Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des sujets touchant à notre société et ses institutions

Modérateur : Équipe de modération

#4091262
danielfr40 a écrit : à la base, le système des péages en France, c'est parce que l'état n'avait pas les moyens de construire les autoroutes
les autoroutes gratuites sont certainement favorables à l'économie, mais comment sont elles financées (construction et entretien) ? Par l'impôt ?
la base du systeme de péage c'est des politiques sans vision et sans principe.

Financer les infrastructures d'interet national est certainement dans le role d'un état digne de ce nom. Actuellement on a un état pret à nous faire financer des gouines qui veulent des gosses sans baiser avec un homme mais qui ne finance meme pas les infrastructure et meme se gave avec. On marche sur la tete.

Le montant de la construction et de l'entretient des autoroutes est d'ailleurs loin d'etre énorme : moins de 2 milliards d'euros par ans d'investissements auxquel il faut ajouter 130 millions consacrés à l'entretient: voir page 17 de
http://www.autoroutes.fr/FCKeditor/User ... s15_BD.pdf
edit : lien corrigé :oops:

Ces montants seraient très largement compensés par la hausse d'activité et de bien etre entrainé par la fin des péages.

à comparer quand meme aux 9 milliards d'euros qu'on nous rackette (page 16 du meme document)
Modifié en dernier par filochard le 27 avr. 2016, 21:51, modifié 2 fois.
#4091477
Tirésias a écrit :Ce n'est pas tant le péage qui est choquant, mais le fait que l'argent part dans la poche de ces sociétés privées concessionnaires.
dans le domaine privé, un investisseur (y compris nous dans nos placements) s'attend à des bénéfices, sinon il n'investit pas.
Donc le fait que de l'argent parte dans la poche de ces sociétés privées n'est pas en soit choquant.
Il s'agit juste de savoir si ce sont des bénéfices "normaux" ou prohibitifs.
Comme le soulignent les concessionnaires, les augmentations doivent être justifiées lors de négociations avec l'état, qui in fine ne les conteste pas au delà des effets de manche des ministres en début de négociation.
Si les bénéfices sont malgré tout importants, c'est que ces contrats auraient été à l'origine mal négociés par l'état.
#4161129
Et voilà: on remet ça
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016 ... sagers.php
:devil:
Si encore on était pas obligé de se trainer à 130 avec pleins de traquenards à 110 sans aucune justification autre que de nous racketter encore plus...
#4161229
filochard a écrit :Et voilà: on remet ça
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016 ... sagers.php
:devil:
Si encore on était pas obligé de se trainer à 130 avec pleins de traquenards à 110 sans aucune justification autre que de nous racketter encore plus...
ce sont 50 projets d'amélioration demandés ici et là par les collectivités locale, donc c'est utile pour les usagers de ces endroits
mais la motivation principale me semble les 5000 emplois créés à la clef, histoire de participer à l'inversion de la courbe du chômage
#4161302
danielfr40 a écrit :Il s'agit juste de savoir si ce sont des bénéfices "normaux" ou prohibitifs.
De toute évidence, tu n'as pas lu l'article derrière le lien posté :
Pour rappel, les concessions autoroutières apportent au groupe Vinci 63 % de son résultat opérationnel (2,4 milliards d'euros sur 3,7 milliards) et plus de la moitié de son résultat net (1,1 milliard d'euros sur 2,1 milliards).
1,1 Md€ de résultat net sur 2.4 Md€ de résultat d'exploitation, c'est top !
#4161357
Tirésias a écrit :
danielfr40 a écrit :Il s'agit juste de savoir si ce sont des bénéfices "normaux" ou prohibitifs.
De toute évidence, tu n'as pas lu l'article derrière le lien posté :
Pour rappel, les concessions autoroutières apportent au groupe Vinci 63 % de son résultat opérationnel (2,4 milliards d'euros sur 3,7 milliards) et plus de la moitié de son résultat net (1,1 milliard d'euros sur 2,1 milliards).
1,1 Md€ de résultat net sur 2.4 Md€ de résultat d'exploitation, c'est top !
je ne me rend pas compte, le résultat d'exploitation c'est
Il exprime le résultat réalisé par une entreprise à travers l'exploitation habituelle de ses seuls facteurs de production. Il ne prend en compte ni les produits et charges financiers, ni les produits et charges exceptionnels, ni la participation des salariés aux résultats de l'entreprise, ni les impôts sur les bénéfices.
son chiffre d'affaire de vinci autoroute est de 4,881 Md€. ça semble effectivement top comme marge
Modifié en dernier par danielfr40 le 19 sept. 2016, 21:07, modifié 1 fois.
#4371681
Autoroutes : les péages augmenteront en 2018
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017 ... n-2018.php
Etat de merde.

Sur les voies romaines, quand il s'est mis à y avoir des péages c'est quand l'empire était en pleine décadence.

