Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des sujets touchant à notre société et ses institutions

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Francis 15
#4594592
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 03:19
Francis 15 a écrit :Certes mais d'un autre côté l'amélioration de la qualité de vie et de l'alimentation,
Je croyez que vous étiez contre? Et puis l'accès à la médecine de pinte ce n'est pas une amélioration du niveau de vie?
Contre quoi ?
Je ne suis pas contre le progrès, je suis contre le gaspillage que ce soit de ressources ou de travail, et contre le fait qu'une minorité technocratique s'accapare les ressources et de la force de travail de la majorité ...

Résiliance vs Spécialisation ça te parle ?

Toi qui aimes les videos je t'en mets une (regarde a partir de 24:10 si tu ne veut pas la voir en entier) :

#4594594
Francis 15 a écrit : Je ne suis pas contre le progrès, je suis contre le gaspillage que ce soit de ressources ou de travail, et contre le fait qu'une minorité technocratique s'accapare les ressources et de la force de travail de la majorité ...
Qu'est-ce que tu appelels progrès, qu'est-ce que tu appelle gaspillage?

Te dirais le clouscard socratique qui regardes les zaddistes emmener les prolos à la campagne pastorale !
Avatar du membre
par france2100
#4594688
Francis 15 a écrit :
26 janv. 2019, 00:45
Mais ça c'est tomber dans le vice capitaliste dont nous devrions plutôt essayer de sortir nous mêmes ...
@
Qu'appelez-vous "vice capitaliste" ? Le fait d'avoir recours à des importations ? C'est indispensable vu le niveau de sophistication de la technologie humaine : il n'y a pas assez d'ingénieurs et d'ouvriers qualifiés en France pour concevoir et produire le dixième de nos produits.
Du chauffage en Afrique ?
Eau chaude pour l'hygiène, cuisson des aliments, industrie, et puis il fait froid la nuit dans de nombreuses régions.
Ne croyez pas ça, vous vous trompez lourdement
Image

Comment raisonner avec une homme qui réfute les faits les plus basiques pour leur substituer sa foi aveugle basée sur une vision manichéenne de la société ?
Refléchissez, si on paie moins cher la bouffe aujourd'hui c'est que ça c'est fait sur le dos du monde rural, qui en crève d'ailleurs ...
Vous ne pouvez pas dire que les agriculteurs ont été des imbéciles d'avoir offert l'abondance à la France : les gens crevaient de faim durant la guerre !

Bien sûr que cela a en revanche nui au monde rural, mais ce n'est pas ça qui nuit à l'agriculture.
Par contre si on cherche uniquement a nourrir la population ça n'est plus "nécessaire".
Pour une alimentation carnée accessible à tous, si, c'est indispensable.

Même en dehors du prix il n'y aurait de toute façon pas assez d'espace pour une alimentation carnée.
Tous ce que je cherche a vous montrer, c'est que ce mode de production ne découle que d'un certain choix de société, qui aurait pu être autre et nourrir autant de gens voir plus.
Votre société ne tient pas debout ! Les lois physiques ne collent pas.

D'un côté vous plaidez pour caser tout le monde dans des villes afin d'éliminer les transports, de l'autre vous plaidez pour que chacun cultive son alimentation, ce qui est impossible en ville à moins qu'elle ne soit plus ville.

Vous voulez utiliser la terre pour tous les usages, jusqu'à avoir besoin de trois fois ce que nous avons.

Vous plaidez pour abolir les importations et mettre tout le monde à l'agriculture, tout en plaidant pour avoir encore Internet et la médecine moderne.

Enfin votre société est haïssable : une société de rats vivant entassés comme des rats, dans une grande Paris musulmane de 200 millions d'habitants où tout superflu sera banni.

Et ça ne résoudrait même pas le problème, ça ne ferait que le réduire ! Il y a une autre solution : le nucléaire.
Non plein de gens cultivent dans leur jardin ou leur lopin pour eux-mêmes par exemple, et je ne crois pas qu'ils utilisent beaucoup de pesticides et d'engrais chimiques, tant qu'ils cherchent juste à se nourrir eux-mêmes, et qu'il ne cherchent pas à vendre, ça tient le coup !
Vu le rendement à l'hectare du jardinage, il faudra que vous étaliez vos méptropoles sur vingt fois la surface de la France !

