Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par cemab
#4379750
un bon bigmac... mmmmmmmmmmmmmmmmmmm

Image
#4379889
conan le cimmerien a écrit :
06 déc. 2017, 17:36
pour en revenir a l anglais
l anglais domine car les usa dominent dans la recherche l informatique le spatial les biotechnologies
l anglais domine en europe car les usa ont mis en place une bonne politique d'apprentissage de l anglais
que le gouvernement russe paye pour promouvoir la langue russe dans les ecoles et enseignement superieur
Je crois que, après Brexit la France pourrait être plus actif des politiques de promotion de leur langue dans les structures de l'Ue. L'europe unie pourrait créer une concurrence énorme vague anglaise de produits qui proviennent des états-UNIS. Seuls la France, l'Allemagne ou la Russie n'ont pas suffisamment économique et scientifique des. La meilleure solution pourrait devenir la politique du logement des pays européens de la promotion de l'allemand ou le français comme acceptée. Mais jusqu'à ce que cette perspective semble fantastique.
Aucun de 70 à 80 ans, le français a déjà été compréhensible pour tous en Europe. À l'exemple de l'intervention Franco-russe-champion du monde d'échecs d'Alexandre Alekhine en Hollande 1935
. Aujourd'hui, il serait obligé de parler anglais pour comprendre les personnes présentes.
En ce qui concerne la Russie, elle dépense essaie de maintenir la langue russe en asie centrale (Kazakhstan, du Kirghizistan et ainsi de suite). La plupart des ukrainiens sur le fait de la langue maternelle est le russe, dont ils parlent à la maison, mais pour des raisons politiques, il est interdit. Même le président de la Porochenko sur le public dit toujours en ukrainien, mais il émet cette vidéo où il se dispute en russe dans le cadre non-public.
#4380505
Clavier56 a écrit :
06 déc. 2017, 14:31
E picuredemoustique a écrit :
06 déc. 2017, 12:00

Cette guerre fut une tentative de détruire le communisme
Tu t'es vu quand t'as bu ...? [smilie=icon_smile025.gif]
:D
Pour faire court, comment un peintre sans public entouré d'une sacré bande de bras cassés a t il pu mettre la main sur un pays aussi développé que l'Allemagne et créer entre 1938 et mi 1941 le Grossdeutschland tant rêvé ????
Et bien c'est comme tous les types sortis de nul part depuis 2 siècles et qui deviennent boss, ils ont derrière eux l'élite capitaliste.
Pour Hitler, l'élite qui l'appuyait venait d'Allemagne mais aussi de tous les pays occidentaux surtout les Us.
Ce tyran avait vendu le blitzkrieg contre l'Union Soviétique pour payer sa dette morale ( les dettes financières étant toutes payées rubis sur l'ongle y compris aux industriels français).
L'hiver très précoce et dur de 1941 a bloqué les teutons devant Moscou et réorienté la blitzkrieg vers une guerre d'attrition perdue d'avance.
D’où la rupture avec les Us, la déclaration de guerre aux États Unis en espérant que les japonais aller rendre la pareille aux Russes et ouvrir un nouveau front, la mise en œuvre de la solution finale ...
Le monstre avait maintenant les mains libres mais tout au long de la guerre il a payé les fournisseurs qui jouaient son jeu et même en fin de partie, les destructions sur les sites industriels français étaient clairement sélectives - en Lorraine par exemple, de gros sites sidérurgiques sont sortis indemnes des combats, aucun sabotages .... merci qui ?
Au final, les gagnants furent les capitalistes occidentaux ( et la suisse qui hébergeait les magots !) bien qu'il n'aient pas réussi à faire casser l'Union Soviétique par leur sbire.

