Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de la politique européenne de la France, des projets de la Commission Européenne, des institutions, etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4447583
http://forcesoperations.com/la-coalitio ... e-defense/
Voici un léger billet dont le sujet suffit à interpeller. La Groko – grande coalition gouvernementale allemande – veut revenir aux procédures de passation des marchés nationaux pour les grands contrats de défense, a annoncé jeudi 5 avril, Eckhardt Rehberg, son porte-parole budgétaire.
https://www.ouest-france.fr/europe/esto ... ie-5675505
La dirigeante de l'Estonie a indiqué mercredi sa volonté d'augmenter les effectifs de l’Otan déjà stationnés dans son pays. Afin de montrer à Moscou qu'envahir cet État balte ne serait pas une bonne idée.
Game over :lol:
#4447618
Cobrasse a écrit :
13 avr. 2018, 23:56
http://forcesoperations.com/la-coalitio ... e-defense/
Voici un léger billet dont le sujet suffit à interpeller. La Groko – grande coalition gouvernementale allemande – veut revenir aux procédures de passation des marchés nationaux pour les grands contrats de défense, a annoncé jeudi 5 avril, Eckhardt Rehberg, son porte-parole budgétaire.
Quand je disais que l'armée européenne serait une armée allemande.

La France ne va vientôt plus avoir les moyens de maintenir sa défense, et Berlin prépare la relève. Ils ont le capital, ils ont une politique crédible (la "nation-cadre" européenne), ils ont un outil industriel, et ils ont de nombreux atouts à jouer au niveau européen pour bouffer l'aéronautique française - Sylvie Goulard avait craché que le successeur du rafale sera un partenariat avec l'Allemagne.

Ne restera plus alors qu'à attendre la mise sous tutelle de la France via un plan d'assiatnce finanicère lors de l'explosion de nos taux d'intérêts vers les 130% de dette, dans dix à vingt ans. A ce stade l'Allemagne sera en mesure de nous dicter notre politique et de racheter nos actifs à vil prix comme ils l'ont fait en Grèce.
#4447885
france2100 a écrit :
Cobrasse a écrit :
13 avr. 2018, 23:56
http://forcesoperations.com/la-coalitio ... e-defense/
Voici un léger billet dont le sujet suffit à interpeller. La Groko – grande coalition gouvernementale allemande – veut revenir aux procédures de passation des marchés nationaux pour les grands contrats de défense, a annoncé jeudi 5 avril, Eckhardt Rehberg, son porte-parole budgétaire.
Quand je disais que l'armée européenne serait une armée allemande.

La France ne va vientôt plus avoir les moyens de maintenir sa défense, et Berlin prépare la relève. Ils ont le capital, ils ont une politique crédible (la "nation-cadre" européenne), ils ont un outil industriel, et ils ont de nombreux atouts à jouer au niveau européen pour bouffer l'aéronautique française - Sylvie Goulard avait craché que le successeur du rafale sera un partenariat avec l'Allemagne.

Ne restera plus alors qu'à attendre la mise sous tutelle de la France via un plan d'assiatnce finanicère lors de l'explosion de nos taux d'intérêts vers les 130% de dette, dans dix à vingt ans. A ce stade l'Allemagne sera en mesure de nous dicter notre politique et de racheter nos actifs à vil prix comme ils l'ont fait en Grèce.
Vous souvenez vous de Jules Vernes? 20 000 Lieus sous les mers? Du commentaire anti impérialiste? Jules Vernes voyait déjà cette époque arrivé, quand il parle de comment a été fait le nautillus, du faîtes que les pièces proviennent de toute l'europe.

Il parlait déjà de la relation entre l'industrie de l'armement et le développement du modèle capitaliste. La sur-spécialisation des corps de production, entrainerait la perte des états nations, je vous invites à relire.

Il faut repenser l'industrie de l'armement si nous voulons notre indépendance. Ou au pire ont fait comme l'imperium de l'humanité dans warhammer 40 000. XD
#4448146
Plariste le Revanite a écrit :
14 avr. 2018, 14:48
Vous souvenez vous de Jules Vernes? 20 000 Lieus sous les mers? Du commentaire anti impérialiste? Jules Vernes voyait déjà cette époque arrivé, quand il parle de comment a été fait le nautillus, du faîtes que les pièces proviennent de toute l'europe.
Le successeur du rafale sera construit dans plusieurs pays, mais uniquement pour que son successeur soit exclusivement produit en Allemagne.

