Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez du fonctionnement de la justice et de la police, des procès en cours, des "affaires", de la criminalité en France, ses causes et les remèdes, ainsi que de la Défense, des renseignements, de l'armée, etc...

Modérateur : Équipe de modération

#4494923
Image



"Les dangers augmentent, le monde autour de nous est de plus en plus dur. Comment faire face avec un matériel de plus en plus obsolète ? L’armée de terre a vécu pendant 30 ans en consommant la totalité des véhicules blindés d’infanterie qu’elle avait hérités d’une armée de conscription beaucoup plus nombreuse. Il y a un moment où tout s’arrête quand il n’y a plus de véhicules ! C’est pourquoi le problème du budget est devant nous. Notre combat collectif, avec notamment la ministre des Armées, c’est de reconstruire nos armées. Cela passe impérativement par une phase de régénération qui va être longue et coûteuse. Nous étions arrivés à un état de délabrement de l’armée très inquiétant. Il aurait pu faire décrocher la France du rang des grandes puissances militaires. Mais le dernier budget voté – assorti de la loi de programmation militaire - devrait nous permettre de relever la tête. De stabiliser, régénérer et ensuite de monter en puissance.

Un an après la démission fracassante du général de Villiers , Emmanuel Macron est-il devenu conscient des dangers engendrés par le manque d’investissement ?

Le Président de la République est parfaitement conscient que la régénération de l’armée française suppose des moyens. Il sait très bien que notre modèle est usé jusqu’à la corde et que cette usure nécessite des efforts financiers. Cela suppose aussi de ne plus surexploiter l’armée française. Chaque semaine, j’échange avec le Président à ce propos. A chaque fois, notre souci consiste à maîtriser notre engagement au strict nécessaire. Tout le monde sait que l’armée britannique s’est effondrée après son engagement en Irak et en Afghanistan derrière les États-Unis. Il ne doit pas nous arriver la même chose !


https://www.famillechretienne.fr/politi ... rce-239810
#4495107
Deux hélicoptères sur trois sont engagés dans de lourdes opérations de maintenance. Pour remédier à cela, le Sénat presse le ministère des Armées de moderniser la flotte d'aéronefs légers.

«Un seul hélicoptère sur trois en mesure de décoller.» En quelques mots, le rapport de la commission des finances du Sénat décrit l'état du parc d'hélicoptères des armées françaises. Sur les 467 aéronefs en service au sein des forces (terre, mer et air), «300, soit deux sur trois, sont indisponibles car engagés dans des opérations de maintenance lourde», précise Dominique de Legge, rapporteur spécial des crédits de la mission défense du Sénat.

Cette indisponibilité est devenue «chronique», insiste le rapporteur, qui est sénateur (LR) d'Ille-et-Vilaine. Cela alors que le coût de la maintenance (MCO) a augmenté de 58 %, entre 2009 et 2017, à 645 millions d'euros. La France dépense toujours plus pour une disponibilité médiocre. Sur le terrain, la situation est tendue: «Engagées dans des opérations extérieures (Opex) de haute intensité sur des théâtres difficiles, les troupes mènent leurs missions avec un tiers de la capacité disponible», insiste Dominique de Legge. Comme les Opex sont prioritaires, les missions en métropole sont sacrifiées, faute de moyens.
Parc hétérogène

L'indisponibilité des hélicos a des conséquences lourdes: rupture temporaire de capacité, fonctionnement à flux tendu «conduisant à un épuisement des personnels de maintenance» (dont la compétence n'est pas en cause) et réduction des temps de vol destinés à l'entraînement des jeunes pilotes. La situation ne cesse de s'aggraver. «Une des causes, c'est l'extrême mobilisation de nos troupes en Opex. Les hélicoptères sont surutilisés, ce qui entraîne une hausse des besoins de maintenance technique en plus des opérations de maintenance aéronautiques classiques», développe Dominique de Legge. Or l'organisation MCO des armées est «complexe», avec plusieurs intervenants: les industriels, les armées et l'État.

Du coup, il est difficile de coordonner les différentes opérations, d'autant que s'ajoutent des problèmes d'approvisionnement en pièces et de gestion de stocks, et qu'il n'y a pas de responsable unique. D'où des situations ubuesques, avec, par exemple, plus de 30 contrats de maintenance pour l'hélicoptère d'attaque Tigre. À cela s'ajoute la gestion d'un parc hétérogène et vieillissant avec «une douzaine de flottes distinctes et trois générations différentes d'hélicoptères». La palme revient aux hélicos légers: l'Alouette III de la marine affiche 45 ans au compteur, les Gazelle de l'armée de terre, 32 ans en moyenne et les Puma de l'armée de l'air, 39 ans.

