Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui ne concerne pas l'Europe, de la politique étrangère de la France, des événements et conflits mondiaux, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4603821
france2100 a écrit : Voyons, vous croyez vraiment que si les Français ont la haine d'être trahis par leurs dirigeants qui les offrent à la conquête afrabane, c'est à cause des stratégies électorales de Sarkozy et Le Pen ?!
Le discour polito-médiatique dominant les aveugles et les détournes des vrai problèmes, heureusement pour moi, quand les vrais problème refont surface, on s'en fou du LGBT de l'Islam des juifs des trans !
france2100 a écrit : Vous êtes complètement déconnecté de la réalité si vous espériez que notre conquête allait se passer dans la joie et la bonne humeur. Que nous allions nous voir nos gamins être convertis à l'Isam avec le sourire.
Non juste que quand les gens réalisent quels sont les vrais problèmes on s’en branle des gens comme vous on s'en branle de votre discours qu'on sert dans les médias dominantes ! Rien à foutre !
france2100 a écrit : Ce sont les données démographiques qui m'ont mis la haine. Je me fichais bien de Sarko, Le Pen ou des médias d'extrême-droite avant cela. Pas besoin de discours pour avoir la haine, la réalité suffit !
L'INSEE l'OCDE manipulent les statistiques !
france2100 a écrit : Il n'y jamais eu de lapsus : votre citation n'aurait pas été corrigée.
Sisisisi Gros lapsus pour un léninien.
#4604055
Plariste le Revanite a écrit :
22 févr. 2019, 14:25
Le discour polito-médiatique dominant les aveugles
Le discours sociétal dominant c'est le vôtre : "l'immigration est une chance", "il n'y a pas de grand remplacement", etc. Il faut être de sacrée mauvaise foi pour le nier.
et les détournes des vrai problèmes
C'est cette atttiude de déni des problèmes identitaires qui fait que vous êtes devenus non-pertinents et ultra-minoritaires, de plus en plus cantonnés aux voix des minorités et donc condamnés à devenir des partis identitaires afrabans au service de l'Islam.
L'INSEE l'OCDE manipulent les statistiques !
En effet : ils répètent en boucle le chiffre de 8% de musulmans, qui est complètement bidon pour trois raisons (méthodologie et définitions).

22% des naissances portent un prénom musulman, la méthode des flux donne 18% de personnes issues de l'immigration musulmane, et on peut estimer qu'un quart à un tiers des naissances sont afrabanes.
Sisisisi Gros lapsus pour un léninien.
Je n'ai pas la moindre idée de ce que vous racontez, on s'enfoce toujours avant dans l'absurde avec vous.
#4604109
france2100 a écrit : Le discours sociétal dominant c'est le vôtre : "l'immigration est une chance", "il n'y a pas de grand remplacement", etc. Il faut être de sacrée mauvaise foi pour le nier.
Si tu dis ouais les ********** sont vraiment méchant, ou Les juifs c'est de voleur.
C'est du sociétal.
Que tu en parle en bien ou en mal dès que tu choisi un sujet sociétal c'est du sociétale.
france2100 a écrit : C'est cette atttiude de déni des problèmes identitaires qui fait que vous êtes devenus non-pertinents et ultra-minoritaires, de plus en plus cantonnés aux voix des minorités et donc condamnés à devenir des partis identitaires afrabans au service de l'Islam.
On va écouter Bachir :



Il se trouve qu'on s'en branle un peu faite quand les vrais problèmes arrivent.
#4604125
Plariste le Revanite a écrit :
23 févr. 2019, 17:36
Il se trouve qu'on s'en branle un peu faite quand les vrais problèmes arrivent.
Vous ne cessez de présenter l'immigration comme un sujet sans importance. Dans ce cas pourquoi vous acharner à l'imposer ?

Pourtant c'est la seule chose qui vous empêche de faire une alliance avec l'extrême-droite pour gagner le pouvoir, comme en Italie. Vous pourriez alors, une fois cette concession faîte sur ce sujet soi-disant sans importance, procéder à de nombreuses réformes économiques !

Vos actes disent le contraire de vos paroles : l'immigration est le plus important des sujets à vos yeux, au nom duquel vous sacrifiez tout le reste.

Parce que vous n'êtes que des petits bourgeois néolibéraux jouant aux bons samaritains, en train d'être remplacés par des identitaires afrabans.
#4604136
france2100 a écrit : Vous ne cessez de présenter l'immigration comme un sujet sans importance. Dans ce cas pourquoi vous acharner à l'imposer ?
Je ne veux pas l'imposer, je met juste A devant B. Les bœufs devant la charue et pas l'inverse. Vous êtes président de la république?
france2100 a écrit : Pourtant c'est la seule chose qui vous empêche de faire une alliance avec l'extrême-droite pour gagner le pouvoir, comme en Italie. Vous pourriez alors, une fois cette concession faîte sur ce sujet soi-disant sans importance, procéder à de nombreuses réformes économiques !
Tu veux que je m'allie avec des forces qui sont vendues au MEDEF à bruxelle et à washinton? P'tain t'es con !

@Cobrasse @690

Expliquez-lui ce que c'est que le FN, ils sont pro UE/alter EU, ils sontiennent les eurorégions e la chartre des langues régionales et minoritaires (Donc tchao les corses les bretons les basques les normands..)
veulent détruire ce que l'ont chérit le plus (les acquis du CNR) on veut bien faire alliance avec l'UPR s'ils acceptent d'implanter des caisses de sécurité économique.

Vais vous êtes con de croire qu'un prolo de doit de voter FN, d'ailleurs les gens en ont marre du FN leur discourt tourne en rond, ils sont touché par la crise de sens.
france2100 a écrit : Vos actes disent le contraire de vos paroles : l'immigration est le plus important des sujets à vos yeux, au nom duquel vous sacrifiez tout le reste.
Non c'est vous qui comme macron est un obsédé de la démographie, à l'OTAN, ils sont persuadés que les pays du tiers monde vont dominer l'europe, alors les européens occidentaux se sont mis d'accord pour les importer en tranche de 10% par 10%, en espérant avoir la taille démographique de la chine.

Les industriels d'europe de l'est eux importe vai la mafia et le trafique humain, pour combler les flux migratoires est-ouest !
france2100 a écrit : Parce que vous n'êtes que des petits bourgeois néolibéraux jouant aux bons samaritains, en train d'être remplacés par des identitaires afrabans.
Je suis un peu humaniste oui, mais pas libéral, le socialisme trouve ses racine dans le libéralisme oui, mais le libéralisme dégénéré, n'est pas forcément humaniste. Ne pas être humaniste même pas un chouilla sur les bords, ne vous empêche pas d'adhérer à une certaine forme de libéralisme.

Vous êtes sur certain point de votre côté proche d'un stéphane molynyeux qui veut éradiquer le travail humain directe, sans trop réfléchir au pourquoi du comment.
#4604148
Plariste le Revanite a écrit :
23 févr. 2019, 20:28
Je ne veux pas l'imposer, je met juste A devant B. Les bœufs devant la charue et pas l'inverse.
Mensonge.
Tu veux que je m'allie avec des forces qui sont vendues au MEDEF à bruxelle et à washinton? P'tain t'es con !
Mauvaise excuse : la majorité des ouvriers votent à l'extrême-droite et vous prétendez conquérir leurs voix tout en leur imposant cette immigration dont ils ne veulent pas.
Vais vous êtes con de croire qu'un prolo de doit de voter FN, d'ailleurs les gens en ont marre du FN leur discourt tourne en rond, ils sont touché par la crise de sens.
Je ne sais pas s'ils en ont marre du FN, certainement moins que FI en tout cas, mais le thème de l'immigration, quant à lui, ne fait que gonfler à mesure que les immigrés arrivent.

Cela fait dix ans que la gauche espère vainement un soudain reflux alors qu'il n'y a aucune raison pour cela. Cessez de vous voiler la face : le problème identitaire ne va pas disparaître, il va s'intensifier pendant des décennies car toutes les raisons sont là.
Non c'est vous qui comme macron est un obsédé de la démographie, à l'OTAN, ils sont persuadés que les pays du tiers monde vont dominer l'europe, alors les européens occidentaux se sont mis d'accord pour les importer en tranche de 10% par 10%, en espérant avoir la taille démographique de la chine.

Les industriels d'europe de l'est eux importe vai la mafia et le trafique humain, pour combler les flux migratoires est-ouest !
Et ben voyons ! L'immigation n'a rien à voir avec la gauche, c'est la faute de l'OTAN, des indsustriels d'Europe de l'est (dont les pays interdisent l'immigration), et du Medef.

Tactique plaristique n°7 : détourner l'attention.
Vous êtes sur certain point de votre côté proche d'un stéphane molynyeux qui veut éradiquer le travail humain directe, sans trop réfléchir au pourquoi du comment.
J'ai dû aller voir qui est ce type sur wikipédia ; sortez-vous la tête de vos youteubés et du délire des médias américains ! Tout cet univers est fou et stupide, autant que l'intelligentsia parisienne qui s'étale en quatre colonnes dans le Monde. Ne vivez pas en vase clos !
#4604309
[/quote]
france2100 a écrit : Mensonge.
Plariste le Revanite a écrit :
Djeimse a écrit : Bien sûr que si, c'est juste une histoire de volonté politique.
T'es ministre toi? Croyez moi si fallait qu'n petit nombre de gens veuille vraiment que leur rêve comment se réalise en y pensant très très fort, ça serait, et dans mon cas la France sera déjà socialiste, dans le cas des gilets jaunes on aurait déjà le RIC....

Tu vois ce que je veux dire?

Et donc l'étape numéro c'est la révolution et pas la guerre civile, il va falloir que les petits patrons boutiquers se mettent à côté des gens des banlieux pour ça.
Sherlockxyhomes a écrit : [smilie=zonew20.gif] Pour bien cerner le gauchisme [aaah.gif] il faut commencer par connaître la charte du parti socialiste [aaah.gif] à savoir :
, il maintient le peuple de France dans 'lignorance et la servilité.
Image Le camarade lénine est offensé par l'utilisation du mot gauchiste.

Vous divaguez dans le confusionnisme, qui fait tant de mal à la France , oui c' confusionnisme empêche le peuple de Franche de soulever contre la main invisible qui pille pays, l’empêche de cerner clairement la nature de la propagande invisible qu'on lui sert, et de connaître la nature exacte de ce fascisme invisible qu'on ose appeller démocratie.
Il condamne le peuple de France à l’ignorance et la servitude qui va avec !
france2100 a écrit : Mauvaise excuse : la majorité des ouvriers votent à l'extrême-droite et vous prétendez conquérir leurs voix tout en leur imposant cette immigration dont ils ne veulent pas.
Lextrême droite n'a que des discours à leur offrir et des plats de lentilles niveau droits sociaux !

Vous êtes embourbé dans le michéisme : Ouais les prolos votent FN si tu vote spas FN t'es pas prolo. C' qui ets un sophisme éhonté !

Depuis le temps que des gens comme Hollande sarkozy etc se font élire, vous devriez comprendre que les gens sont manipulables.
Regardes Stéphane molnyeux et sa secte.
france2100 a écrit :Tout cet univers est fou et stupide
Alors youtube est une plateforme et il serait dommage de s'en priver.. Concernant stéphane molynyeux oui sa secte ce sont rien que des gens des tarés je confirme, mais vous qui parlez de taré et Stupide, c'est l'hôpital qui tire sur l’ambulance !
#4604354
Plariste le Revanite a écrit :
23 févr. 2019, 20:28
france2100 a écrit : Vous ne cessez de présenter l'immigration comme un sujet sans importance. Dans ce cas pourquoi vous acharner à l'imposer ?
Je ne veux pas l'imposer, je met juste A devant B. Les bœufs devant la charue et pas l'inverse. Vous êtes président de la république?
Vous êtes un cosmopolite honteux. Comme un cocu du même type, mais en plus nuisible pour les autres :idea:
#4604526
Plariste le Revanite a écrit :
24 févr. 2019, 16:20
Lextrême droite n'a que des discours à leur offrir et des plats de lentilles niveau droits sociaux !
Il y a un seul pays européen où l'extrême-gauche est au pouvoir : en Italie, grâce à une alliance avec l'extrême-droite. Salvini est ministre de l'intérieur, Di Maio de l'économie. Ils ont promis le revenu universel et la décolonisation. Prenez-en de la graine !

La France est aujourd'hui divisée en trois camps : l'extrême-gauche, l'extrême-droite et le centre. Alors soit vous faîtes alliance avec le parti des milliardaires et des bourgeois, soit vous faîtes alliance avec le parti des prolos et des petits patrons.

Ou alors vous continuez à faire passer l'immigration avant toute chose, et vous vous interdisez toute alliance avec un parti qui ne soutiendrait pas la conquête afrabane. Et vous continuerez à devenir de plus en plus insignifiant.


Vous vous lamentez que le peuple s'occupe d'immigration, vous niez les opinions des prolétaires, vous y voyez une manipuation, et vous rêvez du jour où ils ne s'y intéresseront plus. Mais plus le temps passera plus cette préoccupation deviendra essentielle, que ça vous plaise ou non.