Nous ne remercierons jamais assez les russes pour ce qu'ils ont fait au siècle passé.
#4380740
les canadiens sont moins betes que nous ils inventent des mots comme clavarder etc.. pour compenser les intrusions anglaise dans le français.
Les nobles et les aristocrates respectent le français contrairement au bourgeois pour qui rien ne compte que le fric
#4385330
Kolesov_Vlad a écrit :
05 déc. 2017, 14:38
Bonjour, je vous préviens tout de suite que j'écris à travers le traducteur Yandex. En tant que citoyen de la Russie, je suis très préoccupé par l'introduction des mots anglais en russe. A Moscou, les jeunes parlent maintenant de "runglish", de toute la publicité extérieure, de tous les signes - tous en anglais. Ils s'appellent même en anglais! Maxims (Максим en russe) est devenu Max, Mihail (Михаил en russe) - Michael, et ainsi de suite. Sans aucun doute, l'anglais, étant une langue mondiale, la langue des affaires et de la technologie, comporte un danger pour des langues telles que le russe et le français. Je l'ai écrit ici parce que les Français ont toujours apprécié leur langue (il me semble). Dans mon propre pays, ce sujet n'était intéressant à aucun forum! ...Qu'en penses-tu? Y a-t-il une chance de protéger nos langues? Une loi de Tubon ne change rien.
salut!
je pense que tu exagères le niveau d'adoption de mots anglais en russe.
Je vais très souvent en Russie, essentiellement Mourmansk et sa province, la Carélie, SPb j'ai des amis à Mourmansk, Sortavala, Pskov, SPb, MSK, Ijevsk. J'ai habité un peu à Yékatérinbourg et séjourné dans plusieurs villes (Arkhangelsk, Novgorod, Kazan, Simferopol, Astrakhan, Perm).
L'adoption de mots anglais à la place de mots russes, par exemple, "office" "manager" "service" "sale" est quelque chose qui m'a toujours fait sourire, car j'ai appris le russe avec des livres de l'époque soviétique où les mots "corrects" sont utilisés et pas des mots étrangers.
Du jargon anglais en Russie c'est "chic" dans certains milieux professionnels et les affaires (дело|деловая vs. бизнес ...) mais j'ai l'impression que ça reste limité. Il y a aussi un peu de français dans ce qui touche à la cuisine et la mode. Par exemple la chaîne de magasins Ile de beauté, et de nombreux cafés et salons de thé avec des noms de style "La baguette", "Garçon", etc, mais il est vrai quasiment pas de mots d'utilisation courante.

La russe est une langue qui importe les mots étrangers très facilement, mais dans des utilisations russifiées sans changement de l'esprit de la langue, j'ai l'impression. Des mots importées il y a longtemps ont été légèment modifiés selon la phonétique russe et ne se sont plus ressentis aujourd'hui comme des mots étrangers. Par exemple me vient à l'esprit "chicorée", цикорий.

Par contre, en discutant avec des personnes qui sont professeurs de français, dans l'Oural, il semble bien que le français est beaucoup moins choisi par les jeunes russes à l'école et lycée, l'allemand aussi baisse mais le gouvernement allemand et le réseau des Goethe institut fait beaucoup d'efforts, et à Yekatérinbourg par exemple, c'est la seconde langue enseignée après l'anglais. Le français par contre est en baisse constante.
En Sibérie c'est le chinois qui progresse (évidemment).

Les français font beaucoup plus d'hybridation avec l'anglais, et pire, donnent le sens américain à certains mots français. Par exemple le mot Occident, est actuellement utilisé par la presse française dans le sens idéologique américain (West=USA et les copains) alors qu'il possède originairement une signification culturelle claire en français: "civilisation européenne".
#4385342
En cette fin de semaine, dans son véhicule utilitaire léger muni d'une benne à 4 roues motrices et équipé d'un coussin gonflable de sécurité... à toi la suite
Avatar du membre
par frelon
#4385874
absurditanais a écrit :
17 déc. 2017, 17:34
En cette fin de semaine, dans son véhicule utilitaire léger muni d'une benne à 4 roues motrices et équipé d'un coussin gonflable de sécurité... à toi la suite
En ce week-end, dans son pick-up 4x4 muni d'airbag... Perette re -twittait un mail à son boy-friend pour lui donner l'adresse de la surprise-party 8-)
#4399864
Aujourd'hui, j'ai décidé de m'inscrire à un cours en ligne en anglais pour voir de quoi il s'agit. Il n'y avait pas de limite à mon indignation. Premièrement, le présentateur a constamment utilisé des expressions telles que «seulement nous avons un cours unique d'étude de l'anglais en un mois», «nous sommes les seuls en Russie», «techniques secrètes d'étude de la langue». Deuxièmement, dès le début, elle était anormalement joyeuse et enjouée, un charmant sourire ne quittait pas son visage (j'espère que vous comprenez qu'en Russie il y a de belles filles - elle était l'une d'entre elles). Il semble que même si une météorite tombe, un faux sourire ne disparaît pas de son visage. Mais ma patience a éclaté à cause de son attitude méprisante à l'égard de la langue russe d'origine. Elle raconta qu'elle avait honte (!) Quand, à une conférence à Londres, le public comprit par son accent qu'elle venait de Russie. Qu'elle ne pouvait pas, quelques jours après, manger et dormir. Il me semblait qu'elle avait honte d'être née en Russie et non à la Tour de Londres. Elle a dit qu'après la conférence elle avait juré de minimiser son accent russe. Je dois noter que cette fille représente une classe éduquée de jeunes Russes, elle a voyagé dans plus de 30 pays, travaillé comme interprète à l'ONU.L'image décrite est complétée par le fait que tous ceux présents dans le salon de discussion se sont unanimement prononcés et l'ont soutenu dans leur désir de mettre fin à l'honteux accent russe. Ensuite, j'ai réalisé que j'étais superflu dans cette entreprise amusante et j'ai immédiatement quitté le flux en ligne.
Après un tel choc devient involontairement un pessimiste, vous commencez à croire en la mort inévitable de la langue russe. Après tout, le public était des jeunes, l'avenir du pays ...

