Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de culture, d'art, de littérature, ... etc.

Modérateur : Équipe de modération

#4351139
agri-info-intox a écrit :
12 oct. 2017, 16:56
l' Histoire, n'est pas une science exacte, mais son étude selon la rigueur scientifique doit permettre de différencier les faits réels, de la propagande .
S'il y avait vraiment eu 600 millions d'indiens au Moyen Age, ce sont eux qui auraient envahi les régions musulmanes, par nécessité d' espace vital et le rapport de force aurait été de leur coté .
Et il n'y a qu'agri-info-intox qui soit capable d'une telle exégèse ?
#4351141
Torpen a écrit :
12 oct. 2017, 17:06
Faut avouer que les chiffres ne sont pas tous les mêmes suivant les "historiens"...
Il faut savoir si (quel que soit le nombre ) les indiens ont été en grande partie décimés par l'invasion islamique à une période de l'histoire de l'Inde. C'est cela qui importe.
#4351186
Vin-100 a écrit :
12 oct. 2017, 17:13
agri-info-intox a écrit :
12 oct. 2017, 16:56
l' Histoire, n'est pas une science exacte, mais son étude selon la rigueur scientifique doit permettre de différencier les faits réels, de la propagande .
S'il y avait vraiment eu 600 millions d'indiens au Moyen Age, ce sont eux qui auraient envahi les régions musulmanes, par nécessité d' espace vital et le rapport de force aurait été de leur coté .
Et il n'y a qu'agri-info-intox qui soit capable d'une telle exégèse
:super: merci, c'est trop d'honneur !
Modifié en dernier par agri-info-intox le 12 oct. 2017, 18:39, modifié 2 fois.
#4351188
katou a écrit :
12 oct. 2017, 17:15
Torpen a écrit :
12 oct. 2017, 17:06
Faut avouer que les chiffres ne sont pas tous les mêmes suivant les "historiens"...
Il faut savoir si (quel que soit le nombre ) les indiens ont été en grande partie décimés par l'invasion islamique à une période de l'histoire de l'Inde. C'est cela qui importe.
4 millions ou 400 millions, c'est pareil, du moment qu'on compte en millions , c'est l'essentiel [smilie=005a.gif]
#4351203
allez sur Wikipédia au lieu de gober des conneries

conquète du Sind (Pakistan)
Avançant les actes de piraterie et les mauvais traitements fréquemment infligés aux commerçants et navigateurs arabes, le gouverneur de l'Irak, Al-Hajjaj ben Yusef, envoie en 711 deux mille cavaliers et chameliers à la conquête du Sind (vallée inférieure de l'Indus). Commandés par Muhammad ibn-Qasim, alors adolescent, ils défont l'armée du râja Dahir, forte de 50 000 hommes. Le râja est tué, les soldats décapités et la région livrée au pillage
Rappelé à Damas sur de fausses accusations, Ibn-Qasim subit la colère du calife et est condamné à mort. Le fils de Dahir en profite pour se révolter et reprendre quelques villes mais il ne réussit pas à chasser les Arabes. Après une période de conversions forcées, les hindous et les bouddhistes se voient accorder le statut de dhimmis (protégés) leur permettant la liberté de culte soumis à la jizya (capitation). En 737 les Arabes fondent une nouvelle capitale à Mansura et au cours du IXe siècle et Xe siècle ils s'affranchissent de l'autorité du califat.



Les conquêtes musulmanes frappent par leur ampleur et leur rapidité. Les chroniques émanant d'auteurs musulmans sont les seules sources historiques disponibles et sont donc probablement partiales. Elles fournissent néanmoins quelques pistes explicatives.

Le morcellement des Indes et l'incapacité des souverains à s'unir et à bâtir une défense cohérente sont la cause principale de leurs défaites. Il n'est pas rare que l'intérêt incite des princes ou des ministres à la trahison. La population, habituée aux guerres intestines, est indifférente



Points faibles des forces musulmanes
Les Turcs et les Afghans sont placés sous l'autorité de dynasties dans lesquelles la personnalité du chef joue un rôle essentiel. Les rivalités y sont brutales, allant jusqu'à l'extermination de toute une lignée. De plus ils ne disposent pas de l'administration nécessaire à la gestion d'un peuple sédentaire et nombreux et n'ont aucun ancrage dans le pays. Ces éléments rendent la pérennité de leurs conquêtes aléatoire


et la suite de quelques siècles d'Histoires ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Conqu%C3% ... _des_Indes
#4351219
suite: l'empire Moghol

C'est dans ce contexte d'une Inde éclatée que Babur (1483-1530) s'empare du sultanat de Delhi en 1526 et fonde l'Empire moghol ........