L'Union Européenne ne partage pas la richesse, elle la draine et la concentre. Nous sommes forcés de vivre à crédit et nos créanciers sont Allemands. Nous sommes en guerre avec l'Allemagne et elle nous détruit !
#4448155
http://www.opex360.com/2016/05/31/le-su ... uropeenne/

Oui dans le cas de la chute de l'eu c'est problématique si on peut se permettre de quitter l'EU après ça....
Mais si vous voulez de nouveau joujou made in france, et avoir une armée moderne en effectif suffisant, il faut impérativement revoir les moyens de production, aucune révolution n'est possible si on ne repense pas les moyens de production.
Si vous prenez le pouvoir sans changer les moyens de productions, vous n'avez rien gagné, à moins que changer les moyens de production ne soit pas possible sans le pouvoir.


Clavier qui cherche le clash.
#4448157
france2100 a écrit :
14 avr. 2018, 20:02
Plariste le Revanite a écrit :
14 avr. 2018, 14:48
Vous souvenez vous de Jules Vernes? 20 000 Lieus sous les mers? Du commentaire anti impérialiste? Jules Vernes voyait déjà cette époque arrivé, quand il parle de comment a été fait le nautillus, du faîtes que les pièces proviennent de toute l'europe.
Le successeur du rafale sera construit dans plusieurs pays, mais uniquement pour que son successeur soit exclusivement produit en Allemagne.

L'Union Européenne ne partage pas la richesse, elle la draine et la concentre. Nous sommes forcés de vivre à crédit et nos créanciers sont Allemands. Nous sommes en guerre avec l'Allemagne et elle nous détruit !
Vous ne semblez pas connaître comment fonctionnent les co productions aéronautiques européennes. Les études et la fabrications sont réparties entre les pays partenaires
Regardez l'euro fighter, l'hélicoptère tigre et airbus
#4448164
danielfr40 a écrit :
14 avr. 2018, 20:24

Vous ne semblez pas connaître comment fonctionnent les co productions aéronautiques européennes. Les études et la fabrications sont réparties entre les pays partenaires
Regardez l'euro fighter, l'hélicoptère tigre et airbus
Justement on donne aux sous-traitants ce qu'ils savent faire ...le radar AESA ...ben on est les seuls, le Moteur il y a RR mais pour un gros moteur seulement, les petits M 88 excellents pour un bimoteur c'est SAFRAN uniquement , le CDV électriques Dassault est leader , l'optronique on est encore les meilleurs .... Pourquoi devrait-on baisser la qualité du produit pour faire plaisir aux gros nuls d'outre-Rhin
? ...pour le prix ? mais dispatcher partout augmente les coûts comme pour l'Eurofighter plus cher bien que théoriquement mieux amorti par le nombre d' avions construits [smilie=icon_smile034.gif]
#4448260
Clavier56 a écrit :
14 avr. 2018, 20:43
danielfr40 a écrit :
14 avr. 2018, 20:24

