Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de culture, d'art, de littérature, ... etc.

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Alberto
#4379336
Noir c'est noir , Johnny est parti

Pour tous, c'était simplement "Johnny": l'incarnation du rock français, une voix puissante ayant traversé les modes, une star à la vie tempétueuse et accidentée, mais aussi un survivant chantant la…

Image



AFP le 06/12/2017 à 04:41



ImageMort de Johnny Hallyday ( AFP/Archives / GERARD JULIEN )
Mort de Johnny Hallyday ( AFP/Archives / GERARD JULIEN )




C'est par un communiqué envoyé à l'AFP à 2h34 du matin que son épouse Laeticia a annoncé le décès de celui qui se nommait Jean-Philippe Smet dans le civil: "Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité."


"Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment", poursuit-elle.


Evoquant "le papa" de leurs deux filles adoptées Jade et Joy, de Laura (née de son union avec Nathalie Baye) et de David (né de son union avec Sylvie Vartan), Laeticia Hallyday conclut: "Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout ne l'oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour je t'aime tant".


"On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday", a réagi l'Elysée.


Il n'y avait plus trop d'espoir depuis que Johnny Hallyday avait été hospitalisé il y a un mois pour détresse respiratoire.


Laeticia n'envoyait plus de messages sur les réseaux sociaux, elle qui s'était régulièrement employée à donner des nouvelles rassurantes de Johnny, depuis qu'il avait annoncé début mars être traité contre la maladie. Un cancer dont il savait déjà qu'il était métastasé.


Détecté dans les poumons de la star en novembre 2016, le cancer aura donc terrassé en un an celui que son ami Eddy Mitchell avait surnommé "Robocop". Et qui avait déjà tutoyé la mort, lors de sa tentative de suicide en 1966 après la demande de divorce de Sylvie Vartan, puis plus récemment lorsqu'il plongea plusieurs jours dans le coma en 2009 en raison de complications consécutives à une opération.


- 100 millions de disques -


Johnny Hallyday s'est pourtant battu. En montant sur scène, en juin et juillet, avec ses copains Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, pour la tournée des "Vieilles Canailles". Des moments parfois difficiles, comme cette première à Lille où il était apparu affaibli par une chimiothérapie subie quatre jours plus tôt, mais aussi l'impression d'aller de mieux en mieux, au fil des concerts, comme porté par l'énergie de ce public qu'il croisait pour la dernière fois.


Pour "rester vivant", comme s'intitulait sa dernière tournée marathon (2015-2016), cette "bête de scène", qui a rempli en 57 ans de carrière tous les plus grands lieux de l'Hexagone, du Stade de France au Champ de Mars, travaillait aussi à un nouvel album.


Avec plus de 100 millions de disques vendus et dix Victoires de la musique, "l'idole des jeunes" puis des moins jeunes a traversé les époques: celles des débuts du rock'n'roll où il ressemblait à un "Elvis Presley" made in France, des yé-yés, de la variété plus "mainstream" avec Michel Berger ou Jean-Jacques Goldman dans les années 80, pour revenir avec bonheur ces dernières années aux sources du blues et du rock.


Cette longévité exceptionnelle, depuis "T'aimer follement", sa première chanson enregistrée en 1960, est ponctuée de dizaines de succès entrés dans la mémoire collective: "Souvenirs souvenirs", "Le Pénitencier", "Noir c'est noir", "Retiens la nuit", "Pour moi la vie va commencer", "Que je t'aime", "Gabrielle", "La musique que j'aime", "Ma gueule", "Quelque chose de Tennessee", "Allumer le feu", "Marie"...


Jusqu'à "Un dimanche de janvier", chanson hommage aux victimes des attentats de janvier 2015 qu'il a interprétée en janvier 2016 aux côtés de François Hollande, lors de l'hommage marquant le premier anniversaire de ce drame.


- Excès et amours -


Au fil d'une vie menée à fond de train, avec ses accidents, ses excès relayés en une des gazettes, ses amours tempétueuses et médiatiques (Sylvie Vartan avec qui il aura un fils, David Hallyday, Nathalie Baye, avec qui il aura une fille, Laura Smet), ses maisons en Suisse et aux Etats-Unis sur fond d'accusation d'exil fiscal, "Johnny" était devenu plus qu'un artiste.


Une légende vivante, un chanteur quasi-officiel mais aussi un personnage parfois agaçant pour certains, égratigné pour sa façon de s'exprimer, à l'image du "Ah que..." popularisé par sa marionnette des Guignols.


"Ma vie a été un tunnel de souffrances, où je ne me sentais pas toujours en accord avec moi-même, vivant au jour le jour, tenaillé par la peur du lendemain", se confiait en 2014 à Télérama celui qui était au civil Jean-Philippe Smet, du nom de son père, Belge, qu'il a si peu connu.


