Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez du fonctionnement de la justice et de la police, des procès en cours, des "affaires", de la criminalité en France, ses causes et les remèdes, ainsi que de la Défense, des renseignements, de l'armée, etc...

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par azaroth
#4590312
Les CRS qu'on envoie cogner les manifestants dans le plus grand mépris des règles élémentaires du code de déontologie de la gendarmerie dont je rappelle ici 2 articles essentiels :
Article R. 434-14 - Relation avec la population
Le policier ou le gendarme est au service de la population.
Sa relation avec celle-ci est empreinte de courtoisie et requiert l’usage du vouvoiement.
Respectueux de la dignité des personnes, il veille à se comporter en toute circonstance d’une manière exemplaire, propre à inspirer en retour respect et considération.
Article R. 434-19 – Assistance aux personnes
Lorsque les circonstances le requièrent, le policier ou le gendarme, même lorsqu'il n’est pas en service, intervient de sa propre initiative, avec les moyens dont il dispose, notamment pour porter assistance aux personnes en danger.
sont-ils devenus des SS à la solde d'une Gestapo ?
On peut légitimement se poser la question, mais au-delà de leurs actes scandaleux et inadmissibles qui font honte à leur uniforme, comment peuvent-ils obéir à de tels ordres ?
Quand j'étais à l'armée, je me souviens de ce qu'avait dit un adjudant-chef :
- Vous avez le droit de désobéir si les ordres qui vous sont donnés vont à l'encontre des droits de l'homme ou de la stricte application du règlement et des lois.

Aujourd'hui, ces CRS violent la loi, ils violent les droits de l'homme, ce sont des nazis, rien d'autre et j'ai honte pour eux, comment peuvent-ils se regarder dans la glace le matin en se rasant et être en accord avec ce qu'ils vont faire ?

Je suggère la création d'un tribunal populaire pour juger tous ces gens et leurs responsables en préambule d'un procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité car c'est vers ça qu'on va et c'est de ça qu'il s'agit actuellement.
J'imagine que pour leur défense, ils diront qu'ils n'ont fait qu'obéir aux ordres ... Ben tient, j'ai déjà entendu ça ! Il est temps que justice soit rendue.
Si seulement l'ONU avait un réel pouvoir, il aurait été intéressant d'alerter les hautes instances de cette institution pour qu'il y ai intervention mais ça sert à rien, l'ONU ne sert absolument à rien, alors à quoi bon ?
Avatar du membre
par Jiminy
#4590327
Bon, sur ce coup là, on a atteint le point Godwin dès le titre du sujet!!!
Le débat est donc clos... [smilie=icon_smile025.gif]
Werk a/ont remercié ça
Avatar du membre
par azaroth
#4590335
Non, il est pas clos, le titre est justifié n'en déplaise aux bien pensants, j'en rajoute même une couche :
Image

Mais ce que j'aimerai c'est qu'on discute de l'état d'esprit, de la mentalité de ces CRS, comment en sont-ils arrivés à vouloir faire ce métier ? Qu'est-ce qui a bien pu les motiver à choisir ce métier plutôt qu'un autre ?
C'est quoi leur histoire à chacun ? Ils étaient moqués à l'école ? Leurs parents étaient des hippies et ils les cognaient ? Vraiment, j'aimerai comprendre.
Pour vivre, on peut faire n'importe quel métier, on peu être éboueur, on peu routier, on peu être caissière, on peu être dame-pipi, peu importe, tous les métiers sont plus glorieux que CRS, alors pourquoi ce choix ?
Modifié en dernier par azaroth le 16 janv. 2019, 10:29, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par No pass
#4590337
Diant-diantre.
Avatar du membre
par Valmont France
#4590338
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 09:22
Les CRS qu'on envoie cogner les manifestants dans le plus grand mépris des règles élémentaires du code de déontologie de la gendarmerie dont je rappelle ici 2 articles essentiels :
Article R. 434-14 - Relation avec la population
Le policier ou le gendarme est au service de la population.
Sa relation avec celle-ci est empreinte de courtoisie et requiert l’usage du vouvoiement.
Respectueux de la dignité des personnes, il veille à se comporter en toute circonstance d’une manière exemplaire, propre à inspirer en retour respect et considération.
Article R. 434-19 – Assistance aux personnes
Lorsque les circonstances le requièrent, le policier ou le gendarme, même lorsqu'il n’est pas en service, intervient de sa propre initiative, avec les moyens dont il dispose, notamment pour porter assistance aux personnes en danger.
sont-ils devenus des SS à la solde d'une Gestapo ?
On peut légitimement se poser la question, mais au-delà de leurs actes scandaleux et inadmissibles qui font honte à leur uniforme, comment peuvent-ils obéir à de tels ordres ?
Quand j'étais à l'armée, je me souviens de ce qu'avait dit un adjudant-chef :
- Vous avez le droit de désobéir si les ordres qui vous sont donnés vont à l'encontre des droits de l'homme ou de la stricte application du règlement et des lois.