Vous ne semblez pas connaître comment fonctionnent les co productions aéronautiques européennes. Les études et la fabrications sont réparties entre les pays partenaires
Regardez l'euro fighter, l'hélicoptère tigre et airbus
Justement on donne aux sous-traitants ce qu'ils savent faire ...le radar AESA ...ben on est les seuls, le Moteur il y a RR mais pour un gros moteur seulement, les petits M 88 excellents pour un bimoteur c'est SAFRAN uniquement , le CDV électriques Dassault est leader , l'optronique on est encore les meilleurs .... Pourquoi devrait-on baisser la qualité du produit pour faire plaisir aux gros nuls d'outre-Rhin
? ...pour le prix ? mais dispatcher partout augmente les coûts comme pour l'Eurofighter plus cher bien que théoriquement mieux amorti par le nombre d' avions construits [smilie=icon_smile034.gif]
il y a de la perte par la dispersion et les distances, on le voit sur Airbus, oui
ça ne veut pas dire forcément baisser la qualité, la qualité/coût est mise en balance tous les jours dans la conception d'un produit, que ce soit au niveau national ou européen, c'est toujours une discussion entre commerciaux, clients, et techniciens.
l'Eurofighter a moins d'ambitions, mais le tigre en avait. Le fait que ce soit européen ne veut pas dire de moins bonne qualité, au contraire, je pense qu'aujourd'hui, on ne pourrait lancer de programme ambitieux sans coopération.
Il y a un gain sur les coûts répartis de développement et un minimum de rentabilisation par l'achat par les armées des pays constructeurs, ce qui permet de réduire les prix de vente et donne de meilleures chances à l'export
vous rendez vous compte de la charge qu'à représenté le rafale sur les finances publiques toutes ces années sans vente à l'export.
pensez vous que nous avons encore les moyens d'entretenir seuls de tels programmes ?
#4448276
danielfr40 a écrit :
14 avr. 2018, 20:24
Vous ne semblez pas connaître comment fonctionnent les co productions aéronautiques européennes. Les études et la fabrications sont réparties entre les pays partenaires
Regardez l'euro fighter, l'hélicoptère tigre et airbus
Je connais ces industries mais je connais également les ambitions allemandes pour ce secteur, et comment ils vont utiliser la défense européenne et le cordon de la bourse pour les satisfaire.
#4448333
danielfr40 a écrit :
15 avr. 2018, 06:32
il y a de la perte par la dispersion et les distances, on le voit sur Airbus, oui
ça ne veut pas dire forcément baisser la qualité, la qualité/coût est mise en balance tous les jours dans la conception d'un produit, que ce soit au niveau national ou européen, c'est toujours une discussion entre commerciaux, clients, et techniciens.
l'Eurofighter a moins d'ambitions, mais le tigre en avait. Le fait que ce soit européen ne veut pas dire de moins bonne qualité, au contraire, je pense qu'aujourd'hui, on ne pourrait lancer de programme ambitieux sans coopération.
Il y a un gain sur les coûts répartis de développement et un minimum de rentabilisation par l'achat par les armées des pays constructeurs, ce qui permet de réduire les prix de vente et donne de meilleures chances à l'export
vous rendez vous compte de la charge qu'à représenté le rafale sur les finances publiques toutes ces années sans vente à l'export.
pensez vous que nous avons encore les moyens d'entretenir seuls de tels programmes ?
On va faire simple !

Est-ce que vous donnez votre linge, votre vaisselle, votre ménage, l'entretien de votre terrain/maison/appart ... A une autre personne contre rémunération ?

Si le rafale se vend mal, les raisons sont clairement trouvées, l'€ trop cher déjà, et le blocage de l'OTAN et des USA sur sa vente.
#4448992
Cobrasse a écrit :
danielfr40 a écrit :
15 avr. 2018, 06:32
il y a de la perte par la dispersion et les distances, on le voit sur Airbus, oui
ça ne veut pas dire forcément baisser la qualité, la qualité/coût est mise en balance tous les jours dans la conception d'un produit, que ce soit au niveau national ou européen, c'est toujours une discussion entre commerciaux, clients, et techniciens.
l'Eurofighter a moins d'ambitions, mais le tigre en avait. Le fait que ce soit européen ne veut pas dire de moins bonne qualité, au contraire, je pense qu'aujourd'hui, on ne pourrait lancer de programme ambitieux sans coopération.
Il y a un gain sur les coûts répartis de développement et un minimum de rentabilisation par l'achat par les armées des pays constructeurs, ce qui permet de réduire les prix de vente et donne de meilleures chances à l'export
vous rendez vous compte de la charge qu'à représenté le rafale sur les finances publiques toutes ces années sans vente à l'export.
pensez vous que nous avons encore les moyens d'entretenir seuls de tels programmes ?
On va faire simple !

Est-ce que vous donnez votre linge, votre vaisselle, votre ménage, l'entretien de votre terrain/maison/appart ... A une autre personne contre rémunération ?

Si le rafale se vend mal, les raisons sont clairement trouvées, l'€ trop cher déjà, et le blocage de l'OTAN et des USA sur sa vente.
Oui ça s’appelle un domestique ou une femme de ménage et certains personnes préfère ça, s'il peuvent se le payer ! S'il sont vieux malade etc etc etc etc Ou bien débordé de bouleau...
Et d'autre préfèrent le faire eux-même.
Certaine solutions qui peut nous sembler désastreusement peuvent en temps de crise faire leur preuve quand il ne reste plus que ça.
Après la solution comme je le dit toujours c'est de n pas être en crise en premier lieu.

