Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de culture, d'art, de littérature, ... etc.

Modérateur : Équipe de modération

par Anonyme001
#3473647
VOS.
En majuscules, parce que il n'y a pas que Musso et ses congénères qui peuvent prétendre écrire de belle façon (surtout que Musso c'était le mauvais exemple...)

Certains d'entre-vous, d'entre-nous, ont certainement des dons d'écriture. Ca peut rester un p'tit jardin secret. Ou pas. Le FOPO nous donne l'occasion de nous confronter, mais il peut aussi nous permettre d'avoiner un petit quelque chose de littéraire (pour ceux qui comme moi préfèrent un bon bouquin à une débile emission de real-tivi).
Un poème, une nouvelle, ou un (court) texte étonnant, passionnant.
A condition bien sûr que ce fil ne serve qu'à la publication et non pas aux critiques, aux trollages et autres "joyeusetés" qui font foi dans les autres sections.
Chiche?
A vous! (et à Nous!)
Modifié en dernier par Der Richter le 24 janv. 2014, 21:42, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par fan2machiavel
#3473720
Beaucoup moins dans la poésie, un petit sketch sur le purgatoire que j'avais écris dans le cadre du club théâtre de mon école (école véto donc ça ne vole pas très haut).
Les H sont des hommes, les F des femmes, les S des saints
H1: Excusez moi, est ce que vous pourriez me dire où je suis?
S: Vous êtes au purgatoire monsieur
H1: Ça veut dire que je suis...
S: Mort en effet. Oh faut pas vous en faire, ça arrive à tout le monde.
H1: Mais c'est pas possible, j'avais rendez vous avec une très jolie fille ce soir.
S: Ah ba désolé, je crois que c'est mort pour le diner
H1: Je ne comprends pas. Je me souviens que j'étais en train de réparer ma chaudière, j'ai allumé une allumette pour voir s'il y avait du gaz et...
S: Je vous rassure il y avait bien du gaz.
H1: Bon vous savez quand est ce que je vais quitter le purgatoire?
S: Non; St Pierre est en grève. Il s'est fâché avec Dieu parce que Dieu lui reproche d'avoir laisser entrer au paradis quelqu'un qui s'est ensuite attaqué à une autre âme.
H1: Zut. Et vous savez si ça va durer longtemps?
S: Pour être honnête Dieu est plutôt du genre à avoir la rancune tenace. Tenez par exemple au début du 19eme siècle le chef d'Haïti a violemment blasphémé en privé et bien il en veut encore à Haïti.
H1: Je ne vais tout de même pas poireauter là pendant 200 ans
S: De toute façon on n'est pas pressé vous avez toute l'éternité devant vous. Bon allez vous assoir avec les autres
Il va s'assoir
H1: Bonjour. Vous êtes là pourquoi?
H2: La neige
H1: Vous êtes mort de froid?
H2: Non. Ma femme devait partir une semaine en Angleterre, mais avec la neige l'avion a été annulé et quand elle est revenu à la maison elle m'a surpris avec sa meilleurs amie.
H3:Moi j'étais persuadé que ma femme me trompai alors un jour je suis rentré à l'improviste j'ai cherché un amant partout dans la maison mais comme je n'ai rien trouvé, je me suis suicidé par honte d'avoir douté de ma femme.
H4: Vous auriez du chercher dans le congélo, on serait encore vivant tout les deux.
H1: Vous avez une idée de combien de temps ça va durer leurs conneries?
H4: Bin non c'est la première fois que je viens ici. Tout ce que je sais c'est que ça fait 2 ans qu'on est planté là et que je m'ennuie à mourir.
Il s'adresse à F1 et H5
Et vous au fait vous êtes là pourquoi?
H5: j'étais en train de réparer la tableau électrique de (F1)
F1: Je suis allé le voir et j'ai tout de suite senti que le courant passait entre nous
H5: C'était comme un coup de foudre
F1: J'avais l'impression qu'allais monter au 7eme ciel
H2: Il faudra vous contenter du 1er pour l'instant
F2 arrive
F2: Ah le salaud il va me le payer.... mais où suis je?
S: au purgatoire madame
F2: Je suppose que c'est à cause de mon saut du 6eme étage
S: En effet
F2: A si je trouvais le salaud qui m'a posé un lapin
Elle voit H1
Toi! Je vais te tuer
S: Trop tard
F2: Vous je ne vous ai rien demander.
H1: Ecoute je m'excuse j'ai été gêné par un accident de dernière minute
F2: Et tu n'aurais pas pu prévenir?
H1: Si j'avais pu prévoir que j'allais me faire sauter
H2: Les imprévus de la vie, j'ai donné aussi.
Ça sonne
S: service du purgatoire et de la patience bonjours....Oui d'accord...Ah c'est super je vais leur annoncer la nouvelle.
Elle va voir les âmes
J'ai une très bonne nouvelle St Pierre et Dieu se sont réconciliés les dossiers vont bientôt avancer
