Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des sujets touchant à notre société et ses institutions

Modérateur : Équipe de modération

#4586329
Selon l'Insee, les chiffres sont formels, la population française aurait dû compter 90 000 habitants de plus en 2015.
Exode fiscal ou social, ou les deux ?


C'est un hiatus un peu inquiétant, apparu dans la dernière publication de l'Insee portant sur la démographie française. L'institut constate un très faible et anormal accroissement démographique dans le pays : seulement 168 000 habitants au lieu des 258 000 prévus pour l'année 2015, soit un trou de 90 000 personnes (64,468 millions d'habitants recensés au lieu des 64,558 millions escomptés). Une telle amplitude ne se serait pas produite depuis des décennies et il s'agirait d'un « déficit migratoire » inédit avec ses « indicateurs fortement orientés à la baisse en 2015 », selon le géographe Laurent Chalard, de l'European Centre for International Affairs (ECIA) de Bruxelles, qui a confié son analyse à FigaroVox.

Laurent Chalard, dans son étude, commence par soulever, pour la bonne règle et avant de les écarter, deux hypothèses de « biais statistiques », qui auraient pu survenir à cause d'une part « d'une mauvaise qualité de la collecte des données du recensement », ou d'autre part de la méthode de recensement « complexe » et « unique au monde » de l'Insee. Puis il en vient à l'hypothèse principale la plus sérieuse et la plus évidente, celle d'une « réalité consécutive à une année catastrophique sur le plan sécuritaire, avec sa succession d'attentats, dans un contexte global de déprime nationale, qui aurait pu être à l'origine d'une accentuation des départs du territoire national et/ou d'un ralentissement des arrivées ».


Une rupture historique

Ayant constaté que les permis de séjour délivrés à des étrangers en 2015, en pleine crise des réfugiés syriens, ne s'étaient pas réduits, il en a conclu qu'il devait donc s'agir d'un « déficit migratoire accentué pour les nationaux, de plus en plus nombreux à quitter le pays et/ou de moins en moins nombreux à y revenir ». Laurent Chalard ajoute que ce « solde migratoire négatif […] témoignerait d'une perte d'attractivité considérable de notre pays pour ses propres concitoyens, d'autant que ces départs concernent, en règle générale, des populations plus diplômées que la moyenne et/ou plus argentées ». Et de conclure : « Ce serait une rupture historique, la France étant une terre d'immigration depuis le XIXe siècle et non une terre d'émigration. »
selon une étude du cabinet de conseil britannique New World Wealth (NWW), spécialisé dans l'analyse de la croissance mondiale et de la mesure des flux migratoires, présentés en chiffres arrondis, des personnes physiques fortunées à travers le monde, que 10 000 « millionnaires » français ont quitté l'Hexagone pendant cette même année 2015, plaçant ainsi la France en tête du classement mondial des citoyens fortunés à avoir opté pour un exil volontaire, devant la Chine (9 000), l'Italie (6 000) et l'Inde (4000)

la France, premier exportateur mondial de millionnaires
La destination des Français, par ordre d'importance : Royaume-Uni, Canada, Australie, États-Unis et Israël. Par « millionnaires », NWW entend ceux qui détiennent un patrimoine d'au moins 1 million de dollars US en plus de la pleine propriété de leur résidence principale. Notre pays était ainsi devenu pour la première fois de son histoire récente le premier exportateur mondial de millionnaires !
la France avait conservé sa place pour l'année 2016, aggravant même son score avec une augmentation de 20 % de ses millionnaires expatriés (12 000), devant la Chine (9 000) et le Brésil (8 000). Autrement dit, le solde migratoire négatif de 90 000 habitants constaté par l'Insee en 2015 et l'exil de 10 000 millionnaires pendant la même période selon NWW apparaissent bien comme deux éléments d'un même problème : la « perte d'attractivité considérable de notre pays », relevée par Laurent Chalard, et une émigration massive historique, dont tout laisse à penser qu'elle sera confirmée en 2016, et sans doute aggravée.

https://www.lepoint.fr/invites-du-point ... 7_2428.php
Modifié en dernier par agri-info-intox le 07 janv. 2019, 21:50, modifié 2 fois.
UltravireS a/ont remercié ça
#4586332
bon en résumé, nous ferions mieux de nous inquiéter de voir tous ces français quitter la France, que de s'inquiéter des migrants du Sud
qui veulent y entrer.

une solution: garder nos millionnaires et exporter nos gilets jaunes
#4586336
agri-info-intox a écrit :
07 janv. 2019, 21:41
bon en résumé, nous ferions mieux de nous inquiéter de voir tous ces français quitter la France, que de s'inquiéter des migrants du Sud qui veulent y entrer.
ça ne vous est pas venu à l'esprit qu'il pouvait y avoir une relation entre les deux?
la pression fiscale, mais aussi la racaillisation et l'islamication, se cumulent pour donner envie de foutre le camp (l'alyah de nos bienfaiteurs juifs notamment ne doit pas être étrangère à ces chiffres).
Haaa!!! a/ont remercié ça
#4586344
sarkonaute a écrit :
07 janv. 2019, 21:52
agri-info-intox a écrit :
07 janv. 2019, 21:41
bon en résumé, nous ferions mieux de nous inquiéter de voir tous ces français quitter la France, que de s'inquiéter des migrants du Sud qui veulent y entrer.
ça ne vous est pas venu à l'esprit qu'il pouvait y avoir une relation entre les deux?
la pression fiscale, mais aussi la racaillisation et l'islamication, se cumulent pour donner envie de foutre le camp (l'alyah de nos bienfaiteurs juifs notamment ne doit pas être étrangère à ces chiffres).
10 000 « millionnaires » français ont quitté l'Hexagone pendant cette même année 2015, plaçant ainsi la France en tête du classement mondial des citoyens fortunés à avoir opté pour un exil volontaire, devant la Chine (9 000), l'Italie (6 000) et l'Inde (4000)
La destination des Français, par ordre d'importance : Royaume-Uni, Canada, Australie, États-Unis et Israël. (est ce qu'on n'a pas oublié de compter les migrations de retraités vers le Portugal et le Maroc ?)


il faudrait voir les chiffres de 2017 et 2018, si le Brexit et l'arrivée de Macron, n'ont pas changé les choses , si les millionnaires ne quittent
pas aussi le RU. et un peu moins la France.
Mais toujours est il qu'en Allemagne l'arrivée massive de migrants, ne fait pas fuir les millionnaires allemands.

