Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez de l'Éducation Nationale, de l'Éducation et de l'École en général, etc.

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par cemab
#4379750
un bon bigmac... mmmmmmmmmmmmmmmmmmm

Image
#4379889
conan le cimmerien a écrit :
06 déc. 2017, 17:36
pour en revenir a l anglais
l anglais domine car les usa dominent dans la recherche l informatique le spatial les biotechnologies
l anglais domine en europe car les usa ont mis en place une bonne politique d'apprentissage de l anglais
que le gouvernement russe paye pour promouvoir la langue russe dans les ecoles et enseignement superieur
Je crois que, après Brexit la France pourrait être plus actif des politiques de promotion de leur langue dans les structures de l'Ue. L'europe unie pourrait créer une concurrence énorme vague anglaise de produits qui proviennent des états-UNIS. Seuls la France, l'Allemagne ou la Russie n'ont pas suffisamment économique et scientifique des. La meilleure solution pourrait devenir la politique du logement des pays européens de la promotion de l'allemand ou le français comme acceptée. Mais jusqu'à ce que cette perspective semble fantastique.
Aucun de 70 à 80 ans, le français a déjà été compréhensible pour tous en Europe. À l'exemple de l'intervention Franco-russe-champion du monde d'échecs d'Alexandre Alekhine en Hollande 1935
. Aujourd'hui, il serait obligé de parler anglais pour comprendre les personnes présentes.
En ce qui concerne la Russie, elle dépense essaie de maintenir la langue russe en asie centrale (Kazakhstan, du Kirghizistan et ainsi de suite). La plupart des ukrainiens sur le fait de la langue maternelle est le russe, dont ils parlent à la maison, mais pour des raisons politiques, il est interdit. Même le président de la Porochenko sur le public dit toujours en ukrainien, mais il émet cette vidéo où il se dispute en russe dans le cadre non-public.
#4380505
Clavier56 a écrit :
06 déc. 2017, 14:31
E picuredemoustique a écrit :
06 déc. 2017, 12:00

Cette guerre fut une tentative de détruire le communisme
Tu t'es vu quand t'as bu ...? [smilie=icon_smile025.gif]
:D
Pour faire court, comment un peintre sans public entouré d'une sacré bande de bras cassés a t il pu mettre la main sur un pays aussi développé que l'Allemagne et créer entre 1938 et mi 1941 le Grossdeutschland tant rêvé ????
Et bien c'est comme tous les types sortis de nul part depuis 2 siècles et qui deviennent boss, ils ont derrière eux l'élite capitaliste.
Pour Hitler, l'élite qui l'appuyait venait d'Allemagne mais aussi de tous les pays occidentaux surtout les Us.
Ce tyran avait vendu le blitzkrieg contre l'Union Soviétique pour payer sa dette morale ( les dettes financières étant toutes payées rubis sur l'ongle y compris aux industriels français).
L'hiver très précoce et dur de 1941 a bloqué les teutons devant Moscou et réorienté la blitzkrieg vers une guerre d'attrition perdue d'avance.
D’où la rupture avec les Us, la déclaration de guerre aux États Unis en espérant que les japonais aller rendre la pareille aux Russes et ouvrir un nouveau front, la mise en œuvre de la solution finale ...
Le monstre avait maintenant les mains libres mais tout au long de la guerre il a payé les fournisseurs qui jouaient son jeu et même en fin de partie, les destructions sur les sites industriels français étaient clairement sélectives - en Lorraine par exemple, de gros sites sidérurgiques sont sortis indemnes des combats, aucun sabotages .... merci qui ?
Au final, les gagnants furent les capitalistes occidentaux ( et la suisse qui hébergeait les magots !) bien qu'il n'aient pas réussi à faire casser l'Union Soviétique par leur sbire.

Nous ne remercierons jamais assez les russes pour ce qu'ils ont fait au siècle passé.
#4380740
les canadiens sont moins betes que nous ils inventent des mots comme clavarder etc.. pour compenser les intrusions anglaise dans le français.
Les nobles et les aristocrates respectent le français contrairement au bourgeois pour qui rien ne compte que le fric
La Révolution Syrienne

Dans cette histoire Syrienne, les plus humili&eacu[…]

Je ne vois pas très bien où est le p[…]

Qui t'a dit que c'était gratuit ? Rien n'es[…]

Il faudrait en France qu'on arrête de fair[…]