Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de la politique européenne de la France, des projets de la Commission Européenne, des institutions, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4580197
"J'espère que le pays sera ingouvernable. C'est la seule manière de changer profondément les choses", a lancé Herman De Bode, l'ancien chef de cabinet du précédent ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA), lors d'une interview accordée au quotidien De Tijd.

"Cela fera mal à court terme et coûtera de l'argent. Mais si par conséquent on économise dix ans de misère et de galère, alors une telle crise en vaut certainement la peine", a renchéri M. De Bode.

Le modèle confédéral "plus proche que jamais"

L'ancien chef de cabinet et homme de confiance du président de parti Bart De Wever voit le modèle confédéral "plus proche que jamais". A ses yeux, le pays sera ingouvernable, avec une Wallonie qui va à nouveau opérer un virage à gauche et le MR qui, selon lui, ne va plus entrer dans un gouvernement où il est le seul parti francophone.

"La seule manière d'échapper à ces divisions politiques sera un modèle confédéral. Et cela arrivera plus vite qu'on ne le pense. Pas parce que la N-VA va soudainement engranger 50% des voix mais parce que c'est la seule solution possible pour sortir du chaos", a-t-il expliqué.


"Bruxelles ne fait plus partie de la Flandre"
ELLE EST PRETE POUR OBTENIR LE STATUT DE CAPITALE POLITIQUE ET DE LA POLITIQUE EXTERIEURE DIPLOMATIQUE DE L UNION EUROPEENNE

Quant à Bruxelles, elle "ne fait, à mes yeux, plus partie de la Flandre. C'est devenu une tout autre ville depuis bien longtemps, avec une autre dynamique, d'autres défis, une répartition différente de la population. Bruxelles a une autre finalité. Elle doit enfin remplir son rôle de capitale de l'Europe."

source
https://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxel ... able.dhtml

LES LATINS SE REPLACENT EN AFRIQUE (PARIS ROME ) ET EN ORIENT (SYRIE) AVEC LA RUSSIE ET L ARABIE COMME INTERLOCUTEURS PRINCIPAUX
LES GERMAINS (AMERICAINS et BRITANNIQUES ) se retrouvent dehors et hors discussion d'avec MOSCOU
C EST LE FIASCO TOTAL POUR DONALD DUCK TRUMP QUI MENENT LES USA A LA RECESSION ET DOIT SE RETIRER AUSSI D AFGHANISTAN POUR LAISSER PLACE A L IRAN LA RUSSI ET L EUROPE


FLANDRES / ANTWERPEN LA NVA BATTUE PAR LE VLAAMS BELANG LES 2 NATIONALISTES EN TETE DES SONDAGES AVEC 47% des intentions de voix
VLAAMS BELANG AAN HET STIJGEN LAATSTE PEILING 15% NVA 32%
PLACE AU CONFEDERALISME A LA SUISSE JUSQU AL INDEPENDANCE DES FLAMANDS EN REPUBLIQUE AUTOPROCLAMEE


VENISE REPUBLIQUE DE 700 A 1797 ET REREPUBLIQUE AU PASSAGE DE NAPOLEON REJET DE SISSI ET FARNCOIS JOSEPH ET REREPUBLIQUE DANS LA REPUBLIQUE ITALIENNE
LES ROIS DEHORS IL FAUT EVOLUER AVEC SON TEMPS LES PAYS DU BNELUX VIVENT ENCORE AU MOYEN AGE

PAX TIBI EUROPA MEA
#4588256
BRUXELLES sans gouvernement jusqu'en mai 2019

a quoi sert il de voter en fédération belge ou le surréalisme à la Wallo-flamande
on attend un record d'absentéisme maladie pour la tri-votation de ce 26 mai 2019

les Wallons agacés et les Flamands nationalistes en ont simplement ras la coquille de ce système obligatoire de vote qui à la fin ne sert à rien puisque d'autres ministres se mettent en place d'autres partis se placent dans des compétences sans même l'avis di citoyen lambda

voici donc la démogagie belge ou l'obligation d'aller voter et dépenser des folles sommes pour un résultat surréaliste de gouvernement en perdition sans pilote .... et biensûr tout ceci sans l'aval de la population dont on ignore les volontés et les désidérata .....