Sher Shah agrandit rapidement son territoire ; après avoir triomphé d'Humayun, il s'empare de Delhi, Agra, Lahore et le Punjab, le Bengale (1541), le Sind (1543). De 1541 à 1545 il attaque les royaumes rajputs
Sher Shah est non seulement un grand conquérant mais un administrateur de talent. Il divise son empire en quarante-sept provinces, elles-mêmes subdivisées en districts. Soucieux d'équité, il met en place une administration fiscale fondée sur la valeur des terres ; il établit une monnaie de titre et de poids fixes garantie par l'état, la roupie, toujours en vigueur. Il améliore le réseau routier, créant le Grand Trunk Road qui relie le Bengale à l'Indus, ce qui facilite le déplacement rapide de ses troupes et stimule le commerce. C'est en outre un souverain tolérant et le premier monarque musulman des Indes à mettre en place un empire véritablement indien qui réponde aux besoins de tous ses sujets, qu'ils soient musulmans ou hindous

Dès 1576 l'essentiel des conquêtes d'Akbar est accompli. La raison de son succès est la combinaison de deux facteurs. Le premier est son armée, disciplinée, composée d'une importante cavalerie d'archers mobiles et d'une artillerie conséquente. Le second élément est la diplomatie, Akbar n'hésitant pas s'ingérer dans les nombreux conflits internes et à user de persuasion pour convaincre ses adversaires qu'ils ont plus à gagner en intégrant l'Empire qu'en restant en dehors et surtout à être son ennemi .
Akbar met en place une organisation de l'Empire fondée sur le principe du refus de tout partage du pouvoir et s'appuyant sur trois instruments : une bonne administration, la centralisation et l'ouverture aux élites non musulmanes.
Par habileté et ouverture d'esprit, il nomme des hindous à de hautes responsabilités militaires ou civiles, tel Todar Mal qui devient ministre des finances. Il fait traduire des textes classiques hindous en persan et organise des débats religieux entre sunnites, chiites, hindous, zoroastriens, jaïns, sikhs et chrétiens. Enfin, il supprime la jizya, signifiant ainsi l'égalité de tous ses sujets.
À la mort d'Akbar, en 1605, son empire s'étend de l'Afghanistan au Bengale et du Cachemire au Deccan.
Modifié en dernier par agri-info-intox le 12 oct. 2017, 20:01, modifié 1 fois.
#4351225
suite : conversions

Aux historiens pro hindu qui insistent sur les conversions forcées et sur le climat de violence entretenu par les sultans, les pro-musulmans opposent l'égalitarisme de l'islam qui aurait séduit les catégories les plus opprimées par le système des castes et les groupes les plus dynamiques.
En fait, l'étude des musulmans dans les régions où ils sont minoritaires montre que les brahmanes et les intouchables se convertissent peu alors que les artisans, les commerçants et les artistes le font plus volontiers, conscients des avantages sociaux que cela leur procure .

Le nombre et les motifs des conversions sont des questions controversées. En effet, les sources hindoues sont peu nombreuses tandis que les chroniques musulmanes, plus abondantes, sont peu utilisables, leurs auteurs ayant tendance à se concentrer sur les actions militaires et à amplifier les faits et les chiffres pour glorifier l'« islamicité » des conquérants .

Le premier recensement de la population indienne, effectué par les Britanniques en 1872-1874, permet un prudent raisonnement rétrospectif. Il nous indique que les musulmans représentent moins de 20 % de la population et que leur répartition géographique est très inégale. La majorité d'entre eux est concentrée au Nord-Ouest (Sind, Baloutchistan, Punjab et Cachemire) et au Nord-Est (Bengale), régions dans lesquelles ils sont majoritaires. Dans le reste du pays, c'est-à-dire la partie du territoire qui correspond approximativement à la République indienne actuelle, les musulmans représentent entre 10 % et 15 % de la population .