Et personne ne se nourrit seulement du jardinage, à moins d'être un végétalien au régime restreint à quelques produits.
Avatar du membre
par Francis 15
#4594877
france2100 a écrit :
26 janv. 2019, 10:59
Qu'appelez-vous "vice capitaliste" ?
Le fait de vouloir transformer tout et n'importe quoi en marchandise pour pouvoir spéculer dessus ensuite.
france2100 a écrit :
26 janv. 2019, 10:59
Le fait d'avoir recours à des importations ? C'est indispensable vu le niveau de sophistication de la technologie humaine : il n'y a pas assez d'ingénieurs et d'ouvriers qualifiés en France pour concevoir et produire le dixième de nos produits.
Cette sophistiocation technologique profite-t-elle a tous ? Non il semble qu'elle ne profite qu'a une minorité, qui en profite pour rendre la majorité esclave.
france2100 a écrit :
26 janv. 2019, 10:59
Eau chaude pour l'hygiène, cuisson des aliments, industrie, et puis il fait froid la nuit dans de nombreuses régions.
Et après vous pensez que c'est si compliqué techniquement ?
france2100 a écrit :
26 janv. 2019, 10:59
Image
Vous ne prenez qu'une facette de la réalité, effectivement le blé a de meilleurs rendements à l'hectare mais vous niez le fait qu'on avait d'autres productions en parallèle sur les les même terres qui sont aujourd'hui dédiés strictement à la monoculture du blé. Vous niez aussi le fait que les rivières n'était pas infestées de cyanobactéries prolifèrant à cause des phosphates et autres pesticides, et qu'on pouvait pêcher et consommer le poisson de ces rivières sans crainte, chose impensable aujourd'hui tellement elles sont polluées.

Vous ne pouvez pas dire que les agriculteurs ont été des imbéciles d'avoir offert l'abondance à la France : les gens crevaient de faim durant la guerre !
Ca fait presque 74 ans qu'elle est finie la guerre

Pour une alimentation carnée accessible à tous, si, c'est indispensable.
Qu'est-ce ça vient foutre là ? Je ne saisis pas trop ou vous voulez en venir, je n'ai jamais prétendu qu'il ne fallait plus manger de viande. Mais probablement que réduire un peu notre consommation de viande ne nuirait pas outre-mesure à notre santé, en manger 3 ou 4 fois par semaine au lieu d'en manger à tout les repas par exemple.

Mais en quoi le modèle que je propose nous empêcherait de produire de la viande ? Je ne saisis pas ou vous voulez en venir. Vous m'avez pris pour un Végan sans doute ?

Votre société ne tient pas debout ! Les lois physiques ne collent pas.
Biensur que si ! C'est plutôt la votre qui menace de s'effondrer !
D'un côté vous plaidez pour caser tout le monde dans des villes afin d'éliminer les transports
Je n'ai jamais plaidé ça !
Et puis vous mettez sur le même plan une ville de 10 millions d'habitant qu'une ville de 10 000 habitants ?
C'est débile !
, de l'autre vous plaidez pour que chacun cultive son alimentation, ce qui est impossible en ville à moins qu'elle ne soit plus ville.
Au 19ème les maraichers de Paris arrivaient à nourrir Paris, ça ne doit pas être si impossible que ça ...
Enfin votre société est haïssable : une société de rats vivant entassés comme des rats, dans une grande Paris musulmane de 200 millions d'habitants où tout superflu sera banni.
J'ai plaidé un Paris musulman à 200 millions d'habitants moi ?
Faut arrêter de fumer la moquette france2100
Et ça ne résoudrait même pas le problème, ça ne ferait que le réduire ! Il y a une autre solution : le nucléaire.
Le nucléaire fait pousser du blé, et fait grandir les vaches dans les prés ? C'est ç'la oui ... :roll:
Vu le rendement à l'hectare du jardinage, il faudra que vous étaliez vos méptropoles sur vingt fois la surface de la France !
Je parlais pas spécialement en France, les rendements d'un jardin peuvent être très bon sans apports chimique pour qui sait s'y prendre, on peut même y mettre des poules et autres animaux de baasse cour si on veut, ou juste un bassin avec des carpes ...
Et personne ne se nourrit seulement du jardinage, à moins d'être un végétalien au régime restreint à quelques produits.
Non personne juste la moitié de l'humanité ... :roll:
Avatar du membre
par france2100
#4594920
Francis 15 a écrit :
26 janv. 2019, 16:19
Le fait de vouloir transformer tout et n'importe quoi en marchandise pour pouvoir spéculer dessus ensuite.
Si vous souhaitez maintenir les Africains dans la pauvreté en les forçant à payer leur aliemntation de 2000h de travail au lieu de 300h, c'est pour leur épargner les vissiscitudes du profit ?