S2 rentre en courant
S2: (S1) j'ai une mauvaise nouvelle les dossiers se sont égarés, ils va falloir qu'ils patiente encore un peu
S: Mais à tous les 2 ils peuvent facilement le retrouver non?
S2: Le problème c'est que cela les a remit en colère
S: De vrai gamins. Bon les âmes je crois qu'il faudra attendre encore un peu
H3: Ça a l'air marrant l'organisation chez vous
S: Oui bon je retourne à mon poste
H3: C'est vrai quoi quand on voit comment le ciel est géré ça fait froids dans le dos.
H4: Ne me parlez pas de froid
F3 arrive
F3: Aïe ma tête. Euh qu'est ce que je fous là
S: Vous êtes morte madame.
F3: C'est quoi cette blague. Juste parce que quelqu'un m'est tombé dessus
S: Chute du 6eme étage ça pardonne pas non plus pour celle qui réceptionne
F2: Pardon je ne voulais pas vous entrainer avec moi.
F3: Ça vous arrive souvent de faire le saut de l'ange du 6eme sans regarder s'il y a quelqu'un en dessous?
F2: Je vous avoue que j'avais autre chose dans la tête à ce moment là: ce salaud qui a eu la bonne idée de se faire sauter
F3: C'est parce que votre fiancé a été voire une autre qu'il faut tomber comme ça sur les autres
H1: Ah non je ne l'ai pas trahi j'ai explosé en réparant ma chaudière
F3 Quand on y connait rien on s'abstient
Ça sonne.
S: service du purgatoire et de l'attente bonjours...c'est bon...ah tout de même...bon je vais leur annoncer
Elle va voir les âmes
Bonne nouvelle: vos dossiers ont été retrouvé
S2 rentre en courant
S2 Fait les patienter encore un peu on a un problème informatique
S Mais vous le faites exprès ou quoi
F1 Euh dites c'est pas qu'on est pressé mais on commence à en avoir marre de cette attente
H5 Au moins on est ensemble
F1 Oui mon ange
S Bon désolé je retourne à mon poste
F2 Revenons à nos moutons poseur de lapin
H1 Oh tu ne va pas m'emmerder pendant toute l'éternité, c'était un regrettable accident
F2 mais qu'est ce qui t'es passé par la tête
F3 Par la sienne j'en sais rien mais par la mienne c'est vous madame
F2 c'était un regrettable accident
H6 arrive
H6 oh mortel la déco
S Merci beaucoup; attendez je ne trouve plus votre fiche vous étiez qui?
H6 Monsieur Tombal Pierre fossoyeur. D'ailleurs j'ai du boulot j'ai plusieurs clients qui m'attendent en ce moment: un imbécile qui a fait péter sa chaudière et deux bonne femme qui se sont emboité. Au fait où suis je?
S Ah oui désolé je suis dans le regret de vous dire que vous ne pourrez pas vous occupez de ces clients.
H6 Pourquoi? Il vont se faire incinérer?
S Non en fait vous êtes devenu votre propre client
H6 Ah? J'imaginais pas ça comme çà. Euh je ne me souviens plus: je suis mort comment au fait?
S Attendez. Ah voilà votre dossier: vous avez trébuché sur un cercueil
H6 Euh on ne meurt pas juste en trébuchant
S Sauf quand on atterrit dans un cercueil qu'il se referme qu'on perd connaissance et que son apprenti ne vous voyant pas décide de vous remplacer et s'occupe du cerceuil
H6: Je lui ai pourtant répété cent fois de vérifier le cercueil avant de l'enterrer. Ça lui jouera des tours un jours ah ce tête en l'air.
S bon allez patientez avec les autres.
Il va s'assoir
H6 salut tout le monde je suis désolé mais pour vos enterrement il va falloir attendre un peu
H1 De toute façon on ne fait que ça d'attendre
H6 Oh fait qu'est ce qu'on attend ici?
H4 Que l'administration céleste arrête ses conneries et gère nos dossiers
H6 Attendez je vous reconnais vous: on vous a retrouvé dans un congélo M. L'esquimau qu'on vous a appelé avec mes copains. Faut tout de même être sacrément givré pour aller la dedans: vous aviez le feu au culs?
H3 C'est vrai quoi: vous vous seriez caché dans l'armoire je vous aurais juste étripé et tout le monde était content.
Ça sonne
S: service du purgatoire et des attentes interminables bonjours... Ah seigneurs...oui...ah c'est bon...je vais leur annoncer la bonne nouvelle
S se lève regarde des deux coté pour voir si S2 ne vient pas et va dans la salle d'attente.
Bonne nouvelle vos dossiers ont été traités vous allez tous pouvoir rôtir en enfer.
Avatar du membre
par fan2machiavel
#3473723
J'ai par ailleurs remporté un 1er prix littéraire académiques départemental en prépas (bon pour être honnête j'étais le seul avoir présenté quelque chose [smilie=icon_smile025.gif]). Mais je retrouve plus mon texte.
Avatar du membre
par ultra pink noise
#3477172
Narcisse a perdu son miroir.

