Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui ne concerne pas l'Europe, de la politique étrangère de la France, des événements et conflits mondiaux, etc.

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par No pass
#4605710
Notre saumon péché en Atlantique prend l'avion pour se faire découper et gorger d'eau dans des usines chinoises, pour revenir dans les supermarchés français.
C’est moins cher, paraît-il.
#4605712
spitfire a écrit :
28 févr. 2019, 11:48
jipi a écrit :
27 févr. 2019, 12:48
jabar a écrit :
27 févr. 2019, 09:50
Pas grand monde à part ses supporters ne lui imputent un succès niveau chômage, vu qu'il ne fiche rien. L'économie a sa vie propre et ne fonctionne pas sur la base des beaux yeux du président.
Ce qu'on peut directement lui imputer: hausse des impôts des classes moyennes et ça:

https://www.washingtonexaminer.com/poli ... erdue-says




Juste brillant.
C'est une bonne nouvelle pour les USA. Ils limitent les importations par une hausse des taxes. A terme, le marché se régulera de lui-même quand les agriculteurs américains retrouveront le marché domestique déserté par les produits étrangers devenus trop chers.

Ceux qui s'en désolent ne réalisent même pas la stupidité de faire voyager des produits agricoles sur des milliers de kilomètres en terme d'impact écologique.

Exactement ce qu'on devrait faire en France, en arrêtant nos subventions à la PAC et en redistribuant les fonds à nos agriculteurs.
Le problème pour les USA comme pour la France est que les grands marchés porteurs se trouvent à l'étranger! En faisant du protectionnisme à la petite semaine, on se coupe de ces marchés et on diminue le pouvoir d'achat de nos compatriotes qui se retrouve à payer les taxes sur les produits importés ou le surcoût des produits locaux.
... Que Trump dérange le statu quo (Le: there is no alternative) de l'Establishment globalisé (no borders) en place n'est pas un scoop. C'est même pour ça qu'il est ostracisé par ce même Establishment (dont vous vous faites, manifestement un des disciples).
Avatar du membre
par jipi
#4605717
spitfire a écrit :
28 févr. 2019, 11:48

Le problème pour les USA comme pour la France est que les grands marchés porteurs se trouvent à l'étranger! En faisant du protectionnisme à la petite semaine, on se coupe de ces marchés et on diminue le pouvoir d'achat de nos compatriotes qui se retrouve à payer les taxes sur les produits importés ou le surcoût des produits locaux.
Quels surcoûts sur les produits locaux ?
#4605722
No pass a écrit :
28 févr. 2019, 12:06
Notre saumon péché en Atlantique prend l'avion pour se faire découper et gorger d'eau dans des usines chinoises, pour revenir dans les supermarchés français.
C’est moins cher, paraît-il.
La truite fumée est aussi bonne que le saumon fumé et on en pêche dans des conditions valables par exemple dans les Pyrénées. Un choix de consommation à faire.
#4605723
jipi a écrit :
28 févr. 2019, 12:28
spitfire a écrit :
28 févr. 2019, 11:48

Le problème pour les USA comme pour la France est que les grands marchés porteurs se trouvent à l'étranger! En faisant du protectionnisme à la petite semaine, on se coupe de ces marchés et on diminue le pouvoir d'achat de nos compatriotes qui se retrouve à payer les taxes sur les produits importés ou le surcoût des produits locaux.
Quels surcoûts sur les produits locaux ?
Tout est de la faute à Marine Le Pen, Vladimir Poutine, Matteo Salvini, Donald Trump.
Combien de fois faudra-t-il le répéter? :hamster:
par jabar
#4605822
spitfire a écrit :
28 févr. 2019, 11:46
jabar a écrit :
28 févr. 2019, 09:04
J'ai regardé son audition hier, c'était passionnant. Le prochain à suivre probablement sera Weisselberg.
On y apprend, enfin on le savait, que Trump est un sac à corruption, mais à ce stade, je ne vois pas comment il va éviter l'impeachement et la prison à la fin de son terme.
Les faits qui lui sont reprochés sont nombreux (fraude fiscale, grossissement de ses possessions, paiements frauduleux, arnaques avec son association de "charité", etc), documentés et prouvés. Cohen n'est même pas indispensable.
Même Mueller à ce stade est une paille dans l'océan de saloperies de cet homme.
Trump a engendré un culte, ceux qui le suivent sont hermétiques aux faits, à la réalité de ce qu'il est. Et pourtant, c'est comme de regarder un train se crasher au ralenti.
J'ai l'impression qu'être complètement excessif le protège!
Il est tellement pourri et menteur que cela fait de lui un personnage cohérent, imperméable à toutes les critiques.
Un type beaucoup plus honnête comme Bérégovoy, a été en son temps fragilisé par une erreur vénielle qui lui a fait très mal et que lui même a très mal vécu.
C'est une bonne stratégie de constamment violer la loi afin que les enquêtes ne se terminent jamais.
Plus sérieusement, j'espère qu'aucune procédure de destitution ne soit lancée contre lui.
Avatar du membre
par Clavier56
#4605832
Trump c'est un "Chirac+Sarkozy" américain [smilie=icon_smile040.gif]
rien de bien surprenant
Mais il est très populaire auprès de ses électeurs...alors on va rigoler dans 2 ans....
Four more years !
Avatar du membre
par katou
#4605835
jabar a écrit :
28 févr. 2019, 09:04
J'ai regardé son audition hier, c'était passionnant. Le prochain à suivre probablement sera Weisselberg.
On y apprend, enfin on le savait, que Trump est un sac à corruption, mais à ce stade, je ne vois pas comment il va éviter l'impeachement et la prison à la fin de son terme.
Des déclarations à sensation qui pourraient faire tomber le président Trump ? Les démocrates en rêvent, mais la crédibilité de l’ex-avocat, condamné à 3 ans de prison ferme notamment pour avoir menti au Congrès, pourrait au contraire renforcer Trump. Pour Jean-Eric Branaa, chercheur à l’IRIS et spécialiste des Etats-Unis, « c’est parole contre parole ».

