Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des sujets touchant à notre société et ses institutions

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par herisson
#3927356
Les nectarines durs comme du plâtre et les bananes vertes présentées dans les rayons ne vont pas améliorer la forme et la compétitivité des français .Ce n'est pas étonnant s'ils se jettent tous sur le rayon des pâtisseries et des biscuits .
Avatar du membre
par herisson
#4052844
Lait et cancer : la vérité !
"Le lait c'est fait pour le veau, par pour les être humains adultes. D'ailleurs il provoque le cancer". Telles sont les accusations que l'on trouve aujourd'hui dans de nombreux livres, relayées même par certains médecins. Ces mises en cause sont-elles fondées ? Quel est véritablement le danger ? A lire pour ne pas avaler n'importe quoi.
Image
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition ... -liens.htm
Avatar du membre
par herisson
#4053064
Taux d'obésité

Image
Les américains sont passés à une moyenne de 90 kg. On dit souvent qu'ils ont dix ans d'avance. Les européens se dirigent donc à toute vitesse vers la même direction. :police:
Modifié en dernier par herisson le 20 févr. 2016, 16:35, modifié 2 fois.
Avatar du membre
par herisson
#4054349
Un nouvel article du Journal de Nutrition présente les voies de signalisation dans lesquelles le lait s’immisce pour favoriser la croissance, la prolifération des cellules et probablement certaines pathologies. Selon les chercheurs allemands qui ont réalisé cette revue de littérature, deux grandes catégories de constituants du lait envoient des signaux aux cellules humaines : certains acides aminés et les micro-ARN.

Tout d'abord, le lait contient du tryptophane, un acide aminé favorisant la synthèse de sérotonine, qui elle-même augmente la sécrétion d’hormone de croissance. En effet, la consommation de lait accroît les taux d’hormone de croissance, mais aussi du facteur de croissance IGF-1. Les protéines du lactosérum (whey) fournissent aussi des quantités importantes d’acides aminés branchés : leucine, isoleucine et valine. Or la leucine active un complexe cellulaire important pour la croissance et la prolifération des cellules (mTORC1). Ce complexe est impliqué dans différentes maladies de civilisation : obésité, diabète de type-2, hypertension, maladie d’Alzheimer, cancer de la prostate. Les acides aminés branchés sont d’ailleurs utilisés par les sportifs pour augmenter leur masse musculaire.

http://www.lanutrition.fr/les-news/comm ... lisme.html
par agri-info-intox
#4054403
herisson a écrit : Les américains sont passés à une moyenne de 90 kg. On dit souvent qu'ils ont dix ans d'avance. Les européens se dirigent donc à toute vitesse vers la même direction. :police:
je pense qu'il y a des différences culturelles avec les américains, qui feront toute la différence .
A mon avis la culture du sport de compétition , aux USA favorise l'obésité . Certes, il y a aux USA, une minorité hyper-sportive , obsédé par la "beauté du corps" , mais il y a surtout une majorité convaincue qu'ils sont sportifs, parce qu'ils regardent les compétitions à la télé, en se gavant de pet food ,affalés sur leur divan.
Tant que le repas familial sera maintenu en France ( lié aussi au maintien des cantines scolaires), ce qui n'existe quasiment plus aux USA, où l'on mange quand on a faim, nous resterons en dessous de l'obésité des USA.
On peut aussi se rejouir que les drive des supermarchés, n'ont pas trop de succès. Pousser son caddy dans les hypermarchés est pour beaucoup de français leur principale activité physique.
Avatar du membre
par Haaa!!!
#4090254
agri-info-intox a écrit : je pense qu'il y a des différences culturelles avec les américains, qui feront toute la différence .
Ces différences justements s'atténuent.
A mon avis la culture du sport de compétition , aux USA favorise l'obésité . Certes, il y a aux USA, une minorité hyper-sportive , obsédé par la "beauté du corps" , mais il y a surtout une majorité convaincue qu'ils sont sportifs, parce qu'ils regardent les compétitions à la télé, en se gavant de pet food ,affalés sur leur divan.
Oui, bien sûr, ils regardent le sport donc ils pensent en faire.
[smilie=wacko.gif]
On peut aussi se rejouir que les drive des supermarchés, n'ont pas trop de succès.
De nouveau, bien joué Sherlock.
Auchan, Carrefour, Leclerc... Comment le drive a explosé en France
Modifié en dernier par Haaa!!! le 26 avr. 2016, 13:00, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par Knulp
#4090267
Le lait de vache est pour les veaux, le lait de femme pour les bébés humains.
Essaye de donner du lait de femme à un veau.
#4097979
Mauvaise alimentation rythme avec pauvreté et obésité
Le stress ou divers traumas psy poussent à se goinfrer
et la sédentarisation : si on bouge peu, on ne dépense pas : télé, ordi, voiture ..

En France : ils aiment charcuter : il y a des individus qui n'ont qu'à faire un régime mais bon, mon mari a vu de tout.
Sa dernière patiente a été opérée d'urgence, ( by pass) elle a pris 30kg en deux mois ... Mais qui s'occupe de son bien être ?

Car après l'opération : la dépression peut empirer, des années après, ils reprennent du poids.

JE SUIS CONTRE LES OPERATIONS systématiques : c'est vraiment du délire même les ados vont pouvoir y passer.

Les gens le demandent : ne pas se remettre en cause ?

IL y a bien des centres pour jeunes : et ça marche bon sang !

j'ai vu un programme d'un an, télé USA : que le sport et un régime : 100 kg de perdu : challenge et effort !
Avatar du membre
par M.A.S
#4141942
Ne pas oublier un symptôme sino-chinois, celui de l'enfant empereur, qui est apparu avec la politique de l'nfant unique et qui fut aussi une usine à gros.
#4142159
Clavier56 a écrit :Ré-ouvrons des camps ! il n'y a jamais eu d'obèses dans les camps de concentration [smilie=icon_smile040.gif]
en plus les rayures ca mincis [smilie=icon_mrgreen.gif]
par phoenix42
#4142171
Notre problème est le manque d'activité physique. Nous sommes gros car en moyenne nous nous déplaçons beaucoup moins qu'avant avec nos jambes.

Globalement, nous ne mangeons en moyenne pas forcément plus qu'avant, le problème est notre dépense énergétique qui a complètement diminué ces dernières décennies. Après la malbouffe (alimentation volontairement hypercalorique) a probablement un impact sanitaire plus global mais se bouger les fesses en fera maigrir pas mal.


Quant au lait, beaucoup font un procès qui n'a pas lieu d'être. Le lait n'a jamais été associé dans de grandes études à une augmentation brute de la mortalité. Dans de nombreuses études et chose qu'on ne dit pas souvent, c'est que le lait réduit drastiquement la mortalité cardiovasculaire et la mortalité GLOBALE. Peu d'aliments peuvent se vanter de ça alors franchement cessez de tomber dans la propagande gauchiste anti animalière.
http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/ ... t-le-coeur

Et ça, ce ne sont pas des sources abracadabrantes.

Boire 2 verres de lait par jour est beaucoup mieux que 0. Après tout n'est pas tout blanc ou tout noir. Boire oui mais avec modération comme beaucoup de choses de toute manière.
Gilets jaunes: fil principal

contrairement aux Gilets jaunes, Macron a la l&e[…]

faut pas se faire d'illusions, derrière les[…]

Le couple Fillon en correctionnelle

Allons ne dites pas de bêtise: il a f[…]

Pourquoi, il s'habille toujours avec des vestes de[…]