Car en choisissant de faire de la France un pays multiethnique, vous avez condamné les lignes identitaires à devenir de plus en plus dominantes. Si bien que vous rendez de plus en plus impossible toute alliance sociale, et vous forcez le jeu à se réaligner sur une alliance identitaire centre-extrême, avec deux centres, et une orientation durablement à droite.

Ce faisant vous condamnez tout espoir de gouvernement populaire, et vous vous condamnez à devenir un parti identitaire afraban. Votre mue a commencé et elle va se renforcer d'année en année.
#4604590
cemab a écrit : Vous êtes un cosmopolite honteux. Comme un cocu du même type, mais en plus nuisible pour les autres :idea:
Citoyen du monde ça ne veut rien dire, c'est un oxymore, Attali par exemple n'est pas cosmopolite il est citoyen de son jet privée !
Je suis citoyen Français avant tout et je me suis expliqué à Djeimise sur c'est autre sujet.

viewtopic.php?f=52&t=151125&start=140#p4604306

Si la pensée magique permettait d'avoir tout ce qu'on veut les gilets jaunes auraient le RIC, moi j'aurais déjà le socialisme en France.... Etc etc..

C'est vous qui ne comprenez pas ! SI vous compreniez ce que je veux dire, vous vus infligeriez un facepalm en vous disant : Mais qu'est-ce que je suis con
Lisez que faire de lénine. Tapez-vous les passages chiants où lénine clash ses potes révolutionnaires que l'histoire a oublié, si'l le faut. Mais comprenez que toute action politique suppose le pouvoir politique, qui s’acquiert en changeant l'organisation du travail, et ça aux prix de luttes, où le sous prolétariat immigré doit s'unir au prolétariat et à la petite bourgeoisie en passant par les membres des classe moyennes qui encadrent la production (même si les coachs sont des philosophes stoïciens vendus à macron et à ses potes qui ce cachent derrière le fusible qu'est macron...)

Vous comprendrez que le confusionnisme, le discour de France 2100 vise à casser cette union nécessaire ! Je ne fais pas passer l’immigration avant toute chose, c'est l'inverse ! Et j'ai raison de le faire, c'est France 2100 qui met la question de l’immigration avant celle du pouvoir politique, et qui est prêt à déclencher une guerre civile, il n'est pas contre la bourgeoisie ni même le capitalisme, et il ose me traité de bourgeois et autre mais quel con !

Votre accusation est creuse.
france2100 a écrit :Il y a un seul pays européen où l'extrême-gauche est au pouvoir
Meh, sont alter-européïstes.....
france2100 a écrit :Ils ont promis le revenu universel et la décolonisation.
Que des promesses qu'ils ne tiendront pas. Pour la décolonisation pas besoin de vous l'expliquer. Pour le RU j'avais un topique qui expliquait en quoi c'était une arnaque :
viewtopic.php?f=31&t=149114

ça serait juste du suicide pour le pays s'il veut survivre en tant qu'état nation d'implanter cette mesure, et ouverture à la colonisation américaine, qui déjà a pas mal de base militaires dans le coin...

Il n'y a rien à faire dans la dictature européenne, même dans une autre europe.
france2100 a écrit : La France est aujourd'hui divisée en trois camps : l'extrême-gauche, l'extrême-droite et le centre. Alors soit vous faîtes alliance avec le parti des milliardaires et des bourgeois, soit vous faîtes alliance avec le parti des prolos et des petits patrons.
Putain vous êtes cons...

Le Pen père et fille se réclament de Reagan et Thatcher :



Putain vous êtes débiles de croire que sont les mais des prolos.

Marine Le Pen en 2017 s'était présenté elle même comme le suppositoire, et allait passait en mode Fillion, mesure drastique état d'urgence démolition de la sécu etc etc etc C'était le programme de denis Kessler mot pour mot regardez ce topique :

viewtopic.php?f=9&t=151266&p=4571496#p4571496

Vous savez le nombre de prolo qui se sont abstenu ou on voté macron au second tour? Mais fermez-là. Moi je ne dis pas que macron c'est le président des prolos ! D'ailleurs macron a fait tout ce que marine Le Pen avait promit ! Je en vais pas m'allier avec Le Pen !

Par contre l'UPR c'est une autre histoire !

Et pour les petit patrons, on est les premiers à décrire la misère de leur condition d'infra employés, alors oui défendre leur intérêts en tant que patrons ça nous poserait problème, mais on a une botte secrète, on propose au patron de quitter leur statut d'employeur pou un autre. Les petits patrons aurait énormément à gagner en nous supportant, notamment l’existence des caisse de sécurité économiques qui rendrait l’entreprenariat viable !

Pourquoi on ferait alliance avec un partit qui veut rallier les intérêts du petit patronat à celui du haut patronat style attali? C'est juste complètement débile !
france2100 a écrit : Vous vous lamentez que le peuple s'occupe d'immigration, vous niez les opinions des prolétaires, vous y voyez une manipuation, et vous rêvez du jour où ils ne s'y intéresseront plus. Mais plus le temps passera plus cette préoccupation deviendra essentielle, que ça vous plaise ou non.
Je vous ait déjà expliqué que le premier à s'être intéressé à la problématique migratoire, c'est Marx ! Pas Le Pen père ! Et je vous ait déjà expliqué la solution, et en quoi votre fixette est juste un obstacle à une stratégie cohérente permettant à la France d'en bas de constituer un mouvement de résistance efficace !
france2100 a écrit :Car en choisissant de faire de la France un pays multiethnique, vous avez condamné les lignes identitaires à devenir de plus en plus dominantes.
Arrêtez de me considérer comme le pouvoir dominant, mon groupe n'a pas le pouvoir politique, ni la domination idéologique, regardez les gilets jaunes ils peinent à sortir de la domination idéologique libérale.

Par contre oui le pouvoir en place se plaît à enflammer les luttes identitaires ! Ça détourne les gens des luttes sociales !
france2100 a écrit :Ce faisant vous condamnez tout espoir de gouvernement populaire,
Non c’est pas moi c'est vous !
france2100 a écrit : Ce faisant vous condamnez tout espoir de gouvernement populaire, et vous vous condamnez à devenir un parti identitaire afraban. Votre mue a commencé et elle va se renforcer d'année en année.
Vais demandez à mes potes du PRCF s'ils se sente Afraban. Sunzi, Aymeric....

Allez une vidéo de la lib tropique regardez le publique installé à la LIB tropique :

viewtopic.php?f=9&t=151266&p=4571496#p4571496

Très "afraban" hein?
Putain vous êtes con !



Et là?

Non Vous n'aurez pas compris qu'on vomis sur toutes les luttes identitaires de tout bord :


https://www.initiative-communiste.fr/ar ... ic-fassin/

Lisez cet article !


Splendeurs et misères de la stratégie néo-gauchiste (l’exemple d’Eric Fassin)

Par Aymeric Monville (dernier ouvrage paru, “Les Jolis Grands hommes de gauche”, Editions Delga)

Après deux brefs ouvrages d’Eric Fassin publiés chez le même éditeur (Textuel), « Gauche : l’avenir d’une désillusion » et récemment « Populisme le grand ressentiment » l’idée d’une opposition de gauche aux tentations populistes se dessine, à rebours il est vrai d’un certain air du temps qui voit triompher le populisme de gauche d’Ernesto Laclau et Chantal Mouffe influençant Podemos, la France insoumise, et d’autres. La stratégie de mobilisation/reconscientisation du peuple de gauche au détriment de sujets qu’on pourrait qualifier de « souverainistes » n’est néanmoins pas sans ambiguïtés.
Contrer la droitisation?

L’idée principale du politologue Eric Fassin est de mettre un terme à la droitisation du pays en mobilisant, voire en « produisant », un peuple de gauche, plutôt que de donner des gages à des thématiques de droite visant par exempte à « comprendre », comme on l’entend dire souvent, les électeurs du FN sans néanmoins les approuver. Il est préférable, selon M. Fassin, de s’ingénier à remobiliser les abstentionnistes que de s’imaginer amener à gauche des électeurs du FN. Amener à gauche d’ailleurs, plutôt que ramener à gauche ces électeurs, car refusant la thèse – il est vrai peu étayée – du gaucho-lepénisme chère à Pascal Perrineau, Fassin juge que les électeurs populaires d’extrême droite sont d’une nature complètement hétérogène à celle de leurs homologues populaires de gauche, n’ont que rarement des antécédents à gauche et font preuve d’un racisme irrécupérable. Le populisme de droite, d’essence ternaire, consisterait à ne s’attaquer aux élites que dans la mesure où celles-ci favoriseraient un tiers groupe qui serait, lui, le véritable objet de ressentiment (immigrés, femmes, homosexuels par exemple). Il n’aurait rien à voir avec la stratégie, d’essence binaire, consistant à mobiliser les couches populaires contre lesdites élites, démarche qui a bien plus à voir avec la lutte des classes qu’avec ce terme incertain de populisme, dont M. Fassin dit qu’il est davantage un mot qu’un concept.

A la nuance près qu’il faut tout de même éviter d’essentialiser l’électeur de droite et d’extrême droite et de donner ainsi sa chance au dialogue rationnel et à l’Aufklärung (la propagation des Lumières), jusqu’ici on peut suivre M. Fassin.

On n’a guère de mal à le suivre non plus lorsqu’il aborde les questions économiques : la droitisation est manifeste, la conversion du PS au social-libéralisme ou plutôt – comme il le note bien – au néolibéralisme est patente.

Le piège inhérent à ce type de raisonnement consistant à jouer davantage sur l’opposition gauche/droite que sur celle entre le travail et le capital pourrait cependant consister, comme M. Fassin semble y laisser prise, à se contenter d’aller à gauche sans se poser la question des rapports de production et de propriété, c’est-à-dire entériner la sociale-démocratie, la gauche du capital.
Un libéralisme sociétal?
Toutefois, les choses se compliquent dès qu’on aborde les questions dites « sociétales ».

Aux yeux d’Eric Fassin, l’un des seuls mérites du gouvernement Hollande est d’avoir fait entériner le mariage pour tous. En quelque sorte le libéralisme sociétal amenderait le désastre du néolibéralisme économique.

Est-il néanmoins permis de se demander si, en matière de lutte contre l’homophobie, on serait tenu d’aller au-delà de ce que prescrit l’idéal républicain d’égalité de tous les citoyens devant la loi? Le PACS pouvait tout à fait se comprendre dans le fait de donner à tout un chacun le droit, par exemple, de pouvoir léguer son logement à son conjoint, de quelque sexe qu’il soit, après sa mort. Mais qu’en est-il du droit du mariage, non en soi mais en ce qu’il se met à concerner la question de l’adoption? Est-ce si inenvisageable, voire scandaleux, pour un homme de gauche de penser que ledit droit « à » l’enfant pourrait empiéter celui du droit « de » l’enfant? Notamment celui d’être élevé par deux représentants de l’ensemble de l’humanité, un homme et une femme? Qu’en est-il de la GPA par exemple? N’y a-t-il pas quelque risque à dessiner ainsi le périmètre d’une gauche de reconquête, à l’enfermer d’emblée dans les limites, voire dans les préjugés, d’une nouvelle bien-pensance dont il serait impossible de discuter les problématiques sans être aussitôt repoussé dans le camp d’en face, alors qu’à l’inverse, le fait de prendre ou pas parti pour le travail et contre le capital, pour les peuples en lutte et contre l’impérialisme euro-atlantique, passerait pour une bricole sans intérêt ?

Sur ce plan, on peut reconnaître que plusieurs gauches s’affronteraient : une gauche d’inspiration républicaine ou rousseauienne et une gauche libérale-libertaire quant aux mœurs.

Autre exemple : Eric Fassin propose d’introduire le droit de vote des immigrés aux élections locales, lequel permettrait de donner un nouvel essor à un peuple plus représentatif de l’ensemble des travailleurs. Soit. Mais une fois cela obtenu, dans la logique de M. Fassin, il faudrait aller encore davantage à gauche. Devrait-on, dans ce cas, surenchérir sous prétexte que ce serait davantage « de gauche » de donner le droit de vote aux étrangers aux élections nationales, jusqu’à une remise en cause de la citoyenneté par exemple? Cela remettrait pourtant en cause le peuple souverain rousseauien, qui, dans tout pays, a le droit de se défendre d’une ingérence étrangère. On voit d’ailleurs ici, dans cette absence d’interrogation sur l’importance du peuple constituant, la limite d’un certain anti-populisme. Le vote pour les immigrés aux élections nationales n’est sans doute pas ce que prône M. Fassin, mais l’on peut tout de même se poser des questions sur la pertinence d’un mot d’ordre qui s’apparenterait à du « à gauche toute ». A fortiori si c’est pour rester dans une conception bien particulière de la gauche et sans remettre en cause le cadre du capitalisme, de l’OTAN, de l’UE etc., où de toutes manières, quelle que soit l’extension du droit de citoyenneté, son exercice est réduit à un théâtre d’ombres par les carcans supranationaux et néolibéraux (UE, CETA, bientôt à nouveau, TAFTA…) qui enserrent et formatent la souveraineté des peuples européens.
Des gauches antagonistes

M. Fassin juge d’ailleurs un peu vite que les adversaires de certaines mesures sociétales ne seraient que des « hommes de droite dans un placard ‘de gauche’ ». Manquant du critère objectif de l’antagonisme de classes (être exploité ou exploiter autrui relève du fait, non de l’opinion) pour délimiter la droite de la gauche, le risque pour Eric Fassin est alors de procéder d’une manière purement subjectiviste en définissant comme « gauche » ce qui relève de ses propres opinions… et à travers elles, de son propre milieu socioculturel qui n’est franchement pas la classe ouvrière, même pris au sens le plus large.