Qu’est qui pourrait porter préjudice à Donald Trump au plan judiciaire et politique dans les déclarations de Michael Cohen ?
Sur le plan judiciaire : absolument rien, et c’est d’ailleurs ce qui surprend le plus quand on analyse les déclarations de Michael Cohen. C’est un avocat, qui a représenté les intérêts d’un homme riche et puissant pendant plus de dix ans. Il sait très bien qu’un argumentaire doit être solide et étayé. Or, ici, devant le Congrès, il est dans le registre de la rumeur, avance des faits sans pouvoir en fournir la preuve, déclare que Trump serait impliqué dans des affaires de nature à le faire tomber, tout en émettant des doutes sur sa culpabilité. Il explique qu’il pense qu’il y a eu collusion entre Trump et la Russie, avant de dire toutefois qu’il a des doutes. Or, quand on parle de justice, le doute profite toujours à l’accusé. Rien dans ses accusations ne permettrait de faire tomber Trump. On pourrait presque croire qu’il continue de protéger son ancien patron, c’est troublant.

Quelle crédibilité accorder aux déclarations de Michael Cohen, condamné par le passé notamment pour avoir menti au Congrès ?
Il est tout à fait possible que Michael Cohen n’ait dit que la vérité ce mercredi lors de son audition devant la chambre basse du Congrès. Mais à partir du moment où il a déjà menti devant cette institution par le passé et qu’il ne présente aucune preuve tangible de ce qu’il avance, il est difficile d’accorder une confiance pleine et entière à ses dernières déclarations.

Quelles conséquences cela pourrait-il avoir pour Trump ? Y a-t-il des preuves accablantes, de quoi nourrir le lancement d’une procédure d’impeachment, de destitution du président ?
On est ici dans le domaine de la rumeur. Trump lui-même a pu démolir les propos de Cohen dans son point presse donné ce jeudi matin depuis Hanoï, et déclarant à juste titre que son ancien avocat n’avait aucune preuve à verser à l’appui de ses déclarations. Michael Cohen a indiqué lors de son audition que Donald Trump se débrouille toujours pour qu’il n’y ait pas de preuves contre lui. Et force est de constater que malgré ses déclarations fracassantes, Michael Cohen n’a fourni aucun document permettant d’incriminer le président Trump.

L’ex-avocat a simplement fourni la copie d’un chèque de 35.000 dollars signé de la main de Trump, en remboursement des 130.000 dollars que l’avocat avait donné à l’actrice de films pornographiques Stormy Daniels pour acheter son silence sur sa liaison avec celui qui était alors candidat républicain à la campagne présidentielle. Cela ne prouve rien, il peut effectivement s’agir du remboursement de l’argent versé au nom de Trump à son ancienne maîtresse supposée pour la faire taire, tout comme il peut s’agir d’un règlement d’honoraires d’un client à son avocat.

