Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des problèmes économiques et sociaux: temps de travail, retraites, conflits sociaux, de vos expériences heureuses ou malheureuses dans le monde du travail, etc...

Modérateur : Équipe de modération

#4598288
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 02:10
filochard a écrit :Ecoutes, moi je pense que l'économie d'une entreprise, meme multinationale, meme d'un pays, c'est les meme bases que celles d'un paysan, d'un artisant ou d'un petit commerçant
Erm non. Il y a des bases communes, mais c’est pas la même chose, il ont tous des ensembles de bases différents.
La base principale, à savoir que si tu produit et vend plus que ce que tu consommes, tu t'enrichit, l'inverse tu t’appauvrit, est la meme.

Le général président dictateur de Singapour qui n'y connaissait rien à l'économie a, dans les années 80, fait venir les meilleurs économistes d'occidents. Ceux-ci lui ont vantés la politique de la demande, le néo-keynesianisme, la finance, ne pas avoir peur de l'emprunt, la société post-industrielle de la connaissance et des loisirs, etc.., bref toutes les débilités en vogue jusqu'a aujourd'hui. Il les a écouté et les a tous foutu dehors. Pour faire une politique économique de paysan et bon père de famille. ça lui a pas trop mal réussit. Les chleuh c'est un peu pareil d'ailleurs.
#4598294
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 02:10
filochard a écrit :Temps de latence dans lequel s'insèrent la plupart des élucubrations vu que la relation de cause a effet n'est pas immédiate.
Nous le socialistes voulons libérer les travailleurs les inventeurs les ingénieurs etc de la dictature du temps. C’est à partir du modèle développé par Ambroise croizat justement que l'ont veut faire ça !
Vaste programme..
Mais c'est vrai qu'on ne laisse pas assez de temps aux gens. Quand je bossais dans la grande boite industrielle on était toujours stressés par le timing, impossible de fignoler, faire de la bel ouvrage jusque dans les moindre détails. C'est un défaut. Sachant que les entreprises qui prennent ce temps je pense réussissent mieux que les autres donc ça devrait s'imposer. Là aussi en France on regarde trop les modèles étrangers surtout anglo-saxon et pas assez nos traditions genre les compagnons du devoir.
Sans tomber dans l’extrême inverse non plus, il y aura _toujours_ un timing à respecter.
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 02:10
Sinon vous avez apportez quoi? Juste du capital? Ou des idées? ET combien recevez-vous en retour?
Redescend sur terre et met toi à la place d'un entrepreneur. Voilà, tout le fric que tu as difficilement épargné, il va falloir que tu l'investisses au risque de tout perdre. Et il va falloir te lancer et tout assumer.
N'importe qui peut le faire, monter sa boite n'est pas difficile techniquement.
J'avais vu des stats ou ça disait c'est la manière la moins improbable de faire fortune, loin devant le Loto. ça reste difficile, ça réclame beaucoup de qualités. Si c'était facile tout le monde le ferait.
#4598303
filochard a écrit : La base principale, à savoir que si tu produit et vend plus que ce que tu consommes, tu t'enrichit, l'inverse tu t’appauvrit, est la meme.
Les capitalistes l'ont compris, c'est pour ça qu'ils achètent au travailleur leur force de travail, et la revendent sur la marché, bah oui quand un capitaliste achète un prolo 40 000 paires de chaussures par an en payant sa force de travail par un salaire, vous comprendrez, que c'est pas pour aller à la fashion-week. [smilie=icon_smile068.gif] C'est pour les revendre en extorquant la plus-value, bah oui le profit se réalise quand l'objet est vendu a sa juste valeur.


filochard a écrit :néo-keynesianisme,
En tant que marxiste je suis d'acc c'est de la merde !
filochard a écrit :Redescend sur terre et met toi à la place d'un entrepreneur. Voilà, tout le fric que tu as difficilement épargné, il va falloir que tu l'investisses au risque de tout perdre. Et il va falloir te lancer et tout assumer.
Enqore faut-il avoir ce frique.
filochard a écrit : N'importe qui peut le faire, monter sa boite n'est pas difficile techniquement.
S'il ale frique, beacoup de personnes au chômage dont moi ont les idées mais pas le flouze.