Pour le Sénat, il est urgent d'agir. Certes, reconnaît-il, le plan de modernisation du MCO aéronautique lancé par la ministre des Armées, Florence Parly, fin 2017 va dans le bon sens. Mais il faut aussi agir sur la flotte «en accélérant les livraisons du programme Hélicoptères interarmées légers», soit entre 160 et 190 H160 produits par Airbus Helicopters. Ils remplaceront six familles d'engins vieillissants. Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait promis de les livrer à partir de 2024. L'actuelle équipe a renvoyé ces livraisons à l'après-2028. Dans l'intervalle, les armées devraient louer des hélicos Dauphin et faire durer leurs vieux engins à la maintenance coûteuse…
http://premium.lefigaro.fr/societes/201 ... -voler.php
#4495127
Ce qui doit arriver arrive toujours. On y est. ça tombe sur Macron alors que ce n'est pas de sa faute n’empêche que maintenant il va falloir qu'il agisse, les beau discours on a déjà donné.
2% du pib c'est ridicule, et on y est à peine.Il n'y aura pas d'excuses valables pour ne pas accomplir la LPM.
Macron a fait un mauvais départ et est mal vu dans l'armée. Le retour de la confiance reviendra si il ne commet pas d'impaires grossiers. De manière surprenante il parait que le roi de l’esbroufe et de l'enfumage, Hollande, est assez bien vu. Peut être parce qu'il a pas mal fait bosser les forces spéciales mais ça ne suffit pas.
#4495155
Clavier56 a écrit :
13 juil. 2018, 13:50
On ne peut pas dire que Hollande était bien vu .... pas la gueule d'un chef contrairement à Macron
Ce que je vous dit c'est l'avis de certains militaires, je ne dit pas que c'est généralisé. J'en suis quand même surpris parce qu'effectivement il n'est pas un bon chef.
Clavier56 a écrit :
13 juil. 2018, 13:50
l'armée se fout des ministres et des présidents du moment que la paye est assurée
Chez les grattes papiers probablement.
Pour les autres vous êtes loin du compte. Vous oubliez le matériel, les missions, l'état d'esprits, les chefs, qui comptent aussi.
Villier était bien et très apprécié. Son successeur, Lecointre et, en dessous, Barrera, sont bien aussi. C'est important mais il faut que le pouvoir politique et les finances suivent.
#4523198
Image




L’armée française est "éreintée, sous-équipée, sous-dotée, sous-entraînée"

C'est le chef d'état-major des armées qui le dit. Conséquence : il demande un fort désengagement de ses troupes. L'aveu est terrible : la France n'a plus l'armée qu'elle devrait.

Que lui reste-t-il pour assurer sa propre défense?


https://www.lopinion.fr/edition/interna ... ger-161477
#4523205
L'armée française est en mauvais état, mais elle demeure la seule opérationnelle en Europe avec l'armée britannique. Le reste n'est rien soit pour des raisons de taille, soit pour des raisons de misère budgétaire (Allemagne). Les socialistes atteignent leurs objectifs.
#4523207
Merl1 a écrit :
09 sept. 2018, 17:36
Image




L’armée française est "éreintée, sous-équipée, sous-dotée, sous-entraînée"

C'est le chef d'état-major des armées qui le dit. Conséquence : il demande un fort désengagement de ses troupes. L'aveu est terrible : la France n'a plus l'armée qu'elle devrait.

Que lui reste-t-il pour assurer sa propre défense?


https://www.lopinion.fr/edition/interna ... ger-161477

Une armée de manouches , juste bonne à défiler sur les champs en tendant la main ,comme des roms .
#4523255
C'est quand même très con un libéral : ça ne veut pas contribuer au budget de l'Etat, ça couine pour que les prélèvements baissent, et puis ça voudrait une armée avec des moyens conséquents.

Idem pour l'hosto, idem pour la Justice, idem pour etc...
#4523270
Miguelito Loveless a écrit :
09 sept. 2018, 18:35
CQFD
vous avez tort de vous inquiéter, vraiment.
ed : un indice, les gouvernes des avions [smilie=_banker.gif]
date : 21/06/2018

Image
Modifié en dernier par cemab le 09 sept. 2018, 18:46, modifié 1 fois.
#4523277
Morokon le Hardi a écrit :
09 sept. 2018, 18:32
C'est quand même très con un libéral : ça ne veut pas contribuer au budget de l'Etat, ça couine pour que les prélèvements baissent, et puis ça voudrait une armée avec des moyens conséquents.