Le narcissique veut par tous les moyens imposer sa dictature mentale, ses idées sont meilleures, ses plans, ses desseins, préférables, il est le centre du monde, ou bien, la centralité d’un microcosme régi par les lois du moi-je, toujours en opposition avec un autre narcissique aux idées différentes, entre les deux belligérants belliqueux s’entreposent une cohorte de petites mains voyant en la cause du dément narcissique un rapprochement favorable à sa propre cause, attiré, envouté par le pédant à la position sociale avantageuse, celle des discours ou seuls les microphones subsisteront devant l’unique bouche totalitaire, les autres, bouches bée, écoutent sagement le monologue du sourd, subjugués par la juxtaposition des idéaux, minimalisés médiatiquement pour plus d’impacts, la petite main galope naïvement vers la collaboration gratuite réjouissant le parangon.

Toutes les personnes narcissiques élitistes, mandarinales, oligarchiques, voudront voir leurs idées aboutirent, ou le malheur les atteindra à ne point pouvoir faire fructifier des années de réflexions philosophiques, ou pas, sur la manière de diriger le monde, une nation, une ville, une famille … un chien.
Celui voulant autoritairement faire entendre raison au chien n’aura besoin d’aucun assistant, il pourra seul vaquer à ses délires narcissiques, il ne fera chier que le chien avec ses envies sur la question, par contre, à partir de la famille, le besoin d’avoir des complices devient urgent, il doit communier avec autrui pour augmenter le poids de ses décisions précaires, plus les volontés sont mondialistes, plus les besoins en nombre sont importants, tisser un réseau devient vital, combattre l’opposée une obligation, pour réduire ses capacités, diminuer ses troupes.

Le grand narcissique, globaliste, pour arriver à ses fins, monopolise les médias, qu’il possède pérennisant ainsi sa tranquillité, il assène régulièrement ses directions sous forme de discours, en gros, il fait du bourrage de crâne, répétant inlassablement, lui ou ses amis de farandole, certains concepts pour assoir son hégémonie dictatoriale, l’asservissement commence trop souvent par l’habituel répétition verbale, bouclée par les médias, les artistes, les sportifs, les politiques, les patrons, les financiers, plus ils sont connus, mieux c’est, les représentants lobbyistes, grassement payés pour qu’ils gardent le silence, c’est important de faire taire, la prévoyance financière semble être une solution commune pour garder intacte le groupe solidaire du grand narcisse, qui peut avoir plusieurs origines, il peut être un pion, le jouet visible d’un autre narcisse caché, agitant de l’ombre son pantin, ou bien volontaire pour lui et ses idées, généralement, ils se cachent par peur de perdre, la lose les faits agir sournoisement dans l’optique de garder le contrôle de leur mouvement opaque, même si le pantin tombe, le marionnettiste pourra continuer de fabriquer un autre pantin, une armée de pantin, Gépetto, le sage vieillard artisan orfèvre est en fait un tyran mégalomane narcissique orgueilleux, mais peureux.
par christophe
#3506611
En étant lucide , lire entre les lignes, cela est une l'aventure d'un homme qui raconte une vérité parallèle, ici dans ce monde tout et possible, par contre si je te dis se que tu dois savoir se quai un arlequin marionnettiste qui déguise l'écriture pour produire la réalité, non comme une affabulation, plutôt comme une initiation au savoir qui lui a été confié, je te dirais qu'il faut être plusieurs à transformer cette parralélité en réalité, le livre ouvre l'esprit, mais cela ne va pas plus loin, par contre avec une musique qui et est initié au livre ça prend une conscience, plus une opportunité cela forme une réflexion, et pour finir avec des amis qui comprennent le sens de la vie cela annonce une nouvelle hiérarchie dans l’abyssale tromperie que l'être humain a été trahie.
Avatar du membre
par ultra pink noise
#3514728
A-t-il pris le temps de s’observer dans la glace le narcisse, c’est-à-dire, vous, toi, et toi, et toi aussi, moi, nous tous naviguons dans le narcissisme, moi, j’y flotte avec une voie d’eau sur le côté droit, c’est mon pied qui ressenti le premier la fuite du liquide devenu précieux, depuis, je surnage, je coule, je fais la planche, les yeux tournés vers le ciel, les étoiles, la brume qui les entoure dans un doute inextricable, mes préférences, vont à la planète qui me porte, à ma personne, intellectuellement demandeuse de vrai, d’authentique, de durable, vers mon double féminin, mon manque, ma perte.

