Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez des problèmes économiques et sociaux: temps de travail, retraites, conflits sociaux, de vos expériences heureuses ou malheureuses dans le monde du travail, etc...

Modérateur : Équipe de modération

Avatar du membre
par Merl1
#4465361
Image

La théorie du ruissellement soutient que, quand la pression fiscale diminue, et quand ceux qui ont des revenus moyens ou élevés s’enrichissent de ce fait, les effets bénéfiques « ruissellent » sur tous, y compris sur ceux qui ne paient pas du tout d’impôts sur le revenu. Car le surplus de richesse des contribuables, c’est-à-dire de la masse des « bourgeois », est réinjecté pour l’essentiel dans l’activité économique, à la fois par leur consommation accrue et par leurs investissements, ce qui tire l’emploi, et donc le pouvoir d’achat de toute la population du pays concerné.

Est-ce si absurde ? Cette théorie du ruissellement fait ricaner la gauche, qui estime, avec sa vision malthusienne habituelle, que la richesse est un stock, et qu’il faut donc simplement la partager. Enlever aux riches pour donner aux pauvres. Robin des Bois et la Révolution française. Egalité avant tout, y compris au détriment de la Liberté et de la Fraternité, s’il le faut. [...]

Sur le plan économique, les Etats-Unis présentent un cas pratique de ruissellement. Le programme de Donald Trump fait drastiquement baisser les impôts. L’augmentation du pouvoir d’achat des Américains riches est censé bénéficier à tous. Mais qu’en est-il réellement ?

A la surprise générale, la recette a l’air de fonctionner. Le cycle vertueux d’une baisse des impôts directs et même indirects, suivie par une augmentation de la consommation et des investissements, elle-même suivie par une baisse du chômage, se déroule sous leurs yeux. En avril, le chômage américain est tombé sous la barre des 4%, renouant avec un niveau d’emploi qui n’avait pas été atteint depuis l’an 2000. Bien plus, les analystes économiques tablent à présent, pour 2018, sur le plus faible taux de chômage de ces 48 dernières années !

Le chômage a dégringolé dans la population noire

Oui, mais cette baisse du chômage ne profite qu’à la population « WASP » (anglo-saxons blancs et protestants) à haut niveau d’éducation, nous soutenaient, il y a quelques mois encore, les éternels contempteurs de l’Amérique nationaliste.

C’est une idée fausse, sont à présent obligés de constater les économistes. Ce sont de purs préjugés de gauche. Car les statistiques américaines, qui intègrent des critères raciaux (ce qui serait interdit en France, où les races n’existent pas, comme chacun sait) nous indiquent que dans la population noire, le chômage a dégringolé à 6,6%. Le taux reste certes supérieur à celui de la moyenne de la population américaine, mais il est le plus faible jamais enregistré depuis qu’il y a des statistiques aux Etats-Unis ! Autrement dit, la baisse des impôts des Américains riches et aisés (majoritairement blancs et constituant le noyau historique des Américains) ruisselle bien sur toute la population et apparemment d’abord sur les moins bien lotis, que l’on peut supposer être les noirs américains (même si les écarts se réduisent constamment entre catégories raciales).

Les éternels grincheux nous disaient : « oui certes, le chômage baisse, mais au profit de la précarité, au profit des contrats à durée déterminée et des petits boulots à temps partiel. » Faux, là aussi ! En proportion il n’y a jamais eu aussi peu de contrats à temps partiel ! Les contrats à plein temps et non précaires représentent environ 92% des emplois américains … [...]"

Francis Bergeron
#4465429
En ce moment sur F2 , un reportage sur les travailleurs pauvres qui vivent dans leurs voitures aux USA . Pour eux , le ruissellement , n'est qu'une théorie .
Avatar du membre
par corsica
#4465431
Absolument faux !
La théorie du ruissellement est bidon. Au US une minorité de mecs de 60 ans trouvent un emploi dans l'exploitation pétrolière à 10000$ net/ mois, certes.
Pendant ce temps, l'immense majorité des ricains survivent à 8$ de l'heure dans leur bagnole.
Le problème ne résidant pas dans le plein emploi,mais dans la capacité de son revenu à subvenir aux besoins essentiels. Hors avec une captation de la croissance par les plus riches, les miettes qui restent ne permettent pas aux larbins de vivre dignement.
C'est bien le système qui est pourri, car même si les fruits de la croissance sont là, il bénéficient en priorité aux plus friqués, la masse elle continue à crever la gueule ouverte et par conséquent l'état également.
#4465467
Non, c'est à toi de citer tes sources, pas aux autres de le faire pour toi. Après, tu peux avoir honte de tes sources, mais les citer est faire preuve d'un minimum d'honnêteté.