En même temps il y a une folie sur l'euros forts qui est renforcé par la baisse du dollars, déjà que le dollars qui baisse ça nous ********, il faut aussi que ces cons paniquent à cause de la baisse du dollard.
#4449167
Plariste le Revanite a écrit :
16 avr. 2018, 14:22
Oui ça s’appelle un domestique ou une femme de ménage et certains personnes préfère ça, s'il peuvent se le payer !
Voilà tu as tout dit !!! Si on a les moyens !!!

Or la France n'a plus les moyens de payer ce qu'elle pourrait faire chez elle, cela ne fait qu'augmenter nos handicaps, notre pauvreté et j'en passe ! Si la France n'avait ni chômage, ni dette, OK elle pourrait envoyer la production de lave-vaisselle en Hongrie ou ailleurs ...

Mais là ce n'est que suicide et on en observe les conséquences, croyant qu'acheter du matos chinois moins cher nous permettait de consommer plus en même temps cela à saper notre industrie et nos entreprises !
#4449219
Cobrasse a écrit :
Plariste le Revanite a écrit :
16 avr. 2018, 14:22
Oui ça s’appelle un domestique ou une femme de ménage et certains personnes préfère ça, s'il peuvent se le payer !
Voilà tu as tout dit !!! Si on a les moyens !!!

Or la France n'a plus les moyens de payer ce qu'elle pourrait faire chez elle, cela ne fait qu'augmenter nos handicaps, notre pauvreté et j'en passe ! Si la France n'avait ni chômage, ni dette, OK elle pourrait envoyer la production de lave-vaisselle en Hongrie ou ailleurs ...

Mais là ce n'est que suicide et on en observe les conséquences, croyant qu'acheter du matos chinois moins cher nous permettait de consommer plus en même temps cela à saper notre industrie et nos entreprises !
Là il s'agit d'une question de choix stratégique les chinois avaient planifié l'importation d'expertise occidentale, les chinois pour moi un puissance impérialiste rivale à l'occident, ils faut regarder les agendas de ses partenaires/adversaire en permanence, d'où le besoin de soutenir les ambassades Françaises.

Ça ne veut pas dire qu'on n'a pas le droit d'importer des armes de belgiques ou de suisses, en attendant de pouvoir démarrer une économie et industrie de guerre 100% autonome ça ne fera pas de mal d'acheter belge ils ont des bon P-90 et mitrailleuses lourdes, les suisses au le AUG, ça fait du bien à l'armée française d'importer du matos neuf en ce moment, vu qu'on peine à entretenir le vieux. Tant qu'on fait de bon investissements et qu'on achète pas de la merde de HK-416.
Bon on aura au moins Acheté des SG-553 qui à acheter des fuils du genre SG-553 et faire plaisir à H&k on aurait du prendre des HK-G3 pour les forces spéciales, ces vieille pépites déchirent, ou des MP-7 Ou de vieux MP-5 en rabe à prix discount.
#4449222
Personnellement entre produire et consommer trop cher Français, et adapter nos coûts de production pour produire concurrentiel et consommer mondial, au niveau pauvreté, je ne vois pas la différence, je dirai même que la première solution mène à un peu plus de pauvreté
il faut être concurrentiel sur ce qui nous amène les meilleurs salaires et l'exporter en échange d'importations bon marché c'est ce qui nous amènera le meilleur pouvoir d'achat et le moins de pauvreté
nos difficultés viennent du fait que nous sommes (un peu) trop cher et pas d'assez bonne qualité (par sous investissement) sur nos domaines pour en vendre assez pour équilibrer la balance commerciale, ce qui génère chômage et plus de pauvreté.
#4449265
danielfr40 a écrit :Personnellement entre produire et consommer trop cher Français, et adapter nos coûts de production pour produire concurrentiel et consommer mondial, au niveau pauvreté, je ne vois pas la différence, je dirai même que la première solution mène à un peu plus de pauvreté
il faut être concurrentiel sur ce qui nous amène les meilleurs salaires et l'exporter en échange d'importations bon marché c'est ce qui nous amènera le meilleur pouvoir d'achat et le moins de pauvreté
nos difficultés viennent du fait que nous sommes (un peu) trop cher et pas d'assez bonne qualité (par sous investissement) sur nos domaines pour en vendre assez pour équilibrer la balance commerciale, ce qui génère chômage et plus de pauvreté.
Oui mais il faut regarder les agendas de nos voisins partenaires et concurrents.
#4449454
danielfr40 a écrit :
17 avr. 2018, 04:07
Personnellement entre produire et consommer trop cher Français, et adapter nos coûts de production pour produire concurrentiel et consommer mondial, au niveau pauvreté, je ne vois pas la différence
Dans le premier cas la perte de pouvoir d'achat toucherait essentiellement les produits étrangers, tandis que dans le second elle toucherait en majorité les produits nationaux.