Avec un miroir propre, le narcisse aurait vu qu’avec le temps, il s’use, s’appauvri, se corne, se courbe, plisse, ridule, louche, la brume le cerne, il ne lutte presque pas, il éteint la lumière, évite les reflets, il fait semblant de croire, tout va bien, presque bien, il sait, mais il le garde pour lui, feintant de paraitre encore et encore dans le meilleur des mondes, là où la finalité est toujours un rêve peuplé d’illusion, une vie après la mort fantasmée, un athéisme revendiqué à défaut d’être prouvé, le néant cerne l’athée, le doute cerne le croyant, les deux disputent la paternité de la réalité absolue, ils s’étripent fraternellement sans savoir pourquoi nous en sommes arrivé là.

Le reflet de nous avec le temps qui passe reste pourtant, à mes yeux, bleus, une suite de déconvenue physique après une apogée minimaliste inconsciente liée à la jeunesse trépidante des millésimes bandants, la jeunesse est un phare qui camoufle la terne présence des vieux, tombant dans l’oubli de leur famille, sauf, pendant quelques fêtes annuelles réunissant la troupe éparse.
La jeunesse prime dans le monde du narcissique, même si lui, démontre par sa physionomie externe, un certain gout pour la décrépitude, elle est loin l’insouciance, la débilité des jeunes générations, cherchant une voie à suivre, une voix à écouter, pour réussir, à devenir vieux, eux aussi, suivant les pas de leurs parents, plus géniteurs devant l’éternel que guides sympathiques, les parents ont des exigences sur leur progéniture, comme les bons narcissiques qu’ils sont, ils tracent, imposent la direction d’une marmaille rebelle voyant en leurs parents, l’échec qu’il doivent assumer.
par christophe
#3514850
Petit enfant de 6 ans, se promenait seul dans la forêt, et une question vint à lui sur la mort, et là il pleura car il n'avait que 6 ans, puis vint à lui la douceur de la mort qui lui murmurait ce qu'il était et la noirceur du monde qui approuvait le mensonge à la réalité. Petit enfant de 6 ans parcourut une initiation invisible au travers de cette douce voix qui lui enseignait le savoir que nul autre n'aurait compris. Petit enfant de 6 ans, que personne ne remarqua, grandissait pour devenir la mort des damnés.
- "Petit enfant de 6 ans, par toi, la foi religieuse ou tout autre imposture de la foi te guidera pour purifier le monde sur un chemin où l'homme apprivoisa l'homme à devenir un animal obéissant."
Petit enfant de 6 ans grandissait, et devint un homme qui se remarquait par son aura spirituelle. Au fur et à mesure du temps, son regard transformait l'esprit dans l'âme des êtres humains, puis devint la lumière qui ouvrira le réveil de la conscience à la vérité.
Homme devint l'âme de la mort qui portera au monde le baptême du signe de la croix par le miroir de la croix.
Cordialement Raspoutine.
Avatar du membre
par CCC
#3735414
Si je devais résumer le jugement divin, c'est ce regard que je porterai sur le futur de l'humanité.
La prophétie de la stérilité, tuera la vie de l'humanité, patience et rigueur, fait du prédateur, une proie.
Supplier la foi au visage de pénitence, où seul le coeur fait vivre tous les esclaves face à Dieu.
Cachez vous derrière vos ombres ne voyant qu'en bas tout ce n'importe quoi, ceux qui voient sont les prédateurs ultimes.
Ha ha ha.
Avatar du membre
par EUKINI
#3767671
Des textes? des mots?
QB, j'en écris des tonnes, inégaux, farfelus ou incisifs
J'avais commencé ici à en mettre mais comme les textes et mêmes des forums disparaissent sans raison, j'ai cessé d'en mettre un temps.

En voici un, bien sur lié à ce qui nous lie ici sur FOPO. Il est vieux d'environ 4ans, vous étiez donc 4 ans plus jeune... C'est mon copain Horace bien sur... J'en ai une bonne trentaine reçues de lui.
à la réflexion en les relisant, cela ne vieillit pas si mal.. Enfin je trouve...
Quand bien sur, on s'y retrouve :lol: Pas toujours facile pour le béotien qui tombe dessus par hasard.
Bonne lecture d'un autre temps...justement
Horace et la fin des Utopies.