Notre modèle d'investissement permet de remédier à ce problème, une fois développé à l'échelle nationale , il suffira juste demander à ce que l'on nous donne l'argent si le projet es assez séduisant et qu'il commence à il y avoir des résultats alors tu recevra ton investissement sans contrepartie. Enfin faudra juste payer la cotisation pour que ça aille dans les caisses de la sécurité économique qui t'as financé.
#4598340
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 14:25
filochard a écrit : La base principale, à savoir que si tu produit et vend plus que ce que tu consommes, tu t'enrichit, l'inverse tu t’appauvrit, est la meme.
Les capitalistes l'ont compris, c'est pour ça qu'ils achètent au travailleur leur force de travail, et la revendent sur la marché, bah oui quand un capitaliste achète un prolo 40 000 paires de chaussures par an en payant sa force de travail par un salaire, vous comprendrez, que c'est pas pour aller à la fashion-week. [smilie=icon_smile068.gif] C'est pour les revendre en extorquant la plus-value, bah oui le profit se réalise quand l'objet est vendu a sa juste valeur.
bah oui, pourquoi est ce que vous croyez qu'il se casse la tete à payer un mec à fabriquer des chaussures si c'est pas pour se faire du fric ? Il y a pas de mal à ça c'est meme une des activité humaine les plus noble.
Le mec qui fabrique les chaussures faut croire qu'il y trouve son compte aussi sinon il ne viendrait pas travailler. C'est une relation gagnant gagnant.
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 14:25
filochard a écrit :Redescend sur terre et met toi à la place d'un entrepreneur. Voilà, tout le fric que tu as difficilement épargné, il va falloir que tu l'investisses au risque de tout perdre. Et il va falloir te lancer et tout assumer.
Enqore faut-il avoir ce frique.
voilà t'as compris: rien ne peu se faire sans capital.

J'ai l'impression d'expliquer la terre à un martien là..
#4598357
filochard a écrit :Il y a pas de mal à ça c'est meme une des activité humaine les plus noble.
Le mec qui fabrique les chaussures faut croire qu'il y trouve son compte aussi sinon il ne viendrait pas travailler. C'est une relation gagnant gagnant.
C’est une relation noble quand c'est du gagnant/gagnant pas du Gagnant/Gagnant Regardes Amazone, le gas il a des milliards pendant que ses ouvrier bossent avec des colliers électroniques au cou pour une poigné de pain, car il n'ont pas trouvé d'autre boulot sur le marché du travail.

Et ça peut importe le nombre d'heur bossé à l'école, nous sommes en excédant culturel. Le gas qui est un as en mathématiques et tout si le marché de l'emploi est saturé, et s'il baisses ses exigence salariales pour faire technicien de surface, sa qualification, ça ne lui sert à rien. Il en peut donc augmenter son salaire en se pliant à la dictature du temps, et encore maintenant avec macron les heures sup sont moins chères.

Et vous pourrez me dire pour le patron d'amazone, ouais mais ils ne sont pas tous comme ça, alors de 1 ouais billy, mais il se trouve qu'il peut faire ça sans aucune impunité, de 2 même si la propriété le responsabilise, il se trouve que la concurrence pousse souvent à faire la bête.
filochard a écrit :voilà t'as compris: rien ne peu se faire sans capital.

J'ai l'impression d'expliquer la terre à un martien là..
T'as rien pigé. La méthode du vieux capitalisme à papa est morte dans les années 50/60 le capitalisme se serait effondré sinon, on serait rentré dans une crise de surproduction trop énorme. Non mais c’est bien de vendre des chaussures amis tu les vends à qui si tu pailles tes ouvriers au lance pierre et que tous tes voisins en font de même? Il faut que la bourgeoisie consomme et que les prolos produisent moins, l'aboutissement---> C'est l'idéologie décroissante

(Lis Michel Clouscard à ce sujet.)
Il y a aussi les COUCHES (et non classes) moyennes qui encadrent la production (procès de production et consommation) et accèdent partiellement à la consommation ludique et libidinale.


Et puis il font comment els prolos pour investir?