Sans vouloir nier la pertinence et la validité de l’opposition droite/gauche qui est un substrat historique indéniable de l’histoire de notre pays et qui remonte à la Révolution française – bien qu’il ne se formule couramment comme tel qu’au moins un siècle après -, on peut en effet s’interroger sur l’exclusivisme de cette opposition dans l’analyse politique. L’opposition droite/gauche ne vise-t-elle pas à masquer l’opposition marxiste classique (travail/capital) par exemple, comme le suggère, passim, l’oeuvre d’un Jean-Claude Michéa ? On voit bien que ce constructivisme néogauchiste présente d’indéniables limites et lacunes, à commencer par l’absence complète d’interrogations, chez M. Fassin, quant au cadre de notre souveraineté, le carcan européen, etc., comme si les logiques de privatisation du secteur public, d’austérité salariale sans fin, de réduction des dépenses sociales, de recul de l’âge de la retraite, de sélection sociale accrue à l’Université, de démontage des statuts et du code du travail, de dialogue institutionnel avec les religions, d’arrimage rédhibitoire à l’OTAN, d’ingérence permanente dans les affaires intérieures des pays d’Afrique et du Proche-Orient, ne se heurtaient pas frontalement à l’héritage à la fois social, démocratique, laïque, patriotique et internationaliste de la gauche française de toujours, celle des mesures sociales de la révolution jacobine (blocage des prix sous Robespierre par exemple), de la Commune de Paris, de Jaurès, des luttes syndicales, de la loi de 1905, du Front populaire, des luttes anticoloniales, du plan Langevin-Wallon pour l’école et des grandes avancées démocratiques mises en place par les ministres communistes de 1945 en application du programme du CNR (Sécurité sociale, nationalisation de Renault, du Sous-Sol et de l’Electricité, statuts, conventions collectives, retraites par répartition, reconstruction d’une recherche scientifique d’Etat)…

Mais allons plus loin. S’il y a bien, grosso modo, quatre gauches historiques dans notre pays – libérale, libertaire, collectiviste et jacobine -, telles que les définit, faute de mieux, Jacques Julliard dans un modèle qui vaut bien celui de René Rémond pour les droites, force est de constater également qu’à un certain moment, en suivant les analyses de M. Fassin, on n’irait pas davantage à gauche ; on quitterait au contraire la gauche républicaine pour entrer dans la gauche libérale.

On rappellera, pour exemple, que le premier à avoir dévoilé l’alliance du libéral et du libertaire, et sans doute aussi l’inféodation du second au premier, est un penseur marxiste, proche du PCF, le regretté Michel Clouscard. En effet, sans céder au schématisme, on peut tout de même constater qu’il y un monde entre le libéralisme-libertaire (d’un Macron, d’un Cohn-Bendit etc.) et ce qui relie historiquement, malgré les différences, jacobins et collectivistes.
Marx ou Nietzsche/Deleuze?

On peut enfin mettre quelques bémols à cette thèse psychologisante de M. Fassin sur les motivations du vote populaire à droite, thèse qui emprunte un peu trop à notre goût, dans sa démonstration, à la théorie des affects néo-spinozienne (Deleuze et ses récents épigones) et qui consiste à diaboliser les personnes mues par le seul moteur des « passions tristes ». L’explication du vote populaire à droite (populisme) par des arguments psychologiques, au détriment d’une analyse de classe, et avec l’aide du thème très nietzschéen du ressentiment (là encore un emprunt à Deleuze sans doute) ne laisse pas d’étonner, notamment quand M. Fassin, en suivant peu ou prou M. Achille Mbembe, pense expliquer l’islamophobie de l’électeur de droite par une sorte de mélange entre voyeurisme et envie, « l’envie du harem » (sic). Rappelons tout de même que la polygamie est de toute façon interdite dans la République et dans tout pays respectueux de l’égalité entre les personnes. Selon M. Fassin, l’électeur de droite et de droite radicale serait, à l’instar des personnages de Houellebecq, un “petit-Blanc” mu par la jalousie, le ressentiment et la frustration sexuelle, bref par la « jalousie française », pour parler comme l’actuel président frappé d’auto-phobie nationale… Pourquoi ne pas carrément, dans ce cas, revenir au fameux complexe d’infériorité du bon Alfred Adler? Est-ce réellement plus opératoire que le terme d’ “insécurité culturelle” que M. Fassin entend récuser? Nous n’entrerons pas dans ces débats qui demanderaient des analyses multifactorielles. Notons simplement que la description tératologique de l’électeur d’extrême droite, à rebours de toute analyse matérielle et de tout cadre marxiste que propose M. Fassin n’aide absolument pas à avancer sur ces questions et nous fait régresser vers la démonologie.
Une pluri-stratégie pour la victoire du peuple travailleur

Il ne faut pas renoncer à l’idée de s’adresser à tous les travailleurs pour leur faire comprendre leurs intérêts de classe, quels qu’ils soient, où qu’ils soient. Les communistes et tous les autres progressistes doivent avoir un projet pour l’ensemble de la nation.

Faute de quoi, cette stratégie néogauchiste de M. Fassin s’apparenterait à celle prônée autrefois par la fondation Terra Nova, un abandon des couches populaires au profit d’un communautarisme (avec comme horizon la libanisation du pays), autant dire qu’elle serait absolument désastreuse pour la gauche car la privant de sa légitimité républicaine. Et surtout, elle ouvrirait la voie à un éclatement qui ferait le jeu des extrêmes droites se portant garantes de l’unité nationale menacée.

Pour le moment, en l’absence de propositions concrètes, ni de la part des populistes de gauche, ni de leurs adversaires, il nous incombe de rappeler certains principes, ou tout au moins, certaines bonnes habitudes du Mouvement communiste international. Sans oublier que, dans ces questions de stratégies, il n’est pas habituel, pour un léniniste, et plus généralement, pour un antifasciste quelque peu combatif, de privilégier une stratégie au détriment d’une autre (par exemple Lénine refusait de choisir exclusivement entre la lutte clandestine et la présence au Parlement). Notons donc que les stratégies de toutes les structures communistes existant aujourd’hui se présentent sous plusieurs formes :

la première alliance à créer est celle du peuple travailleur, qui doit avoir un rôle hégémonique mais qui doit aussi veiller à ne pas s’isoler (pour éviter le fameux « solo funèbre du prolétariat » dont parlait Marx à propos des erreurs de la Commune). S’il y a un bien une ligne rouge entre les fascistes et nous, personne n’a jamais dit qu’il fallait renoncer à convaincre tel ou tel travailleur de ses intérêts de classe et – ajouterais-je – des problèmes vitaux que font peser sur notre souveraineté l’OTAN et l’UE, sans parler des risques exterminateurs que font peser sur l’Europe et la France, voire sur l’humanité entière, les préparatifs militaires et la guerre économique déjà enclenchée contre la Russie.
le dialogue avec d’autres forces de gauche, progressistes, souvent nécessaire, voire vital en cas de menace fasciste, sans d’ailleurs exclure d’agir en la matière avec des antifascistes qui ne se réclament pas de la gauche (pensons à la composition du CNR qui incluait, par exemple, la CFTC).
le dialogue avec les forces anti-impérialistes (sur ce point les personnes se situant dans la tradition gaulliste présentent souvent davantage d’assurance que les sociaux-démocrates, qui trahissent régulièrement l’internationalisme prolétarien au profit du supranationalisme atlantique) ou avec les forces euro-critiques qui, à l’exclusion de toute tentation raciste, proposent d’articuler souverainetés nationales et coopérations planétaires pour combattre la dévastatrice « concurrence libre et non faussée » de Maastricht.

Face aux mythologies populistes (électoralisme se réclamant du peuple indifférencié et contournant l’idée d’un parti communiste permettant aux travailleurs de devenir sujets politiques) et aux impasses de la stratégie invocatoire de « la gauche » qui peine, comme on le voit, à se dissocier des impasses de la sociale-démocratie, il faut un projet de société global, destiné à l’ensemble de la nation : le socialisme, quitte à articuler cette construction à une nouvelle Inter-nationale des peuples libres, égaux et coopérateurs. Là encore, on vérifie l’adage de Lénine : « on ne peut avancer d’un seul pas, si l’on a peur d’aller au socialisme ». Quand bien même s’agirait-il d’un pas sur la gauche…

Aymeric Monville, septembre 2018

Dernier livre paru “Les Jolis Grands Hommes de gauche” (Editions Delga)


Et non pas besoin de se lancer dans les luttes identitaires, au contraire on rassemble beaucoup plus de gens en contournant le sujet identitaire, sujet créé exclusivement pour diviser la France.

Vous vous fourrez doigts dans l’œil sur ce point !
#4604666
Plariste le Revanite a écrit :
25 févr. 2019, 11:34
Meh, sont alter-européïstes.....
Arrêtez de faire votre Américain, ça vous donne l'air idiot et soumis. Vos idées et votre culture sont déjà suffisamment colonisées comme ça : religion du travail (workism), république libéral plutôt qu'état-nation, vision randienne d'élus diplômés devant mener un peuple imbécile, etc.
Que des promesses qu'ils ne tiendront pas. Pour la décolonisation pas besoin de vous l'expliquer. Pour le RU j'avais un topique qui expliquait en quoi c'était une arnaque :
Je ne vous dis pas de rejoindre le M5S.

Je vous dis que vous avez seulement le choix de vous allier aux petits-bourgeois et aux milliardaires au centre, ou aux prolos et petits patrons de l'autre côté.

Si vraiment seule l'économie compte à vos yeux, alors abandonnez votre conquête migratoire et vous pourrez accéder au pouvoir. Sinon résignez-vous à devenir un parti identitaire afraban.

Cela dit pour l'Italie, ils ont déjà réduit le flux migratoire de moitié, tandis que Macron l'a doublé. Pas mal pour un sujet où, soi-disant, rien n'était possible ! Quant à leur revenu universel c'est en fait un revenu de base, une sorte de super-RSA.
Le Pen père et fille se réclament de Reagan et Thatcher
Tout d'abord je ne vous parle pas du RN mais de l'extrême-droite en général et de ses électeurs, aujourd'hui et demain, et de compromis électoraux !

Ensuite vous vous référez à une simple phrase prononcée par le père dans les années 80, en plein Mitterrandisme, quand le parti était celui des petits patrons et professions libérales et que les ouvriers votaient à gauche. Mais la phrase n'avait pas la valeur que vous lui donnez, l'époque a changé, l'électorat également, et le père n'est pas la fille.

Le FN a toujours été pragmatique sur l'économie et il ira là où ses électeurs veuillent qu'il aille. D'autant plus facilement que les ouvriers sont des gens pragmatiques, capables de plus d'audace que les couches aisées, mais sans croire aux miracles et aux lendemains glorieux.
Marine Le Pen en 2017 s'était présenté elle même comme le suppositoire, et allait passait en mode Fillion, mesure drastique état d'urgence démolition de la sécu etc etc etc C'était le programme de denis Kessler mot pour mot regardez ce topique :
Lisez le programme de 2017 : protectionnisme, abaissement de l'âge de la retraite, hausse des petites retraites et ré-indexation sur l'inflation, renforcement des peines contre les mesures anti-concurrentielles, défiscalisation des heures sups, création d'un risque dépendance à la sécu, maintient des ptits hôpitaux, dégel du point d'indice des fonctionnaires.

Pas vraiment du Reagan !
Par contre l'UPR c'est une autre histoire !
Vous allez vous allier à un petit parti qui fait 1% et qui partage ce qui vous reste de l'éléctorat petit-bourgeois et jeune ? Quel fin stratège vous êtes !
Arrêtez de me considérer comme le pouvoir dominant, mon groupe n'a pas le pouvoir politique, ni la domination idéologique, regardez les gilets jaunes ils peinent à sortir de la domination idéologique libérale.
Comme eux vous rejetez l'état-nation au profit d'une république libérale multiethnique, et vous faîtes l'apologie de notre conquête sur le web. Vous êtes donc tout autant coupable. Votre stricte adhésion idéologique répond à un besoin identitaire nécessaire pour compenser votre perte de statut social.
Non c’est pas moi c'est vous !
Parce que vous considérez que les couches populaires sont incapables d'avoir des idées par elles-mêmes.

Et parce que vous avez cette croyance infiniment stupide selon laquelle les couches populaires ne s'opposeraient pas spontanément à la conquête afarabane si des génies malfaisants ne le leur soufflaient à l'oreille.
Vais demandez à mes potes du PRCF s'ils se sente Afraban. Sunzi, Aymeric....
Parce qu'Obono n'est pas une identitaire afrabane peut-être ?

