Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Discutez ici de la santé, des soins palliatifs, d'homéopathie, des couvertures sociales, ...

Modérateur : Équipe de modération

#4580849
Saint-Louis a écrit :
27 déc. 2018, 06:29
En France nous trainons un ticket qui doit se monter à 100 voire 200 milliards d'euros par an pour toutes les fraudes sociales...
- manque à gagner travail non déclaré : 20 milliards estimés
- fraude sécu 14 milliards

Et maintenant que j'y réfléchis, en ajoutant les prestations "sociétales" des collectivités locales, je porte ce montant du boulet à 300 milliards.
Au doigt mouillé donc !

Tu commences par dire que la fraude sociale coûte 100 à 200 milliards d'euros par an, puis après, devant la contradiction, tu nous sors du chapeau 100 milliards de fraude fiscale... Ce qui nous ramène la fraude sociale de 0 à 100 milliards, je ne crois pas que ce soit pertinent de considérer la fraude fiscale comme sociale, elle serait plutôt une fraude libérale.

Tu donnes ensuite 20 milliards pour le travail au noir, puis 14 de fraude à la Sécu, ce qui fait un total de 34 milliards. Puis tu conclus ta liste avec 300 milliards.

Bref, tu racontes n'importe quoi, tu alignes de chiffres sortis d'on ne sait où comme s'entassent carottes et poireaux dans une marmite avant de mixer ; tu mélanges les budgets des organismes et ce qui relèverait de la fraude, fraude qui n'est jamais qu'une estimation, pour prouver que... tu ne prouves rien.

Il est certains messages dont on ferait bien de faire l'économie.
#4580853
Fraude fiscale: c'est pas 100 milliards, c'est 15987 trillons.

La kleptocratie fantasme dur sur la fraude fiscale et ça marche apparemment. Une excuse pour toujours plus nous fliquer mais c'est comme les radars: des emmerdements qui ne rapporterons rien de plus ou si peut.

Dire qu'il faut lutter contre la fraude fiscale c'est comme dire qu'il faut lutter contre la criminalité: une lutte sans fin sur laquelle il ne faut pas compter pour remplir les caisses. t'façon la grande masse des "fraudes", aussi bien fiscales que sociales c'est les petits arrangements entre personnes, genre la voisine qui vient faire la nounou.

Foutez vous bien un truc dans la tête les gauchistes et les feignasses: IL N'Y A PAS DE CAGNOTTE. Ni au fisc, ni chez les riches. Le fric il va falloir bien le gérer et le gagner en travaillant, en produisant, en étant intelligent.
#4580854
Nous sommes gouvernés par des lâches qui préfèrent augmenter les cotisations et baisser les prestations de l'assurance maladie , plutôt que de s'attaquer à la fraude .
Il ne faut surtout pas compter sur l'immonde Buzin pour régler ce problème . Elle préfère augmenter le forfait hospitalier , dérembourser des médicaments , et fermer des hôpitaux de proximité . Cette pourriture n'hésite pas à faire faire cinquante kilomètres à des femmes enceintes pour accoucher .
Faire chier les honnêtes gens et laisser la racaille piller le système social français , c'est en gros sa politique .
Cobrasse a/ont remercié ça
#4580857
15 milliards de fraude sociale + 80 milliards de fraude fiscale + 50 milliards d'intérets de la dette que l'on pourrait financer avec la BDF à 0%. Si l'on récupére la moitié de ces sommes sur le long terme, on en est à 70 milliards d'euros.

Notre deficit est de 65 milliards d'euros...

Je comprends la colère des gens qui se saignent pour cette gestion catastrophique...
Cobrasse a/ont remercié ça
#4580859
Francis 15 a écrit :
27 déc. 2018, 00:10
Saint-Louis a écrit :
26 déc. 2018, 11:42
En France nous trainons un ticket qui doit se monter à 100 voire 200 milliards d'euros par an pour toutes les fraudes sociales, paiements indus, prestations détournées, allocations délirantes, travail au black véritable, soins gratuits pour étrangers de l'étranger, etc...
Bin voyons, Jipi à parlé de 14 Milliards (d'ailleurs on aimerait bien avoir la source), et chez vous ils deviennent déjà 200 milliards...

Je pense que vous n'êtes pas très crédible mon cher.
Comme l'a fait remarquer jipi, la source est dans son message.