3 Une citation, de source interne ou externe au forum, peut être intégrée dans un message à titre d'illustration, de commentaire, de référence ou de démonstration, pour autant que l'intégrité de la source citée soit préservée, la source de la citation soit indiquée ou soit manifeste, et que les conditions suivantes soient respectées:

Source : viewtopic.php?f=33&t=119244
Modifié en dernier par Jean de Meung le 16 mai 2018, 21:49, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par corsica
#4465469
jabar a écrit :
16 mai 2018, 19:29
Purée, Corsica est un gauchiste...
Henry Ford disait; "-Je paie bien mes employés pour qu'ils puissent m'acheter mes bagnoles. ", principe auquel je crois.

Aujourd'hui le système économique c'est; " Je donne une rentabilité de 28% à mes rentiers actionnaires, pour qu'ils puissent s'acheter des Ferrari, quitte à flinguer mes investissements et payer mes larbins au rabais . "principe voué à l'échec par définition.

Aucune idée gauchiste, quand on sait l'idéologie que Ford a financé. [smilie=_banker.gif]
Avatar du membre
par GTH
#4465479
L’auteur de la théorie du ruissellement n’est pas Michel Rocard qui disait qu’il n’y avait pas d’or qui ruisselait sur les murs des ministères.
La courbe de Laffer et son adage l’impôt tue l’impôt sont des critiques des impôts excessifs.
Au XVIe siècle, l’économiste français et conseiller de Henri IV, Barthélémy de Laffemas, avait déjà constaté que plus on taxe les riches, moins ils paient d’impôts. C’est lui qui est l’auteur de la formule « les hauts taux tuent les totaux ». Pour que le rendement de l’impôt soit optimal Il faut que son taux ne soit pas rédhibitoire. Un bon ministre des finances doit savoir baisser les impôts et augmenter les rentrées fiscales.
filochard a/ont remercié ça
#4465516
Merl1 a écrit :
16 mai 2018, 20:13
PS : Sur ce forum de gauchistes, je vous assure que ce n'est pas facile.
T'as au moins le sens de l'humour.

Notes que personne ne te retient, d'autant qu'à part tes copiés-collés non sourcés, on ne peut pas dire que tes contributions renouvellent la ligne éditoriale du forum.
Avatar du membre
par filochard
#4465553
Bien sur que ça ruisselle, vous croyez que le pognon il devient quoi ? qu'il disparait ? l'argent qui ne ruisselle pas en dépense ruisselle en épargne, lequel épargne, après avoir financé nos entreprises, finira de toute façon en dépense un jour ou l'autre, si ce n'est pas par le riche lui meme, par ses enfants ou petits enfants, et après avoir payé beaucoup d’impôts.

Il vaut beaucoup mieux que ça ruisselle ainsi, y compris en payant beaucoup mais raisonnablement de taxes, qu'en spoliation qui fait fuir les entrepreneurs et qui est dépensé par l'état, c'est à dire en entretenant la kleptocratie, la gabegie, les assistés, les universités de science humaines racialistes et néoféministes, en subventionnant les associations immigrationistes, multiculturalistes, pro-avortement, dégénérées, etc..

L'état ne fait que de la merde, c'est folie de lui confier plus que le strict minimum. Il faut lui couper les vivres pour tout ce qui n'est pas régalien et laisser ruisseler naturellement.
Avatar du membre
par zenon
#4465566
Bonjour,

Ceux qui critiquent la théorie du ruissellement préfèrent le ruissellement des aides sociales et des dépenses publiques.

Cordialement.
Avatar du membre
par Christianne
#4465599
Je ne sais pas ce que cette théorie du ruissellement donnera à long terme, mais je sais que lorsque Hollande s'est mis à matraquer fiscalement les "riches" de notre pays, ils se sont cassés. résultat: tous ceux qui faisaient faire des travaux dans leurs maisons et qui investissaient dans le pays ne l'ont plus fait et les entreprises qui travaillaient pour eux ont perdu du chiffre d'affaires... c'était " le ruissellement à l'envers"

Je suis pour la liberté d'expression, qui p[…]

Le chef de la diplomatie hongroise a accus&eacut[…]

Le travail n'est pas une bonne chose

@france2100 ... "Donc peu importent les in[…]