Parce que renvoyer des membres sous prétexte qu'ils ont osé organiser une réunion discrète sur le problème de l'entrisme islamiste dans les syndicats, ce n'était pas un acte de soumission aux islamistes peut-être ?
on rassemble beaucoup plus de gens en contournant le sujet identitaire
Sondage pour les européennes :
FI + PCF : 9%
RN + DLF : 29%

Ensuite vous ne contournez pas le sujet identitaire, vous n'êtes pas neutre : vous choisissez la conquête afrabane et vous sacrifiez vos meilleures possibilités d'alliances pour cela. Vous faîtes donc de l'immigration le principal sujet de l'extrême-gauche !

Enfin la France s'enfonce dans une crise de loyauté qui ne va pas se résoudre de sitôt. Or en choisissant le camp de l'immigration tout en prétendant ne pas choisir de camp, vous renforcez l'idée que vous mentez sur votre loyauté. Ce qui vous condamne au mieux à devenir un parti identitaire afraban au son de la flûte d'Obono et du PIR.
#4604720
france2100 a écrit :vision randienne d'élus diplômés devant mener un peuple imbécile, etc.
Non ma vision des choses c'est que le pouvoir de la classe dirigeante se fait sur l’imbécilité et/ou l'ignorance du peuple, et que la classe dirigeante actuelle à intérêt à maintenir le peuple imbécile et/ou ignorant pour se maintenir en place.
france2100 a écrit :Je vous dis que vous avez seulement le choix de vous allier aux petits-bourgeois et aux milliardaires au centre,
Les petits patrons travailleurs ou pas sont des petits bourgeois imbécile ! Les coachs qui sont de grand supporters de macron, et tous ces gens qui encadres la production sans produire ni posséder, eux ne sont pas des bourgeois, et les bobo ce sont souvent eux, bien que le terme "bourgeois-bohème" soit dans leur ca sun abus de langage ! Beaucoup d'artistes et humoristes support le pouvoir et le mouvement des gilets jaunes a été révélateur.

J'ai lu métamorphose de la lutte des classes de clouscard, l'invention de la politique culturelle etc etc etc.
Et j’ai comparé leur dires à la réalité !
france2100 a écrit : Tout d'abord je ne vous parle pas du RN mais de l'extrême-droite en général et de ses électeurs, aujourd'hui et demain, et de compromis électoraux !
Tu veux que je te parle de l'extrême droite ukrainienne et lituanienne, qui parle des juifs comme de très très méchants banquiers manipulateur qui ont aidé les Russes dans l'holodomor? Parce que contrairement à leur dire ils aiment bien les banquiers eux !
france2100 a écrit : Cela dit pour l'Italie, ils ont déjà réduit le flux migratoire de moitié, tandis que Macron l'a doublé. Pas mal pour un sujet où, soi-disant, rien n'était possible ! Quant à leur revenu universel c'est en fait un revenu de base, une sorte de super-RSA.
Il peuvent effectivement réduire le flux migratoire via le contrôle au frontière, mais pas ré-émigrer...

Macron importe du tiers monde pour faire face à la chine, ce sont ses délires à lui, pas forcément mieux que les votre, même similaire, à vrai dire penser que le Sénégal sera bientôt la première puissance francophone en terme démographique ça le fait stresser.
france2100 a écrit : Le FN a toujours été pragmatique sur l'économie et il ira là où ses électeurs veuillent qu'il aille. D'autant plus facilement que les ouvriers sont des gens pragmatiques, capables de plus d'audace que les couches aisées, mais sans croire aux miracles et aux lendemains glorieux.
Putain mais le clan Le Pen fait partit des couches aisés, Le Pen père a hérité de milliardaire dans ces conditions douteuses, abusé d'une vieille veuve milliardaire et j'en passe ! Ils siègent au aprlement européene t se font masse de thune.

C'est un gros parti de lâche au main d'un clan de lâche qui pique au parti communiste du temps où il était communiste des slogans, car pas foutu de séduire els prolos par leur propre positions et arguments !

Et pour l'euro? Laissez moi rire imaginons dans la tête de marine : "Ouais c'est un thème super populaire la sortie de l'euro, vais en parler à popa."
Le Pen père (le même qui dit que le FN c’est un parti d'homme qui ont des couilles et qui ne reculent devant rien pour faire ce qui doit être fait) : "mauvaise idée, nos soutient financiers haut placer vont mal le prendre."
Le Pen fille : "Non l'idée est trop populaire peut pas la laisser tomber."

Se fait lynché par les médias, se fait boycotté et quelque semaine plus tard :

"Nonon l'euro c'est très bien"

Le Pen père devant les caméra : "Javais dis à Marine que c'était une mauvaise idée les gens n'étaient as prêts"

La direction du parti râle contre le clan Le Pen. Réusltat de la position final du FN

On Sort en premier de l'euro juste avant que l'euro ne s'effondre !
france2100 a écrit :défiscalisation des heures sups
Elle est bonne la blague la même que macron avec les gilets jaunes. Ducoup on a plus intérêt à faire bosser un seul gas que d'embaucher plus, c'est juste complètement con !
Ducoup pour les retraites et tout c'est du vent, surtout dans le cadre de l'union européenne, (où ils pourront faire comme mitterand promettre des truques et dire : ha bah ça ne passe pas..)
france2100 a écrit :création d'un risque dépendance à la sécu
Ouais faudrait pas que les patrons prennent l'habitude en cas d'accident du travail de laisser la sécu payer les congés maladie. [smilie=angel-smiley-008.gif]
france2100 a écrit :protectionnisme
Dans le cadre d'une autre europe. O.K ils se foutent de notre gueule.
Moi quand j'étais ados et que j'avais 18 ans bien que j’ai voté merluche, je croyais encore que le P.S d'hollande, c'était dans la ligné de Mitterrand que je croyais être de gauche, et je croyais encore à ce genre de conneries de promesses etc.
J'ai appris maintenant à lire entre les lignes, y compris à travers les lignes du programme de la FI ou d'alliés potentiels type UPR.
france2100 a écrit :renforcement des peines contre les mesures anti-concurrentielles
Veulent balkaniser la France avec la décentralisation, ils étaient déjà favorable à la châtre des langues régionales et minoritaires.
france2100 a écrit :Quant à leur revenu universel c'est en fait un revenu de base, une sorte de super-RSA.
Non le RSA il est non cumulable avec un boulot, mais il est cumulable avec le reste la sécu, qui est ausis cumulable quand vous bossez. C'est le principe de mutualisation du risque !
Putain je vous parle de salaire à la qualification ou salaire à vie depuis des lustres, vous n'avez pas tilt que je suis contre le RU? Je l'ai été quand j'hésitais à voter entre hamon et merlcuhe.
france2100 a écrit : Vous allez vous allier à un petit parti qui fait 1% et qui partage ce qui vous reste de l'éléctorat petit-bourgeois et jeune ? Quel fin stratège vous êtes !
Le plus droit et le plus juste, et comme nous il monte rapidement grâce à la crise, car al crise à son apogée fait tomber les masques !
Même Soral a laissé tombé le FN, c'est pour dire.
Mais contrairement à l'UPR nous ne comptons pas juste sur les élections et la loi.
france2100 a écrit : Parce que vous considérez que les couches populaires sont incapables d'avoir des idées par elles-mêmes.
Ho que si elles sont capables d'avoir des idées géniales : Le ministère du progrès par exemple.
Il y a juste besoin d'un parti d'avantgarde pour les mener à bien !
france2100 a écrit : Parce qu'Obono n'est pas une identitaire afrabane peut-être ?
Elle est de la FI.. Je suis flatté du fait que vous ne trouvez rien à redire sur nous. Ça montre que vous vous basez sur la télé et les médias aux mains de milliardaires pour construire votre positionnement politique, croyez le ou non ces derniers perdent en popularité, et l'UPR ainsi que le PRCF s'en réjouissent.

Nous côté PRCF avons cessé de croire que merluche sera une étape indispensable entre le FN et les communistes.. En faîtes les communistes n'ont pas besoins des stratégie de laclau et mouffe pour reprendre au FN son électorat, j'ia bien RE prendre et SON électorat. Nous nous considérons comme les vrai communistes, et que le PCF n'est qu'une parodie, une blague pas drôle.

Quand notre discours atteindra les oreilles de gens il fera des ravages !
france2100 a écrit :Sondage pour les européennes :
FI + PCF : 9%
RN + DLF : 29%
Vous prouvez juste que RN et DLC sont de plus gros européïstes que le PCF moderne, putain faut le faire.
france2100 a écrit : Ensuite vous ne contournez pas le sujet identitaire, vous n'êtes pas neutre : vous choisissez la conquête afrabane et vous sacrifiez vos meilleures possibilités d'alliances pour cela. Vous faîtes donc de l'immigration le principal sujet de l'extrême-gauche !
Non on arrêté la stratégie laclau et mouffe, on a arrêtetr d'expliquer aux gens que patapatiattatas, on dit juste maintenant : "qu'est-ce qu'on s'en branle !"
Mais je suppose que vous faîtes l'alamagame avec la FI malgré l'article de Monvile que je viens de poster...
france2100 a écrit :Enfin la France s'enfonce dans une crise de loyauté
Je vais vous montrer pour quel camp vous jouer avec un discourt de Robespierre toujours actuel. En choisissant ce combat devant tout autre vous montrez à qui vous faîtes allégeance.
#4604907
Plariste le Revanite a écrit :
25 févr. 2019, 17:36
Non ma vision des choses c'est que le pouvoir de la classe dirigeante se fait sur l’imbécilité et/ou l'ignorance du peuple, et que la classe dirigeante actuelle à intérêt à maintenir le peuple imbécile et/ou ignorant pour se maintenir en place.
Vous témoignez à nouveau de ce mépris caractéristique des couches populaires que l'on rencontre dans la petite bourgeoisie en voie de déclassement social, et dont vous surinvestissez les codes pour vous y raccrocher du fait de votre échec social (que je vous souhaite temporaire).

Laissons la parole à Todd, qui parle de votre "populisme décent" (expression de David Goodhart) : "Chez les jeunes diplômés en perte de vitesse, dans leur inconscient absolu, finalement, la désignation d'une France d'en bas, fermée, en ancrage territorial, peut s'analyser exactement dans les mêmes termes que la xénophobie anti-Arabes. Simplement, là ce sont les prolos français qui sont pris pour cible par les déclassés d'en haut".


Tout en vous est petit-bourgeois et destiné à témoigner de votre attachement social :
* votre américanisation qui vous semble vous ancrer dans la classe internationale.
* votre rejet de l'état-nation et de l'identité française qui vous semblent maléfique et inférieure.
* votre volonté de soumettre votre peuple aux afrabans, sacrifice qui prouve selon vous votre transcendance panhumaniste.
* votre mépris de classe et votre randisme, qui créent un être inférieur afin que vous puissiez être le supérieur.
* votre attachement à une étiquette "gauche" que vous croyez symboliser le Bien, et aux valeurs libérales qui sont la marque d'un bon gentleman.
* votre parachutage incessant de noms, dont vous pensez qu'ils témoignent d'une savante érudition
* votre mépris des idées politques que vous prétendez défendre puisque vous préférez l'impuissance plutôt que les alliances impures.
Les petits patrons travailleurs ou pas sont des petits bourgeois imbécile !
Vous vous bornez ridiculement à une définition marxiste obsolète et dogmatique qui définit le bourgeois par son capital, alors que la bourgeoisie se distingue autant par son affiliation culturelle et patrimoniale.

Beaucoup de commerçants et petits patrons de province sont culturellement et identitairement plus proches des couches populaires que de la petite-bourgeoisie que vous incarnez en dépit de votre dénuement. L'ouvrier discutera et sympathisera plus facilement avec son buraliste qu'avec vous.
Tu veux que je te parle de l'extrême droite ukrainienne et lituanienne, qui parle des juifs comme de très très méchants banquiers manipulateur qui ont aidé les Russes dans l'holodomor? Parce que contrairement à leur dire ils aiment bien les banquiers eux !
En quoi serait-ce pertinent ? En prenant l'extrême-droite pour une chose homogène et bien définie à travers le temps et l'histoire, vous témoignez à nouveau de votre vision ridiculement caricaturale, essentialiste et atemporelle, conforme au dogmatisme de gauche qui raisonne par étiquettes.

Or, encore une fois, c'est seulement lorsque l'extrême-gauche abandonne les étiquettes au profit du changement qu'elle est portée au pouvoir.
Il peuvent effectivement réduire le flux migratoire via le contrôle au frontière, mais pas ré-émigrer...
Les Algériens ont bien réusssi à décoloniser les Français, alors les Italiens devraient pouvoir décoloniser les Africains. Ils ne sont au pouvoir que depuis quelques mois, nous verrons ce qu'ils accomplissent.
Macron importe du tiers monde pour faire face à la chine, ce sont ses délires à lui, pas forcément mieux que les votre, même similaire, à vrai dire penser que le Sénégal sera bientôt la première puissance francophone en terme démographique ça le fait stresser.
Ce sont aussi vos idées puisque vous sur tous les sujets pratiques vous souhaitez rendre la France hospitalière pour les immigrés, défendant ainsi leurs intérêts au détriment de votre peuple.
Putain mais le clan Le Pen fait partit des couches aisés, Le Pen père a hérité de milliardaire dans ces conditions douteuses, abusé d'une vieille veuve milliardaire et j'en passe ! Ils siègent au aprlement européene t se font masse de thune.
Le patrimoine de Mélenchon est plus gros que celui de la fille Le Pen. Et les députés cocos sont très rarement démunis.
Se fait lynché par les médias, se fait boycotté et quelque semaine plus tard : "Nonon l'euro c'est très bien"
Vous refusez de comprendre que les électeurs ne veulent PAS sortir de l'euro. Ils ont peur. Et votre plan est simplement de répéter le même disque rayé en espérant que les mêmes actions produisent des résultats différents.