en somme voyez une fois les français vous vous avez le choix en Wallonie à Bruxelles et en Flandres c'est l'embarras du choix;


Un statut particulier qui permet de fonctionner « au ralenti »
Le statut particulier dit des « affaires courantes » permet de fonctionner « au ralenti » avec le gouvernement démissionnaire, en attendant de nouvelles élections législatives. Comme une sorte de veille politique.


Depuis 1978, la Belgique a connu, en cumulé, 1 094 jours en situation d’affaires courantes, soit presque trois années. Le plat pays détient même le record planétaire du temps passé sans gouvernement légitime : 541 jours entre 2010 et 2011. Une année et demie pendant laquelle l’exécutif a tout de même établi un budget et assuré la présidence du Conseil de l’Europe.

► Quand se mettent en place les affaires courantes ?
Le statut des affaires courantes s’applique dès le lendemain de la démission d’un gouvernement présentée au Roi. Ce dernier peut décider de l’organisation de nouvelles élections législatives, mais rien ne l’y oblige. Le gouvernement démissionnaire se trouve alors en position de gestion des affaires courantes. « Les ministres restent en place, mais se contentent du strict minimum »

Le gouvernement n’est alors plus en capacité de mener des projets politiques ambitieux. « L’exécutif ne peut pas, par exemple, s’engager dans une large réforme fiscale avec une baisse ou une hausse des impôts », précise l’universitaire.

► De quelles affaires courantes parle-t-on ?
« La notion d’affaires courantes est prévue par la constitution belge », renseigne Pierre Vercauteren.

Sont concernées en premier lieu les affaires quotidiennes, « celles dont le règlement n’implique pas de décision quant à la ligne politique à suivre ».

Viennent ensuite les affaires en cours, conséquences de décisions politiques prises avant l’annonce de la démission du gouvernement.

Plus sujettes à controverse, les affaires urgentes sont aussi sous la coupe des affaires courantes. On parle alors de la signature de traités internationaux ou d’intervention militaire à l’étranger, « comme lors de l’intervention en Libye en 2011 ou de la signature du traité de Lisbonne en 2007 ».

Si le Roi décide de ne pas organiser d’élections anticipées, la Belgique connaîtra une nouvelle période sans gouvernement légitime. Plus de 150 jours nous séparent du scrutin législatif prévu le 26 mai 2019, ce qui constituerait la troisième crise politique la plus importante de l’histoire belge, après 2007 et 2010.

Ludovic Séré

source

https://www.la-croix.com/Monde/Europe/A ... 1200990655

PAX TIBI EUROPA MEA
ludos in electionibus et panem
#4589555
la réalité découverte par les flamands et les wallons , les pauvres bruxellois mon dieu

Le président de parti Bart De Wever a annoncé ce lundi matin sur quel cheval misera la N-VA en vue de la prochaine législature. "La N-VA continuera d'être au gouvernement tant que la politique du gouvernement lui conviendra. Il faut à tout prix éviter une prise de pouvoir par le PS. Nous voulons un pays sain, fort et social. La solution est évidemment le confédéralisme", a-t-il annoncé d'emblée avant de se poser officiellement comme candidat ministre-président flamand (et non comme tête de liste à la Chambre comme attendu) tandis que Jan Jambon, tête de liste N-VA à la Chambre, a lui annoncé en riant souhaiter "devenir Premier ministre si l'électeur nous plébiscite". Sans surprise, Geert Bourgeois tirera de son côté la liste européenne.

PAX TIBI EUROPA MEA
EUROPE FIRST OF ALL

source
https://www.7sur7.be/7s7/fr/18101/Elect ... stre.dhtml
#4589565
et DI RUPO en wallonie répond:

Le PS n'entend pas se lancer dans des discussions institutionnelles. Les questions d'aujourd'hui sont sociales et économiques, a expliqué le président du PS, Elio Di Rupo, sur les ondes de La Première.

