Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui ne concerne pas l'Europe, de la politique étrangère de la France, des événements et conflits mondiaux, etc.

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Christianne
#4605147
reminem2 a écrit :
24 févr. 2019, 20:55
D'ailleurs les harkis sont les seuls immigrés algériens qui soient réellement devenus français.

Jetant leur religion aux orties, adoptant les traditions françaises. Des braves parmi les braves!

Les autres restent coincés dans un nationalisme anachronique basé sur la haine de la France. Il n'y a rien à en tirer.
la haine de la France qui ne les empêche pas de venir chez le colonisateur pour pomper un maximum d'avantages.
écoutons donc cet Algérien qui les juge
Avatar du membre
par nicky larson 07
#4605195
Christianne a écrit :
26 févr. 2019, 17:51
Cadmos a écrit :
26 févr. 2019, 17:34
Lettre journalière de Laurent Joffrin reçu par mail :

Algérie : le retour de la momie
Depuis très longtemps, l’Algérie est gouvernée par des pantins solennels. Ce magnifique pays aux riches ressources matérielles et humaines est affligé d’un système politique très particulier, né du dévoiement de l’indépendance nationale. Au fil des décennies, c’est la même caste de généraux et de politiques, nimbée d’une vieille auréole nationaliste, qui se partage indéfiniment le pouvoir, au fil d’intrigues impénétrables, de corruption massive, de répressions sporadiques mais impitoyables et de révolutions de palais auxquelles on ne comprend rien, tant elles se déroulent à l’abri d’un mur opaque de féroce omerta. Régulièrement, ces hiérarques de l’ombre, indéboulonnables, délèguent l’un d’entre eux à la présidence, avec pour seule maxime, cette version détournée de l’aphorisme célèbre attribuée au comte de Salina dans le Guépard : pour que rien ne change… il faut que rien ne change.
A LIRE AUSSIBouteflika, le cinquième ne passe pas
A la faveur de la cinquième candidature de Bouteflika, ancien ministre des Affaires étrangères du FLN pendant la guerre, et donc paré du prestige de l’indépendance arrachée aux Français, la logique de la marionnette est poussée à l’extrême : le Président, affecté par des accidents vasculaires cérébraux, n’a pas pris la parole en public depuis sept ans et il n’apparaît plus dans les cérémonies que sous la forme d’une photo officielle à laquelle on rend les honneurs avec componction. Ce n’est plus un homme de paille, c’est une momie.
Si la situation de l’Algérie n’était pas si grave, on pourrait en plaisanter : il y a une certaine sagesse à être gouverné par un homme qui ne fait rien et qui ne dit rien. Au moins, cela lui évite de faire ou de dire des bêtises, comme beaucoup de ses prédécesseurs. Ses partisans voient en lui une garantie de stabilité : stabilité parfaite, en effet, puisque le Président est rigoureusement muet et immobile, tel une figure du musée Grévin. Du FLN à La Fontaine… L’Algérie est dirigée par un roi soliveau, qui oppose à toute difficulté un silence de marbre et un sang-froid absolu. Une sorte d’idéal pour les tenants d’un gouvernement minimal : un chef d’Etat changé en simple photo.
Du coup, la jeunesse algérienne se rebelle, ainsi que tout ce que le pays compte de professionnels un peu modernes, qui désespèrent de voir le pays évoluer et dont beaucoup, si rien ne change, sont tentés par l’exil. Un nouveau printemps arabe ? En quelque sorte, même si les effectifs des manifestations restent très inférieurs à ceux observés ailleurs en 2010. Avec plusieurs difficultés en sus. Beaucoup d’Algériens, les plus âgés en tout cas, gardent le souvenir cruel de la guerre civile des années 90, qui a ravagé le pays. Beaucoup, également, se souviennent qu’ils n’ont eu le choix, à cette époque, qu’entre une dictature militaire corrompue et la prise de pouvoir par un parti islamiste radicalisé par la guerre, hantise partagée avec encore plus de crainte par toutes les chancelleries occidentales, la France au premier rang. Dans un pays déjà islamisé par la collusion entre les généraux et les barbus, on a peur d’une nouvelle tentative islamiste, qui plongerait le pays dans la guerre, ou bien dans une tyrannie encore plus impérieuse que l’actuelle.
A LIRE AUSSIAlgérie : «Bouteflika a passé son dernier quinquennat au lit»
Quant à l’opposition politique, elle est morcelée, cacophonique, désabusée et ne croit guère qu’il soit possible de renverser une dictature aussi coriace, qui s’appuie sur un minutieux système de clientèle et qui joue encore avec habileté du réflexe nationaliste. Une voie pourrait s’ouvrir : la naissance d’un nouveau parti, appuyé sur les forces vives du pays et poussé en avant par la rue. Espoir ténu, qu’il faut agiter avec prudence : les obstacles sur cette route sont si grands qu’un parieur préférerait à coup sûr miser sur la reconduction du président de cire. Bouteflika n’a pas plus de ressort qu’une souche. Mais cette souche tient la présidence. Avantage considérable.