Aujourd'hui, ces CRS violent la loi, ils violent les droits de l'homme, ce sont des nazis, rien d'autre et j'ai honte pour eux, comment peuvent-ils se regarder dans la glace le matin en se rasant et être en accord avec ce qu'ils vont faire ?

Je suggère la création d'un tribunal populaire pour juger tous ces gens et leurs responsables en préambule d'un procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité car c'est vers ça qu'on va et c'est de ça qu'il s'agit actuellement.
J'imagine que pour leur défense, ils diront qu'ils n'ont fait qu'obéir aux ordres ... Ben tient, j'ai déjà entendu ça ! Il est temps que justice soit rendue.
Si seulement l'ONU avait un réel pouvoir, il aurait été intéressant d'alerter les hautes instances de cette institution pour qu'il y ai intervention mais ça sert à rien, l'ONU ne sert absolument à rien, alors à quoi bon ?
Quand tu es fonctionnaire tu obéis aux ordres de ta hiérarchie.
Il existe le droit de retrait mais c'est très encadré.
Il existe aussi l'arrêt-maladie mais ça impacte la rémunération (jour de carence + perte d'une partie des primes).
Avatar du membre
par azaroth
#4590339
Il y a fonctionnaires et fonctionnaires, là, ce sont des psychopathes qui ont trouvé un moyen légal de soulager leurs pulsions et leur agressivité, ce sont des gens dangereux et nuisibles pour la société.
Yoan AMAR a/ont remercié ça
Avatar du membre
par Valmont France
#4590341
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 10:31
Il y a fonctionnaires et fonctionnaires, là, ce sont des psychopathes qui ont trouvé un moyen légal de soulager leurs pulsions et leur agressivité, ce sont des gens dangereux et nuisibles pour la société.
Ils ont été recrutés pour le maintien de l'ordre public y compris dans des situations tendues.
Aujourd'hui on fait clairement face à des dérives visant à entretenir le chaos, le sentiment de peur. C'est en tous cas le but de la hiérarchie qui applique les directives de la faction LREM au pouvoir.
Avatar du membre
par jipi
#4590344
'tain, je croyais que ce fil était une blague, mais non, son auteur a l'air vraiment motivé.
Avatar du membre
par Loading
#4590345
Dans tout les pays du monde, la Police de Sécurité existe ,même dans la Rome antique ,ça existait les CRS Compagnie Romaine de Sécurité [smilie=005a.gif]
Avatar du membre
par azaroth
#4590369
jipi a écrit :
16 janv. 2019, 10:43
'tain, je croyais que ce fil était une blague, mais non, son auteur a l'air vraiment motivé.
Ca pourquoi une blague ? Ca te choque ?
Avatar du membre
par Valmont France
#4590372
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 11:19
jipi a écrit :
16 janv. 2019, 10:43
'tain, je croyais que ce fil était une blague, mais non, son auteur a l'air vraiment motivé.
Ca pourquoi une blague ? Ca te choque ?
Parce que le titre n'est pas finaud, peut-être.
par elwi
#4590377
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 11:19
jipi a écrit :
16 janv. 2019, 10:43
'tain, je croyais que ce fil était une blague, mais non, son auteur a l'air vraiment motivé.
Ca pourquoi une blague ? Ca te choque ?
Parce que dans n'importe quel autres pays, les casseurs de fin de manifestation compterait leur mort et pas leur blessés ?
Je propose d'essayer d'agresser ou de résister à des flics aux états unis, en Chine, en Algérie, au Japon, en Russie ?
Le simple fait de comparer les notre a des SS démontre une distorsion de la réalité approchent de la folie.
Avatar du membre
par jipi
#4590379
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 11:19
jipi a écrit :
16 janv. 2019, 10:43
'tain, je croyais que ce fil était une blague, mais non, son auteur a l'air vraiment motivé.
Ca pourquoi une blague ? Ca te choque ?
Tu veux une réponse sérieuse ?
Avatar du membre
par Valmont France
#4590380
elwi a écrit :
16 janv. 2019, 11:25
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 11:19
jipi a écrit :
16 janv. 2019, 10:43
'tain, je croyais que ce fil était une blague, mais non, son auteur a l'air vraiment motivé.
Ca pourquoi une blague ? Ca te choque ?
Parce que dans n'importe quel autres pays, les casseurs de fin de manifestation compterait leur mort et pas leur blessés ?
Je propose d'essayer d'agresser ou de résister à des flics aux états unis, en Chine, en Algérie, au Japon, en Russie ?
Le simple fait de comparer les notre a des SS démontre une distorsion de la réalité approchent de la folie.
Totalement vrai sur le début de l'analyse.
Mais le problème aujourd'hui est qu'il semble y avoir assez peu de blessés parmi les casseurs de fin de manifestations, mais plus parmi les manifestants pacifistes, les gens lambda de passage au mauvais endroit au mauvais moment, voire un sapeur-pompier dans le coma. Oups.
Modifié en dernier par Valmont France le 16 janv. 2019, 11:30, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par Werk
#4590381
elwi a écrit :
16 janv. 2019, 11:25
Parce que dans n'importe quel autres pays, les casseurs de fin de manifestation compterait leur mort et pas leur blessés ?
Ça les regarde.
par elwi
#4590386
Werk a écrit :
16 janv. 2019, 11:30
elwi a écrit :
16 janv. 2019, 11:25
Parce que dans n'importe quel autres pays, les casseurs de fin de manifestation compterait leur mort et pas leur blessés ?
Ça les regarde.
Pas vraiment, dans n'importe quel société stable, il y a des forces chargé de faire respecter les règles de la société.
Car chaque communauté dispose toujours d'éléments la remettant en cause et considérant que leu point de vu doit s'imposer de gré ou de force.
Cet force de maintient du système (chez nous la police) est la pour l'empêcher ce qui est bien sinon avec "prenons les vegans", manger un steak pourrait vous valoir la chaise électrique.

