Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez du fonctionnement de la justice et de la police, des procès en cours, des "affaires", de la criminalité en France, ses causes et les remèdes, ainsi que de la Défense, des renseignements, de l'armée, etc...

Modérateur : Équipe de modération

#4611291
Le vent de face c'est pas gênant, la composante de travers oui.....c'est pourquoi les avions sont limités d'ATT par leur catégorie
Dans la vie d'un pilote il y a quelques moments forts qu'on se rappelle avec tendresse....
J'ai souvenir d'un cunimbe sur N'Djamena qui éclatait de toute sa force ...avec le collègue on s'est regardé et on a choisi d'y aller et de réinventer la percée avec le Noratlas.... 10 m du sol, à vue, en espérant qu'on verrait assez devant ou par le côté dans les trombes d'eau
naturellement un peu de volets et train rentré ....comme on connaissait bien le coin à cause des promenades à cheval effectuées avec le club hippique on a traversé le fleuve Chari , l'ile de sable au milieu , puis la rive tchadienne qui annonçait la rampe d'approche
les gaz tantôt à fond, tantôt plein réduits pour avoir une vitesse décente et au dernier moment on sort le train, puis pleins volets au dessus du début de la piste dès qu'on l'a vu ...
Plutôt chaud comme arrivée , pendant ce temps là un autre avion avec le commandant d'escadron entamait sa percée classique à 1500' et remettait les gaz an débouchant à 45° de l'axe devant tous les mécanos sous les hangars qui appréciaient les artistes en piste :mdr:
#4611321
Moi aussi j'ai un souvenir trés trés chaud avec un cunimb, mais c'était à Moundou…
Mes passagers ont préféré se taper 4 jours de piste en 4X4 avec le risque des coupeurs de route que de rentrer avec moi en avion pour N'djamena... :D
faut dire que j'avais un passager mal attaché qui s'était assommé dans l'avion... :?
Modifié en dernier par frelon le 15 mars 2019, 19:27, modifié 1 fois.
#4611352
frelon a écrit :
14 mars 2019, 21:07
EUKINI a écrit :
14 mars 2019, 20:37
Ces dispositifs comme l'expliquait Frelon permettent d'imiter au plus près le vol des oiseaux en optimisant leur voilure où qu'elle soit
Heu , j'ai jamais dit ça! :?
Hé dis donc toi! T'as jamais dit cela MAIS ton lien démontre très bien que l'homme, dans son infinie intelligence tente d'imiter les oiseaux à la va comme je te pousse! Faudrait pas me prendre pour un guignol . UN morocon guignolo ça suffit pour un site! Grrrr
#4611410
Cobrasse a écrit :
15 mars 2019, 17:27
Du coup ce n'est pas comme l'expliquait Frelon, mais comme le lien que Frelon avait posté l'expliquait [smilie=icon_smile040.gif] .

Toujours ce souci du détail :D
surtout que le lien que j'ai donné, c'était simplement pour expliquer ce qu'était un TAB à "zenon"... :D
#4612006
En France, le problème ne se posera guère, aucune compagnie sous pavillon français n'exploitant l'appareil défaillant.
Ryanair sera le plus gros exploitant de 737 MAX si l'on considère le nombre d'exemplaires de 737 Max en commande. Le premier doit arriver le mois prochain suivi de quatre autres. La low cost irlandaise ne répond pas quand on lui demande si elle va différer ou annuler ces livraisons.

https://www.lepoint.fr/economie/boeing- ... 767_28.php
#4612475
j'ai entendu ce matin sur RTL que le fabricant de cet avion allait revoir... TOUS les capteurs ...il semblerait que la panique informatique impossible a créer en simulation apparemment vienne en fait de ces capteurs de position. Cependant ils n'ont pas donné plus de détails. C'est triste. [smilie=icon_smile034.gif]
#4612556
à mon avis, il y a des cadres de chez Boeing qui doivent faire des heures sup en ce moment... :D
#4612744
son de cloche SPUTNIK


retour a l envoyeur toute cette camelote de la mort

Un Boeing 737-800 en provenance de Moscou a réussi à atterrir à l'aéroport international de Sotchi, malgré des problèmes avec une aile, selon un responsable de l’aéroport.

Un avion reliant Moscou à Sotchi a eu un problème technique au niveau de son aile mais a atterri sans dégâts dimanche à l'aéroport de Sotchi, a déclaré un responsable de l'aéroport.

«À l'approche de la piste d'atterrissage, un problème de mécanisation des ailes a été identifié. Il y avait 106 passagers à bord. Les services opérationnels de l'aéroport international de Sotchi ont été mis en alerte totale et ont accueilli l'avion à l'endroit où il s'est arrêté», a-t-il déclaré. Leur assistance n'a toutefois pas été sollicitée, l'équipage ayant réussi à faire atterrir l'aéronef sans problème.

Un Boeing 737 de Ethiopian Airlines
© REUTERS / AMR ABDALLAH DALSH
Washington pousse Boeing à modifier les 737 MAX, Singapour leur interdit son ciel
L'aéroport de Sotchi a continué à fonctionner normalement, selon le responsable.
Boeing a récemment été confronté à de graves problèmes liés à l'exploitation de ses avions dans le monde entier.