Quelle attention de votre part, je reconnais bien là cette grandeur d'âme caractéristique de la gauche que nous autres plébéiens crasseux et racistes ne saurions atteindre.
Cette sophistiocation technologique profite-t-elle a tous ? Non il semble qu'elle ne profite qu'a une minorité, qui en profite pour rendre la majorité esclave.
Quel hypocrite vous faîtes pour écrire ça depuis un ordinateur ! Le summum de la technicité humaine, c'est le scanner médical, le GPS, l'oridnateur et Internet. Les riches n'utilisent aucune technologie que vous n'utilisiez vous-même.
Et après vous pensez que c'est si compliqué techniquement ?
Vu que dans les années 70 nous prenions encore des douches froides ou chauffées au poêle, et que les maisons étaient bien frisquettes, oui. Pour atteindre le confort et les normes sanitaires modernes, cela demande une société industrialisée mondialisée et fortunée.

Par exemple avec le bois il faut au minimum une tonne de combustible par an, qui se trouvent rarement à côté de chez vous, surtout en ville. Donc tronçonneuses, camions, métallurgie moderne, etc. Evidemment cela provoque des catatrophes sanitaires dans les villes, même en utilisant des systèmes de pointe équipés de filtres à charbon et de granulés à base de glue non-toxique. Et si vous ne voulez pas gaspiller du combustible il vous faut des systèmes électroniques pour réguler le poële.

Les énergies fossiles alors ? Il faut raffiner et liquiéfier, transporter ça autour du monde, et en plus il faut des équipements mécaniques spécifiques de sécurité non-triviaux (valves, pompes, réseaux de canalisations), et de préférence des systèmes de détection de fuite à distance. Enfin, là aussi, pour ne pas brûler inutilement il faudra des chaudières modernes bourrées d'électronique.

Les panneaux solaires ? Il a fallu faire croître des cristaux de silicium de haute pureté, en salle blanche et en injectant une atmosphère extrêmement contrôlée. Autant dire que cela demande des équipements de pointe et une main d'oeuvre éduquée.
effectivement le blé a de meilleurs rendements à l'hectare mais vous niez le fait qu'on avait d'autres productions en parallèle sur les les même terres qui sont aujourd'hui dédiés strictement à la monoculture du blé.
Voyons, quand un type ne consacrait que 20m2 de sa parcelle au blé, on ne calculait le rendement que sur ces 20m2, pas sur l'hectare entier !

Arrêtez de chercher des excuses : le rendement à l'hectare a réellement été multiplié par neuf, et avec dix fois moins de main d'oeuvre par hectare !

L'humanité a crevé de faim depuis sa naissance parce que la population croissait jusqu'à saturer l'écosystème. Cela n'est terminé que depuis le milieu du XXème siècle dans les pays développés, grâce à l'explosion de la production alimentaire et la stabilisation démographique (que vous détruisez avec l'immigration).
Vous niez aussi le fait que les rivières n'était pas infestées de cyanobactéries prolifèrant à cause des phosphates et autres pesticides, et qu'on pouvait pêcher et consommer le poisson de ces rivières sans crainte, chose impensable aujourd'hui tellement elles sont polluées.
Les rivières n'ont jamais été aussi propres qu'aujourd'hui : avant la majorité des excréments parsiens finissaient dans la Seine, et 100m en aval les femmes y puisaient l'eau et lavaient le linge. Et je ne vous raconte pas l'air irrespirable à cause du chauffage au bois et du charbon ! Et déjà les artisans causaient des pollutions chimiques : mercure des bijoutiers, chaux des croque-morts et maçons, acides puants des tanneurs, ...

D'ailleurs concernant la pollution chmique, elle était bien plus massive dans les années 60, avant qu'on ne commence à avoir le luxe de s'en inquiéter. Aujourd'hui nous nous faisons des montagnes de la plus petite dose de toxicité alors que les problèmes n'ont jamais été aussi peu significatifs.

Je ne veux pas dire par là qu'il n'y a aucun problème : particules fines, perubateurs endocriniens, résistances induites par les antibiotiques animaux, pesticides et abeilles... Mais en comparaison de ce que les urbains subissent depuis des siècles, c'est un environneemnt aseptisé !
Mais en quoi le modèle que je propose nous empêcherait de produire de la viande ? Je ne saisis pas ou vous voulez en venir. Vous m'avez pris pour un Végan sans doute ?
A surface agricole constante, on n'a que trois choix :
* produire autant en bio mais beaucoup plus cher (main d'oeuvre).
* produire moins en bio et plus cher (surface et main d'oeuvre).
* continuer comme aujourd'hui.

