Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez du fonctionnement de la justice et de la police, des procès en cours, des "affaires", de la criminalité en France, ses causes et les remèdes, ainsi que de la Défense, des renseignements, de l'armée, etc...

Modérateur : Équipe de modération

#4296530
Ce rebondissement pourrait relancer l'enquête sur la mort de Grégory Villemin, dont le corps avait été retrouvé dans la Vologne le 16 octobre 1984.

Image
http://www.bfmtv.com/police-justice/aff ... 86097.html


32ans après un homicide on peut plus etre jugé , mais il sera bon de connaitre les responsable de la mort du petit et du grand chamboulement qu'a subit cette région.
#4296671
Si, on peut encore être jugé, à la condition qu'ait eu lieu ce que l'on appelle "des actes interruptifs de prescription"
http://www.lexinter.net/JF/prescription ... blique.htm (les délais ne sont plus les bons mais la déf des actes interruptifs si: je suis juriste)

Et je suis d'accord, il serait bien que l'on arrive à choper le ou les coupables
#4296675
Il doit y avoir un membre de la famille qui a enfin cessé de se taire, la grand-mère peut-être, sinon il n'y aurait pas de garde à vue avec "complicité d’assassinat, non-dénonciation de crime, non-assistance à personne en danger et abstention volontaire d’empêcher un crime."

Image
#4296698
La veuve de Michel Villemin est en garde à vue.
Michel Villemin avait par ailleurs été l'un des acteurs majeurs de «l'affaire Grégory» dès le début de l'enquête, puisqu'il avait toujours affirmé avoir reçu l'ultime appel du «corbeau» qui revendiquait le crime du garçonnet, à 17 h 32.
Les parents du petit Grégory l'avaient pourtant régulièrement soupçonnés d'être l'auteur des appels téléphoniques anonymes qui a harcelé l'ensemble des membres de la famille Villemin de septembre 1981 à octobre 1984.
Michel Villemin était par ailleurs très lié à son cousin Bernard Laroche, un temps suspecté de l'assassinat de Grégory avant d'être abattu par Jean-Marie Villemin - père de l'enfant et frère de Michel - le 29 mars 1985.
http://www.estrepublicain.fr/actualite/ ... l-villemin
#4296754
une bonne année en perspective, pour le tourisme local

Affaire Grégory : les médias nationaux arrivent dans les Vosges
Depuis nos révélations ce midi, de nombreux médias ont envoyé des journalistes sur place, à Aumontzey, lieu des interpellations et auditions.
#4296760
agri-info-intox a écrit :
14 juin 2017, 23:05
une affaire qui a certainement déjà couté plusieurs millions d'euro à la justice.
effectivement, il serait peut être temps de dire stop aux frais pour cette affaire...et donc de cesser de servir de justificatifs d'emploi du temps à des flics désœuvrés et autres procureurs en mal d'enquêtes... 8-)
Je suis sûr qu'il y a des vols de cuivre en pagaille qui ne trouvent pas non plus de coupables dans cette région... 8-)
#4296773
frelon a écrit :
14 juin 2017, 23:16
agri-info-intox a écrit :
14 juin 2017, 23:05
une affaire qui a certainement déjà couté plusieurs millions d'euro à la justice.
effectivement, il serait peut être temps de dire stop aux frais pour cette affaire...et donc de cesser de servir de justificatifs d'emploi du temps à des flics désœuvrés et autres procureurs en mal d'enquêtes... 8-)
Je suis sûr qu'il y a des vols de cuivre en pagaille qui ne trouvent pas non plus de coupables dans cette région... 8-)
Cette affaire se passait à une époque qui ignorait la barbarie que nous connaissons aujourd'hui (jeune tué pour un regard, prêtre égorgé dans son église, femme aspergée d'essence, territoires interdits à la police)
Dans cette société d'apparence tranquille, cette affaire fut un coup de tonnerre qui marqua l'inconscient collectif des français.
Et puis il y a eu cet article très transgressif de Marguerite Duras. Les codes vacillaient. Le couple Villemin catalysait beaucoup de haine. Même les journalistes étaient divisés. Certains vivaient l'enquête sur place et tous s'étaient forgés une opinion qu'ils défendaient en justiciers de leurs convictions.
#4296776
cette affaire c'est passée à moins de 20km du village natal de ma grand mère paternelle...
c'est vrai qu'on était motivé...surtout avec tous les rebondissements... 8-)
M'enfin maintenant... il faut quand même finir par être raisonnable...
#4296782
Raphaëlle
Cette affaire se passait à une époque qui ignorait la barbarie que nous connaissons aujourd'hui (jeune tué pour un regard, prêtre égorgé dans son église, femme aspergée d'essence, territoires interdits à la police)
Dans cette société d'apparence tranquille
Bonjour Raphaëlle!
Une époque qui ignorait la barbarie !!!...
Raphaëlle je n'en suis pas du tout persuadé...
Pour la petite histoire encore perso (vite fait)
Mon grand père était maire d'un petit village dans les Vosges, j'allais tous les étés en vacance entre la Suisse et les Vosges.
J'avais 12 ans mon aire de jeu le bord de la rivière pour tenter d'attraper des truites.
Quand un grand gaillard de 16 ans m'interpelle : « tu ne serais pas le petit fils du maire ? »
Oui !

