Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de culture, d'art, de littérature, ... etc.

Modérateur : Équipe de modération

par Courtial
#4567539
Moi, je suis d'accord avec tout ça, mais quel rapport avec Malraux ?
Dans la dernière période, il n'avait que deux passions : les cuites au Champagne et la coke.
Parlons donc biturage champenois et cocaïne, gros pétards, gros shoots, et pas de géopolitique, s'il vous plaît.
Avatar du membre
par cemab
#4567578
Courtial a écrit :
02 déc. 2018, 22:20
cemab a écrit :
02 déc. 2018, 20:32
On reconnait le gars qui a souffert dans les fameux doubles-ronds-points [smilie=icon_smile033.gif]

Magnifique invention au demeurant, qui vaut n'importe quel certificat de naonedisation [smilie=icon_smile040.gif]
Je pige pas, à moins que tu ne fasses de l'humour au 6ème degré. Cette invention (magnifique !) est une calamité et nous pourrit quotidiennement.
Sur le terrain, bien qu'il y ait un rond-point tous les 100 mètres, personne ne comprend comment ça fonctionne.
Dans mon bled, par exemple, ils n'ont pas compris qu'il faut utiliser les deux voies, quand il y en a deux, pour rejoindre le rond-point. Ils sont tous à droite. Sur la voie de gauche, il n'y a personne, évidemment je la prends et je double 50 bagnoles, je ne suis pas Nantais, donc je ne fais pas de doigt d'honneur, je ne klaxonne pas (il n'y a personne, de toute façon), je me contente de rouler. Mais ils te foutent 500 mètres de blocage par ce qu'ils ne veulent pas aller sur la file de gauche. Alors que ça ne les engage pas politiquement, tu noteras, aller sur la file de gauche n'est pas nécessairement une profession de foi marxiste et n'oblige pas à voter Mélenchon.
Ca fait partie des choses qui me manquent depuis que j'ai quitté le secteur : la conduite parisienne. Y a un trou de souris quelque part ou tu peux te glisser, tu t'y mets, y a un garage improbable, mais ça peut rentrer, tu rentres. Un Nantais veut te faire un truc un peu poussif, tu le niques.
C'est de l'humour évidemment, ce non-sens logique est une insulte à l'intelligence, mais je les naonede, parce que je crois que c'est à Nantes qu'a été inauguré le premier double rond-point.

Mais j'ai pas remarqué qu'on était plus excité qu'ailleurs [smilie=icon_smile034.gif]
Avatar du membre
par france2100
#4567879
Plariste le Revanite a écrit :
03 déc. 2018, 00:02
Si c'est le programme de mon parti, il n'y a pas ça marqué dessus
Si, si, le PRCF, qui propose :
* Droit de vote pour les immigrés.
* Régularisation de tous les immigrés illégaux.
* Arrêt des mesures "vexatoires" contre les immigrés et la lutte conre l'immigration illégale.
* Poursuite de la politique actuelle : immigration de travail interdite sauf dans les secteurs en pénurie de main d'oeuvre (une tartufferie quand on propose de laisser faire les illégaux).

Bref, votre parti est une belle bande de traîtres francophobes et islamistes partageant la même idéologie universalite et francophobe que vous, Macron, Juppé et Ruffin. Par rapport à eux votre parti réussit même à être encore plus laxiste et francophobe.
Ce n’est pas mes choix
Bien sûr que si puisque vous ne voulez pas lutter contre les immigrés. Donc vous êtes pour que la France devienne un pays africain, arabe et musulman.
Oui leur méthode de domination a des contradictions. C'est justement pour ça qu’elle s'effrite !
C'est surtout que vous voyez leur influence même là où elle n'est pas.
Il faudrait que tu comprennent que les grandes multi-nationales américaines, en ont rien a barré des U.S.A
Dabord les multinationales n'en ont rien à foutre des plans sur un siècle ! La plupart des patrons se foutent de ce qui se passera dans cinq ans car ils ne seront plus là. Alors épargne-lmoi vos grandes théories conspirationnistes sur la façon dont le capital veut remodeler le monde car c'est très mal connaître les capitalistes.

Ensuite le gouvernement américain et les multinationales américaines sont des entités différentes. Leurs intérêts peuvent parfois s'entremêler mais c'est faire une grossière erreur de lecture que d'y voir une équivalence. EN témoignent les brusques différences de politiques entre deux gouvernements américains.

Enfin il ne serait certainement pas dans l'intérêts des multinationales US de voir apparaître un marché européen unifié sur le plan politique, culturel et linguistique car cela deviendrait un creuset de concurrents importants.
#4567892
france2100 a écrit :C'est surtout que vous voyez leur influence même là où elle n'est pas.
Les américains il y a quelques année avaient envoyé un de leur diplomate foutre des gifles à je en sais plus quel homme politique Allemand handicapé, alors qu'il était en vacances dans sa stations balnéaire privée, pour lui faire part qu'il ne faisait pas assez d'efforts pour sauvegarder l'euro.

Pour le reste je répèterai ce que j'ai dis sur les contradiction, et j'aimerai rajouter qu'il existe bel et bien un inconscient de classe très opressif dans la classe dominantes qui a plus l'habitude d'être organisé etc etc etc... Je vous avouerai que je ne maîtrise pas bien ce sujet, mais clouscard qui maitrisait ce sujet était capable de prédire l'avenir, sans passer par aucune boule de cristal, la classe dominante est la première victime de l'inconscient généré par l'idéologie dominante.

Aussi, tant que l’Europe parlera anglais la domination des U.S sera garantie.
france2100 a écrit :Si, si, le PRCF, qui propose :
Je soutiens le PRCF de loin. Je suis pas au PRCF à cause de leur programme.
Modifié en dernier par Plariste le Revanite le 03 déc. 2018, 19:20, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par france2100
#4568057
Plariste le Revanite a écrit :
03 déc. 2018, 18:18
Les américains il y a quelques année avaient envoyé un de leur diplomate foutre des gifles à je en sais plus quel homme politique Allemand handicapé, alors qu'il était en vacances dans sa stations balnéaire privée, pour lui faire part qu'il ne faisait pas assez d'efforts pour sauvegarder l'euro.
Parce que la crise de l'euro due était en train de renvoyer l'économie mondiale dans la crise.