p.s. La pire chose est qu'il est inutile d'exprimer votre opinion sur l'avenir de la langue russe dans les forums russes, tout le monde s'en fout
#4399873
vive_2012 a écrit :
08 déc. 2017, 18:48
les canadiens sont moins betes que nous ils inventent des mots comme clavarder etc.. pour compenser les intrusions anglaise dans le français.
Les nobles et les aristocrates respectent le français contrairement au bourgeois pour qui rien ne compte que le fric
euh le quebec est envahi par l anglais
les migrants non francophones prefere apprendre la naglais plutot que le francais
bon quand tu vois les cours de francais donné tu les comprends un peu
#4400680
le Quebec est frontalier des etats-unis d'amérique du coup c'est pas très étonnant !
les migrants prèfèrent l'anglais ? Avec le français tu vas pas aller très loin ! Nous on le défend parce qu'on est Français ! ( et c'est normal non ?)
Avatar du membre
par zenon
#4400685
Bonjour,

Lorsque je développe des programmes si j'ai besoin de documentation c'est en Anglais qu'il faut formuler les requêtes sur Internet. La communauté anglophile est bien entendu majoritaire sur les autres communautés linguistiques.

Cordialement.
Avatar du membre
par frelon
#4400695
zenon a écrit :
17 janv. 2018, 18:46
Bonjour,

Lorsque je développe des programmes si j'ai besoin de documentation c'est en Anglais qu'il faut formuler les requêtes sur Internet. La communauté anglophile est bien entendu majoritaire sur les autres communautés linguistiques.

Cordialement.
qu'est-ce que tu as encore à développer des programmes à ton âge!!!
Laisse les intelligences artificielles s'occuper de ces tâches 8-)
Bon je sais tu aimes ça et en plus il faut bien s'occuper 8-)
Fais comme moi dépose des brevets. En plus on peut gagner plein de sous [smilie=icon_smile119.gif]
Avatar du membre
par zenon
#4400698
frelon a écrit :
17 janv. 2018, 18:55
zenon a écrit :
17 janv. 2018, 18:46
Bonjour,

Lorsque je développe des programmes si j'ai besoin de documentation c'est en Anglais qu'il faut formuler les requêtes sur Internet. La communauté anglophile est bien entendu majoritaire sur les autres communautés linguistiques.

Cordialement.
qu'est-ce que tu as encore à développer des programmes à ton âge!!!
Laisse les intelligences artificielles s'occuper de ces tâches 8-)
Bon je sais tu aimes ça et en plus il faut bien s'occuper 8-)
Fais comme moi dépose des brevets. En plus on peut gagner plein de sous [smilie=icon_smile119.gif]
Bonjour,

Bonne année frelon. Pour les brevets je ne suis pas au courant, la seule chose que j'ai inventé c'est the greatest thing since sliced bread.

Cordialement.
Avatar du membre
par frelon
#4400706
Ça ne m'étonne pas de toi, tu mélanges tout 8-)
Avatar du membre
par zenon
#4400714
frelon a écrit :
17 janv. 2018, 19:07
Ça ne m'étonne pas de toi, tu mélanges tout 8-)
Bonjour,

Et vous frelon combien de brevets ? J'ai entendu dire que vous aviez breveté le chausse pied électronique. Trop fort l'ami frelon.

The electronical shoehorn from frelon LTD.