L'automatisation et la connaissance scientfique rendront demain la troisième solution économique, ne vous impatientez pas. Encore que je ne suis pas sûr qu'on puisse un jour se passer d'engrais à moins de réduire bien plus la consommation carnée.

Notez d'ailleurs que le bio utilise des engrais.
Biensur que si ! C'est plutôt la votre qui menace de s'effondrer !
Je ne propose pas de continuer comme aujourd'hui : je vous ai fourni des alternatives sur tous les sujets.
Et puis vous mettez sur le même plan une ville de 10 millions d'habitant qu'une ville de 10 000 habitants ?
C'est débile !
C'est ridicule : une économie industrialisée demande plus de main d'oeuvre que ce qu'une ville de 10k peut fournir si vous interdisez la bagnole et donc le tissu rural.

Au fait, dans votre utopie urbano-pastorale, qui ira cultiver les champs si vous interdisez la bagnole et que vous regroupez tout le monde en ville pour éviter les transports ?

Demanderez-vous aux agriculteurs de vivre isolés sur leurs fermes, autonomes, éclairés à la chandelle fabriquée par leurs filles à la cire d'abeille pendant que leur femme coudra un pantalon ?
Au 19ème les maraichers de Paris arrivaient à nourrir Paris, ça ne doit pas être si impossible que ça ...
Au XIXème l'air urbaine parisienne n'avait qu'un vingt-cinquième de sa population actuelle, et derrière le "périph" (le mur d'enceinte) il n'y avait que des champs à perte de vue.

Voilà d'où venait l'aimentation. Et autant vous dire que leur vie n'était pas enviable.
Le nucléaire fait pousser du blé, et fait grandir les vaches dans les prés ? C'est ç'la oui ... :roll:
Le nucléaire permet de synthétiser des engrais sans énergies fossiles, et de ne pas gaspiller de la surface agricole pour du bois de chauffe et des énergies renouvelables.
J'ai plaidé un Paris musulman à 200 millions d'habitants moi ?
Vu la jeunesse de la population immigrée nous nous sommes déjà condamnés à taper les cent millions et vous continuez à les laisser venir. Il n'y a pas que notre culture qui va être détruite, notre écosystème également.
Je parlais pas spécialement en France, les rendements d'un jardin peuvent être très bon sans apports chimique pour qui sait s'y prendre
Pour vous un bon rendement c'est quand un type est autonome avec dix ares cultivés à plein temps. Pour moi un bon rendement c'est quand un type en nourrit cent autres avec un hectare cultivé à plein temps.
Non personne juste la moitié de l'humanité ... :roll:
Et cette moitié est misérable, CQFD.
#4594939
france2100 a écrit : Quel hypocrite vous faîtes pour écrire ça depuis un ordinateur ! Le summum de la technicité humaine, c'est le scanner médical, le GPS, l'oridnateur et Internet. Les riches n'utilisent aucune technologie que vous n'utilisiez vous-même.
Moi de mon côté je suis pour leur démocratisation, réelle, contrairement à certains escrologistes. qui veulent virer les prolos de la ville.
france2100 a écrit : Vu que dans les années 70 nous prenions encore des douches froides ou chauffées au poêle, et que les maisons étaient bien frisquettes, oui. Pour atteindre le confort et les normes sanitaires modernes, cela demande une société industrialisée mondialisée et fortunée.
Alors industrialisé.. Ouais, mondialisé eeeeeeeeeerrrrrrrmm, le mondialisme actuel nous ramène à l'âge de pierre, on pourrait faire de l’alter mondialisme, mais il faudrait passer par une phase internationaliste, et socialiste.

Fortunné? Non pas forcément regardes les CHU. Pas eu besoin de riches capitalistes pour les faire pousser hors de la terre.
france2100 a écrit : Les panneaux solaires ? Il a fallu faire croître des cristaux de silicium de haute pureté, en salle blanche et en injectant une atmosphère extrêmement contrôlée. Autant dire que cela demande des équipements de pointe et une main d'oeuvre éduquée.
Comme dit pagani on ne s'en sort jamais ! Toujours est-il que le progrès technique améliore considérablement notre situation énergétique.
france2100 a écrit :(que vous détruisez avec l'immigration).
A l'échelle mondiale non...De toute façon un SMICARD ici a de base des condition de vie supérieur qui appellent à la stabilisation démographique.