Se pose donc la question : comment convaincre les Français ? Si vous n'avez pas de réponse, ne pointez pas du doigt ceux qui donnent la priorié aux batailles qu'ils peuvent gagner.
Elle est bonne la blague la même que macron avec les gilets jaunes. Ducoup on a plus intérêt à faire bosser un seul gas que d'embaucher plus, c'est juste complètement con !
Cette défiscalisation profite aux salariés, pas aux employeurs. Et la mesure est approuvée par les ouvriers. Que vous méprisez encore une fois.

De toute façon il vous semble difficile de comprendre qu'en France nous avons à la fois des postes où il est difficile de trouver du personnel, et des chômeurs. Ce ne sont pas les mêmes endroits, pas les mêmes emplois, il n'y a pas de vases communicants entre les deux.
Ouais faudrait pas que les patrons prennent l'habitude en cas d'accident du travail de laisser la sécu payer les congés maladie. [smilie=angel-smiley-008.gif]
Le risque dépendance c'est pour le troisième âge.
Veulent balkaniser la France avec la décentralisation, ils étaient déjà favorable à la châtre des langues régionales et minoritaires.
Quel rapport entre les mesures anti-concurrentielles et les langues régionales ? Arrêtez le crack !
Non le RSA il est non cumulable avec un boulot, mais il est cumulable avec le reste la sécu, qui est ausis cumulable quand vous bossez. C'est le principe de mutualisation du risque !
Je vous parle des promesses du M5S : autre pays, autre terminologie.
Ho que si elles sont capables d'avoir des idées géniales : Le ministère du progrès par exemple.
Pourdhon avait étudié à l'université et il était journaliste. De plus son idée n'a rien donné.
Elle est de la FI.. Je suis flatté du fait que vous ne trouvez rien à redire sur nous.
Vous qui ? Vous changez de parti tous les deux jours. Quant au PRCF, quand on n'a jamais rien fait personne ne peut vous reprocher quoi que ce soit.
#4604938
france2100 a écrit : Vous témoignez à nouveau de ce mépris caractéristique des couches populaires que l'on rencontre dans la petite bourgeoisie en voie de déclassement social, et dont vous surinvestissez les codes pour vous y raccrocher du fait de votre échec social (que je vous souhaite temporaire).
Non car je fais appelle à la raison, vous à l'émotion vous le dîtes vous même. Je les traites comme des êtres doté d'un cerveaux c'est pour ça que je passe par des démonstrations logiques, vous, vous les traitez comme des animaux.


Mais Todd veut qu'on reste dans l'OTAN.... Je ne le considère pas comme une source fiable, pas plsu que miché guilly etc...
france2100 a écrit : * votre rejet de l'état-nation et de l'identité française qui vous semblent maléfique et inférieure.
L’indenté française a toujours été très variée, même les population de la péninsule ibérique ne sont pas aussi variées sur tous les niveaux, et croyez moi ça faisait chier Hitler.
Au contraire il n'y a plus franco Français que ma définition de l'état nation, concentrée sur l'essentiel et ce qui est vraiment solide.
france2100 a écrit : * votre volonté de soumettre votre peuple aux afrabans, sacrifice qui prouve selon vous votre transcendance panhumaniste.
Vous savez très bien que vous allez chercher ailleurs les défauts que vous ne trouvez pas chez-nous.
france2100 a écrit : * votre mépris de classe et votre randisme, qui créent un être inférieur afin que vous puissiez être le supérieur.
Au non, regardez le patron d'ajowiggins ! Les wendels etc etc, que de sales parasites voleurs et escrocs ! Il n'y a en France majoritairement que ce genre de salaud parmi le patronat Français, sinon croyez moi on ne fermerait pas autant d'usine par jour.
france2100 a écrit : * votre attachement à une étiquette "gauche" que vous croyez symboliser le Bien, et aux valeurs libérales qui sont la marque d'un bon gentleman.
Je vous ait déjà expliqué pourquoi, et pourquoi les socialistes sont moins libéraux que vous, sur le plan social vous êtes vachement plus libéral que je ne le saurait être et c'est justement le point qui compte !
france2100 a écrit : Vous vous bornez ridiculement à une définition marxiste obsolète et dogmatique qui définit le bourgeois par son capital, alors que la bourgeoisie se distingue autant par son affiliation culturelle et patrimoniale.
Lisez l'être et le code. Vous savez ce que ça veut dire l'être et le code?
france2100 a écrit : Beaucoup de commerçants et petits patrons de province sont culturellement et identitairement plus proches des couches populaires que de la petite-bourgeoisie que vous incarnez en dépit de votre dénuement. L'ouvrier discutera et sympathisera plus facilement avec son buraliste qu'avec vous.
Il seront justement séduit par notre projet et l'idée d'abandonner l'infra emploie.
france2100 a écrit : En quoi serait-ce pertinent ? En prenant l'extrême-droite pour une chose homogène et bien définie à travers le temps et l'histoire, vous témoignez à nouveau de votre vision ridiculement caricaturale, essentialiste et atemporelle, conforme au dogmatisme de gauche qui raisonne par étiquettes.
C'est vous qui disiez : "Je parle de l’extrême droite en général..."
Et il y a tout un évantail d'extrême droite je suis d'accord mais chaque carte a un point commun.
france2100 a écrit : * votre mépris des idées politques que vous prétendez défendre puisque vous préférez l'impuissance plutôt que les alliances impures.
Une alliance avec le FN nous condamnerait à l'impuissance.
france2100 a écrit : Les Algériens ont bien réusssi à décoloniser les Français, alors les Italiens devraient pouvoir décoloniser les Africains. Ils ne sont au pouvoir que depuis quelques mois, nous verrons ce qu'ils accomplissent.
Ça été extrêmement violent, coûteux, etc etc @Christianne Qu'en pensez-vous de cette décolonisation?
france2100 a écrit : Ce sont aussi vos idées puisque vous sur tous les sujets pratiques vous souhaitez rendre la France hospitalière pour les immigrés, défendant ainsi leurs intérêts au détriment de votre peuple.
Je pense qu'inverser le flux migratoire se fait grâce à un nivellement par le haut pas par le bas.
france2100 a écrit : Le patrimoine de Mélenchon est plus gros que celui de la fille Le Pen. Et les députés cocos sont très rarement démunis.
La corruption est passé par là.

france2100 a écrit : Vous refusez de comprendre que les électeurs ne veulent PAS sortir de l'euro. Ils ont peur. Et votre plan est simplement de répéter le même disque rayé en espérant que les mêmes actions produisent des résultats différents.
Sisisi, suffit de leur expliquer, d'arêtter de jouer sur la haine la peur le ressenti l'émotion. Le disque il tourne et ça marche très bien, le problème c'est al censure médiatique.
Les Le Pens ne sont pas responsables.
france2100 a écrit : Se pose donc la question : comment convaincre les Français ? Si vous n'avez pas de réponse, ne pointez pas du doigt ceux qui donnent la priorié aux batailles qu'ils peuvent gagner.
Actuellement contrairement à Madamme Le Pen Zemmour & co on est extrêmement censuré dans les médias.... Preuve que notre discour est efficace et qu'il fait peur à ceux à qui ça profite.
france2100 a écrit : Cette défiscalisation profite aux salariés, pas aux employeurs. Et la mesure est approuvée par les ouvriers. Que vous méprisez encore une fois.
Elle est passé à coup de novelangue de CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGEEEESSSSSSSSSS sociales etc etc etc....
france2100 a écrit : Quel rapport entre les mesures anti-concurrentielles et les langues régionales ? Arrêtez le crack !
La décentralisation est autant un fait géopolitique que matérielle et économique. Écoutez bien cette ordure d'Attali.
france2100 a écrit : Je vous parle des promesses du M5S : autre pays, autre terminologie.
Le RU est un projet européen.
france2100 a écrit : Pourdhon avait étudié à l'université et il était journaliste. De plus son idée n'a rien donné.
Je parle de 1848.
C'est comme le RIC les gilets jaunes n'ont pas attendu chouard pour y penser !
france2100 a écrit : Vous qui ? Vous changez de parti tous les deux jours. Quant au PRCF, quand on n'a jamais rien fait personne ne peut vous reprocher quoi que ce soit.
On essaye d'inciter les gens à occuper leur lieu de travail quand les salaud de patrons rapaces jette leur employé à la rue après avoir pillé les brevets, les avoir vendus au cooccurrents on leur donne des conseil tactique d'emmener les enfants sur le lieu de travail, quitte à leur faire quitter l'école et de mettre les femems et les enfants en première ligen devant les CRS de leur dire que l'usine est à eux.

Et quand il on des plans de reprises du genre avec des gains x300 de bénef de leur demander qu'est-ce qu'il y a entre leur travail collectif (la marchandise) et l'acheteur.
#4604943
P.S : Madame Le Pen et son RN avec 6 ans de cotisations de dette (P.S 8 ans LR = 20 ans)
Le parlement européen à un moment demandé 3 000 000€ de réparation pour truandage à Madame Le Pen. Le 17 décembre 2019.
Elle a été reçu par Edward Phillipe, pour évoquer ses problèmes financiers.

Le 9 Janviers, elle vient nous dire ha l'€urope et l'€urope c’est magnifique.

Le peuple de France n'aime pas l'€uro des sorties existent, si vous expliquer bien au français ils sont pour ils ne cèdent pas à la peur et l'intimidation. Ce sont les banques et le patronat Français qui a peur.

En gros le FN est un parti de traitre de lâche et de collabo.
#4605009
Plariste le Revanite a écrit :
26 févr. 2019, 11:07
Non car je fais appelle à la raison, vous à l'émotion vous le dîtes vous même.
Je n'ai jamais rien dit de tel, au contraire : mes opinions visent à défendre les intérêts de mon peuple, tandis que les vôtres visent à imposer une idéologie morale et à satisfaire un besoin narcissique de positionnement social.

C'est vous qui refusez de reconnaître la légitimité de tout ce qui ne touche pas au pognon, la seule valeur qui vous reste dans ce monde fluide sans culture ni identité. Vous êtes bien un petit-bourgeois américanisé !
Mais Todd veut qu'on reste dans l'OTAN.... Je ne le considère pas comme une source fiable, pas plsu que miché guilly etc...
Aucune source n'est infaillible, c'est bien un raisonnement de religieux gauchiste que de croire le contraire. Todd se plante également sur l'immigration et le régionalisme, n'empêche qu'il a raison vous concernant.
Au contraire il n'y a plus franco Français que ma définition de l'état nation, concentrée sur l'essentiel et ce qui est vraiment solide.
Appeler votre modèle un état-nation est un attentat linguistique : le mot nation a un sens.
Vous savez très bien que vous allez chercher ailleurs les défauts que vous ne trouvez pas chez-nous.
Etait-ce supposé être une insulte ?
Au non, regardez le patron d'ajowiggins ! Les wendels etc etc, que de sales parasites voleurs et escrocs !
Détournement d'attention et vieilles lubies complotistes gauchistes sur les cent familles en prime.
Je vous ait déjà expliqué pourquoi, et pourquoi les socialistes sont moins libéraux que vous, sur le plan social vous êtes vachement plus libéral que je ne le saurait être et c'est justement le point qui compte !
Détournement d'attention et diffamation : je ne vous parlais pas de libéralisme mais de votre culte absurde de l'étiquette "gauche" et de votre opposition théologique à l'étiquette "droite".
Lisez l'être et le code. Vous savez ce que ça veut dire l'être et le code?
Clouscard a choisi, a priori, pour des raisons idéologiques, de mépriser toute autre dimension que l'économie dans son étude des classes sociales.