Notre solution n'est pas la solution keynesiénne du crédit à la consommation et à l’investissement, mais la mutualisation de la valeur produite, les caisses de sécurité économiques.
#4598362
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 17:35
filochard a écrit :Il y a pas de mal à ça c'est meme une des activité humaine les plus noble.
Le mec qui fabrique les chaussures faut croire qu'il y trouve son compte aussi sinon il ne viendrait pas travailler. C'est une relation gagnant gagnant.
C’est une relation noble quand c'est du gagnant/gagnant pas du Gagnant/Gagnant Regardes Amazone, le gas il a des milliards pendant que ses ouvrier bossent avec des colliers électroniques au cou pour une poigné de pain, car il n'ont pas trouvé d'autre boulot sur le marché du travail.
Clair que quelque soit les circonstances un patron n'a pas à imposer des conditions dégradantes ni humilier ses employés.
Faut pas prendre des cas extrêmes, à confirmer d'ailleurs, pour des généralités.
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 17:35
Et ça peut importe le nombre d'heur bossé à l'école, nous sommes en excédant culturel. Le gas qui est un as en mathématiques et tout si le marché de l'emploi est saturé, et s'il baisses ses exigence salariales pour faire technicien de surface, sa qualification, ça ne lui sert à rien. Il en peut donc augmenter son salaire en se pliant à la dictature du temps, et encore maintenant avec macron les heures sup sont moins chères.
T’inquiètes que le bon mathématicien chez Amazon ne bosse pas avec un collier électronique ni est technicien de surface d'ailleurs. Il est grassement payé.
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 17:35
filochard a écrit :voilà t'as compris: rien ne peu se faire sans capital.

J'ai l'impression d'expliquer la terre à un martien là..
T'as rien pigé. La méthode du vieux capitalisme à papa est morte dans les années 50/60 le capitalisme se serait effondré sinon, on serait rentré dans une crise de surproduction trop énorme. Non mais c’est bien de vendre des chaussures amis tu les vends à qui si tu pailles tes ouvriers au lance pierre et que tous tes voisins en font de même?
Ben tous les voisins ne font pas de meme.
Le Chinois et Coréens y sont bien arrivés.
#4598367
filochard a écrit : Clair que quelque soit les circonstances un patron n'a pas à imposer des conditions dégradantes ni humilier ses employés.
Mais le faites est là : Il peut, et via la corruptions des partis politiques et syndicats. Il arrive à faire en sorte que la loi resté en sa faveur.


Et concernant les exceptions :



Elle en sont pas si rares que ça.
filochard a écrit :Le Chinois
La conjecture économique chinoise n'est pas la même c'est un pays capitaliste plus gros plus jeune et dynamique il peuvent se permettre d'avoir eu la compétitivité qu'ils ont eu.
Maintenant, il font comme les ricains et les puissances occidentales durant les années 1871 à 1930.
Ils se livrent à l'impérialisme afin d'augmenter la taille de leur marché, et pouvoir exploiter de la main d'oeurve pas chère.

Plus d'info ici :

Image

Les conditions géopolitique et stratégiques font que les ricains et les chinois nous piquent nos néo-colonies.
#4598444
Les types qui trouvent comme excuse qu'il n'ont pas de capital pour se lancer comme entrepreneur et qui sont les premiers à cracher sur le capitalisme me font marrer !!
Sans capital on ne peut pas monter de boite, mais le capital doit disparaitre... :mdr:
PS : J'ai un pote qui c'est lancé avec un capital de 2.000 € il y a 5 ans, il gagne sa vie avec un peu plus du smic maintenant et pense à embaucher un premier salarié...
Celui qui veut trouve des solutions, celui qui ne veut pas trouve des excuses !!! [smilie=icon_smile040.gif]
#4599041
Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 17:58
filochard a écrit : Clair que quelque soit les circonstances un patron n'a pas à imposer des conditions dégradantes ni humilier ses employés.
Mais le faites est là : Il peut, et via la corruptions des partis politiques et syndicats. Il arrive à faire en sorte que la loi resté en sa faveur.
Il peut, non, il y a des lois, meme trop, la volonté de le faire reste exceptionnelle et l'employé a toujours la possibilité de démissionner.
Mais oui c'est vrai rien n'est parfait en ce bas monde, la lutte contre les abus c'est comme la lutte contre le crime, une lutte infinie.
Quand à la loi et les juges pour la plupart des rouges, bien sur qu'ils sont pro employés et anti propriétaires.

Plariste le Revanite a écrit :
02 févr. 2019, 17:58
filochard a écrit :Le Chinois
La conjecture économique chinoise n'est pas la même c'est un pays capitaliste plus gros plus jeune et dynamique il peuvent se permettre d'avoir eu la compétitivité qu'ils ont eu.
Maintenant, il font comme les ricains et les puissances occidentales durant les années 1871 à 1930.
Ils se livrent à l'impérialisme afin d'augmenter la taille de leur marché, et pouvoir exploiter de la main d'oeurve pas chère.