L'idéal serait d'aider l’Afrique à se développer (je comprends très bien la logique de laisser les pays africains se démerder, c'est celle qui est majoritairement adopté par mes camarades, le truque c'est que je doute que les U.S et la Chine vont les laisser seuls...)
Francis 15 a écrit : Mais en quoi le modèle que je propose nous empêcherait de produire de la viande ? Je ne saisis pas ou vous voulez en venir. Vous m'avez pris pour un Végan sans doute ?
Vous étiez en mode, hahahaha lul les pets de méthane d'une vache polluent bien plus qu'un champ de blé ou une rizière.

Bon, je vous repose ma question : comment ils font les parapentistes pour gagner en altitude?
france2100 a écrit : Le nucléaire permet de synthétiser des engrais sans énergies fossiles, et de ne pas gaspiller de la surface agricole pour du bois de chauffe et des énergies renouvelables.
Vraiment? La base chimique ne vient-elle pas de la pétrochimmie? Non pour moi les engrais et les pesticides sont un énorme gâchis d'énergie fossile.
france2100 a écrit : Au fait, dans votre utopie urbano-pastorale, qui ira cultiver les champs si vous interdisez la bagnole et que vous regroupez tout le monde en ville pour éviter les transports ?
Vosu avez relu le néofascisme de l'idéologie du désir récemment?
france2100 a écrit : Pour vous un bon rendement c'est quand un type est autonome avec dix ares cultivés à plein temps. Pour moi un bon rendement c'est quand un type en nourrit cent autres avec un hectare cultivé à plein temps.
Mao approuve votre logique.

Je vous dis, il n'y a que vous qui pouvez sauvez le maoïsme de la misère. Après je fais juste mon choipeau !
Avatar du membre
par Francis 15
#4594945
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 18:59
Vous étiez en mode, hahahaha lul les pets de méthane d'une vache polluent bien plus qu'un champ de blé ou une rizière.
C'est pas vous qui parliez d'agroforesterie plus haut ? Appliquez déjà vos préconisation ...
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 18:59
Non pour moi les engrais et les pesticides sont un énorme gâchis d'énergie fossile.
C'est évident, et on peu avoir des rendements à l'hectare aussi bon autrement, avec plus de main d'oeuvre sans doute, et après j'ai pas l'impression qu'il y ait pénurie de chomeurs ....
Avatar du membre
par Francis 15
#4594947
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 19:18
Francis 15 a écrit : C'est pas vous qui parliez d'agroforesterie plus haut ? Appliquez déjà vos préconisation ...
Sylviculture pour être précis.
Ca ne t'est jamais venu à l'esprit, qu'on pourrait faire de l'élevage dans les bois aujourd'hui qu'on a éliminé les prédateurs ... et que mieux ça épargne le débrouissaillage et évitera les incendies en été.
#4594951
Francis 15 a écrit : Ca ne t'est jamais venu à l'esprit, qu'on pourrait faire de l'élevage dans les bois aujourd'hui qu'on a éliminé les prédateurs ... et que mieux ça épargne le débrouissaillage et évitera les incendies en été.
Meh, Les prés c'est mieux !Dans les bois c'est plus dûr de garder le troupeau., et l'herbe dans les pré captent 100% de la photosynthèse !
Avatar du membre
par Francis 15
#4594954
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 19:31
Meh, Les prés c'est mieux !Dans les bois c'est plus dûr de garder le troupeau.
C'est l'inconvénient certes, mais on peut cloturer des parcelles boisées pour faciliter la tâche
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 19:31
et l'herbe dans les pré captent 100% de la photosynthèse !
Sauf que dans un pré tu ne fera pas autre chose que de l'élevage, tandis que dans un bois au minimum tu produits du bois en plus, voir des fruits si on voulait ....

Tu saisis l'idée ? Faire plusieurs productions sur une même surface, qui se profitent mutuellement, les moutons, bouffent les brouissaille, du coup on n'a pas à débrouissailler, et on limite les risque d'incendie.
Pour les choper si la parcelle est cloturée par des haies ou des barbellés ça reste faisable ...
#4594959
Francis 15 a écrit :Sauf que dans un pré tu ne fera pas autre chose que de l'élevage, tandis que dans un bois au minimum tu produits du bois en plus, voir des fruits si on voulait ....