Et sans aucune raison je reçois un énorme coup poing et je tombe lourdement dans le pré (mon état est à la limite de la perte de connaissance)

Explications:
Mon grand père maire de 100 habitants subissait des « jalousies »...
En pleine canicule d’été, un villageois avait vidé le château d’eau privant ainsi de l’eau courante d’une colonie de vacance.

Ceci dit pour dire, que les Vosgiens sont particulièrement rancuniers et revanchard.

Dans les années 1960:
" la violence, la maltraitance , les viols familiaux, la pédophilie du curé de campagne était fréquente sur les enfants.
Seulement voilà, les médias de l’époque (les journaux, la radio et le début de la télé) n’en faisaient jamais état, de ces faits divers plus que navrants."

Aujourd’hui, les médias vivent des malheurs de la population.
Ils sont à l’affût du moindre fait divers racoleur...
D'où cette impression que notre société actuelle et pire que dans le passé...
Le couple Villemin catalysait beaucoup de haine.
C'est troublant ce phénomène de haine en France.
Même les journalistes étaient divisés.
Surtout la compétition du scoop à tout prix!
Certains vivaient l'enquête sur place et tous s'étaient forgés une opinion qu'ils défendaient en justiciers de leurs convictions.
Ce qui est curieux dans cette affaire: c'est l'action du "corbeau" une spécialité des régions désertifiées de la France profonde.
D'envoyer des lettres anonymes partout (au fisc, la gendarmerie ) pour dénoncer les petites turpitudes de son voisinage.

Image
#4296861
frelon a écrit :
14 juin 2017, 23:16
agri-info-intox a écrit :
14 juin 2017, 23:05
une affaire qui a certainement déjà couté plusieurs millions d'euro à la justice.
effectivement, il serait peut être temps de dire stop aux frais pour cette affaire...et donc de cesser de servir de justificatifs d'emploi du temps à des flics désœuvrés et autres procureurs en mal d'enquêtes... 8-)
Je suis sûr qu'il y a des vols de cuivre en pagaille qui ne trouvent pas non plus de coupables dans cette région... 8-)

quelque chose, qui m'a toujours choqué, c'est plus une affaire est médiatisée, plus la justice y met des moyens, parfois sans aucune limite de temps passé et de budget ( enquêtes, expertises, contre expertises,......)
Quand vous savez comment la justice marche pour le quidam, comment votre affaire personnelle est expédiée en quelques minutes, comment les juges ont souvent une intime conviction à priori, vous êtes vite dégouté du système judiciaire .


J'ai souvent comparé l'affaire Grégory à l'affaire d' Outreau . Un petit juge d'instruction part bille en tête sur une fausse piste , ses supérieurs valident les yeux fermés sans étudier le fond et plus personne n'arrête la machine à broyer, car comme on s'est empressé de parler à la presse, aucun dans ce milieu imbu de lui même n'accepte de dire, " je me suis trompé- j'ai fait fausse route ".

Les provinces éloignées sont souvent victimes de ce genre de justice, puisque c'est là qu'on retrouve les jeunots sans expérience, tout frais sortis de l'école de magistrature . Et çà ne gène personne autant pour la presse parisienne , que pour des jeunes juges souvent issus des milieux bobos, de se convaincre " dans les milieux populaires, c'est assez fréquent de trouver des parents qui violent ou qui tuent leurs enfants"
#4296876
Tirésias a écrit :
14 juin 2017, 20:01
L'enquête est relancée, semble-t-il, par des éléments nouveaux.

Cette histoire sordide doit trouver son épilogue.
Entendu au JT:
"de nouvelles expertises graphologiques"

Quand il n'y a pas de preuves, on est bien obligé de recourir au charlatanisme ...
#4296896
frelon a écrit :
15 juin 2017, 00:44
M'enfin maintenant... il faut quand même finir par être raisonnable...
Connaître la vérité sur cette affaire, il semble que cela soit proche, "complicité d’assassinat, non-dénonciation de crime, non-assistance à personne en danger et abstention volontaire d’empêcher un crime.".
#4296901
paravec a écrit :
15 juin 2017, 10:46
"Cheshire
"de nouvelles expertises graphologiques"
La graphologie est une science relativement assez fiable!
Je ne comprends pas que les pouvoirs publics n'ont pas obtenus de résultats déterminants.
-> perles
#4296903
Cheshire cat a écrit :
15 juin 2017, 10:33
Tirésias a écrit :
14 juin 2017, 20:01
L'enquête est relancée, semble-t-il, par des éléments nouveaux.

Cette histoire sordide doit trouver son épilogue.
Entendu au JT:
"de nouvelles expertises graphologiques"

Quand il n'y a pas de preuves, on est bien obligé de recourir au charlatanisme ...
Les experts en écritures sont tout à fait reconnus par les tribunaux. Chaque tribunal a d'ailleurs une liste d'experts en écriture que l'on peut consulter si on a une affaire de faux en écriture, par ex.
#4296907
Les pompiers appellent bien des rebouteux en cas d'extrême urgence.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 84
Vitesse de la lumière

Une Lapalisade ... Même la relativité[…]

Depuis qu'on a des élites qui pensent et d&[…]

Je suis pour une Europe, pas pour celle-là[…]

L'affaire Battisti

La gauche française ne s'est pas grandie […]