L'échec relatif de la conquête religieuse des Indes a de nombreuses causes dont il est difficile d'estimer l'importance respective. Les sultans de Delhi et les empereurs sont sunnites, mais les chiites sont nombreux chez les souverains de l'Est, dans le Deccan et parmi les marchands ; par ailleurs les soufis jouissent d'un grand prestige grâce à leurs pratiques hétérodoxes proches de celles des yogis ce qui dresse le tableau d'un islam diversifié, voire divisé, peu favorable à des conversions de masse. De plus, le manque de détermination des conquérants, la masse de la population indienne et la résistance de l'hindouisme dont le système des castes se rigidifie sont d'autres éléments qui peuvent expliquer que la majorité des Indiens ne se soit pas convertie à l'islam
#4351236
agri-info-intox a écrit :
12 oct. 2017, 18:17
katou a écrit :
12 oct. 2017, 17:15
Torpen a écrit :
12 oct. 2017, 17:06
Faut avouer que les chiffres ne sont pas tous les mêmes suivant les "historiens"...
Il faut savoir si (quel que soit le nombre ) les indiens ont été en grande partie décimés par l'invasion islamique à une période de l'histoire de l'Inde. C'est cela qui importe.
4 millions ou 400 millions, c'est pareil, du moment qu'on compte en millions , c'est l'essentiel [smilie=005a.gif]
Quatre millions de tués s'il y avait 6 millions d'indiens, cela ressemble à une volonté d'exterminer.
#4351244
katou a écrit :
12 oct. 2017, 19:37
Quatre millions de tués s'il y avait 6 millions d'indiens, cela ressemble à une volonté d'exterminer.
à la page précédente, ils étaient 600 millions, maintenant il n'y en a plus que 6 millions :nawak:


sur les 5 pages de Wikipédia , relatant la conquête des indes par les musulmans, on trouve effectivement cela

Entre 1000 et 1026 Mahmoud de Ghazni mène dix-sept raids meurtriers aux Indes, tous victorieux. C'est un brillant militaire qui, avec des forces inférieures en nombre, vient à bout d'armées indiennes plus puissantes mais indisciplinées et peu combatives. Bien que les Ghaznévides dominent la vallée de l'Indus pendant 150 ans et y fondent Lahore en 1022, Mahmoud de Ghazni ne songe nullement à bâtir un royaume aux Indes qu'il considère uniquement comme une zone de pillage ; après chacune de ses expéditions il rentre à Ghazni chargé de ses butins et de nombreux esclaves indiens. Il utilise ses richesses pour embellir sa capitale où il fait construire une immense mosquée et une université
Après la mort de Mahmoud de Ghazni en 1030, les Turcs se divisent et s'affaiblissent, offrant aux Indes un siècle et demi de répit


Donc à partir d'un chef de guerre musulman, venu piller et capturer des esclaves, les propagandistes vont extrapoler 1000 ans d'Histoire et nous annoncer le génocide de 400 millions d'indiens [smilie=icon_smile068.gif] [smilie=icon_smile068.gif]
#4351310
agri-info-intox a écrit :
12 oct. 2017, 19:50
katou a écrit :
12 oct. 2017, 19:37
Quatre millions de tués s'il y avait 6 millions d'indiens, cela ressemble à une volonté d'exterminer.
à la page précédente, ils étaient 600 millions, maintenant il n'y en a plus que 6 millions :nawak:
Décidément tu ne comprends rien.
Quarante millions de tués s'il y avait soixante millions d'indiens, cela ressemble à une volonté d'exterminer. Ou alors 80 millions de tués s'il y avait 100 millions d'indiens, cela ressemble à une volonté d'exterminer.
Tu comprends mieux maintenant ?
#4351338
Vin-100 a écrit :On lit 80 millions par ci, 400 par là...

C'est un peu flou et cela semble peu étudié (en tout cas dans l'historiographie occidentale).
bah crèvent pas tous d'un coup ! Ils y a des esclaves des révoltes rebellions massacre supplémentaires !

HHahahha les indiens on poked at the bear comme les anglais diraient, il ont titillé le nounours de 3 mètre de haut !

Aller je vais jouer à Total war rome II Atila, je vais déclencher un génocide de masse D2MONS HUNS CHARGERS PILLEZ MASSACREZ ! J'ai unr ecordà battre vous avez dis 400 000?
#4351352
katou a écrit :
11 oct. 2017, 20:35
Taubira représente ou incarne tout ce qu'aime l'idéologie gauchiste.
Faux au possible, elle ne représente que le courant libéral du PS, autant dire qu'elle est situé au centre, elle ne s'inscrit absolument pas dans l'héritage intellectuel et militant de la gauche, elle pourrait tout aussi bien être ministre de Macron comme Valls, Sapin ou je ne sais quel autre supo du capital.

D'ailleurs bizarrement elle incarne une figure plus importante pour l'extrême droite que pour la vrai gauche car elle est totalement insignifiante idéologiquement.
Ligue 1 2014-2015

Très content du résultat par contre:[…]

Paris sous l' Occupation https://pbs.twimg.c[…]

Les chiffres du forum

Ce n'est pas Spartan. Défaillances orthogra[…]

En bref, c'est bien ce que j'ai dit. Va donc j[…]