Cinq mois après le 29 octobre 2018, date à laquelle un Boeing 737 MAX indonésien de Lion Air avait sombré en mer de Java en emportant la vie de 189 personnes, un autre de ces appareils appartenant cette fois à Ethiopian Airlines s'est écrasé à son tour, faisant 157 morts. Les deux accidents ont eu lieu quelques minutes après le décollage. En réponse aux accidents, les autorités et les compagnies aériennes du monde entier ont immobilisé les Boeing 737 MAX.

source
https://fr.sputniknews.com/societe/2019 ... ne-sotchi/

son de cloche centrafrique AFRIQUE

:police: [smilie=angel-smiley-008.gif] [smilie=diabolo_gif.gif] Nouvelle panne d’un Boeing: un 737-800 avec une aile défectueuse atterrit à Sotchi
Par EDITION - 19 mars 2019021
Partager

Un Boeing 737-800 en provenance de Moscou a réussi à atterrir à l’aéroport international de Sotchi, malgré des problèmes avec une aile, selon un responsable de l’aéroport.

Un avion reliant Moscou à Sotchi a eu un problème technique au niveau de son aile mais a atterri sans dégâts dimanche à l’aéroport de Sotchi, a déclaré un responsable de l’aéroport.

«À l’approche de la piste d’atterrissage, un problème de mécanisation des ailes a été identifié. Il y avait 106 passagers à bord. Les services opérationnels de l’aéroport international de Sotchi ont été mis en alerte totale et ont accueilli l’avion à l’endroit où il s’est arrêté», a-t-il déclaré. Leur assistance n’a toutefois pas été sollicitée, l’équipage ayant réussi à faire atterrir l’aéronef sans problème.

source
http://centrafriqueactu.com/2019/03/19/ ... -a-sotchi/

PAX TIBI EUROPA MEA
RETOUR A L ENVOYEUR
LES AVIONS BOEING 737 MAX 800 ET 900 doivent être remboursés
TRUMP a assez de fric pour rembourser tout le monde puisqu'il se prend pour le service après vente de BOEING
#4612866
Boeing est un excellent constructeur et pas d'hier! Le 747 était fabuleux pour son époque . Bousculé par Airbus qui joue à fond sur l'assistance électrique va l'électronique... Il fait pareil et a quelques déconvenues hélas. Cela sera solutionné, mais ne jamais oublier que si le pilote ne peut pas prendre la main...En cas de défaut quelconque ...La catastrophe est assurée...

Pour ceux qui suivent l'aventure aérienne ce Rio-Paris en fait est tombé pourquoi? Juste des sondes gelées?
#4612892
EUKINI a écrit :
19 mars 2019, 22:19
Pour ceux qui suivent l'aventure aérienne ce Rio-Paris en fait est tombé pourquoi? Juste des sondes gelées?
De mémoire oui, les sondes pitot ;) .

Cela peut arriver, même si c'est rare aujourd'hui et que depuis longtemps ces sondes ont des "chauffages" intégrés pour éviter ce souci ... Après il s'agit surtout d'erreurs de pilotage, car les autres instruments étaient fonctionnels et les pilotes sont restés focalisés sur cette sonde qui indiquait une haute vitesse ... Bref ils avaient le nez en l'air et peu de poussée et croyait on ne sait pourquoi l'inverse [smilie=icon_smile034.gif] .

Ici en lisant il y aura certainement des bonne choses :

https://www.vanityfair.fr/actualites/ar ... rash/23618

;)
#4612966
EUKINI a écrit :
19 mars 2019, 22:19
Boeing est un excellent constructeur et pas d'hier! Le 747 était fabuleux pour son époque . Bousculé par Airbus qui joue à fond sur l'assistance électrique va l'électronique... Il fait pareil et a quelques déconvenues hélas. Cela sera solutionné, mais ne jamais oublier que si le pilote ne peut pas prendre la main...En cas de défaut quelconque ...La catastrophe est assurée...