C'est donc le monde entier, et pas seulement les USA, qui ont fait pression sur l'euro. Tout ça s'est conclu un soir à Cannes, où Merkel a explosé en larmes devant les 19 autres dirigeants du G20 qui la travaillaient au corps depuis plusieurs heures.
Pour le reste je répèterai ce que j'ai dis sur les contradiction, et j'aimerai rajouter qu'il existe bel et bien un inconscient de classe très opressif dans la classe dominantes qui a plus l'habitude d'être organisé etc etc etc...
Oui, la classse dominante, les 30% les plus aisés, la vôtre, celle qui forme la colonne vertébrale de la gauche.

Je confirme que cela se voit très bien dans les positions politiques des 30% : écologie punitive contre le peuple, immigration contre le peuple, unification européenne contre le peuple, mépris généralisé, etc.

Il y a une pulsion de contrôle et de destruction à l'égard du peuple et de la nation par les franges aisées, qui votent très majoritairement à gauche (une fois ôté l'effet générationnel). Parce qu'elles se convainquent ainsi d'être supérieurs ?

Todd parle à propos du vote Macron d'un racisme de classe : tout comme les gauchistes attribuent (incorrectement dans leur cas) le refus de se faire coloniser à une rancoeur des couches populaires en voie de déclassement, il attribue le vote Macron à une haine des couches populaires par les couches bourgeoises en voie de déclassement (professions intellectuelles & co).
Aussi, tant que l’Europe parlera anglais la domination des U.S sera garantie.
L'UK ne domine pas les Etats-Unis.

Mais le fait est que les sphères linguistiques facilitent l'emprise idéologique, voilà pourquoi il faut être prudent avec la francophonie et limiter le rôle du français en Afrique à celui de langue étrangère. Sans quoi demain ils seront les premiers producteurs de contenu francophone et ils nous assimileront à leur folie.
#4568098
france2100 a écrit :écologie punitive contre le peuple
Je suis contre l'escrologie.
france2100 a écrit : immigration contre le peuple
Mes stratégies sont plus cohérentes ! Je comprends que l'être humain peut-être aussi une marchandise, les imigrés deviennent comme nous de plus en plus des prolétaires apatrides.

Prolétaires de tous les pays unissez-vous n'a jamais été aussi actuel.
france2100 a écrit :unification européenne contre le peuple
Ce qui différencie le PRCF du PCf c'ets justement les 4 sorties, ça au moins ils l'ont changé, ou du moins conservé.
france2100 a écrit :Il y a une pulsion de contrôle et de destruction à l'égard du peuple et de la nation par les franges aisées,
On est pour les scops et les organisation socialistes et anti capitalistes indépendantes de l'état.

Dans mon cas personnelle, je me fait pas d'illusion, décolloniser les esprit ne se fera pas que dans la douceur.

Allez tient ! On va faire un jeu marrant, et ironique. Essayez de prouve à moi un type de gauche marxiste, que la laïcité est possible, et qu'une politique cohérente peut exister sans idéologie dominante. Je serais très heureux si vous seriez capable de me prouver que j'ai tords....

(Techniquement la ligne à suivre c'est séparation de l'idéologie dominante et de l'état, je considère que c'est impossible...)
france2100 a écrit :Mais le fait est que les sphères linguistiques facilitent l'emprise idéologique, voilà pourquoi il faut être prudent avec la francophonie et limiter le rôle du français en Afrique à celui de langue étrangère. Sans quoi demain ils seront les premiers producteurs de contenu francophone et ils nous assimileront à leur folie.
le Sénégal sera le premier pays fracophone du monde que tu le veuille ou non ! Mais ça reste qu'une lingua Franca. Il s'agit d'une bataille impérialiste sur le monopole de la culture. Lisez Philippe Urfalino.

La plsu part des communistes marxistes, seraient : Holàlàlà il ne faut plus de ça. Ou en mode il faut faire uen rvéolution culturelle comme en Chine...
Avatar du membre
par france2100
#4568419
Plariste le Revanite a écrit :
04 déc. 2018, 00:40
Mes stratégies sont plus cohérentes !
Un drapeau blanc n'est pas un stratégie. Vous prônez la colonisation de la France, sa destruction.
Je suis contre l'escrologie.
N'étiez-vous pas favorables aux taxes sur le carburant ? Refusez-vous encore d'assumer vos idées ?
On est pour les scops et les organisation socialistes et anti capitalistes indépendantes de l'état.
Vous déviez encore une fois vers le terrain économique, parce que c'est le seul terrain politique que vous considérez comme légitime. Et pourtant vos vos propositions sont absurdes et ne feraient qu'appauvrir les masses, comme ce fut le cas chaque fois qu'elles furent mises en oeuvre.

Or notre discussion ne portait pas sur le terrain économique. Elle portait sur la domination des franges aisées (les 30%) dont vous et les cocos faîtes partie, sur vos idée de classe comme l'immigration, le progressisme, la supériorité des diplômés et leur domination légitime, etc.
Essayez de prouve à moi un type de gauche marxiste, que la laïcité est possible, et qu'une politique cohérente peut exister sans idéologie dominante.
Je ne vois pas ce que veut dire "prouver que la laïcité est possible".

En revanche il est certain que toute politique est assise sur des choix moraux nécessairement arbitraires, qu'ils forment ou non une idéologie (pas toujours).

Je n'aurais bien sûr rien à reprocher à la classe dominante si elle appliquait mes valeurs, dont la démocratie directe assise sur le seul peuple français est du nombre. Tout comme les gilets jaunes ne seraient pas dans la rue si leurs intérêts étaient servis. Je suis en guerre contre vous et Macron.
le Sénégal sera le premier pays fracophone du monde que tu le veuille ou non !
Seul un tiers de la population sénégalaise a pour langue maternelle le Français, et à peine davantage que cela savent l'écrire. (source)

On peut donc espérer que le Wolof finisse pas y devenir la langue maternelle nationale, et que le français ne soit qu'une lingua franca internationale, une situation qui ne nous menacerait pas - au contraire.

Une politique anti-africaine nous aiderait à faire reculer le statut du français en Afrique.
Il s'agit d'une bataille impérialiste sur le monopole de la culture. Lisez Philippe Urfalino.
Vous ne comprenez pas que l'influence joue dans les deux sens. Ce sont les USA qui dominent aujourd'hui l'UK.

Encore une fois prenons exemple sur le Japon qui a su développer une culture rayonnante via une relative isolation.
#4568459
france2100 a écrit : N'étiez-vous pas favorables aux taxes sur le carburant ? Refusez-vous encore d'assumer vos idées ?
Qu'est-ce qu'on s'en branle?