On ne devrait pas négliger les dégâts que sont en train de faire les gilets jaunes sur l'image internationale de la France et aussi sur ses
perspectives à moyen terme
#4586417
Autre aticle: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2019 ... france.php
Des français instruits et rationnels qui partent, des africains illettrés et superstitieux qui rentrent, c'est le remplacement.
Remplacement qui n'est pas prêt de s’arrêter car plus la France s’appauvrit plus on est obligé de surtaxer les entreprises et les classes moyennes et supérieurs pour entretenir le cheptel des assistés et immigrés, plus ils se barrent, plus la France s'appauvrit, etc..
#4586443
Plariste le Revanite a écrit :
07 janv. 2019, 23:57
spitfire a écrit : Non, par les espérances de gain.
Pléonasme.
Pas du tout. D'ailleurs, les boites qui font de forts profits offrent fréquemment de bons salaires à leurs employés. Ils préfèrent avoir des gens talentueux et motivés plutôt que des gens mal payés qui ne penseraient qu'à partir à la première occasion.
C'est une question de valeur ajoutée.
Et c'est aussi une question de la part des salaires par rapport au chiffre d'affaires.
#4586444
filochard a écrit :
08 janv. 2019, 00:45
Autre aticle: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2019 ... france.php
Des français instruits et rationnels qui partent, des africains illettrés et superstitieux qui rentrent, c'est le remplacement.
Remplacement qui n'est pas prêt de s’arrêter car plus la France s’appauvrit plus on est obligé de surtaxer les entreprises et les classes moyennes et supérieurs pour entretenir le cheptel des assistés et immigrés, plus ils se barrent, plus la France s'appauvrit, etc..
Si vous regardez bien les études, contrairement aux idées reçues, la plupart des personnes qui immigrent en France ont souvent un bon niveau d'études ou viennent l'acquérir (plus de 25% des entrées concernent des étudiants) et cela s'est accentué fortement depuis les années 70.
Vous faites dans le cliché d'un autre temps.
Même parmi les réfugiés économiques (qui ne représentent qu'une minorité, spectaculaire, de l'immigration), on envoie de préférence le plus débrouillard et le plus apte à obtenir un métier en Europe.
Et beaucoup travaillent et contribuent à la richesse du pays.
#4586454
Si vous regardez bien les études vous avez 75% de muzuls qui rentrent.
C'est à dire une proportion anormalement élevée d'abrutis, d'obscurantistes voir de dangereux.
#4586494
filochard a écrit :
08 janv. 2019, 08:22
Si vous regardez bien les études vous avez 75% de muzuls qui rentrent.
C'est à dire une proportion anormalement élevée d'abrutis, d'obscurantistes voir de dangereux.
çà ne te viendrait pas à l'esprit que ce sont en majorité les éclairés qui fuient l'obscurantisme de leur pays....... et qu'on a plutôt un réel problème avec la 2è génération, née en France qui n'arrive pas à gérer sa double culture et qui abusivement se croit discriminée
#4586499
spitfire a écrit :
07 janv. 2019, 23:55
Plariste le Revanite a écrit :
07 janv. 2019, 23:20
Les capitalistes sont attirés par la main d’œuvre pas chère.
Non, par les espérances de gain.
C'est bien ce qu'il dit :?
#4586512
Plariste le Revanite a écrit :
08 janv. 2019, 06:55
@filochard Les illettrés et superstitieux savent se servir d'un PC et parler Français, sont même souvent ingénieurs en informatique.

Si savoir se servir d'un PC suffit pour obtenir un diplôme d'ingénieur en informatique . Nous somme des millions d'ingénieurs en informatique , dans ce pays .
Le coup des migrants surdiplômés , ça ne prend plus depuis longtemps .
#4586571
agri-info-intox a écrit :
08 janv. 2019, 09:53
çà ne te viendrait pas à l'esprit que ce sont en majorité les éclairés qui fuient l'obscurantisme de leur pays....... et qu'on a plutôt un réel problème avec la 2è génération, née en France qui n'arrive pas à gérer sa double culture et qui abusivement se croit discriminée
Et alors ? si on ne veut pas avoir de problème avec la 2eme génération le plus simple c'est de ne pas importer de première génération non ?
#4586589
pour les 15 ans à venir, je comparerais tous les ans l' Allemagne avec le Japon .
Le Japon se réveillera bien trop tard ( en 2040 l'age moyen au Japon sera de 60 ans) et pourtant, l'émigration asiatique est bien, plus prometteuse et souple que l'émigration africaine.

pour la France les chiffres sont là , l'immigration est relativement maitrisée , mais il ne faut pas aller au dela
C'est la lutte contre le départ definitif des français qui doit nous inquiéter
Pour qui voterez-vous ?

@Clavier56 @GTH J'espérais que tou[…]

75 ans qu'il n'y a pas eu de bonne guerre ....&cc[…]

pas de soucis, je suis simplement très so[…]

Vitesse de la lumière

Ca y est c'est parti ... maintenant certains s'[…]