LAURENT JOFFRIN
[smilie=icon_smile119.gif]
Ce pays a été massacré par des dirigeants corrompus qui s'approprient le fric du pétrole. Bouteflika est soi-disant "la tête" et ce serait son frère (?) et complices qui dirigent. Il est dans un état déplorable mais tant qu'il a un semblant de vie il sert d'homme de paille!
Ce matin dans les GG, il y avait Mohamed Sifaoui, auteur de Où va l’Algérie. Assez affolant ce qui se passe politiquement dans ce pays
ce n est pas boutef et ni son frere qui commande l algerie , l algerie est diriger par l armee , et il y a 3 clans qui s affronte , il y a :
le chef d etat major , gaid salah
le general tartag
le general mohamed mediene , dit toufik .
c est l armee qui a tous les pouvoirs dans ce pays .
Avatar du membre
par Vlaams
#4605196
Ils sont déconsidérés par beaucoup, au bled.
Ce qui contribue certainement à leur mal-être. Qui, quoi qu'on en pense, existe.
Des paumés, comme nous "de pure souche européenne"; l'EI devient une porte de sortie pour les plus paumés(de toutes part, donc).
Les déraciner pour les parquer dans des banlieues, certes avec "nos pauvres", c'était une bonne idée pour personne.
Sauf pour quelques salopards. Qui se frottent les mains, devant tant d'idiots utiles, de toutes parts.
Avatar du membre
par reminem2
#4605283
https://www.google.com/amp/s/www.aljaze ... 20101.html

Espérons que l'Algérie ne se transforme pas en brasier...

2 ou 3 mesures qui me semblent importantes :
1- Réconciliation avec la diaspora.
2- Réconciliation (publique) avec la France (excuses concernant les français assassinés sur la période 54 - 62). Nous sommes un des principaux partenaires commerciaux, un effort s'impose.
3- Diversification de l'économie.
Avatar du membre
par Miguelito Loveless
#4605764
Au moins les algériens ont la chance d'avoir des journalistes qui ont des couilles . Contrairement aux notre qui sucent Macron du matin au soir , dans les journaux , à la télé , et à la radio .
Avatar du membre
par Francis 15
#4605912
Je salut le boulot remarquable des aides soignante-algériennes ou des thanatopratrices je ne sais comment on doit dire à ce stade, qui arrivent à donner une apparence de vie à un veillard en état de mort cérébrale. [smilie=icon_smile033.gif]

Bravo beau boulot Mesdames, vous avez gagné un Visa pour venir bosser dans un EPHAD ou une entreprise de pompes funèbres en France. [smilie=icon_smile025.gif]
par ClarkeBellamy
#4605947
Attractivité limitée ? hahaha la réalité est plus nuancée
https://www.courrierinternational.com/a ... -en-france
jabar a écrit :
26 févr. 2019, 19:09
reminem2 a écrit :
26 févr. 2019, 19:00
jabar a écrit :
26 févr. 2019, 18:57
Tu ne connais rien de mon histoire et elle ne regarde que moi.
Pourquoi nous dévoiler ton lieu de naissance et le fait que tu n'y vis plus dans ce cas?
La raison de ma présence est une histoire longue et complexe qui ne regarde que moi. Que j'y sois né est un détail qui ne me dérange pas de dire.
Quant à l'attractivité de la France pour les algériens, elle est limitée. Je parle de ce que je constate au pays. Il est faux de croire que les algériens rêvent de venir en France. Pour certains c'est indéniable. Mais c'est facile de venir en France. Surtout pour un algérien avec les accords existants et la facilité d'y établir résidence. Si cette volonté était si généralisée, crois-moi, l'Algérie entière serait déjà en France.
C'est facile. Mais... Cela va surprendre tout le monde ici, on peut avoir une vie bonne en Algérie. Pour donner une idée, des français rêvent de s'établir à Londres ou New-York, une autre vaste majorité est contente en France.
Avatar du membre
par katou
#4606443
Le président algérien incarne aujourd'hui le chantage exercé par une camarilla d'affairistes et de militaires: Bouteflika ou la guerre, version algérienne du très gaullien «Moi ou le chaos».