Mais cela ne veut pas dire que la réalité se borne à la dimension économique : c'est une mutilation volontaire de la pensée hémiplégique de gauche.
Il seront justement séduit par notre projet et l'idée d'abandonner l'infra emploie.
Ils ne le sont pourtant pas aujourd'hui, et ils se détournent de plus en plus de vous.
Et il y a tout un évantail d'extrême droite je suis d'accord mais chaque carte a un point commun.
Vous ne cherchez pas les points communs, vous attribuez à toute l'extrême-droite les traits les plus anecdotiques de toute époque et toute région, dès lors qu'ils siéent à votre prosélytisme.
Une alliance avec le FN nous condamnerait à l'impuissance.
L'Italie prouve le contraire, tandis que votre stratégie actuelle vous a condamné à l'impuissance.
Ça été extrêmement violent, coûteux, etc etc
Bien sûr, comme dans toutes les révolutions : on ne conquiert pas son destin sans sacrifices.
Je pense qu'inverser le flux migratoire se fait grâce à un nivellement par le haut pas par le bas.
Vous savez très bien que toute cela ne rime à rien et que vous nous sacrifiez au nom de votre ignoble morale.
La corruption est passé par là.
Non, rien à voir : la gauche a presque toujours été bourgeoise, elle est revenue à son état normal. Aujourd'hui c'est le parti des peitts-bourgeois, des milliardaires et des identitaires afrabans ; des gens comme vous.
Sisisi, suffit de leur expliquer
Cela fait vingt ans qu'on explique, et ils sont de moins en moins nombreux à vouloir sortir. Persister à faire la même chose en espérant un résultat différent est la définition de la folie.
Actuellement contrairement à Madamme Le Pen Zemmour & co on est extrêmement censuré dans les médias.... Preuve que notre discour est efficace et qu'il fait peur à ceux à qui ça profite.
Sur l'économie tous les non-conformistes sont à la même enseigne, de tous bords. Sur les sujets sociétaux vous avez pignon sur rue.
Elle est passé à coup de novelangue de CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGEEEESSSSSSSSSS sociales etc etc etc....
Ce n'est pas la novlangue qui fait que l'employé se réjouit d'avoir 200€ en plus à la fin du mois.
La décentralisation est autant un fait géopolitique que matérielle et économique. Écoutez bien cette ordure d'Attali.
Quel rapport entre la décentralisation et les mesures anti-concurrentielles ?
Le RU est un projet européen.
Je ne vous parle pas d'un projet européen mais du projet du M5S, qui n'a rien à voir avec l'UE. Ne partez pas dans le complotisme, où le M5S serait un agent caché de la technocratie européenne financé par la CIA, les Wendels, Soros et Goldman-Sachs.
Je parle de 1848.
Moi aussi : c'est Proudhon qui lança en 1848 dans ses colonnes l'idée d'un ministère du progrès, ainsi que d'un droit à l'emploi. Deux idées symboliques mais trop en-dehors de la réalité, exactement le genre d'idée qui fait rêver les utopistes de votre espèce.
On essaye d'inciter les gens à occuper leur lieu de travail quand les salaud de patrons rapaces jette leur employé à la rue après avoir pillé les brevets, les avoir vendus au cooccurrents on leur donne des conseil tactique d'emmener les enfants sur le lieu de travail, quitte à leur faire quitter l'école et de mettre les femems et les enfants en première ligen devant les CRS de leur dire que l'usine est à eux.
Vous conseillez aux parents d'exploiter leurs enfants en les retirant de l'école pour servir de boucliers humains ?!
#4605050
france2100 a écrit : Je n'ai jamais rien dit de tel, au contraire : mes opinions visent à défendre les intérêts de mon peuple, tandis que les vôtres visent à imposer une idéologie morale et à satisfaire un besoin narcissique de positionnement social.
Vous deviez être bourré ce soir là, peut-être mais vous disiez bien qu'il fallait faire appel à la haine.

De plus vous venez ce confirmer qu'ils y a des gens qui veulent le beurre et l'argent du beurre concernant l'euro, et plutôt que de leur expliquer, vous considérez qu'il faut leur promettre les deux.
france2100 a écrit : Détournement d'attention et vieilles lubies complotistes gauchistes sur les cent familles en prime.
Trouvez-là moi la grande bourgeoisie française nationaliste et patriotique vis à vis de la France. Vous comprendrez pourquoi on ne peut pas faire alliance avec eux !
france2100 a écrit : Etait-ce supposé être une insulte ?
Vous nous flattez vous êtes résolu à nous attribuer les défauts de la FI pour discréditer le mouvement national communiste.
france2100 a écrit : Clouscard a choisi, a priori, pour des raisons idéologiques, de mépriser toute autre dimension que l'économie dans son étude des classes sociales.
Tout est lié, est l'économie est le rouage le plus important le plus central.

Mais il parle bien d'être, et de code, le code adopté par les individus.
france2100 a écrit : Ils ne le sont pourtant pas aujourd'hui, et ils se détournent de plus en plus de vous.
Notre discourt est censuré. Croyez moi dans les SCOP le nombre de petits patrons et auto entrepreneur est grand ! Il s'y épanouissent pleinement.
france2100 a écrit : Vous ne cherchez pas les points communs, vous attribuez à toute l'extrême-droite les traits les plus anecdotiques de toute époque et toute région, dès lors qu'ils siéent à votre prosélytisme.

france2100 a écrit : Bien sûr, comme dans toutes les révolutions : on ne conquiert pas son destin sans sacrifices.
Ce qui a été gagné n'en valait pas le coup dans le cadre de l’Algérie @Christianne On est d'accord?
france2100 a écrit : Cela fait vingt ans qu'on explique, et ils sont de moins en moins nombreux à vouloir sortir. Persister à faire la même chose en espérant un résultat différent est la définition de la folie.
Au contraire, hein @Cobrasse, le brrexit ça excite les gens !
france2100 a écrit : Sur l'économie tous les non-conformistes sont à la même enseigne, de tous bords. Sur les sujets sociétaux vous avez pignon sur rue.
On s'en branle justement de ça.
france2100 a écrit : Ce n'est pas la novlangue qui fait que l'employé se réjouit d'avoir 200€ en plus à la fin du mois.
200€ de moins dans le PIB. Vous pensez que le capitalisme c'est ce truque merveilleux où l'ont peut augmenter le SMIC de manière infinie, ce n'est pas le cas. C’est pour ça qu'une hausse des salaire passes par la mutualisation de valeur. Sans quoi le salaire sera lié à l'emploie, et les ouvrier ne seront pas reconnus comme producteurs de valeur, s'ils ne sont pas reconnus comme producteur de valeur on peut les payer pour le prix de leur force de travail, c'est à dire queu dechi !

Au contraire la cotisation c’est magique, c'est de l'argent qui est immunisé contre l'évasion fiscale, qui ne taxe pas le capital, et que les banques ne peuvent pas boursicoter avec l'argent dette etc etc etc...

Les syndicats se jaunissent les luttes ouvrière s'estompent, les capitalistes rognent, il bouffent ils mangent à quand bien même il seraient responsabilité par la propriété privée et leur citoyenneté, collectivement ils ont le réflexe induit par la praxis, de bouffer les acquis sociaux les salaires etc..... A celà s'ajoute la baisse tendancielle du taux de profit qui force même les plus honnête à tomber dans l'avidité.

Il est nécessaire que le travailleur soit reconnu comme producteur de valeur, sinon il se passe la même chose qu'avec


france2100 a écrit : Je ne vous parle pas d'un projet européen mais du projet du M5S, qui n'a rien à voir avec l'UE. Ne partez pas dans le complotisme, où le M5S serait un agent caché de la technocratie européenne financé par la CIA, les Wendels, Soros et Goldman-Sachs.
Le RU c'est al roue de secoure du capitalisme.. Qu'est-ce que l'UE sinon l'outil du capitalisme atlantiste? Pas besoind e soros etc etc...
france2100 a écrit : Quel rapport entre la décentralisation et les mesures anti-concurrentielles ?
On parlera de la décentralisation en profondeur à un autre moment gardez ça de côté.
france2100 a écrit : ainsi que d'un droit à l'emploi
Effetcivement moi je pense au droit au salaire.
france2100 a écrit : Vous conseillez aux parents d'exploiter leurs enfants en les retirant de l'école pour servir de boucliers humains ?!
Quand je dis quitter l'école c'est de dire qu'ils sont malade simplement.
C'est le meilleur moyen d'éviter des farces ou tragédie. En général les CRS ne font pas feu, ou ne se lances pas dans la mêlée.

On sauve des vie en faisant ce genre de sacrifice. On sauve des familles de la rue, et on redonne au français leur destin en main. Ça vaut largement le coup. Je vous rappelle que vous de votre côté vous appelez à la guerre civile. Moi j'appelle à la fin de la lutte des classes, en faisant ça j'humanise les travailleurs et 'j’appelle à la paix, que les vautours se cassent on a pas besoin d'eux !
#4605364
Plariste le Revanite a écrit :
26 févr. 2019, 16:24
Vous deviez être bourré ce soir là, peut-être mais vous disiez bien qu'il fallait faire appel à la haine.
Je n'étais pas bourré (!), je maintiens, et cela ne veut en rien dire que mon discours serait irrationnel et basé sur l'emotion. Je fait au contraire de l'émotion un outil a posteriori au service de mes idées, pour structurer la société autour d'elles.
De plus vous venez ce confirmer qu'ils y a des gens qui veulent le beurre et l'argent du beurre concernant l'euro, et plutôt que de leur expliquer, vous considérez qu'il faut leur promettre les deux.
Je n'ai rien dit de tel.
Trouvez-là moi la grande bourgeoisie française nationaliste et patriotique vis à vis de la France.
Je n'ai pas jamais invoqué une telle bourgeoisie, c'est vous qui amenez des questions qui n'ont rien à voir dans le débat.
Vous nous flattez vous êtes résolu à nous attribuer les défauts de la FI pour discréditer le mouvement national communiste.
Je me contente de vous ignorer car votre mouvement n'est rien.
Tout est lié, est l'économie est le rouage le plus important le plus central.
Il ne dit pas qu'il est le plus important, il choisit d'ignorer tous les autres, et vous dîtes que c'est la seule dimension qui importe.

Ainsi vous promettez aux couches populaires de les soumettre aux afrabans et à leur culture et leurs lois, de détruire leur pays, de les rendre étrangers sur leur terre, où ils verront leurs filles mariées à des arabes, têtes basses et voilées, qui les mépriseront ouvertement. Le tout en échange de 200€ par mois en plus grâce au socialisme magique. Autant nous cracher à la gueule !

Parfois vous utilisez la même ficelle que la bourgeoisie macroniste, en prétendant ne pas faire d'idéologie et ne pas vous soucier de questions sociétales, alors même que vous soutenez la poursuite de la conquête afrabane.

Si vous ne parlez pas de ces questions, ce n'est que parce que vous savez que le statu quo travaille pour vous, car mis en place par des petits-bourgeois francophobes comme vous.
On s'en branle justement de ça.
Vous savez bien que c'est un mensonge, sinon vous ne vous priveriez pas de l'électorat d'extrême-droite.
Notre discourt est censuré.
Personne n'est autant censuré que l'extrême-droite. Et pourtant ses idées sont en train de s'imposer.
Les syndicats se jaunissent les luttes ouvrière s'estompent, les capitalistes rognent, il bouffent ils mangent à quand bien même il seraient responsabilité par la propriété privée et leur citoyenneté, collectivement ils ont le réflexe induit par la praxis, de bouffer les acquis sociaux les salaires etc...
A qui la faute ? Pourquoi êtes-vous devenus inaudibles ?

Votre discours nie la réalité, il n'a pas changé depuis cinquante ans alors que le monde n'a plus rien à voir, et vous êtes devenus les ennemis des Français au nom de vos intérêts particuliers (fonctionnaires) et de combats sociétaux (immigration).

De plus ils sont ulcérés de la main-mise de la gauche puritaine sur les médias, dont vous partagez les idées.
Ce qui a été gagné n'en valait pas le coup dans le cadre de l’Algérie
Vous pensez donc que les Algériens étaient mieux lotis quand ils étaient des citoyens de seconde zone, aux droits inférieurs, soumis à un autre peuple, privés de la conduite de leur destin ?

Pour vous ni la culture, ni de vivre parmi les siens, d'avoir quelqu' chose en commun avec son voisin, ni de conduire son destin, n'ont de valeur. Seul compte le pognon ! L'être humain devrait se réjouir de pouvoir rester chez lui et consommer des jeux vidéos ou du Netflix.

La petite-bourgeoisie a peut-ête plus de moyens matériels que les autres, mais quelle misère humaine et intellectuelle !
Au contraire, hein @Cobrasse, le brrexit ça excite les gens !
Non, regardez les sondages : cela a produit exactement l'inverse.

Au lieu de proposer la sortie de l'euro, proposez plutôt d'introduire une seconde monnaie, parallèle à l'euro. Le résultat sera le même mais les gens pourront d'abord se mouiller les orteils avant de plonger la tête. Invoquez le protectionnisme, l'identité (produits français) et l'écologie : trois électorats.

Au lieu de parler sortie de l'UE, allez donc plutôt faire le tour des autres pays européens et discutez avec les autres europhobes pour tenter de mettre au point un autre projet, moins contraignant. Une sotie collective avec un projet derrière fera moins peur.