Bonjour mon cousin
Vous me voyez désolé pour ce long silence où je vous ai laissé, mais il me faut vous dire qu’actuellement j’ai peu de temps pour rester derrière mon écritoire.

Ce n’est point que l’encre de Chine me manque, encore moins les idées, vous me connaissez et savez que j’en regorge, mais c’est disons cette lassitude qui parfois m’enveloppe de son linceul, me retenant prisonnier, alors que j’en perdrais le goût de vivre… Cela est de plus en plus fréquent mon cousin et même les douceurs que Madame de Maufrigneuse m’a fait porter céans n’ont pas changé grand chose à cette humeur chagrine qui me colle à la peau.

Il faut dire Mon cousin qu’il n’est de voir ou d’écouter ces étranges machines à parler au loin pour ne point être rassuré. Vous n’êtes pas sans savoir mon cousin que notre nouveau monarque se voit vieillir d’heure en heure. Je le regardais l’autre jour alors qu’il passait dans ces étranges lucarnes où désirent se presser tout ce qui s’imagine mériter l’attention, il apparut derrière une estrade, tassé, le teint gris, la mine sévère sinon grave, annoncer à la piétaille innocente que leurs pensions étaient enfin préservées pour quelque temps et que la réforme continuerait envers et contre tous.

Je l’écoutais parler mon cousin , plus d’emphase, plus de brio ni de lyrisme, juste une implacable volonté d’agir envers et contre tous!

Rappelez vous mon cousin lorsque sa grande argentière a la crinière blanche vint en compagnie de son ministre des finances, (le déplumé précoce) lui présenter l’état des finances du Royaume.
Par le pur des hasards comme le disent ceux qui n'ont point fait leurs lettres, j'étais dans l'antichambre et surpris l'essentiel de leur conversation:

A la lecture du grand livre des comptes (qu’il connaissait d’ailleurs fort bien vu ses fonctions antérieures) il leur répondit:
"Hé bien nous devrons encore emprunter comme toujours afin de pouvoir payer la piétaille attendant la mort, et aussi ces docteurs, qui tels des bonimenteurs de foire, font croire qu’ils sont le salut de l’inéluctable et voilà tout!"

La grande argentière, pour une fois, perdit son ineffable sourire de circonstance…
"Mais Sir, les banques ne veulent plus nous prêter ou alors à des taux frisant l’usure!"

Comment? S’étonna le Monarque, mais c’est MON argent dont ils disposent et j’entends bien leur faire rendre gorge! Que ne les ai- je laissés crever lorsque de là- bas aux Amériques ils ont été s’encanailler dans les tripots de Las-Végas et se sont fait voler tout ce qu’ils avaient dans leurs coffres sans même mon autorisation! Puis sont revenus ici, fauchés comme Job, tendant la main comme des affamés!

-Oui bien sur Sir répondit le déplumé précoce accompagnant la grande Girafe, mais ce n’est plus votre argent vous le savez bien, il s’agit de celui de Bruxelles.

Le monarque s’emportant alors: "Mais enfin, Bruxelles, Bruxelles, mais qui sont ils donc ces petits messieurs qui recommandent et n’ont point mes responsabilités face à la populace perdue?
Ils commencent vraiment à m’énerver ceux-là! "
D’ailleurs c’est où Bruxelles? Dans quelle Belgique? Vous savez bien qu’ils ne peuvent pas se sentir!
L’une parle comme chez nous et mange des gaufres et des frites, l’autre parle un peu comme les teutons et mangent des harengs saur! Ça ne pouvait pas marcher de toute façon!

Voyez Angela, j’ai beau lui faire risette, mettre mon plus beau costume, dès qu’elle aperçoit ma Carlita, elle a sa mine des mauvais jours et ne manque pas une occasion pour m’écraser mes bottillons!

-Mais sire… Osa le déplumé précoce…
-Ho vous, contentez vous de tenir les comptes à jour et de réformer ces pensionnés qui nous ruinent, j’entend déjà assez parler de vous dans les gazettes!
Le déplumé baissa les yeux , la grande Girafe repris son souffle afin de se lancer dans une analyse financière dont elle a toujours eu le secret...

Car figurez vous mon cousin, que la dame en connaît un rayon pour avoir ferraillé à l’épée mainte fois dans les pires bouges du New York BCBG. Ceux où l’on gagne en un mois ce que les ouvriers de Detroit ne gagnent pas dans une année!
"Sire, il nous faut absolument réformer, sinon la ruine et le chaos seront au bout du chemin mais j’ai bien peur que les syndicats…"

Le Monarque n’ écouta pas un mot de plus et la regarda droit dans les yeux:

Ha ces banquiers se veulent Rois? Ces syndicalistes se prennent pour des Empereurs ?
Hé bien vous allez voir ! Je m’en vais les remettre tous à leur place!
J’ai promulgué une loi accroissant le pouvoir des syndicats, mais qu’ils ne s’y trompent pas!
Ils ne gouverneront pas à ma place!

