Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des sujets touchant à notre société et ses institutions

Modérateur : Équipe de modération

Etre de gauche aujourd'hui, c'est avant tout

Défendre les ouvriers
84
13%
Défendre les immigrés clandestins et les étrangers
172
26%
Défendre les homosexuels
77
12%
Défendre les fonctionnaires
78
12%
Faire du social
122
18%
Etre écolo
34
5%
Autre : précisez
95
14%
#4609466
RestaurationRépublic a écrit :
10 mars 2019, 21:54
Les liquidateurs a écrit :
10 mars 2019, 20:26
EUKINI a écrit :
10 mars 2019, 16:00

C'est être paumé, désabusé, triste et vouloir à tout prix croire au père Noel.
C'est être immature en fait... Et punaise qu'il y en a! [smilie=icon_smile034.gif]
Oui c'est assez juste ... mais cette définition là n'est valable que pour le gôchiste passif.
Quant au gôchiste actif, c'est à dire le personnage politique ou le militant, la définition n'est pas la même .... bon, un simple mot suffira : ORDURE
... Ca ne prend pas de E: OR DUR ;-)
Une ordure de gôchiste actif ne serait il pas l'idiot utile , le gardien du temple néolibéral ? .... Un peu, non ?
#4609479
Les liquidateurs a écrit :
11 mars 2019, 09:03
RestaurationRépublic a écrit :
10 mars 2019, 21:54
Les liquidateurs a écrit :
10 mars 2019, 20:26


