Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez du fonctionnement de la justice et de la police, des procès en cours, des "affaires", de la criminalité en France, ses causes et les remèdes, ainsi que de la Défense, des renseignements, de l'armée, etc...

Modérateur : Équipe de modération

#4579996
Ainsi, si la manifestation dégénère, elle deviendra automatiquement impopulaire.

Les images vidéos ne montreront plus les gentils manifestants contre les méchants policiers, mais plutôt les méchants manifestants contre les gentils commerçants et contre les biens publics.

De fait, les organisateurs des manifestations seront obligés de s'improviser en tant que forces de l'ordre.

Et pour les batiments ultra-sensibles (Elysée, parlement, sénat, conseils généraux et régionaux), pas besoin de CRS. Vous protégez ça avec des bombes lacrymo intégrées aux portics de sécurité, et qui s'actionnent toutes les 30 secondes, ou bien via une activation manuelle à distance par un type dans un bureau.

Et à la fin, on présente la facture précise au contribuable, via une ligne d'ajout sur l'impôt sur le revenu. Genre, une ligne sur votre feuille d'impôts ''dégats gilets jaunes'' : 240,25 euros.

Les forces de l'ordre commenceraient à réencadrer les manifestants et intervenir dès que la manifestation deviendrait très impopulaire dans les sondages (moins de 25% de popularité).

Vous en pensez quoi ?
#4580027
Djeimse a écrit :
24 déc. 2018, 07:07
Le gouvernement n'encadre aucune manifestation, son devoir est de protéger et d'assurer la sécurité des personnes et des biens.

Demander que l'Etat n'assure pas la sécurité est une absurdité.
Je ne sais pas où tu as vu qu'ils assuraient la sécurité, moi j'ai surtout vu qu'ils mettaient le feu aux poudres.

Qui seront les cibles des blacks blocs et autres groupes violents s'il n'y a plus de CRS dans les rues ? Quelles seront les images relayées par les médias ?

Les CRS encadrent chaque manifestation. C'est d'ailleurs pour cela que chaque manifestation doit être précédée d'une autorisation à manifester.
#4580034
On peut "encadrer" sans protéger ... c'est d'ailleurs ce qui se passe en général...
Les consignes étant : pas de blessés chez les manifestants donc chez les casseurs qui se sont infiltrés, alors on gaze tout le monde,
Mais comme il y a des bavures (quadrature du cercle oblige) on retire les voltigeurs à moto, les grenades de désencerclement, on interdit les tazers sauf en cas de légitime défense ...etc....
Résultat une nouvelle race de manifestants est apparue qui casse pour avoir la couverture des journaux.
Au début on fait perdre de l'argent aux autres enles empêchant de se déplacer ou de travailler, puis on détruit carrément le mobilier urbain et on passe aux enseignes iconiques pour faire reculer le gouvernement.
Et ça marche [smilie=icon_smile033.gif]
#4580071
babiscus a écrit :
24 déc. 2018, 06:30
Ainsi, si la manifestation dégénère, elle deviendra automatiquement impopulaire.

Les images vidéos ne montreront plus les gentils manifestants contre les méchants policiers, mais plutôt les méchants manifestants contre les gentils commerçants et contre les biens publics.

De fait, les organisateurs des manifestations seront obligés de s'improviser en tant que forces de l'ordre.

Et pour les batiments ultra-sensibles (Elysée, parlement, sénat, conseils généraux et régionaux), pas besoin de CRS. Vous protégez ça avec des bombes lacrymo intégrées aux portics de sécurité, et qui s'actionnent toutes les 30 secondes, ou bien via une activation manuelle à distance par un type dans un bureau.

Et à la fin, on présente la facture précise au contribuable, via une ligne d'ajout sur l'impôt sur le revenu. Genre, une ligne sur votre feuille d'impôts ''dégats gilets jaunes'' : 240,25 euros.

Les forces de l'ordre commenceraient à réencadrer les manifestants et intervenir dès que la manifestation deviendrait très impopulaire dans les sondages (moins de 25% de popularité).

Vous en pensez quoi ?

J'ai mieux, à savoir :

Lorsqu'une manifestation populaire réagit contre un régime impopulaire, on va dire à 70% de mécontentement, le peuple ne pourrait-il pas réencadrer les dirigeants à partir de celui qui préside, et de ceux qui gouvernent et parlementent.
C'est une bonne idée, non ?
Je pense que c'est plus réaliste. :D

La Politique monétaire La Chanceli&egra[…]

Le luxe de la politique c’est la gauche cavi[…]

Filmée, la scène montre ces é[…]

Jamais les russes n'auraient combattu pour les n[…]