Pour l’heure, rien dans les déclarations et pièces fournies par Michael Cohen ne permet de rassembler le début d’un élément à charge permettant d’engager une procédure d’impeachment. C’est même l’effet inverse : en l’absence de preuves, cela renforce Trump en poussant les Républicains à se resserrer derrière lui et ça complique la tâche des démocrates. Mais ces derniers ont encore des atouts dans leur stratégie anti-Trump : maintenant qu’ils ont la majorité à la Chambre des représentants, et sont ainsi dotés du pouvoir de lancer de nouvelles enquêtes, ils ne vont pas se priver de le faire, dans l’idée de salir l’image de Donald Trump et d’axer la prochaine campagne présidentielle autour de l’idée d’un président éthique et irréprochable, pour mieux mettre alors en avant le candidat démocrate qui aura été désigné.
https://www.20minutes.fr/monde/2462083- ... mber-trump
par spitfire
#4605856
Clavier56 a écrit :
28 févr. 2019, 18:49
Trump c'est un "Chirac+Sarkozy" américain [smilie=icon_smile040.gif]
rien de bien surprenant
Mais il est très populaire auprès de ses électeurs...alors on va rigoler dans 2 ans....
Four more years !
Il reste un adversaire sérieux qui sait comment déjouer des pronostics en faisant sa propre pub.
#4605864
spitfire a écrit :
28 févr. 2019, 19:50
Clavier56 a écrit :
28 févr. 2019, 18:49
Trump c'est un "Chirac+Sarkozy" américain [smilie=icon_smile040.gif]
rien de bien surprenant
Mais il est très populaire auprès de ses électeurs...alors on va rigoler dans 2 ans....
Four more years !
Il reste un adversaire sérieux qui sait comment déjouer des pronostics en faisant sa propre pub.
... Parait-il que son adversaire n'a pas de visage ... c'est sûrement l'adversaire de François Hollande aussi. ;-)
Avatar du membre
par katou
#4606011
Les juristes américains estiment que la jurisprudence rend M. Trump inattaquable tant qu'il est à la Maison-Blanche.

En revanche, les spéculations sur une inculpation de Donald Trump Junior vont et viennent depuis des mois.

Mais l'interpellation du fils du président serait extrêmement délicate, selon l'ex-procureur, qui va jusqu'à envisager un scénario aux conséquences politiques imprévisibles : la possibilité que le président américain intervienne en graciant son propre fils, comme la Constitution l'y autorise.

Dans un dossier aussi sensible, «tant que les procureurs collectent des informations, ils vont continuer à travailler», dit-il. «Car s'ils passent à l'action trop tôt et que ce n'est pas irréprochable, ils n'auront pas de deuxième chance».
https://www.lapresse.ca/international/e ... -trump.php
Avatar du membre
par cemab
#4606013
C'est effarant de voir comment par pure idéologie tout une clique politique peut foncer dans un mur depuis aussi longtemps sans changer d'un iota sa ligne.

Incroyable.

Incroyable aussi que ces autistes aient pu et puissent accéder au pouvoir :idea:
Avatar du membre
par Clavier56
#4606014
La classe politique américaine ferait bien de se méfier et cesser de chercher des poux dans la tête orange de Donald, car des gilets jaunes américains... ça pourrait bien manifester avec des Colt 44 à la ceinture...... [smilie=icon_smile040.gif]
RestaurationRépublic a/ont remercié ça
Avatar du membre
par katou
#4606090
cemab a écrit :
01 mars 2019, 09:55
C'est effarant de voir comment par pure idéologie tout une clique politique peut foncer dans un mur depuis aussi longtemps sans changer d'un iota sa ligne.

Incroyable.

Incroyable aussi que ces autistes aient pu et puissent accéder au pouvoir :idea:
Il y avait un principe aux USA, quand un président est élu même si on n'est pas de son bord, on le respecte. Cela ne veut pas dire qu'on ne critique pas sa politique, mais il est respecté en tant que président.
Avec Trump, le respect est complètement absent, je n'ai jamais vu autant de caricatures sur lui de la part des démocrates politiques. Là, on voit que Trump n'est pas un Macron. Je dis cela alors que je n'ai pas spécialement de sympathie pour Trump mais faut quand même revenir à la raison et je ne pense pas que les démocrates soient dans la raison. Ils sont complètement déconnectés.
#4606107
katou a écrit :
01 mars 2019, 11:47
cemab a écrit :
01 mars 2019, 09:55
C'est effarant de voir comment par pure idéologie tout une clique politique peut foncer dans un mur depuis aussi longtemps sans changer d'un iota sa ligne.

Incroyable.

Incroyable aussi que ces autistes aient pu et puissent accéder au pouvoir :idea:
Il y avait un principe aux USA, quand un président est élu même si on n'est pas de son bord, on le respecte. Cela ne veut pas dire qu'on ne critique pas sa politique, mais il est respecté en tant que président.
Avec Trump, le respect est complètement absent, je n'ai jamais vu autant de caricatures sur lui de la part des démocrates politiques. Là, on voit que Trump n'est pas un Macron. Je dis cela alors que je n'ai pas spécialement de sympathie pour Trump mais faut quand même revenir à la raison et je ne pense pas que les démocrates soient dans la raison. Ils sont complètement déconnectés.
C'est un problème de légitimité, comme chez nous, il a gagné à un cheveu près (idem chez nous, si on enlève notre mode de scrutin "tactical vote", la légitimité est celle du 1er tour, a un cheveu près aussi)
par spitfire
#4606142
katou a écrit :
01 mars 2019, 11:47
cemab a écrit :
01 mars 2019, 09:55
C'est effarant de voir comment par pure idéologie tout une clique politique peut foncer dans un mur depuis aussi longtemps sans changer d'un iota sa ligne.