C'est une goutte d'eau qui a fait débordé le vase ! Et puis c'est pas s'il y avait des choses à faire niveau des assurances pour nos bagnoles....
france2100 a écrit : Or notre discussion ne portait pas sur le terrain économique. Elle portait sur la domination des franges aisées (les 30%) dont vous et les cocos faîtes partie, sur vos idée de classe comme l'immigration, le progressisme, la supériorité des diplômés et leur domination légitime, etc.

Je peux vous garantir, qu'après 45 si les communistes avaient eu plsu de marge, et qu'on avait pas tenté de dépolitiser les Français, une conscience de classe se serait naturellement construite !

Or il se trouve que privée de guide et de parti avantgardiste, le salariat/prolétariat (qui avec l’immigration massive et l'esclavage devient de plus en plus le prolétariat apatride de l'époque de marx) s'est retrouvé avec pour guide l'idéologie de la classe dominante, et vous êtes un bel exemple de ce phénomène !

Vous ignorez simplement que tout l’enjeu de l'assimilation culturelle (pas au sens assimiler des étrangers, mais faire assimiler au pauvre la culture bourgeoisie, ont parle de cette fumisterie pour laquelle les cocos des années 70-90 sont tombé), a été d'endiguer l'éducation populaire et apolitiser les gens.
Ce n'est que dans les année 90 avec la désinsertion sociale que les masques tombent, et c'est là qu'arrive le début du mensonge démographique, et qu'on va aider les pauvres jeunes à être moins jeunes, les pauvres femmes à être moins femmes, les pauvres vieux à être moins vieux, et le blabhblah sur les minorités en s'attaquant toujours aux symptômes et jamais aux causes.

Vous reprocher aux cocos Français de ne plus supporter la CULture. Bien qu'on supporte toujours rhimbaud etc etc... En faîtes vous nous reprochez d'être sorti du piège à con.
france2100 a écrit :Je ne vois pas ce que veut dire "prouver que la laïcité est possible".
On peut toujours comparer l'idéologie dominante à une religion, marx le fait très bien dans sa critique du capital.
france2100 a écrit : En revanche il est certain que toute politique est assise sur des choix moraux nécessairement arbitraires, qu'ils forment ou non une idéologie (pas toujours).
Je vous rejoindrais sur le faîte qu'une analyse de la situation, même la plus scientifique et précise possible ne permet pas de faire politique, mais des choix moraux nécessairement arbitraires?

Moi personnellement j'essaye de mettre en place une théorie permettant d'appliquer les principes de Paul Ricoeur à la situation actuelle.

« Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vue d’arriver à un arbitrage. »

Donc c'est un peu plus balèze que juste voter au pif. Il est pour moi possible (la majeur partie du temps) de surmonter des contradictions, et c'est ce qu'on devrait faire en permanence.

Pour moi il y a aussi une notion d'acquis, on dépasse le féodalisme, l'esclavage etc etc etc tout ça c'est mort. A partir du moment où on a la démocratie, sauf cas urgent, on ne va pas restaurer des formes plus autocratiques de pouvoir.
(Le problème de cette logique révolutionnaire c'est évidement qu'il y a une contre révolution souvent très violente qui impose des conditions extrêmes)
Et tout ce qui est en dehors de cette vision finaliste, n'est qu'adaptation aux circonstances, et peut donc être rediscuté après une courte période de mise en application.

Car si on part du postulat que la meilleur politique c'est celle qui sur le court et moyen terme, aboutit au meilleur résultat pour le plus grand nombre. Il est bien évidement logique que la démocratie est le meilleur choix (en partant de la réalité que les tyrans éclairés ça ne court pas les rues), et certaines formes de gouvernement, voir organisation sont plus démocratiques que d'autres, et si l'organisation du travail influe sur les rapports sociaux, dont le caractère démocratique d'une société, il va de soi que certaines méthodes de gouvernement et d'organisation de l'économie sont préférable à d'autres pour être plus clair précis et "subjectif" même si je pense que c'est très objectif, le socialisme est pour moi comme le capitalisme, une meilleur forme d'organisation économique que le féodalisme (où ce qu'il en restait dans l'ancien régime), qui offre la possibilité de constructions sociales plsu démocratiques, et il en va de même pour le socialisme.

Pour moi il est tout simplement évident que si nius voulons plus de démocratie, nous devons nous diriger vers le socialisme.

france2100 a écrit :Ce sont les USA qui dominent aujourd'hui l'UK.
Évidement... Pourquoi ça serait l'inverse? Ce que je dis, c'est que le capitalisme mondialisé à intérêt à mettre en concurrence le capital fixe basé directement sur l'échelle nationale. Les U.S.A ont un capital fixe aussi de leur côté....
Avatar du membre
par france2100
#4568622
Plariste le Revanite a écrit :
04 déc. 2018, 18:14
Qu'est-ce qu'on s'en branle?
Cela nous montre simplement un sujet de plus sur lequel vous et le reste de la gauche êtes d'accord avec Macron et contre le peuple.

Et ce n'est pas simplement une goutte d'eau anecdotique : c'est révélateur d'une approche de l'écologie fondée sur le recroquevillement obscurantiste et misanthrope des standards de vie plutôt que sur un épurement scientifique et humaniste des modes de production.
Je peux vous garantir, qu'après 45 si les communistes avaient eu plsu de marge, et qu'on avait pas tenté de dépolitiser les Français, une conscience de classe se serait naturellement construite !
Mais il y a eu une conscience de classe ! Et puis ensuite vous, bourgeois, vous êtes approprié la gauche, vous l'avez détourné au profit de vos idées, et vous en avez fait une arme contre le peuple. Et ainsi la gauche devint le fer de lance de l'immigration, des entités supra-nationales, des taxes contre les voitures, etc.

Vous avez volé 1789, vous avez volé 1848, vous avez volé 1968, vous avez tout volé.

Et ne confondez surtout pas les scores du PC avec le marqueur d'une conscience de classe : le PC était le parti de l'URSS et présentait un programme inquiétant auxquels bien peu croyaient, quelle que soit leuir conscience de classe.
Or il se trouve que privée de guide et de parti avantgardiste, le salariat/prolétariat
De guide ?! Pfff ! Le peuple n'a pas besoin de guides (surtout aveugles !), il a besoin de porte-paroles.
Vous ignorez simplement que tout l’enjeu de l'assimilation culturelle (pas au sens assimiler des étrangers, mais faire assimiler au pauvre la culture bourgeoisie, ont parle de cette fumisterie pour laquelle les cocos des années 70-90 sont tombé), a été d'endiguer l'éducation populaire et apolitiser les gens.
Tout au contraire, les plus éduqués sont les plus endoctrinés.

