Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de tout ce qui ne concerne pas l'Europe, de la politique étrangère de la France, des événements et conflits mondiaux, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4519615
ce n'est pas être grand prophète de dire cela puisque l'économie est cyclique et que la dernière grande crise remonte à 10 ans

- la question reste de savoir où, quand , comment sera t'elle déclenchée ?
- et qu'elle sera son ampleur ?
#4519628
agri-info-intox a écrit :
02 sept. 2018, 22:31
ce n'est pas être grand prophète de dire cela puisque l'économie est cyclique et que la dernière grande crise remonte à 10 ans

- la question reste de savoir où, quand , comment sera t'elle déclenchée ?
- et qu'elle sera son ampleur ?
Bonjour,

Et tout ceci repose sur quelles informations ?

Cordialement.
#4519643
Je ne sais pas si elle est imminente, mais la prochaine crise financière sera la bonne: cette fois l'état sautera [smilie=alc.gif]
#4519666
De l’Italie, cet hiver car le gouvernement sera incapable de se mettre d’accord avec le Parlement sur un budget, entraînant une crise qui enfoncera un peu plus certaines banques déjà fragiles. Voilà qui répondrait à où, quand et comment.

Ceci conjugué, aux élections de novembre, à la perte de la majorité au Congrès américain des Républicains au profit des Démocrates qui causera une grande instabilité politique, les derniers cités ne manquant pas d’imagination pour tenter de faire chavirer le gouvernement Trump.
#4519942
bianchi51 a écrit :
03 sept. 2018, 08:47
De l’Italie, cet hiver car le gouvernement sera incapable de se mettre d’accord avec le Parlement sur un budget, entraînant une crise qui enfoncera un peu plus certaines banques déjà fragiles. Voilà qui répondrait à où, quand et comment.

Ceci conjugué, aux élections de novembre, à la perte de la majorité au Congrès américain des Républicains au profit des Démocrates qui causera une grande instabilité politique, les derniers cités ne manquant pas d’imagination pour tenter de faire chavirer le gouvernement Trump.
Mais non, il y aura les élections à nouveau et le peuple d'Italie élira Renzi/Prodi et cie.
#4520994
Selon un boursier la surperformance de Wall Street est le signe d'une économie mondiale qui va mal . [smilie=icon_smile035.gif] [smilie=icon_smile040.gif]

En 2018, seule la bourse américaine aura monté . Les investisseurs sont prudents ou sceptiques sur les autres économies et pensent que la meilleure chance de
plus-values est à New York. L'afflux de capitaux entraine la hausse et la hausse entraine la hausse.
Gare au retour de manivelle, car ces capitaux sont destinés à retourner dans leur pays d'origine , quand les boursiers détecteront un risque sur les USA. Les robots et les algorithmes feront le reste
#4521002
agri-info-intox a écrit :
05 sept. 2018, 21:37
Selon un boursier la surperformance de Wall Street est le signe d'une économie mondiale qui va mal . [smilie=icon_smile035.gif] [smilie=icon_smile040.gif]

En 2018, seule la bourse américaine aura monté . Les investisseurs sont prudents ou sceptiques sur les autres économies et pensent que la meilleure chance de
plus-values est à New York. L'afflux de capitaux entraine la hausse et la hausse entraine la hausse.
Gare au retour de manivelle, car ces capitaux sont destinés à retourner dans leur pays d'origine , quand les boursiers détecteront un risque sur les USA. Les robots et les algorithmes feront le reste
Bonjour,

Il y a tout de même une situation où les monnaies des pays émergents s'effondrent : en Indonésie, en Turquie, au Venezuela, en Argentine, en Afrique du Sud, au Brésil ... Tous ces bras cassés cela finit par peser. Je suppose que les apôtres de la monnaie faible vont sortir que c'est un bienfait pour les exportations. Au fait l'inflation en France n'a rien à voir avec un supposé prix élevé du pétrole mais résulte du travail de sape de l'Euro par QE avec Draghi. Cette politique de l'inflation forcée a duré trop longtemps en Europe.