Ces dernières années, c'est sa santé qui était devenue un sujet sensible. Avec ce coma qui a fait craindre le pire en 2009 aux Etats-Unis et ce cancer qui l'a poussé à son dernier combat.


Des "souffrances" qu'il oubliait toutefois quand il retournait en studio ou remontait sur scène, pour, jusqu'au bout, "être Johnny Hallyday", ce qu'il appelait "un métier".


ImageCopyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.


Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.



Sauvegarder l'article Envoyer à un ami Imprimer l'article







Article complet sur http://www.boursorama.com/actualites/no ... 65db372be9
RIP. Ce n'est pas une surprise, il était malade depuis un bon moment.
Avatar du membre
par cemab
#4379363
RIP.
Avatar du membre
par CLAUDE67
#4379367
Vivre pour le meilleur!

Image

Notre "King" National n' est plus , il est allé allumer le feux au Paradis , rejoindre un autre monument National Ormesson dont tous les 2 piliers de la culture avait plusieurs points communs , les yeux bleues, la gentillesse , et le talent.C'était un peu notre Elvis Francophone , j'exagère à peine , d'ailleurs il a eu la bonne idée d'importé et de d'adapter le rock d'outre atlantique ce qu'il a contribué à son succès ( à l'époque peu de Français connaissaient les titres anglo-saxonnes ).Personnellement j'ai sur mon disque dur environ 200 titres de lui ( que les meilleurs ) il est avec Christophe et Mike B.
mes 3 artistes Français Préférés , et j'ai eu le plaisir de l'approcher et échanger 2/3 mots banal avec lui dans les années 70 ( j'ai raconter sur un autre fil ).

Tes chansons serons éternels ,qu'on aime ou pas , une partie de la France est mort ce matin .
Adieu l'Artiste !
Modifié en dernier par CLAUDE67 le 06 déc. 2017, 09:16, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par filochard
#4379418
ça me rend très triste.
C'est la vie.
Avatar du membre
par Djeimse
#4379420
Cobrasse a écrit :
06 déc. 2017, 08:48
Djeimse a écrit :
06 déc. 2017, 07:31
Johnny ne méritait pas ça ...
Bien sûr que si [smilie=icon_smile040.gif]
Je n'ai jamais eu de haine contre Johnny, même si je ne l'ai jamais trouvé passionnant.
Je pense que par beaucoup de coté, il avait une personnalité attachante, pas donneur de leçon, un type assez "simple", dans le bon sens du terme.

Je comprends qu'on puisse ne pas l'aimer, ou ne pas apprécier son talent, je peux même comprendre que sa musique, sa façon de chanter déplaise vraiment, ou soit repoussante.

Mais le jour de sa mort, l'illustrer par ça ...
C'est odieux.
Avatar du membre
par Cobrasse
#4379440
Djeimse a écrit :
06 déc. 2017, 09:29
Je pense que par beaucoup de coté, il avait une personnalité attachante, pas donneur de leçon, un type assez "simple", dans le bon sens du terme.
L'as-tu côtoyé de près pour dire cela ?
Je comprends qu'on puisse ne pas l'aimer, ou ne pas apprécier son talent, je peux même comprendre que sa musique, sa façon de chanter déplaise vraiment, ou soit repoussante.
Une belle voie tout de même, même si on apprécie pas ;) ... Mais son manque d'originalité aura fini d'achever ma compréhension du personnage qui n'a toujours fait que suivre la vague des trucs à la mode [smilie=icon_smile034.gif] .
Mais le jour de sa mort, l'illustrer par ça ...
C'est odieux.
La mort fait parti de la vie, dire d'un être humain qu'il ne mérite pas la mort signifie qu'on ne l'estime plus humain !

Tout humain mérite la mort, car elle fait parti intégrante de l'existence, du moins de sa fin ... Après le fait qu'elle soit naturelle est un gros plus [smilie=icon_smile040.gif] .
#4379446

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fais
Oh Marie si je pouvais
Dans tes bras nus me reposer

Évanouie mon innocence
Tu étais pour moi ma dernière chance
Peu à peu tu disparais
Malgré mes efforts désespérés

Et rien ne sera jamais plus pareil
J'ai vu plus d'horreurs que de merveilles
Les hommes sont devenus fous à lier
Je donnerais tout pour oublier

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fait
Oh Marie si je pouvais
Dans tes bras nus me reposer

Et je cours toute le journée
Sans savoir où je vais
Dans le bruit dans la fumée
Je vois des ombres s'entretuer

Demain ce sera le grand jour
Il faudra faire preuve de bravoure
Monter au front, en première ligne
Oh Marie je t'en prie fais-moi un signe

Allongé dans l'herbe je m'éveille
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on ma fait
Oh Marie j'attendrai qu'au ciel
Tu vienne me retrouver
Oh Marie j'attendrai qu'au ciel
Tu viennes me retrouver.
Modifié en dernier par Christianne le 06 déc. 2017, 10:08, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par katou
#4379448
Line Renaud fait partie des proches de Johnny Hallyday. C'est donc avec beaucoup de tristesse qu'elle a appris cette nuit le décès de la star à l'âge de 74 ans, des suites d'un cancer. "Johnny ne s'éteindra jamais, il n'y aura plus jamais de phénomène Johnny en France, il ne mourra pas comme ça. Cette amitié est toujours restée, il m'a toujours appelée marraine, c'était comme un fils pour moi", souligne Line Renaud sur RTL.