Il n'y a pas de meilleur machine à endoctrinement que l'éducation et les médias pour public éduqué. La preuve : c'est ainsi que je fus endoctriné - avant de m'en libérer plus tard. Les moins éduqués croient à bien moins de fadaises : il existe une certaine forme de sagesse populaire, sans verser pour autant dans un romantisme déplacé.


Alors est-ce à dire qu'il faut se priver d'éducation ? Non, bien sûr, et certaines formes d'assimilation culturelle sont en fait désirables (le peuple aspire à être éduqué) et de toute façon indispensables si l'on veut un brassage social.

Mais il faut assurément faire du ménage dans l'éducation nationale, la dépolitiser, renvoyer les gourous progressistes de l'université, et nettoyer les écruies d'Augias de l'audiovisuel public.
france2100 a écrit :On peut toujours comparer l'idéologie dominante à une religion, marx le fait très bien dans sa critique du capital.
Dans ce sens il est évident que toute action gouvernemenale sera toujours partisane, d'où l'importance de la démocratie directe.

Vous voulez remplacer ces élites par les vôtres, je veux que le peuple puisse court-circuiter l'élite quelle qu'elle soit.
mais des choix moraux nécessairement arbitraires?
Les choix moraux sont les axiomes des systèmes philosophiques : essayez de les justifier par la raison et vous devrez vous appuyer sur un autre axiome moral.

Tout choix moral est donc arbitraire dans la perspective de la raison. Encore que certains de ces choix sont plus ou moins naturels au regard des déterminants biologiques et physiques.
« Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vue d’arriver à un arbitrage. »
Peu importe que l'on soit entendu ou non : au moment de la décision il y aura toujours autant de mécontents. La mise en place d'un protocole de débat n'est qu'un écran de fumée des élites libérales (Ricoeur, habermas, etc) pour faire passer la pillule de la tyrannie de la majorité.

Ma réponse est de faire de la majorité la tyrannie à favoriser.
Donc c'est un peu plus balèze que juste voter au pif. Il est pour moi possible (la majeur partie du temps) de surmonter des contradictions, et c'est ce qu'on devrait faire en permanence.
La France ne peut pas être à la fois française et à la fois musulmane. Le système fiscal ne peut pas à la fois favoriser les plus pauvres et les plus riches. Le carburant ne peut pas être à la fois taxé et pas taxé.

Les contradictions ne peuvent pas être surmontées. Au mieux vous pouvez privilégier des compromis, qui mécontenteront tout le monde, et iront curieusement toujours dans le sens des élites.

Ma réponse est la tyrannie de la majorité.
Il est bien évidement logique que la démocratie est le meilleur choix (en partant de la réalité que les tyrans éclairés ça ne court pas les rues) (...) le socialisme offre la possibilité de constructions sociales plsu démocratiques
Le socialisme ne peut lui aussi fonctionner qu'avec des tyrans éclairés.

En effet les êtres humains recherchent leurs intérêts propres. Donc en laissant le pouvoir d'initiative au niveau local, vous aboutirez à la même situation qu'aujourd'hui avec des entreprises défendant exclusivement des intérets particuliers sur le dos de leurs clients et fournisseurs, comme nos entreprises publiques.

La seule façon d'avoir une économie morale serait donc de retirer le pouvoir de ces êtres humains égoïstes pour le confier à un tyran éclairé omniscient. Ce que les soviétiques tentèrent de faire, avec les résultats casttrophiques que nous connaissons.

Peut-être choisirez-vous la concurrence comme solution. Mais alors quel avantage ? A nouveau vous aurez le chômage, la course à la productivité, les externalités environnementales, etc.

Vous me direz peut-être qu'avec votre système au moins les employés seront les patrons. Sauf qu'ils ne veulent pas l'être parce que c'est un boulot à plein temps qui ne les intéresse pas. Chacun veut se concentrer sur ce qu'il sait faire, avec du changement de temps en temps. Et passer le moin de temps possible au boulot et se la couler douce, choses qui sont mutuellement incompatibles pour l'intérêt général.

D'aillerus beaucoup d'employés n'aiment pas les entreprises horizontales : trop de politique. Et puis franchement de l'intérieur on ne voit pas trop la différence au quotidien entre une entreprise coopérative de grande taille et une entreprise normale. Dans tous les cas la hiérarchie est lointaine.

Enfin quant au pouvoir d'achat, il baissera parce que votre système sera inefficace : qui se cassera le dos à bâtir des entreprises s'il n'y a rien à en tier ? Pourquoi prendre des risques pour innover puisque l'on n'a rien à en tirer ?
Évidement... Pourquoi ça serait l'inverse? Ce que je dis, c'est que le capitalisme mondialisé à intérêt à mettre en concurrence le capital fixe basé directement sur l'échelle nationale. Les U.S.A ont un capital fixe aussi de leur côté....
Nous parlons de culture : je vous disais que les USA avaient fini par dominer culturellement l'UK. C'est le risque que nous courons si le statut du français progresse en Afrique.


PS : à propos de Trump vous choisissez d'y voir un soutient à la construction européenne, ce qui est aberrant puisque Trump encourage ici l'UK à mettre encore plus de distance avec l'UE pour faire commerce avec les USA. Encore une fois vous voyez ce que vous voulez voir.
#4568713
france2100 a écrit : Et ce n'est pas simplement une goutte d'eau anecdotique : c'est révélateur d'une approche de l'écologie fondée sur le recroquevillement obscurantiste et misanthrope des standards de vie plutôt que sur un épurement scientifique et humaniste des modes de production.
Moi ça m'arrange que Maccron maintient la taxe, ça va péter, la taxe ça juste été comme le prix du pain à la révolution, c'est une goutte d'eau qui fait déborder le vase !

Beaucoup de GJ sont là pour d'autre motif que la taxe. Les Français se repolitisent, ils commence à s'informer !
france2100 a écrit :Mais il y a eu une conscience de classe ! Et puis ensuite vous, bourgeois, vous êtes approprié la gauche, vous l'avez détourné au profit de vos idées, et vous en avez fait une arme contre le peuple. Et ainsi la gauche devint le fer de lance de l'immigration, des entités supra-nationales, des taxes contre les voitures, etc.
Mea culpa j’ai été de la gauche de molle, mais sachez que beacoups de gens à droite qui avait compris l’enjeu d'instaurer un capitalisme permissif, ont soutenu le gauchisme.
france2100 a écrit :Vous avez volé 1789, vous avez volé 1848, vous avez volé 1968, vous avez tout volé.
89 T'as cru que c'était une révolution paysanne?