Et tant qu'à faire, informez-vous sérieusement sur le commerce international et ses solutions possibles, via des universitaires et des hommes de terrain plutôt qu'avec des vidéos pamphlétaires de gauche.
200€ de moins dans le PIB.
C'est absurde : la mesure ne fait que transférer l'argent des charges sociales au salarié, cela ne change en rien le PIB. Et les caisses sociales récupéreront une partie a posteriori, via les produits achetés par les salariés.
Vous pensez que le capitalisme c'est ce truque merveilleux où l'ont peut augmenter le SMIC de manière infinie, ce n'est pas le cas. C’est pour ça qu'une hausse des salaire passes par la mutualisation de valeur. Sans quoi le salaire sera lié à l'emploie, et les ouvrier ne seront pas reconnus comme producteurs de valeur, s'ils ne sont pas reconnus comme producteur de valeur on peut les payer pour le prix de leur force de travail, c'est à dire queu dechi !
Ce galimatias n'a absolument aucun sens. En quoi le transfert des charges sociales vers le salarié changerait-il le statut du salarié ?
Au contraire la cotisation c’est magique, c'est de l'argent qui est immunisé contre l'évasion fiscale
Vous raisonnez au premier ordre alors que l'argent repart ensuite. Tout d'abord même dans votre logique de répartition des dépenses les vendeurs de produits médicaux ne sont guère différents des vendeurs d'entrecôtes, et les médecins et retraités pas différents des salariés.

Mais en réalité il n'y aura pas moins de dépenses médicales puisque les droits ne changene pas : la proposition vise à stimuler la croissance par la demande. Ce que défend d'ordinaire la gauche !
On sauve des vie en faisant ce genre de sacrifice.
Vous n'accomplissez rien : le pouvoir est sourd et fait ce qu'il veut.
#4605412
france2100 a écrit : Je n'étais pas bourré (!), je maintiens, et cela ne veut en rien dire que mon discours serait irrationnel et basé sur l'emotion. Je fait au contraire de l'émotion un outil a posteriori au service de mes idées, pour structurer la société autour d'elles.
Je connais la théorie de la ruse de la raison, mais je pense que ce genre de passion est la ruse de la déraison.

Pour que la raison ruse, il faut qu'elle soit, hors ce genre de passion l'empêche de naître.
france2100 a écrit : Je n'ai rien dit de tel.
C'est ce que vous dîtes quand vous parlez de peur.
france2100 a écrit : Je n'ai pas jamais invoqué une telle bourgeoisie, c'est vous qui amenez des questions qui n'ont rien à voir dans le débat.
Vous vous basez sur le capitaliste dîtes que vous n'y êtes pas opposée et que vous n'avez rien contre la bourgeoisie.
Moi 'jai compris quel étaient les traitres. C'est tout. J'ai compris que els prolétaire seraient bien mieux sans eux.

Vous vous êtes un charlatan, il y a des méchants bobo bourgeois milliardaires, (peut-être même juifs bien que vous soutenez le CRIF), qui sont méchant car ils sont milliardaire et bobo, qui font alliance l'islamogauchisme afraban des banlieux...

Il n'y plus de classe sociale, la bourgeoisie n'est pas un ennemi car elle agresse le prolétariat, mais par ses positionement sociétal, donc le grand bourgeois Lesquenien qui fait la promotion du néo-paganisme contre l'islam, c'est pas grave s'il mène une guerre contre les acquis du CNR, qu'il délocalise, qu'il pille la France, exploite els prolos, c'est un amis des prolos ! Le même grand bourgeois macroniste, qui fait la même chose est un ennemi.
Il n'y a plus que des identités des facies.

L’immigration n'est plus un problème de mise en concurrence du prolétariat avec le sous prolétariat. C'est un problème de proximité avec l'Islam comme dit michéa !

Que de problématique débile et stupide visant à répandre la confusion ! Car quand il n'y aura plus de pain à la fois dans la maison de campagne du bourgeois bohème estudiantin, du prolo amazone péri-urbain, du quartier de banlieu et du libraire intellectuel. On s'en foutera de savoir si les gens votent FN ou F.I.

Je hais avec fureur ce discoure débilisant. Et c'est juste dommage de voir quelquu'un de votre culture tomber dans ce piège à rat.
france2100 a écrit : Il ne dit pas qu'il est le plus important, il choisit d'ignorer tous les autres, et vous dîtes que c'est la seule dimension qui importe.
Vous avez mal lu clouscard alors.
france2100 a écrit :et vous dîtes que c'est la seule dimension qui importe.
Non le social l'idéologie ça importe... Mais le social n'est qu'un extension de l'économie et ainsi de suite.

france2100 a écrit : Vous pensez donc que les Algériens étaient mieux lotis quand ils étaient des citoyens de seconde zone, aux droits inférieurs, soumis à un autre peuple, privés de la conduite de leur destin ?
C'est la révolution qui les a libéré de ce destins pas la décolonisation.
france2100 a écrit : Pour vous ni la culture, ni de vivre parmi les siens, d'avoir quelqu' chose en commun avec son voisin, ni de conduire son destin, n'ont de valeur. Seul compte le pognon ! L'être humain devrait se réjouir de pouvoir rester chez lui et consommer des jeux vidéos ou du Netflix.
La culture locale était basé sur des besoins économiques d'exploitation.
france2100 a écrit : Vous savez bien que c'est un mensonge, sinon vous ne vous priveriez pas de l'électorat d'extrême-droite.
C'est l'électorat d'extrême droite qui s'est détourné de nous, pensant que nous avions disparu, quand on refait surface, quand l'électorat d'extrême droite écoute du Franck Lepage, du Badiou, il est séduit, croyez-moi.
Il ne savent juste pas qu'on existe où il ne nous reconnaissent pas comme une force...

Car nous prenons le temps d'expliquer en détail par A + B ce qui se passe.
france2100 a écrit : Personne n'est autant censuré que l'extrême-droite. Et pourtant ses idées sont en train de s'imposer.
Non marine passe sur les plateau télés, Zemmour aussi et ils osent faire leur petite deumeurés fragiles.. Ho ouin ouin on ets censuré ouin ouin. Pitoyable Zemmour est pour moi le nouveau BHL, il fait l'apologie de pétain ! Des traitres !
On a essayé de réhabiliter Maurras comme vichysto résistant (heuresement ce n'est pas pas passé), Les historiens du consensus et médiévistes nous vendnet une histoire d'extrême droite ou de droite, Hollande soutient les fachos en ukraine, qui n'ont rien à envier aux nazis !

Pinochet a fini calmement dans les bras de thatcher, le fascisme n’effraie pas le capitalisme croyez-moi.

On a fait passé un test de fachomètre basé sur une étude méthodique des bases philosophiques du fascisme, il est à 16/20 si on considère que les multinationales ne sont pas les états qui forge la nation.
Car oui pour le fasciste qui est dans le prima de l'action (en marche vers où vers quoi on verra) c'est l'état qui forge les peuples les nations les identités, il imigre ré-émigre, colonise contrôle via l'éducation des enfants l’identité nationale.

Vous êtes comme macron en plein dedans plus que je ne le suis (face à la destruction de la culture Française)

Si on considérait que les multinationales sont des états apparentières, macron c'est 20/20
Ajoutez à ça le point bonus du fascisme Français, et de l'extrême droite française qui déjà sous Napoléon III était traitre à la France.

C'est d’ailleurs pour ça que l'extrême droite Française est haït parce que c'est juste de la merde, et on a beau essayer d'effacer la mémoire des gens, on peut pas la présenter comme un plat délicieux au peuple sans en cacher une partie !

Croyez-moi les bourgeois capitalistes ne rêvent que du retour du fascisme ! Regardez macron qui fait la mariole en étant résistant derrière il prépare la France pour la mise en place d'un régime fasciste ! Oui car le fascisme moderne est compatible avec le libéralisme en tout point ! Contrairement à son ancêtre qui avait une légère dimension sociale !

L'extrême droite pollue la France. L'union européenne mène une politique de droite voir d'extrême droite depuis des lustres, vous allez me faire crorie que vous êtes de pauvres victimes?


@Cobrasse Putain vas-y expliques lui !

C'est méga à la mode de cracher sur l'humanisme ! Regardez els écolos le fond en permanence !

Non au contraire le jacobinisme et le communisme sont conspué, Robesspierre est comparé à Staline et à Hitler ! Ecoutez ces énergumène d'onfray et finkelkraut, se plaignent qu'il y a des fachos après avoir déglingué toute leur vie l'opposition au facisme !

Vous croyez que BHL c’est un pro marxiste? Vous êtes vraiment stupide.

Alors oui il y a du néo-kantisme, il y a du laclau et mouffe, mais ce sont des penseurs libéraux mdoernes, le néo-kantsime est une pensée réactionnaire et anti hégélienne, elle est là pour nier les progrès philosophiques d'Hegel !

france2100 a écrit : A qui la faute ? Pourquoi êtes-vous devenus inaudibles ?
Parce que ça coute une blinde de se faire entendre dans ce putain de pays ! Débilos Vous croyez que Le Pen elle fait comment pour se faire entendre? Elle taille des queux aux banquiers pour recevoir des prêts ! Là elle est allé voir le premier ministre de macron pour lui réclamer 3 000 000 de boules (l'ennemi de macron hein?), et holà après selon elle l'euro c'est trop bien, ça serait l'appocalypse, si on en sortait holàlà ça fait peur (le problème c'était pas que son electorat avait peur de sortir de l'euro?).

Nous véritable opposants, nous ne livrons pas à ce genre de prostitution. Nous ne sommes pas des putes et des traitres !
france2100 a écrit : La petite-bourgeoisie a peut-ête plus de moyens matériels que les autres, mais quelle misère humaine et intellectuelle !
Non, il on tout un éventail de stratégies, et ils manipulent le peuple dominé par l'idéologie libérale.
france2100 a écrit : Votre discours nie la réalité, il n'a pas changé depuis cinquante ans alors que le monde n'a plus rien à voir, et vous êtes devenus les ennemis des Français au nom de vos intérêts particuliers (fonctionnaires) et de combats sociétaux (immigration).
Nous ne sommes pas comme les euro-communistes.
france2100 a écrit : Si vous ne parlez pas de ces questions, ce n'est que parce que vous savez que le statu quo travaille pour vous, car mis en place par des petits-bourgeois francophobes comme vous.
Non vous le statue quo travail pour vous. Enfin votre discourt pas vos intérêts.
france2100 a écrit : De plus ils sont ulcérés de la main-mise de la gauche puritaine sur les médias, dont vous partagez les idées.
La police de la pensée est centriste pas de gauche. Car le centre c'est la négation de la lutte des classes.
france2100 a écrit : Au lieu de proposer la sortie de l'euro, proposez plutôt d'introduire une seconde monnaie, parallèle à l'euro. Le résultat sera le même mais les gens pourront d'abord se mouiller les orteils avant de plonger la tête. Invoquez le protectionnisme, l'identité (produits français) et l'écologie : trois électorats.
Je ne sais plus en j'en suis sur la monnaie, maintenant je suis plus sur la culture.

De plus je n'ai plus peur comme à l'époque où j'élaborais ce genre de plans, car j’ai pris confiance dans le peuple de France. Et j'ai lu Rousseau.
france2100 a écrit : Au lieu de parler sortie de l'UE, allez donc plutôt faire le tour des autres pays européens et discutez avec les autres europhobes pour tenter de mettre au point un autre projet, moins contraignant. Une sotie collective avec un projet derrière fera moins peur.
C’est le pan des trotkystes qui sont à fond sur l'europe des peuples et le sociétal en même temps, et qui haïssent les petits patrons (pour eux c'est la haute bourgeoisie), nous on attends pas, on discute avec toutes les forces progressistes qui veulent sortir de l'europe on va même jusqu'en a afghanistan soutenir les syndicalistes révolutionnaires (même si c'est mort les syndicats sont aux mains de fachos réactionnaires islamiques..), mais c'est premier arrivé premier servit, on pense juste montrer l'example, plutôt que de la jouer trotsky, on pense bâtir un pays modèle en dehors de l'UE pour inciter les gens à se barrer de l'UE.

france2100 a écrit : Ce galimatias n'a absolument aucun sens. En quoi le transfert des charges sociales vers le salarié changerait-il le statut du salarié ?
C'est lui qui produit le PIB, pas Mittal, pas le patron d'arjowiggins, ce qui leur donne un pouvoir politique énorme !
En faîte il faudrait même indexer la mutualisation du salaire sur la plus-value, pour mettre en évidence le coût du capital (que tu ne verra jamais sur ta fiche de paille, en gros c'est ce que rapporte ta force de travail à ton employeur - ton salaire)
L'un des arguments des patrons, c'est : "mais sans profit comment on fait pour investir et survivre? Il faut baisser els salaires et augmenter les profits pour pas qu'on coule !"
Avec les caisses de sécurité économique c'est juste mort.

Bienvenu dans la lutte ça peut vous paraitre débile, mais si on ne veut pas éviter les désastre type arjowiggins, il faut passer par là, il ne suffit pas d'hurler ha les sale ********** volent notre pays ouinouinouin méchant ********.
Il faut gagner une guerre idéologique entre le libéralisme et le socialisme, proposer des solutions, se donner les moyens de les mettre en place à tout prix !
Ici il ne suffit pas juste d'être le plus fort, il faut être aussi le plus légitime !
ce ne sont pas juste des gas qui se font licenciés sans merci comme des chaussettes et des fleuronts de l'industrie française qui décampent, ce sont deux visions du monde qui s'opposent, celle d'ouvriers qui veulent faire une reprise, qui pensent pouvoir gagner leur vie en faisant ce qu'il ont toujours fait, voir en la gagnant mieux et faire des benefs x300 en utilisant les moyens de productions qu'ils ont toujours utilisé, pour produire un travail colelctif (la amrchandise) et la refourguer pénard.

