Page 1 sur 1

Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 10:27
par Tieum
On en a pas trop entendu parler, mais il est des signes qu'il faut suivre de prêt...

Pour la première fois depuis 50 ans, l'espérance de vie à la naissance a baissé en France en 2015, et il stagne depuis...
https://data.oecd.org/healthstat/life-e ... -birth.htm

Simple accroc ou signal "faible" des conséquences économiques et sociales ?

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 11:08
par jipi
Ca démarre comme par hasard sous le mandat de Hollande...

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 12:12
par Valmont France
Maintenant, il faudrait commencer à évoquer les causes.

La consommation de drogues dites douces. Les accrocs au cannabis vivent plutôt 40/50/60 ans que 70/80/90/100.
La consommation de tabac chez les femmes. Elles vivaient en moyenne 10 ans de plus que les hommes lorsqu'on avait 60% de fumeurs et 10% de fumeuses. Dès lors qu'on a 30% chez les hommes et 25% chez les femmes, ça risque de modifier l'écart.
Idem pour l'alcool.
On se posera aussi la question entre une femme qui élève ses gosses et une femme qui se stresse au taf.
Viendra ensuite la question entre le fait de bouffer de la merde 1er prix (de plus en plus repandue) et des produits de qualité (accessibles à qui le veut mais de façon plus compliquée pour quelqu'un qui gagne le Smic ou à peine plus).
Pour finir on se fait mal à coup de stress quotidien. Ça fait sourire mais ça engendre plus de cancers que la consommation de viande de boeuf, quand même.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 12:29
par Miguelito Loveless
Valmont France a écrit :
08 mars 2019, 12:12
Maintenant, il faudrait commencer à évoquer les causes.

La consommation de drogues dites douces. Les accrocs au cannabis vivent plutôt 40/50/60 ans que 70/80/90/100.
La consommation de tabac chez les femmes. Elles vivaient en moyenne 10 ans de plus que les hommes lorsqu'on avait 60% de fumeurs et 10% de fumeuses. Dès lors qu'on a 30% chez les hommes et 25% chez les femmes, ça risque de modifier l'écart.
Idem pour l'alcool.
On se posera aussi la question entre une femme qui élève ses gosses et une femme qui se stresse au taf.
Viendra ensuite la question entre le fait de bouffer de la merde 1er prix (de plus en plus repandue) et des produits de qualité (accessibles à qui le veut mais de façon plus compliquée pour quelqu'un qui gagne le Smic ou à peine plus).
Pour finir on se fait mal à coup de stress quotidien. Ça fait sourire mais ça engendre plus de cancers que la consommation de viande de boeuf, quand même.

Et c'est pas en fermant des maternités que ça va s'arranger . Faire faire 60 Kms à une femme enceinte pour accoucher , il y a de grands risques que le bébé naisse dans une voiture plutôt que dans une salle d'accouchement .
Mais bon , c'est la volonté du peuple , qui vote régulièrement pour des gens qui les dépouillent de ce qui fait la France , en fin de compte c'est bien fait pour leur gueule .

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 15:54
par poto
J'ai chopé à la radio ou je ne sais plus où, que l'homme qui vivra 1000 ans était déjà né...

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 17:04
par reminem2
Tieum a écrit :
08 mars 2019, 10:27
On en a pas trop entendu parler, mais il est des signes qu'il faut suivre de prêt...

Pour la première fois depuis 50 ans, l'espérance de vie à la naissance a baissé en France en 2015, et il stagne depuis...
https://data.oecd.org/healthstat/life-e ... -birth.htm

Simple accroc ou signal "faible" des conséquences économiques et sociales ?
Soit nous avons atteint une limite physiologique, soit l'appauvrissement de la France depuis les années 80 commencent à se faire sentir.

Un argument en moins pour les partisans de la démolition du système de retraite en tout cas.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 18:02
par france2100
Tieum a écrit :
08 mars 2019, 10:27
Simple accroc ou signal "faible" des conséquences économiques et sociales ?
Absence de percées médicales majeures depuis vingt ans
+ obésité croissante (célibat, nourriture moins chère, plus de temps libre, malbouffe conçue pour être addictive)
+ solitude croissante (urbanisation, divorce)
+ sédentarité croissante (professions intellectuelles)
- baisse du tabagisme et de l'alcool
= baisse de l'espérance de vie.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :08 mars 2019, 18:11
par Haaa!!!
Valmont France a écrit :
08 mars 2019, 12:12
Ça fait sourire mais ça engendre plus de cancers que la consommation de viande de boeuf, quand même.
Non.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :10 mars 2019, 15:54
par Cheshire cat
poto a écrit :
08 mars 2019, 15:54
J'ai chopé à la radio ou je ne sais plus où, que l'homme qui vivra 1000 ans était déjà né...
Vous ne risquez pas d'être contredit de votre vivant.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :10 mars 2019, 15:56
par Vin-100
Il ne faut peut-être pas seulement regarder cette stagnation à l'aune des critères économiques et sociaux mais peut-être aussi selon une perspective environnementale et agro-alimentaire...
Je dis ça sans être sûr, c'est juste une piste. :idea:

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :10 mars 2019, 16:19
par Cheshire cat
L'augmentation de l'espérance de vie s'est faite surtout par la baisse de la mortalité prématurée.
Il reste une forte mortalité au grand age qui résiste.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :10 mars 2019, 16:25
par Cadmos
jipi a écrit :
08 mars 2019, 11:08
Ca démarre comme par hasard sous le mandat de Hollande...
Et ça redémarre sous Macron, comme par hasard :lol:

Image

Source : http://www.observationsociete.fr/popula ... e-vie.html

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :10 mars 2019, 16:45
par Cheshire cat
Image
https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-popu ... mortalite/
Notez que l'échelle des mortalités est logarithmique.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :13 mars 2019, 10:33
par spitfire
Les évolutions de l'espérance de vie s'expliquent par des considérations de long terme et par les habitudes de vie.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/esper ... s-20190313

A noter que le fort recul de la pollution atmosphérique et l'amélioration de la qualité des eaux potables pourrait permettre à terme une diminution des cancers (la pollution de l'air a beaucoup reculé dans les grandes villes françaises par rapport au début des années 60). Les générations à venir auront peu connu cette période de pollution forte (la pollution joue de manière cumulative) de même qu'elles bénéficieront des diminutions de consommation d'alcool et à moindre titre de tabac. Par contre, le stress, la malbouffe et à moindre degré les drogues vont avoir un effet inverse.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :13 mars 2019, 10:50
par Haaa!!!
spitfire a écrit :
13 mars 2019, 10:33
A noter que le fort recul de la pollution atmosphérique et l'amélioration de la qualité des eaux potables pourrait permettre à terme une diminution des cancers (la pollution de l'air a beaucoup reculé dans les grandes villes françaises par rapport au début des années 60).
Aucun scientifique sérieux ne soutient une assertion pareille, parce que 40% des cancers en Occident s'expliquent par l'alcool, le tabac, l'alimentation et le mode de vie.
La pollution joue sur quelques pourcents des cancers, 5 à tout casser.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :13 mars 2019, 15:37
par spitfire
france2100 a écrit :
08 mars 2019, 18:02
Tieum a écrit :
08 mars 2019, 10:27
Simple accroc ou signal "faible" des conséquences économiques et sociales ?
Absence de percées médicales majeures depuis vingt ans
??? Vous ne vous êtes pas bien informé!
Les progrès thérapeutiques sur le cancer et sur le SIDA ont été énormes, comme dans bien d'autres domaines de la médecine d'ailleurs, auxquels il faut ajouter une énorme progression des moyens de réanimation ou de maintien en vie des SMUR!

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :13 mars 2019, 17:06
par agri-info-intox
La pollution atmosphérique ferait 67.000 morts par an

:mdr: :mdr:



Pollution de l'air: plus de morts qu'avec le tabac (étude)

Les estimations de l'Agence européenne largement dépassées. Les chercheurs estiment à 790.000 le nombre de morts dus à la pollution de l'air en 2015 dans l'ensemble de l'Europe, dont 659.000 dans les 28 états de l'Union européenne. Cette estimation est nettement supérieure à celle de l'Agence européenne de l'environnement (AEE).

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/pollu ... e-20190312

sauf qu'en regardant dans le détail, l'étude dit que la pollution de l'air reduit votre espérance de vie de 2.2 années........alors que le tabac la réduit de 10 ou 20 ans .
donc des gens meurent à 83 ans, au lieu de 85.2 ans, à cause de la pollution , mais surtout de la pollution passée, celle qu'ils ont connu entre 1950 et 2010.
Et c'est quand on a reduit 80% de la pollution de l'air, qu'on s'alarme pour un risque et une pollution zéro, et que l'on est prêt à mettre n'importe quel prix , pour gagner ces 2.2 ans
Alors que dans 50 ans, les personnes mourront plus certainement à 70 ans de maladies neuro- dégénératives d'avoir passé 1/4 de leur vie à regarder un écran.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :14 mars 2019, 10:10
par france2100
spitfire a écrit :
13 mars 2019, 15:37
??? Vous ne vous êtes pas bien informé!
Les progrès thérapeutiques sur le cancer et sur le SIDA ont été énormes, comme dans bien d'autres domaines de la médecine d'ailleurs, auxquels il faut ajouter une énorme progression des moyens de réanimation ou de maintien en vie des SMUR!
Le SIDA et les réanimations sont des problèmes statistiquement marginaux, et le pronostic à cinq ans pour la plupart des cancers n'a pas changé.

Re: Espérance de vie à la naissance

MessagePosté :14 mars 2019, 11:18
par Haaa!!!
france2100 a écrit :
14 mars 2019, 10:10
Le SIDA et les réanimations sont des problèmes statistiquement marginaux, et le pronostic à cinq ans pour la plupart des cancers n'a pas changé.
Pour les cancers, c'est faux.
http://www.unicancer.fr/le-groupe-unica ... -en-france

La survie s’est améliorée pour la plupart des tumeurs solides diagnostiquées entre 1989 et 2010 (survie nette, standardisée sur l’âge, à 5 ans) .