Cordialement.
#4521046
la crise des pays émergents serait également une conséquence de la surchauffe des USA, financée par des crédits internationaux à bas taux .
En fait les capitaux au lieu de s'investir à 3.5% dans les pays émergents, se ruent vers les USA pour 2% , car jugés plus sûrs ( et même les capitalistes de ces pays émergents exportent leurs propres capitaux vers les USA )
#4521047
Jean-Michel Naulot, ancien banquier et ancien régulateur à l'AMF, met en garde dans son dernier livre "Eviter l'effondrement" aux éditions Seuil, contre les excès de la finance. Ajoutée le 22 août 2017





Le FMI et l'OCDE tirent tous les deux la sonnette d'alarme : jamais la dette des Etats, des entreprises et des ménages n'avait été aussi élevée. Selon Olivier Delamarche, fondateur de Triskelion Wealth Management, le risque d'une nouvelle crise majeure n'est désormais plus de la science fiction !Ajoutée le 20 déc. 2017





Hausse de la CSG, ralentissement économique et aveuglement des marchés : l'économiste Marc Touati réagit à l'actualité économique. Ajoutée le 13 mars 2018

#4537893
La dette est trop élevée à l'échelle mondiale, selon la banque des banques centrales
Dans son état des lieux des marchés financiers, la Banque des règlements internationaux (BRI) s'inquiète des valorisations excessives des marchés et des conditions de crédit trop souples. L'ensemble de la dette, privée et publique, est maintenant "considérablement plus élevée qu'avant la crise" et les prêts à risque sont en plein essor.
Sans déconné ... :roll: . C'est pourtant le système que vous défendez bande d'âne :roll:
RestaurationRépublic a/ont remercié ça
#4538287
agri-info-intox a écrit :
05 sept. 2018, 23:18
Le FMI et l'OCDE tirent tous les deux la sonnette d'alarme : jamais la dette des Etats, des entreprises et des ménages n'avait été aussi élevée. Selon Olivier Delamarche, fondateur de Triskelion Wealth Management, le risque d'une nouvelle crise majeure n'est désormais plus de la science fiction !Ajoutée le 20 déc. 2017

Faut pas écouter Delamarche, déjà. L’option que tu avais acheté après le mini krach de février, tu peux la conserver indéfiniment?
#4541354
LE MONDE | 11.10.2018 à 09h58 https://www.lemonde.fr/economie/article ... _3234.html

Les Bourses asiatiques chutaient fortement jeudi 11 octobre au matin à la suite de commentaires acerbes de Donald Trump réagissant au plongeon de Wall Street sur fond de remontée des taux d’intérêt aux Etats-Unis.
L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo abandonnait 3,89 % à la mi-séance, à 22 591,10 points, et l’indice élargi Topix lâchait de son côté 3,52 % à 1 701,81 points.

Les Bourses chinoises ont fermé en forte baisse jeudi, également affectées par le vent de panique qui soufflait mercredi sur la Place états-unienne. En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghaï a cédé 5,22 % à 2 583,46 points, soit son plus bas niveau de clôture depuis novembre 2014. La Bourse de Shenzhen a cédé 6,45 % à 1 293,9 points. A Hongkong, l’indice composite Hang Seng a faibli d’entrée de jeu de 3,19 % à 25 356,73 points.

L’indice de la Bourse sud-coréenne, le Korea Composite Stock Price Index (Kospi), tombait quant à lui en séance de 2,86 % à 2 164,98 points, tandis que le Taiex de Taïwan refluait de 5,57 % à 9 885,12 points.
#4543010
j'ai loupé l'achat d'options à la baisse quand le cac était à 5499, il y a 3 semaines . Mais il serait encore temps d'acheter .
Delamarche prévoit une baisse de 20/25%, ce qui en soit ne serait pas suffisant pour créer une grosse crise financière, les banques centrales interviendront en rachetant une fois de plus de la dette d'état .

Modifié en dernier par agri-info-intox le 14 oct. 2018, 18:03, modifié 1 fois.
20h Strasbourg, coup de feu, 1 mort

Une bonne tête de Français ?...vou[…]

Pour Spitmytho MLP aurait détourné l[…]

Ils ont même pas attendu 48 heures ces salop[…]

André Malraux résistant?

Je crois mieux comprendre la laïcité […]