Oui c'est assez juste ... mais cette définition là n'est valable que pour le gôchiste passif.
Quant au gôchiste actif, c'est à dire le personnage politique ou le militant, la définition n'est pas la même .... bon, un simple mot suffira : ORDURE
... Ca ne prend pas de E: OR DUR ;-)
Une ordure de gôchiste actif ne serait il pas l'idiot utile , le gardien du temple néolibéral ? .... Un peu, non ?
... Je ne sais pas car la notion gauche comme droite ne veut plus rien dire de nos jours, on peut être de gauche et être de droite, droite et être de gauche, on peut même être ni-ni , de droite ou/et de gauche en fonction de sa guise. Bref c'est l'anarchie, nous nageons dans les oxymores et dans les mots galvaudés.
C'est quoi pour vous être de gauche, ou de droite ???
#4609764
La notion de clivage gauche/droite est assez mal connue dans ce forum, et ce n'est pas ceux qui en parlent le plus qui sont les mieux documentés. ça ressemble plus à un bêtisier qu'à un débat politique. D'une façon générale, il serait utile que chacun se renseigne un peu avant de publier son post. Je ne dis pas qu'il faut avoir fait des études très poussées en sciences politiques pour pouvoir exprimer une opinion pertinente, mais on pourrait faire un petit effort. Il y a des vulgarisations très accessibles sur internet.
#4609770
Mico a écrit :
11 mars 2019, 20:51
La notion de clivage gauche/droite est assez mal connue dans ce forum, et ce n'est pas ceux qui en parlent le plus qui sont les mieux documentés. ça ressemble plus à un bêtisier qu'à un débat politique. D'une façon générale, il serait utile que chacun se renseigne un peu avant de publier son post. Je ne dis pas qu'il faut avoir fait des études très poussées en sciences politiques pour pouvoir exprimer une opinion pertinente, mais on pourrait faire un petit effort. Il y a des vulgarisations très accessibles sur internet.
Pour info ... Il n'y a pas besoin de connaissance politique pour galvauder les mots et les concepts par glissements sémantiques.
#4609782
Les liquidateurs a écrit :
11 mars 2019, 09:03
Oui c'est assez juste ... mais cette définition là n'est valable que pour le gôchiste passif.
Quant au gôchiste actif, c'est à dire le personnage politique ou le militant, la définition n'est pas la même .... bon, un simple mot suffira : ORDURE
Ne soyons pas si vindicatif... Les personnes de gauche ne sont pas toutes mauvaises, elles rêvent d'un monde qui pour EUX serait plus juste... Un idéal INACCESSIBLE. Cela part d'un sentiment honorable ...Cependant c'est sans issue ... Les humains lorsqu'ils n'ont RIEN, veulent TOUT partager... Naturellement...Mais dès qu'ils ont des biens quel qu’ils soient...Plus de partage accepté sans contraintes ...Donc le communisme comme le socialisme ne peuvent fonctionner ...Faut juste grandir et faire avec... [smilie=icon_smile034.gif] Cependant, les utopies ont la vie dure.
#4609796
EUKINI a écrit :
11 mars 2019, 22:09
Les liquidateurs a écrit :
11 mars 2019, 09:03
Oui c'est assez juste ... mais cette définition là n'est valable que pour le gôchiste passif.
Quant au gôchiste actif, c'est à dire le personnage politique ou le militant, la définition n'est pas la même .... bon, un simple mot suffira : ORDURE
Ne soyons pas si vindicatif... Les personnes de gauche ne sont pas toutes mauvaises, elles rêvent d'un monde qui pour EUX serait plus juste... Un idéal INACCESSIBLE. Cela part d'un sentiment honorable ...Cependant c'est sans issue ... Les humains lorsqu'ils n'ont RIEN, veulent TOUT partager... Naturellement...Mais dès qu'ils ont des biens quel qu’ils soient...Plus de partage accepté sans contraintes ...Donc le communisme comme le socialisme ne peuvent fonctionner ...Faut juste grandir et faire avec... [smilie=icon_smile034.gif] Cependant, les utopies ont la vie dure.
Bonsoir,
... Là je ne suis pas du tout d'accord, dans une famille saine, avec plusieurs enfants, ça ne viendrait même pas à l'idée de donner 10 fois plus à l'un qu'aux autres, et quelque soient les mérites de chacun ... en bien, l'Etat de droit et la République, c'est par transposition, le papa et la maman du peuple souverain ( ce sont des représentants et ils ont aussi a faire des arbitrages justes, le pouvoir leur a été conféré par le suffrage universel) ... et c'est de biens piètres parents vu les différentiels en ce moment, c'est même carrément honteux à ce stade.
#4609805
Mico a écrit :
11 mars 2019, 20:51
La notion de clivage gauche/droite est assez mal connue dans ce forum, et ce n'est pas ceux qui en parlent le plus qui sont les mieux documentés. ça ressemble plus à un bêtisier qu'à un débat politique. D'une façon générale, il serait utile que chacun se renseigne un peu avant de publier son post. Je ne dis pas qu'il faut avoir fait des études très poussées en sciences politiques pour pouvoir exprimer une opinion pertinente, mais on pourrait faire un petit effort. Il y a des vulgarisations très accessibles sur internet.
Votre clivage "gauche/droite" n'est plus pertinent depuis un bon moment. Vous pouvez toujours rester sur les clivages du siècle dernier, mais la sociologie des électeurs n'a plus rien à voir et les clivages à l'intérieur des mouvements sont beaucoup trop nombreux pour parler en ces termes. Ce ne sont plus que des postures, en aucun cas des philosophie politiques cohérentes.
RestaurationRépublic a écrit :
11 mars 2019, 23:18
l'Etat de droit et la République, c'est par transposition, le papa et la maman du peuple souverain
[smilie=icon_smile068.gif]
RestaurationRépublic a/ont remercié ça
#4609808
Merl1 a écrit :Votre clivage "gauche/droite" n'est plus pertinent depuis un bon moment
Notion de progrès/conservatisme réaction au changement. A toujours été le nerf de la guerre du clivage droit gauche, c’est un affrontement éternel qui existait bien avant l'invention du parlement.
#4609809
Merl1 a écrit :
12 mars 2019, 00:05
RestaurationRépublic a écrit :
11 mars 2019, 23:18
l'Etat de droit et la République, c'est par transposition, le papa et la maman du peuple souverain
[smilie=icon_smile068.gif]
... Ben oui, sinon ils servent à quoi s'ils ne savent pas faire des arbitrages justes et protecteurs ? ... ben à rien ... autant laisser tout le monde se démerder (la loi de la jungle, et l'anarchie)..
#4609812
RestaurationRépublic a écrit : ... Ben oui, sinon ils servent à quoi s'ils ne savent pas faire des arbitrages justes et protecteurs ? ... ben à rien ... autant laisser tout le monde de démerder (la loi de la jungle)..
2tat dans le sens je ne suis pas en l'état.. Je veux dire état de droit ça ne veut pas dire l’appareille étatique. Lisez Rousseau.
#4609813
RestaurationRépublic a écrit :
12 mars 2019, 00:19
Merl1 a écrit :
12 mars 2019, 00:05
RestaurationRépublic a écrit :
11 mars 2019, 23:18
l'Etat de droit et la République, c'est par transposition, le papa et la maman du peuple souverain
[smilie=icon_smile068.gif]
... Ben oui, sinon ils servent à quoi s'ils ne savent pas faire des arbitrages justes et protecteurs ? ... ben à rien ... autant laisser tout le monde se démerder (la loi de la jungle, et l'anarchie)..
Je ne suis ni républicain ni anarchiste.
#4609814
Plariste le Revanite a écrit :
12 mars 2019, 00:24
RestaurationRépublic a écrit : ... Ben oui, sinon ils servent à quoi s'ils ne savent pas faire des arbitrages justes et protecteurs ? ... ben à rien ... autant laisser tout le monde de démerder (la loi de la jungle)..
2tat dans le sens je ne suis pas en l'état.. Je veux dire état de droit ça ne veut pas dire l’appareille étatique. Lisez Rousseau.
... Peu importe, s'ils ne savent pas faire des arbitrages justes et protecteurs pour garantir la cohésion sociale et sociétale, ils servent à quoi ?