Quant aux banques j’ai là quelques idées pour les faire rentrer dans le rang.
Cependant, une chose après l’autre Madame, occupons nous déjà de rassurer nos créanciers!

Tous ces manants vivent de plus en plus vieux, on ne les portent en terre pas avant 75 ans, que dis-je, j’en connais qui a 85 rêvent encore de me faire de l’ombre!
Que dire des ces Marquises écrivant dans les gazettes, toutes ou presque ont plus de 65 ans et ne passeront l’arme à gauche pas avant 95! Il en faut des sous Madame pour pouvoir payer pensions à tout cela à ne rien faire ou vraiment pas grand chose! Même pas des confitures ,c'est dire...

Je vais donc réformer, il me faut dans l’urgence gagner 2 ans, pour la finance ce sera rassurant.
Il me faut continuer à fermer hôpitaux et dispensaires en surnombre; inutile d’inciter les malades à la moindre alerte, à venir ruiner cette sécurité sociale qui puise dans nos coffres toujours un peu plus chaque jour!

Il faudra aussi que nous parlions sérieusement de cette CMU Madame, je viens de voir dans cette colonne une inflation injustifiée de ses dépenses! Mais chaque chose en son temps.

Aussi, pensez à réformer cette carte vitale au plus vite à présent, il y en a presque autant de fausses que de vraies, sans parler des vrais qui servent a 5 manants a la fois vous savez de quoi je parle tous cousins cousines tous le même prénom pour un même patronyme: il faut que cela cesse, il ne s’agirait pas de copier le laxisme de vos prédécesseurs Madame! Touchez-en quelques mots à ce ministre de la santé qui me semble ne pas trop pendre la mesure du problème.

Décidément je dois tout faire ici!

Et puis il va falloir me changer très vite ces mauvaises habitudes universitaires prises depuis justement ces années 68. J’ai décidé leur autonomie, en retour, j’exige des classements !
Que Paris X, Nanterre, Toulouse le Mirail ou Rennes II défilent en tête de cortèges dans nos rues m’indiffère, elles sont toutes dans les dernières du classement des universités. Les gosses qui sortent de ces machins de toute façon ne trouveront aucun job découlant de leurs prétentions!
Ce sont les gagnants qui m’intéressent, car ce sont eux DEMAIN, qui assureront notre prospérité!

Mon cousin, vous l’auriez vu debout, derrière son bureau et tout rouge de colère ...
Il a ajouté:

Je vais faire passer ces indispensables réformes, ce ne sera que le début d’une vaste remise en question et pour tous, d’avantages acquits en d’autres temps et définitivement disparus!

Il peuvent me bloquer gares, ports et terminaux d’huile lampante, je ne plierai pas bien au contraire!
Je suis le dos au mur je ne puis que me battre! Mort aux Kons!

Le déplumé précoce et la grande Girafe se levèrent à l’invite du Monarque qui lui souffla à l’oreille, grimpé sur la pointe des pieds… N’oubliez pas de rassurer la finance, sans elle tout est perdu, ils vont se sauver chez Angela et je n’aurai plus que des gueux en fin de vie et des parasites à gérer. Je compte sur vous ma chère.

Vous comprendrez mon cousin que je restais là dans ma cachette sans dire un mot!
Je n’aime point ces temps d’orage chaotique, mais ce qui est sur, c’est que tous ces vieux machins sexagénaires peuvent rêver de leur jeunesse et de ces années 68 de l’autre siècle, je crains fort qu’ils ne reverront plus JAMAIS pareille chienlit!
Ce n’est pas sous tous les règnes qu’on se prend 2 mois de vacances avant l’heure!
La trique à présent est de rigueur et la rigueur indispensable.

C’est pourquoi mon cousin, je n’ai point trop le temps de vous écrire, même si ce jour j’ai fait exception, les temps sont d’une rudesse pire que cet hiver précoce et si quelque répit persiste, ce ne sera demain que pour sans nul doute sentir souffler ce vent glacial des pires tempêtes hivernales, nous laissant transis de froid face à nos énergies renouvelables utopiques que la grande argentière effarée en découvrant la réalité refuse à présent de financer.

Les temps changent mon cousin, celui des illusions s’envole au vent mauvais, celui des désillusions est arrivé. On ne parle plus dans les salons dorés que de ré-industrialisation et gageons que pour Noël les petits d’hommes du 16 ème vont découvrir au pied de l’arbre de Noël un Mécano, afin de susciter chez eux l’envie de se rentre utile afin de ne pas vivre comme Papa, en simple parasite ruinant en fait le système!