Mais comme nous sommes par bonheur en démocratie, la direction de système en question est remise aux voies régulièrement. La majorité décide.
Après si vous n'êtes pas satisfait par cette règles, vous pouvez
- ou vous satisfaire de la situation
- ou tenter de convaincre la majorité de votre point de vue
- ou trouver un pays disposant d'un système plus proche de vos vue
- ou renverser le système démocratie pour imposer vos vue

Pour le dernier cas je suis content qu'il y ai une force de préservation du système appelé police présente.

Après je juge que l'on est encore en démocratie même si la question peut se poser sur son évolution.
Avatar du membre
par Werk
#4590390
elwi a écrit :
16 janv. 2019, 11:42
Werk a écrit :
16 janv. 2019, 11:30
elwi a écrit :
16 janv. 2019, 11:25
Parce que dans n'importe quel autres pays, les casseurs de fin de manifestation compterait leur mort et pas leur blessés ?
Ça les regarde.
Pas vraiment, blah blah blah mon avis sur les forces de l'ordre
Si, vraiment. Si des manifestants se font tuer à l'étranger ça les regarde, j'irais pas chez eux pour manifester à leur place.
par Jean88
#4590398
azaroth a écrit :
16 janv. 2019, 10:23
Non, il est pas clos, le titre est justifié n'en déplaise aux bien pensants, j'en rajoute même une couche :
Image

Mais ce que j'aimerai c'est qu'on discute de l'état d'esprit, de la mentalité de ces CRS, comment en sont-ils arrivés à vouloir faire ce métier ? Qu'est-ce qui a bien pu les motiver à choisir ce métier plutôt qu'un autre ?
C'est quoi leur histoire à chacun ? Ils étaient moqués à l'école ? Leurs parents étaient des hippies et ils les cognaient ? Vraiment, j'aimerai comprendre.
Pour vivre, on peut faire n'importe quel métier, on peu être éboueur, on peu routier, on peu être caissière, on peu être dame-pipi, peu importe, tous les métiers sont plus glorieux que CRS, alors pourquoi ce choix ?
Ah, le maintien de l'ordre n'est pas glorieux.....
Dans quel état serait Paris aujourd'hui sans les CRS?

C'est quoi l'histoire à chacun de ceux qui les critiquent? moqués à l'école parce que nul en gym? trop chétifs pour se faire respecter? fils de bourges obnubilés par la crainte d'une manifestation? limités du bulbe qui trouvent glorieux de critiquer les forces de l'ordre? jaloux que leur taille ou leurs capacités physiques empêchent de rentrer dans les CRS? on peut continuer longtemps ainsi ....

P.S : j'ai lu un article très inté[…]

Ne pas vouloir du RIC c'est vouloir infantiliser[…]

Bien évidemment. Non, je ne crois pas, ma[…]

Il est plus humain de nourrir les animaux ab[…]