48, ce sont les prolos et les communistes qui se sont réapproprié le mouvement gloire à eux.

La commune.... Bon les gens n'avait pas qu'à laisser la banque Française debout.

68 La honte c'est vrai.

Mais si tue veux, je n'ai jamais vraiment été bourgeois, mon père n'est pas un grand propriétaire son éthique lui interdit. Gratins supérieurs des couches de la classe moyenne, et moi je suis mochement prolétarisé...

La rétrospective sur le désastre a été fait.
france2100 a écrit :Et ne confondez surtout pas les scores du PC avec le marqueur d'une conscience de classe : le PC était le parti de l'URSS et présentait un programme inquiétant auxquels bien peu croyaient, quelle que soit leuir conscience de classe.
Je en suis pas con mais :
A défaut d’avoir les char Russes à deux étapes de Frances, les ricains nous ont colonisé !
A défaut que la gauche gagne en 36.... Les fachos et leur allié nazi ont occupé la France.

Qui sait si ça n'aurait pas été le moins pire des mals.....

Je maintient que malgré les risque que ça comporte, la classe dominé a besoin d'un guide, sinon elle a pour guide la classe dominante.

Et je maintiens que l'éducation populaire même s'elle ne peut être apolitique, doit être enseigné, son rôle est de monter les classes inférieur et la classe moyennes contre les classes supérieures.
france2100 a écrit :Vous voulez remplacer ces élites par les vôtres, je veux que le peuple puisse court-circuiter l'élite quelle qu'elle soit.
Il faut penser au court terme autant qu'au long-terme. Une idée révolutionnaire, c'est aussi une idée qui peut-être appliqué demain et sans encombre ! Quelque chose qui sort de l'utopie, mais qui n'est pas utopique.
france2100 a écrit :Peu importe que l'on soit entendu ou non : au moment de la décision il y aura toujours autant de mécontents. La mise en place d'un protocole de débat n'est qu'un écran de fumée des élites libérales (Ricoeur, habermas, etc) pour faire passer la pillule de la tyrannie de la majorité.
Pas si on fait de l'éducation populaire.
Si vous mettez en place un procédé de référundum d’initiative direct et que vous ne donnez pas au peuple les outils pour réfléchir, le peuple se fera toujours enfumé dans le débat comme au moment de l'élection présidentiel.
france2100 a écrit :Ma réponse est la tyrannie de la majorité.
Dictature du prolétariat forever ! Je sens que vous allez vous éclater avec le centralisme démocratique ! Vous allez poser la mauvaise question voter pour des solutions nulles et quand vous réaliserez qu'ils y avait une solution plus satisfaisante pour la majorité vous l'aurez dans le ***.

Vous réaliserez que la dictature du prolétariat via le centralisme démocratique ne peut pas tenir.
france2100 a écrit :Le socialisme ne peut lui aussi fonctionner qu'avec des tyrans éclairés.
Il a besoin de temps à autres de tyrans éclairés pour résister à al contre révolution et se mettre en place, mais un tyran éclairé pour le socialisme, ce n'est pas une bonne, chose le socialisme a besoin de sang neuf, sinon il dépérit sur place.... tito la Russie de brenjnev....
france2100 a écrit : Vous me direz peut-être qu'avec votre système au moins les employés seront les patrons. Sauf qu'ils ne veulent pas l'être parce que c'est un boulot à plein temps qui ne les intéresse pas. Chacun veut se concentrer sur ce qu'il sait faire, avec du changement de temps en temps. Et passer le moin de temps possible au boulot et se la couler douce, choses qui sont mutuellement incompatibles pour l'intérêt général.
Si on ne responsabilise pas les employés, il seront toujours aliéné de leur travail, du pouvoir etc etc etc etc...
Il faudra donc des semaines plus courtes. Je en demande pas de flexibiliser les emplois.. Mais juste rompre là où l'ont peut (je ne suis pas utopiste) avec la division du travail intellectuel et manuel.
Après ce que l'intérêt général perds en privilèges accordé, il devrait normalement le regagner en enthousiasme.

france2100 a écrit : D'aillerus beaucoup d'employés n'aiment pas les entreprises horizontales : trop de politique. Et puis franchement de l'intérieur on ne voit pas trop la différence au quotidien entre une entreprise coopérative de grande taille et une entreprise normale. Dans tous les cas la hiérarchie est lointaine.
Ça sera un enjeux démocratique important. Mais sachez que c'est comme le suffrage universel direct, qui lui aussi n'était pas une évidence, il faudra peut-être du temps, mais une fois cet acquis gagné, les gens se responsabiliseront.

Et comme je vous l'ai dit je suis pour la qualification, donc qu'on se concentre sur un truque qu'on sait faire.

Après dans mon cas je fais partit des partisans de l'élitisme généralisé, mais ne croyez pas qu'à gauche, ça fasse l'unanimité.
france2100 a écrit :Enfin quant au pouvoir d'achat, il baissera parce que votre système sera inefficace : qui se cassera le dos à bâtir des entreprises s'il n'y a rien à en tier ? Pourquoi prendre des risques pour innover puisque l'on n'a rien à en tirer ?
Vous voulez qu'on aille au salon de l'auto entreprenariat et qu'on compare les glandus classiques décentralisateurs et les SCOPs? Vous voulez que je vous fasse l'éloge de l'investissement collectif?

Je en vous cacherez pas que pour que les prochaines générations, il faudra leur rappeler en permanence la chance qu'ils ont, et d'où elle vient cette chance. Hey oui l'éducation est incontournable.
france2100 a écrit :PS : à propos de Trump vous choisissez d'y voir un soutient à la construction européenne, ce qui est aberrant puisque Trump encourage ici l'UK à mettre encore plus de distance avec l'UE pour faire commerce avec les USA. Encore une fois vous voyez ce que vous voulez voir.
Pourtant trump et ses missiles braqué contre l'Iran (qui est en faîte la Russie) soutient l'UE. L'UE comme la colonisation, est condamné à s'effondrer, le néo-colonialisme a suivi la décolonisation.