Plus d'info ici :
...
Les conditions géopolitique et stratégiques font que les ricains et les chinois nous piquent nos néo-colonies.
Et les Coréens ? Et les autres pays européens qui conservent voir augmentent leur part de marché mondial ?
Même si on pense que le systeme est structurellement en notre défaveur, on est beaucoup plus crédible à vouloir le changer en étant parmi les meilleur qu'en étant des loosers.
Dit autrement de manière imagée, on est plus crédible si on réclame des changement de règles dans le football en étant champion du monde qu'en étant le dernier.
#4599046
filochard a écrit :Il peut, non, il y a des lois, meme trop, la volonté de le faire reste exceptionnelle et l'employé a toujours la possibilité de démissionner.
Ouais tu connais la lutte des places?
filochard a écrit :Et les Coréens ?
Économie zombie soutenue par les U.S.

Vous pourriez citer l’Érythrée... Un pays indépendant au moins.
#4599061
Plariste le Revanite a écrit :
04 févr. 2019, 02:38
filochard a écrit :Il peut, non, il y a des lois, meme trop, la volonté de le faire reste exceptionnelle et l'employé a toujours la possibilité de démissionner.
Ouais tu connais la lutte des places?
La concurrence je connais un peu oui. C'est pas pour ça qu'on vie un enfer.
Plariste le Revanite a écrit :
04 févr. 2019, 02:38
filochard a écrit :Et les Coréens ?
Économie zombie soutenue par les U.S.
Ha zut alors moi qui croyait que c'était par leur travail, leur ingéniosité et tous les téléphones portables, voitures et écrans plats qu'ils nous vendent qu'ils s'étaient enrichis. Mais non c'est les US qui leur on donné leur argent, fallait y penser.
Economie zombie c'est quoi ?
#4599156
filochard a écrit : La concurrence je connais un peu oui. C'est pas pour ça qu'on vie un enfer.
Donc c'est aps vrai ce que tu dis dans un société de chômage structurel de masse.
filochard a écrit : Economie zombie c'est quoi ?
Sans la corée du nord ils sont obligé d'importer les matières premières... Les U.S s'arrange avec le ou la dictateur local pour leur fournir ce qu'ils ont besoin pour pas cher.

https://parisconsortium.hypotheses.org/ ... -quennedey

Il t'expliquera mieux que moi.
#4599596
Un forum n'est pas une salle de cinéma...
ECRIVEZ, on vous lira...
Faites des liens vers des vidéos longues et stupides... on les ignorera...
A vous de voir... [smilie=icon_smile034.gif]
Francis 15 a/ont remercié ça
#4614210
Vous publiez que le nombre de fonctionnaires augmenteraient. Il existe des publications qui questionnent le mérite, aussi peut-on considérer qu'il existe un mode de rémunération qui ne prendrait pas en compte la compétence ou l'effiscience, ce qui pourrait par exemple porter préjudice à la rémunération des plus jeunes ?
#4614211
Vous publiez que le nombre de fonctionnaires augmenteraient. Il existe des publications qui questionnent le mérite, aussi peut-on considérer qu'il existe un mode de rémunération qui ne prendrait pas en compte la compétence ou l'effiscience, ce qui pourrait par exemple porter préjudice à la rémunération des plus jeunes ? [smilie=zonew14.gif]
#4614212
Pilastre a écrit :
23 mars 2019, 16:12
Vous publiez que le nombre de fonctionnaires augmenteraient. Il existe des publications qui questionnent le mérite, aussi peut-on considérer qu'il existe un mode de rémunération qui ne prendrait pas en compte la compétence ou l'effiscience, ce qui pourrait par exemple porter préjudice à la rémunération des plus jeunes ? [smilie=zonew14.gif]

La garantie du salaire à vie dans la fonction publique on n'y TOUCHE PAS !
#4614235
Plariste le Revanite a écrit :
23 mars 2019, 16:17
La garantie du salaire à vie dans la fonction publique on n'y TOUCHE PAS !
Et vous évaluez cette garantie à combien par mois par rapport à celui qui ne l'aurai pas ? [smilie=icon_smile063.gif]
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 18

Punaise encore un guignol qui se croit nouveau n&e[…]

yes, je l'ai précisé en dessous pour[…]

Sinon votre analyse sur De Gea? Ses arrêts[…]

Bonjour, Le feu est partie de la flèche.[…]