Dans les traditions du Maghreb, le chiffre 5 est censé porter bonheur. Les mères bénissent leurs enfants les doigts grands ouverts au-dessus de leurs têtes, ou leur accrochent autour du cou des pendentifs en forme de main. En Algérie pourtant, depuis quelques jours, des manifestations vouent aux gémonies ce chiffre 5. Le porte-bonheur est devenu symbole du malheur algérien. Du mal-vivre de tout un pays gangrené par une démographie exubérante, la corruption endémique, l'aliénation à une économie de rente, fondée sur les deux seules richesses du pays, le pétrole et le gaz. Le chiffre 5, comme le 5e mandat présidentiel que s'apprête à solliciter un Bouteflika moribond, momie mutique, passant sa vie de pantin désarticulé entre Alger et Grenoble, où réside son médecin traitant.

Bouteflika a symbolisé à son avènement la fin de la guerre civile des années 1990 et la défaite improbable des islamistes. Bouteflika incarne aujourd'hui le chantage exercé par une camarilla d'affairistes et de militaires: Bouteflika ou la guerre, version algérienne du très gaullien «Moi ou le chaos».

Quand on parle de l'Algérie, le spectre du général de Gaulle n'est jamais loin. Bouteflika fut ministre du gouvernement Ben Bella en 1962 à l'indépendance algérienne. Il avait 25 ans et était une des vedettes de la dolce vita algéroise de l'époque!

Après que l'armée eut gagné la guerre civile, Bouteflika, au nom de la réconciliation nationale, a ouvert les prisons et donné les clés de la société aux islamistes, préparant leur victoire politique future

Bouteflika incarne ce FLN à qui le Général a livré l'Algérie, alors même que l'armée française avait gagné la guerre sur le terrain. Des adversaires impitoyables qui exécutèrent par milliers opposants politiques et harkis fidèles à la France, et chassèrent violemment les pieds-noirs («la valise ou le cercueil»), alors qu'ils auraient pu stabiliser l'État et l'économie du nouveau pays, à l'instar de ce que fit Mandela avec les Blancs d'Afrique du Sud. Un FLN qui, dès les années 1960, au temps de Boumediene, refusa de prendre des mesures de répression démographique à la manière chinoise, au nom d'une politique de puissance qui a étouffé tout développement économique. Un FLN enfin qui engagea l'arabisation de l'éducation pour extirper les traces de la colonisation française, et fit ainsi le lit des enseignants islamistes.