Cordialement.
Modifié en dernier par zenon le 17 janv. 2018, 19:15, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par frelon
#4400718
Kolesov_Vlad a écrit :
16 janv. 2018, 20:08
Aujourd'hui, j'ai décidé de m'inscrire à un cours en ligne en anglais pour voir de quoi il s'agit. Il n'y avait pas de limite à mon indignation. Premièrement, le présentateur a constamment utilisé des expressions telles que «seulement nous avons un cours unique d'étude de l'anglais en un mois», «nous sommes les seuls en Russie», «techniques secrètes d'étude de la langue». Deuxièmement, dès le début, elle était anormalement joyeuse et enjouée, un charmant sourire ne quittait pas son visage (j'espère que vous comprenez qu'en Russie il y a de belles filles - elle était l'une d'entre elles). Il semble que même si une météorite tombe, un faux sourire ne disparaît pas de son visage. Mais ma patience a éclaté à cause de son attitude méprisante à l'égard de la langue russe d'origine. Elle raconta qu'elle avait honte (!) Quand, à une conférence à Londres, le public comprit par son accent qu'elle venait de Russie. Qu'elle ne pouvait pas, quelques jours après, manger et dormir. Il me semblait qu'elle avait honte d'être née en Russie et non à la Tour de Londres. Elle a dit qu'après la conférence elle avait juré de minimiser son accent russe. Je dois noter que cette fille représente une classe éduquée de jeunes Russes, elle a voyagé dans plus de 30 pays, travaillé comme interprète à l'ONU.L'image décrite est complétée par le fait que tous ceux présents dans le salon de discussion se sont unanimement prononcés et l'ont soutenu dans leur désir de mettre fin à l'honteux accent russe. Ensuite, j'ai réalisé que j'étais superflu dans cette entreprise amusante et j'ai immédiatement quitté le flux en ligne.
Après un tel choc devient involontairement un pessimiste, vous commencez à croire en la mort inévitable de la langue russe. Après tout, le public était des jeunes, l'avenir du pays ...

p.s. La pire chose est qu'il est inutile d'exprimer votre opinion sur l'avenir de la langue russe dans les forums russes, tout le monde s'en fout
mais non ne t'inquiète pas tant qu'il y aura des créateurs russes il y aura des gens pour lire le russe... 8-)
Le principal c'est qu'il y aie des traducteurs pour traduire toutes les conneries qui sortent en anglais en russe... :D
Avatar du membre
par frelon
#4400872
zenon a écrit :
17 janv. 2018, 19:12
frelon a écrit :
17 janv. 2018, 19:07
Ça ne m'étonne pas de toi, tu mélanges tout 8-)
Bonjour,

Et vous frelon combien de brevets ? J'ai entendu dire que vous aviez breveté le chausse pied électronique. Trop fort l'ami frelon.

The electronical shoehorn from frelon LTD.

Cordialement.
J'en suis à 7...
mais promis !
j'arrête ! 8-)
Avatar du membre
par zenon
#4400875
frelon a écrit :
17 janv. 2018, 22:42
zenon a écrit :
17 janv. 2018, 19:12
frelon a écrit :
17 janv. 2018, 19:07
Ça ne m'étonne pas de toi, tu mélanges tout 8-)
Bonjour,

Et vous frelon combien de brevets ? J'ai entendu dire que vous aviez breveté le chausse pied électronique. Trop fort l'ami frelon.

The electronical shoehorn from frelon LTD.

Cordialement.
J'en suis à 7...
mais promis !
j'arrête ! 8-)
Bonjour,

frelon faîtes part d'au moins un de vos brevets. Je serais curieux de voir à quoi cela ressemble toutefois si je suis capable d'y comprendre quelque chose.

Cordialement.
Avatar du membre
par frelon
#4401041
Image
Bonjour Zénon
Un brevet ça ressemble toujours à ça avec un résumé qui explique l'intérêt de l'invention et un schéma explicatif du fonctionnement de celle-ci où aussi une figure qui décrit l'invention...
Le brevet que je viens d'afficher n'est pas exactement mon brevet mais c'est un des brevets qui est opposable à mon invention.
Tu remarqueras que c'est écrit en anglais 8-)
Il y a d'autres manières de parler d'une invention que le brevet par exemple en publiant dans une revue à comité de lecture on peut même faire les deux... publier dans une revue à comité de lecture et déposer un brevet... la première publication étant d'ordre plus général, et la seconde plus adapté à une exploitation particulière.
Italie: indépendance en vue ?

L'Italie n'est pas la Hongrie, il ne s'agit pas […]

Bonjour, C'est parti pour les clichés. […]

Après les événements de Marse[…]