Doit s'agir d'un complot de Monsanto.
#4581012
Haaa!!! a écrit :
27 déc. 2018, 09:18
Francis 15 a écrit :
27 déc. 2018, 00:10
Saint-Louis a écrit :
26 déc. 2018, 11:42
En France nous trainons un ticket qui doit se monter à 100 voire 200 milliards d'euros par an pour toutes les fraudes sociales, paiements indus, prestations détournées, allocations délirantes, travail au black véritable, soins gratuits pour étrangers de l'étranger, etc...
Bin voyons, Jipi à parlé de 14 Milliards (d'ailleurs on aimerait bien avoir la source), et chez vous ils deviennent déjà 200 milliards...

Je pense que vous n'êtes pas très crédible mon cher.
Comme l'a fait remarquer jipi, la source est dans son message.

Doit s'agir d'un complot de Monsanto.
J'ai eu la source mais je vois toujours 14 Milliards et 200 Milliards
#4581019
Francis 15 a écrit :
27 déc. 2018, 17:44
Haaa!!! a écrit :
27 déc. 2018, 09:18
Francis 15 a écrit :
27 déc. 2018, 00:10


Bin voyons, Jipi à parlé de 14 Milliards (d'ailleurs on aimerait bien avoir la source), et chez vous ils deviennent déjà 200 milliards...

Je pense que vous n'êtes pas très crédible mon cher.
Comme l'a fait remarquer jipi, la source est dans son message.

Doit s'agir d'un complot de Monsanto.
J'ai eu la source mais je vois toujours 14 Milliards et 200 Milliards

On s'en fout de la somme , même si c'était un euro , se serait un euro de trop . C'est NOTRE argent et pas celui d'escrocs cosmopolites .
#4581026
Francis 15 a écrit :
27 déc. 2018, 17:57
Miguelito Loveless a écrit :
27 déc. 2018, 17:49
On s'en fout de la somme , même si c'était un euro , se serait un euro de trop . C'est NOTRE argent et pas celui d'escrocs cosmopolites .
N'empêche que ça m'embête cette mentalité de vouloir punir toute la classe, juste parceque 2 ou 3 foutent le bordel.

C'est le même principe que pour les radars , à cause de deux ou trois crétins qui roulent comme des dingues , c'est tout le monde qui trinque .
C'est le principe de la punition collective , comme chez les militaires .
#4581034
Miguelito Loveless a écrit :
27 déc. 2018, 18:02
C'est le même principe que pour les radars , à cause de deux ou trois crétins qui roulent comme des dingues , c'est tout le monde qui trinque .
C'est le principe de la punition collective , comme chez les militaires .
Qu'on punisse juste ceux qui fraudent comme ceux qui seraient en excès de vitesse, ne me choque pas.

Mais l'idée du gars c'était plutôt qu' au prétexte qu'un automobiliste fait un excès de vitesse, on collerait une amende à tous les autres. Ca je trouve que c'est excessif et là relève de la punition collective comme chez les millitaires.
#4581201
Jean de Meung a écrit :
27 déc. 2018, 08:51
Bref, tu racontes n'importe quoi, tu alignes de chiffres sortis d'on ne sait où comme s'entassent carottes et poireaux dans une marmite avant de mixer ; tu mélanges les budgets des organismes et ce qui relèverait de la fraude, fraude qui n'est jamais qu'une estimation, pour prouver que... tu ne prouves rien.
C'est exactement ça : je mélange tout dans une marmite pour dire que dans l'ensemble de nos gigantesques circuits de redistribution et de prestations, il y a une part qui est délivrée selon des critères de nécessité ou de justification qui peuvent être revus.
Ceci dépasse donc largement la fraude.

Tenez je vais prendre une ou deux exemples qui vont faire bondir:

- dans une manifestation interdite quelconque provoquée par des individus de couleur jaune les forces de l'ordre ont fait usage de flash-ball contre un casseur violent mais malheureusement, on dénombre deux yeux amochés que la médecine peut soit soigner sur un plan de soins d'un coût estimé à 150 000 euros l'unité, soit enlever plus simplement pour un coût de 15 000 euros.
Alors est ce qu'à un moment, on va informé l'assuré social qu'il était dans une situation illégale et que par conséquent, il a provoqué son exposition à l'usage de la force publique ??
Et que de ce fait, il serait hors de question que la société prenne en charge des soins prolongés à son bénéfice ??
Non au contraire l'individu va s'introduire dans un circuit de soins sans qu'à aucun moment personne ne s'interroge sur la situation d'origine. Il va consommer sans compter de l'argent pour tenter de retrouver son œil et c'est tout à fait anormal.
C'est pourtant simple de dire à la personne que du fait de la situation, elle ne pourra recevoir de la sécu que des prestations médicales limitées, sauf à payer elle même des soins supplémentaires.
Ca serait donc la moindre des choses qu'à un moment, on mette les gens devant leurs responsabilités.