Depuis son hospitalisation, l'actrice suivait au plus près l'état de santé de Johnny Hallyday, en échangeant au téléphone ou par messages avec Laeticia. "Il s'est battu jusqu'au bout, il ne voulait pas baisser les bras. Il a été tellement bien soutenu par Laeticia, c'est un ange sur terre, c'est une femme tellement amoureuse, comme au premier jour", insiste Line Renaud, qui a prévu de se rendre dans la journée à Marnes-la-Coquette, au domicile de Johnny Hallyday.
Image
Avatar du membre
par Cobrasse
#4379457
Christianne a écrit :
06 déc. 2017, 10:05

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fais
Oh Marie si je pouvais
Dans tes bras nus me reposer

Évanouie mon innocence
Tu étais pour moi ma dernière chance
Peu à peu tu disparais
Malgré mes efforts désespérés

Et rien ne sera jamais plus pareil
J'ai vu plus d'horreurs que de merveilles
Les hommes sont devenus fous à lier
Je donnerais tout pour oublier

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on me fait
Oh Marie si je pouvais
Dans tes bras nus me reposer

Et je cours toute le journée
Sans savoir où je vais
Dans le bruit dans la fumée
Je vois des ombres s'entretuer

Demain ce sera le grand jour
Il faudra faire preuve de bravoure
Monter au front, en première ligne
Oh Marie je t'en prie fais-moi un signe

Allongé dans l'herbe je m'éveille
J'ai vu la mort dans son plus simple appareil
Elle m'a promis des vacances
La mort m'a promis sa dernière danse

Oh Marie si tu savais
Tout le mal que l'on ma fait
Oh Marie j'attendrai qu'au ciel
Tu vienne me retrouver
Oh Marie j'attendrai qu'au ciel
Tu viennes me retrouver.
Clip merdique
Texte anémique
Accord minable

Vraiment du caca musical [smilie=icon_smile040.gif] .
par JPS38
#4379458
Pour tous ceux qui l'ont idolâtré, il demeurera le souvenir majeur d'un compagnon de vie, et sa mémoire fera de lui ce personnage unique ancré dans une nostalgie où la tristesse se partagera comme un bonheur exclusif et précieux.

Pour moi, il reste ce voisin parfois encombrant qui me côtoie depuis 1959 et pour qui, je m'en aperçois aujourd'hui, j'éprouve de la tendresse, aussi.

Mais la vie continue...
Avatar du membre
par Djeimse
#4379459
Cobrasse a écrit :
06 déc. 2017, 09:55
Djeimse a écrit :
06 déc. 2017, 09:29
Je pense que par beaucoup de coté, il avait une personnalité attachante, pas donneur de leçon, un type assez "simple", dans le bon sens du terme.
L'as-tu côtoyé de près pour dire cela ?
Je comprends qu'on puisse ne pas l'aimer, ou ne pas apprécier son talent, je peux même comprendre que sa musique, sa façon de chanter déplaise vraiment, ou soit repoussante.
Une belle voie tout de même, même si on apprécie pas ;) ... Mais son manque d'originalité aura fini d'achever ma compréhension du personnage qui n'a toujours fait que suivre la vague des trucs à la mode [smilie=icon_smile034.gif] .
Mais le jour de sa mort, l'illustrer par ça ...
C'est odieux.
La mort fait parti de la vie, dire d'un être humain qu'il ne mérite pas la mort signifie qu'on ne l'estime plus humain !

Tout humain mérite la mort, car elle fait parti intégrante de l'existence, du moins de sa fin ... Après le fait qu'elle soit naturelle est un gros plus [smilie=icon_smile040.gif] .
Non, je ne l'ai pas côtoyé, c'est juste le ressenti que j'en ai
Oui, une belle voix, puissante, et quelques belles chansons bien interprétée.
Et je n'ai jamais dit qu'il ne méritait pas la mort, juste qu'il ne méritait pas le dessin de paravec :D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 28
La poésie coup de coeur

Je crains pas ça tellment la mort de mes en[…]

Globalement, les gus dont la passion essentielle […]

Perquise en cours chez méluche!

Tout le monde savait que Kirikou était av[…]

Très bonne proposition ! On regroupe des c[…]