Dès que les pourris arrêtent une forme de colonialisme, c'est qu'ils ont vu que ça n'allait pas tenir, et qu'il faut se barrer ! Et si possible la rempalcer par une autre forme de colonialisme.
#4568750
Plariste le Revanite a écrit :
05 déc. 2018, 01:52
france2100 a écrit : Et ce n'est pas simplement une goutte d'eau anecdotique : c'est révélateur d'une approche de l'écologie fondée sur le recroquevillement obscurantiste et misanthrope des standards de vie plutôt que sur un épurement scientifique et humaniste des modes de production.
Moi ça m'arrange que Maccron maintient la taxe, ça va péter, la taxe ça juste été comme le prix du pain à la révolution, c'est une goutte d'eau qui fait déborder le vase !
... Peu importe, n'importe quelle autre petite goutte d'eau referait redéborder le vase, comme il est déjà plein en ce moment.
Avatar du membre
par france2100
#4569131
Plariste le Revanite a écrit :
05 déc. 2018, 01:52
Moi ça m'arrange que Maccron maintient la taxe, ça va péter, la taxe ça juste été comme le prix du pain à la révolution, c'est une goutte d'eau qui fait déborder le vase !
Ce n'est pas ce dont je parlais et vous étiez par ailleurs favorable à ces taxes sur le carburant ; vous espérez simplement récupérer le mouvement en bon opportuniste.

Cela dit croyez-vous vraiment que l'ordre des choses puisse être changé en brûlant trois boutiques sur les Champs ? Vous semblez vraiment croire être en démocratie.


Laissez-moi être clair : nous vivons en dictature et pour avoir une révolution il faudra que les têtes roulent sur le pavé ! Or les Français ne sont pas encore prêts, loin s'en faut. Le mouvement est d'ailleurs en train de s'essoufler.

Attendez encore vingt ans, quand nous serons sous la botte du FMI. A 50% de chômage vous verrez le sang lessiver la place de l'Etoile. Mais je ne crois pas que vous aimerez cela et je doute de toute façon que vous soyiez alors du bon côté.
89 T'as cru que c'était une révolution paysanne?
En 1789 le peuple parisien était plus pauvre que celui des campagnes. Il se composait de fils cadets de paysan dont les domaines paternels n'étaient pas assez grands pour qu'ils aient eu leurs parts.

Oui, ce fut bien une masse de sans-culottes qui prirent la Bastille et autres grands événements de la révolution. Ils furent les béliers des bourgeois.
48, ce sont les prolos et les communistes qui se sont réapproprié le mouvement gloire à eux.
En 1848 les prolos firent la révolution pour le droit au travail, instauré en fèvrier. En juin il fut aboli par les bourgeois, qui récupèrent la révolution.
Mais si tue veux, je n'ai jamais vraiment été bourgeois, mon père n'est pas un grand propriétaire son éthique lui interdit.
Le bourgeois moderne n'est pas le grand propriétaire : c'est le gentil prof de gauche, celui qui défend la domination de sa classe sociale aisée et de ses idées.

Les 30%, pas les 1%.
Je en suis pas con mais :
A défaut d’avoir les char Russes à deux étapes de Frances, les ricains nous ont colonisé !
A défaut que la gauche gagne en 36.... Les fachos et leur allié nazi ont occupé la France.

Qui sait si ça n'aurait pas été le moins pire des mals.....
Comment peut-on aujourd'hui, après tout ce que nous savons, plaider que la domination russe eût été préférable ?!

Et la gauche qui nous aurait épargné la défaite ?! Foutaises ! C'est vous qui sabotiez les chaînes d'armement, vous qui prétendiez que le camp de la France n'existait pas car il n'aurait existé qu'un camp des travailleurs.

Vous étiez des traîtres ! Vous avez saboté, puis vous avez grassemenent collaboré jusqu'à ce que Hitler se retourne contre l'URSS.

Et vous restez des traîtres ! Vous demeurez internationalistes, et vous nous servez le même discours qu'hier : "les camps des Français et des musulmans n'existent pas, il n'y a que le camp des travailleurs".
Si vous mettez en place un procédé de référundum d’initiative direct et que vous ne donnez pas au peuple les outils pour réfléchir, le peuple se fera toujours enfumé dans le débat comme au moment de l'élection présidentiel.
Les faits prouvent le contraire : plus on est éduqué plus on vote Macron, plus on adhère aux idées du gouvernement, pous on soutient ce qui est prêché dans le Monde et sur France Inter.

Vous voulez simplement endoctriner tout le monde à VOS idées, plutôt que de donner le pouvoir au peuple. Parce que vous savez qu'il ne partage pas vos idées et que vous voulez lui imposer les vôtres, lui imposer vos flots sans fin d'immigrés.
Vous allez poser la mauvaise question voter pour des solutions nulles et quand vous réaliserez qu'ils y avait une solution plus satisfaisante pour la majorité vous l'aurez dans le ***.
Les élites et le peuple sont tout aussi incompétents l'un que l'autre.

Caricaturé-je ? A peine : les élites sont certes un chouïa plus compétentes mais pas assez pour justifier votre domination. La réalité en témoigne, même pour les actionnaires et leur CAC40 moribond.

Je maintient que malgré les risque que ça comporte, la classe dominé a besoin d'un guide, sinon elle a pour guide la classe dominante.
Comment pourriez-vous guider qui que ce soit alors que vous êtes des aveugles ? Je connais bien des ouvriers sans diplômes qui sont autrement plus clairvoyants que vous à l'égard de la politique, quand bien même ils n'ont sans doute jamais lu Heidegger.

Et ne parlons pas de l'économie où les communistes sont en général complètement ignorants par manque d'intérêt !

De toute façon vous et Macron, c'est pareil : tous des foutus progressistes au service de la colonisation de la France. Votre élite ou la leur, tous des ennemis du peuple.
Il faut penser au court terme autant qu'au long-terme. Une idée révolutionnaire, c'est aussi une idée qui peut-être appliqué demain et sans encombre ! Quelque chose qui sort de l'utopie, mais qui n'est pas utopique.
Justement, je pense au long terme : une élite chasse l'autre mais elles trahissent toujours. La principale valeur sacrée en France doit devenir la tyrannie de la majorité.
Si on ne responsabilise pas les employés, il seront toujours aliéné de leur travail, du pouvoir etc etc etc etc...
La spécialisation des tâches est inévitable dans un monde aussi complexe que le nôtre, donc les structures verticales aussi : la gestion aussi est une activité spécialisée.

La solution est l'abolition du travail et ça viendra. Raison de plus pour ne pas se lancer maintenant dans votre grande révolution hasardeuse.