Pour ceux qui suivent l'aventure aérienne ce Rio-Paris en fait est tombé pourquoi? Juste des sondes gelées?
Des sondes gelées et des pieds nickelés au manche.
#4613061
Parceque vous pensez que le décrochage du Concorde sur l'hôtel c'est d'un plus haut niveau... 8-)
#4613086
frelon a écrit :
20 mars 2019, 13:00
Parceque vous pensez que le décrochage du Concorde sur l'hôtel c'est d'un plus haut niveau... 8-)
Toi qui a bien connu cette époque, tu pourrais me faire un petit topo de ce qu'il s'était passé please, merci d'avance si tu prends le temps de répondre ;) .
#4613177
Non, je ne voudrais pas rentrer dans une polémique qui ne sert plus à rien…
Mais de toutes les façons, question responsabilité, la perte de contrôle d'un avion est synonyme d'infraction à la première règle de l'air qui est celle d'éviter!
Cette règle est le fondement de l'accord tacite entre les gens qui vivent au sol et les gens qui pilotent des aéronefs. Or, un décrochage est une faute qui empêche la réalisation de cette règle de l'air. C'est d'ailleurs pourquoi les nouveaux avions électroniques ont entièrement pris en charge cet évitement du décrochage.
Sauf quand il y a une panne. Dans ce cas, le constructeur de l'avion dégage sa responsabilité sur le pilote en lui rendant la main... Il faut donc que la prise en main par le pilote soit totale et sans équivoque.Le constructeur doit aussi expliquer instantanément en des termes clairs la raison du désengagement du mode automatique à l'aide d'un code renvoyant vers une check list d'urgence.
C'est à ce prix qu'on sortira de cet embrouillamini des responsabilités constructeur/pilote vis à vis des passagers et des gens au sol. Déjà, la question des responsabilités, et même quand ce partage sera fait, ne sera pas complètement tranchée.
Pour Concorde, le pilote avait assurément la main, l'incendie était il suffisemment grave pour justifier la perte de contrôle de l'appareil? je n'en suis pas sûr.
Pour le Rio-Paris, les pilotes ont délibérement choisi une trajectoire et une altitude qui les menaient vers un cunimb... mais ensuite le pilote automatique les a laissé tomber au plus mauvais moment...
ça m'est arrivé deux ou trois fois en afrique dans des cunimbs, je suis toujours vivant...(faut dire que quand mon pilote automatique tombait en panne, j'étais pleinement le patron...
et puis ces 2 accidents inquiétants de 737 Max au décollage...
#4613269
Le frelon est au pilotage de concorde ce que le FC Abidjan est au Real Madrid.
Mon tracteur est bien plus sophistiqué et sans aucun doute plus compliqué à dompter que les coucous que ce gus déplaçait dans l'indifférence générale entre deux oasis.
#4613273
Pour ce pauvre Concorde quelle catastrophe! J'ai encore dans la tête les paroles de désarroi cette gérante du resto sur lequel il s'est désintégré...
L'avion était très lourd , bourré de Kerozène. Certainement pas facile de réagir car totalement imprévisible... De toute façon, pour un supersonique, ils étaient au bout du rouleau ces avions. Magnifique machine.

En allant au Japon , passant par Ankorège à une époque où les pilotes ne s'enfermaient pas de peur de se retrouver pris en otages... J'étais en première grâce à une gentille nana à l'embarquement au sol à qui j'ai expliqué que c'était le premier grand voyage aérien pour mon épouse. En bas...Blindé de voyageurs... En haut, quasi personne, donc voyage super agréable pour nous. J'ai demandé à visiter le poste de pilotage, étant électronicien, cela m’intéressait. Aucune difficulté. A droite en rentrant, des chiffres défilaient sur un tableau rempli d'afficheurs électromécanique à mini rouleaux, ce qui m'étonnait... Je demande ce que c'est ... C'est le poids de la machine me répond t-on, puis y a avait des dizaines d'appareils inconnus de moi. C'est impressionnant un 747. Mais alors que je discutais, je vois pas le pilote expliquer au co-pilote qu'il fallait utiliser sa montre! (il était jeune et devait le former) je demande et on me répond: " Ici on est trop près du pôle, les instruments ne servent plus à grand chose donc on se repère avec le soleil grâce à une montre qui doit être à l'heure!"

Holala, je n'imaginais pas cela, bon, ils n' avaient pas de sextant, mais quand même...De nos jours je suppose qu'ils ont des GPS, j'en sais rien.
J'ai remercié, suis parti m'asseoir en espérant qu'on s'y retrouve car en bas, au sol (pas de nuages)... On voyait de la glace à perte de vue et rien d'autre...Durant plus d'une heure... De quoi flipper un peu. Arrivé à Ankorège y avait un ÉNORME ours blanc empaillé dans la salle d'escale... Ça baratinait plein de langues différentes (très peu le français d'ailleurs). Superbe machine aussi.
Le retour fut vraiment différent (un vieux 707 d'air France usé jusqu'à la corde) de la flotte de condensation coulait à chaque descente, les écouteurs pneumatiques marchaient quand ils pouvaient (ils nous passaient du Boris Vian) et un barouf de tous les diables... Mais bon, les charter des fois... [smilie=icon_smile034.gif]
En tout cas, nous sommes rentrés vivants! Madame était ravie mais a beaucoup râlé au Japon. Quasi impossible d'y manger de la VRAIE viande...Moi je m'en fichais mais pas elle, c'est une carnassière. Elle ne s'est régalée que lorsque je l'ai amenée à Kobé (j'y suis pas allé pour ça mais pour l'usine TOA qui s'y trouve.) Là ils savent en faire punaise, mais bonjour l'addition!
Fin du hors sujet ;)
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

https://www.youtube.com/watch?v=1c77jfHl9xc

https://www.youtube.com/watch?v=1c77jfHl9xc

Ha t'es bien le potes à mon père cob[…]

Quand il y a dieu le veut, ça me rappelle l[…]