Après que l'armée eut gagné la guerre civile, Bouteflika, au nom de la réconciliation nationale, a ouvert les prisons et donné les clés de la société aux islamistes, préparant leur victoire politique future. Il ne faut jamais oublier que la bataille du FLN contre le colonisateur français se fit au nom de l'islam contre «les infidèles». Des infidèles chez qui toute l'Algérie a pris l'habitude de se faire soigner et de déverser son trop-plein démographique depuis cinquante ans - alors que de Gaulle avait accordé l'indépendance à l'Algérie pour que son village ne devienne pas Colombey-les-deux-Mosquées. Des infidèles assez fous pour avoir multiplié les lois (dans la lignée des accords d'Évian, jamais abrogés) qui permettront demain à des millions d'Algériens de venir retrouver un frère, un père, un cousin résidant déjà en France. Une invasion légale qu'avait prophétisée il y a des décennies le lointain prédécesseur de Bouteflika, Houari Boumediene…
http://premium.lefigaro.fr/vox/monde/20 ... lgerie.php
Avatar du membre
par Cheshire cat
#4606800
Le Figaro vox ne s'arrange pas.
Avatar du membre
par GTH
#4606818
Au lendemain des manifestations monstres en Algérie, Sophie Bessis, historienne et spécialiste du Maghreb, interrogée sur France info samedi 2 mars, estime que "le 5e mandat d'Abdelaziz Bouteflika s'est évanoui dans les manifestations de la rue algérienne. On voit mal comment sa candidature pourrait être validée dans ce contexte", ajoute-t-elle.
La candidature d'Abdelaziz Bouteflika n’a pas encore été déposée, donc confirmation de cette information. De plus la santé chancelante du Pt sortant pourrait réserver un sort funeste à cette élection. Quoique, des obsèques nationales pour remplacer une élection, c’est toujours un évènement pour faire de la propagande.
Avatar du membre
par GTH
#4606833
La candidature d'Abdelaziz Bouteflika doit être déposée avant ce soir. Sinon : Advienne que pourra !
Avatar du membre
par GTH
#4606836
Des funérailles nationales pour réconcilier les Algériens ?
Alors que le Président algérien a récemment annoncé sa décision de briguer un 5e mandat, des rumeurs courent dans les médias sur son hospitalisation aux Hôpitaux universitaires de Genève et la chaîne libanaise Al Mayadeen informe ce samedi qu'il serait dans un «état critique». Sputnik a contacté l'établissement, mais n'a reçu aucune confirmation.
Avatar du membre
par Jiminy
#4606912
Quand Macron se présentera pour son 5ème mandat, arrivant aux meetings poussant Brigitte dans un fauteuil et entouré de sa garde personnelle garantissant une ambiance folle:

Les jaunes seront dans la rue pour l'acte 260.
Agri percevra ses 300€ de retraite en accusant les sionistes de sa situation alors qu'il n'a jamais ni cotisé ni payé l'IR.
Spitfire aura surpris un voleur qui lui tirera dessus. On pourra dire qu'il a été abattu en plein vol, par un certain Mister Schmidt.
Oncle Bob préparera un repas spécial déguisé en soubrette pour les 40 ans de Clémentine et Estelle.
MLH sera un papy gâteau avec ses petits enfants.
Cemab lâchera sa Laguna pour un modèle électrique, la larme à l’œil.
La fille de Haaa!!! aura des dons de Médium et voudra en faire son métier.
Restauraton républic sera, enfin, devenu royaliste.
Katou et Le lys vivront dans une réserve ...pour catholiques.
Plariste aura appris l'Esperanto, espérant ainsi être compris de tous!
Zenon aura dit en découvrant la beauté de l’antarctique "Bonjour, les bras m'en tombent! Cordialement" et en est revenu manchot, du coup!
Sinistre aura appris à dire bonjour avant de donner un "coup de boule" verbal.
Eukini sera prêt "à la TAC" dès qu'on lui parlera retraite.
Jack aura rencontré Dieu et du coup doutera de sa grandeur.
Sarkonaute installera son camping car devant le cimetière du père la chaise, espérant la résurrection de son idole.
Fac fêtera sa douzième victoire aux élections du Fopo.
Régis, 3615 pour les intimes, restera Régis.
Le chat aura pris goût aux souris.
La nouvelle femme de Frelon, qui aura une taille de guêpe, lui filera le bourdon, car trop mielleuse.
Themis ne postera plus que pour promouvoir des associations d'aides aux migrants.
Miguelito aura créé une école du rire pour que les rastaquouères ne soient pas limités au Jamel Comédy club.

En gros, le 5ème mandat de Macron passera pour bien banal!!!
Avatar du membre
par GTH
#4607020
Abdelaziz Bouteflika
Il ne bouge pas, il ne fume pas, il ne boit pas, il ne cause pas mais il est candidat.
#4607022
GTH a écrit :
03 mars 2019, 19:51
Abdelaziz Bouteflika
Il ne bouge pas, il ne fume pas, il ne boit pas, il ne cause pas mais il est candidat.

On peut le poser directement au musée Grévin .
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
Médecins burn-out

C'est une honte de voir les capitalistes poser leu[…]

https://www.youtube.com/watch?v=1c77jfHl9xc

https://www.youtube.com/watch?v=1c77jfHl9xc

Ha t'es bien le potes à mon père cob[…]