Notez au passage que je prône pour le pays des votations populaires, pas l'abandon de toute fonction représentative : il faut des gérants au quotidien.
Vous voulez qu'on aille au salon de l'auto entreprenariat et qu'on compare les glandus classiques décentralisateurs et les SCOPs? Vous voulez que je vous fasse l'éloge de l'investissement collectif?
99,9% des entreprises ne sont pas des SCOP. Pourquoi ?

Parce que presque personne n'a envie de créer une SCOP. Comment ferez-vous dans votre système collectif pour que, demain, il y ait autant d'entrepreneurs et d'innovateurs qu'aujourd'hui ? Sans quoi la concurrence internationale vous bouffera tout crus.
Pourtant trump et ses missiles braqué contre l'Iran (qui est en faîte la Russie) soutient l'UE.
Je vous ai prouvé par A+B qu'il était absurde de prétendre que les USA soutiennent l'unification européenne et l'euro. Dans ce domaine comme dans d'autres vous semblez trop endoctriné pour regarder la réalité en face.

Vos fantasmes n'ont aucun sens, c'est comme si vous m'affirmiez que Daesh est ue conspiration visant à imposer le mariage homo en Arabie Saoudite après une immersion totale de cent jours sur Breitbart.
#4569147
france2100 a écrit : Ce n'est pas ce dont je parlais et vous étiez par ailleurs favorable à ces taxes sur le carburant ; vous espérez simplement récupérer le mouvement en bon opportuniste.
Meh, moi je vais au GPL c'est sponsorisé par l'état.... Franchement ce qui me fait le plus mal au cul c'est l'assurance, qui d’ailleurs vous fait payer plus cher selon le type de carburant !

Je veux dire sur 50 ans de contre révolution... C'est pas le pire qu'on a subit....
france2100 a écrit : Cela dit croyez-vous vraiment que l'ordre des choses puisse être changé en brûlant trois boutiques sur les Champs ? Vous semblez vraiment croire être en démocratie.
Je suis tout à fait conscience que le mouvement des gilet jaunes manque d'organisation ! Et qu'il ne fait pas si peur au MEDEF que ça, ce qui fait peur au MEDEF, c'est que les gilet jaunes sont le début de ce qui pourrait être une révolution.

Certains vont s'organiser en parti, syndicat et une guerre pour garder ces organisations libres de tous négociateurs carriéristes va s'engager, une lutte pur que l'opposition s'unisse va s'engager.
france2100 a écrit : Or les Français ne sont pas encore prêts, loin s'en faut. Le mouvement est d'ailleurs en train de s'essoufler.
Ils se sont juste échauffé... Croyez-moi depuis que je bosse en tant qu'éducateur populaire je n'ai jamais vu des gens si attentif, si prêt à l'écoute !
france2100 a écrit :En 1848 les prolos firent la révolution pour le droit au travail, instauré en fèvrier. En juin il fut aboli par les bourgeois, qui récupèrent la révolution.
Au départ ce sont les bourgeois royalistes modérés qui avaient lancé le mouvement, les banquets.

L'une des principales raisons de pourquoi c'est parti en couille, c'est le manque d'organisation dans la mise en place du suffrage universel direct, ainsi que le côté réactionnaire des classes paysannes.
france2100 a écrit :Et la gauche qui nous aurait épargné la défaite ?! Foutaises ! C'est vous qui sabotiez les chaînes d'armement, vous qui prétendiez que le camp de la France n'existait pas car il n'aurait existé qu'un camp des travailleurs.
La défaites étant planifié à l'avance, le front de gauche, appliquant uen austérité et uen casses des salaires infâme, il est préférable de faire la grève, et de détruire 'larmement avant qu'il ne tombe aux mains des nazis.
france2100 a écrit :"les camps des Français et des musulmans n'existent pas, il n'y a que le camp des travailleurs".
Extrême droite, religions oppressives, la classe dominantes a toujours une longue liste d'outils dans son sac pour s'assurer que les masses serait soit divisées soit de leur côté. C'est pas pour autant qu'on vous laisse tomber.
france2100 a écrit :collaboré jusqu'à ce que Hitler se retourne contre l'URSS.
La 3° république faisait déjà du macc carthysme sous la direction de Pétain avant même la défaite de la France, ils ont saisi les bibliothèque de tous les instituteurs soupçonné de sympathie communistes, et il ont fait des auto daffé n’épargnant même pas un Rimbaud ou un Baudelaire !
La résistance a commencé depuis le début ! Et il faut vraiment être con pour croire qu'une résistance aussi désorganisée que la résistance Française obéissait au doigt et à l’œil de moscou.

A l'inverse, les patriotes de l'extrême droite au services de nos traitres d'élites, avait participé au sabotage de l'armée Française ! Sous prétexte de trouver une 5° colonne communiste. Si les syndicats et les coco ont sabotté l'effort de guerre, les pourris qui nous dirigeaient avait bien avant eux choisi la défaites, ce que les mineurs ont refusé de miner, c'est du minerai qui n'est pas allé de l'autre côté de frontière nourrir l'industrie de guerre allemande !
france2100 a écrit :Les faits prouvent le contraire : plus on est éduqué plus on vote Macron, plus on adhère aux idées du gouvernement, pous on soutient ce qui est prêché dans le Monde et sur France Inter.
Cultivé, pas éduqué. Ça été le constat après la 2nd guerre mondiale.
france2100 a écrit :La spécialisation des tâches est inévitable dans un monde aussi complexe que le nôtre,
Ce que fait l’uberisation, la flexibilité c'est de rendre les gens plus prolétaire en leur interdisant de ses spécialisé.

Je en crois pas que les violences de l'organisation du travail, cesseront du jour au lendemain, mais je crois qu'il est vital qu'on se prépare l'automatisation dégagera déjà pas mal de temps libre. Je propose juste de l'utiliser à des fins démocratiques.




france2100 a écrit :Vos fantasmes n'ont aucun sens, c'est comme si vous m'affirmiez que Daesh est ue conspiration visant à imposer le mariage homo en Arabie Saoudite après une immersion totale de cent jours sur Breitbart.
Wuuuuuut???? Kuwa?
Avatar du membre
par france2100
#4569661
Plariste le Revanite a écrit :
05 déc. 2018, 21:59
La défaites étant planifié à l'avance, le front de gauche, appliquant uen austérité et uen casses des salaires infâme, il est préférable de faire la grève, et de détruire 'larmement avant qu'il ne tombe aux mains des nazis.
Pardon ?! En 38 vous sabotiez l'armement parce que vous teniez la défaite acquise ?!