Idem pour l'hosto, idem pour la Justice, idem pour etc...
L'armée fait partie du régalien, il y a très peut de chapelle libérale qui contestent le rôle du l'état dans le régalien.. :roll:

Après c'est sur que quand on apprend la définition du mot libéral de la CGT et consort ça donne des trucs surprenant...
#4523280
cemab a écrit :
09 sept. 2018, 18:45
vous avez tort de vous inquiéter, vraiment.
ed : un indice, les gouvernes des avions [smilie=_banker.gif]
date : 21/06/2018
F18
Porte avion US
#4523284
Merl1 a écrit :
09 sept. 2018, 18:45
Et Macron veut continuer à jouer à cache-cache avec les islamistes sur une zone aussi vaste que l'Europe...
En l'état actuel c'est soutenable pendant une éternité.
Il n'y a que si la population devient réellement hostile qu'il faudra songer à se faire la malle.
#4523302
filochard a écrit :
09 sept. 2018, 18:50


L'armée fait partie du régalien, il y a très peut de chapelle libérale qui contestent le rôle du l'état dans le régalien.. :roll:

Après c'est sur que quand on apprend la définition du mot libéral de la CGT et consort ça donne des trucs surprenant...
Le régalien c'est ce qui assure la souveraineté de l'Etat. C'est donc Beauvau, Bercy, Orsay, Vendôme et Brienne/Balard.

Donc, si j'ai bien compris comment fonctionne une chorde libérale(ne parlons pas de cerveau), selon tes dires du moins, faut abonder toutes ces places fortes dans le budget de l'Etat.

Ça commence à faire pas mal de dépenses pour un gus qui veut faire des économies, je trouve.
#4523306
filochard a écrit :
09 sept. 2018, 18:51
cemab a écrit :
09 sept. 2018, 18:45
vous avez tort de vous inquiéter, vraiment.
ed : un indice, les gouvernes des avions [smilie=_banker.gif]
date : 21/06/2018
F18
Porte avion US
à Marseille.

certains m'objecteront, "ça veut rien dire."


c'est vrai.


un mec dans un placard pendant que le mari est au taf, ça veut pas dire grand-chose non plus.

[smilie=icon_smile040.gif]
#4523309
Morokon le Hardi a écrit :
09 sept. 2018, 19:14
filochard a écrit :
09 sept. 2018, 18:50


L'armée fait partie du régalien, il y a très peut de chapelle libérale qui contestent le rôle du l'état dans le régalien.. :roll:

Après c'est sur que quand on apprend la définition du mot libéral de la CGT et consort ça donne des trucs surprenant...
Le régalien c'est ce qui assure la souveraineté de l'Etat. C'est donc Beauvau, Bercy, Orsay, Vendôme et Brienne/Balard.

Donc, si j'ai bien compris comment fonctionne une chorde libérale(ne parlons pas de cerveau), selon tes dires du moins, faut abonder toutes ces places fortes dans le budget de l'Etat.

Ça commence à faire pas mal de dépenses pour un gus qui veut faire des économies, je trouve.
Le régalien c'est moins de 10% de la dépense publique. Autour de 6% me semble me souvenir.
Si on doublait ça, il le faut il me semble, surtout la justice et l'armée, on serait à 12%. ça laisse 88% de la dépense publique qui est éminemment discutable et éventuellement taillable.
ça va être dur de fermer le débat avec tes débilités de fonx syndiqué le Morok.
#4523316
cemab a écrit :
09 sept. 2018, 19:17
filochard a écrit :
09 sept. 2018, 18:51
cemab a écrit :
09 sept. 2018, 18:45
vous avez tort de vous inquiéter, vraiment.
ed : un indice, les gouvernes des avions [smilie=_banker.gif]
date : 21/06/2018
F18
Porte avion US
à Marseille.

certains m'objecteront, "ça veut rien dire."

c'est vrai.

un mec dans un placard pendant que le mari est au taf, ça veut pas dire grand-chose non plus.
[smilie=icon_smile040.gif]
Je comprend pas trop l'allusion. Un PA est dangereux à plusieurs centaines de kilomètres de ton port, pas à l'intérieur de celui-ci.
Mettre son PA dans un port démontre plus la confiance de l'invité vis à vis de l’hôte que l'inverse.
Verdun, c'est la fin

La bataille de Verdun n’apparaît plus[…]

Production

ainsi vous pouvez faire croire qu'un maximum d'im[…]

Vous avez pris une sérieuse commotion c&e[…]

Avant on faisait des procès en sorcelle[…]