Ils contrôle partiellement nos partis politiques.... Ils nous colonisent économiquement culturellement et politiquement, il ne manque plus qu'on ouvre des base de l'OTAN en france.. Et c'est bon on a la panno complète de la république bananière.
Tant que les kebabs ne remplaceront pas tous les macdonalds ils s'en soucieront peu
#4611287
cemab a écrit :
15 mars 2019, 13:39
Pensée aux victimes et à leurs familles, et navré de voir le niveau déplorable de la récupe d'amateurs en cours [smilie=005a.gif]
Il déclare que les moments clé de sa radicalisation furent la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017 et une attaque au camion qui a fait cinq morts à Stockholm en avril 2017. Le titre de son manifeste, «The Great Replacement», fait d'ailleurs référence à la théorie controversée de l'écrivain d'extrême droite, Renaud Camus.
le mec vient d'Australie, dégomme des musuls en NZ et se déclare inspiré par la mère Le Pen en France.

ben tiens Rodolphe... [smilie=icon_smile033.gif]
Tu noteras que c'est la défaite de Marine, comme quoi pour le bien des musulman il faut qu'elle soit élue ! [smilie=icon_smile034.gif]
#4611288
Mac le Givré a écrit :
15 mars 2019, 14:30
cemab a écrit :
15 mars 2019, 13:39
Pensée aux victimes et à leurs familles, et navré de voir le niveau déplorable de la récupe d'amateurs en cours [smilie=005a.gif]
Il déclare que les moments clé de sa radicalisation furent la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017 et une attaque au camion qui a fait cinq morts à Stockholm en avril 2017. Le titre de son manifeste, «The Great Replacement», fait d'ailleurs référence à la théorie controversée de l'écrivain d'extrême droite, Renaud Camus.
le mec vient d'Australie, dégomme des musuls en NZ et se déclare inspiré par la mère Le Pen en France.

ben tiens Rodolphe... [smilie=icon_smile033.gif]
Tu noteras que c'est la défaite de Marine, comme quoi pour le bien des musulman il faut qu'elle soit élue ! [smilie=icon_smile034.gif]

C'est cocasse, les islamo-gauchistes qui ont tous voté Macron ont maintenant 49 morts musulmans sur leur conscience
Mac le Givré a/ont remercié ça
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 14
Les retraites

... Pour financer les retraites, il faut prend[…]

Je viens de lire 4 Agatha Christie, une petite pi&[…]

Mon pauvre ami! si tu te mets à "ana[…]

Piasecki, c'est l'archétype de l'associati[…]