Vous n'en avez jamais marre de réécrire l'histoire ?
Extrême droite, religions oppressives, la classe dominantes a toujours une longue liste d'outils dans son sac pour s'assurer que les masses serait soit divisées soit de leur côté. C'est pas pour autant qu'on vous laisse tomber.
Vous nous soumettez aux musulmans. Vous ne nous avez pas seulement laissés tomber, vous êtes devenus nos ennemis.

Il faut expulser les musulmans mais flinguer les progressistes.
La résistance a commencé depuis le début !
Pas la vôtre, non !

Les premiers résistants furent des soldats, des marginaux, des juifs, et des fanatiques cathos ou nationalistes.


Quinze jours après l'entrée en guerre de la France, l'internationale communiste dénonça celle-ci comme un complot de l'impérialisme britannique. Thorez déserta de sa garnison et partit se réfugier à Moscou. La France fit alors interdire le PCF, considéré comme un ennemi intérieur.

Le 18 juin 1940, trois jours avant l'armistice, le PCF commença à négocier avec les nazis en vue du rétablissement du PCF et de l'Huma.

Le 4 juillet 1940 l'Humanité, toujours clandestine, se réjouissait de voir les Français sympathiser avec les soldats nazis :

« Il est particulièrement réconfortant en ces temps de malheur de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir avec les soldats allemands, soit dans la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants ! La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante »

A l'inverse, les patriotes de l'extrême droite au services de nos traitres d'élites, avait participé au sabotage de l'armée Française !
Soyez plus précis. SI tant est que de tels événements aient jamais existé, il est certain qu'ils n'étaient pas le fait d'organisation ayant pignon sur rue à l'extrême-droite. Au contire c'est bien dans ce camp que l'on trouvait le plus de patriotes prêts à verser leur sang pour leur pays.
#4569676
france2100 a écrit :En 38 vous sabotiez l'armement parce que vous teniez la défaite acquise ?!
Les troupes restaient à picoler à la frontière et à jouer au cartes, tandis que les polonais se faisaient massacrés !
france2100 a écrit : Vous nous soumettez aux musulmans. Vous ne nous avez pas seulement laissés tomber, vous êtes devenus nos ennemis.
Vous ne soupçonnez pas que nos élites sont moins cons que vous ne le pensez, après avoir détruit notre EN, il piquent de la main d'oeurve qualifié en Afrique, notamment des ingénieurs en informatique.

Vous ignorez ce que la Israël fait en Turquie, renseignez-vous sur l'ONG humanitaire aide Israël...
Vous ignorez la galère que c'est pour les frère musulmans que s'implanter quand on mène une campagne d'assimilation efficace. Il aura fallu à erdogan des années avant de pouvoir enrayer la machien d'assimilation allemande.

L'URSS a mené une guerre impitoyable et sournoise contre les religions et s'est cassé la gueule pas que la stratégie d’ensemble était mauvaise, mais vous verrez que l'éradication de la croyance est un domaine qui requiert beaucoup de subtilité et de connaissances philosophiques, archéologiques et historiques. En aucun cas de la force brute. Tirez leçon des erreurs de l'URSS.
france2100 a écrit : flinguer les progressistes.
Vous savez que le neo-kantisme, le freudo-marxiste c'est de la connerie? Et les marxistes sont les premier à le reconnaître !



france2100 a écrit :cathos ou nationalistes.
Le Vatican avait les cathos dans sa poche, de 29 à 42 le Vatican a collaboré avec l’Allemagne, même quand l’Allemagne a décidé de déchristianisé !
C'est le côté humanisme du catholicisme qui s'est exprimé.

Mais globalement c'est plus la classe ouvrière qui indépendamment du communisme a résisté, après comme les mouvements communistes résistaient, les gens se sont massivement convertit au communisme.
En ce concerne la résistance gaulliste, c'est toute la résistance non communiste France libre ou pas. Celle-là tournait au pognon anglais, tandis que l'autre était un mouvement populaire qui pouvait tenir sans les livraisons d'arme anglaise.
france2100 a écrit : Le 18 juin 1940, trois jours avant l'armistice, le PCF commença à négocier avec les nazis en vue du rétablissement du PCF et de l'Huma.
Alors que la moitié du PCF était en prison? Votre preuve pour ça est un appel à l'aide qui 'na pas reçu d'oreille !

http://www.gauchemip.org/spip.php?article2234

Il faut savoir aussi que l'oligarchie s'était mit un grand communiste dans la poche, je crois que c'était Maurice Thorez, mais je ne suis plus sûr...
france2100 a écrit :Quinze jours après l'entrée en guerre de la France, l'internationale communiste dénonça celle-ci comme un complot de l'impérialisme britannique. Thorez déserta de sa garnison et partit se réfugier à Moscou. La France fit alors interdire le PCF, considéré comme un ennemi intérieur.
La France a aussi soutenue la Finland contre l'URSS. elle avait un plan d'attaque par la mer noir et baltique.
france2100 a écrit :« Il est particulièrement réconfortant en ces temps de malheur de voir de nombreux travailleurs parisiens s’entretenir avec les soldats allemands, soit dans la rue, soit au bistro du coin. Bravo camarades, continuez même si cela ne plaît pas à certains bourgeois aussi stupides que malfaisants ! La fraternité des peuples ne sera pas toujours une espérance, elle deviendra une réalité vivante »
Vous réalisez que la police Française à 'laide l'occupant Allemand a massacré les mineurs grévistes? Qu'est-ce qui me dit que c'est pas Maurras qui écrit ça dans l'action Française? Et puis ci c'ets bien l'huma, qui Finançait l'humanité à ce moment là?

ET Guy Moquet? Le sprises d'otages? Vous en faîtes quoi?
Les relations de Maurras avec les nazis qui flinguent bien le mythe de la germanophobie qui n'a sa place que dans ses pamphlets, vous en faîtes quoi?

Ce que vous appelez résistance, c'est quand le pape et toutes l'oligarchie européistes qui se rend compte que pour le Reich, les carrotes sont cuites en 42 ! Et qui sont prêts à collaborer avec l'occupant américain.

Comme révélé par Valeurs[…]

Il serait maintenant temps

Ce genre de sujets occupe les trolls. Bienven[…]

De toute façon on ne gaze pas son peupl[…]

Gilets jaunes: fil principal

Une seule solution: protectionnisme agricole. […]