Soit disant on a le choix. C'est ce qu'on a dit à nos parents à l'époque: on peut toujours prendre la nationale. Sauf qu'avant la nationale ça roulait. Maintenant la nationale il y a des ronds points, des dos d’âne et des limitations à 30 kmh tous les 100 mètres. Donc il n'y a plus le choix que de prendre l'autoroute et se faire racketter.
Il fait quoi le conseil constitutionnel ? il encule les mouches comme d'hab.


edit: j'ai relus mes posts plus haut il semblerait que je me repete :oops:
#4373641
Sur les panneaux d'autoroute Vinci on voit actuellement le massage suivant:
"La route n'est pas une poubelle, ne pas jeter les déchets par la fenêtre c'est des vies risquées en moins pour les ramasser"
Il manque la mention: c'est plus de bénef pour Vinci d'avoir un peu moins de sacs poubelles à remplir dans des situation de ramassage heureusement sécurisées.

Ils ont aussi trouvé une autre astuce, c'est de fermer certaines petites aires d'autoroutes en dehors des périodes de vacances. C'est nouveau depuis la gestion par ASF et ça aussi c'est plus de bénef pour eux d'en avoir moins à entretenir.
#4373724
Sylvanus5 a écrit :
23 avr. 2016, 09:34
Quand les autoroutes étaient étatisées, les péages augmentaient aussi !!! Vous croyez quoi ?
À la différence prêt que quand les recettes tombaient dans les caisses de l’état et étaient utilisées pour des investissements d’intérêt public. Aujourd'hui, et ce jusque ce que la concession des autoroutes prenne fin, ce sont les actionnaires de Vinci et compagnie qui se sucrent. En à peine 10 ans d’exploitation, ils ont recoupé leur mise initiale rien qu’en dividendes. Et ils leur reste 15 ans d’exploitation. Encore mieux, bien que Vinci et co récoltent 100% des recettes, ils ne sont pas responsables de 100% des coûts d’entretien puisque les collectivités locales en prennent toujours en charge une partie. Belle arnaque pour le contribuable. Attendez c’est pas fini, comment Vinci et co financent-ils les coûts d’entretiens dont ils ont la charge? Ils emprunte à l’état. Ok cool donc au moins ils lui payent des intérêts? Ben non, Vinci et co bénéficient d’une niche fiscale et l’état ne leur encaisse pas les intérêts - c’est le contribuable qui règle ça à la place. Sympa non? Allez on continue: Vinci et co sont des entreprises de BTP...alors pour la réalisation des travaux d’entretien, rénovation, développement etc, ils font appel à qui d’après vous? Ben à eux-memes, pardi! Donc pour résumer, alors qu’ils récoltent 100% de l’exploitation des autoroutes, Vinci et co bénéficient d’une partie de fonds publics pour leur entretien, financent leur part grâce à des investissements dont le contribuable paye les intérêts et se refilent les chantiers à eux-mêmes.

Et donc, alors que le deal initial prévoyait qu’il n’y ait pas d’augmentations excesssives aux péages, Vinci et co ont fait un ultime doigt d’honneur au contribuable en augmentant d’un petit +22% en 10 ans, une augmentation tellement abusive que la cours des comptes l’a signalé à plusieurs reprises.

Le contribuable se fait bien enfiler. Comme d’hab, quoi.
#4584334
Tirésias a écrit :
27 avr. 2016, 18:51
Ce n'est pas tant le péage qui est choquant, mais le fait que l'argent part dans la poche de ces sociétés privées concessionnaires.
C'est le systeme de péage qui est choquant: les riverains ont les nuisances des autoroutes sans en avoir les bénéfices.

Un état qui claque 57% du PIB en dépense publique et meme pas foutu de financer les routes et les infrastructures avec ça bien sur que c'est choquant.
Modifié en dernier par filochard le 03 janv. 2019, 23:02, modifié 1 fois.
#4584338
Les autoroutes vont bientôt encore augmenter de 1.8 à 1.9%.

Le gouvernement, qui flippe, n'a rien trouvé de mieux que de suggérer " des «gestes commerciaux» pour les usagers réguliers" [facepalm.gif]
http://www.lefigaro.fr/societes/2019/01 ... en-vue.php

Sont vraiment sur une autre planète.
.. ou trop intelligents pour nous.
#4584350
Les autoroutes n'ont rien à voir avec les braillards habituels qui s'ils ne sont pas contents, on qu'a démissionner. Les autoroutes font partie du paysage et on ne peut pas y échapper. D'autant que les alternatives sont devenues inconduisibles.

On nous a volé nos routes pour ne nous laisser que les nuisances. Il va falloir nous les rendre.

Filmée, la scène montre ces é[…]

Donc on en revient toujours au même point,[…]

Jamais les russes n'auraient combattu pour les n[…]

Vos déplorables prédécesseu[…]