"Aujourd'hui, il y a une urgence sociale et nous devons y répondre", a souligné M. Di Rupo.

A l'occasion de la présentation des voeux de la N-VA, le président Bart De Wever a remis le thème du confédéralisme au coeur de ses priorités, sans recueillir jusqu'à présent de soutien dans les autres partis politiques.

"Pourquoi doit-on toujours courir derrière Bart De Wever? Il dit ce qu'il veut. Il veut le confédéralisme, c'est son affaire. Nous ne voulons pas du confédéralisme", a assuré M. Di Rupo, avant d'insister: "les questions d'aujourd'hui sont sociales et économiques".

l 'urgence sociale existe depuis 40 ans , seulement tous ces ministres en terre wallonne et Flamande obligent les citoyens de voter et font quand m^mem ce qu'ils veulent et ne suivent absolument pas leurs programmes mais font tout le contraire VOIR REFORMES EUROPEENNES

et allons y un mars et ça repart

PAX TIBI EUROPA MEA
TOUS A LA MAISON EN MAI 2019
L EXTREME DROITE VA S OCCUPER DE BRUXELLES STRASBOURG ET LUXEMBOURG
LUXEMBOPURG terre et paradis fiscal de JUNCKER
#4589921
j' avoue oui et pas un petit peu , au journal les flaminds de la VTM parlait avec Bart de Wezel (de wever) la belette qui a peur de TRUMP pour effectivement déclare que 2 démocraties étaient en présence Flandres et Wallonie!

Alors quand je vous disais que sa clique n'était que les figurants dans la série TRUMP

Le président de la N-VA, qui a annoncé sa candidature pour le poste de ministre-président de la Flandre lundi, a profité de l'annonce d'une date pour le lancement de la dernière saison de la série Game of Thrones pour lancer sa campagne comm'. Il a ainsi emprunté l'imagerie de cette célèbre série sur Instagram. Le but? Toucher un électorat plus jeune.

Sacré coup de comm' de la part de la N-VA et de son président Bart De Wever. Ce dernier a annoncé ce lundi sa candidature au poste de ministre-président flamand, aux côtés de Jan Jambon et Geert Bourgeois, respectivement candidats au Fédéral et à l'Europe.

Ce lundi toujours, était annoncée la date de diffusion du premier épisode de la dernière saison de la célèbre série de HBO Game of Thrones: le 14 avril prochain.

Une annonce sur laquelle le bourgmestre d'Anvers a surfé. Sur Instagram en effet, ciblant ainsi les jeunes, le président de la N-VA a publié une photo de lui sur l'emblématique trône de fer de la série... avec l'inscription: "King in the North" (Le Roi du Nord), faisant ainsi allusion à sa candidature pour le poste de ministre-président de la Région flamande, soit le nord du pays.

source
https://www.lecho.be/economie-politique ... s/10087271


encore une bonne occasion pour les Flamands des ne pas voter NVA mais bien VLAAMS BELANG pour brosser et nettoyer toute cette corruption....AU GRAND JOUR

BART DE WEVER IN ZIJN WARE GEDAANTE
VERKIEZINGEN MEI 2019 NEERDALEN VAN NVA
VLAAMS BELANG AAN HET STIJGEN 17%


PAX TIBI EUROPA MEA
FINITO AVEC BELGIQUE MICHEL MOGELIJK ET TUTTI QUANTI DE GUCHT LE FRAUDEUR ET TOUS LES AUTRES QUI PARTICIPENT A L APPAUVRISSEMENT DES FLAMANDS ET DES WALLONS
STOP NVA NU VLAAMS BELANG
LES ELECTEURS NE SONT PAS DUPES

Entre égalité des droits et des […]

L'acte X !

Manifestation hallal. Marianne a caché[…]

Gilets jaunes: fil principal

Voilà un métier qui s'est beaucoup d[…]

En passe de rejoindre Monkon dans la qualité[…]