Au plaisir de vous lire mon cousin
Horace
par Ambrosia
#3774572
Salut a tous


y'a - t-il des fans d'alexandrins , d'octosyllabes ou de mille pattes dans le coin ? J'aime bien écrire des ballades pour les grands nenfants sur la fin du monde , la religion , l'enfer , ect................... des trucs joyeux quoi , piochés ici ou la dans les diverses Ecritures .
Délicieux rivages

Une ombre qui arpente les flots du Rubicon .
Les souvenirs s’accrochent sur le sein de ma mére .
Est-ce une traversée ou bien une Ascension ?
Vivifiante chaleur dit adieu a ma chair .
Cortége de soupirs accompagne le guide ,
quand je léve les yeux en quête de clarté
Il me dit , ricanant « Oublies donc la bible
Et voguons sur la mer , fleuve de tes péchés «
La peur m’envahit , tétanisé sur place
Je prie pour un recours , pour une ultime grâce
Silence paralysant , celui des cathédrales .
Dieu restera muet , une vraie pierre tombale .
Nulle issue , ni sortie pour éviter le drame ,
Déja les vagues lechent le baiser d’une rame .
par Ambrosia
#3775707
Le refrain

L’antique charlatan dévoila ses desseins ,
Une O.P.A. brutale envers la Création .
Au milieu de la foule entonna le refrain ,
Cet écho éternel rythme son obsession .
Des hurlements de haine , de la bossa nova .
Lente chorégraphie pour son couronnement .
Sous les cris de fureur enchaîna quelques pas .
Ton emprise est totale , tu peux danser Satan .
Les cantiques s’unissent dans un odieux concert .
Vibrant hymne a ta gloire et non celle de Dieu .
Ce blasphéme sonore , le choeur de ton Enfer ?
Maudit acapella que ce « Crucifiez le « .
par Ambrosia
#3778287
Land of God
Il est proche le temps , celui des derniers jours

Solidaire dans l’errance , toi le peuple égaré

Revenu sur la terre de tes premiers amours

Aux sources de ton cœur te revoilà gréffé

Et la haut dans le ciel , ce compte a rebours

L’ horloge résonne les pleurs d’un sacrifié

Survol de ton histoire , ce chaotique parcours

Intronise les menaces jadis prophétisées

Odeur de fin du monde sur un feu oriental

Nuit opaque qu’incendit ta banniére étoilée

Juge convenablement ton role initial

Utilise les yeux de tes péres premiers

Dé(i)cide en ton ame ta solution finale

Au loin toujours résonne l’appel du crucifié
Avatar du membre
par Sangtriste
#3778295
Beau sujet, le fin du monde, mais attristant!
Attristant car le jour de la fin du monde, certains prendront des photos!!!
par Anonyme001
#3791672
Dieu: le dimanche c'est mon jour!
Yahvé: bah, le mien ce sera le samedi!
Allah: le mien ce sera le vendredi, nardinomouk!

Dieu: il faudra que mes ouailles mangent du poisson tous les vendredis!
Allah: Ah ouais? Ben les miennes ne devront jamais manger de porc de toute leur vie!
Yahvé: les miennes non plus, comme ça je crame Allah en lui imposant une règle commune.

Allah: ils devront faire 5 prières par jour pour ne pas m'oublier!
Yahvé: ils n'auront pas le droit de travailler ni de toucher un interrupteur quand l'électricité aura été inventée pendant 24 heures par semaine!
Dieu: je leur demanderai d'être raisonnables sur la bouffe un mois par an, de ne pas mettre de capotes (quand elles auront été inventées) et de se sentir coupables tout le temps et d'aller se confesser pour être pardonnés!

Yahvé: dans 2000 ans y a des petits joueurs nommés Orange, Bouygues Télécom et SFR qui vont se faire des procès pour concurrence déloyale. Comment on peut faire pour éviter ça?
Allah: on pourrait écrire des "Livres" qui représentent nos "vérités"
Dieu: très bien. Et ils se massacreront en croyant que nous existons...

Sur ce, ça fait une éternité que les compères picolent ensemble en oubliant ce qu'ils ont créé. Et comme internet à été créé il y a un instant (à l'échelle de l'Histoire humaine), des pauvres âmes en débattent.
Avatar du membre
par CCC
#3792747
Avoir l'esprit de grandeur pour son Pays, ne fait pas de soi un mégalomane ou même un fou.
La politique, ou simplement l'élu ne regarde pas la vie citoyenne dans le bon sens, cela a marché pendant un temps, aujourd'hui la Citoyenneté va déposséder l'élu de son pouvoir en reprenant les rennes de son Pays par l'autorité publique.
Ne vous inquiétez pas ce programme redimensionne un avenir concret et matériel, financement et tant d'autres choses.
Un programme de société avec structure, infrastructure, financement, planning, et chemiser le destin d'un peuple à vivre heureux, ce que vous ne voulez, chers élus.