Incroyable.

Incroyable aussi que ces autistes aient pu et puissent accéder au pouvoir :idea:
Il y avait un principe aux USA, quand un président est élu même si on n'est pas de son bord, on le respecte. Cela ne veut pas dire qu'on ne critique pas sa politique, mais il est respecté en tant que président.
C'est le cas. La plupart des critiques des politiques et grands médias sont sévères mais respectueuses.
Par contre, un président des USA est en général respectueux de ses adversaires politiques et des médias. Ce n'est pas le cas de M. Trump!
Avatar du membre
par katou
#4606659
jipi a écrit :
26 févr. 2019, 10:25
Nouveau sommet entre Kim et Trump. Du jamais vu depuis 1950.

https://www.atlantico.fr/decryptage/356 ... nt-brisset
Kim est arrivé à cette rencontre prêt à démanteler l’installation nucléaire de Yongbyon, mais il voulait que toutes les sanctions soient levées en premier. C’est ainsi que son père a pratiqué avec Clinton. C’est de cette façon que la Corée du Nord a roulé les Etats-Unis depuis au moins 20 ans : en promettant des choses contre une levée de sanction, et une fois les sanctions levées, Pyongyang revenait sur ses promesses. Trump a dit qu’il n’était pas prêt à refaire cette erreur, et fait inédit dans le monde diplomatique, il s’est levé et a mis fin aux négociations.

Trump a cependant insisté sur le fait que Kim et lui avaient tous les deux quitté la table des négociations dans un esprit « amical » et que, même si aucun sommet n’était prévu à l’avenir, les négociations se poursuivraient entre les équipes américaines et nord-coréennes, et il espérait que Kim et lui se rencontreraient à nouveau.
https://www.dreuz.info/2019/03/02/les-m ... trump-kim/
par jabar
#4607878
jipi a écrit :
27 févr. 2019, 12:48
jabar a écrit :
27 févr. 2019, 09:50
Pas grand monde à part ses supporters ne lui imputent un succès niveau chômage, vu qu'il ne fiche rien. L'économie a sa vie propre et ne fonctionne pas sur la base des beaux yeux du président.
Ce qu'on peut directement lui imputer: hausse des impôts des classes moyennes et ça:

https://www.washingtonexaminer.com/poli ... erdue-says
The Trump administration has provided $8 billion in aid to date to the agriculture industry to offset the negative impact the various tariffs it has imposed since President Trump took office, according to Agriculture Secretary Sonny Perdue.

"Farmers contended with significant market disruptions in 2018 arising from retaliatory tariffs that were affecting billions of dollars of agricultural trade and disrupting markets for commodities ranging from soybeans to almonds to hogs," Perdue will say Wednesday, according to prepared comments the agency posted online for Perdue's appearance before the Senate Agriculture Committee.

Juste brillant.
C'est une bonne nouvelle pour les USA. Ils limitent les importations par une hausse des taxes. A terme, le marché se régulera de lui-même quand les agriculteurs américains retrouveront le marché domestique déserté par les produits étrangers devenus trop chers.

Ceux qui s'en désolent ne réalisent même pas la stupidité de faire voyager des produits agricoles sur des milliers de kilomètres en terme d'impact écologique.

Exactement ce qu'on devrait faire en France, en arrêtant nos subventions à la PAC et en redistribuant les fonds à nos agriculteurs.
Encore un autre succès:
- The U.S. trade deficit surged to a 10-year high in 2018, with the politically sensitive shortfall with China hitting a record peak, despite the Trump administration slapping tariffs on a range of imported goods in an effort to shrink the gap.

[...]

The trade deficit has deteriorated despite the White House’s protectionist trade policy, which President Donald Trump said is needed to shield U.S. manufacturers from what he says is unfair foreign competition.
https://www.reuters.com/article/us-usa- ... SKCN1QN1M4
  • 1
  • 348
  • 349
  • 350
  • 351
  • 352
Vitesse de la lumière

@filochard ... On va vous marier avec Haaa ;-) .[…]

Pour qui voterez-vous ?

Personnellement et autour de moi, il n'est pas que[…]

A mon avis un collègue chauffeur poids-lour[…]

Massacres au Nigeria : une violence extr&e[…]