Et le patron qui pense qu'il peut dilapider vendre les moyens de production et les recycler car cet à lui, et que les ouvrier d'arjowiggins ont besoin de sa permission pour travailler ! Pour appliquer leur projet de reprise !

Et il y a nous qui leur disons qu'il ont le droit de violer la loi de s'insurger, et nous disons que l'usine est à eux.
france2100 a écrit : Vous raisonnez au premier ordre alors que l'argent repart ensuite. Tout d'abord même dans votre logique de répartition des dépenses les vendeurs de produits médicaux ne sont guère différents des vendeurs d'entrecôtes, et les médecins et retraités pas différents des salariés.
Vous vous mélangez les pinceaux, vous devenez fou !
Vous êtes sur le point de comprendre que le salaire indirect peut payer du salaire directe, et que par conséquence il peut en payer plus ! [smilie=icon_smile031.gif]
Vous êtes sur le point de comprendre que la production de médicament c’est une production de richesse, et non une dépense. [smilie=valoranim01.gif]
Je suis sur que votre cerveau se barre en mode tex & Avvery ! Il y a des marteaux et des faucilles qui traverse vos yeux.

Et qu'il n'a que la classe dirigeante qui défini ce qui est producteur de valeur, et que choisir quoi produire est un choix de société ! Car oui produire ça inclue des dépenses, et ce qui nous intéresse au fond des chose c'est bien la valeur d'usage, de ce que l'ont produit. Et oui le plus souvent on dépense pour produire.
france2100 a écrit : Mais en réalité il n'y aura pas moins de dépenses médicales puisque les droits ne changene pas : la proposition vise à stimuler la croissance par la demande. Ce que défend d'ordinaire la gauche !
On est marxiste pas keynésien.
france2100 a écrit : Vous n'accomplissez rien : le pouvoir est sourd et fait ce qu'il veut.
Si le pouvoir était si puissant, il n'utiliserait pas autant d'organisation secrètes, comme la cagoule !
S'il faisiat ce qu'il voulait l'extrême droite serait déjà là !

En faîte relire rousseau m'a fait du plus grand bien, les tyrans sont des être faibles et impuissant quand le peuple refuse de les laisser faire !
En changeant l'organisation du travail et en nous libérant de la domination idéologique du libéralisme on prend le pouvoir !
#4605766
Plariste le Revanite a écrit :
27 févr. 2019, 14:24
Je connais la théorie de la ruse de la raison, mais je pense que ce genre de passion est la ruse de la déraison.
Non : la ruse de la raison fait référence à un machiavel manipulant les masses, ce n'est pas ce dont je vous parle. Je vous dis qu'au nom de la raison nous devons faire de la haine notre bouclier et notre lien.
C'est ce que vous dîtes quand vous parlez de peur.
Non : vous m'accusiez d'être guidé par l'émotion, alors que c'est la raison qui a donné naissance à ces émotions.
Vous vous basez sur le capitaliste dîtes que vous n'y êtes pas opposée et que vous n'avez rien contre la bourgeoisie.
Encore une fois vous détournez l'attention : je vous ai accusé d'un mépris de classe, de vous prendre pour des surhommes devant guider les couches populaires.

Ce à quoi vous m'avez répondu par un texte irrationnel visant à détourner l'attention avec les ajowiggins, les wendel, etc.

Et quand je vous ai rétorqué que tout cela était un détournement d'attention, à nouveau vous lancez de nouvelles accusations, cette fois contre moi, pour détourner encore une fois l'attention.
Vous vous êtes un charlatan, il y a des méchants bobo bourgeois milliardaires, (peut-être même juifs bien que vous soutenez le CRIF), qui sont méchant car ils sont milliardaire et bobo, qui font alliance l'islamogauchisme afraban des banlieux...

Il n'y plus de classe sociale, la bourgeoisie n'est pas un ennemi car elle agresse le prolétariat, mais par ses positionement sociétal, donc le grand bourgeois Lesquenien qui fait la promotion du néo-paganisme contre l'islam, c'est pas grave s'il mène une guerre contre les acquis du CNR, qu'il délocalise, qu'il pille la France, exploite els prolos, c'est un amis des prolos ! Le même grand bourgeois macroniste, qui fait la même chose est un ennemi.

Il n'y a plus que des identités des facies.
Vous mélangez tout.

a) Je réfute certes la vision dogmatique d'une guerre de classes, car celle-ci est trop grossière, et inopérante à l'heure de la mondialisation. Mais je ne nie pas pour autant l'existence de conflits d'intérêts entre les couches sociales et j'ai clairement pris le parti des couches populaires, comme le prouvent mes nombreuses propositions économiques.

b) Ne pas haïr systématiquement les bourgeois ne signifie pas les aimer systématiquement ni prendre leurs défense. Je suis d'ailleurs le premier à rappeler que la gauche est un mouvement bourgeois et que tous les milliardaires votent à gauche.

c) Vous représentez un mouvement bourgeois souhaitant faire alliance avec des bourgeois, et vous me reprochez de représenter un mouvement populaire qui préfère faire alliance avec un petit patronnat qui nous ressemble plutôt qu'avec une petite et grande bourgeoise francophobe qui nous hait et veut nous détruire au profit de l'immigration.

d) Tout comme vous je déplore que les divisions identitaires empêchent le débat social. Mais à votre différence je considère que la question identitaire est une question existentielle urgente, alors que prétendez que ça ne l'est pas tout en sacrifiant tout pour poursuivre la conquête afrabane.

e) De plus là où vous affirmez que la question identitaire est créée par des manipulateurs malfaisants, j'affirme au cotraire qu'elle est une réalité inévitable dans un pays mutliethnique, et qu'une telle configuration ne peut que diviser le pays, entraver le progrès social et pousser au démantèlement de l'état et du pays, devenus non-représentatif et donc illégitimes.
Car quand il n'y aura plus de pain à la fois dans la maison de campagne du bourgeois bohème estudiantin, du prolo amazone péri-urbain, du quartier de banlieu et du libraire intellectuel. On s'en foutera de savoir si les gens votent FN ou F.I.
Mais il y aura encore du pain. Vous espérez une immense crise et il y en aura une, mais la déchéance sera assez lente et avec assez de filets pour que tout le monde s'habitue peu à peu. L'être humain s'habitue à tout.

Certes, pendant un temps, les thèmes économiques reprendront le dessus. Mais vous ne pourrez guère en profiter, non seulement car vous êtes incapables d'articuler des réponses crédibles, mais aussi et surtout parce que vous suscitez la méfiance du fait de votre positionnement afraban. Les crises économiques sont aussi des crises de loyauté, or vous êtes des traîtres.

Puis, une fois que le peuple aura essayé toutes les solutions conventionelles, il essaiera autre chose. Et cet autre chose sera forcément un parti extrême, car l'extrémisme sera la preuve de son engagement à sa cause et donc de sa loyauté envers ceux qui la partagent.
Vous avez mal lu clouscard alors.
Relisez-le et vous verrez : le matérialisme historique y est posé en a priori idéologique, en tant que cadre de travail, si bien que toute corrélation historique est vue comme une causation matérialiste.
Non le social l'idéologie ça importe... Mais le social n'est qu'un extension de l'économie et ainsi de suite.
Cela revient au même. Il est absurde de dire que la culture n'est qu'un produit de conditions économiques.

D'abord c'est une vision statique et donc extrêmement simpliste du déterminisme physique. Je vous le répète : comme dans tout système chaotique l'avenir est avant tout façonné par le passé, au moins autant plus que par des flux matériels.

De plus, même si une une convergence à long terme basée sur les seuls déterminants économiques était possible, ce qui est plus que douteux vu le comportement habituel des systèmes chaotiques, vous faîtes l'erreur de négliger les échelles de temps nécessaires pour aboutir à cet équilibre improbable : des siècles voire des millénaires n'y suffiraient sans doute pas.

Enfin vous présumez que toutes les populations ont la même distribution atavique de tempéraments, de goûts et de capacités, alors que je vous ai fourni des contre-exemples.
La culture locale était basé sur des besoins économiques d'exploitation.
Vous vous répétez en ommettant cette fois commodément de parler de l'importance d'avoir des liens avec son voisin, et de l'inévitable solitude qui découle du fait d'être une minorité au sein d'un groupe qui ne partage ni vos références culturelles ni votre apparence physique.

De même que vous choisissez d'ignorer toute la dimension psychologique liée au fait d'être minorité, et tout ce qui a trait au fait d'avoir perdu son pays, capturé par un autre peuple. Une vision bien infantile de l'homme, dépourvu de vie psychique intérieure !
C'est la révolution qui les a libéré de ce destins pas la décolonisation.
Non : sous la colonisation les Algérien ne furent pas citoyens et n'eurent pas le droit de vote.

Cela ne changea qu'en 1946 et 1947, à la suite des massacres de Sétif et Guelma. Et encore prit-on bien soin non seulement de limiter leur pouvoir au seul territoire algérien, doté pour l'occasion de pouvoirs exceptionnels, mais en plus d'instaurer un double collège électoral pour préserver le pouvoir des électeurs français sur le territoire.

Et c'est heureux : imaginez-vous des indigènes analphabètes constituer la majorité électorale de l'empire français ?
C'est l'électorat d'extrême droite qui s'est détourné de nous, pensant que nous avions disparu, quand on refait surface, quand l'électorat d'extrême droite écoute du Franck Lepage, du Badiou, il est séduit, croyez-moi.
Croyez-moi, les ouvriers savent que vous êtes là. Mais ils ne croient pas au discours de la baguette magique, et ils savent que vous êtes des bourgeois favorables à la conquête musulmane de la France. Le Pen leur ressemble bien plus qu'Obono.
Non marine passe sur les plateau télés, Zemmour aussi et ils osent faire leur petite deumeurés fragiles.. Ho ouin ouin on ets censuré ouin ouin. Pitoyable Zemmour est pour moi le nouveau BHL, il fait l'apologie de pétain ! Des traitres !
Les chiffres de 2017 montraient que Le Pen et le FN étaient largement sous-représentés médiatiquement au vu de leur importance électorale.

Quant à Zemmour, c'est l'une des rares exceptions du PAF, presque un alibi. Et encore a t-il été banni des médias publics, et désormais RTL en dépit de ses audiences !
On a essayé de réhabiliter Maurras comme vichysto résistant
Ce fut un coup de Macron qui tentait de récupérer l'extrême-droite en pensant très naïvement que les grands bourgeois versaillais de sa connaissance sont représentatifs des électeurs du RN !

Les frontistes et la majorité de l'extrême-droite, y compris intellectuelle, se foutent pas mal de Maurras.
Si on considérait que les multinationales sont des états apparentières, macron c'est 20/20
SI je vous suis, nous vivons donc sous le règne du fascisme et c'est au nom des valeurs de l'extrême-droite, la pensée unique en vigueur, que nos juges ordonnent notre conquête afrabane au nom des droits de l'homme, sous les applaudissements des médias facistes ? Quelle clairvoyance !
Vous croyez que Le Pen elle fait comment pour se faire entendre? Elle taille des queux aux banquiers pour recevoir des prêts ! Là elle est allé voir le premier ministre de macron pour lui réclamer 3 000 000 de boules (l'ennemi de macron hein?), et holà après selon elle l'euro c'est trop bien, ça serait l'appocalypse, si on en sortait holàlà ça fait peur (le problème c'était pas que son electorat avait peur de sortir de l'euro?).
De mieux en mieux.
Alors oui il y a du néo-kantisme il y a du laclau et mouffe, mais ce sont des penseurs libéraux mdoernes, le néo-kantsime est une pensée réactionnaire et anti hégélienne, elle est là pour nier les progrès philosophiques d'Hegel !
Vous n'avez toujours pas donné votre définition du néo-kantisme ; je suspecte toujours un odieux dévoiement n'ayant que pour but de vous permettre de parachuter des noms pour vous construire une identité d'intellectuel bohème assez risible.
Et il y a nous qui leur disons qu'il ont le droit de violer la loi de s'insurger, et nous disons que l'usine est à eux.
Pour la énième fois, c'est facile de nationaliser les entreprises existantes, mais encore faut-il ensuite les gérer, et enfin en créer de nouvelles. Deux points sur lesquelles les marxistes ont toujours achoppé.
Je suis sur que votre cerveau se barre en mode tex & Avvery ! Il y a des marteaux et des faucilles qui traverse vos yeux.
Quand on ne connaît rien à l'économie, comme vous, on évite de supposer détenir des secrets mystiques seulement connus d'une poignée d'initiés. Mes solutions je les connais pour la plupart depuis fort longtemps et ce n'est certainement pas vous qui m'apprendrez quoi que ce soit. Vous ne posez même pas les bonnes questions tant votre vision est calibrée par une dialectique marxiste.
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
Médecins burn-out

C'est une honte de voir les capitalistes poser leu[…]

https://www.youtube.com/watch?v=1c77jfHl9xc

https://www.youtube.com/watch?v=1c77jfHl9xc

Ha t'es bien le potes à mon père cob[…]