Tu saisis l'idée ? Faire plusieurs productions sur une même surface, qui se profitent mutuellement, les moutons, bouffent les brouissaille, du coup on n'a pas à débrouissailler, et on limite les risque d'incendie.
Pour les choper si la parcelle est cloturée par des haies ou des barbellés ça reste faisable ...
t'as déjà gardé un troupeau toi?

C'est quoi l’intérêt de clôturer? Tout l’intérêt de l'élevage c'est d'être mobile !
Avatar du membre
par Francis 15
#4594973
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 20:00
t'as déjà gardé un troupeau toi?
On s'en tape ça se fait de balader des troupeaux dans les bois !
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 20:00
C'est quoi l’intérêt de clôturer? Tout l’intérêt de l'élevage c'est d'être mobile !
Juste pour éviter d'avoir à les surveiller, c'est généralement ce qui se fait dans les prés en France, tu as des des haies ou des barbellés, et personne ne surveille le troupeau en permanence. J'habite dans une région d'élevage avec du bocage partout, donc je vois bien ce que je vois ! Les moutons broutent sur les parcelles fermées et n'ont pas de berger pour les surveiller.

Je note que dans certaines parcelles il y a des arbres fruitiers au milieu des prés, avec des vaches ou des moutons, ça ne couterait pas plus d'en planter plus si on le voulait ... a supposer qu'on voudrait encore augmenter la production sur la parcelle bien évidement, ce qui n'est manifestement pas le cas, le propriétaire n'ayant probablement pas de temps a y consacrer. Je veux juste te monter qu'on pourrait produire plus a surface identique, si ça s'avérait nécessaire, même si aujourd'hui en France on n'en a pas besoin.
#4595050
Francis 15 a écrit : Juste pour éviter d'avoir à les surveiller, c'est généralement ce qui se fait dans les prés en France, tu as des des haies ou des barbellés, et personne ne surveille le troupeau en permanence. J'habite dans une région d'élevage avec du bocage partout, donc je vois bien ce que je vois ! Les moutons broutent sur les parcelles fermées et n'ont pas de berger pour les surveiller.
Ça reste un terrain assez dégagé.
Avatar du membre
par Francis 15
#4595064
Plariste le Revanite a écrit :
26 janv. 2019, 22:59
Francis 15 a écrit : Juste pour éviter d'avoir à les surveiller, c'est généralement ce qui se fait dans les prés en France, tu as des des haies ou des barbellés, et personne ne surveille le troupeau en permanence. J'habite dans une région d'élevage avec du bocage partout, donc je vois bien ce que je vois ! Les moutons broutent sur les parcelles fermées et n'ont pas de berger pour les surveiller.
Ça reste un terrain assez dégagé.
Techniquement c'est faisable de mettre bien plus d'arbres, tu vois comment c'est dans un verger l'espacement des arbres...

Tous ça pour dire que si ils le voulaient ils pourraient faire verger et élevage sur le même terrain, en bougeant les bestiaux sur une autre parcelle quelques semaines avant la récolte pour la salubrité biensûr.

C'est probablement pas assez "rentable" pour eux ça leur donnerait trop de boulot de gérer un verger ou une parcelle forestière en plus, mais techniquement avec plus de personnel ce serait gérable ... et ça se fait dans certains endroits d'ailleurs.

Enfin tu saisis le concept ...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvopastoralisme
Avatar du membre
par Francis 15
#4595472
Plariste le Revanite a écrit :
27 janv. 2019, 15:39
@Francis 15 Feignasse Pagani c'est déjà pour les blaireaux pas capable de philosopher par eux même (moi). Alors déjà être épuisé.
Bin c'est dommage, moi j'arrive a philosopher par moi-même, donc je ne dois pas vraiment avoir besoin de l'écouter.

Plus d'1H de video ... sans dec tu pense que j'ai que ça a foutre de ma journée ?

Mais si tu a écouté les paroles de la chanson de l'ami Karol, tu aura compris que ce qui m'a rebuté chez lui c'est sa pilosité nasale, honnêtement j'ai même pas écouté ce qu'il disait, rien que de voir ses narines ça m'a foutu la gerbe ...
Venezuela : Maduro dans la merde !

... Ca revient au même (population environ f[…]

Macron n'est pour rien dans la réticenc[…]

SODOMA

Je n'ai pas lu le livre en question, mais je suis […]

Vitesse de la lumière

@Cobrasse ... Le non savoir, c'est toute la b[…]