PS: Si le:"papa, maman" représentatif ne sert plus à rien ou fait mal le job, il faut trouver de meilleurs parents "un papa, maman" beaucoup plus participatif et révocable si besoin.
Modifié en dernier par RestaurationRépublic le 12 mars 2019, 09:12, modifié 3 fois.
#4609815
Plariste le Revanite a écrit :
12 mars 2019, 00:17
Merl1 a écrit :Votre clivage "gauche/droite" n'est plus pertinent depuis un bon moment
Notion de progrès/conservatisme réaction au changement. A toujours été le nerf de la guerre du clivage droit gauche, c’est un affrontement éternel qui existait bien avant l'invention du parlement.

Vous justifiez comment que le "progrès" est de gauche ?
#4609818
Merl1 a écrit : Vous justifiez comment que le "progrès" est de gauche ?
Le progrès c'est la liberté du plus grand nombre, celà se caractérise par le progrès technique social puis sociétal.
Les jacobins à la révolution on incarné ce mouvement historique.

Audépart les communistes et anars étaient en-dehors de la gauche parlementaire des adams smiths, des ricardos, des Tocquevilles, mais la monté du fascisme a changé les choses.

Aujourd'hui le vrai progrès, ça serait l'arrivé du socialisme et la fin de l'idéologie libérale remplacé par la pensée socialiste, car ça serait aller dans le sens de l'histoire.
#4609822
Plariste le Revanite a écrit :
12 mars 2019, 00:41
Merl1 a écrit : Vous justifiez comment que le "progrès" est de gauche ?
Le progrès c'est la liberté du plus grand nombre, celà se caractérise par le progrès technique social puis sociétal.
Les jacobins à la révolution on incarné ce mouvement historique.
Bah punaise, donc le progrès c'est le génocide, de la Vendée à Pol Pot, et vous voulez remettre le couvert ?
#4609823
Merl1 a écrit : Bah punaise, donc le progrès c'est le génocide, de la Vendée à Pol Pot, et vous voulez remettre le couvert ?
Après t'as deux approches ceux qui croient à 100% en l'être humain, et ceux qui y croient à moitier, ces second , il ne faut pas se mettre sur leur chemin.

Et pour la Vendée :


Bon voilà les vendéens se sont étouffé avec le pognon anglais.

Je ne pense pas que Louis XVI aurait bien réagit si la Vendée avait déclaré son indépendance, il aurait peut-être essayer de dissuader les gens pacifiquement mais je pense qu'il serait pris l'armée dans la face.
#4609983
Merl1 a écrit :
12 mars 2019, 00:05
Votre clivage "gauche/droite" n'est plus pertinent depuis un bon moment. Vous pouvez toujours rester sur les clivages du siècle dernier, mais la sociologie des électeurs n'a plus rien à voir et les clivages à l'intérieur des mouvements sont beaucoup trop nombreux pour parler en ces termes. Ce ne sont plus que des postures, en aucun cas des philosophie politiques cohérentes.
C'est une opinion qui se répand. A force de brouiller les cartes, les hommes et les partis politiques ont fini par rendre obsolètes, les clivages qui faisaient leur raison d'exister. La déliquescence de leurs organisations signe la fin d'un système. La débandade des partis traditionnels laisse le champ libre à des phénomènes imprévisibles, comme l'élection de Macron, par exemple. On peut craindre que cette situation nouvelle brouille un peu les débats complexes et débouche sur des dérives incontrôlables, mais on peut, tout aussi, espérer qu'en remettant les vrais problèmes sur la table, la démocratie s'en sorte finalement mieux, à plus ou moins long terme. Le danger, c'est que l'électorat perde tout ses repères et se laisse aveugler par des charlatans. Pour rester optimiste, il faut avoir une sacré confiance dans le peuple.
#4610023
@Mico ... C'est surtout le dogme du toujours plus gros qui a brouillé les cartes (une histoire de granulométrie et de cupidité)... les souverainetés nationales s'en vont au fur et à mesure vers l'échelon supérieur (UE et globalisation de l'économie, en zone ni-ni, UMPS) ... donc le clivage gauche/droite est forcement obsolète et remplacé par un clivage Pro-Borders/No-Borders.
  • 1
  • 191
  • 192
  • 193
  • 194
  • 195
  • 197
Gilets jaunes: fil principal

contrairement aux Gilets jaunes, Macron a la l&e[…]

faut pas se faire d'illusions, derrière les[…]

Le couple Fillon en correctionnelle

Allons ne dites pas de bêtise: il a f[…]

Pourquoi, il s'habille toujours avec des vestes de[…]