Les deux causeraient la même perte de pouvoir d'achat initiale, mais l'une créerait de l'emploi tandis que l'autre engendrerait du chômage.

Je vous l'ai expliqué vingt fois mais vous ne voulez pas comprendre parce que vous avez choisi d'être européen, et vous vous êtes donc convaincu que y a qu'à appauvrir les autres que vous.
#4449471
france2100 a écrit :
17 avr. 2018, 17:43
danielfr40 a écrit :
17 avr. 2018, 04:07
Personnellement entre produire et consommer trop cher Français, et adapter nos coûts de production pour produire concurrentiel et consommer mondial, au niveau pauvreté, je ne vois pas la différence
Dans le premier cas la perte de pouvoir d'achat toucherait essentiellement les produits étrangers, tandis que dans le second elle toucherait en majorité les produits nationaux.

Les deux causeraient la même perte de pouvoir d'achat initiale, mais l'une créerait de l'emploi tandis que l'autre engendrerait du chômage.

Je vous l'ai expliqué vingt fois mais vous ne voulez pas comprendre parce que vous avez choisi d'être européen, et vous vous êtes donc convaincu que y a qu'à appauvrir les autres que vous.
Non les deux créent de l'emploi, et dans les deux cas les produits étrangers sont plus chers
dans le second cas :
les gains de productivité permettent de produire plus de produits français donc crée de l'emploi. Les produits français seront moins chers, concurrentiels des produits étrangers, peut-être avec une baisse des salaires, donc le pouvoir d'achat en produit français restera neutre, et le pouvoir d'achat sera plus faible en produit étranger

J'ai choisi de maximaliser l'intérêt des français. Je pense que c'est leur intérêt d'être européen . Le jour où je penserai que c'est pas bon pour eux, je serai anti européen
#4449563
danielfr40 a écrit :
17 avr. 2018, 18:39
Non les deux créent de l'emploi, et dans les deux cas les produits étrangers sont plus chers
Votre raisonnement est faux pour deux raisons :

a) A priori les gains de compétitivité sont les mêmes dans les deux cas, car directement liés à la baisse des importations (compétivité = ce que vous demandez pour vos produits), et non pas du pouvoir d'achat global.

* Dévaluation interne : pour réduire de 100€ les importations il faut impacter de 200€ les achats français (pour 1€ importé, 2€ générés en interne). Soit 300€ de baisse totale du pouvoir d'achat, dont 200€ dans la tronche des entreprises françaises.

* Dévaluation monétaire : pour réduire de 100€ les importations, il faut impacter de 66€ les achats français (les 200€ de produits français n'importent qu'1/3 de leur valeur ajoutée). Soit 166€ de baisse de pouvoir d'achat, dont 66€ dans la tronche des entreprises françaises.


b) En réalité les gains seront moindres avec la dévaluation interne car l'économie est un système dynamique, pas statique : les emplois à l'exportation ne seraient au mieux créés qu'après des années, alors que le chômage interviendrait tout de suite. Ce qui plongerait l'économie dans un cercle vicieux et ferait fermer nos entreprises et fuir nos ingénieurs à l'étranger avant que les emplois ne soient créés.

Cerise sur le gâteau : mettre en place une dévaluation interne prend des années (plus les décennies préalables nécessaires avant que les politiciens se décident à faire un truc si radical), est généralement lancé durant une crise là où le tissu économique est déjà fragile, est toujours mené de façon imparfaite, car politiquement intenable et dominé par les considérations politiques plutôt qu'économiques.

Le pouvoir politique est toujours défaillant. Un système réclamant un pouvoir politique parfait et absolu est un système condamné à échouer.

Encore une fois aucun pays n'a jamais réussi une dévaluation interne, c'est juste une idée théorique des eurocrates qui a chaque fois échoué à faire ses preuves. Comme l'avaient prédit la majorité des économistes.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Ils avaient au moins cet avantage de savoir musele[…]

Le mariage pour tous, c'est avant tout le mariage […]

Si un posteur sera assez facilement désa[…]

Concert déprogrammé, heureux d&eacut[…]