Une réponse pour la pensée politicienne : un simple Citoyen va vous démontrer que l'autorité publique que vous avez cherché à isoler, va reprendre ces institutions en désolidarisant les pouvoirs en place par la destitution Référendaire, vous comprenez par le peuple.
Que de signatures faut-il pour accéder à cette compétition de charlatans en col blanc, mais je vais vous dire que ce cadenas de lois qui a été mit en place pour que le citoyen pauvre ne puisse accéder au pouvoir sera détruit lorsque les 777 signatures seront validées.


Je n'ai aucun complexe à vous parler en tant que citoyen à vous chers élus car vous n'êtes à mes yeux que des orgueuilleux vaniteux, sans honneur ni estime, des apprentis sorciers qui ont voulu jouer à être dieu, en promulguant des lois absurdes qui ne provoquent que pagaille et désorganisation sociale.


Lors d'une élection présidentielle, vous, chers leaders politiques vous paraderez, prétendant que vos idées sont les meilleures alors que vous ne ferez ni plus ni moins que d'accentuer la misère, l'esclavage, le pessimisme et tant d'autres fractures sociétales. Moi, je proposerai une société dans laquelle nous avons tous notre place, un programme qui sera pour les citoyens la nouvelle constitution des droits de l'homme et ses nouvelles règles. Si cela convient, lors de cette élection vous signerez par vos voies le premier référendum de l'autorité publique.
Chers élus, aucune de vos stratégies ne pourrai contrecarrer l'évolution d'un pays en devenir (LE COMMENCEMENT).
Avatar du membre
par CCC
#3794073
Réfléchir à une société dans le moindre détail pour la vie citoyenne.
La société dans laquelle vous devez vivre, sera pour vous une évolution matérielle et spirituelle.
Cette société commencera par la France, puis sa Justice se passera en Bretagne.
Cette simple phrase sera détaillée par un programme sociétal citoyen avec l'organisation financière et toutes répercutions citoyenne.
Il n'y aura que 5 départements sans toucher à aucune région et sans bouleversements des cultures régionales

Toute vérité cachée aux citoyens sera divulguée lors de l'élection nationale et mise sous l'autorité publique de la nation et remise sous le pouvoir exécutif D'un Homme
Toute une société qui va se lever pour commencer à bâtir l'avenir.
Combien le peuple aura voulu un Roi, quand un président voulu un peuple.
Quand tu lèveras ton peuple à bâtir l'avenir, le président fuira ton regard Souverain d'un peuple qui aura voulu le mettre à genoux.
Avatar du membre
par CCC
#3882678
Vin-100 a écrit :Quelques uns de nos billets d'humeur si vous voulez. http://www.blogactualite.org/search/lab ... d%27humeur
N'hésitez pas à commenter et dire ce que vous en pensez.



Transformation

La Famille Le Pen, de père en fille a un secret sur l'ascendance et sa propre descendance, pour comprendre le tortionnaire d'Algérie, le secret du repas du Rat Détérer et partager entre groupe armée révéleras le véritable nom de Le Pen, qui n'est que pour l'histoire l'usurpation d'un nom.
Fille que vous n'avez voulue, que pour l'addoption d'une dynastie, révélé au grand jour la supercherie du faux mariage aux deux filles qui ne sont pas tienne.
Le respect de la charité, a fait de toi cher ... père pour tes filles, qui en réalité ne sont pas de toi.
Les secrets cachés seront transmis au premier qui sera à l'arrivée.
Piégé sur la terre d'Algérie en compagnie d'un Ami, ce piètre repas qui n'est qu'autres qu'un rat crevé, qui sera dégusté pour seller cette amitié, mais au regard de cette peur de trahison, la dénonciation le fera tomber raide mort par honte de cette révélation.
Voyant cette triste mascarade, le troisième homme prit l'information et le transmis au premier de ces petits enfants, pour qu'un beau jour Le Pen voient son véritable nom au non de cette grande manipulation

Fille aux faux mariages verra pour lui le confort d'une belle vie, inadéquate au rôle de mari et de père, car l'homme ambitieux du confort matériel, n'est qu'un homme aimant les hommes.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 65
Ligue 1 2014-2015

Je sais bien que Rome ne s'est pas faite en un jou[…]

Et comme d'hab ... mais qu'est ce qu'ils sont CONS[…]

Il faut vraiment ne pas connaître cela pour[…]

Les califes n'ont ils pas été une ba[…]