- idem l'individu qui reçoit 500 000 euros de soins de ré-éducation sur 3 ans alors qu'il s'est vautré dans un arbre avec ses 2g d'alcool dans le sang au volant de sa voiture, il serait temps qu'on lui dise mon coco soit tu payes soit tu restes sur ton fauteuil à roulettes premier prix chez toi.

Pour simplifier je vais dire que sur les 200 milliards du budget santé de la sécu, auquel il faut ajouter toute la partie financement privé, il n'est pas difficile d'estimer que 10 à 20 % partent dans la nature sans qu'on y regarde de près.

Faire des économies de 20% sur l'ensemble de prestations délivrées à la société française n'est pas un casse-tête comptable, mais un casse-tête idéologique et donc politique. Des centaines de milliards arrivent dans des mains qui ne devraient pas les recevoir.
#4581280
Le mec qui s'est vautré avec ses 2g paie déjà: il est enroulé autour du platane à moitié mort.

Tant qu'à faire, en poussant encore ton raisonnement, jamais il n'aurait dû être secouru. A 2g, dans le monde de Saint-louis, on crève au bord de la route comme un chien, et c'est tout ! Moi je suis pour qu'on lui sauve la vie, et tant pis si cela se fait en partie sur mon dos.

L'oeil maintenant. On va faire le même parallèle en poussant encore plus loin la bêtise du raisonnement. Tu fais du bois avec ton pote et par un malencontreux concours de circonstances, tu te blesses gravement à la jambe. Les chirurgiens ont le choix entre t'amputer ou te sauver ta jambe, mais le coût est dix fois supérieur le dernier cas.

Est-ce quelqu'un t'a obligé à aller couper ton bois ? Tu ne pouvais pas tout simplement l'acheter et le faire livrer ? ce qui t'aurait éviter l'accident car en partant au bois, tu n'y allais pas pour te blesser, certes, alors que tu savais qu'il y a malgré tout un risque, même infime.

Je pense qu'il faut sauver ta jambe, tu coûteras moins cher sur le long terme avec deux jambes qu'en changeant de prothèse tous les 5 ans et tout ce qui y est associé, sans compter les complications éventuelles...
Cobrasse a/ont remercié ça
#4581294
Jean de Meung a écrit :
28 déc. 2018, 10:04
Le mec qui s'est vautré avec ses 2g paie déjà: il est enroulé autour du platane à moitié mort.

Tant qu'à faire, en poussant encore ton raisonnement, jamais il n'aurait dû être secouru. A 2g, dans le monde de Saint-louis, on crève au bord de la route comme un chien, et c'est tout ! Moi je suis pour qu'on lui sauve la vie, et tant pis si cela se fait en partie sur mon dos.
====

Et poussons le bouchon de ce raisonnement encore plus profondément dans le c.l du bizounours .... pendant que les pompiers et le SAMU se déplacent pour secourir ce "platané cuité" un autre accident se produit juste quinze minutes plus tard : celui d'un gars qui se blesse gravement en coupant du bois ... pas de bol il meurt en se vidant de son sang car les services de secours étaient occupés à sauver un chauffard ivrogne
C'est con
#4581633
Jean de Meung a écrit :
28 déc. 2018, 10:04
L'oeil maintenant.
Non non si tu coupes du bois et te blesses, c'est accidentel, non intentionnel et pas délictueux.
Si tu balance des trucs sur les forces de l'ordre comme un clown en parfaite connaissance de cause, hors de question qu'on te rembourse ton œil perdu par le flash ball.
Mais alors vraiment de vraiment hors de question. A la réponse pénale doit s'ajouter le fait que tu prends tout en charge et encore on est bien bon de te faire l'avance des premiers soins.
Et je confirme la forte divergence des points de vue [smilie=icon_smile119.gif]
La France est-elle foutue?

bah si en économie, l'EBE c'est le profit […]

Donner des croissants aux beurs est une tradition […]

À Ivry, les voisins des gens du voyage au […]

Le couple Fillon en correctionnelle

La Justice a pris un tournant ....beaucoup sembl[…]